Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Il peu avoir un programme débile et raconter n'importe quoi, tant qu'il dis "dehors les arabes" ça passe... Pareil avec le FN en France...
    Lui c'est plutôt "dehors les mexicains" Mais bon sur le fond t'as raison, c'est le populisme de base

  2. #22
    Membre extrêmement actif
    Voilà du nouveau en ce qui concerne les propositions de Trump sur la réforme du "healthcare system" et il fait encore une fois le grand écart :

    http://www.huffingtonpost.com/entry/...b0ffe6f8e834f1

    Et la chronique d'un commentateur conservateur sur slate US : http://www.slate.com/articles/news_a...t_back_to.html
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  3. #23
    Membre extrêmement actif
    Ca ne pose aucun problème, d'autant qu'on ne parle pas de citoyens américains mais d'illégaux.
    De plus, c'est une question interne des Zusa, rien qui ne change notre quotidien.

    Le journal The American Conservative, qu'on pourrait situer à droite tendance non interventionniste, publie une notation du bellicisme supposé des candidats. Note allant de A (pacifiste) à F (belliciste) :




    Sans surprise, la plupart est jugé assez voir très bellicistes, Bernie Sanders étant jugé le plus pacifiste, Trump et Kasich dans la moyenne.
    De manière ironique, tous les représentants des "minorités", que ce soit les hispaniques (Rubio, le cubain), les femmes (Clinton), des afros (Carson) sont jugés comme les plus bellicistes.
    Les néo-cons ayant déjà annoncés qu'ils soutiendraient Clinton.
    Comme quoi, les minorités sont parfois les plus vénaux et les plus dangereux, n'est ce-pas.


    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  4. #24
    Membre extrêmement actif
    Cette notation est assez curieuse.

    Au cours des derniers mois, j'avais perçu Rubio comme l'un des moins interventionnistes (après Trump), et Clinton comme la plus cinglée des va-t-en guerre, très proche des néo-conservateurs, en grande partie responsable de la déstabilisation de la Libye, de la Syrie et de l'Ukraine.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  5. #25
    Membre extrêmement actif
    Rubio est le fils d'un émigré cubain, et on connait pertinemment la position de cette communauté en ce qui concerne Cuba et leur alliance avec Israël sur les questions de politique internationale.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  6. #26
    Membre extrêmement actif
    Sur le séisme du Super Tuesday : http://www.lefigaro.fr/vox/monde/201...epublicain.php

    Il y a quelques semaines, on prenait Rubio pour un modéré raisonnable. Erreur.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  7. #27
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Il y a quelques semaines, on prenait Rubio pour un modéré raisonnable. Erreur.
    Les médias français sont faits par des crétins, ils avaient leur méchant avec Trump, donc forcément les autres étaient gentils...

  8. #28
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Sur le séisme du Super Tuesday : http://www.lefigaro.fr/vox/monde/201...epublicain.php

    Il y a quelques semaines, on prenait Rubio pour un modéré raisonnable. Erreur.
    Merci pour le lien. Très instructif.

    D'ailleurs, même Kasich n'a rien d'un modéré raisonnable. C'est juste en comparaison qu'il donne cette impression.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  9. #29
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par GPPro Voir le message
    Les médias français sont faits par des crétins, ils avaient leur méchant avec Trump, donc forcément les autres étaient gentils...
    Les médias français sont pour la plupart dépendants d'annonceurs de l'oligarchie financière, et possédés par des capitaux étrangers.
    Ils ont donc leurs oeillères, mais jamais ils ne vont présenter les choses de manière neutre.
    Si tant est que la neutralité existe dans la presse.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  10. #30
    Membre extrêmement actif
    Heu "l'oligarchie financière" qui chapeaute la quasi totalité des médias français, elle est française justement. Et copine avec l'état, quelque que soit sa couleur politique. La concentration des médias était déjà un problème majeur il y a une dizaine d'années 2005 (et responsable de la percée express de Sarkozy, tout comme de sa chute encore plus rapide), elle n'a fait que s'accélérer depuis. Tu as raison de le souligner, mais ce sont des oligarques français qui possèdent nos médias : Lagardère, Bouygues, Dassault, Bolloré, Drahi, le trio Berger, Niel et Pigasse.

    Des industriels qui espèrent ainsi acheter leur communication donc. Il n'existe pas en France de groupe comparable à celui de Murdoch. Murdoch a d'ailleurs essayé de percer chez nous il y a quelques années, il s'est cassé les dents.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  11. #31
    Membre extrêmement actif
    Et médiapart ?
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  12. #32
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Heu "l'oligarchie financière" qui chapeaute la quasi totalité des médias français, elle est française justement. Et copine avec l'état, quelque que soit sa couleur politique. La concentration des médias était déjà un problème majeur il y a une dizaine d'années 2005 (et responsable de la percée express de Sarkozy, tout comme de sa chute encore plus rapide), elle n'a fait que s'accélérer depuis. Tu as raison de le souligner, mais ce sont des oligarques français qui possèdent nos médias : Lagardère, Bouygues, Dassault, Bolloré, Drahi, le trio Berger, Niel et Pigasse.

    Des industriels qui espèrent ainsi acheter leur communication donc. Il n'existe pas en France de groupe comparable à celui de Murdoch. Murdoch a d'ailleurs essayé de percer chez nous il y a quelques années, il s'est cassé les dents.
    Encore une fois, tu es superficiel (et ce sans doute parce que tu as lu un article "sur le ton circulez y'a rien à voir" ?)
    A qui appartiennent Bouguyes, Lagardère, ou Libération.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  13. #33
    Membre extrêmement actif
    Pour ceux que cela intéresse, le dernier rebondissement du feuilleton des primaires républicaines : https://www.washingtonpost.com/opini...a31_story.html

    Ce qui se passe est incroyablement étrange. Est-ce que l'establishment républicain va tenter de contrôler Trump (c'est possible, il est malléable), ou vont-ils pousser Cruz (qui est plus dangereux que Trump encore) à tout prix jusqu'au risque d'un putsch contre la base du parti lors de la convention ?

    Il y a une pétition qui circule pour autoriser le port d'arme lors de cette convention républicaine, avec déjà plus de 20000 signatures. Risque de sécurité majeur évident, surtout si ça tourne au vinaigre. Cette pétition place le parti républicain face à un choix cornélien devant leur sectarisme pro-armes. Et comme j'ignore qui se cache derrière cette pétition, moi j'ai envie de penser que quelqu'un prépare un coup de force.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  14. #34
    Membre extrêmement actif
    Nous sommes en août, Trump et Clinton ont été nominés et la dernières ligne droite approche. Difficile à dire où on en est au niveau des sondages. Clinton est plus impopulaire que jamais, Trump est totalement incontrôlable, en roue libre totale, et n'a cessé d'insulter la plupart des communautés. Sa percée dans les sondage n'obéit à aucune logique, les plus récents semblerait indiquer un retournement de la lune de miel.

    Une analyse intéressante de l'impact de la percée de Trump sur le parti de l'éléphant : http://www.slate.com/articles/news_a...t_is_that.html
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  15. #35
    Expert confirmé
    Je me demande si c'est pas un peu la même situation que chez nous, avec Sarkozy et Hollande qui semblent bien décidés à se représenter.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  16. #36
    Expert éminent sénior
    Oui, enfin Sarkozy et Hollande(et Clinton, d'ailleurs) ont quand même un certain contrôle de leur discours. Ils disent presque autant de bêtises que Trump, mais eux, au moins ils savent pourquoi ils les disent.

    Là ou Trump est différent, c'est qu'il ne se pose pas de questions. Il dit ce qu'il a envie de dire, ça lui fait de l'audience, et il est heureux de troller avec succès. Gagner serait un bonus pour lui, mais ce n'est pas l'objectif ultime, pour lui. L'objectif, c'est d'avoir de l'audience. Et comme son style, euh, spontané, pour rester poli, marche, il continue, c'est tout. Les autres ont un langage totalement policé et préparé. Même les Le Pen ou les trostkystes ont un discours bien préparé, bien huilé. Lui n'en a pas besoin. Ca rend la campagne difficille à prédire - même si ses remarques désobligeantes sur la famille d'un vétéran tombé au combat risquent d'être sa première vraie erreur.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  17. #37
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Là ou Trump est différent, c'est qu'il ne se pose pas de questions. Il dit ce qu'il a envie de dire, ça lui fait de l'audience, et il est heureux de troller avec succès. Gagner serait un bonus pour lui, mais ce n'est pas l'objectif ultime, pour lui. L'objectif, c'est d'avoir de l'audience. Et comme son style, euh, spontané, pour rester poli, marche, il continue, c'est tout. Les autres ont un langage totalement policé et préparé. Même les Le Pen ou les trostkystes ont un discours bien préparé, bien huilé. Lui n'en a pas besoin. Ca rend la campagne difficille à prédire - même si ses remarques désobligeantes sur la famille d'un vétéran tombé au combat risquent d'être sa première vraie erreur.
    A chaque fois qu'il a dépassé les bornes depuis que cette endive s'est lancée dans l'arène, j'ai pensé qu'il faisait une erreur fatale. Il n'en a jamais été rien. Auparavant, il avait trouvé le moyen de cracher à la gueule de John McCain, héros du 'nam, prisonnier de guerre pendant plus de 5 ans, torturé. Le genre d'attaque qui, au vu la sensibilité épidermique des républicains à la question des PoW et des anciens combattants, aurait du être fatale à Trump, lui qui s'est planqué pendant toute la guerre du Vietnam. Après ses attaques contre Fox News, la déclaration de guerre des très puissants frères Koch contre Trump, j'ai pensé qu'il était cuit.

    On a finalement un candidat républicain isolationniste, protectionniste, qui rêve de démanteler l'OTAN, et qui n'est même pas religieux. Qui aurait pu prévoir un scénario pareil ? Moi j'avais misé connement pour une victoire de Bush ou de Rubio. Deux catholiques hispanophones capable de faire basculer des latinos qui sont socialement conservateurs et très religieux, mais qui votent démocrates. Mauvais calcul.

    Alors au point où on en est, une victoire de Trump en novembre ne me parait plus si improbable que ça.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  18. #38
    Expert confirmé

    Soit il est très con, soit il prends les gens pour des cons.

    Si on met le nez dans ses affaires on constate que c'est plutôt un genre d'escroc.
    Tu touches la vérité du doigt :un escroc politique qui prends les citoyens pour des demeurés en politique ,qui croient à tous les bobards !!!
    Cette expérience lui vient de son métier d'entrepreneur car il sait jauger convenablement le nombre incalculable d'absurdités qu'on peut enfoncer dans la cervelle d'un client ordinaire !!!
    Comme le fait observer J.Schumpeter justement la rationalité du citoyen ordinaire s'évanouit totalement quand il s'agit de choses politiques !!!

  19. #39
    Expert confirmé
    bonjour Mingolito

    En ce qui concerne JM Lepen ,il faut mettre néanmoins à son crédit politique d'être conséquent dans ses discours politiques !!!
    Le serait-il s'il accédait au pouvoir ? Rien n'est moins sur !!!

  20. #40
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    (.../...)Alors au point où on en est, une victoire de Trump en novembre ne me parait plus si improbable que ça.
    Moi non plus, mais ce faux-pas a clairement stoppé sa remontée après que Clinton aie bénéficié de l'effet convention. Qui en plus lui a rapporté 7 points, là ou c'est normalement 3 ou 4(ce que Trump a gagné, le standard). Il n'a pas encore perdu, mais c'est sa concurrente qui est en position favorable. C'est la première fois de la course qu'il ne semble pas en tête.

    Mais si tu penses qu'il est tellement imprévisible qu'il peut encore retourner la situation, alors je souscris à ton analyse. Il marque le pas, mais peut encore nous sortir des trucs de son chapeau. . On est en Aout, Novembre est loin. Après tout, Ben Carson a perdu 20 points en un seul mois, et tout cinglé qu'il est, il a moins de casseroles que Clinton.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.