Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Expert éminent Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 719
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 719
    Points : 9 077
    Points
    9 077

    Par défaut

    Sauf qu'ils précisent bien que c'est juste un veux pieu. C'est indispensable quand on fait un grand projet de nos jour de dire qu'on pense au renouvelable, mais ça ne va pas plus loin.

    L’énergie marémotrice est terriblement mal adapté à un tel projet. Ça nécessite des structures très lourdes, plutôt en surface, près des cotes. Bref énormément de problèmes pour un bénéfice négligeable. Et pour le coup, ça peux avoir de très lourds impact sur l'écosystème. Il y a des zone qui se sont retrouvées envasées à cause de ces installations.

  2. #22
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    août 2015
    Messages
    24
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2015
    Messages : 24
    Points : 105
    Points
    105

    Par défaut

    Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
    Que je sache ils veulent lui ajouter un générateur à force marémotrice pour une part de l'électricité je trouve que c'est plutôt écologique et ça risque moins de tomber en panne que les générateurs au fioul des data-center
    ça je n'ai jamais dit le contraire. Mais tu n'as pas saisi, sans vouloir être offensant, mes paroles. Bien évidemment qu'avec l'utilisation de la force marémotrice, il va y avoir diminution de la consommation. Mais on consomme toujours beaucoup. Les ordinateurs qu'il y a dans ces datacenters, il faut bien les fabriquer, les mettre à jours, les changer quand ils sont défectueux ou obsolètes. Et on va chercher a en avoir toujours plus (LE GROS PROBLEME EST LA; ON NE CHERCHE PAS A LIMITER LE NOMBRE, SIMPLEMENT LA CONSOMMATION DE CHACUN). Le fait justement de chercher uniquement à consommer moins par Datacenter, sans réfléchir à limiter leur utilisation a le même résultat final: L'impossibilité pour la planète de soutenir une telle production. Nous sommes dans un espace limité, aux ressources qui le sont aussi. L'écologie vu sous l'angle "essayons de consommer moins par unité de production" ne mène à rien quand on cherche toujours à augmenter ce nombre d'unités. Car au final, on consomme toujours plus. Simplement, on repousse un peu le moment où on ne pourra plus progresser. C'est juste une démarche irresponsable et hautement individualiste qui se fout des générations futures.

  3. #23
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 495
    Points
    7 495

    Par défaut

    Citation Envoyé par FraisDesRiques Voir le message
    ça je n'ai jamais dit le contraire. Mais tu n'as pas saisi, sans vouloir être offensant, mes paroles. Bien évidemment qu'avec l'utilisation de la force marémotrice, il va y avoir diminution de la consommation. Mais on consomme toujours beaucoup. Les ordinateurs qu'il y a dans ces datacenters, il faut bien les fabriquer, les mettre à jours, les changer quand ils sont défectueux ou obsolètes. Et on va chercher a en avoir toujours plus (LE GROS PROBLEME EST LA; ON NE CHERCHE PAS A LIMITER LE NOMBRE, SIMPLEMENT LA CONSOMMATION DE CHACUN). Le fait justement de chercher uniquement à consommer moins par Datacenter, sans réfléchir à limiter leur utilisation a le même résultat final: L'impossibilité pour la planète de soutenir une telle production. Nous sommes dans un espace limité, aux ressources qui le sont aussi. L'écologie vu sous l'angle "essayons de consommer moins par unité de production" ne mène à rien quand on cherche toujours à augmenter ce nombre d'unités. Car au final, on consomme toujours plus. Simplement, on repousse un peu le moment où on ne pourra plus progresser. C'est juste une démarche irresponsable et hautement individualiste qui se fout des générations futures.
    Malthus sort de ce corps !!!

  4. #24
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    août 2015
    Messages
    24
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2015
    Messages : 24
    Points : 105
    Points
    105

    Par défaut

    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Malthus sort de ce corps !!!
    il ne faut pas exagérer !

    Ce cher Thomas Malthus avait compris certaines choses, mais ses solutions sont justes ridicules si on remet l'homme à sa place, c'est à dire un être vivant faisant partie du règne animal, donc de la nature (J'ai l'impression d'enfoncer des portes ouvertes quand je dis ça et pourtant cela semble totalement oublié).

    Mais j'entends déjà les "Ouais ok, tu veux revenir à l'age de pierre". , réponse facile quand on ne veut pas chercher à comprendre et à analyser le problème. Alors qu'il faut juste penser différemment et avec bonheur et bien être

  5. #25
    Membre habitué Avatar de Gabrieel
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    184
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 184
    Points : 160
    Points
    160

    Par défaut

    Juste , je suis un peu stupide avant de mettre les datas centers dans la Mer, demain au pole nord et après demain en orbite pour eviter les surchauffe

    pourquoi on ne les utiliserai pas comme centrales a chaleur qui alimenteraient a cout zero les zones tempérés en chauffage?

  6. #26
    Expert confirmé
    Avatar de TiranusKBX
    Homme Profil pro
    Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 476
    Points : 4 841
    Points
    4 841
    Billets dans le blog
    6

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gabrieel Voir le message
    Juste , je suis un peu stupide avant de mettre les datas centers dans la Mer, demain au pole nord et après demain en orbite pour eviter les surchauffe

    pourquoi on ne les utiliserai pas comme centrales a chaleur qui alimenteraient a cout zero les zones tempérés en chauffage?
    OVH le fait déjà sur 2 de ces data-center et Microsoft aussi mais dans la flotte ça consomme moins et tu n'à pas a avoir une climatisation à fond H24 en été
    merci de me mettre des quand mes messages sont pertinent, et pour les pas contents voici mon service client pour eux

    [Projet en cours] Strategy(nom provisoire) - Advance wars like
    cordova-plugin-file-hash Plugin cordova servant à obtenir le hash d'un fichier

  7. #27
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 495
    Points
    7 495

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gabrieel Voir le message
    Juste , je suis un peu stupide avant de mettre les datas centers dans la Mer, demain au pole nord et après demain en orbite pour eviter les surchauffe
    pour le pole nord, c'est déjà presque le cas
    Facebook a ouvert son datacenter européen au nord de la Suède à proximité du cercle arctique.

  8. #28
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 18
    Points : 8
    Points
    8

    Par défaut a vitofe

    C'est tout de même cocasse que l'avenir du "Cloud" réside au fond des eaux
    C'est parce que les ingénieurs à l'époque était vraiment très en avance, et nous ne sommes qu'à la moitié de ce qu'ils prévoyaient.
    Dans la mer et dans quelques décennies les data center submergés produiront assez de "cloud" pour ensemencer des nouveaux nuages de pluie pour les zones arides.
    A la vitesse ou les data center grossisses ... Je trouve ça inintéressant l'usage et l'étude des ressources naturellement disponibles à portée de main.
    Parfois une localisation stratégique et l'énergie est gratuite ou plus nécessaire, il existe nombreuses sources de chaleur et de froid de part le monde et même de pression.
    je les appelleraient "Plouf" ces nouveaux data center

  9. #29
    Membre régulier
    Femme Profil pro
    Développeur informatique et création d'images animées de synthèse
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    171
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique et création d'images animées de synthèse
    Secteur : Administration - Collectivité locale

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 171
    Points : 115
    Points
    115

    Par défaut

    Pas trop pour non plus..... Effectivement, quid des données illégalement récupérées sur le dos de personnes qui sont loin d'être alertées sur le sujet... Vive la NSA, vive le flicage généralisé des individus, vive la récup de données gratuites les concernant qu'ils vont sans doute revendre derrière à des sociétés privées (pour se faire du fric) qui pourront ensuite à loisir envoyer de la pub ciblée sur les PC des gents qui ont Windows, pourront aussi récupérer encore plus de données via leurs PC par l'intermédiaire de backdoors....
    Dans la même veine que l'occupation mondiale des territoires (ou leur exploitation....)par les Américains, dans la droite ligne également de la TTIP (Marché transatlantique US-Europe pour ne parler que de çà...)

  10. #30
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2013
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2013
    Messages : 1
    Points : 3
    Points
    3

    Par défaut S'affranchir des lois?

    Le positionnement de ces centres en eaux internationales permet de s'affranchir des lois contraignantes des différents pays.
    Encore un bon plan pour passer outre les lois qui nous protèges, sans parler d'optimisation fiscale.
    Qu'est devenu le 'pays' installé sur une plate-forme pétrolière, qui proposait l’hébergement de site hors eaux territoriale?

  11. #31
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 61
    Points : 97
    Points
    97

    Par défaut

    En tout cas, le data center en eaux profonde, c'est parfait pour un scénario de James

  12. #32
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    90
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 90
    Points : 83
    Points
    83

    Par défaut

    D'un point de vu aussi bien économique que écologique cette initiative n'a aucun sens. C'est un fait, à l'heure actuelle un datacenter produit de la chaleur. Alors plutôt que de gaspiller cette énergie produite en la diluant dans les océans , il ferai mieux de chercher quelque chose à faire avec . Comme par exemple de chauffer des logements, ou d'utiliser la chaleur pour des processus industriels !

  13. #33
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 495
    Points
    7 495

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cyrilh7 Voir le message
    D'un point de vu aussi bien économique que écologique cette initiative n'a aucun sens.
    Il s'agit d'un projet de recherche.
    Le but de la recherche est justement d'aller à l'encontre des idées reçues et de les mettre à l'épreuve.
    Récupérer la chaleur est peut être plus coûteux que la dissiper.
    Existe t'il également d'autre manière de dissiper la chaleur et avec quel coût.
    Sans recherche, impossible de le savoir.

    Citation Envoyé par Cyrilh7 Voir le message
    C'est un fait, à l'heure actuelle un datacenter produit de la chaleur. Alors plutôt que de gaspiller cette énergie produite en la diluant dans les océans , il ferai mieux de chercher quelque chose à faire avec . Comme par exemple de chauffer des logements, ou d'utiliser la chaleur pour des processus industriels !
    Il existe également des recherches dans ce sens.
    Est-ce une raison pour ne pas expérimenter d'autres possibilités ?

  14. #34
    Expert éminent Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    3 719
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 3 719
    Points : 9 077
    Points
    9 077

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cyrilh7 Voir le message
    D'un point de vu aussi bien économique que écologique cette initiative n'a aucun sens. C'est un fait, à l'heure actuelle un datacenter produit de la chaleur. Alors plutôt que de gaspiller cette énergie produite en la diluant dans les océans , il ferai mieux de chercher quelque chose à faire avec . Comme par exemple de chauffer des logements, ou d'utiliser la chaleur pour des processus industriels !
    Sauf que ce n'est pas aussi simple que ça. La chaleur ça ce transporte mal, les pertes sont énormes. Ton data center pourra au mieux chauffer l'immeuble en face en hiver. Mais je doute que l’installation soit rentable économiquement, ni même énergétiquement. De plus il devra quand même être refroidi avec une climatisation en été.

    Le projet qu’évoque Saverok semble plus réaliste car l'ordinateur est directement dans l'appartement qu'il chauffe, on évite ainsi les déperditions due au transport. Ceci dit ce modèle n'est clairement pas applicable à tous les cas, car il a de grosses implications sur les performances, la sécurité et la fiabilité.

  15. #35
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    639
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Maroc

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 639
    Points : 16 920
    Points
    16 920

    Par défaut Microsoft déploie un datacenter sous-marin pour réduire la facture d'énergie

    Microsoft déploie un datacenter sous-marin en Écosse pour réduire la facture d'énergie
    L'avenir du datacenter réside-t-il sous la mer ?

    Est-il possible d’exploiter la technologie issue de sous-marins pour couler sous l’eau des datacenters autonomes capables de délivrer des services cloud à la vitesse d'éclair aux villes côtières ? C’est le pari que relève Microsoft avec son Projet Natick. La première phase du projet a montré que le concept de datacenters sous-marins est faisable, désormais l’équipe de recherche veut déterminer si ce même concept est réalisable d’un point de vue logistique, environnemental et économique.


    Plus de la moitié de la population mondiale vit près des côtes, en installant des datacenters dans des conteneurs près des villes côtières, les données auront une distance limitée à parcourir pour atteindre les communautés. Le but, améliorer l’expérience de navigation du web, le streaming vidéo, le jeu en ligne et offrir des expériences authentiques pour les technologies de l’IA.

    De la France à l’Écosse

    Le datacenter de 12 mètres qu’utilise le Projet Natick prend la forme d’un cylindre blanc, il regroupe 12 baies contenant un total de 864 serveurs et un système de refroidissement de l’infrastructure. Le datacenter a été assemblé et testé en France avant son expédition vers l’Écosse. Une base triangulaire permet de positionner le datacenter au fond de la mer. Et un câble sous-marin alimente le centre de données et lui permet de communiquer avec le rivage et l’Internet.

    À travers cette deuxième phase du projet, Microsoft cherche à réduire la facture d'énergie en plaçant les serveurs sous l’eau. De cette façon, les chercheurs espèrent que la température de l’environnement sous-marin pourra refroidir le datacenter.

    « Nous pensons que nous obtenons en réalité un bien meilleur refroidissement sous l'eau que sur la surface » explique à la BBC Ben Cutler, responsable du projet. « De plus, parce qu'il n'y a pas de personnel sur le site, nous pouvons retirer tout l'oxygène et la plus grande partie de la vapeur d'eau, ce qui réduit la corrosion, qui est un problème important dans les centres de données. »

    Il ne sera pas possible de réparer les ordinateurs s’ils tombent en panne, mais les chercheurs espèrent que le taux de défaut des machines sera plus réduit que dans les datacenters classiques.

    La taille de ce datacenter est assez réduite comparée aux centres de données géants qui stockent nos données actuellement. Avec 12 baies de serveurs seulement, il y aura juste assez de place pour stocker 27,6 petabytes de données, soit l’équivalent de 5 millions de films.

    Datacenters : épine dorsale d’Internet

    Difficile d’imaginer Internet aujourd’hui sans datacenters, ces énormes fermes où les nuages physiques de services cloud tirent profit des économies d’échelle pour stocker et traiter les données, entrainer des modèles d’apprentissage machine et exécuter des algorithmes d’IA.

    La demande en termes de ressources de centre de données augmente exponentiellement du fait que les entreprises portent de plus en plus leurs réseaux et besoins informatiques vers le cloud. Puis il y a la prolifération d’objets connectés intelligents qui vont des smartphones aux robots. Cette réalité souligne la nécessité d’innover dans la course au déploiement des datacenters qui sont en train de devenir une pièce critique de l’infrastructure du 21e siècle, explique Cutler.

    Le concept de datacenter sous-marin a été présenté au début dans un livre blanc préparé à l’occasion d’un événement de Microsoft appelé ThinkWeek. Cet évènement encourage les employés de la firme à partager leurs idées originales. Le groupe de Peter Lee, vice-président de l’IA et recherche chez Microsoft a été vite captivé. En 12 mois seulement après le lancement du Projet Natick en juillet 2014, l’équipe avait déployé un prototype dans les eaux calmes et peu profondes en Californie.

    Encouragé par les résultats tirés de cette démonstration, le Projet Natick a entrepris de concevoir et tester le module actuel déployé en Écosse. Cutler a informé que la nouvelle version est conçue pour rester en opération sans maintenance pendant cinq années.

    Nom : Natick_France_017-1920x1080.jpg
Affichages : 5032
Taille : 474,9 Ko
    Des ingénieurs installent les serveurs et le système de refroidissmeent associé de l'infrastructure du datacenter sous-marin dans les locaux de Naval Group à Brest, France.

    Lors de la phase 2 du projet, l’équipe de Microsoft a reconnu que la conception de datacenters sous-marins nécessite une expertise extérieure. C’est pourquoi la firme a choisi de travailler avec Naval Group, une entreprise française vieille de 400 ans et ayant une expertise globale en ingénierie, manufacture et le maintien de vaisseaux et sous-marins de type militaire ainsi que les technologies d’énergie marine.

    L’équipe de Microsoft a présenté à Naval Group les spécifications de son datacenter sous-marin et a laissé à l’entreprise le soin de concevoir et construire le cylindre déployé en Écosse.

    « À première vue, nous avons pensé qu’il y a un grand fossé entre les datacenters et les sous-marins, mais en réalité ils ont beaucoup de synergies, » a dit Éric Papin, CTO et directeur de l’innovation chez Naval Group.

    Les sous-marins, note-t-il, sont essentiellement des conteneurs à grande pression qui logent une infrastructure complexe de gestion et de traitement de données et d’autres systèmes intégrés selon des besoins stricts en électricité, volume, poids, balance thermique et refroidissement. En réalité, Naval Group a adapté un système d’échange air-eau utilisé pour refroidir les sous-marins pour le datacenter.

    Microsoft a choisi l’archipel des Orcades en raison de la présence d’un centre important pour la recherche sur les énergies renouvelables. L’archipel a été l’un des premiers territoires à adopter l'énergie éolienne.

    En raison de l’expansion rapide de l’industrie de datacenters, certains s’inquiètent de la facture d’énergie qui s’alourdit. Mais Emma Fryer, qui représente le secteur à Tech UK, pense que cette préoccupation a été exagérée. « Ce qui est arrivé est que nous avons tiré parti de la loi de Moore, » dit-elle.

    L’évolution continue de la capacité de traitement des données a fait que ces prédictions sont devenues ridicules, a dit Fryer. « Nous avons été en mesure de gérer les explosions de données avec une seulement une augmentation minime de l’énergie utilisée. »

    Néanmoins, elle admet qu’il y a un défi à relever puisque l’industrie continue de croitre et apprécie les expérimentations de Microsoft. « C’est excitant de les voir penser de façon aussi radicale, » dit-elle.

    Fryer pense aussi que loger des centres de données près ou sous l’eau est une bonne idée, parce que « 50 % de la population mondiale vit près des côtés. »

    Un autre expert n’est pas aussi sûr. Le professeur Ian Bitterlin, consultant en datacenters avec près de 30 ans d’expérience, se montre sceptique vis-à-vis de l’impact environnemental d’aller au fond de la mer. « Vous aurez juste une mer plus chaude et de plus grands poissons, » dit-il.

    Et 90 % des datacenters en Europe sont localisés dans de grandes villes comme Londres et Madrid, c’est parce que c’est là où on en a besoin.

    Ben Cutler de Microsoft insiste que l’impact de réchauffement sera minimal, « l’eau à quelques mètres en aval sera réchauffée à quelques millièmes d’un degré au maximum » et l’impact environnemental global dans l’archipel des Orcades sera positif.

    Pour le moment, l’équipe du Projet Natick va surveiller le datacenter durant les cinq prochaines années pour déterminer si le projet est viable. S’il s’avère un succès, Microsoft envisage de couler à terme des groupes de cylindres permettant de déployer des centres de données offshore en 90 jours seulement. La firme espère à travers ce projet élucider tous les défauts du design pour que cette technologie devienne une réalité partout dans le monde.

    Source : Microsoft - BBC

    Et vous ?

    Pensez-vous que déployer des datacenters sous la mer est une bonne idée ?
    Ne serait-il pas plus économique d'installer les datacenters dans des zones froides où l'excès de chaleur pourra être utilisé ?

    Voir aussi :

    Tous les datacenters et bureaux d'Apple dans le monde sont alimentés à 100 % en énergies renouvelables, pour lutter contre le changement climatique
    Google aurait utilisé 100 % d'énergies renouvelables pour alimenter tous ses bureaux et Datacenter en 2017, d'après son premier vice-président
    Les infrastructures IT pourraient être alimentées en énergie électrique issue de réacteurs de fusion nucléaire d'ici à 2033
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #36
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    266
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 266
    Points : 847
    Points
    847

    Par défaut

    Pour baisser la facture d'énergie, ils pourraient aussi tabler sur les marées et courants marins : des hydroliennes tapies au fond ?
    poke 1024,0; poke 214,214

  17. #37
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    989
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 989
    Points : 2 142
    Points
    2 142

    Par défaut

    la maintenance va couter cher

  18. #38
    Membre éclairé Avatar de Drowan
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    359
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 23
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 359
    Points : 720
    Points
    720

    Par défaut

    Citation Envoyé par AdmChiMay Voir le message
    Pour baisser la facture d'énergie, ils pourraient aussi tabler sur les marées et courants marins : des hydroliennes tapies au fond ?
    C'est ce qu'il font : "This datacenter runs entirely on renewable energy [...] powered by a combination of solar panel, wind power, and offshore tidal and wave energy" (1:35 de la video)
    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    la maintenance va couter cher
    A priori c'est pas prévu de le maintenir: "Il ne sera pas possible de réparer les ordinateurs s’ils tombent en panne, mais les chercheurs espèrent que le taux de défaut des machines sera plus réduit que dans les datacenters classiques."


    "On sera toujours mieux installé assis en 1ère que debout en 2nde", un illustre inconnu


    Avant de poser une question vérifiez si elle n'a pas déjà une réponse dans les cours et tutoriels
    Si votre problème est pensez à marquer la conversation comme telle
    Si un message est utile, pertinent, et/ou vous êtes d'accord avec, pensez à à l'inverse s'il est inutile, faux ou que vous n'êtes pas d'accord, pensez à

  19. #39
    Membre éclairé
    Avatar de yoyo3d
    Homme Profil pro
    Administratif
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administratif
    Secteur : Administration - Collectivité locale

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 310
    Points : 703
    Points
    703

    Par défaut

    cette étude est une bonne chose, au moins parce qu'elle à le mérite d'essayer d'apporter des réponses au problème de refroidissement des data center...

    Il ne sera pas possible de réparer les ordinateurs s’ils tombent en panne, mais les chercheurs espèrent que le taux de défaut des machines sera plus réduit que dans les datacenters classiques."
    le taux de défaut des machine est relatif... alors si ça tombe en panne quand même!! parce que ça va tomber en panne, peut être pas demain ni après demain, peut être pas tout le système, mais 1 ou 2 puis 3 etc. Clairement pour moi c'est la première difficulté..

    ensuite, je me dis que le refroidissement par l'eau de mer peut être une bonne chose , mais le problème c'est justement le rejet de la chaleur dans le milieu sous marin qui peut (qui va?) favoriser le développement d'algue et de micro organismes invasif et déséquilibrer la faune et la flore locale...
    c'est déjà le cas prêt des centrales qui rejettent leurs eaux de refroidissement en mer... alors évidement on ne peut pas comparer la température des eaux provenant des centrales à celle des data center immergées...mais quand même...
    Salut à tous et merci @# yoyo3d

  20. #40
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    989
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 989
    Points : 2 142
    Points
    2 142

    Par défaut

    c'est juste pour le moment l'effet de bord va etre limité. mais si ca ce démocratise; l'impact va etre reel. ou alors faut mettre les datacenters aux poles

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 15/03/2011, 02h30
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 07/12/2010, 20h27
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 07/12/2010, 20h27
  4. [DEBAT] L'avenir des bases de données ?
    Par voyageur dans le forum Décisions SGBD
    Réponses: 76
    Dernier message: 21/07/2008, 09h25
  5. Avenir des bases de données relationnelles ?
    Par LordBob dans le forum Décisions SGBD
    Réponses: 53
    Dernier message: 31/10/2005, 00h27

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo