+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Sénégal

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 189
    Points : 15 570
    Points
    15 570
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut TIOBE : l’assembleur profite de la pause estivale pour se hisser dans le top 10 des langages de programmation

    TIOBE : l’assembleur profite de la pause estivale pour se hisser dans le top 10 des langages de programmation
    les plus populaires sur la toile

    Le Programming Community Index de TIOBE qui mesure la popularité des langages de programmation vient de sortir son rapport du mois de juillet qui classe l’assembleur parmi les 10 langages les plus populaires du moment. Les principaux critères retenus par cet indice qui mesure la popularité des langages de programmation sont le nombre d’ingénieurs maitrisant le langage, les ressources pédagogiques disponibles, ainsi que les fournisseurs tiers utilisant le langage ou un de ses dérivés.

    D’après le rapport, la montée de l’assembleur peut se justifier en partie par le nombre de plus en plus important de petits dispositifs matériels qui ne peuvent exécuter autre chose que du code assembleur. En effet, même les brosses à dents ou encore les machines à café exécutent du code assembleur de nos jours, notent les auteurs de ce rapport. Un deuxième facteur pouvant expliquer l’avancée de l’assembleur est incontestablement la performance de ce langage qui reste et restera imbattable sur ce plan du fait de sa proximité avec le langage machine. L’avancée de l’assembleur dans le top 10 des langages les plus populaires reste constante depuis quelque temps maintenant. En effet, à la même période de l’année 2015, l’assembleur occupait déjà la douzième place du classement, soit une progression de deux rangs dans le présent classement.

    Nom : Screen Shot 2016-07-11 at 12.20.57.png
Affichages : 4323
Taille : 40,9 Ko

    Dans le top 10 du classement pour le mois de juillet Java, C et C++ gardent respectivement les première, deuxième et troisième places tandis que C#, lui, baisse en popularité d’un rang par rapport à la même période de l’année dernière. Cependant Java reste largement plus populaire avec une progression de 2,08 % alors que C et C++ ont respectivement perdu 3,91 et 2,33 % en popularité. Les autres langages ayant connu une progression dans le classement sont Perl et JavaScript qui gagnent chacun deux rangs, PHP et Python ne progressent, eux, que d’un seul rang par rapport à juillet 2015.

    Source : TIOBE Index

    Et vous ?

    Qu'est-ce qui justifie cette montée en popularité de l'assembleur selon vous ?

    Voir aussi

    Emplois IT pros : Java reste le langage le plus demandé
    Sondage : quels sont les langages de programmation que vous maîtrisez ?
    le forum Langage de programmation

  2. #2
    Membre éclairé

    Homme Profil pro
    Écrivain public
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    101
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Écrivain public
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 101
    Points : 859
    Points
    859
    Billets dans le blog
    15

    Par défaut Le langage assembleur et le Pascal sont liés

    Virtual Pascal est un langage Pascal gratuit qui utilise l'assembleur pour compiler. Vous avez pu constater qu'il était demandé à un moment des compétences Pascal non objet. C'était dû à Virtual Pascal qui devient maintenant objet.
    Le compilateur 3.0 de Free Pascal a ainsi pu intégrer des routines en assembleur à partir de Virtual Pascal. Alors que le Byte-Code Pascal du compilateur 2.6 de Free Pascal était déjà plus rapide que du Byte-Coda Java, la version 3.0 de Free Pascal s'avère être une confirmation de la supériorité de Free Pascal parmi les compilateurs libres multi-platesformes.
    Il est ainsi possible de créer à la fois des applications Android, Linux, Windows, Win CE, Mac OSX, iOS, Wii sur Lazarus voire Delphi, grâce notamment à Zen GL.
    Il faut savoir que les offres de postes Pascal sont sûres à l'embauche, autant en longévité qu'en réponse.
    Cependant il faut de bons informaticiens pour la partie Web de ExtPascal. En effet, vous devrez participer à ExtPascal comme le font les entreprises allemandes.
    Matthieu Giroux - Rennes - 13 Rue François Tanguy Prigent A 15
    Livres : www.liberlog.fr/Livres-Libraires-ELECTRE
    Contact : liber.log.bzh
    Tous les liens : www.agoravox.tv/auteur/matthius
    Dons : www.tipeee.com/coaching-creatif-et-programmation-libre

  3. #3
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    78
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 78
    Points : 203
    Points
    203

    Par défaut Usage de l'assembleur

    Dans mon travail, j'utilise Bash, KSH et Python pour développer des scripts. A la maison, je bricole avec des microcontrolleurs, donc c'est assembleur ou éventuellement C pour ses bibliothèques. Avec tout ce qu'il y a d'embarqué, pas étonnant que l'assembleur et le C résistent. Sinon, sympa le post précédent, on dirait de la publicité.

  4. #4
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    12
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 12
    Points : 31
    Points
    31

    Par défaut

    Forcément avec l'internet des objets, l'assembleur et le C font un retour en force. Pour le Pascal, heuuu... non rien.

  5. #5
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    347
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 347
    Points : 862
    Points
    862

    Par défaut

    Citation Envoyé par olikaf Voir le message
    Forcément avec l'internet des objets, l'assembleur et le C font un retour en force. Pour le Pascal, heuuu... non rien.
    L'un des problèmes du pascal pour l'embarqué c'est la gestion de pile en FIFO qui n'est pas naturelle pour l'électronique qui a généralement une architecture en LIFO, ce que l'assembleur et le C respectent.

  6. #6
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    332
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 332
    Points : 217
    Points
    217

    Par défaut

    c'est la gestion de pile en FIFO qui n'est pas naturelle pour l'électronique
    ??? Une pile FIFO, ça n'existe pas, une fifo s'appelle une file. De plus on trouve plus souvent des FIFO que des LIFO dans les fonctions électroniques, comme par exemple les buffer d'émission/réception dans les transmissions séries.

    Quant au rapport avec le PASCAL, le C ou l'assembleur, je ne comprends pas ce que tu veux dire. Tu peux développer?

  7. #7
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    347
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 347
    Points : 862
    Points
    862

    Par défaut

    Citation Envoyé par jackk Voir le message
    ??? Une pile FIFO, ça n'existe pas, une fifo s'appelle une file. De plus on trouve plus souvent des FIFO que des LIFO dans les fonctions électroniques, comme par exemple les buffer d'émission/réception dans les transmissions séries.

    Quant au rapport avec le PASCAL, le C ou l'assembleur, je ne comprends pas ce que tu veux dire. Tu peux développer?
    Je parle de processeur, de registre ESP et EBP en programmation bas niveau ; Le concept de file c'est déjà de la programmation haut niveau. Le registre ESP contient l'adresse de la pile et est augmenté de une unité mémoire à chaque ajout dans la pile via la fonction asm PUSH + nom_registre et décrémenté de une unité mémoire à chaque POP + nom_registre.

  8. #8
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 514
    Points : 893
    Points
    893

    Par défaut

    Je ne vois qu'une seule explication, qui vaut à la fois pour Pascal et l'Assembleur : pendant juillet/août, les programmeurs de moins de 50 ans partent en vacances, alors que les vieux restent ! C'est pour ça que je suis encore là?
    L'avis publié ci-dessus est mien et ne reflète pas obligatoirement celui de mon entreprise.

  9. #9
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    332
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 332
    Points : 217
    Points
    217

    Par défaut

    Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
    Je parle de processeur, de registre ESP et EBP en programmation bas niveau ; Le concept de file c'est déjà de la programmation haut niveau. Le registre ESP contient l'adresse de la pile et est augmenté de une unité mémoire à chaque ajout dans la pile via la fonction asm PUSH + nom_registre et décrémenté de une unité mémoire à chaque POP + nom_registre.
    Ok, mais comment accèdes-tu à ces registres en C?

  10. #10
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    347
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 347
    Points : 862
    Points
    862

    Par défaut

    Citation Envoyé par jackk Voir le message
    Ok, mais comment accèdes-tu à ces registres en C?
    http://asm.developpez.com/cours/asminline/

    Il existe un équivalent pour le pascal avec certains compilateurs, mais comme je l'ai écris la première fois, le Pascal utilise la pile d'une manière qui peut nuire à la performance surtout si tu joues avec la pile dans ton code asm à rebours de ce que prévoit le langage Pascal.

  11. #11
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    332
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 332
    Points : 217
    Points
    217

    Par défaut

    de l'asm inline! Mais tu triches, là. Du coup C, Pascal ou autres c'est du pareil au même.

    Il existe un équivalent pour le pascal avec certains compilateurs
    C'est sûr, je faisais çà il y a 30 ans avec turbo pascal.

  12. #12
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    347
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 347
    Points : 862
    Points
    862

    Par défaut

    Citation Envoyé par jackk Voir le message
    de l'asm inline! Mais tu triches, là. Du coup C, Pascal ou autres c'est du pareil au même.

    C'est sûr, je faisais çà il y a 30 ans avec turbo pascal.

    Mauvaise foi. Le problème de base c'est la philosophie du Pascal qui aspirait à calquer la programmation sur les uses et coutumes mathématiques plus proches du mode de pensée humain alors que le C donne la priorité à l'architecture matérielle à laquelle le programmeur doit s'adapter.

  13. #13
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    332
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 332
    Points : 217
    Points
    217

    Par défaut

    Le problème de base c'est la philosophie du Pascal qui aspirait à calquer la programmation sur les uses et coutumes mathématiques plus proches du mode de pensée humain
    Ca, c'était au tout début. Avec l'évolution du langage au début des années 80, on pouvait faire quasiment la même chose en Pascal et en C, le C restant un poil plus performant (pas de vérification des index des tableaux par exemple). Delphi et C++ builder sont un exemple de ce parallélisme des possibilités.

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 12/12/2015, 16h20
  2. Réponses: 12
    Dernier message: 30/07/2013, 09h51
  3. Index TIOBE du classement des langages de programmation
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 564
    Dernier message: 13/01/2013, 18h51
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 24/07/2009, 16h51
  5. Créer pause/lecture pour une vidéo en flash
    Par Justin_C dans le forum Flash
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/11/2006, 09h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo