Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Community Manager

    Open source : les projets de Microsoft attirent plus de contributeurs que ceux des autres organisations
    Open source : les projets de Microsoft attirent plus de contributeurs que ceux des autres organisations
    d’après le rapport annuel de GitHub


    GitHub vient de rendre public un document dans lequel sont consignés plusieurs indicateurs relatifs à l'activité de ses utilisateurs. En effet, avec environ 6 millions de membres actifs, le réseau social de développeurs en l'occurrence GitHub soutient que Microsoft est au sommet de son classement des organisations avec 16 419 contributeurs.

    La firme de Redmond, selon ledit classement, est suivie par Facebook qui arrive en deuxième position avec 15 682 contributeurs et Docker qui occupe la troisième position avec 14 059 contributeurs.

    Sous Satya Nadella, Microsoft a adopté une nouvelle stratégie avec un engagement plus accentué pour Linux et l’open source en général. La société est devenue un promoteur de l’open source avec de plus en plus de technologies qu’elle a décidé d’ouvrir. Mais avant l’arrivée de son DG actuel, le virage vers l’open source était déjà emprunté avec notamment la création de sa filiale Microsoft Open Technologies, en 2012.

    Microsoft Open Technologies a été créée dans le but de promouvoir la culture de l'open source au sein de l'entreprise comme en témoigne l'intégration d'une dizaine de logiciels libres sur le Cloud Microsoft Azure et les nombreux accords stratégiques conclus entre Microsoft et de fervents défenseurs du libre notamment Docker, Red Hat, Hortonworks, etc.

    Aujourd’hui, cet engagement croissant de Microsoft dans l’open source semble attirer de plus en plus de développeurs qui contribuent aux différents projets du géant du logiciel. Ce qui fait de Microsoft, l’organisation avec le plus de contributeurs open source sur GitHub en 2016.

    Source : Communiqué de Github

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Vous avez envie de contribuer au sein du Club Developpez.com ? Contactez-nous maintenant !
    Vous êtes passionné, vous souhaitez partager vos connaissances en informatique, vous souhaitez faire partie de la rédaction.
    Il suffit de vous porter volontaire et de nous faire part de vos envies de contributions :
    Rédaction d'articles/cours/tutoriels, Traduction, Contribution dans la FAQ, Rédaction de news, interviews et témoignages, Organisation de défis, de débats et de sondages, Relecture technique, Modération, Correction orthographique, etc.
    Vous avez d'autres propositions de contributions à nous faire ? Vous souhaitez en savoir davantage ? N'hésitez pas à nous approcher.

  2. #2
    Expert confirmé
    Non, les "produits" Microsofts ne sont pas ceux qui attirent le plus de contributeurs projets contributifs.

    Angular, Google, sont tous 2 des "produits" Google , et leur somme de contributeurs projets contributifs est supérieure à ceux de Microsoft.

    Je serai même tenté d'ajouter NPM, puisque toute la techno de NodeJS repose sur le moteur V8 de Google... (et on attend tous avec impatience l'équivalent au moteur V8 promis par Microsoft)
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

  3. #3
    Membre éprouvé
    Ce qui me surprend aujourd'hui, C'est de voir un jour Microsoft a fond dans les technologies Open Source ><.
    On peut dire qu'on est dans une nouvelle ere.

    Manque plus qu'ils font des voitures maintenant :p. Bon au moins il progresse un petit peu.

  4. #4
    Expert confirmé
    Dire que Microsoft soit "a fond" dans l'open Source, c'est un peu vite dit.
    On est loin d'avoir accès aux sources de nombreux logiciels Microsoft.

    GitHub, avec son coté réseau social pour devs à mis au rancard tous les SVN, et il est de bon ton pour un dev d'y avoir quelques contributions, histoire de gonfler son cv.

    Alors oui, on peut "brancher" Visual studio sur GitHub, et autres idées d'accointances entre des produits Microsoft et des trucs OpenSource.

    Microsoft joue le jeu en mettant en place ses propres licences OpenSource, qui permettent en gros de pouvoir développer sans avoir à trop se battre après sur les droits des technos MS utilisées.

    De toutes façons le virage de l'OpenSource est devenu incontournable et Microsoft ne pouvait pas continuer en restant fermé sur lui même.
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

  5. #5
    Membre chevronné
    Ça montre surtout le niveau d'utilisation de Github. Par exemple, tous les projets Apache ne sont pas sur Github, loin s'en faut.

    A la louche, on peut regarder le nombre de projets sur la page Github de chaque société (je compte en pages, à ce niveau, pour faire simple) :

    Microsoft : 54 pages
    Facebook : 9 pages
    Docker : 5 pages
    Angular : 8 pages
    Google : 42 pages
    Atom : 10 pages
    FortAwesome : 1 page
    Elastic : 7 pages
    Apache : 42 pages
    Npm : 10 pages

    Le ratio nombre de contributeurs par projet n'est pas trop favorable à Microsoft, en fait...

    Edit : pour Apache, la question est encore différente. La plupart des repos Github ne sont que des miroirs de leurs propres repos Git. Les commits ne se font donc pas forcément sur Github.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  6. #6
    Membre éclairé
    Open source et brevets logiciels bidons
    l y a une chose que Microsoft pourrait pour faire pour mieux s'engager dans l’open source : c'est de ne plus de forcer les entreprises à payer pour ses brevets logiciels bidons concernant les logiciels open source Android et Linux.

    Microsoft fait payer des royalties à des sociétés qui utilisent du code open source (code source qui exploiterait des brevets logiciels bidons) que Microsoft n'a pas écrit... Alors que dans le même temps Microsoft s'engage à ne pas demander de royalties sur les brevets logiciels utilisés par son propre code open source ! On croit rêver !

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par milkoseck Voir le message
    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    J'en pense que grâce au nouveau CEO, microsoft sort enfin de l'obscurantisme et de la diabolisation du logiciel libre. Quand on se souvient du début des années 2000, c'est une divine surprise. C'est un début intéressant. Leur écosystème reste trop rigide, ce qu'il n'était pas avant, une prochaine étape bienvenue serait de s'ouvrir vraiment au modding.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  8. #8
    Membre actif
    psychadelic l'a deja dit. On voit bien Google largement au dessus du lot.

  9. #9
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Quand on se souvient du début des années 2000, c'est une divine surprise.
    et même avant. Le concept de logiciel payant (en micro informatique) est né avec Bill Gates, dans sa lettre ouverte aux hobbyistes qu'il accusait de voleurs...
    Puis par la suite chez Microsoft, un certain S.Ballmer considérai Linux (et l'ensemble de l'openSource) comme un cancer.

    Alors oui, depuis l'arrivée de Satya Nadella, il y a du changement !
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode