Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Selon Larry Ellison, les nouvelles technologies cloud d’Oracle ont vingt ans d’avance sur celles d’Amazon,
    Selon Larry Ellison, les nouvelles technologies cloud d’Oracle ont vingt ans d’avance sur celles d’Amazon,
    partagez-vous cet avis ;?

    Il y a quelques jours de cela Oracle a organisé un évènement baptisé Oracle Open World. Comme orateur principal, les participants ont eu droit au discours de Larry Ellison, le cofondateur et directeur technique d’Oracle.

    Lors de son discours liminaire, Ellison a présenté la nouvelle version de la base de données d’Oracle optimisée pour le cloud : Oracle Database 12c R2. Dans cette nouvelle version, plusieurs améliorations ont été apportées au niveau des performances, des pilotes pour les langages de programmation et des frameworks, mais aussi au niveau du support pour le traitement analytique des grosses bases de données. Et comme point important en ce qui concerne les nouveautés de cette base de données, nous avons une augmentation du nombre des « ;pluggable databases ;» (plusieurs bases de données hébergées dans une base de données unique) et la possibilité d’effectuer des migrations de ces pluggable databases en ligne entre les serveurs, les centres de données et le cloud d’Oracle.

    Passé la présentation des caractéristiques de cette nouvelle base de données, Ellison a marqué un point d’honneur sur les mérites de sa base de données et de la plateforme cloud d’Oracle en partageant avec l’assistance les résultats comparatifs des tests effectués sur son service cloud et celui d’Amazon (AWS).

    Selon les résultats fournis par Ellison, la base de données en tant que service d’Oracle (DBaas) s’exécute jusqu’à 100 fois plus vite pour les charges de travail analytiques, 35 fois plus vite pour le traitement transactionnel en ligne et plus de 1000 fois plus vite pour les charges de travail mixtes par rapport à Amazon DBaaS.

    Après avoir montré que la base de données pour le cloud d’Oracle est plus performante que celle d’Amazon, Ellison s’est attaqué à la compatibilité d’AWS exécutant la base de données d’Oracle.

    Sur ce second point, Ellison a montré que la base de données d’Oracle exécutée sur la plateforme cloud d’Oracle est 24 fois plus rapide pour le traitement analytique que sur AWS. Et pour ce qui concerne le traitement transactionnel, Ellison a démontré que sa base de données était 8 fois plus rapide sur sa plateforme cloud que sur celle d’Amazon.

    En continuant ses démonstrations, le cofondateur d’Oracle s’est étendu sur le fait que les bases de données d’Amazon sont plus fermées que les mainframes d’IBM. Il explique cela par le fait Amazon Aurora (conçu pour le traitement transactionnel), Amazon Redshift (conçu pour le traitement analytique) et Amazon DynamoDB (le service de base de données NoSQL d’Amazon) ne fonctionnent que sur les services cloud d’Amazon (AWS). Une fois que vous êtes sur ces plateformes, il vous est impossible de migrer vos bases de données vers un autre fournisseur de service cloud, a tenu à préciser Ellison. Peu importe ce qui arrivera, vous êtes contraints d’y rester pour votre bonheur, mais surtout pour votre malheur.

    Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, Ellison n’a pas manqué d’affirmer que « ;Amazon Web services n’est simplement pas optimisé pour la base de données d’Oracle ;». Il a continué en disant : « ;Je vais aller encore plus loin. Amazon Web services n’est pas optimisé pour ses propres bases de données, comme vous pouvez le constater. Il ne s’améliore pas. Il s’empire. Amazon, pionnier dans l’infrastructure en tant que service, fourni toujours des infrastructures en tant que service de première génération ;».

    Et pour enfoncer le clou, Ellison estime que les technologies cloud d’Oracle ont 20 ans d’avance sur celles d’Amazon. Pour étayer ses propos, Ellison explique qu’Aurora et Redshift manquent de certaines fonctionnalités critiques telles que le partitionnement des tables, les vues matérialisées, le support pour les types de données riches, les requêtes SQL en parallèle, la capacité de répliquer les bases de données chiffrées, l’optimisation des requêtes sophistiquées, etc.

    Il faut souligner que le détail du matériel utilisé, et des conditions dans lesquelles ces tests ont été effectués n’a pas été communiqué par Ellison.

    Source : Oracle

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces affirmations ;?

    Pensez-vous que les affirmations d’Ellison sont véridiques ;? Ou croyez-vous qu’elles sont sans fondements ;?

    Voir aussi

    Oracle dévoile la seconde génération de son offre cloud, la firme ambitionne de contrer la suprématie d'AWS
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    Lol, dès que quelque chose commence par : "Selon Larry Ellison", on sait déjà qu'il ne faut pas considérer les propos qui suivent

  3. #3
    Membre éclairé
    Quels que puissent être les avancée proposées par Oracle par rapport à Amazon, ces propos restent extrêmement prétentieux et démontrent selon moi, soit une mégalomanie inquiétante, soit une absence de recul et d'objectivité. Parce que si on peut sans doute constater objectivement une avance technologique d'un produit par rapport à un autre, avancer un nombre d'années reste stupide : c'est arbitraire, ça n'a concrètement aucun sens (comment définir une "année d'avance" ? ça veut dire qu'en quelques années Oracle a abattu l'équivalent de 20 ans de travail ? Et pendant ce temps Amazon ne faisait plus rien ? Ou il sont parti avec un déficit d'années de technologies ??), et il semble plus que complexe d'avoir une bonne idée de ce que pourraient re ce genre de technologies d'ici 20 ans.

    Bref, c'est du bullshit commercial, ça vaut à peine qu'on prenne le temps d'en discuter.

  4. #4
    Membre éclairé
    Et java 9 a combien d'années d'avance ?

  5. #5
    Membre averti
    Quelle est la différence entre Dieu et Larry Ellison?
    La différence entre Dieu et Larry Ellison, c'est que Dieu ne se prend pas pour Larry Ellisson.

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Larry Ellison fait son commercial. Normal, il prêche pour sa paroisse.

    Mais si on creuse un peu...
    Oracle à 20 ans d'avance sur Amazon pour le Cloud ? Donc le niveau du d'Amazon aujourd'hui est celui d'Oracle il y a 20 ans. Bizarrement... j'ai un doute !

    Ensuite, faire un benchmark de service, alors que :
    • le protocol de test n'est pas publié ;
    • la licence d'Oracle interdit la publication de résultats de tests sans l'accord préalable d'Oracle

    Je trouve ça un peu fort !

    Ca me rappelle un benchmark fait par Redhat pour promouvoir leur version de Postgres (version payante) face à SQL Server. Outre la base de données ridiculement petite, ils avaient optimisé à fond le système linux et la configuration de postgres, et avait laissé la config par défaut pour Windows et SQL Server. Et ils annonçaient fièrement que Postgres était plus rapide ! C'était vrai, mais pour un ordre de 5 à 10%, vu la situation, personnellement je ne m'en serai pas vanté
    François DORIN
    Consultant informatique : conception, modélisation, développement (C#/.Net et SQL Server)
    Site internet | Profils Viadéo & LinkedIn
    ---------
    Page de cours : fdorin.developpez.com
    ---------
    N'oubliez pas de consulter la FAQ C# ainsi que les cours et tutoriels

  7. #7
    Inactif  
    Citation Envoyé par Vulcania Voir le message
    Et java 9 a combien d'années d'avance ?
    Olala, cette mauvaise langue !

  8. #8
    Inactif  
    mince j'ai 20ans de retard, j'utilise pas Oracle database mais Cassandra et sur mes propres HPC en plus

    Dans mon contexte, je peut certifier qu'oracle DataBase est lente. 20ans d'avance sur quoi/pour quoi Larry ? Il ne dit rien (reste très vague en tous cas) sur le contexte d'utilisation.

  9. #9
    Rédacteur

    C'est sûr que l'ami Larry s'emballe un peu

    D'un autre côté, dans l'absolu, AWS est-il aussi compétitif qu'à ses débuts ? Il me semble qu'il y a mieux actuellement comme services cloud, non ?
    Ne se seraient-ils pas un peu reposé sur leurs lauriers ?...

    Tutoriels sur les UPS, e-commerce, PHP, critiques de livres...

    Pensez à consulter les FAQs et les cours et tutoriels.
    FAQ Linux - Cours et tutoriels Linux - FAQ PHP - Cours et tutoriels PHP
    Ce forum est fait pour vous et surtout par vous, merci d'en respecter les règles.

    Je n'ai rien à voir avec la société www.ovh.com !

  10. #10
    Membre expérimenté
    Si l'on regarde la vitesse avec lequel Oracle fait avancer Java, MySQL (Face a MariaDB et consort), OpenOffice (quand il était encore chez eux), etc ... , on a des raisons de douter de compétence en développement d'Oracle. Et si ce n'est pas une question de compétence, c'est pire, c'est une question de moral (ce que je pense). Alors avant que l'on s'intéresse aux bases de données Oracles (même si les performances ne sont pas parfaites), il faudrait qu'Oracle se montre un peu plus attirants que seulement pas des bons commerciaux et de la bonne publicité...
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  11. #11
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par captaindidou Voir le message
    Olala, cette mauvaise langue !
    Pour en rajouter une couche, je dirais les 20 ans ont été obtenu comme étant l'avance nécessaire pour que java 9 soit disponible . Bon je vais m'arrêter là, je commence à taper sur oracle gratuitement

  12. #12
    Membre éprouvé
    Non, ça colle.

    Oracle dévoile la seconde génération de son offre cloud

    Dans l'espèce humaine on compte environ 20 ans pour une génération. Dans l'informatique c'est sensé aller plus vite, mais pas pour Oracle apparemment.

  13. #13
    Invité
    Invité(e)
    Larry Ellison dit sûrement montagne de bêtises, mais il faut bien lui reconnaître d’avoir le nez creux de temps à autres, cf cette vidéo de 1995 (minute 44) où il "prophétise" l’avènement du software as a service ainsi que le déploiement d'OS via le Net.

  14. #14
    Rédacteur

    Oracle est dans une tourmente catastrophique sur tous les plans :
    * commercial : moins de ventes, moins de chiffre d'affaire grignoté par SQL Server à 80%, et 20% dans le libre avec MySQL en tête...
    * financier : les actions Oracle sont en baisse ou stagnante depuis plusieurs années. Elles ne se sont pas relevées depuis 2000 ou l'action était à 120. Depuis un pic a été observé à 45...
    * judiciaire : de nombreux procès en cours dont certains pour maquillage de compte d'entreprise dans le cloud !!!!
    Procès Java Android : http://www.developpez.com/actu/10456...sur-Chrome-OS/
    Procès Interl Itanium : http://www.developpez.com/actu/10073...on-de-contrat/
    les comptes du cloud : http://www.developpez.com/actu/99374...ites-abusives/

    Bref, avec un tel menteur, esbroufffeur, que dire sinon, c'est du vent !

    Rappelons que le même


    A +
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  15. #15
    Inactif  
    Il ne se passe pas, disons un mois, sans que l'on apprenne qu'un pirate a volé des informations confidentielles sur un site supposément sécuritairte, et cela continue de clouder et de nuager à la vitesse de l'éclair.

    Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font.

    Dire que les Apple. Microsoft, HP, IBM, Dell et tous les autres ont créé des PC pour débarrasser les utilisateurs des mainframes. Dans Astérix, ils disent "Tous fadas ces Lutéciens", mais là, là c'est tous fadas ces nuagistes.
    À ma connaissance, le seul personnage qui a été diagnostiqué comme étant allergique au mot effort. c'est Gaston Lagaffe.

    Ô Saint Excel, Grand Dieu de l'Inutile.

    Excel n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais un SGBD, c'est pour cela que Excel s'appelle Excel et ne s'appelle pas Access junior.

  16. #16
    Membre du Club
    Larry m'a toujours fait rire...