Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #81
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    1 105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 1 105
    Points : 2 587
    Points
    2 587

    Par défaut

    C'est surtout une question de business. C'est risque à partir du moment où l'on entre sur les plates-bandes du pays producteur de backdoors. Problématique classique d'espionnage industriel.

    Pour le fichage politique de la population, nul besoin de tel outils.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  2. #82
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Webdesigner
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    230
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 59
    Localisation : France, Hautes Pyrénées (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webdesigner
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 230
    Points : 469
    Points
    469

    Par défaut Impressionant !

    Une importante source du renseignement américain aurait également expliqué à NBC News que la priorité de Vladmir Poutine est de se débarrasser de Microsoft.
    Ça veut dire que les services secrets américains connaissent même les discours publics de Poutine ! Ils sont vraiment trop forts, les mecs. On comprends de suite pourquoi la source est « importante »

    (Au fait, je devrais pouvoir être embauché la NSA vu que j'ai déjà l'info depuis belle lurette.)

  3. #83
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    95
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Sénégal

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 95
    Points : 98
    Points
    98

    Par défaut

    Franchement j'aime se président. Windows c'est du n'importe quoi.c'est la soumission

  4. #84
    Membre confirmé Avatar de TryExceptEnd
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2006
    Messages
    484
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2006
    Messages : 484
    Points : 538
    Points
    538

    Par défaut

    "Poutine veut éradiquer les logiciels de Microsoft de la Russie."
    Traduction : Poutine veut éliminer totalement (en parlant d’un virus, d’une maladie ou de tout autre phénomène considéré comme nuisance) les logiciels de Microsoft de la Russie.
    Si vous êtes libre, choisissez le Logiciel Libre.

  5. #85
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 262
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 262
    Points : 73 617
    Points
    73 617
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut La Russie veut bannir LinkedIn pour refus de stocker ses données dans le pays

    La Russie veut bannir LinkedIn pour refus de stocker ses données dans le pays
    et ouvre une enquête sur Microsoft sur le marché des antivirus

    Mise à jour le 17/11/2016 : LinkedIn officiellement banni en Russie, les fournisseurs de services internet ont reçu l’ordre de bloquer l’accès au réseau social professionnel

    La Russie a décidé de mettre sa menace contre LinkedIn en exécution. Le régulateur russe des communications a ordonné aujourd’hui aux fournisseurs de services internet de bloquer l’accès au site sur son territoire. L'accès au réseau social professionnel, en Russie, devrait donc être impossible dans les 24 heures conformément à l’ordre qu’ont reçu ces derniers. Certains fournisseurs de services internet ont même déjà bloqué LinkedIn et d’autres ont confirmé qu’ils le feront dans les 24 heures. LinkedIn a également eu des retours de certains de ses membres en Russie qui disent ne plus être en mesure d’accéder à la plateforme.

    LinkedIn dit être prêt à discuter avec Roskomnadzor, le régulateur russe, au sujet de la requête de localisation de données. Le porte-parole de Roskomnadzor, Vadim Ampelonskiy, aurait à cet effet reçu une lettre du siège de LinkedIn aux États-Unis pour une rencontre au cours des semaines à venir. Ampelonskiy affirme toutefois qu’il faudra d’abord l’accord du ministère des Affaires étrangères et des services de sécurité, parce que LinkedIn est une entreprise étrangère.

    Source : Reuters

    La Russie veut réduire ou avoir plus de contrôle sur l’utilisation des produits et services des entreprises étrangères, pour éviter que ceux-ci soient utilisés par d’autres pays pour l’espionner. Dans son plan visant à imposer les technologies nationales, la Russie vient encore de s’en prendre à Microsoft, qui est clairement sa première cible. Cette fois-ci, c’est LinkedIn, le réseau social professionnel en cours d’acquisition par Microsoft, qui va subir la loi russe. Le pays de Poutine veut en effet bannir LinkedIn qui ne s’est pas conformé à une loi obligeant les entreprises de technologie à stocker les données des utilisateurs russes au sein du pays.

    En effet, depuis l’an dernier, est entrée en vigueur une loi russe qui oblige ces entreprises à déplacer les données des utilisateurs du pays sur des serveurs locaux. D’après Vadim Ampelonskiy, porte-parole de Roskomnadzor (le régulateur russe des télécommunications et médias), des entreprises de la technologie comme Google, eBay et Uber, se sont déjà conformées à la réglementation. Ce qui n’est pas le cas pour LinkedIn : « LinkedIn n'a pas fourni de documents sur le déplacement de bases de données personnelles vers la Russie », ont affirmé les autorités russes. N’ayant pas respecté cette loi, le réseau social professionnel de Microsoft verra donc son accès aux utilisateurs russes fermé dans les prochains jours.

    En réponse à la décision du régulateur russe, LinkedIn explique dans un communiqué que sa vision « est de créer des opportunités économiques pour l'ensemble de la main-d'œuvre mondiale », et d’ajouter que « la décision de la cour russe peut avoir pour conséquence de refuser l'accès à LinkedIn pour les millions de membres que nous avons en Russie et les entreprises qui utilisent LinkedIn pour faire croître leurs activités ». La société dit donc être disposée à rencontrer le régulateur russe « pour discuter de sa demande de localisation de données. »

    Pendant ce temps, le Federal Anti-Monopoly Service (FAS), le principal organisme antitrust de la Russie a annoncé le jeudi qu’il a ouvert une enquête sur Microsoft sur le marché des antivirus. D’après le FAS, Microsoft a été accusé d'avoir abusé de sa position dominante sur le marché des PC en ne donnant pas assez de temps aux éditeurs d'antivirus pour adapter leurs produits à son système d'exploitation Windows 10. Ces derniers auraient en effet juste quelques jours pour le faire, plutôt que les deux mois comme prévus précédemment, d’après les allégations du FAS. Le régulateur russe de la concurrence soutient donc que cela a donné un avantage injuste à Windows Defender, le logiciel antivirus de Microsoft intégré dans son OS, et a par ailleurs nui aux concurrents, dont l’éditeur russe Kaspersky Lab. Ce dernier a d’ailleurs déposé une plainte contre Microsoft auprès du FAS.

    « Ces actions conduisent à un avantage injustifié pour Microsoft sur le marché des programmes [antivirus]. Notre tâche est d'assurer des conditions égales pour tous les acteurs du marché », a déclaré le responsable adjoint du FAS Anatoly Golomolzin, dans un communiqué.

    Eugene Kaspersky, le fondateur de la société antivirus qui porte son nom, a accusé Microsoft d'essayer de faire sortir les fabricants de logiciels antivirus du marché de Windows. « Un antivirus dominant est une menace en soi pour la sécurité », a-t-il écrit dans un billet de blog. L’entreprise compte également porter l’affaire auprès de l’autorité européenne de la concurrence. La porte-parole de Kaspersky, Yulia Shlychkova, a en effet indiqué que la société prépare une plainte qui sera envoyée à la Commission européenne.

    Sources : ABC News (Associated Press), Reuters

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces nouvelles initiatives de la Russie et la plainte de Kaspersky Lab ?

    Voir aussi :

    Microsoft corrige la faille critique de Windows exploitée par les Hackers russes dans le Patch Tuesday de novembre
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #86
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 68
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 117
    Points : 6 355
    Points
    6 355
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    ...Eugene Kaspersky, le fondateur de la société antivirus qui porte son nom, a accusé Microsoft d'essayer de faire sortir les fabricants de logiciels antivirus du marché de Windows. « Un antivirus dominant est une menace en soi pour la sécurité », a-t-il écrit dans un billet de blog. L’entreprise compte également porter l’affaire auprès de l’autorité européenne de la concurrence. La porte-parole de Kaspersky, Yulia Shlychkova, a en effet indiqué que la société prépare une plainte qui sera envoyée à la Commission européenne...
    N'étant pas au courant de tout, je me pose juste la question (moi aussi) : « Un antivirus dominant est une menace en soi pour la sécurité » ?

    Car si il est vrai que µSoft fait quoi que ce soit pour éliminer la concurrence en matière de sécurité, il y a vraiment de quoi être inquiet, et pas seulement les Russes.
    Pierre GIRARD

  7. #87
    Membre éprouvé Avatar de TallyHo
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 053
    Points : 1 035
    Points
    1 035

    Par défaut

    Bien sur... N'importe quelle domination est une menace. Domination commerciale dans ce cas là, monopole quoi. Qu'est ce qu'on fait si l'unique antivirus windows est défaillant ?

    Et je ne veux pas de réponse du genre "On passe sur Linux"... Oué oué je vous vois arriver les gars à côté du radiateur...
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  8. #88
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 68
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 117
    Points : 6 355
    Points
    6 355
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
    Bien sur... N'importe quelle domination est une menace. Domination commerciale dans ce cas là, monopole quoi. Qu'est ce qu'on fait si l'unique antivirus windows est défaillant ?

    Et je ne veux pas de réponse du genre "On passe sur Linux"... Oué oué je vous vois arriver les gars à côté du radiateur...
    Je suis moi-même le plus souvent sous LINUX, et je suis bien d'accord que ça ne change pas la donne, "Kaspersky" serait le seul anti-virus sur le marché que ça serait exactement la même chose. C'est exactement la même chose que sur les navigateurs et les suites bureautiques etc... Dès qu'un acteur dominant vise à supprimer la concurrence, par quelque moyen que ce soit, tôt ou tard, il y a un problème.
    Pierre GIRARD

  9. #89
    Membre expert Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 030
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 030
    Points : 3 665
    Points
    3 665

    Par défaut

    A chaque question sa solution. J'en ai bien une mais tant que Poutine reste en vie je crains que l'export vers la Russie soit banni. Quelqu'un sait s'il existe des exceptions ?
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  10. #90
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    1 035
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 1 035
    Points : 982
    Points
    982

    Par défaut

    N'étant pas au courant de tout, je me pose juste la question (moi aussi) : « Un antivirus dominant est une menace en soi pour la sécurité » ?

    Car si il est vrai que µSoft fait quoi que ce soit pour éliminer la concurrence en matière de sécurité, il y a vraiment de quoi être inquiet, et pas seulement les Russes.
    Désolé mais si microsoft fourni un logiciel antivirus gratuit c'est aussi parce qu'il doit tout faire pour que l'on puisse lui opposé que microsoft est une passoire.
    Surtout quand on voit Google, les russes et les chinois mettre des moyens pour trouver les failles et les exploiter. Maintenant depuis que j'ai mon antivirus intégré à windows j'ai pas envi d'en changé. La sécurité c'est pas anodin on ne peut pas reprocher les attaques et dire après vous n'etes pas sécuritaire.
    Maintenant la russie à raison si ils gagnent ils auront moins de difficultés à exploiter les failles.

  11. #91
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 68
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 117
    Points : 6 355
    Points
    6 355
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Je ne vois pas le rapport avec les failles, si il y en a, elles pourront être exploitées de toutes les façons et les anti-virus n'y changeront rien. Au mieux, les anti-virus peuvent bloquer les logiciels utilisant ces failles ... après l'apparition des virus en question.
    Pierre GIRARD

  12. #92
    Nouveau Candidat au Club
    Femme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    juillet 2015
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2015
    Messages : 1
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Et bien un ami de Poutine va se faire du fric. Et poutine a surement des actions dans cette entreprise...

  13. #93
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 83
    Points : 103
    Points
    103

    Par défaut

    tout le monde parle de fric et de domination, hors le sujet est bien est-ce normal qu'un pays exige que les données de ses citoyens soit disposées sur des serveurs de leur pays?
    Pour moi la réponse est oui.

    Même si on les sais tous que des backup sont possiblement exportable (enfin j'espère que la loi interdit ce genre de pratique quand même).
    Pendant longtemps on a cru à la mondialisation folle, sans contrôle et on se rend compte qu'on fait machine arrière car des gouvernements peu scrupuleux peuvent lire les données de tout le monde à travers le monde.
    La chine applique déjà cette pratique depuis très longtemps (les site facebook, youtube, google sont inaccessible)

    Des arguments négatif par rapport à la nationalisation des données privés ?

  14. #94
    Membre averti
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    208
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 87
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 208
    Points : 336
    Points
    336

    Par défaut Les informations et données d'un habitant doivent résider d'abord dans SON pays

    Cf < LinkedIn qui ne s’est pas conformé à une loi obligeant les entreprises de technologie à stocker les données des utilisateurs russes au sein du pays.>
    La France devrait aussi y réfléchir, mais peut être, comme panier percé, elle n'a plus rien à cacher ! ! !
    Pour µSoft et les autres ils possèdent ou manipulent tellement d'informations sur moi que, parfois, j'ai l'impression d'être devant un terminal d'il y a 40 ans. ça finira comme cela : un écran, un clavier, une imprimante, un loyer !

  15. #95
    Membre éprouvé Avatar de TallyHo
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 053
    Points : 1 035
    Points
    1 035

    Par défaut

    Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
    hors le sujet est bien est-ce normal qu'un pays exige que les données de ses citoyens soit disposées sur des serveurs de leur pays?
    Pour moi la réponse est oui.
    Je suis plutôt d'accord mais comment fais tu pour les sites internationaux ? Regardes ce forum, tu as des fr, be, qc, uk, etc... Un serveur dans chaque pays ?
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  16. #96
    Membre expert Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 030
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 030
    Points : 3 665
    Points
    3 665

    Par défaut

    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    La Russie veut bannir LinkedIn pour refus de stocker ses données dans le pays
    [B][SIZE=1].

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces nouvelles initiatives de la Russie et la plainte de Kaspersky Lab ?
    FRAMASOFT, totalement libre et gratuit donc non soumis au bannissement.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  17. #97
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Lycéen
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lycéen

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 106
    Points : 322
    Points
    322

    Par défaut

    Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
    tout le monde parle de fric et de domination, hors le sujet est bien est-ce normal qu'un pays exige que les données de ses citoyens soit disposées sur des serveurs de leur pays?
    Pour moi la réponse est oui.

    Même si on les sais tous que des backup sont possiblement exportable (enfin j'espère que la loi interdit ce genre de pratique quand même).
    Pendant longtemps on a cru à la mondialisation folle, sans contrôle et on se rend compte qu'on fait machine arrière car des gouvernements peu scrupuleux peuvent lire les données de tout le monde à travers le monde.
    La chine applique déjà cette pratique depuis très longtemps (les site facebook, youtube, google sont inaccessible)

    Des arguments négatif par rapport à la nationalisation des données privés ?
    La nationalisation des données peut mener à un autre problème: Imagine que je fasse un site dont les serveurs sont dans un pays sans surveillance ( À supposer que ça existe... ) pour proteger la vie privée de mes utilisateurs. Une nationalisation me forcerait à exposer les données des utilisateurs à la surveillance de leur pays respectif. Si c'est par exemple un site de rencontre gay, les russes, saoudiens, iraniens etc.. apréciront de savoir que leurs gouvernement respectifs puissent se balader dans les données de mon site pour les retrouver et les mettre en prison voire pire.

    Et si tous les pays veulent ça ça veut dire un serveur dans chaque pays ? Comme ce n'est pas possible, il faudrait pour respecter la loi interdire l'accès au site aux habitants des pays sans serveur ? Ce qui veut dire un accès inégal à Internet selon les pays, les plus petits pays se retrouverait avec un accès ultra-limité par rapport aux USA par exemple.

  18. #98
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 027
    Points
    1 027
    Billets dans le blog
    9

    Par défaut

    Et si tous les pays veulent ça ça veut dire un serveur dans chaque pays ? Comme ce n'est pas possible, il faudrait pour respecter la loi interdire l'accès au site aux habitants des pays sans serveur ? Ce qui veut dire un accès inégal à Internet selon les pays, les plus petits pays se retrouverait avec un accès ultra-limité par rapport aux USA par exemple.
    Poster une réponse
    Les petits pays ne peuvent pas le faire, car si ils le font aucune boite n'iras perdre son temps avec aussi peu de consommateur potentiel.
    Sa se fera uniquement pour les grands pays (USA, Chine, Russie...), ou des regroupements de pays (L’UE par exemple).


    La nationalisation des données peut mener à un autre problème: Imagine que je fasse un site dont les serveurs sont dans un pays sans surveillance ( À supposer que ça existe... ) pour proteger la vie privée de mes utilisateurs. Une nationalisation me forcerait à exposer les données des utilisateurs à la surveillance de leur pays respectif. Si c'est par exemple un site de rencontre gay, les russes, saoudiens, iraniens etc.. apréciront de savoir que leurs gouvernement respectifs puissent se balader dans les données de mon site pour les retrouver et les mettre en prison voire pire.
    Tu as raison, mais d'un point de vue Français, je préfère que se soit la France (ou l'UE) qui m'espionne que les ricains
    Je serais favorable à une tels loi à condition quelle permette d'aider le consommateur et non à renforcer l'espionnage, pour la Russie je ne me prononcerais pas... mais j'ai un espoirs pour la France ou l'UE.

    C'est assez simple d'avoir un pays qui n'espionne pas ces consommateurs : Chiffrement dit sur obligatoire pour les serveurs, et passage par un juge si besoin d’accéder à des données d'un citoyen (l'entreprise devra coopéré dans ce cas, et pareil le citoyen devra donnée sa clé de déchiffrement). Quand les CRS débarque à 6H du mat, tu est au courant qu'ils sont la, sa doit être pareil sur le net.

  19. #99
    Membre éprouvé Avatar de TallyHo
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 053
    Points : 1 035
    Points
    1 035

    Par défaut

    Un pays dit développé qui n'espionne pas, ça n'existe pas... Il faut arrêter de distribuer des certificats de bonne conduite dans ce domaine... Passer par un juge, ce sera pour la forme parce qu'ils ne vont pas attendre d'avoir l'autorisation, on en a eu la preuve plusieurs fois. D'ailleurs ça peut se justifier quand c'est légitime, imaginons qu'il faut tracer un mec tout de suite. Par contre, raisonner en terme de continent, c'est pas mal comme idée.
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  20. #100
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 192
    Points : 678
    Points
    678

    Par défaut

    C'est assez simple d'avoir un pays qui n'espionne pas ces consommateurs : Chiffrement dit sur obligatoire pour les serveurs, et passage par un juge si besoin d’accéder à des données d'un citoyen (l'entreprise devra coopéré dans ce cas, et pareil le citoyen devra donnée sa clé de déchiffrement). Quand les CRS débarque à 6H du mat, tu est au courant qu'ils sont la, sa doit être pareil sur le net.
    Soit seul le citoyen possède la clé pour décrypter ses données et dans ce cas tu dis au revoir à la deuxième partie de ton affirmation ("le citoyen devra donner sa clé de chiffrement", c'est bien naïf de croire que quelqu'un va le faire), soit c'est l'hébergeur qui possède la clé pour décrypter les données stockées sur ses serveurs mais dans ce cas tu dis au revoir à la première partie de ton affirmation ("passage par un juge", c'est bien naïf de croire que tout passe par un juge à la réglo quand c'est potentiellement une question de sécurité d'état)

Discussions similaires

  1. Remplacer les liens dans Formview par des boutons
    Par lemagicien dans le forum ASP.NET
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/08/2007, 22h33
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 12/09/2006, 12h53
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 25/07/2006, 17h37
  4. Remplacer les sauts de ligne par \n dans un XML via PHP ?
    Par ExSter dans le forum Formulaires
    Réponses: 16
    Dernier message: 22/03/2006, 11h11

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo