Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 700
    Points : 18 791
    Points
    18 791
    Par défaut Intel cède sa division de sécurité McAfee pour 4,2 milliards de dollars
    Intel cède sa division de sécurité McAfee pour 4,2 milliards de dollars
    Le fondeur se désengage du marché de la cybersécurité

    Intel se désengage du marché de la cybersécurité ; cinq ans après avoir déboursé 7,7 milliards de dollars pour l'acquisition de McAfee, le fondeur a annoncé qu’il vient de céder sa division de sécurité Intel Security au fonds d’investissement TPG.

    Depuis quelques mois, Intel a cherché à céder sa division de sécurité, dans le cadre d’un plan de restructuration qui cherche à orienter le fondeur vers d’autres activités autres que l’informatique personnelle. Au terme de ce nouvel accord, Intel Security va désormais devenir une coentreprise détenue par Intel et TPG à hauteur de 49 % et 51 % respectivement ; elle reprend aussi le nom McAfee. Intel va recevoir 3 milliards de dollars en numéraire, alors que la division de sécurité sera valorisée au total à 4,2 milliards de dollars.

    Intel avait racheté MacAfee pour la somme de 7,7 milliards de dollars en 2011, le fondeur cherchait à diversifier ses activités. Néanmoins des analystes ont exprimé leur inquiétude vis-à-vis de cette opération, en estimant que la valeur de l’entreprise de sécurité était surestimée et que Intel opérait bien trop vite, loin de son champ d’expertise, qui est les puces pour ordinateur. Cette acquisition est perçue comme étant décevante aujourd’hui.

    Intel est au bord d’une large opération de restructuration. En avril, la société a annoncé qu’elle allait supprimer 12 000 postes, soit 11 % de ses effectifs, afin de mieux se concentrer sur les processeurs pour datacenters et l’Internet des Objets. En effet, le marché des ordinateurs personnels est en déclin depuis des années. Le fondeur compte aussi céder d’autres actifs, à savoir le fonds de capital-risque Intel Capital pour une valeur de 1 milliard de dollars.

    Cet accord marque la volonté de TPG de miser sur le marché grandissant de la protection contre les attaques informatiques de plus en plus sophistiquées. L’année dernière, la firme a investi 100 millions de dollars dans l’entreprise de sécurité Zscaler et 120 millions de dollars pour le fournisseur de technologies d’information et de sécurité Tanium. Ces investissements sont relativement petits comparés au rachat de McAfee, qui est doté d'un large réseau de clients professionnels et d'une plateforme pour réaliser des accords de cybersécurité plus importants.

    TPG est un fonds d’investissement américain créé en 1992 et spécialisé dans les achats à effet de levier, le capital-développement et les remaniements de capital. Ce fonds investit dans une panoplie de secteurs comme les médias, les télécommunications, la technologie et l’industrie de la santé. En 2005, TPG est entré au capital de Lenovo afin de financer le rachat par la firme chinoise de la division PC d’IBM. En 2002, le fonds a également participé dans un accord de rachat de Burger King pour 2,26 milliards de dollars.

    Source : WSJ

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    John McAfee attaque Intel en justice afin de reprendre le contrôle de son nom et l'exploiter à nouveau dans les affaires
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    En attente de confirmation mail
    Femme Profil pro
    pape n'aimant pas les censeurs
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Vatican

    Informations professionnelles :
    Activité : pape n'aimant pas les censeurs

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 803
    Points : 1 377
    Points
    1 377
    Par défaut
    Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
    Intel cède sa division de sécurité McAfee pour 4,2 milliards de dollars
    Le fondeur se désengage du marché de la cybersécurité

    Intel se désengage du marché de la cybersécurité ; cinq ans après avoir déboursé 7,7 milliards de dollars pour l'acquisition de McAfee, le fondeur a annoncé qu’il vient de céder sa division de sécurité Intel Security au fonds d’investissement TPG.
    Revendre 4,2 milliards une entreprises que l'on a acheté 7,7, milliards (soit une perte de 3,5 milliards!!!), quittez le domaine de la cybersécurité qui est LE marché d'avenir du monde numérique, cela ne fait penser qu'à une seule chose... La boite en sapin!

    A la vue de cette opération, il semble que Intel soit en bien mauvaise posture... Impossible diront certains, Intel est incontournable... C'est oublier un peu vite que le monde de l'informatique a déjà été le témoin de gros naufrages comme celui des sociétés américaines Silicon Graphics ou Sun Solaris et que de grands acteurs du numérique sont mourants comme Yahoo ou HP qui ne cesse de se réorganiser pour survivre...

  3. #3
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    pdg
    Inscrit en
    juin 2003
    Messages
    5 690
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : pdg

    Informations forums :
    Inscription : juin 2003
    Messages : 5 690
    Points : 10 294
    Points
    10 294
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par NSKis Voir le message
    Revendre 4,2 milliards une entreprises que l'on a acheté 7,7, milliards (soit une perte de 3,5 milliards!!!), quittez le domaine de la cybersécurité qui est LE marché d'avenir du monde numérique, cela ne fait penser qu'à une seule chose... La boite en sapin!
    Intel vend 51% de ses part pour 3 milliards, et continue de détenir les 49% restant. Pour info, Intel dans son ensemble est valorisée à 150 milliards. La sécurité représente donc, concrètement, 3% de son business...

  4. #4
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 206
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 206
    Points : 7 580
    Points
    7 580
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Intel vend 51% de ses part pour 3 milliards, et continue de détenir les 49% restant. Pour info, Intel dans son ensemble est valorisée à 150 milliards. La sécurité représente donc, concrètement, 3% de son business...
    La capitalisation boursière d'une société n'est que rarement un indicateur de son "business". La capitalisation est une donnée du bilan sauf erreur de ma part. Avec 3 milliards de participation dans la nouvelle joint venture, la sécurité ne représente plus que 2% de son capital pourrait-on dire.

    Pour avoir une idée du "business" d'une boîte, il est préférable de regarder sur son compte d'exploitation et en général on commence par regarder son chiffre d'affaires, qui est de 56 Mds de dollar pour 2015.

    Pour revenir sur l'opération, je pense qu'il s'agit d'une bonne initiative à la fois pour Intel qui récupère du cash au passage, 3 milliards, ce n'est pas rien, même pour un géant comme Intel. De plus, le fondeur garde un pied dans le monde de la sécurité qui a un bel avenir, d'autant que la filiale en question a les comptes dans le vert.

    Pour la filiale et ses employés, je pense aussi que c'est une bonne chose, car elle récupère le nom de McAffee, qui est beaucoup mieux reconnu dans le monde professionnel et grand public que Intel pour ce qui est des questions de sécurité.

    Cette opération confirme à mon sens qu'Intel et le software, ça n'a jamais été vraiment ça... ^^ (même si oui, la sécurité ce n'est pas que du software, il peut aussi il y avoir une part de hardware)
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  5. #5
    Inactif  

    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    janvier 2012
    Messages
    4 904
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 63
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2012
    Messages : 4 904
    Points : 10 173
    Points
    10 173
    Billets dans le blog
    36
    Par défaut
    Bonjour,


    Citation Envoyé par yahiko Voir le message
    La capitalisation boursière d'une société n'est que rarement un indicateur de son "business".

    En fait, théoriquement, du mois, la valeur boursière d'une action reflète les attentes de du dividende (à l'infini) et de l'appréciation de l'action. En pur langage de maths financières, c'est la valeur actuelle des entrées de fonds que l'action va générer (dividendes + gain en capital à la revente), d'ici à l'infini. Sauf que cela suppose que l'investisseur est toujours rationnel. Sauf qu'il arrive que la rationalité soit occultée par la panique (Krach) ou par l'excès d'enthousiasme (surchauffe).

    La capitalisation est une donnée du bilan sauf erreur de ma part.
    Il existe deux types de façons d'exprimer la valeur d'une action ou de l'ensemble de la compagnie. La valeur marchande et la valeur comptable. Dans le cas d'une entreprise inscrite en bourse, on admet généralement que la valeur marchande équivaut à la valeur boursière. Surtout pour les grosses entreprises.

    La valeur comptable de la société, n'est pas forcément un reflet exact de la valeur marchande. C'est l'ensemble de la valeur nominale des actions souscrites et du capital non déjà redistribué aux actionnaires. C'est uniquement le reflet de la comptabilité de la société durant les années, incluant les années de profits et les années de perte. En étirant la sauce, je dirais que la valeur comptable c'est le résultat du passé et que la valeur marchande c'est l'anticipation de l'avenir.
    À ma connaissance, le seul personnage qui a été diagnostiqué comme étant allergique au mot effort. c'est Gaston Lagaffe.

    Ô Saint Excel, Grand Dieu de l'Inutile.

    Excel n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais un SGBD, c'est pour cela que Excel s'appelle Excel et ne s'appelle pas Access junior.

  6. #6
    En attente de confirmation mail
    Femme Profil pro
    pape n'aimant pas les censeurs
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Vatican

    Informations professionnelles :
    Activité : pape n'aimant pas les censeurs

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 803
    Points : 1 377
    Points
    1 377
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
    Intel vend 51% de ses part pour 3 milliards, et continue de détenir les 49% restant. Pour info, Intel dans son ensemble est valorisée à 150 milliards. La sécurité représente donc, concrètement, 3% de son business...
    1. La valorisation boursière ne veut strictement rien dire dans le cadre des sociétés de la nouvelle économie... Ce n'est que "l'image de réussite" que la société en question a réussi à donner au travers des médias

    2. La bilan d'une entreprise peut être manipulée à l'envie. Une simple PME d'une vingtaine de personnes peut déjà clôturer son bilan de fin d'année avec un bénéfice ou une perte selon son bon vouloir grâce aux possibilités toute à fait légales à sa disposition (amortissements, produits anticipés, réserves, etc.). Je laisse imaginer les possibilités pour une multinationale

    Un exemple concret: La société américaine Enron, 7e capitalisation boursière mondiale en 2000 avec un chiffre d'affaire de 111 milliards de dollars est déclarée en faillite le 2 décembre 2001, 22'000 salariés sont licenciés sur le champ et des centaines de milliers de retraités perdent leur capital retraite

Discussions similaires

  1. Réponses: 20
    Dernier message: 10/12/2016, 14h38
  2. Verizon rachète AOL pour 4,4 milliards de dollars
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/05/2015, 08h08
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 25/05/2010, 17h04
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 15/11/2009, 22h11
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 22/09/2009, 15h40

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo