Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #61
    Membre confirmé
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    254
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 254
    Points : 628
    Points
    628

    Par défaut

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Donc c'est à mozilla de se bouger le cul pour que son truc soit viable.
    En faisant quoi? En cherchant parmi les 150 constructeurs du marché celui qui n'a pas encore signé un contrat d'exclusivité avec Google? Ou en montant sa propre usine en Chine, parce qu'aucune n'acceptera de produire un appareil à moins d'un million d'unités par jour?

    Aux dernières nouvelles ils ont plutôt choisi d'abandonner la partie et de chercher un autre marché pas encore phagocyté par les grands groupes. Ce pourrait être celui des téléviseurs connectés par exemple. Jusqu'à ce que Google apporte son grain de sel.

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Pose toi la question : microsoft a merdé avec vista, puis avec windows 8 et pourtant ça a pas mis un public en crise de nerf dans les bras de linux qui était pourtant là et gratuit.
    Si, justement.
    Quand MS a merdé avec Vista, ça a entrainé une première chute des ventes de PC, que les médias ont préféré attribuer au succès des tous jeunes netbooks sous... linux. Cette fois MS a réagi : après avoir brutalement stoppé les ventes de Windows XP, ils ont réalisé en catastrophe une version spéciale netbooks que les constructeurs se sont empressés d'utiliser. Mais déjà le marché des netbooks commençait à se tarir.
    Ensuite, Windows 8 a entrainé à nouveau une chute des ventes de PC, qui se poursuit aujourd'hui, et là encore, les médias s'en prennent aux vilaines tablettes. C'est plus facile que de voir que Microsoft tient tellement à avoir le monopole sur le monde PC qu'ils préfèreraient le voir disparaitre complètement plutôt que de laisser linux n'en avoir ne serait-ce qu'un pour cent.
    Évidemment on peut aussi dire que le marché du PC était simplement saturé, et que les netbooks puis les tablettes étaient sur un nouveau segment. Mais on peut aussi dire que quand on trouve autre chose que Windows dans les rayons de supermarché, donc quand il y a une offre, on se rend compte qu'il y a des consommateurs, donc une demande, alors que toi tu persistes à dire que si linux n'est pas dans les rayons c'est parce que les consommateurs l'ont déjà rejeté par principe.
    Le seul point sur lequel je peux éventuellement te rejoindre, c'est que le consommateur ne veut pas s'embêter, il préfère un système clé en main. Donc bien sûr, ils n'ont pas été tous télécharger et installer Ubuntu sur un PC qu'ils ont depuis dix ans. Mais quand ils achètent un nouveau matériel ils s'attendent à avoir un nouveau système, et si ce système s'appelle linux, le consommateur il s'en fout, du moment que le résultat lui convient, il prend. D'où l'intérêt de ne pas laisser un éditeur pré-installer la même chose chez tous les "concurrents" pour ensuite venir s'étonner qu'il abuse de sa position dominante en essayant de phagocyter les marchés induits (les autres logiciels et pourquoi pas le matériel) par la suite.

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    J'étais en train d'expliquer que c'est un monde extrêmement fragmenté, et qu'on n'a pas besoin de toute cette diversité. Comme ça on se pose pas la question de savoir quelle version des libs est shippées avec quel desktop ou quelle distribution ou comment elles sont packagées. L'hétérogénéité d'un parc le rend plus difficile à appréhender et maintenir et in fine à supporter efficacement. C'est pas à toi que je vais apprendre ça.
    Quand tu regardes deux logiciels de montage vidéo sous Windows, disons Pinnacle et Magix pour prendre deux exemples que je connais bien, tu constates qu'ils ne sont pas du tout basés sur les mêmes frameworks graphiques mais que ô miracle, les deux marchent parfaitement sur le même PC et que le consommateur n'a pas besoin de savoir avec quelles librairies c'est lié. Pourtant, avec une dizaine de concurrents sur le marché, je n'ai jamais entendu dire qu'il était trop fragmenté.

    Sur les environnements de bureau linux, bon certes il y en a trop mais je suis bien content qu'il n'y ait pas que Gnome, dont je n'ai jamais compris la logique, et encore moins depuis la version 3 - mais pour autant je comprends parfaitement que d'autres pensent différemment, du moment qu'on peut au final lire et écrire les mêmes fichiers je ne vois pas d'inconvénient. Pour avoir récemment installé un PC, je peux dire que Mageia avec dix bureaux différents prenait moins de place que Windows avec un seul (et sans suite bureautique, puisque celle de microsoft n'est pas installée d'office, contrairement à celle de linux). Alors si plusieurs personnes travaillent avec le même PC, laisser chacun avoir l'environnement qu'il veut ne me pose aucun problème.

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Sur le net, de l'entraide tu en as pour tous les systèmes. Je parlais plutôt de ce qui se passe du côté des développeurs de projet,
    Donc tu sous-entends que si l'utilisateur lambda ne veut pas de linux, c'est parce que ses concepteurs n'aident pas suffisamment les développeurs. Un peu bizarre quand même.

    C'est marrant d'ailleurs parce que je vis l'exemple exactement inverse dans mon travail en ce moment: je dois développer des plugins pour un logiciel propriétaire, le logiciel est leader dans son secteur et les utilisateurs réclament celui-là et pas un autre. Sauf que l'éditeur refuse de documenter son API et de répondre aux questions, ce qui fait qu'on doit deviner ce qu'il faut faire sur base de la seule signature des méthodes - évidemment, même pas accès au code source. Et malgré le fait que le plugin est bien moins puissant que son équivalent pour des concurrents libres, du fait justement de l'API mal documentée, les utilisateurs continuent de réclamer que nous travaillons exclusivement avec cet outil et pas un autre.

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Parce que ce n'est pas comparable. Un PC est un appareil historiquement très modulaire. Un téléphone, depuis les nokia, sony ericsson etc... c'est plutôt vu et perçu comme un produit monolithique. C'est récent que l'on commence à voir une séparation plus nette entre le hard et le soft.
    Historiquement un téléphone ça servait à téléphoner. La couche logicielle était donc tellement minime que ça n'avait pas de sens de la remplacer.
    Mais maintenant ce qu'on nous vend, c'est un ordinateur avec une fonction GSM. Et un ordinateur, c'est conçu pour exécuter plusieurs logiciels, donc aucune raison que le constructeur en impose un seul.
    Demain, ton téléphone il fera le café, et tu trouveras totalement normal qu'il t'impose de te fournir chez sa propre marque.
    Et après demain, pour reprendre l'image d'un autre intervenant, il te permettra de te téléporter et on trouvera parfaitement normal que certains lieux ne soient accessibles qu'à certaines marques de téléphone, même quand il s'agit de lieux publics où on est obligé de se rendre, comme un centre des impôts par exemple.

  2. #62
    Membre averti
    Avatar de Cyrilange
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    264
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 264
    Points : 337
    Points
    337

    Par défaut

    L'Europe n'a toujours pas compris qu'il faut avoir des idées et de l'argent pour concurrencer un adversaire, pas des lois.
    Et pour ceux qui veulent plus de vie privée ...

    http://www.cyanogenmod.org/
    https://copperhead.co/android/

  3. #63
    ALT
    ALT est déconnecté
    Membre chevronné
    Avatar de ALT
    Homme Profil pro
    Assistant aux utilisateurs
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    1 141
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 59
    Localisation : France, Vienne (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Assistant aux utilisateurs
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 1 141
    Points : 1 971
    Points
    1 971

    Par défaut

    Pour dévier du troll pour ou contre Android, Linux, Mac OS...

    Je ne sais pas si c'est de l'acharnement antiGoogle ou si les grief de la Commission européenne sont justifiées, mais moi, ce que je reproche à beaucoup des applications Android, c'est de s'installer en prenant des libertés, souvent injustifiées, avec nos données personnelles : quel besoin, un logiciel de cartographie a d'accéder aux contacts personnels ; quel besoin une application d'agenda a d'utiliser la géolocalisation ; quel besoin une calculatrice a de se connecter au WiFi ou à la 3G ?
    D'autant que c'est du tout ou rien : on accepte l'appli & son espionnage ou on s'en passe.
    Or, elles le font presque toutes. Une demande (pressante) de Google ?
    « Un peuple qui est prêt à sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité, ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finira par perdre les deux. »
    Attribué indistinctement à :
    Thomas Jefferson
    Benjamin Franklin
    Albert Einstein !

  4. #64
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 161
    Points
    2 161

    Par défaut

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Mais imposer mais enfin au nom de quoi? Je comprends qu'on veuille imposer à des fabricants de pas foutre en l'air la planète ou de ne pas utiliser des matériaux qui refilent le cancer ou encore des batteries explosives. Mais je comprends pas qu'on veuille les forcer à mettre des ballots screens ou faciliter la vie des personnes qui veulent faire d'un produit ce qu'il n'est pas fait pour être à l'origine.
    Non mais on est sur Clubic, là, ou bien ? Ca n'existe pas, du matériel conçu pour un OS. C'est juste une question de drivers. Le hardware d'un iPhone n'a que des différences très minimes avec le hardware d'un Samsung !

    Défendre les intérêts des consommateurs, c'est le rôle du régulateur, c'est à dire de l'état. Et c'est plus que légitime, c'est nécessaire.

  5. #65
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 412
    Points
    7 412

    Par défaut

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Non mais on est sur Clubic, là, ou bien ? Ca n'existe pas, du matériel conçu pour un OS. C'est juste une question de drivers. Le hardware d'un iPhone n'a que des différences très minimes avec le hardware d'un Samsung !

    Défendre les intérêts des consommateurs, c'est le rôle du régulateur, c'est à dire de l'état. Et c'est plus que légitime, c'est nécessaire.
    Déjà c'est un autre débat sur lequel je ne souhaite pas entrer mais l'idée seule que la commission européenne défende les intérêts des consommateurs me fait juste marrer. Ensuite, je pense que les constructeurs sont aussi libres d'offrir le produit qu'ils veulent que le sont les utilisateurs de ne pas les acheter ou de se tourner vers la concurrence.
    Je ne comprends pas pourquoi sous prétexte que c'est techniquement possible d'utiliser un autre OS que celui de prévu sur un appareil X, c'est au constructeur d'aller offrir des ballot screens ou des solutions pour les installer. Qu'on dise que ce n'est pas raisonnable de l'empêcher artificiellement par des moyens fumeux (bios tatoués etc...) c'est une chose, mais qu'on vienne l'imposer, il y a peut être des limites.

  6. #66
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 010
    Points
    1 010
    Billets dans le blog
    9

    Par défaut

    Qu'on dise que ce n'est pas raisonnable de l'empêcher artificiellement par des moyens fumeux (bios tatoués etc...) c'est une chose, mais qu'on vienne l'imposer, il y a peut être des limites.
    Mais c'est justement ce que que l'on te dit, on veut pas que les constructeurs mettent des ballot screens, mais permette de faire booter un os depuis une carte sd ou le port usb, c'est tous.

    Actuellement c'est pas possible, donc on ne peut rien faire.

  7. #67
    Membre averti Avatar de Jonyjack
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    149
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Indre et Loire (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 149
    Points : 423
    Points
    423

    Par défaut

    Citation Envoyé par ALT Voir le message
    Pour dévier du troll pour ou contre Android, Linux, Mac OS...

    Je ne sais pas si c'est de l'acharnement antiGoogle ou si les grief de la Commission européenne sont justifiées, mais moi, ce que je reproche à beaucoup des applications Android, c'est de s'installer en prenant des libertés, souvent injustifiées, avec nos données personnelles : quel besoin, un logiciel de cartographie a d'accéder aux contacts personnels ; quel besoin une application d'agenda a d'utiliser la géolocalisation ; quel besoin une calculatrice a de se connecter au WiFi ou à la 3G ?
    D'autant que c'est du tout ou rien : on accepte l'appli & son espionnage ou on s'en passe.
    Or, elles le font presque toutes. Une demande (pressante) de Google ?
    Personne ici n'utilise Marshmallow ou bien ? J'ai un S4 sous CyanogenMod 13.1 (donc installé moi-même), un G3 sous Android 6.0.1 (flashé moi-même) et un Mi5 sous MIUI 7.2, bref trois systèmes basés sur Android 6 (aka Marshmallow). Et depuis cette version d'Android, on peut justement autoriser ou pas les permissions indépendamment des autres. Donc on peut installer une app torche qui demande accès Internet + Contacts + SMS + appels + carte SD tout en désactivant toutes ces autorisations et ainsi ne pas avoir de soucis (même si il vaut mieux trouver l'app torche qui ne demandera rien de tout ça... ou utiliser tout simplement l'option dispo dans Android dans le panneau des Quick toggles). Et même avant Marshmallow il était possible d'avoir cette granularité, mais au prix de manipulations plus complexes c'est vrai (Xposed entre autres).

  8. #68
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 010
    Points
    1 010
    Billets dans le blog
    9

    Par défaut

    Personne ici n'utilise Marshmallow ou bien ?
    Je suis sous android 2.3

  9. #69
    ALT
    ALT est déconnecté
    Membre chevronné
    Avatar de ALT
    Homme Profil pro
    Assistant aux utilisateurs
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    1 141
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 59
    Localisation : France, Vienne (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Assistant aux utilisateurs
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 1 141
    Points : 1 971
    Points
    1 971

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
    Personne ici n'utilise Marshmallow ou bien ?
    Ben non. Moi, j'ai du 4.x (je ne sais plus la sous-version).
    Bref, ce serait un progrès, mais c'est dommage qu'ils aient attendu la version 6 pour ça !
    « Un peuple qui est prêt à sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité, ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finira par perdre les deux. »
    Attribué indistinctement à :
    Thomas Jefferson
    Benjamin Franklin
    Albert Einstein !

  10. #70
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2016
    Messages
    37
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2016
    Messages : 37
    Points : 39
    Points
    39

    Par défaut

    Citation Envoyé par ALT Voir le message
    Je ne sais pas si c'est de l'acharnement antiGoogle ou si les grief de la Commission européenne sont justifiées, mais moi, ce que je reproche à beaucoup des applications Android, c'est de s'installer en prenant des libertés, souvent injustifiées, avec nos données personnelles : quel besoin, un logiciel de cartographie a d'accéder aux contacts personnels ; quel besoin une application d'agenda a d'utiliser la géolocalisation ; quel besoin une calculatrice a de se connecter au WiFi ou à la 3G ?
    complètement d'accord avec toi !!! Perso, ça me fout les boules ...et je ne loupe pas une occasion de m'insurger à ce sujet.
    J'en profite pour insulter copieusement les éditeurs, et reprocher à mes proches leur facilité à accepter ce genre de chose.
    En secret, je fait pareil qu'eux, mais il est hors de question de me coltiner seul ce sentiment de honte

  11. #71
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mars 2016
    Messages
    15
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 22
    Localisation : Guinée

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mars 2016
    Messages : 15
    Points : 22
    Points
    22

    Par défaut

    Mais moi je vois pas pourquoi oracle veut empêcher google d'utiliser ces API dont il parle et pourtant ils font partir du langage. Et je crois tout le monde était libre d'utiliser les ressources d'un langage pour faire un programme. Imaginez par exemple si celui qui avait inventé la bobine avait interdit son utilisation et sa modification ou serions nous aujourd’hui ?Pour l'utilisation d'un langage de programmation est illimitée. Selon moi oracle n'a pas raison du tout. Et l'UE doit encourager le openSource.

  12. #72
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 161
    Points
    2 161

    Par défaut

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Déjà c'est un autre débat sur lequel je ne souhaite pas entrer mais l'idée seule que la commission européenne défende les intérêts des consommateurs me fait juste marrer. Ensuite, je pense que les constructeurs sont aussi libres d'offrir le produit qu'ils veulent que le sont les utilisateurs de ne pas les acheter ou de se tourner vers la concurrence.
    Je ne comprends pas pourquoi sous prétexte que c'est techniquement possible d'utiliser un autre OS que celui de prévu sur un appareil X, c'est au constructeur d'aller offrir des ballot screens ou des solutions pour les installer. Qu'on dise que ce n'est pas raisonnable de l'empêcher artificiellement par des moyens fumeux (bios tatoués etc...) c'est une chose, mais qu'on vienne l'imposer, il y a peut être des limites.
    Sans aller jusqu'au ballot screen (qui peut être nécessaire en cas d'abus de position dominante), il y a d'abord le problème des drivers propriétaires sur du hardware propriétaire.

  13. #73
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    3 933
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 3 933
    Points : 100 244
    Points
    100 244

    Par défaut Antitrust : Bruxelles rallonge encore une fois le délai accordé à Google

    Antitrust : Bruxelles rallonge encore une fois le délai accordé à Google,
    pour répondre aux accusations d'abus de position dominante sur Android

    Après avoir ouvert une procédure formelle d’examen contre Google afin d’examiner en profondeur s’il était conforme aux règles de l’Union européenne en matière de concurrence concernant son système d’exploitation mobile Android, Bruxelles a informé le numéro un de la recherche en avril dernier de la conclusion préliminaire de son enquête : la société a abusé de sa position dominante en imposant des restrictions aux fabricants d'appareils Android et aux opérateurs de réseaux mobiles.

    Le lendemain, Kent Walker, avocat général de Google, a rappelé que « nous avons publié le système d’exploitation Android en 2007. Un système d’exploitation libre et open source, supportés par de nombreux partenaires constructeurs, le modèle n’était aucunement comme aucun autre avant lui. Le premier dispositif ne laissait pas envisager le succès futur d’Android », et a avancé un certain nombre d’arguments pour faire comprendre la raison pour laquelle elle était en désaccord avec la conclusion préliminaire de l’enquête.

    Google disposait de trois mois pour répondre à Bruxelles. La filiale d’Alphabet a demandé un délai, qui s’est achevé le 7 septembre, pour pouvoir user de son droit de réponse. La firme a demandé un nouveau délai de deux semaines (jusqu’au 20 septembre) confirmé par un porte-parole de la Commission, date qui était considérée comme étant la « dernière date butoir » sur le dossier Android.

    Le délai est arrivé à échéance et Google a demandé à nouveau un prolongement de la date butoir cette fois-ci de trois semaines. Un porte-parole de la Commission a indiqué que « nous confirmons que la nouvelle date limite fixée par la Commission est de 7 Octobre. Google a demandé un délai supplémentaire pour examiner les documents dans le dossier. Conformément à la pratique habituelle, la commission a analysé les raisons de la demande et a accordé une extension permettant Google d'exercer pleinement son droit à la défense ».

    Google fait également face à des poursuites similaires sur son service Google Shopping et est accusé d’abus de position dominante. Pour ce cas également il a demandé un délai supplémentaire et la Commission a statué sur le 13 octobre, une rallonge d’un peu moins de deux semaines étant donné qu’il avait jusqu’au 5 octobre pour répondre aux accusations de ses concurrents. .

    Rappelons que pour Google a été condamné en Russie pour les mêmes pratiques sur Android, notamment la pré-installation plus ou moins forcée de ses applications. La procédure amorcée par l'Union européenne n'a rien d'une simple épine dans le pied étant donné que, dans le pire des scénarios, les conditions de ses contrats avec les constructeurs européens pourraient tout simplement être annulées avec à la clé une sanction pécuniaire de 10 % de son chiffre d'affaires annuel (environ 6,5 milliards d'euros).

    Source : Reuters
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #74
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    1 937
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 1 937
    Points : 6 158
    Points
    6 158
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Ah, oui, c'est pas bête ça. On condamne, ça fait bien devant les utilisateurs, et quand l'accusé demande une rallonge pour faire sa défense, on la lui donne. Il en redemande? En voilà encore une. Même quand on dit que ce sera la dernière, en voilà une autre en cadeau.

    Je vais arrêter là sinon je vais être méchant. {-_-}
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  15. #75
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 071
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 071
    Points : 66 574
    Points
    66 574
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Antitrust : Bruxelles sur le point d’infliger une lourde amende à Google

    Antitrust : Bruxelles sur le point d’infliger une lourde amende à Google
    pour abus de position dominante avec Android

    Bruxelles envisage d’infliger une lourde amende à Google pour abus de position dominante avec son système d’exploitation mobile Android. L'enquête de la Commission européenne fait suite à une plainte déposée en mars 2013 par FairSearch, un lobby soutenu par des entreprises qui estiment être désavantagées par la domination de Google sur le marché des moteurs de recherche. En avril 2015, Bruxelles a donc ouvert une procédure d'examen formelle contre le géant de la recherche en ligne.

    La Commission devait examiner particulièrement les services de recherche générale sur l'internet (où Google détient des parts de marché d'au moins 90 % dans la plupart des États membres de l’UE), les systèmes d’exploitation mobiles intelligents sous licence, mais aussi les boutiques d'applications en ligne pour le système d'exploitation mobile Android. D’après sa conclusion préliminaire qui a été livrée en avril dernier, la Commission estime que Google a violé les règles de concurrence de l’UE en abusant de sa position dominante par l’imposition de restrictions aux fabricants d'appareils Android et aux opérateurs de réseaux mobiles.

    À l’issue de son enquête, Bruxelles a conclu que les fabricants qui souhaitent préinstaller Google Play Store sur leurs appareils sont forcés par Google à préinstaller également Google Search et d'en faire leur moteur de recherche par défaut sur ces appareils. Par ailleurs, ceux qui souhaitent préinstaller Google Play Store ou Google Search doivent aussi préinstaller le navigateur Chrome de Google. De cette manière, Google a fait en sorte que son moteur de recherche et son navigateur soient préinstallés sur la grande majorité des appareils vendus dans l’espace économique européen (EEE).

    Après avoir donné une copie de ses conclusions à Google et accordé du temps au géant de la recherche en ligne pour répondre, Bruxelles serait sur le point d’infliger une lourde amende à Google, d’après des documents dont le quotidien Reuters dit en avoir eu connaissance. « La Commission a l'intention de fixer l'amende à un niveau qui sera suffisant pour assurer la dissuasion » de Google, serait-il indiqué dans un document de plus de 150 pages, produit par la Commission. Le document a été envoyé aux plaignants la semaine dernière pour leurs feedbacks.

    D’après Reuters, ladite amende pourrait être basée sur les revenus générés par les clics AdWords effectués par les utilisateurs européens, mais aussi sur les recherches de produits via Google Search, les achats d'applications à partir du Play Store et les publicités in app d’AdMob, la société de publicité sur mobile rachetée par Google en 2009.

    De son côté, Google ne semble pas être inquiet : « Nous sommes impatients de montrer à la Commission européenne que nous avons conçu le modèle Android d'une manière qui est favorable à la concurrence et aux consommateurs, et qui soutient l'innovation dans toute la région », a déclaré le géant de Mountain View.

    Par ailleurs, Google est également accusé de favoriser son service Shopping par rapport à ceux des concurrents. Pour cette affaire, Bruxelles envisage également d’infliger une autre amende au numéro un mondial de la recherche en ligne.

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #76
    Membre actif

    Homme Profil pro
    Directeur de projet
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    89
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur de projet
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 89
    Points : 294
    Points
    294

    Par défaut

    On attend aussi la décision de la commission européenne sur l'abus de position dominante pour Google Business...

  17. #77
    Membre confirmé Avatar de MagnusMoi
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    107
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 107
    Points : 473
    Points
    473

    Par défaut Logique

    Décision logique, pour moi Android avec les app Google préinstallées pour fidéliser les clients sur téléphone, c'est tout autant de la vente liée que Windows sur PC.
    D'ailleurs j'aimerai aussi voir une fenêtre de choix pour le navigateur par défaut et une liste d'alternatives !
    True Story Bro

  18. #78
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    80
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 80
    Points : 320
    Points
    320

    Par défaut

    Comment fait/font le(s) autres OS mobile?
    Apple ne fait pas la même chose sur ses iphones?

  19. #79
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 071
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 071
    Points : 66 574
    Points
    66 574
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Antitrust : l’UE accorde à Google un nouveau délai sur le dossier Android

    Antitrust : l’UE accorde à Google un nouveau délai sur le dossier Android
    Google aura jusqu’au 31 octobre pour se défendre

    Ce lundi 3 octobre, la Commission européenne vient encore une fois de prolonger le délai accordé à Google pour répondre aux accusations dans le cadre de l’enquête Antitrust ouverte sur Android. Il s’agit de la quatrième fois que Bruxelles accorde un délai supplémentaire à Google, alors que selon Reuters, l’UE s’apprête à infliger une lourde amende au géant de la recherche en ligne pour abus de position dominante avec son système d’exploitation mobile. « La Commission a l'intention de fixer l'amende à un niveau qui sera suffisant pour assurer la dissuasion » de Google, serait-il indiqué dans un document de plus de 150 pages, produit par la Commission.

    Pour rappeler les charges contre Google dans cette enquête, il faut dire qu’à l’issue d’une procédure d’examen formelle ouverte en avril 2015, Bruxelles a conclu que Google force les fabricants qui souhaitent préinstaller Google Play Store sur leurs appareils à installer également Google Search et d'en faire leur moteur de recherche par défaut sur ces appareils. Par ailleurs, ceux qui souhaitent préinstaller Google Play Store ou Google Search doivent aussi préinstaller le navigateur Chrome de Google. La Commission estime que de cette manière, Google a fait en sorte que son moteur de recherche et son navigateur soient préinstallés sur la grande majorité des appareils vendus dans l’espace économique européen.

    Voulant fait usage de son droit de réponse, Google a demandé un prolongement du délai initial de trois mois qui lui a été accordé par la Commission européenne, pour pouvoir bien examiner les documents du dossier. À la demande de la filiale d’Alphabet, ce délai a été repoussé à trois reprises et la dernière date limite a été fixée au 7 octobre. D’après le quotidien Reuters, Google a obtenu un quatrième délai, jusqu’au 31 octobre, pour présenter sa défense face aux accusations de la Commission européenne.

    Pour chacun des dossiers Antitrust pour lesquels le géant de la recherche en ligne doit répondre, « Google a réclamé un délai supplémentaire pour examiner les documents figurant au dossier », a écrit Ricardo Cardoso, porte-parole de la Commission, dans un courriel. Et d’ajouter : « Conformément à ses pratiques normales, la Commission a analysé les raisons de cette requête et a accordé une prolongation permettant à Google d'exercer pleinement son droit à la défense ».

    Rappelons que Google doit affronter la Commission européenne sur deux autres dossiers. La filiale d’Alphabet est accusée non seulement de favoriser son service Google Shopping par rapport à ceux des concurrents dans ses résultats de recherche, mais encore d'entraver la concurrence dans la publicité en ligne pour soutenir son propre service AdSense. Google a maintenant jusqu'au 13 octobre pour envoyer à la Commission sa réponse aux accusations concernant Google Shopping, et jusqu’au 26 octobre pour le dossier AdSense.

    D’après Reuters, dans chacun des dossiers, Google pourrait être condamné à payer jusqu’à 10 % de son chiffre d’affaires global, soit 7,4 milliards $ (environ 6,6 milliards d’euros), si la firme est trouvée coupable de violation des règles de concurrence de l’UE.

    Sources : Reuters, Reuters France
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #80
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    1 937
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 1 937
    Points : 6 158
    Points
    6 158
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Comment satisfaire tout le monde : on dit que Google va payer pour satisfaire les électeurs, et on lui accorde toujours plus de délais pour satisfaire Google. L'ennui étant qu'au final, il y en aura forcément un entubé. Reste à deviner lequel. Les paris sont ouverts.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

Discussions similaires

  1. Réponses: 10
    Dernier message: 26/12/2015, 04h29
  2. Réponses: 18
    Dernier message: 01/10/2014, 20h36
  3. Réponses: 95
    Dernier message: 05/04/2011, 02h26
  4. La Commission Européenne victime d'une cyber-attaque « sérieuse »
    Par Hinault Romaric dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/03/2011, 13h39
  5. Réponses: 164
    Dernier message: 08/07/2010, 19h58

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo