IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Développement 2D, 3D et Jeux Discussion :

Jeux vidéo et piratage : les joueurs ont-ils raison de pirater pour jouer avec aisance et liberté


Sujet :

Développement 2D, 3D et Jeux

  1. #81
    Membre expert
    Avatar de Dabou Master
    Homme Profil pro
    Graphiste 3D auto-didacte
    Inscrit en
    février 2012
    Messages
    1 018
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Graphiste 3D auto-didacte

    Informations forums :
    Inscription : février 2012
    Messages : 1 018
    Points : 3 415
    Points
    3 415
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Si le consommateur ne consomme pas , je peux te dire que l'industrie va très très vite changer. Pirater ou acheter revient à montrer de l'intérêt pour un produit. Si demain un jeu sort que personne ne le télécharge et ne l'achète , il n'yaura pas de "2" si tu vois ce que je veux dire.
    C'est effectivement ma stratégie. Elle a été très utile jusqu'à maintenant étant donné qu'ubisoft semble être vraiment en difficultés financières en ce moment ... je me trompe ? Pareil, tous les éditeurs que je n'aime pas (enfin c'est rien à côté d'ubisoft) sont vraiment dans la souffrance depuis que je n'achète plus leurs jeux c'est flagrant ^^.
    Le souci c'est qu'on fait tous partie d'un tout, et ce tout ne va jamais dans le sens que j'aimerais. Si c'est le cas pour moi, ça l'est aussi forcément pour d'autres, ce sont peut-être ces gens excédés par le flot de pensée générale contre lequel ils ne peuvent rien ?
    Moi, ma conscience me dicte de ne pas télécharger illégalement de jeux vidéo, ben ça n'empêche que tout le monde n'est pas tenu d'être comme moi et que certains ont peut-être envie d'exprimer leur désaccord d'une autre manière. Je ne suis pas pro-piratage, mais j'essaie quand même de comprendre. Et franchement depuis le début de la conversation j'ai un peu l'impression que tout le monde se fiche de l'avis de l'autre ^^, je lance des arguments pour voir la défense mais je retombe la plupart du temps sur les mêmes contre-arguments qui n'amènent aucun questionnement en aval.

    Chez Steam (et sans doute d'autre) tu as un délai de rétractation sur les jeux. En 1h de jeu tu as le temps de te dire qu le jeu vaut ses euros ou si tu veux être remboursé.
    Oui, un bon point pour toi mais pas de réflexion sur le long terme. C'est quand même vachement récent le steam refund il faut l'avouer ! Ben pour que ça s'incorpore dans les habitudes du consommateurs il faut, à mon humble avis, plus que quelques mois. Donc oui, dans disons deux ans, ceux qui estiment ne pas pouvoir du tout matière à tester les jeux seront plus en tort qu'aujourd'hui. Malgré tout tu estimes qu'une heure de jeu suffit à se faire une idée (je suis globalement d'accord avec toi, j'aurais même tendance avoir besoin de moins) mais certains ont le droit de penser que ça ne suffit pas. Ben ouais la liberté de pensée c'est très important mais ça amène toujours des personnes qui voudront en abuser, c'est la triste réalité.


    (...)tu as même dans de trop rare cas une démo. Tu peux aussi attendre quelques jours la sortie du jeux et avoir quelques avis éclairés de journalistes spécialisés. Et si vraiment tu considères qu'il sont tous vendu à l'industrie vidéo ludique. Tu devrais sans trop de mal trouver des stream de joueurs complètement indépendants qui donne leur avis.
    (Attention ce passage là peut être particulièrement pénible à lire pour certains)
    Là on aborde un point assez intéressant. La démo, c'était le fleuron de la découverte vidéoludique à l'époque où j'intégrais ce fabuleux monde du Jeu Vidéo , avant on achetait son petit magazine avec un cd (bon oui ça faisait un moment que j'étais dans ce monde du coup) plein à craquer de démos en tous genres et des tests très sympas à lire, plein d'humour déjanté, bref une petite période idyllique. Puis il y a eu internet, au début ça a sérieusement cafouillé, et puis faut dire tout le monde ne l'avait pas, les services étaient plutôt dégueulasses, pas séduisants pour un sou, il faut le dire. Au fur et à mesure les magazines ont eu beaucoup moins la cote et il y a eu le côté obscur qui s'est développé en masse : le piratage.
    Le piratage a remplacé la découverte pendant un temps, au lieu d'avoir notre cd de démos, on s'échangeait les cd gravés avec les copains, c'était un peu à qui avait la plus grosse collection de jeux piratés à l'époque. Et puis on arrive à l'ère du dématérialisé, steam en tête, je ne saurais dire si les démos étaient déjà disponibles par ce biais, bref les habitudes ont encore changé. Maintenant on achetait quelques jeux dématérialisés mais on était pas trop tranquille car trop habitué à posséder quelque chose de matériel contre de l'argent. On téléchargeait encore les grosses licences trop chères pour nous, les vitrines technologiques souvent (crysis, doom 3, Quake 4, les bench genre 3DMark), c'était l'époque de la course à l'équipement, le jeu on s'en fichait presque, on voulait en mettre plein la vue aux copains avec notre toute nouvelle machine avec sa méga super carte graphique.
    L'équipement a fini par se calmer un peu, l'évolution est certes toujours là mais plus aussi écrasante, on n'a plus tant d'argent que ça à dépenser en matos pour pouvoir jouer à un large panel de jeux, et puis de toute façon facebook existe, les amis ça n'existe plus ou de toute façon ils sont dématérialisés eux aussi, ils ne viendront pas voir le nouveau matos dont on dispose à présent alors à quoi bon (accessoirement on n'a plus seize ans aussi).
    Toujours avec cette merveille qu'est l'Internet, on a le droit à l'apparition de la connexion continue pour pouvoir jouer en local, on commence (pour certains) à en avoir ras la casquette de se faire humilier de la sorte par les éditeurs et (toujours pour certains) on décide de ne plus acheter de jeux des ces vilains gros éditeurs moches (si si !). La connexion internet étant TRES différente d'un foyer à un autre, c'est pas la joie tous les jours, des fois il faut se partager le temps de connexion sinon personne ne peut rien faire , l'un ping, l'autre n'arrive pas à charger sa petite vidéo pour s'instruire (ouais ouais bon la plupart du temps), ou les deux ping s'ils sont sur un jeu multi en même temps. Bref, la démo est immatérielle (ça coûte moins cher que de payer un magazine qu'on ne lit plus parce que de toute façon ça n'a plus le charme que ça avait à l'époque) et la télécharger devient un luxe. Le streaming suffisamment correct pour en profiter aussi devient un luxe avec en plus "l'apport" génial de la disparition de la mise en cache de la vidéo pour pouvoir la lire d'un trait plus tard.
    Bref, les démos je ne sais même plus ce que ça veut dire parce que tout a été pensé en estimant que tout le monde bénéficie d'une connexion décente, alors que c'est absolument faux ! En plus ça s'est raréfié ce qui est quand même très dommage, les week end gratuits de steam aussi c'est une idée brillante mais un week end ne me suffisait généralement pas à télécharger le jeu en entier alors ...
    Maintenant j'ai une connexion qui occulte totalement toutes celles que j'aie pu avoir auparavant, mais de là à ce que le concept de démo me revienne en tête, il va me falloir un an ou deux avant de bien intégrer que maintenant si je veux voir quelque chose sur le net, il me suffit de cliquer dessus.

    Par contre pour le deuxième point je ne suis pas d'accord. Un spécialiste dans le Jeu Vidéo à l'époque ça en jetait parce que c'était un vrai travail, il te faisait découvrir tout plein de trucs alors que ça ne t'était pas accessible. De nos jours c'est juste un joueur (pas forcément DU TOUT du même type que toi) qui écrit (bien souvent mal) sur le jeu auquel il vient de jouer. S'il existe encore des spécialistes de jeux vidéo, alors j'en suis un, et sans doute un paquet de gars qui se promènent sur ce forum en font partie. Alors regarder un pinpin qui fait sa chaîne sur youtube, c'est bien joli mais ça nous avance pas plus. Si tu veux savoir ce que tu penses réellement d'un jeu, il faut y jouer, TOI.
    Après je réitère que je ne pirate en aucun cas les jeux même pour tester, mais je comprends ceux qui peuvent pirater un jeu multi pour voir ce que ça donne, c'est la meilleure façon de ne pas se planter pour un achat "conséquent". Je sais qu'il y a eu des déceptions assez violentes dans le multijoueur de battlefield 3 (enfin je crois que c'était celui-là), et je comprends que ça fasse mal d'avoir payé pour se sentir lésé à la fin. Il y a aussi la dégradation des services, tu payes pour un jeu et un an plus tard ils ferment les serveurs ... C'est normal ça ?


    En général les seul cas ou les màj sont requises c'est pour les jeux en ligne , qu'en général on pirate moins.
    Oui là pour le coup l'histoire des mises à jour c'est juste grotesque selon moi ... Le seul qui me pose des problèmes avec ses mises à jour c'est W10 parce qu'il ne me demande plus mon avis pour quand je veux bien qu'il les dl ^^.

    Et ca se passe comment pour le reste ? Parce que j'imagine que t'as pas un budget illimité non plus pour le reste de tes activités si ?
    Mauvais argument selon moi. J'en suis un bon exemple je pense. J'achète tous mes logiciels (pour le boulot, ou alors je prends dans le libre et pour certains je paye une petite somme chaque mois), tous mes jeux vidéo (console et PC, bon surtout PC et on m'offre des jeux console à Noël ^^), depuis quelques années je ne télécharge plus de musique (sauf rares exceptions genre des OST de certains films ou jeux mais c'est très rare et souvent en rapport avec le "boulot" même si ça ne justifie rien), par contre pour les films ... Ah ça je suis un vrai vilain pour le cinéma y'a pas à dire ! Et j'en suis pas fier ! Mais en même temps le cinéma j'ai un peu de mal à avoir envie de le soutenir. Premièrement parce que financièrement c'est pas du tout la joie, le Jeu Vidéo est un besoin le Cinéma pas tant que ça, bien souvent je télécharge des films (en me disant que ce n'est qu'un mauvais moment à passer, en plus je dirai que tout le monde le fait) et au final je ne les regarde pas. Et il y aussi le côté conviction. Les films c'est bien joli, ça fait travailler plein de monde c'est formidable. Ouais ? Pourtant des films avec un succès écrasant ça finit souvent avec un studio de FX qui met la clé sous la porte. Mis à part pour les acteurs très connus, le cinéma c'est un cauchemar et cette institution ne respecte pas les infographistes, alors "zut".


    Bref , comme tu peux le voir tous ces arguments ne tiennent pas la route puisque qu'une solution simple et légale existe pour tous.
    Il y a des arguments bancals des deux côtés, j'imagine qu'il faut être neutre face à cette situation pour les voir ...
    Et qu'en est-il de la vengeance ? Le consommateur blessé dans son orgueil (encore plus que son portefeuille) ? Je sais que ça peut paraître stupide mais moi c'est la seule chose qui me pousserait à pirater un jeu si j'étais un peu différent de ce que je suis. Quand on vous fait mal (d'une manière ou d'une autre) vous pouvez avoir envie de vous rendre justice, et comme ne pas acheter leurs jeux risque de ne rien leur faire du tout, vous pourriez avoir envie de faire en sorte que leurs jeux soient disponibles plus facilement gratuitement ... Ce n'est pas dépourvu d'une certaine logique "émotionnelle". La légalité c'est bien joli mais des fois, voire souvent, il y a une partie lésée dans l'histoire qui doit se coltiner un "c'est le jeu ma pauv' lucette" mais qui a n'a jamais eu le droit d'édicter la moindre loi.
    Alors moi j'ai décidé de bouder toutes les productions des éditeurs qui m'ont déçu (trahi ?) et ça n'aura jamais aucun impact pour eux, mon frère lui préfère télécharger les jeux parce qu'il ne trouve pas normal qu'un c...... d'éditeur ait pu lui voler un studio de développement qu'il adorait (BlueByte pour ne citer que lui) en vendant ses nouvelles productions avec une protection indécente. Et la solution de mon frère n'aura pas le moindre impact elle non plus, mais il se sentira moins frustré et à vrai dire c'est tout ce qui compte à mes yeux.
    Un consommateur c'est avant tout un être humain, faudrait peut-être pas l'oublier.

    A un moment donné faut être honnête avec soit même et ne pas se cacher derrière des excuses borderline
    Je peux te jurer que je le dis sans aucune méchanceté ni aucune agressivité (comme tout le reste de mon message d'ailleurs mais des fois à l'écrit on peut perdre le "ton" de la conversation par rapport à l'oral) mais pour ce qui est d'être honnête avec soi-même, je pense que tu pourras t'appliquer ce conseil avisé autant que les autres (et moi aussi d'ailleurs).
    Abandonner ses rêves n'est pas à la portée de tout le monde.

  2. #82
    Expert éminent Avatar de BufferBob
    Profil pro
    responsable R&D vidage de truites
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    2 999
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : responsable R&D vidage de truites

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 2 999
    Points : 8 316
    Points
    8 316

  3. #83
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Lead dév - Architecte
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    6 466
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lead dév - Architecte
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 6 466
    Points : 18 963
    Points
    18 963
    Par défaut
    Citation Envoyé par Dabou Master Voir le message
    Oui, un bon point pour toi mais pas de réflexion sur le long terme. C'est quand même vachement récent le steam refund il faut l'avouer !
    C'est tout à fait vrai , c'est récent et ça montre (à mon avis) que l'industrie commence à comprendre ce que veulent les utilisateurs. C'est loin d'être le cas du coté de la tv ou du ciné qui s'entête dans un business model qui les tueras.

    Citation Envoyé par Dabou Master Voir le message
    mais pour ce qui est d'être honnête avec soi-même, je pense que tu pourras t'appliquer ce conseil avisé autant que les autres (et moi aussi d'ailleurs).
    Je suis honnête avec moi même Quand je piratais des jeux (ca m'est arrivé aussi ) c'était clairement pour ne pas le payer et pas à cause de X raisons. J'essai pas de ma rassurer en me disant "oui mais la société [...], fumier d'éditeur plein de pognon [...]".
    C'est juste que je cautionne pas les excuses farfelues.
    Après je cautionne pas non plus la théorie du 1 téléchargement = 1 vente perdue. Je pense même que la majorité des gens qui télécharge quelque chose ne l'aurait de toute manière pas acheté.

    Je me demande si un business model à la spotify et/ou deezer pour le jeu pourrait pas être intéressant. J'ai jamais dépensé autant en musique depuis que j'ai un abo spotify par exemple. Nvidia à fait un pas dans ce sens avec leur Grid , mais le choix est trop restreint (par contre ça marche étonnamment bien).
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  4. #84
    Membre expert Avatar de Kearz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    856
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 856
    Points : 3 643
    Points
    3 643
    Par défaut
    Je me demande si un business model à la spotify et/ou deezer pour le jeu pourrait pas être intéressant. J'ai jamais dépensé autant en musique depuis que j'ai un abo spotify par exemple.
    ça, c'est une bonne idée.

    Comme l'ère actuel crée trop de numérique, on peut logiquement pas tout acheter.
    Avant tu payais XX€ pour un jeu mais il n'y avait pas de jeu intéressant avant quelques mois. Tu pouvais le sécher tranquillement. (Tu peux toujours suivre la même logique, budgéter tes achats de jeux, et acheter un seul jeux tout les 3-4Mois. Mais ça oblige à passer à côté de certains jeux)

    Il y a trop de numérique pour pouvoir suivre, il faut de système d'abonnement global. (ou semi-global, comme netflix)

    Ça pourrait être via studio, un abonnement "square-enix"/"ubisoft"/... ou via distributeur Steam. (Micromania a un système du genre mais plutôt mal foutu, bonne idée mauvaise réalisation)


    Je veux bien payer 50€/mois si on m'offre un catalogue de jeux alléchant & récent. (je paie bien 50€/an pour avoir des "vieux" jeu gratuitement via PSN)
    Avec un abonnement de 25€/mois jeux online (englobant MMO/MoBa/FPS) et un abonnement 25€/mois jeux offline, ça me va très bien.
    On pourrait imaginer que cette plateforme stock le temps de jeux sur chaque jeux et redistribue proportionnellement.

    Pour faire vivre un peu plus le système on pourrait ajouter un +5€/jeux pour avoir le jeux DayOne (jeux dispo sous 15j-20j pour ceux qui voudront pas dépenser ce prix) pour les jeux offline.

  5. #85
    Expert éminent Avatar de BufferBob
    Profil pro
    responsable R&D vidage de truites
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    2 999
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : responsable R&D vidage de truites

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 2 999
    Points : 8 316
    Points
    8 316
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Je pense même que la majorité des gens qui télécharge quelque chose ne l'aurait de toute manière pas acheté.
    Je me demande si un business model à la spotify et/ou deezer pour le jeu pourrait pas être intéressant.
    mais le modèle de Steam n'est pas inintéressant, le fait pour un jeu de voir baisser son prix dans les 5 années qui suivent sa sortie (voire dix ou plus, Half-Life² sorti en 2004 est désormais à 3 euros il me semble) est à mon sens un modèle tout à fait pertinent, et sans représenter la majorité des gens qui téléchargent, quand le jeu est bon et que son prix avoisine les 20-30 euros je suis susceptible de l'acheter, d'autant que lorsqu'il atteint 30 euros il a en général été patché suffisamment pour vraiment correspondre au produit fini auquel on est en droit de s'attendre.

  6. #86
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 201
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 201
    Points : 7 456
    Points
    7 456
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par MoDDiB Voir le message
    Je pense que tu adhérerais bien moins si tu publiais toi même un logiciel que personne ne paierait...
    Alors je vois 2 interprétations à ta phrase :
    1) Je pense que tu adhérerais bien moins si tu vendais toi même un logiciel que personne ne paierait...
    2) Je pense que tu adhérerais bien moins de publier toi même un logiciel gratuitement...

    Pour la première interprétation, entre personne ne paye et quelques pirates ne payent pas, il y a un gouffre. La question n'est pas de savoir si certains ne payent pas, mais quelle serait la solution la plus rentable entre faire un procès à chaque (ou au moins quelques) pirates et laisser tomber pour se focaliser sur l'amélioration du produit pour ceux qui payent. En entreprise, l'important c'est de faire du chiffre. Si on a du piratage qui coute moins cher que de payer des procès alors on s'en fout. Par contre, ça ne coute rien de dire qu'on fait des pertes à cause du piratage.

    Pour la seconde interprétation, le fait est que tous mes codes sources sont gratuitement disponible sur GitHub sous licences CC0, donc la question ne se pose même pas.

    Je passe pour le coup des 80%, d'autres on déjà parodié. Sache juste que l'important n'est pas d'avoir juste les chiffres, mais aussi la méthode de calcul, sinon tous les biais sont permis. Et si je veux bien laisser le bénéfice du doute, je trouve malsain de remettre en cause sa position sur un simple argument d'autorité.

    Un autre point que je veux enrichir. Non 1h de test n'est pas forcément suffisant, tout dépend du type de jeu. Certains jeux se font sur la longueur, notamment des jeux de gestions, et c'est quand tu accumules les heures que tu vois si l'intérêt du jeu est là ou pas : est-ce que ça s'essouffle dès que tu as maitrisé les bases pour devenir hyper répétitif, ou est-ce que ça montre une évolution maintenue ? Dans ce cas là, une démo jouable de mon point de vue serait une démo qui ne briderait pas le temps de jeu mais n'offrant que quelques fonctionnalités tout au long de sa durée de vie, et non qui te donnerait accès à pleins de choses dès le début pour te faire glousser avant de te bloquer après avoir fait 3 trucs. La limite peut être sur le temps, mais ce n'est pas la seule solution et pas toujours la meilleur pour "démontrer" la qualité du jeu.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  7. #87
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Développeur de jeux vidéo
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    1 027
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur de jeux vidéo
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 1 027
    Points : 2 925
    Points
    2 925
    Par défaut
    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    Alors je vois 2 interprétations à ta phrase :
    1) Je pense que tu adhérerais bien moins si tu vendais toi même un logiciel que personne ne paierait...
    2) Je pense que tu adhérerais bien moins de publier toi même un logiciel gratuitement...
    1) ? C'est exactement la même phrase, je pensais que sans interpréter tu avais compris que j'étais contre le fait de ne pas assumer le piratage....
    2) Dommage pour toi : http://www.indiedb.com/games/i-wanna-steal-your-wife Amuses-toi bien c'est gratuit
    Suivez le développement de Chibis Bomba
    twitter : https://twitter.com/MoD_DiB
    DevBlog : http://moddib.blogspot.fr/

  8. #88
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 201
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 201
    Points : 7 456
    Points
    7 456
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par MoDDiB Voir le message
    1) ? C'est exactement la même phrase, je pensais que sans interpréter tu avais compris que j'étais contre le fait de ne pas assumer le piratage....
    2) Dommage pour toi : http://www.indiedb.com/games/i-wanna-steal-your-wife Amuses-toi bien c'est gratuit
    Non c'est pas la même chose. Car tu peux aussi publier gratuitement avec passage à une page "Merci de faire un don" avant d'accéder au téléchargement, et te rendre compte que 99.99% des gens cliquent sur le petit lien en bas "Passer directement au téléchargement" sans donner. Auquel cas ce n'est pas un soucis de contrat de vente non respecté mais de publication gratuite naïve mais légale, que j'associerai donc à la seconde interprétation. Et comme la seconde interprétation est celle qu'on me sort le plus souvent, c'est celle là qui m'est venu en premier à l'esprit.

    Ton second point j'en vois pas l'intérêt, vu que la critique me concernait moi.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  9. #89
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par MoDDiB Voir le message
    2) Dommage pour toi : http://www.indiedb.com/games/i-wanna-steal-your-wife Amuses-toi bien c'est gratuit
    Je n'arrive pas le faire tourner sous linux ("no swt-cocoa in java.library.path").

    Concernant l'open-source, c'est facile de frimer quand tu t'appelles Unreal et que tu ouvres du code pour un usage non-commercial ou que tu bosses dans le public, mais pour en vivre c'est quand même une autre paire de manches. Personnellement, j'aime beaucoup le principe de l'open-source et j'ouvre la plupart de mon code parce que mon boulot me le permet mais je peux comprendre que d'autres soient plus frileux.

  10. #90
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2009
    Messages
    172
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2009
    Messages : 172
    Points : 187
    Points
    187
    Par défaut
    Bonjour,
    Pour ma part je joue moins qu'avant mais comme beaucoup j'ai été amené à pirater certains jeux (je sais c'est pas bien et j'ai arrêté depuis). Si je l'ai fait, c'était plus par révolte des systèmes mis en place par les éditeurs.

    Voici les raisons principales:
    - J'étais (et je suis toujours) révolté par certains jeux qui coutent de plus en plus chers (60 euros maintenant sur PC voire plus contre 50 avant) mais durent moins longtemps dans le temps. Il faut payer en plus pour un "Season pass" ou des DLC qui coutent le prix du jeu pour ajouter un peu de contenu.
    - Il y a également le fait qu'avant on pouvait facilement revendre ses jeux pour en racheter d'autres mais les systèmes actuels font qu'un jeu est associé au compte "à vie" donc plus possible de revendre. Quand on est jeune, on a un budget limité donc la revente des jeux finis pouvait permettre d'en racheter un autre...
    - Il y a également le fait qu'il faille effectivement une connexion internet pour de plus en plus de jeux (j'aime jouer lors de mes déplacements sur mon pc portable et je nai donc pas toujours un accès internet).
    Diplomes: DUT informatique et Master 2 MIAGE.
    Développeur Java/J2EE (principalement), .NET (niveau scolaire mais je compte m'améliorer ) et Web (HTML, PHP...).

  11. #91
    Membre expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    1 630
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 1 630
    Points : 3 685
    Points
    3 685
    Par défaut
    Le piratage c'est du vol, point barre. Beaucoup sortent ou vont sortir des circonstances atténuantes, mais au final elles ne sont là que pour donner bonne conscience à ceux qui les disent. La fameuse "faute à la société".

    Oui les jeux PC sont chers, mais seulement pour les impatients qui les achètent à sa sortie. Les autres savent qu'il y a suffisamment de soldes dans l'année pour tomber assez rapidement sur une version légale du jeu à un prix plus raisonnable. De plus ceci permet d'avoir le beurre et l'argent du beurre, puisque entre temps le jeu a généralement été patché de ses premiers bugs. Par exemple j'attends toujours au moins les soldes Steam d'hiver pour me prendre le dernier Assassin's Creed. J'ai le jeu patché à une quarantaine d'euros contre quelque chose de bogué à 70 €. J'attends 1 ou 2 mois de plus mais ça en vaut la peine. Idem pour les DLCs si je veux me les prendre, les soldes ne s'appliquant pas qu'aux versions de base des jeux. Du coup tu peux finir avec la version GOTY du jeu avant tout le monde pour le prix du jeu de base "Day One".

    Je suis aussi d'accord qu'il suffit de ne pas acheter pour que ça s'arrête. Mais cet effort est trop individuel pour fonctionner. T'as beau faire cet effort mais t'auras toujours plus de gogos qui ne le feront pas, donc au final ça sert à rien. Du coup on se retrouve avec la nouvelle connerie à la mode, à savoir les accès anticipés et autres bêtas du jeu. Certains - je n'en fais pas partie - vont désormais jusqu'à payer pour une version pas finie d'un jeu, et je ne parle pas de jeux qui sortent complètement bogués "Day One". Va te faire respecter en tant que consommateur en adhérant à des pratiques pareilles.

    Quant aux DRMs, leur principal problème est qu'ils pénalisent plus l'acheteur honnête que celui qui pirate le jeu. C'est le seul point que j'accorderai aux pirates. Ce modèle des DRMs n'est pas bon à la base et le problème du piratage serait moindre s'il avait été mieux pensé, en pénalisant les bonnes personnes.

    Du coup j'apprécie certaines initiatives comme pour le jeu de simulation de studio de jeu vidéo Game Dev Tycoon. Le développeur du jeu avait lui-même sciemment introduit une version pseudo-piratée du jeu sur les réseaux d'échanges illégaux de jeux piratés. Cette version du jeu diffère de l'original par le fait que le joueur finissait dans tous les cas par perdre à cause du manque à gagner dû au piratage. Point de DRMs contraignants, juste des arroseurs arrosés.

    Steam aussi est appréciable pour ses initiatives. VALVe compense le désavantage de leurs DRMs par des services autour des jeux de l'utilisateur : bibliothèque de jeux vidéo, magasin d'achat avec soldes fréquents, workshop pour diffuser les mods, forums sur les jeux, lecteur audio pour écouter les OSTs de ses jeux (disponibles avec le jeu ou bien en DLC)... Vous en connaissez beaucoup des services qui proposent tout ça à la fois ?

    Mais bon, tout ça est en train de devenir de l'histoire ancienne avec Denuvo.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  12. #92
    Membre expert
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 115
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 115
    Points : 3 501
    Points
    3 501
    Par défaut
    Citation Envoyé par air-dex Voir le message
    Le piratage c'est du vol, point barre.
    Au risque de me répéter. Non, le piratage c'est de la contrefaçon, point barre.

    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Non, on n'est pas d'accord. Le vol, en France, c'est la soustraction frauduleuse du bien d'autrui. S'il n'y a pas quelque chose de physique qu'on enlève à quelqu'un, ce n'est pas du vol.
    Dans le cas d'un service, ça peut être une escroquerie ou un abus de confiance, dans le cas du logiciel, on parle de contrefaçon (et c'est bien ça qu'on risque dans un tribunal) car il s'agit d'une copie non autorisée par l'auteur original. Le problème qui vient ensuite, c'est que pour monter dans les peines de la contrefaçon (5 ans d'emprisonnement, 300 000€ d'amende), il faut gagner de l'argent sur la contrefaçon, et donc vendre les copies (comme c'est le cas avec des sac ou des montres par exemple), ce qui n'est pas le cas dans le "piratage". Donc l'aspect legal est diminué, et l'aspect moral dépend du coté de l’intéressé!
    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    @Dabou Master : moi aussi j'achète des jeux entre 5 et 15 € en général. Les petits jeux indépendants, y'en a plein qui sortent et qui sont bien, faut juste trouver chaussure à son pied. Et pour ça, vive les démos {^_^}. Mais ne te sens pas coupable à écrire des longs posts : si le contenu y est, ça paye sur le long terme (en tant que fervent créateur de pavés, c'est mon impression).


    Primo, si le jeu ne convient pas on ne l'achète pas... sauf que justement tu ne peux pas savoir s'il te convient sans y avoir joué avant, ce qui implique généralement de l'acheter. Seul le cas de la démo jouable permet effectivement de se faire une idée de manière légale avant de payer, et il y a des arguments dans ce sens, mais ce n'est pas une pratique suffisamment répandue.

    Secundo, plusieurs ont déjà souligner que la comparaison avec du matériel physique est caduque, mais sans vraiment entrer dans le détail, dans le sens où on reste sur des comparaisons (et certains diront que comparaison n'est pas raison, ce à quoi j'adhèrerais {^_°}). AoCannaille a commencé à entrer dans le détail, je vais donc essayer de compléter en essayant de donner une base commune et fiable, qui est celle de la loi.

    Pirater un jeu n'est pas du vol (code pénal, article 311) mais de la contrefaçon (code de la propriété intellectuelle, article L335-2). L'argument du vol revient souvent dans plusieurs domaines (j'ai l'habitude du fansub, mais je viens d'avoir il y a quelques minutes le même argument vis à vis d'un article scientifique qui serait plagié : on te vole ton idée, on te vole ton travail, etc.) mais cet argument amène à une interprétation fallacieuse : un vol implique qu'on te soustrait l'objet du vol (tu l'avais, mais tu ne l'as plus), ce qui est évidemment complètement faux ici (les éditeurs ont toujours leur jeu ou leur vidéo, le scientifique a toujours son idée, etc.) et donc n'a pas d'effet bloquant ou perte que le vol implique. EyZox tombe d'ailleurs à pieds joints dans ces comparaisons fallacieuses :

    C'est typiquement le genre d'exemples incomparables, car là c'est du vol (à part le coiffeur, qui est une exploitation d'une personne réduite en esclavage). Ce qu'on te vole, tu ne peux plus le vendre, c'est donc une perte sèche pour le distributeur. Si l'objet est copié, tu ne "perds" rien, tout au plus tu peux calculer ce que tu "aurais pu" gagner si tous les pirates avaient payé pour ton jeu, sans pour autant garantir que tu l'aurais forcément gagné si le piratage n'avait pas lieu. C'est en cela que la contrefaçon est beaucoup moins une atteinte que le vol, même si ça reste une atteinte et il est donc normal que ce soit puni par la loi. Ceux qui sortent l'argument du vol jouent donc sur une aggravation de ce sentiment d'atteinte en faisant passer ce genre d'acte pour ce que ça n'est pas.

    À cela on pourra me répondre que le vol et la contrefaçon ont tous deux 3 ans d'emprisonnement, mais le vol n'a que 45 000 € d'amende là où la contrefaçon en a 300 000 € (peines de base pouvant être augmentée si par exemple c'est fait en groupe), ce qui montre que c'est plus grave encore. Et à cela je répondrais que le délit de vol est la soustraction du bien à autrui, autrement dit le simple fait de prendre possession du bien d'une autre personne, à contrario du délit de contrefaçon qui concerne l'édition de choses, et non leur simple prise de possession. Si je ne me trompe pas, l'édition est l'action de "fabriquer ou de faire fabriquer en nombre des exemplaires de l'oeuvre ou de la réaliser ou faire réaliser sous une forme numérique, à charge pour elle d'en assurer la publication et la diffusion.". On est donc bien sur une perspective de distribution, et non de simple possession. Ce simple caractère distributif justifie qu'on écope d'une peine financière plus large, pour la simple raison qu'on met en jeu de multiples personnes contre une seule pour le vol.

    D'ailleurs il me semble, à confirmer, que les actes qu'on qualifie de piratage ne sont pas illégaux de fait, mais acquière ce statut parce que le contrat initial (contrat de licence du jeu) interdit ces actes. Le contrat étant rompu, cela implique dédommagement tel que définit dans le contrat ou la loi. Notamment, le fait de trifouiller un binaire ou son code et de le redistribuer modifié est parfaitement légal dans la programmation libre (pas dans tout les cas d'Open Source), c'est d'ailleurs son but, ce qui ne serait pas faisable si un tel acte était globalement considéré comme illégal. Donc si on se donne le droit, au niveau de la loi, de modifier un produit comme on l'entend tant que cela reste privé, il ne reste alors qu'un argument purement contractuel pour critiquer l'unique fait de pirater une œuvre. Le délit de contrefaçon n'est pas sur le pirate, mais sur celui qui distribue ou participe à la distribution de l’œuvre piratée (seedeurs torrents, vous êtes concernés {^_°}).

    Donc comme Dabou Master le mentionne, de manière générale c'est une bataille de gamin dans le sens où c'est à qui aura le dernier mot, que ce soit à tort ou à raison. Il y a clairement eu abus (d'un point de vue moral, pas forcément légal) des éditeurs légaux, et cela se voit par les changements de paradigmes actuels, que ce soit le mouvement libre pour le code source ou la VoD gratuite dans le domaine de la cinématographie. Les forces sont en train de s'équilibrer du fait de ces mouvements (donc bonne nouvelle Dabou, les choses évoluent), mais les lois les condamnant existent déjà. Il est ensuite du devoir (moral) de chacun de faire passer l'info pour mieux comprendre le problème, de façon à pouvoir faire la différence entre ce qui est de l'ordre de l'illégal, et donc utilisable comme argument, ou du système de valeur individuel, et donc rien de plus qu'une opinion. J'espère que mon speech va dans ce sens.

    Donc à la question :

    Non, le vol survient lorsqu'il y a substitution de propriété, ce qui est le cas pour le matériel physique, mais pas pour le matériel virtuel (copiable) ni le service. D'ailleurs tu mets en avant le refus de payer, pas la prise de possession, donc ça rend la réponse encore plus discutable car on touche là aux codes liés au commerce, et non plus à la propriété intellectuelle ni au code pénal.

  13. #93
    Membre expert
    Avatar de Dabou Master
    Homme Profil pro
    Graphiste 3D auto-didacte
    Inscrit en
    février 2012
    Messages
    1 018
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Graphiste 3D auto-didacte

    Informations forums :
    Inscription : février 2012
    Messages : 1 018
    Points : 3 415
    Points
    3 415
    Par défaut
    Citation Envoyé par air-dex Voir le message
    Beaucoup sortent ou vont sortir des circonstances atténuantes, mais au final elles ne sont là que pour donner bonne conscience à ceux qui les disent.
    Beaucoup, mais pas tous. Certains ne piratent pas mais estiment une certaine "légitimité" (regardez bien tous il y a des guillemets !) dans le piratage dans certains cas.

    Oui les jeux PC sont chers
    Même pas, les grosses licences sont chères, moi je ne paye presque rien au point que j'en ai même parfois honte mais les 40€ que tu as évoqués c'est de toute façon bien trop conséquent pour un pauvre type comme moi. Alors comme ce sont souvent les grosses licences qui font les frais du piratage parce qu'elles sont généralement issues d'éditeurs à la morale douteuse, il faudrait tendre à ne pas trop tout généraliser. Les jeux qui font beaucoup de bruit sont bien souvent "très" chers (à prendre du point de vue d'un sans emploi, mais bon je connais aucun humain qui pourrait passer ses journées entières à chercher du boulot sans devenir maboul) et subissent donc souvent un lourd piratage. Mais si la majeure partie des gens qui téléchargent massivement n'a pas un rond, on enlève tout le manque à gagner puisqu'ils ne vendront pas un rein pour un jeu ... Bref, dans ce cas-là on peut se demander s'il est juste que ceux qui n'ont pas les moyens profitent quand même des mêmes "plaisirs" que ceux qui les ont. Le sujet devient un peu trop vaste pour être confortable.
    Maintenant si on prend mon cas (ouais je sais je dois sonner salement égocentrique depuis le début du sujet ^^, je n'en connais pas beaucoup qui font comme moi cela dit) je ne pirate rien, je me prive de certaines licences que j'adorais par conviction, mais je ne connais personnellement quasiment personne qui sache faire des sacrifices par conviction ... Alors, une personne qui a du mal à sacrifier ses plaisirs, qui va à l'encontre du "sens conventionnel de la foule", comment peut-il défendre son point de vue isolé ? Le piratage serait-il une "solution" ?
    Je pense que ça doit faire vachement redondant depuis le départ mais à force de le remanier dans ma façon de l'exprimer ça va peut-être finir par faire évoluer le débat ^^. Ou pas.


    Du coup on se retrouve avec la nouvelle connerie à la mode, à savoir les accès anticipés et autres bêtas du jeu. Certains - je n'en fais pas partie - vont désormais jusqu'à payer pour une version pas finie d'un jeu, et je ne parle pas de jeux qui sortent complètement bogués "Day One". Va te faire respecter en tant que consommateur en adhérant à des pratiques pareilles.
    Ah ben c'est amusant ça, moi je suis un fervent défenseur de l'accès anticipé ^^. D'un parce que ça reste toujours nettement moins cher que de payer une grosse licence, que je ne soutiens jamais un gros éditeur, que ça me permet de me faire entendre en tant que consommateur comme quoi je ne veux plus de ces grosses licences LARGEMENT Surévaluées mais je préfère soutenir ceux qui créent plus par passion et désir de partage que par l'appât du gain (après il n'y a aucun mal à vouloir faire de l'argent avec ce que l'on crée, mais quand on ne le fait QUE pour le fric, on arrive avec des licences comme Assassin's Creed dont je n'arrive même plus à saisir l'intérêt).
    Pourquoi je ferais plus confiance en achetant un jeu à 70€ à un éditeur qui m'a déjà fait plusieurs coups bas plutôt qu'à un tas de tout petits studios indépendants qui essaient de toutes leurs forces d'exister ? C'est la grande différence entre un consommateur "simple" qui veut un résultat (c'est-à-dire un produit fonctionnel correspondant à ses attentes) et un consommateur "engagé" qui veut un changement dans la consommation (c'est-à-dire une évolution des produits sur le long terme d'où la qualité du produit initial pas si importante que ça). Je n'ai eu que deux expériences malheureuses sur une multitude et pour le reste j'en suis franchement content. Sans compter qu'on ne dépense pas du tout les mêmes sommes. Même si le projet foire, on a un petit pincement au coeur mais le portefeuille est à peine ébranlé, il suffit juste de miser intelligemment ...
    Après il y a bien sûr des soucis dans l'accès anticipé, comme par exemple faire trop attention à ce que les consommateurs pensent du produit ... Mieux cibler le marché grâce à un sondage continu de la satisfaction des acheteurs ça me paraît une très bonne idée, transformer l'expérience c'est par contre la pire. On se retrouve avec un jeu aussi creux qu'une grosse licence (toutes ne le sont pas bien entendu) car la majorité des joueurs a été matraquée, formatée, pour aimer ce qu'on nous vend déjà.

    Du coup j'apprécie certaines initiatives comme pour le jeu de simulation de studio de jeu vidéo Game Dev Tycoon. Le développeur du jeu avait lui-même sciemment introduit une version pseudo-piratée du jeu sur les réseaux d'échanges illégaux de jeux piratés. Cette version du jeu diffère de l'original par le fait que le joueur finissait dans tous les cas par perdre à cause du manque à gagner dû au piratage. Point de DRMs contraignants, juste des arroseurs arrosés.
    Mouais, d'un ça règle pas son problème, une fois la supercherie révélée la "vraie" copie pirate aurait fini par exister. Cela avait déjà été débattu il y a bien longtemps sur ce forum, on en avait conclu que de toute façon c'était surtout un moyen de se faire de la pub, il n'avait aucune notoriété le type, il a juste fourni une copie pirate de son cru que sans doute bien des gens auront juste testé par curiosité. Ce n'est sûrement pas Game Dev Tycoon (que je possède et que j'apprécie moyennement ...) qui aurait fait parler de lui sans passer par ce moyen détourné et qui aurait subi un piratage monstre. Au final là tu fais du hors sujet plus qu'autre chose parce que c'est juste une tentative de marketing, pas une solution contre le piratage.


    VALVe compense le désavantage de leurs DRMs par des services autour des jeux de l'utilisateur : bibliothèque de jeux vidéo, magasin d'achat avec soldes fréquents, workshop pour diffuser les mods, forums sur les jeux, lecteur audio pour écouter les OSTs de ses jeux (disponibles avec le jeu ou bien en DLC)...
    Mais euh ... Alors là je ne te suis pas ... Probablement par méconnaissance de ma part d'ailleurs ...
    Il est où le problème du DRM avec la steam ?? Je veux dire oui la première fois que tu lances ton jeu il y a plus ou moins une authentification qui doit être faite, et puis plus rien. Que tu sois connecté ou pas tu peux jouer à tous les jeux que tu as activés et, à ce que je sache, au moins lancés une fois. Donc de quel problème de DRM on parle là ? Pas de support physique donc impossibilité d'avoir le CD qui veut pas être lu ou une saleté du genre. Pas de connexion internet requise en continu (mais hey faut bien être connecté pour dl son jeu à moins d'avoir un pote qui a fait des backups de tous les jeux que tu peux acheter ^^). C'est quoi le souci, de pas pouvoir revendre son jeu ? Pour moi c'est un moindre mal vu que je n'ai jamais été capable de revendre un jeu, ça a une valeur affective énorme pour moi mais personne n'est obligé d'être aussi timbré ^^. Et puis bon il y a tellement d'offres alléchantes que revendre un jeu pour en acheter un autre est devenu un petit peu superflu. Du coup est-ce que ça donnerait pas une excuse à ceux qui ne veulent jouer qu'à des jeux à 70€ pour pirater ? :p
    Abandonner ses rêves n'est pas à la portée de tout le monde.

  14. #94
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 062
    Points
    1 062
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Moi je fais beaucoup de LAN avec des copains (souvent dans une salle des fetes sans connexion internet).
    Ce qu'il nous faut c'est un jeu vidéo portable que l'on peut copier d'un pc a l'autre, sans drm nocd ou connexion internet.

    Tous les éditeurs nous matraquent que Steam, Uplay, les services Online Xbox/pc machin sont l'expérience de jeu ultime, moi perso sa reste les parties en multi-joueurs en réseau local avec ces copains physiquement présents.

    Dommage, de moins en moins de jeux sont jouable en réseau local

  15. #95
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    49
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 49
    Points : 37
    Points
    37
    Par défaut
    Perso j'achète tous mes jeux sur steam (via g2a) et perso je n'ai pas toujours besoin d'un co vu qu'on peut activer le mode hors ligne pour les jeux installés.
    J'ai un peu plus de 200 jeux sur la plateforme avec pas mal de jeux qui datent de la fin des années 90 sur lesquels je m'éclate bien. J'ai aussi quelques jeux pour pigeons (la série des COD, j'ai arrêté le massacre après AW).
    Le jour où j'ai décidé d'arrêter les jeux piratés c'est parce que j'en avais marre de me manger des virus(en moyenne un formattage complet tous les 10 jours).
    Sinon pour le jeux en ligne je trouve que Blizzard à bien compris qu'il fallait séparer les niveaux et je m'éclate bien quand je joue à starcraft 2.

  16. #96
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    164
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 164
    Points : 154
    Points
    154
    Par défaut
    Pourquoi ne pas tester les jeux libres et abandonner tous ces jeux propriétaires?

  17. #97
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    animateur culturel portail http://www.sarnikoff.fr
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    38
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 65
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : animateur culturel portail http://www.sarnikoff.fr
    Secteur : Arts - Culture

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 38
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut Liberté ???
    Celui qui est soumis à l' addiction,
    tant qu'il ne se sent pas malade, il se sent libre.

    NB: Et dans le cas le jeu, il peut aussi aller trouver sa liberté ailleurs :
    " Conducteur de drone ".

Discussions similaires

  1. Réponses: 29
    Dernier message: 18/02/2016, 16h16
  2. [Google Maps] Utiliser javascript pour "jouer" avec les markers ?
    Par Civelone dans le forum APIs Google
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2014, 19h46
  3. Réponses: 42
    Dernier message: 23/08/2011, 11h13
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 03/08/2011, 02h18
  5. [ETUDES] Après un DUT : aller vers les Jeux-Vidéo ?
    Par alex6891 dans le forum Etudes
    Réponses: 16
    Dernier message: 02/12/2005, 13h34

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo