+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 5 12345 DernièreDernière
  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    2 794
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 2 794
    Points : 60 862
    Points
    60 862

    Par défaut France : la sélection à l’entrée du master sera mise en place à la rentrée 2017

    Réforme du Master : Najat Vallaud-Belkacem envisage une sélection en entrée au Master pour la rentrée 2017,
    et promet une loi pour novembre

    Dans un entretien aux Echos ce lundi 12 septembre, la ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, a expliqué les raisons qui l’ont motivée à envisager une réforme du master pour l’année 2017. Elle rappelle notamment que « depuis la mise en place du dispositif LMD (licence-master-doctorat) en 2002, le diplôme de master avait vocation à sanctionner une formation de deux ans et à remplacer les diplômes préexistants de maîtrise, de DEA et de DESS. Mais la sélection qui existait à bac+4, c'est-à-dire à l'entrée du DEA et du DESS, a été conservée. Et elle se retrouve désormais au milieu de ce qui est devenu le master. C'est là qu'est l'incohérence. À l'époque, en 2002, un statu quo avait été négocié. La mesure était censée être transitoire, le temps que l'offre de formation se réforme véritablement. Mais ce compromis a installé une situation durable. À plusieurs reprises, la droite a tenté d'instaurer la sélection à l'entrée en master, comme réponse simple... ou plutôt simpliste à la situation. Cela a été le cas à deux reprises en 2007, avec des échecs à chaque fois. Ces tentatives ont échoué parce qu'elles ne s'appuyaient pas sur un consensus dans la communauté universitaire, sur une réflexion d'ensemble. Je ne veux donc pas de cette solution simpliste qui serait à rebours des aspirations des jeunes et des besoins du pays, et ne répondrait pas aux véritables enjeux d'une réforme du master ».

    Pour mener à bien son projet, la ministre a lancé le dialogue avec les différents acteurs, notamment universités, organisations étudiantes et syndicales. Une collaboration qui, selon elle, semble progressivement porter ses fruits puisqu’elle déclare que « les conditions me semblent aujourd'hui réunies pour trouver un équilibre sur un dossier qui a toujours été présenté comme épineux ». La ministre ambitionne de faire évoluer le progrès dans deux sens : « d’abord, les universités doivent pouvoir recruter à l'entrée du master, et non pas en milieu de master, l'idée étant d'avoir un diplôme conçu comme un cursus de quatre semestres qui ne s'arrête pas en plein milieu, comme c'est le cas aujourd'hui. Et, en même temps, tout titulaire de licence doit se voir proposer une poursuite d'études en master s'il le souhaite. On ne peut en effet pas abandonner les étudiants qui veulent continuer après la licence, alors que ce diplôme ne suffit pas à s'insérer dans le monde professionnel ».

    À la question de savoir s’il est possible de trouver un consensus alors que la Conférence des présidents d'université (CPU) dit avoir claqué la porte des négociations, elle a gardé son optimisme, précisant que les échanges continuent tout de même. La ministre évoque également des éléments qui peuvent probablement apaiser les esprits qui s’échauffaient : « Nous avons déjà agi en tenant nos engagements. Pour sécuriser la rentrée 2016, compte tenu des décisions de justice, nous avons adopté un décret en mai dernier qui permettait de sécuriser juridiquement l'organisation actuelle des masters, avec la possibilité de sélectionner à l'entrée de la deuxième année de certains d'entre eux. Mais nous avons toujours dit que cette solution ne pouvait qu'être temporaire et qu'il fallait repenser plus généralement le système et engager une véritable réforme du master. C'est ce que je propose aujourd'hui. Toutes les conditions sont réunies, et c'est très rare. Je pense que chacun prendra ses responsabilités ».


    La ministre est claire : ce recrutement à l’entrée en master suppose de supprimer la sélection entre master 1 et master 2. Elle soutient « qu’entamer un cursus pour se heurter à une barrière au milieu, c'est incohérent et ce n'est pas acceptable pour les étudiants. Ensuite, comme personne n'est allé au bout de la réforme LMD depuis 2002, le fait d'avoir conservé cette barrière sélective entre M1 et M2 a empêché le LMD de se mettre en œuvre, et freiné la construction de véritables formations de masters de qualité adossés à la recherche, professionnalisantes, et déployées sur quatre semestres. Enfin, on sait que la réalité de notre système actuel c'est aussi, à certains endroits, par des délais particuliers ou des calendriers de dépôt des dossiers peu clairs, une sélection de fait qui pénalise les étudiants les moins informés. Face à cette situation problématique, et alors que le gouvernement ambitionne - ce n'est pas forcément la position de l'opposition - d'élever le niveau de qualification des jeunes, je souhaite nous donner les moyens de construire des vrais masters de deux ans qui permettent aux étudiants d'acquérir les connaissances et les compétences qu'on est en droit d'attendre à bac+5, pas d'entretenir un système qui conduit à bricoler des parcours. Il y a trop d'étudiants qui bricolent leur parcours ou redoublent artificiellement leur année de M1. Ce n'est pas normal ».

    Pour le moment, les critères de recrutement à l’entrée en master n’ont pas encore été définis, mais la ministre souhaite que soient mis en place des critères objectifs, transparents, fondés sur la motivation, le niveau pédagogique et le projet de l'étudiant.

    La question de l’endroit où s’exercerait la poursuite d’études (par exemple, un étudiant qui a obtenu sa licence à Brest, peut-il faire son master à Strasbourg sous cette réforme telle qu'elle est actuellement ?) est encore en débat. La ministre explique qu’entre autres l’orientation à l'entrée du master et le droit à la poursuite d'études pour les étudiants qui le souhaitent, à la fin de la licence, soulèvent en effet d'autres questions, comme celle de la mobilité géographique. Elle explique par exemple que, sur la table des négociations, les acteurs s’interrogent sur la raison qui explique que la mobilité géographique des étudiants entre les universités est si faible par rapport à d'autres pays.

    Au final, elle espère voir une entrée en vigueur de cette réforme d’ici la rentrée 2017 : « les échanges avec les organisations ont commencé fin mai. Les principales organisations ont été reçues. L'idée est de finaliser une proposition courant octobre avec les différents acteurs, qu'elle puisse être soumise à la communauté universitaire et ensuite, si on trouve l'accord que je souhaite, qu'on puisse enclencher en novembre le processus juridique - avec une loi et un décret - pour que la réforme se mette en œuvre à la rentrée 2017 ».

    Source : les Echos

    Voir aussi :

    Rentrée scolaire 2016 en France : le plan numérique est amorcé et apporte la programmation ainsi que ses enjeux dès le collège

    France : la réforme du doctorat entrera en application dès septembre 2016, quelle en est la portée pour l'Université française ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 219
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 219
    Points : 2 679
    Points
    2 679

    Par défaut

    Je ne veux donc pas de cette solution simpliste qui serait à rebours des aspirations des jeunes et des besoins du pays
    .....
    On ne peut en effet pas abandonner les étudiants qui veulent continuer après la licence, alors que ce diplôme ne suffit pas à s'insérer dans le monde professionnel.
    Le bac+3 servant de moins en moins, il faut que tout le monde fasse un bac+5!
    Je trouve ça simpliste, mais comme elle ne veut pas de solution simpliste c'est que je dois pas être assez intelligent pour y voir toute les subtilités.
    Pour le moment, les critères de recrutement à l’entrée en master n’ont pas encore été définis mais la ministre souhaitent que soient mis en place des critères objectifs, transparents, fondés sur la motivation, le niveau pédagogique et le projet de l'étudiant.
    Il y a sélection ou il y a pas de sélection? Je suis bac+3 et je veux faire mon master, mais s'il y a une sélection je risque de pas être pris, j’espère que je serais pas abandonné. Ou alors on sélectionne tout le monde .

  3. #3
    Membre expérimenté
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    555
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 555
    Points : 1 560
    Points
    1 560

    Par défaut

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Le bac+3 servant de moins en moins, il faut que tout le monde fasse un bac+5!
    Je trouve ça simpliste, mais comme elle ne veut pas de solution simpliste c'est que je dois pas être assez intelligent pour y voir toute les subtilités.

    Il y a sélection ou il y a pas de sélection? Je suis bac+3 et je veux faire mon master, mais s'il y a une sélection je risque de pas être pris, j’espère que je serais pas abandonné. Ou alors on sélectionne tout le monde .
    Pour moi la majorité des M2 spécialisés et qualitatifs ont déjà une sélection... et pas que pour ceux qui viennent d'autres universités...

    Et on voit la réputation des facs dans les entreprises... Cette loi est, pour moi, assez inutile. Pour booster les compétences sans abandonner personne, il faut se concentrer sur l'apprentissage.

  4. #4
    Membre confirmé
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 158
    Points : 489
    Points
    489

    Par défaut

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    le fait d'avoir conservé cette barrière sélective entre M1 et M2 a empêché le LMD de se mettre en oeuvre, et freiné la construction de véritables formations de masters de qualité adossés à la recherche, professionnalisantes, et déployées sur quatre semestres.
    Mais bien-sûr, tous les problèmes viennent de là. Par contre la multiplication des écoles d'ingé à deux balles depuis la LRU, ça s'inscrit parfaitement dans un schéma LMD de qualité...

  5. #5
    Membre émérite
    Avatar de RyzenOC
    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 065
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 065
    Points : 2 921
    Points
    2 921
    Billets dans le blog
    8

    Par défaut

    Mais y'a déjà une sélection naturel, en L1 on était 110, en M2 20...

    Je vois pas comment ils pourraient sélectionner plus

    Mais bien-sûr, tous les problèmes viennent de là. Par contre la multiplication des écoles d'ingé à deux balles depuis la LRU, ça s'inscrit parfaitement dans un schéma LMD de qualité...
    +1, j'ai surtout en tete l'Epitech qui est une vrai arnaque
    =>Comment jouer sur xbox one à moindre coût ?
    Achetez un notebook de 2010 à 50€ sur leboncoin, installez steam, connectez le pc à un écran, branchez une manette xbox au pc
    Enjoy

  6. #6
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    480
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 480
    Points : 1 715
    Points
    1 715

    Par défaut

    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Mais y'a déjà une sélection naturel, en L1 on était 110, en M2 20...

    Je vois pas comment ils pourraient sélectionner plus
    Idem dans le même ordre de grandeur. Je comprend pas dans quel monde ils vivent les politiques.

    Et puis toute façon les études ça sert a rien, y'a pas de travail.
    En France il y a du fromage, à l'étranger il y a du travail.

  7. #7
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    28
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 28
    Points : 34
    Points
    34

    Par défaut

    Ecrire qu'un master est équivalent à un DEA ou un DESS est un outrage aux titulaires de ces deux derniers diplômes. Le niveau L3 ne correspond maintenant qu'à l'ancien niveau DEUG avec mention Assez Bien et le master à une ancienne (petite) demi-maîtrise.

    Pour les sceptiques, les annales de sujets d'examens avant/après la réforme LMD sont consultables dans chaque bibliothèque universitaire : il suffit de comparer.

    Le système universitaire a su (trop bien) s'adapter à la baisse du niveau exigible au baccalauréat. Avant cette réforme, il était déjà difficile à un étudiant sortant de la fac de se faire reconnaître dans le monde de l'entreprise, aujourd'hui c'est quasiment mission impossible.

    Le pire est que ce n'est pas sa faute.

  8. #8
    Membre confirmé
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 158
    Points : 489
    Points
    489

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bruno PICART Voir le message
    Ecrire qu'un master est équivalent à un DEA ou un DESS est un outrage aux titulaires de ces deux derniers diplômes. Le niveau L3 ne correspond maintenant qu'à l'ancien niveau DEUG avec mention Assez Bien et le master à une ancienne (petite) demi-maîtrise.
    Ça faisait longtemps qu'on ne nous avait pas ressorti du "c'était mieux avant"...

    Citation Envoyé par Bruno PICART Voir le message
    Pour les sceptiques, les annales de sujets d'examens avant/après la réforme LMD sont consultables dans chaque bibliothèque universitaire : il suffit de comparer.
    Oui, il suffit juste de prendre les examens d'une formation informatique bac+4/bac+5 de 2005 à 2010 et de voir s'il y a une rupture de niveau au passage au LMD. Si on considère qu'il y a 15 modules (sur 2 ans, ça doit être à peu près ça), ça fait juste 75 sujets d'examen à éplucher... en supposant qu'évaluer la difficulté soit décorrélé de toute subjectivité ou évolution du domaine...

    Citation Envoyé par Bruno PICART Voir le message
    Le système universitaire a su (trop bien) s'adapter à la baisse du niveau exigible au baccalauréat. Avant cette réforme, il était déjà difficile à un étudiant sortant de la fac de se faire reconnaître dans le monde de l'entreprise, aujourd'hui c'est quasiment mission impossible.
    J'aimerais bien connaitre tes sources parce dans le master informatique à côté de chez moi, beaucoup d'étudiants sont embauchés avant même la fin du stage de fin d'études.

  9. #9
    Membre émérite
    Avatar de RyzenOC
    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 065
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 065
    Points : 2 921
    Points
    2 921
    Billets dans le blog
    8

    Par défaut

    our les sceptiques, les annales de sujets d'examens avant/après la réforme LMD sont consultables dans chaque bibliothèque universitaire : il suffit de comparer.
    Alors que je sais si la formation ces simplifiés ou pas (c'est très subjectif), mais en tous cas elle arrive à s'adapter au monde d'aujourd'hui.
    L'informatique évolue, il vaut mieux proposer aux étudiants de faire des apps Android que de l'assembleur ou du PL/1.
    =>Comment jouer sur xbox one à moindre coût ?
    Achetez un notebook de 2010 à 50€ sur leboncoin, installez steam, connectez le pc à un écran, branchez une manette xbox au pc
    Enjoy

  10. #10
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    875
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 875
    Points : 3 527
    Points
    3 527

    Par défaut

    Avec la loi 3-5-8 votée dans un précédent quinquennat c'est en effet une bonne chose de ne pas être stoppé à Bac+4, qui est finalement relégué à Bac+3, dont les employeurs sont de moins en moins friands.

    Donc je soutiens le projet. Après dans les faits, ça arrive rarement que l'on ne soit pas accepté en Master 2 après le Master 1. Au pire, on est classé dans un autre master.

  11. #11
    Membre à l'essai
    Femme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juillet 2016
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2016
    Messages : 14
    Points : 14
    Points
    14

    Par défaut

    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    Avec la loi 3-5-8 votée dans un précédent quinquennat c'est en effet une bonne chose de ne pas être stoppé à Bac+4, qui est finalement relégué à Bac+3, dont les employeurs sont de moins en moins friands.

    Donc je soutiens le projet. Après dans les faits, ça arrive rarement que l'on ne soit pas accepté en Master 2 après le Master 1. Au pire, on est classé dans un autre master.
    Réponse simpliste de bureaucrate.
    Supprimer les sélections, ne fait que diminuer le niveau de ces diplomes et il ne volent plus bien haut.
    Au final, ca va donner des gens pas bien malin qui se vanterons d'avoir un M2.

  12. #12
    Membre chevronné
    Avatar de CodeurPlusPlus
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    571
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 571
    Points : 1 943
    Points
    1 943

    Par défaut

    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    (...)
    L'informatique évolue, il vaut mieux proposer aux étudiants de faire des apps Android que de l'assembleur ou du PL/1.
    Sûrement pas.

    L'Université doit enseigner ce que les étudiants n'apprendraient pas par eux-mêmes. Il faut qu'ils fassent (un peu) d'assembleur parce que c'est un bon "lien" entre les cours d'architecture et les cours de programmation, mais ils n'iraient pour rien au monde en faire par eux-mêmes. En revanche il est inutile de leur faire faire des apps Android car ils en font déjà bien assez tout seuls.

  13. #13
    Membre chevronné
    Avatar de CodeurPlusPlus
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    571
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 571
    Points : 1 943
    Points
    1 943

    Par défaut

    Je ne comprends pas du tout le sujet en fait. Le nombre d'étudiants diminue toujours d'une année à la suivante ; il y a une sélection de fait à chaque année. Où est le problème au juste ?

  14. #14
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 023
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 023
    Points : 4 423
    Points
    4 423

    Par défaut

    Citation Envoyé par CodeurPlusPlus Voir le message
    Je ne comprends pas du tout le sujet en fait. Le nombre d'étudiants diminue toujours d'une année à la suivante ; il y a une sélection de fait à chaque année. Où est le problème au juste ?
    Si j'ai bien tout compris, le but c'est de supprimer les sélections plus ou moins arbitraires entre le Master 1 et le Master 2 (entre le Bac + 4 et le Bac +5).

    Sous forme de lois, il y a des interdictions ... avec également des autorisations.

    Cette loi est là pour le faire: supprimer les sélections plus ou moins arbitraires à Master 1 pour former un tout sur 4 semestres.

    Mais il ne faut pas être dupe (et la ministre l'a esquivé en ne disant rien) que ses sélections vont se retrouver au début du Master 1

  15. #15
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    875
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 875
    Points : 3 527
    Points
    3 527

    Par défaut

    Citation Envoyé par SuperLow Voir le message
    Réponse simpliste de bureaucrate.
    Supprimer les sélections, ne fait que diminuer le niveau de ces diplomes et il ne volent plus bien haut.
    Au final, ca va donner des gens pas bien malin qui se vanterons d'avoir un M2.
    Tu n'as pas compris le sujet. La sélection se ferait en fin de licence pour un cursus Master 1/Master 2 défini.
    Ca sert à quoi d'avoir un Master 1 et de ne pas entrer en Master 2 derrière ? Juste à te faire faire faire une année d'études pour rien, avec un Master 1 du pauvre vu qu'on n'aura pas voulu te laisser finir ta formation. Soit tu as ton Master, soit tu ne l'as pas. Avoir un demi-master n'a aucun sens.

    D'autre part, si des personnes obtiennent leur Master 2, qui ne sera pas plus facile qu'avant la réforme, je pense qu'elles ne seront pas moins malines que les autres. Un peu d'humilité que diable ! On peut avoir un doctorat et être un parfait imbécile dans la vie de tous les jours.

  16. #16
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    875
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 875
    Points : 3 527
    Points
    3 527

    Par défaut

    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Si j'ai bien tout compris, le but c'est de supprimer les sélections plus ou moins arbitraires entre le Master 1 et le Master 2 (entre le Bac + 4 et le Bac +5).

    Sous forme de lois, il y a des interdictions ... avec également des autorisations.

    Cette loi est là pour le faire: supprimer les sélections plus ou moins arbitraires à Master 1 pour former un tout sur 4 semestres.

    Mais il ne faut pas être dupe (et la ministre l'a esquivé en ne disant rien) que ses sélections vont se retrouver au début du Master 1
    Elle l'a bien dit. Ces sélections se feraient à la fin de la licence ou avant le Master 1. Je ne vois pas où est le problème.

  17. #17
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    avril 2016
    Messages
    28
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : avril 2016
    Messages : 28
    Points : 34
    Points
    34

    Par défaut

    D'accord avec posterlow, déjà que les ingénieurs sont plus aussi bons qu'avant...

    Maintenant c'est vrai les entreprises cherchent des bac + 5... mais maintenant ils ont aussi une liste d'école "prestigieuse" et ils recherchent que dans celle-ci. Donc faire un bac +5 pour un bac +5 c'est pas la meilleur des solutions

  18. #18
    Membre chevronné
    Avatar de imperio
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    812
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 812
    Points : 1 927
    Points
    1 927

    Par défaut

    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    +1, j'ai surtout en tete l'Epitech qui est une vrai arnaque
    C'est pas une ecole d'inge. Pour le cote arnaque, c'est un autre debat qui n'a rien a faire ici.
    Il y a 10 sortes de gens : ceux qui comptent en binaire et les autres.

    "Premature optimization is the root of all evil" --Donald Knuth
    traduction : "L'optimisation prématurée est la racine de tous les maux" -- Donald Knuth

    Si vous voulez apprendre à développer en Rust, un tuto (en français) est disponible ici.
    Si vous voulez voir mes projets, c'est sur github que ça se passe.

  19. #19
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    875
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 875
    Points : 3 527
    Points
    3 527

    Par défaut

    Citation Envoyé par LinkinGarviel Voir le message
    D'accord avec posterlow, déjà que les ingénieurs sont plus aussi bons qu'avant...

    Maintenant c'est vrai les entreprises cherchent des bac + 5... mais maintenant ils ont aussi une liste d'école "prestigieuse" et ils recherchent que dans celle-ci. Donc faire un bac +5 pour un bac +5 c'est pas la meilleur des solutions
    Les entreprises ne rechignent pas à embaucher des universitaires, souvent plus autonomes ou polyvalents que des personnes sorties d'écoles prestigieuses et financièrement très onéreuses (surtout pour les fils à papa). J'en suis une des nombreuses preuves.

  20. #20
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    480
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 480
    Points : 1 715
    Points
    1 715

    Par défaut

    Citation Envoyé par zobal Voir le message
    Oui, il suffit juste de prendre les examens d'une formation informatique bac+4/bac+5 de 2005 à 2010 et de voir s'il y a une rupture de niveau au passage au LMD.
    La france n'est jamais passée au LMD. La norme c'est 2 ans de prépa/IUT suivi de 3 ans d'école d'ingé.
    En France il y a du fromage, à l'étranger il y a du travail.

Discussions similaires

  1. [Débutant] Comment basculer sur une autre Webform depuis la Master Page
    Par jacko842 dans le forum ASP.NET
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/01/2016, 16h29
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 23/11/2015, 10h20
  3. Antitrust : l'UE envisage une enquête chez les géants de l'e-commerce
    Par Michael Guilloux dans le forum Actualités
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/03/2015, 14h09
  4. Apple envisage une drôle de façon de protéger ses appareils
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 14
    Dernier message: 05/04/2013, 09h07
  5. Envisager une installation MAC dans UC PC
    Par {F-I} dans le forum Apple
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/10/2008, 05h24

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo