Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Responsable Lazarus & Pascal

    Delphi Boot Camp, une dernière journée tournée vers les applications mobiles et les bases de données


    La cinquième et dernière journée du Delphi Boot Camp a été essentiellement consacrée au développement pour les appareils mobiles (Windows, Apple et Android), avec un aperçu de la gestion des bases de données embarquées. Si la version gratuite Delphi Starter est a priori exclue de ce type de développement, Jim McKeeth (Embarcadero) a tenu à montrer qu’un travail de prototypage en amont sur Windows était nécessaire et que même la version de base de l'EDI était utile pour ce travail.

    La première étape a consisté à pointer les aspects qui posent des problèmes lors de la conception de projets multiplateformes sur des appareils mobiles, depuis les formats et les résolutions d’affichage jusqu’aux services de partage des textes et des images, en passant par les différents capteurs disponibles ou non (photo, GPS, gyroscope…).

    La programmation pure à travers l’accès aux fichiers et données n’a pas été négligée : la RTL (Run Time Library) fournit par exemple une palette d’outils pour y accéder, que ce soit sur Windows, OS X, iOS ou Android. De même, une part a été faite aux difficultés rencontrées avec les chaînes à base 0 et immutables, au comptage de références automatique, à la compilation conditionnelle et aux permissions propres à Android. Reste que le code, selon l’orateur, est très largement commun aux sept compilateurs intégrés.

    Un exemple est alors venu illustrer le cycle de développement d’une application multiplateforme : il s’agissait d’un simple programme d’affichage avec différents filtres de photos prises par un périphérique. Jim McKeeth a donc détaillé l’utilisation des appareils photos, la sélection et l’application de filtres aux clichés, la réalisation d’un prototype de l’application sur Windows, les adaptations nécessaires pour les appareils mobiles et le déploiement sur iOS et Android avec l’outil Deployment Manager.



    Le reste de la session a survolé les clients REST et JSON avec un aperçu du LiveBindings, ainsi que l’accès aux bases de données grâce à la bibliothèque FireDAC qui intègre un nombre impressionnant de drivers : SQLite, MySQL, Oracle Database, SAP Sybase, Advantage Database Server, DataSnap, IBM DB2 Microsoft SQL Server, Terradata, PostgreSQL, mongoDB...

    Bien sûr, cette ultime journée était une incitation à franchir le pas vers la version professionnelle ou plus. Heureusement, l’aspect commercial a su rester discret dans l’ensemble. Les cinq journées forment finalement un tout cohérent, avec les qualités et les limites propres à toute recherche d’exhaustivité : la curiosité est stimulée par la richesse entraperçue et la raison se demande si la profusion d’informations ne permet pas d’éviter l'évocation des difficultés réelles .



    A ce jour, les diapositives et l'enregistrement de la journée ne sont pas encore en ligne. Les liens seront fournis dès qu'ils seront disponibles.

    Que pensez-vous de cette journée consacrée au développement multiplateforme ?
    Quels sont les atouts et les faiblesses de Delphi dans ce domaine ?
    Accès à mon site et à mon blog. Actualités, cours et ressources Delphi, Lazarus et Pascal.
    Pensez à la balise - Quelqu'un vous a aidé ou vous appréciez une intervention ? Pensez au

  2. #2
    Responsable Lazarus & Pascal

    La vidéo de l’intervention est à présent visible sur Youtube :



    Bon visionnage
    Accès à mon site et à mon blog. Actualités, cours et ressources Delphi, Lazarus et Pascal.
    Pensez à la balise - Quelqu'un vous a aidé ou vous appréciez une intervention ? Pensez au