IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

Geoffrey Hinton : « Si l'IA prend des emplois, nous aurons besoin d'un revenu de base universel »


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #121
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 456
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 456
    Points : 5 716
    Points
    5 716
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Entièrement d'accord. D'ailleurs, il serait intéressant de demander à ces mêmes patrons, combien ils sont prêts à payer d'impôts supplémentaires pour que les gouvernements puissent verser ces revenus de base ?
    0 car ces pdg ne sont techniquement pas riches, il gagne souvent 1$ en salaire annuel. Et si ils gagnes des millions ils réinvestissent tous donc ils ne paient pas d’impôts car aux yeux du système ils sont pauvre.
    magie du système

    il faudrait plutôt taxer d’avantages les gros bénéfices des entreprises et taxer les actions (les pdg sont payer en actions, beaucoup plus qu'en salaire réel)

    d'une manière générale pour les grosses fortunes ils faudrait plutôt taxer le capital plutôt que l'argent qu'ils gagnent tous les mois.
    Ce système de fiscalité a été crée pour faire payer les pauvres salariés et enrichies les grosses fortunes qui accumule du capital.

    L'exemple du logement par exemple, 24 % des ménages détiennent 68 % des logements possédés par des particuliers
    d’après l'insee
    si demain l'état interdit aux ménages d'avoir plus de 3 résidences par exemple, tu permettras a tous le monde de pouvoir devenir enfin propriétaire d'un logement décent. Plutot que ded payer des loyers a une minorité et d'enrichir leurs capital qu'il légueront en héritage (trop peu taxé) et ainsi naissent des empires qui parasites le reste de la population.

  2. #122
    Membre chevronné Avatar de petitours
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement matériel électronique
    Inscrit en
    Février 2003
    Messages
    1 946
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement matériel électronique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Février 2003
    Messages : 1 946
    Points : 2 057
    Points
    2 057
    Par défaut
    le revenu universel est un leurre démago pour les flemmards, par contre j'ai entendu récemment un économiste évoquer la solution du transfert de la fiscalité liée à la main d’œuvre à une fiscalité à la marge ou EBE uniquement. Çà ça me parait une piste super intéressante.
    L'IA ou la robotique ne serait plus une solution de profit au détriment de l'emploi, mais un atout au même titre que l'emploi.
    Il y a 10 sortes de personnes dans le monde : ceux qui comprennent le binaire et les autres

  3. #123
    Membre confirmé Avatar de pierre.E
    Homme Profil pro
    Développeur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    Janvier 2016
    Messages
    241
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur en systèmes embarqués
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2016
    Messages : 241
    Points : 574
    Points
    574
    Par défaut
    il faut mettre en place le revenu universel et bien réfléchir sur les controles à mettre en place pour éviter les abus

  4. #124
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 456
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 456
    Points : 5 716
    Points
    5 716
    Par défaut
    Emmanuel Macron va surement faire un 3ieme mandat
    changer la constitution ne serait qu'une formalité pour lui.

    Là on en est à la phase où des politiciens en parlent histoire de nous préparer.

  5. #125
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 887
    Points : 52 452
    Points
    52 452
    Par défaut Mustafa Suleyman, cofondateur de DeepMind et d'Inflection AI, prédit que l'IA va tout envahir
    Mustafa Suleyman, cofondateur de DeepMind et d'Inflection AI, prédit que l'intelligence artificielle va tout envahir
    Et constitue même une menace pour la structure de l'État-nation

    Nous approchons un seuil critique de l’histoire de nos espèces. Tout est sur le point de changer. Et c’est en raison de la montée en puissance de l’intelligence artificielle. C’est du moins l’avis de Mustafa Suleyma. Le cofondateur de Deepmind et d’Inflection AI prédit que l’intelligence artificielle va se proliférer au point de tout envahir. Sa crainte : l’humanité n’est pas encore prête à gérer autant de puissance brute qui atterrira entre les mains d’acteurs malveillants de ce fait plus en capacité de provoquer le chaos généralisé. C’est un point de vue futuriste qui s’accorde avec de précédents selon lesquels l’IA représente une menace existentielle pour l’humanité et en déphasage total avec des avis selon lesquels l’humanité n’a rien à craindre de l’intelligence artificielle.


    Suleyman explique dans son livre intitulé « The Coming Wave » comment l'IA va transformer tous les aspects de notre vie, de l'éducation aux soins de santé en passant par la politique et la sécurité. Il prévient que nos systèmes actuels ne sont pas prêts à faire face à l’intelligence artificielle compte tenu des avancées possibles dans une dizaine d’années. Et que nous devons repenser nos valeurs, nos institutions et notre gouvernance. Il aborde également certains des dilemmes éthiques et sociaux que pose l'intelligence artificielle : la protection de la vie privée, la responsabilité et la dignité humaine.
    Ce dernier souligne que l'intelligence artificielle permettra de nouvelles formes d'apprentissage et de créativité, mais posera également des risques de manipulation et de radicalisation. Il ajoute que cette technologie remettra en question les structures de pouvoir existantes et les frontières des États-nations et créera de nouvelles possibilités de coopération et de conflit à l'échelle mondiale.

    « Nous ne sommes absolument pas prêts, car chaque fois que quelque chose est utile dans l'histoire de l'invention, cela tend à devenir moins cher, à devenir plus petit, et donc à proliférer. L'histoire de la prochaine décennie est donc celle de la prolifération de cette puissance brute, et c'est ce qui, à mon avis, constituera une véritable menace pour l'État-nation, comme nous n'en avons jamais vu depuis la naissance de l'État-nation.

    Suleyman est en sus d’avis que l’IA nous obligera à redéfinir ce que signifie être humain et comment nous pouvons préserver notre identité et notre action dans un monde de machines intelligentes. C’est pour apporter réponse à cette éventualité qu’Elon Musk a pensé que la solution serait de passer à l’humain augmenté à l’intelligence artificielle. Et donc sa société Neuralink travaille sur des ordinateurs à implanter dans le cerveau pour y parvenir. Son initiative vise une sorte de symbiose avec l'intelligence artificielle, ce, à un degré qui rendrait le langage humain obsolète. Il suffirait alors de penser pour communiquer.

    Nom : 1.png
Affichages : 134033
Taille : 285,8 Ko

    C’est d’intelligence artificielle déployée comme outil dont il est question dans ces développements et à propos de laquelle le PDG de Google Deepmind recommande aux intervenants de la filière d’opter pour un développement responsable. C’est à ce stade d’évolution que se trouvent ChatGPT d’OpenAI et autres Bard de Google à propos desquels certains chercheurs estiment qu’il n’y a rien à craindre et donc que l’humain conservera la main.
    « Je suis un peu fatigué par toutes les bêtises que l’on entend depuis quelques années sur l’intelligence artificielle et j’ai voulu rétablir la vérité. On ne sait pas ce que c’est que l’intelligence donc on ne peut pas construire de l’intelligence artificielle. Ce que l’on appelle "intelligence artificielle" depuis 1956 ce sont des techniques mathématiques qui n’ont rien à voir avec l’intelligence. Il n’en reste pas moins que ces techniques (deep learning, machine learning, etc.) sont très intéressantes. Mais la machine ne crée pas, ne réfléchit pas, et les humains conservent pleinement la main sur ces techniques », déclare Luc Julia – un expert de la filière – il y a quelques années.

    En d’autres termes, l’humain devrait rester à la manette comme le confirme le CEO de GitHub : « Le développeur reste l'expert, qui comprend le code et vérifie que ce qui a été synthétisé par l'IA correspond bien à l'intention du développeur. De nos jours, les développeurs ne passent pas la majeure partie de leur temps à coder - entre deux et quatre heures par jour sont consacrées à l'écriture du code. Le reste de la journée, ils font d'autres choses, comme des réunions, des rapports de crash. Avec Copilot, si vous ne disposez que de deux à quatre heures par jour pour coder, vous pouvez mieux utiliser ce temps. Vous pouvez utiliser ce temps pour rester dans le flux, pour faire le travail et prendre plaisir à le faire. »

    « En l’état actuel, l’intelligence artificielle est seulement capable d’accomplir des tâches répétitives et soumises aux même règles. L’IA aura en plus besoin de la composante créativité qui continue à lui faire défaut pour prétendre remplacer les humains de façon totale », déclare un intervenant de la filière pour faire le point sur les avancées dans la filière.

    L’humain met déjà l’intelligence artificielle à contribution pour faire la guerre

    Les drones sont un pilier du champ de bataille depuis des années maintenant, mais ils ont toujours nécessité un pilote humain pour appuyer sur la gâchette. Cela pourrait être sur le point de changer. En 2020, un groupe de soldats fidèles au général libyen Khalifa Haftar a été attaqué par des drones agissant de manière autonome, selon un récent rapport du groupe d'experts du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Libye. Le tableau préfigure des moyens susceptibles d’être déployés par les armées du monde dans les guerres du futur. Le général américain Marc Milley demande donc aux officiers formés à West Point de garder à l’esprit qu’ils doivent se tenir prêts à relever ces défis. La situation ravive le débat sur les robots tueurs.

    « La maturité des diverses technologies qui existent aujourd'hui ou qui sont à un stade avancé de développement, lorsqu'elles sont combinées, sont susceptibles de changer le caractère de la guerre par elles-mêmes. Vous vous battrez avec des tanks, des bateaux et des avions robotisés. Nous avons assisté à une révolution dans la létalité et les munitions de précision. Ce qui était autrefois le domaine exclusif de l'armée américaine est désormais accessible à la plupart des États-nations qui ont l'argent et la volonté de les acquérir », lance-t-il à l’occasion de la sortie d’une cuvée d’officiers, ce, sans manquer de rappeler le contexte actuel fait d’affrontements militaires en Ukraine.


    C’est le type de tableau auquel on aura de plus en plus droit tant les exemples qui illustrent le fait qu’une machine peut être mise sur pied pour surpasser un humain sur une tâche donnée peut être allongée à souhait. Pour ce qui est du cas spécifique des combats aériens, noter qu’Alpha, une intelligence artificielle mise sur pied par les laboratoires de recherche de l’armée américaine, a défait des experts de cette dernière dans le cadre de simulations de combats aériens.

    « J’ai été surpris par la manière dont elle était consciente et réactive. Elle semblait être consciente de mes intentions et réagir instantanément à mes changements en vol et à mes déploiements de missiles. Elle savait comment déjouer le tir que je faisais. Elle changeait instantanément entre les actions défensives et offensives en fonction des besoins », avait souligné le colonel Gene Lee, décrivant Alpha comme étant l’intelligence artificielle la plus agressive, réactive, dynamique et crédible qu’il ait jamais vue.

    Ces développements sont à placer dans la problématique générale des armes autonomes létales. Une publication parue en début d’année 2020 fait état de ce que bon nombre de pays sont en train de s’arrimer à la donne. Ainsi, les USA, la Chine, la Russie, Israël, etc. investissent dans le développement de systèmes d'armement autonomes qui peuvent identifier, cibler et tuer une personne par eux-mêmes. Combien de temps encore avant que les « anciens » systèmes d’armement ne cèdent de façon définitive leur place à ceux aux capacités dites améliorées par l’intelligence artificielle ?

    Et vous ?

    Quelle pertinence trouvez-vous aux prédictions de Mustafa Suleyman ? Sont-elles plus sensationnalistes qu’autre chose ?
    Partagez-vous l’avis selon lequel l’humain menace plus la structure de l’Etat-nation que l’intelligence artificielle ?

    Voir aussi :

    Neuralink, le projet d'Elon Musk pour qu'un cerveau humain interagisse directement avec un PC, et l'Homme fusionne avec l'IA, aberration ou fiction ?
    Neuralink d'Elon Musk annonce que l'interface cerveau - ordinateur est prête pour des tests sur les humains, et entend procéder aux premiers en 2020
    L'apocalypse s'accomplira-t-elle avec la création de l'IA ? L'entrepreneur Elon Musk pense que l'IA est la plus grande menace de l'humanité
    Neuralink d'Elon Musk, la discrète firme qui travaille sur des ordinateurs à implanter dans le cerveau, lève le voile sur le secret, sous peu
    Il n'aura fallu que 10 minutes pour trouver des failles dans le chapelet « intelligent » lancé par le Pape, pour inviter les fidèles à la prière partout dans le monde
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #126
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 577
    Points
    3 577
    Par défaut
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Il prévient que nos systèmes actuels ne sont pas prêts à faire face à l’intelligence artificielle compte tenu des avancées possibles dans une dizaine d’années.
    Que l'IA envahisse tous les secteurs me parait assez évident, ça a été le cas pour toutes les avancées technlologiques qui ont mené à une révolution industrielle.
    Mais quand on manipule un outil trop puissant pour nous, soit on l'utilise que partiellement, soit on se "brule". Et les corps qui ont un peu de sens de la survie évitent de reproduire ce qui mène à la brulure.

    Donc l'IA dans la plupart des secteurs ne dervait pas être un gros problème à long terme.
    Evidemment le domaine militaire semble plus résistant à la brulure que les autres et pourrait se lancer dans une course dangereuse mais Terminator semble encore loin.

  7. #127
    Membre émérite Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    Juillet 2010
    Messages
    597
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2010
    Messages : 597
    Points : 2 443
    Points
    2 443
    Par défaut
    C'est une vision très naïve de la chose je trouve @totozor.

    Il ne faut pas oublier que l'IA est aussi un outil de domination.

    A terme elle permettra aux puissants (j'inclus la dedans les états, multinationales, milliardaires) d'avoir encore plus de contrôle:
    - sur la population (reconnaissance faciale, propagande, filtrage d'internet, tracking etc)
    - géopolitique (l'analyse des données et la data a grande echelle c'est le nerf de la guerre)
    - guerre (cf drones autonomes etc) et cyber guerre (découverte de failles automatisées)
    Puis dans l'absolu tout simplement de se passer d'avoir besoin de nous avec de la main d’œuvre capable de travailler 24h/24 sans aucune revendication et compensation. Ce qui permettra encore plus aux multinationales d'avoir du pouvoir sur les états et de façonner le monde selon leurs règles et leur vision.

    Même actuellement, avec un état de l'art qui est ridicule comparé à ce que l'on verra dans quelque décennies on voit déjà la tendance.

    Les seuls personnes qui se réjouissent de l'IA sont les mecs qui découvrent à peine les possibilités (y a un effet wow) et ne voient que les bénéfices que ça leur apporte directement (ex: ça me fait gagner du temps dans mon pissage de javascript, ou pour taper un mail chiant) sans aucune vision plus large et sur le long terme (à commencer généralement par: 'ça va remplacer mon taf').

    Même ceux qui bossent dans le secteur savent très bien qu'on a ouvert la boite de pandore, mais on ne peut que continuer de progresser car c'est une guerre technologique. Si tu n'as pas une force de frappe équivalente à celle de tes ennemis/concurrents tu es finis.
    Circuits intégrés mis à nu: https://twitter.com/TICS_Game

  8. #128
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Urbaniste
    Inscrit en
    Août 2023
    Messages
    386
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Urbaniste

    Informations forums :
    Inscription : Août 2023
    Messages : 386
    Points : 792
    Points
    792
    Par défaut
    @Onilink les puissants sont comme nous autres, dépasser par le phénomène sous-jacent.
    Ils tentent de faire croire que placer où ils sont, à la pointe de l'épée du progrès transperçant le vivant,
    ils réussissent, mais ils savent très bien que ce qu'ils font aux autres, tôt ou tard, ils en seront victime.
    Ils en seront peut être les derniers à en subir la conséquence, malédiction des malédictions que
    d'être aux premières loges à observer en détails ce qui les attend.

    Dire qu'on ouvre la boîte de pandore participe d'un narratif de souffrance.
    Si, là où il y a de la volonté il y a un chemin, alors, la volonté collective peut
    trouver un chemin qui s'écarte du sentier qu'elle se laisse imposer.

    Même si il semble illusoire de croire que nous pourrons échapper éternellement
    aux processus évolutif universel, rien ne nous oblige à le réaliser dans
    un déchainement de violence et de haine générée par la peur.

    Ce qui devait être sera, libre à nous d'en dessiner les contours,
    d'en décider les chemins vallonnés fait de douce collines,
    ou les ascension rocailleuses dont la pente descendante n'a
    d'égale que l'effort consentit à y grimper.

    Est il nécessaire de rappeler que vivre consiste à s'oxyder ?
    Chacun décide, plus ou moins consciemment, de la manière
    et de la vitesse de ce processus, ni plus, ni moins.

    Dire "tu es finis" c'est apposé un vernis de brutalité qui
    en appel à une réponse de pareil fulgurance. C'est refuser
    d'admettre que l'autre est victime des mêmes angoisses
    qui nous animent lorsque nous projetons ce futur dans ce présent.

    Pouvons parvenir à projeter un futur différent qui ne soit pas
    un positivisme idiot qui consiste surtout à cacher la misère sous le tapis ?

    @toozor, "Et les corps qui ont un peu de sens de la survie évitent de reproduire ce qui mène à la brulure."
    Ce n'est pas une manière appropriée de le considérer. On ne gagne rien d'autre à se mettre la main au feu
    que de se brûler. Dans le cas présent, certains considèrent qu'on y gagnera quelque chose de plus utile,
    de nécessaire.
    A tord ou a raison, je n'en dit mots, c'est selon moi une lecture réductrice qui manque à son obligation
    première d'observation neutre et scrupuleuse.

    Finalement, on progresse ou on boursoufle ? Suivons nous une ligne tracée par les imaginaires
    d'auteurs tels que jules verne, ou sommes nous tel Tetsuo dans Akira ?

    Fallait il que je poste ce commentaire ? Peut on seulement en parler sans engendrer le pire ?

  9. #129
    Membre émérite Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    Juillet 2010
    Messages
    597
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2010
    Messages : 597
    Points : 2 443
    Points
    2 443
    Par défaut
    @unanonyme Sans vouloir jouer au futurologue à deux balles j'ai quand même l'impression que la tendance dans le monde, c'est de faire plaisir aux financiers au détriment du peuple.
    Et quand on voit les décisions que nos politiques prennent, même en France (soit disant pays représentant de la démocratie), sans aucune vision d'avenir pour le pays (en dehors de faire plaisir à leurs potes financiers) je n'ose même pas imaginer ce que ça va être pour légiférer au niveau mondial sur des questions aussi importantes que l'intelligence artificielle.

    Pour l'instant les enjeux directs sont relativement simples, on parle d'artistes et de bureaucrates ou programmeurs qui risquent de perdre leur job.

    Mais ce n'est que le sommet de l'iceberg. L'IA nous mène vers un monde ou nous seront contrôlés par des algorithmes. Algorithmes eux même contrôlés par ceux qui on le pouvoir. Et on nous dira que c'est pour notre bien.

    Les sociétés modernes sont déjà incroyablement tournées vers le contrôle de la population. On l'a vu avec Snowden, on voit aussi que chercher à comprendre la technologie ou juste se protéger sur le web ou en informatique en général peut nous faire passer pour de terroristes (je pense notamment à cette affaire).
    De plus en plus de lois liberticides passent sous prétextes de terrorisme ou de pédophilie. Puis ces même lois sont ensuite utilisées dans un cadre totalement différent.

    Ce qui nous a protégé jusque la, c'est que mettre sur écoute une personne, la surveiller, c'est relativement coûteux.
    Quand tu auras des cameras dans la rue capable de te pister automatiquement, des algorithmes qui connaissent tout de toi, tout cela sera fait automatiquement, au bon vouloir de l'état, et donc probablement des multinationales qui tireront les ficelles derrière.

    Puis je ne parle même pas des armes autonomes, et des avancées qui se feront aussi probablement aussi au niveau des armes bactériologiques & co.
    Les états seront obligés d'investir dans ces domaines pour ne pas prendre le risque de se faire manger par leurs compétiteurs.
    Tout ça dans un contexte ou le monde part vers une pénurie d'énergie, avec le réchauffement climatique et l'effondrement des espèces.
    Donc des sécheresses/famines qui vont forcer encore plus les états à entrer en compétition, voir en guerre.

    Sans IA c'était pas déjà gagné pour que ça se passe bien. Avec l'IA va falloir s’accrocher.
    Circuits intégrés mis à nu: https://twitter.com/TICS_Game

  10. #130
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Urbaniste
    Inscrit en
    Août 2023
    Messages
    386
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Urbaniste

    Informations forums :
    Inscription : Août 2023
    Messages : 386
    Points : 792
    Points
    792
    Par défaut
    Bonjour,

    le futurologue à deux balles qui s'assume vous dit que tout ce
    que vous citez dans votre message est déjà le passé.
    Il n'est plus un futur en devenir, il est un présent qui devient,
    donc déjà un passé qui nous façonne.

    L'outils LLM, qui n'est pas déjà l'incarnation de l'intelligence numérique,
    ouvre la voie à l'approfondissement de techs dont on parle peu,
    dont ne parle pas. Dont je m'interroge si il faut en parler.

    On remarquera que les auteurs de sci-fi qui ne faisaient
    qu'explorer les possibles en leurs temps, se font récupérer
    pour que d'autres réalisent les dystopies qu'ils dénonçaient.
    C'est dommage, non ?

    Le contexte dont vous parler,
    est ce un effet de bord de notre nature,
    ou un accomplissement de notre nature ?
    Si c'est un accomplissement,
    dans quel agencement historique se concrétise t'il ?
    Par quel processus ?
    La sélection naturelle, chambre à vibration de la souffrance,
    ou l'accompagnement d'un processus adaptatif dont on peine
    à percevoir les contours ?

    Bonne journée.

  11. #131
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 577
    Points
    3 577
    Par défaut
    Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
    C'est une vision très naïve de la chose je trouve @totozor.
    Biensur mais il faut se baser sur quelques hypothèses et je me bases sur quelques trucs que j'ai entendu :
    _ Les plus plus précaires et les ultrariches font beaucoup d'enfants. Je suppose que les premiers le font par survie, il parait que les autres le font parce qu'ils ont peur d'idiocraty et veulent contrer cette tendance en perpétuant leur "gênes élitistes" --> donc ils veulent bel et bien souver le monde.
    _ Ces gens sont obsédés par l'immortalité --> donc ils se tracassent du futur (espérant y être)
    _ Si ces gens sont arrivés à être dans les 1% des personnes les plus riches ils doivent au moins être un peu malin
    _ Ils sont à "la tête" su système capitaliste et se savent donc que le système se base malgré tout sur le consommateur et la main d'oeuvre.

    Le capitalisme se base sur la consommation, s'il nous remplacent ils retirent la structure du chateau de carte qu'ils dominent et s'effondrent pour se retrouver à notre niveau.
    Nous remplacer à un coup écologique non négligeable sur une planète qui ne se tient pas au mieux. Ont ils vraiment envie d'être les habitants éternels d'une alternance interminable entre brasiers et montée des eaux (plus ou moins impromptues)

    Ce que je veux dire est que ces gens sont l'élite humaine () et donc qu'ils se rendent bien compte que la course à la technologie mène à notre perte et donc à la leur.
    Ils n'ont donc aucune raison de construire un brasier là où ils espèrent vivre ad vitam aeternam
    Ma vision est naïve mais la votre est cynique, laissez moi un peu d'espoir

  12. #132
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    Avril 2011
    Messages
    4 399
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 60
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2011
    Messages : 4 399
    Points : 9 847
    Points
    9 847
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Ce que je veux dire est que ces gens sont l'élite humaine () et donc qu'ils se rendent bien compte que la course à la technologie mène à notre perte et donc à la leur.
    Ils n'ont donc aucune raison de construire un brasier là où ils espèrent vivre ad vitam aeternam
    Ma vision est naïve mais la votre est cynique, laissez moi un peu d'espoir
    Perso, je ne pense pas cette "élite" soit dans cette optique. La plupart d'entre eux pensent que leur fric leur permettra d'échapper aux conséquences du dérèglement climatique, et s'y préparent. J'en veux pour preuve la course à la colonisation de Mars (par exemple). Quel intérêt de gaspiller son fric dans ce genre d'utopie, si ce n'est de croire que Mars soit une planète B ?
    Ces gens ne sont plus des capitalistes à l'ancienne. Ces patrons qui certes profitaient de leurs esclaves, mais avaient une vision à long terme. Ces nouveaux riches n'ont qu'une vision à court terme. Il suffit de voir les politiques qu'ils font mettre en place par leurs hommes de paille. Aucune vision à plus de quelques années et encore...
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  13. #133
    Membre émérite Avatar de onilink_
    Profil pro
    Inscrit en
    Juillet 2010
    Messages
    597
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2010
    Messages : 597
    Points : 2 443
    Points
    2 443
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Biensur mais il faut se baser sur quelques hypothèses et je me bases sur quelques trucs que j'ai entendu :
    _ Les plus plus précaires et les ultrariches font beaucoup d'enfants. Je suppose que les premiers le font par survie, il parait que les autres le font parce qu'ils ont peur d'idiocraty et veulent contrer cette tendance en perpétuant leur "gênes élitistes" --> donc ils veulent bel et bien souver le monde.
    _ Ces gens sont obsédés par l'immortalité --> donc ils se tracassent du futur (espérant y être)
    _ Si ces gens sont arrivés à être dans les 1% des personnes les plus riches ils doivent au moins être un peu malin
    _ Ils sont à "la tête" su système capitaliste et se savent donc que le système se base malgré tout sur le consommateur et la main d'oeuvre.
    Pour moi l’hypothèse des riches qui sont "un peu plus malin" est bonne à jeter.
    On le voit à tout les niveaux que ce n'est pas la compétence qui fait monter les échelons. A part la seule compétence vraiment nécessaire dans ce domaine qui est le "bullshit language".
    D'ailleurs comme le dit Jon Shannow au dessus il n'y a qu'a voir leur fameuse vision a long terme.

    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Le capitalisme se base sur la consommation, s'il nous remplacent ils retirent la structure du chateau de carte qu'ils dominent et s'effondrent pour se retrouver à notre niveau.
    Nous remplacer à un coup écologique non négligeable sur une planète qui ne se tient pas au mieux. Ont ils vraiment envie d'être les habitants éternels d'une alternance interminable entre brasiers et montée des eaux (plus ou moins impromptues)

    Ce que je veux dire est que ces gens sont l'élite humaine () et donc qu'ils se rendent bien compte que la course à la technologie mène à notre perte et donc à la leur.
    Ils n'ont donc aucune raison de construire un brasier là où ils espèrent vivre ad vitam aeternam
    Ma vision est naïve mais la votre est cynique, laissez moi un peu d'espoir
    Le capitalisme se base sur la consommation car on en est encore à un niveau ou ils ont besoin d'argent pour exercer leur pouvoir.

    Quand tu n'as que des esclaves sur qui tu as un droit de vie et de mort à quel moment tu as besoin d'avoir de l'argent? Tu n'as personne à payer, tu as déjà le pouvoir.

    J'irais même plus loin, un scénario ou des milliardaires auraient leurs armées personnelles de robots capable de remplacer l'humain dans toutes ses taches, les seuls humains qu'ils garderaient à leur cotés serviront uniquement à assouvir leurs pulsions ou leur égo. Bref le petit empire parfait.


    Dans tous les cas je ne dis pas que les riches ne se préoccupent pas du futur. Je pense qu'ils se préoccupent uniquement du leur.
    L'immortalité on sait très bien ce que cela donnerait, et qui ça avantagerais. Et c'est bien pour cela que ce n'est qu'un délire de milliardaire.
    D'ailleurs j'ai beaucoup aimé les idées de l'oeuvre de SF "Carbon modifié" à ce niveau...

    Bon évidemment tout cela est très caricatural. Je ne crois pas que les robots nous remplaceront par exemple. A mon sens l'humain est déjà le "robot" parfait le moins cher (surtout quand c'est un esclave ). Et contrairement aux robots faits de métaux rares il n'a pas besoin de ressources épuisables pour être crée
    Circuits intégrés mis à nu: https://twitter.com/TICS_Game

  14. #134
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    603
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 603
    Points : 10 966
    Points
    10 966
    Par défaut Un cofondateur de DeepMind estime que l'IA privera les élites de leur pouvoir et redistribuera les pouvoirs
    Mustafa Suleyman, cofondateur de DeepMind, estime que l'impact le plus important de l'IA est sous-estimé : « elle privera les élites de leur pouvoir »
    mais cette déclaration est controversée

    Mustafa Suleyman, cofondateur de DeepMind, a écrit dans un article d'opinion vendredi que le potentiel de l'IA et la portée des transformations qu'elle induira dans la société sont nettement sous-estimés. Suleyman prétend que contrairement à de nombreux récits, ce sont les personnes qui dépendent de capitaux, d'expertise, d'autorité et d'architectures de sécurité bien établis qui ont le plus à perdre avec l'essor de l'IA : « nous sommes sur le point d'assister à la plus grande redistribution de pouvoir de l'histoire ». Selon Suleyman, l'IA reproduira à peu de chose près le même schéma que l'humanité a observé avec la découverte du feu, l'invention de la roue et la maîtrise de l'électricité.

    La plupart des prévisions faites sur l'IA jusqu'à présent prétendent qu'elle va détruire des dizaines de millions d'emplois et accroître les inégalités sociales en suscitant une baisse des salaires de l'ordre de 50 à 70 %. L'IA pourrait mettre fin aux carrières de millions de personnes, notamment celles des journalistes, des courtiers de Wall Street, des vendeurs et de certains professionnels informatiques. Les entreprises disposant de la puissance de calcul nécessaire ou capables d'investir d'importantes sommes d'argent pour développer l'IA continueront à s'enrichir et à enrichir leurs cadres supérieurs, creusant ainsi davantage l'écart entre les plus pauvres et les plus riches.

    Cependant, Mustafa Suleyman a une autre théorie. Le cofondateur de DeepMind pense que l'IA aura un impact sur tout le monde, y compris les plus riches et les plus pauvres. Il a ajouté que l'IA procède en ce moment à la plus grande redistribution de pouvoir de l'histoire de l'humanité. Il a écrit : « les technologies les plus puissantes de l'ère précédente étaient généralement réservées à une petite élite riche en capitaux ou aux gouvernements nationaux. La construction d'une usine à vapeur, d'un porte-avions ou d'une centrale nucléaire était une entreprise coûteuse, difficile et immense. Avec les technologies de pointe de notre époque, ce n'est plus le cas ».


    Selon Suleyman, la dernière grande vague technologique - les ordinateurs et l'Internet - concernant la diffusion de l'information. Cependant, cette nouvelle vague, qui est entraînée par l'IA, est entièrement consacrée à l'action. Et elle est à la portée de tous. « Nous sommes confrontés à un changement radical de ce qu'il est possible de faire pour les individus, et ce à un rythme jusqu'ici impensable. L'IA devient plus puissante et radicalement moins chère chaque mois. Ce qui était impossible sur le plan informatique ou aurait coûté des dizaines de millions de dollars il y a quelques années est aujourd'hui très répandu », explique le cofondateur de DeepMind.

    « Qu'elles soient commerciales, religieuses, culturelles ou militaires, démocratiques ou autoritaires, toutes les motivations possibles et imaginables peuvent être considérablement améliorées par l'accès à un pouvoir moins coûteux. Ces outils seront à la disposition de tous, des milliardaires aux vendeurs de rue, des enfants en Inde aux retraités de Beverly Hills, une prolifération non seulement de la technologie, mais aussi des capacités elles-mêmes », a-t-il ajouté. Cependant, beaucoup ne partagent pas son point de vue. Les critiques affirment que tout comme les technologies précédentes, l'IA finira par être contrôlée par un petit groupe d'élite.

    « Si l'histoire nous enseigne quelque chose, ceux qui ont les moyens financiers de mettre un pied dans la porte ou dans la technologie de base deviendront ou seront intégrés aux élites. Ceux qui ont profité de l'ancien monde ont toujours le plus à perdre lorsque des perturbations surviennent, et pourtant, d'une manière ou d'une autre, ils ont toujours réussi à se consolider dans le passé. Je n'ai pas l'espoir que l'IA nous débarrasse des milliardaires », peut-on lire dans les commentaires. En fait, la question la plus récurrente est celle de savoir si les richesses générées par l'IA seront réparties équitablement. Mais beaucoup répondent par la négative.

    Suleyman a déclaré : « ces outils [d'IA] seront à la disposition de tout le monde, des milliardaires aux vendeurs de rue, des enfants en Inde aux retraités de Beverly Hills ». Mais son argumentaire est considéré comme un contenu marketing destiné à rallier davantage de personnes à l'IA. Selon les critiques, les outils d'IA les plus sophistiqués seront détenus par les grandes multinationales. Le développement d'un seul système d'IA nécessite des dizaines de millions de dollars et il est très peu probable que les entreprises décident de partager gratuitement leurs IA avec tout le monde. C'est déjà le cas avec les grands modèles de langages actuels.

    Par exemple, OpenAI a refusé de lever le voile sur GPT-4, son modèle de langage le plus évolué. « Bonne chance pour mettre la main sur ces versions. Celles-ci seront entre les mains de multinationales comme Google ou Microsoft, d'énormes conglomérats pharmaceutiques ou de gouvernements. En d'autres termes, les mêmes élites qu'auparavant continueront de tirer les ficelles. Les petits systèmes coûteront des centaines de millions de dollars pour devenir pratiques. Ils seront alors extrêmement rentables, mais ce ne sont pas des choses que les gens ordinaires pourront faire ou auxquelles ils auront accès », peut-on lire dans les commentaires.

    Suleyman souligne : « cette vague va fondamentalement remodeler et réorganiser la société et ce sont ceux qui ont le plus à perdre, qui dépendent d'un capital, d'une expertise, d'une autorité et d'architectures de sécurité établis, qui sont précisément les plus exposés ». Selon lui, il est temps de faire face aux conséquences de cette évolution de qui peut faire quoi, quand et comment, de comprendre ce qu'elle signifie et de commencer à planifier la manière dont on peut la contrôler et la contenir dans l'intérêt de tous. Malgré le rejet du battage médiatique par plusieurs experts éminents de l'IA, il affirme qu'il s'agit de la grande révolution de tous les temps.

    « L'histoire peut être un guide utile. Cependant, avec l'IA, la biologie synthétique et le reste, nous pouvons être sûrs d'une chose : nous sommes face à un phénomène véritablement sans précédent », a déclaré Suleyman. Par ailleurs, dans une interview accordée au Financial Times vendredi, il a souligné que les États-Unis devraient autoriser la vente des puces d'IA de Nvidia uniquement aux acheteurs qui acceptent d'utiliser la technologie de manière éthique. Mais la définition de l'IA éthique divise la communauté de l'IA. La question de l'IA éthique est largement débattue et il n'existe actuellement aucun consensus dans l'industrie.

    « Les États-Unis devraient appliquer des normes mondiales minimales pour l'utilisation de l'IA, et les entreprises devraient au moins accepter de respecter l'engagement pris par les principales entreprises d'IA auprès de la Maison Blanche. Ils devraient exiger que tout consommateur de puces Nvidia signe au moins les engagements volontaires, et plus probablement plus que cela », a déclaré Suleyman. Ces ses propos sont hautement controversés et considérés comme un appel à la prise de sanctions contre des concurrents afin de les empêcher d'avoir accès aux matériels informatiques dernier cri nécessaires pour développer leurs systèmes d'IA.

    En effet, les puces d'IA de Nvidia, notamment la puce H100, sont les puces les plus convoitées par les entreprises et les startups d'IA. Bien que Nvidia ait affirmé qu'il tire assez d'argent de la vente de ses puces, il a ajouté qu'il a du mal à faire face à la demande. Ainsi, les critiques pensent que Suleyman tente d'écarter les rivaux de la course en faisant cet appel, alors qu'il n'existe encore aucun consensus sur ce qu'est une IA éthique. Rappelons que Mustafa Suleyman est également le directeur général d'Inflection AI, une startup d'IA soutenue par Microsoft et qui a levé 1,3 milliard de dollars en juin auprès de Nvidia et d'autres entreprises.

    Les États-Unis ont déjà mis en place des restrictions sur les exportations de puces d'IA sophistiquées de Nvidia et d'Advanced Micro Devices vers la Chine et d'autres pays du Moyen-Orient. En juillet, des entreprises d'IA, dont OpenAI, Alphabet, la société mère de Google, et Meta, se sont engagées volontairement auprès de la Maison-Blanche à mettre en œuvre des mesures afin d'aider à rendre la technologie plus sûre. Mais cet engagement n'est pas contraignant et les entreprises peuvent toujours développer n'importe quel type d'IA, y compris pour les cas d'utilisation militaires.

    Source : Mustafa Suleyman

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des déclarations de Mustafa Suleyman ?
    Pensez-vous également que l'IA va redistribuer les pouvoirs comme il le prétend ?
    Que pensez-vous de l'appel lancé par Suleyman aux États-Unis pour qu'ils n'autorisent la vente des puces d'IA de Nvidia uniquement aux acheteurs qui acceptent d'utiliser la technologie de manière éthique ?

    Voir aussi

    Des experts préviennent que l'IA va détruire des emplois et accroître les inégalités de richesse, les économistes estiment que les avancées pourraient créer une nouvelle vague de milliardaires

    Mustafa Suleyman, cofondateur de DeepMind et d'Inflection AI, prédit que l'intelligence artificielle va tout envahir et constitue même une menace pour la structure de l'État-nation

    La Maison Blanche lance un plan pour promouvoir l'IA éthique et demande l'aide des hackers pour détecter les failles des chatbots d'IA, elle prendra également l'avis des PDG des entreprises d'IA

    « L'IA du Pentagone est plus éthique que celle de ses adversaires en raison du fait que les États-Unis sont une "société judéo-chrétienne" », affirme un général de l'armée de l'air américaine

  15. #135
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 456
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 456
    Points : 5 716
    Points
    5 716
    Par défaut
    il essayent de vendre sa boite en mode c'est une technologie vertueuse qui réduire les inégalités et abolir les privilèges...
    moi je vois inverse, ceux qui ont du capital vont encore plus en accumuler et obtenir encore plus de pouvoir auprès du reste de la population.

    l'ia est un formidable outil de contrôle de masse très efficace et en plus ca pose pas de question et ça fait pas grève.
    une ia c'est bien pour a partir de caméra savoir combien et qui ont porté des gilets jaunes envers le président, qui a des dettes et donc doit etre exclu de la société (cas réel en chine qui arrivera bientôt en France), quel salaud de pauvre roule en vignette 5 et doit se prendre une petite amende (cas concret à londre ou les jeunes les ont fracassé de colère), quel salaud de pauvre qui vit dans une passoire thermique, il doit être "exproprié" et vivre dehors dans un carton.

    l'ia c'est bien aussi pour glisser les bonnes pensée politique, pour faire barrage au RN et LFI qui sont le camps du mal.

    en france il n'y a aucun contre pouvoir tout peux passer avec le 49.3, donc si une lois liberticide doit passer elle passera. Et ne faisons pas du macron bashing, la lois sur l'espionnage de masse est passé sous Hollande comme une lettre à la poste.

    Aux USA ils ont l’avantage de tenir a leurs droits (surtout la liberté d'expression bien plus libre que chez nous) et si une mauvaise lois passait, vu que tous le monde à un pistolet mitrailleur automatique le peuple a la possibilité de la retirer par la force (je sais certains vont me donner les mauvais coté de ca avec les fusillades dans les écoles, je dis pas que le système est parfait)

    Mais le pouvoir n'est jamais aussi egalitaire que grace a de bon gros flingues, ici que tu soit un ados de 15ans ou bill gates, c'est l'égalité parfaite

  16. #136
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 577
    Points
    3 577
    Par défaut
    Nous sommes confrontés à un changement radical de ce qu'il est possible de faire pour les individus, et ce à un rythme jusqu'ici impensable. L'IA devient plus puissante et radicalement moins chère chaque mois
    Mais je travaille pour un industriel qui produit des pièces, les machines coutent de millions d'euros. Seule une élite est capable de se lancer dans ce marché. Jean Marc l'usineur sénior a beau avoir toute la conaissance pratique et avoir l'IA la plus développée du monde, il ne peut pas s'acheter un poste d'usinage moderne, il n'est pas capable de concevoir un produit innovant de façon rentable, et s'il en était capable la multinationale aura fait aussi bien, plus vite et moins cher que lui.

    Je pense que ce monsieur ne se rend pas compte que la voiture qu'il conduit, les carottes qu'il mange, ou le café qu'il boit n'ont rien de conceptuels, ils sont bel et bien physique et l'IA a un impact limité la dessus. L'IA ne rendra pas les moyens de productions accessible à tous. Donc l'élite est encore bien confortable sur son piedestal.
    A quel point faut il être déconnecté du monde pour ne pas intégrer, au moins un tout petit peu, de matérialisme la dessus.
    Il y a peu d'ai entendu une de ces élite dire, que l'élite était l'élite parce que ce que nous trouvons inexplicable est une évidence pour eux. Que nous sommes aveugles et qu'ils sont clairvoyants. La réalité est que le monde virtuel (finance) sur lequel ils sont clairvoyant repose sur un monde physique duquels ils semblent être devenu aveugle, tant que la corrélation marche ils restent une élite mais le jour où elle se déchirera les plus déconnectés d'entre eux risquent de chuter de haut et finir fou.

  17. #137
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 456
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 456
    Points : 5 716
    Points
    5 716
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Il y a peu d'ai entendu une de ces élite dire, que l'élite était l'élite parce que ce que nous trouvons inexplicable est une évidence pour eux. Que nous sommes aveugles et qu'ils sont clairvoyants. La réalité est que le monde virtuel (finance) sur lequel ils sont clairvoyant repose sur un monde physique duquels ils semblent être devenu aveugle, tant que la corrélation marche ils restent une élite mais le jour où elle se déchirera les plus déconnectés d'entre eux risquent de chuter de haut et finir fou.
    l'élite est l'élite grâce à l'héritage de papa.

    si tu nait dans une bonne famille, tu vas pouvoir bénéficier d'une bonne école privé, d'une bonne université privée ou papa te fera profiter de son réseau pour une fois terminer tes études être à un bon poste chez ton pote fils du pdg de total (ou autre boite du cac40)

    une fois mort, papa te cèdera ces 5 apparts à paris et ces épargnes bien investie car comme il a fait de bonnes écoles il a appris a avoir une bonne gestion financière (chose que l'école publique n'apprends pas, meme le livret A le truc basique de chez basique n'y est pas enseigné)
    5 appart ou plus, en France 3.5% de la population détient 50% du parc locatif.

    partir de rien et devenir millionnaire ca a du arriver a 2-3 personnes mais au global ca reste un bon gros mythe pour faire rêver les gueux.

    exemple tout con d'un manque d'éducation des gueux: en ce moment beaucoup croit que quand inflation ralentie = les prix baissent, ca aide bien Bruno Lemaire et le reste de l'élite que les Français soit au global des ignorants débile.
    Plus t'es stupide plus tu es soumis a l'élite, tu leurs fait confiance car toi tu sais pas faire. Et tu te poses pas les bonnes questions aussi, ca aide bien à la stabilité politique.

    L'élite sait prendre soin de l'élite, on te donnera toujours des postes bien payé bidons, Agnes Buzins est conseillère maître à la Cour des comptes, jean castex Président-directeur général de la Régie autonome des transports parisiens, pap ndiaye nommé ambassadeur auprès du Conseil de l'Europe...
    suffit de regarder, tous on des noms de postes à rallonge bien bidons

  18. #138
    Membre chevronné Avatar de petitours
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement matériel électronique
    Inscrit en
    Février 2003
    Messages
    1 946
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement matériel électronique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Février 2003
    Messages : 1 946
    Points : 2 057
    Points
    2 057
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Plus t'es stupide plus tu es soumis a l'élite, tu leurs fait confiance car toi tu sais pas faire. Et tu te poses pas les bonnes questions aussi, ça aide bien à la stabilité politique.
    Cette "stupidité" sert aussi très bien les adeptes de l'anarchie qui aimeraient bien devenir l'"élite". "stupidité" que je n’appellerais d'ailleurs pas comme ça mais plutôt une envie de savoir sans s'en être donné les moyens et ses conséquences, assez bien résumé par Dunning Kruger avec sa montagne.
    Par ces élites vous pensez aux politiques qui seraient tous des pourris mais ça je ne le crois pas sauf évidement quelques exceptions que l'on entend beaucoup mais qui prennent grand soin de ne rien faire et de ne pas gagner d'élections pour ne pas montrer leur incapacité ; je bosse avec pleins d'élus qui sont remarquables d'engagement et d'abnégation. Là aussi la plupart des gens ne se rendent pas compte du nombre de choses à prendre en compte dans la société, des intérêts divergents voir contradictoires des uns et des autres, de la législation, des financements, des moyens et contraintes. Dunning Kruger explique ici encore beaucoup les réactions critiques, très directives voir brutales chez ceux qui sont vraiment stupides.
    "Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout." Jules Claretie

    Parmi les fameux riches tout puissants il n'y a pas qu'une notion de gestion financière, il y a aussi malheureusement une certaine capacité à négliger la société en générale car ces fortunes se font sur des modèles sociétaux qui cassent beaucoup de choses et de gens.
    Il y a des fils et filles à papa qui ne sont pas dans cette idée là, sans doute parce que leurs parents ne leurs ont pas transmis que des capitaux. Je pense par exemple à une cliente, la patronne d'une boite de traitement de surface hérité de ses parents, cette fille à papa gagne certainement bien sa vie mais a mis en place une politique interne où tout projet est réfléchi non pas en euros mais en "équivalent collaborateur", tout ce qui est mis en place et investi l'est pour pérenniser des emplois. Et il y en a beaucoup qui sont comme ça dans différentes mesures. Le problème c'est que ne pas être un pourri égoïste rend moins riche financièrement et moins visible que ce que font Musk ou Bezos.
    En 1934 Einstein disait "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." C'est nous tous consommateurs qui rendons riche les fameux riches tout puissants qui détruisent en retour emplois, environnement et conditions de vie.
    Ceci m’amène à un point positif c'est que les riches ne peuvent pas en avoir rien à faire des gueux à long terme parce que sans eux ils ne sont pas riches. Une IA intelligente leur expliquera sans doute d'où vient leur argent.
    Il y a 10 sortes de personnes dans le monde : ceux qui comprennent le binaire et les autres

  19. #139
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 577
    Points
    3 577
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    l'élite est l'élite grâce à l'héritage de papa.[...]
    Biensur, mon message n'était peut être pas assez explicite sur ce que je penses de cette anecdote.
    Je vais être carcatural mais : chaque affirmation est vraie sous conditions que certaines hypothèses soient respectées.
    Nous sommes complètement aveugle sur une partie de des affirmations que connaissent les élites.
    Une partie des élites se pensent clairvoyants parce qu'ils constatent que les affirmatons sont vraies et sont donc des réalités "absolues". (Mais de mon point de vue ils sont tout autant aveugles que nous parce qu'ils n'ont pas conscience des hypothèses et donc de la fragilité de leur situaiton). Et cette clairvoyance est ce qui leur permet de nous mépriser quand nous leur présentons les angles morts matérialistes de leurs affirmations.
    Il existe aussi une autre élite qui saisi l'ensemble de la situation et qui plutôt que s'ennorgeuillir de connaitre la réalité s'evertue à maintenir les hypothèses, parce que c'est bien la dessus que leur monde repose. (Et je ne parle pas d'une élite mondiale qui domine le monde mais d'élites locales - nationales - qui par des interets communs maintiennent tout ça sans même comploter)
    Citation Envoyé par petitours Voir le message
    Cette "stupidité" sert aussi très bien les adeptes de l'anarchie qui aimeraient bien devenir l'"élite". "stupidité" que je n’appellerais d'ailleurs pas comme ça mais plutôt une envie de savoir sans s'en être donné les moyens et ses conséquences, assez bien résumé par Dunning Kruger avec sa montagne.
    Soyons honnetes, nous aimerions tous (plus ou moins directement) devenir l'élite pour moins subir le monde.
    Citation Envoyé par petitours Voir le message
    Par ces élites vous pensez aux politiques qui seraient tous des pourris[...]
    Entre autre, mais je suis revenu du "tous pourris", je penses que sur base de ce que je dit avant, certaines sont bien pourries mais qu'une bonne partie d'entre eux sont "cons" de bonne foi, leurs reflexions sont issues du monde qu'ils percoivent et sont imperméables à nos critiques parce qu'ils sont clairvoyants et nous aveugles.
    Oui je penses sicèrement que certains politiques/industriels/financiers/intellectuels prennent des décisions pour nous sauver alors qu'ils dégradent notre vie.

    Et je ne leur en veut pas d'être cons.
    Je leur en veut d'être trop illusionnés/prétentieux pour nous écouter.
    Par le passé j'ai parcourru une bonne partie de la chaine hiérarchique d'un projet et en grimpant je me suis rendu compte que je ne percevais plus de évidences du passé, que mes décisions étaient plus difficiles à prendre parce que pour prendre la meilleure je devais prendre en compte plus de paramètres qu'avant et que je devais consulter des gens pour avoir tous les paramètres. Et j'ai la prétention d'être mieux que nos élites décideuses parce que j'ai préféré me compliquer la vie en prenant tout en compte et prenant des décisions difficiles (mais en connaissance de cause) plutot que de me limiter à "mon monde" et à prendre une décision plus facile qui facilite - ce que je percois de - la vie de tous.
    Et oui à l'époque j'ai pu (du) aller voir des gens avant d'officialiser une décision pour leur expliquer que je ne prenais pas le meilleure pour eux, que je le regrettais mais que je n'avais pas trouvé mieux. Et le plus incroyable est que, parfois, ces réunions ont menées à une meilleurs décision que celle prévue.
    Citation Envoyé par petitours Voir le message
    Il y a des fils et filles à papa qui ne sont pas dans cette idée là, sans doute parce que leurs parents ne leurs ont pas transmis que des capitaux
    Je ne crache pas sur tout le monde, autre exemple simple : mon entreprise a décidé de garder tout ses employés et sous traitants pendant le covid, ce qui lui a couté un bras, mais a grandement aidé plus de 1000 personnes et leurs familles.
    Et une chose est remarquables avec ces personnes là : la porte de leur bureau est toujours ouverte (littéralement, la porte de mon DG est ouverte et quand elle ne l'est pas on peut y mettre un post-it avec notre nom, il vient nous voir quand il se libère)

    Mais je met une pièce sur le fait que Mutafa Suleyman est des claivoyants qui ignorent les hypothèses. Je penses que son raisonnement serait bien différent sinon.

  20. #140
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 456
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 456
    Points : 5 716
    Points
    5 716
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Biensur, mon message n'était peut être pas assez explicite sur ce que je penses de cette anecdote.
    Je vais être carcatural mais : chaque affirmation est vraie sous conditions que certaines hypothèses soient respectées.
    Nous sommes complètement aveugle sur une partie de des affirmations que connaissent les élites.
    Une partie des élites se pensent clairvoyants parce qu'ils constatent que les affirmatons sont vraies et sont donc des réalités "absolues". (Mais de mon point de vue ils sont tout autant aveugles que nous parce qu'ils n'ont pas conscience des hypothèses et donc de la fragilité de leur situaiton). Et cette clairvoyance est ce qui leur permet de nous mépriser quand nous leur présentons les angles morts matérialistes de leurs affirmations.
    Il existe aussi une autre élite qui saisi l'ensemble de la situation et qui plutôt que s'ennorgeuillir de connaitre la réalité s'evertue à maintenir les hypothèses, parce que c'est bien la dessus que leur monde repose. (Et je ne parle pas d'une élite mondiale qui domine le monde mais d'élites locales - nationales - qui par des interets communs maintiennent tout ça sans même comploter)
    Soyons honnetes, nous aimerions tous (plus ou moins directement) devenir l'élite pour moins subir le monde.
    Entre autre, mais je suis revenu du "tous pourris", je penses que sur base de ce que je dit avant, certaines sont bien pourries mais qu'une bonne partie d'entre eux sont "cons" de bonne foi, leurs reflexions sont issues du monde qu'ils percoivent et sont imperméables à nos critiques parce qu'ils sont clairvoyants et nous aveugles.
    Oui je penses sicèrement que certains politiques/industriels/financiers/intellectuels prennent des décisions pour nous sauver alors qu'ils dégradent notre vie.

    Et je ne leur en veut pas d'être cons.
    Je leur en veut d'être trop illusionnés/prétentieux pour nous écouter.
    Par le passé j'ai parcourru une bonne partie de la chaine hiérarchique d'un projet et en grimpant je me suis rendu compte que je ne percevais plus de évidences du passé, que mes décisions étaient plus difficiles à prendre parce que pour prendre la meilleure je devais prendre en compte plus de paramètres qu'avant et que je devais consulter des gens pour avoir tous les paramètres. Et j'ai la prétention d'être mieux que nos élites décideuses parce que j'ai préféré me compliquer la vie en prenant tout en compte et prenant des décisions difficiles (mais en connaissance de cause) plutot que de me limiter à "mon monde" et à prendre une décision plus facile qui facilite - ce que je percois de - la vie de tous.
    Et oui à l'époque j'ai pu (du) aller voir des gens avant d'officialiser une décision pour leur expliquer que je ne prenais pas le meilleure pour eux, que je le regrettais mais que je n'avais pas trouvé mieux. Et le plus incroyable est que, parfois, ces réunions ont menées à une meilleurs décision que celle prévue.
    Je ne crache pas sur tout le monde, autre exemple simple : mon entreprise a décidé de garder tout ses employés et sous traitants pendant le covid, ce qui lui a couté un bras, mais a grandement aidé plus de 1000 personnes et leurs familles.
    Et une chose est remarquables avec ces personnes là : la porte de leur bureau est toujours ouverte (littéralement, la porte de mon DG est ouverte et quand elle ne l'est pas on peut y mettre un post-it avec notre nom, il vient nous voir quand il se libère)

    Mais je met une pièce sur le fait que Mutafa Suleyman est des claivoyants qui ignorent les hypothèses. Je penses que son raisonnement serait bien différent sinon.
    a notre échelle aussi (ingénieur cadre qui gagne 2 fois le smic), nous souffrons du même problème, on cherche a acheter le moins cher nos objets et donc on pousse à l'esclavage en chine et l’exploitation d'enfants dans les mines de lithium au Congo. Et on s'en fou, c'est triste mais ça ne nous empêche pas de bien dormir et de continuer consommer.
    c'est la même chose avec l'élite, celle qui détient le capital, elle cherche a maximiser les profits au détriment de nous.

Discussions similaires

  1. Trigger pour mettre des droits sur des procedures et des vues
    Par briino dans le forum Développement
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/09/2009, 09h44
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 27/11/2008, 18h00
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 02/04/2008, 17h51
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 13/09/2007, 18h11
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2007, 08h14

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo