Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #401
    Expert confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 113
    Points : 5 681
    Points
    5 681
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
    C'est déjà ça, mais ça reste une paille pour Apple et au pire, ça fait 13 milliards de plus dans les caisses de l'Irlande ... sans avoir été obligée de changer son régime fiscal favorable aux GAFAM.
    En fait, les 13 Mds seraient répartis entre différents pays, l'Irlande devant reversé les manque a gagner a ces partenaires européenns.

    Pour la legislation, elle ne vaut rien si les sociétés se voient par la suite condamnées a de lourdes amendes. L'incertitude que procure de tels procés, et l'image de marque déteriorée n'est jamais une bonne chose.

    Donc si il y a condamnation, on peut parier que l'Irlande sera en position de faiblesse et devra revoir sa legislation.
    Mon profil linked in
    Je cherche une société sur Toulouse pour un poste de manager d'équipe ou de département de développeurs.
    Mon but est de privilégier le management humain. (accompagnement de carrière, suivi de la motivation, recrutements, limite de turn over...)

    Mes points forts ont toujours été la dimension humaine de mon management, ma mentalité agile et ma compréhension des enjeux techniques des projets.
    La gestion de projet (>30%) et la rédaction de documentation ne sont pas des taches très motivantes pour moi.

  2. #402
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeuse web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 746
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeuse web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 746
    Points : 1 723
    Points
    1 723
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Triste période que la nôtre dans laquelle des sociétés amassent des centaines de milliards tandis que les gouvernements suppriment les services publics et aides sociales pour économiser quelques dizaines de millions.

    Le principe de l'optimisation fiscale n'est-il pas d'utiliser tous les moyens légaux pour payer le moins d'impôts possible ?
    Les règles de l'UE permettent de faire ce genre de chose.
    Si c'est légal pourquoi y renoncer ?
    Parce qu'avoir un minimum d'empathie et de principes n'a jamais fait de mal à personne ?
    Quand j'ouvre une porte et qu'une autre personne me suit, aucune loi ne m'oblige à la lui tenir ouverte et je le fais quand-même.

  3. #403
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 933
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 933
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Parce qu'avoir un minimum d'empathie et de principes n'a jamais fait de mal à personne ?
    Une multinationale n'a pas sentiment, pas d'éthique, pas de morale.
    Elle est prête à tout exploiter pour son profit, elle fera travailler des enfants et polluera la planète.

    Elle va acheter quelques térawatt-heure vert pour se faire passer respectueuse de l'environnement, et voilà...
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #404
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    414
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 414
    Points : 1 713
    Points
    1 713
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Une multinationale n'a pas sentiment, pas d'éthique, pas de morale.
    Elle est prête à tout exploiter pour son profit, elle fera travailler des enfants et polluera la planète.

    Elle va acheter quelques térawatt-heure vert pour se faire passer respectueuse de l'environnement, et voilà...
    "elle fera travailler des enfants"?

    Il faut utiliser ici le verbe au présent: "elle FAIT travailler des enfants"

    2 exemples pour Apple:

    http://www.lavoixdunord.fr/267721/ar...-sous-traitant

  5. #405
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    414
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 414
    Points : 1 713
    Points
    1 713
    Par défaut
    L'Irlande fait tout pour ne pas avoir à encaisser ces 13 milliards de la part d'Apple!

    C'est sous la pression de l'UE que l'Irlande a fini à contre coeur par taxer Apple et maintenant le pays place l'argent sur un compte bloqué pour bien signifier que le gouvernement fera tout son possible pour rendre cet argent à la multinationale.

    C'est une honte... Dommage que le citoyen Lambda ne profite pas de ce genre de sollicitude de la part de son bureau des impôts!

  6. #406
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 933
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 933
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Dommage que le citoyen Lambda ne profite pas de ce genre de sollicitude de la part de son bureau des impôts!
    Si t'es milliardaire l'Irlande peut te faire un taux d'impôt spécialement pour toi. (ainsi que le Luxembourg, les Pays-Bas et Malte)

    Comme avec Starbucks par exemple :
    Comment Starbucks échappe toujours aux impôts en France malgré ses bénéfices
    Si depuis les révélations de la Commission, Starbucks a été prié de repenser les rouages de ce montage financier - la société Alki LP ayant été liquidée - le groupe continue de bénéficier de la complicité de certains états, comme la Suisse ou encore les Pays-Bas, qui ont respectivement conclu avec la firme américaine des accords spécifiques permettant de réduire fortement son taux d’imposition...
    C'est facile pour les multinationales dans les pays de l'UE, il faut juste :
    - bricoler pour ne pas faire de bénéfice dans les pays où les impôts sont élevés
    - s'arranger avec un paradis fiscal

    Starbucks, Amazon et Google sous le feu des députés britanniques
    De son côté, le directeur financier de Starbucks, Troy Alstead, a dû expliquer comment son employeur était parvenu à déclarer des pertes au fisc britannique pendant 13 ans sans interruption.

    "Soit vous gérez mal l'entreprise, soit il y a un truc", a estimé le député Austin Mitchell.

    Une enquête de Reuters avait révélé le mois dernier que Starbucks n'avait payé aucun impôt sur les sociétés au Royaume-Uni depuis trois ans et seulement 8,6 millions de livres depuis 1998, alors qu'il y avait réalisé 3,1 milliards de chiffre d'affaires.
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Il faut utiliser ici le verbe au présent
    Certes, mais le truc à comprendre c'est que les multinationales sont prête à tout pour l'argent.
    Ce n'est pas en ayant une conscience (faculté ou fait de porter des jugements de valeur sur ses propres actes) que tu deviens riche...
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #407
    Modérateur
    Avatar de rawsrc
    Homme Profil pro
    Dev indep
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    5 443
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev indep

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 5 443
    Points : 14 368
    Points
    14 368
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    J'ai parlé avec un de mec de droite une fois et il a dit "Apple rapporte beaucoup à l'état grâce à la TVA".
    Cette réflexion est très proche de celle de beaucoup d'autres sociétés qui analysent qu'elles contribuent déjà bien suffisamment à la société civile en reversant TVA + charges sociales + charges patronales + impôts fonciers à l'Etat.
    Donc en conséquence, cela suffit amplement et s'arrangent pour avoir un résultat proche de zéro. Le reliquat qui reste (bénéfices) ne regarde pas l'Etat. L'Etat est déjà payé et même grassement.
    Beaucoup de patrons partagent ce point de vue... anglo-saxon.

    Comment veux-tu mettre tout le monde d'accord, hein ??
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

  8. #408
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 933
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 933
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    Beaucoup de patrons partagent ce point de vue... anglo-saxon.
    Ah ben tiens c'est marrant c'était un anglais qui m'avait dit ça.
    En Angleterre il passe pour quelqu'un de très à gauche, en France il passe pour quelqu'un de très à droite.
    Mais c'est n'importe quoi, il n'y a pas que TVA + charges sociales + charges patronales + impôts fonciers, il y a d'autres impôts !
    Apple, Amazon, Starbucks, etc, doivent payer la blinde d’impôt et c'est tout.
    Ils détruisent le métier d’énormément de gens.

    Le petit patron d'une entreprise de 2 employés va payer ses impôts, et il va faire faillite parce que le RSI lui demande beaucoup trop d'argent et qu'il ne sait pas qu'en fait il n'est pas du tout obligé de passer par ça. (il y a une loi de l'UE qui fait que tu peux passer par n'importe quelle entreprise spécialisé, voir le travail de Thierry Borne)

    En plus la TVA ce n'est pas Apple qui l'a paie ce sont les clients.
    Donc encore une fois les petits se font marcher dessus et les riches sont protégés.
    Apple fait du chiffre d'affaire, il doit payer.

    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    Comment veux-tu mettre tout le monde d'accord, hein ??
    Dans une certaine fourchette plus tu gagnes d'argent plus le pourcentage d’impôt augmente, mais arrivé à un stade c'est l'inverse, le pourcentage diminue, ce n'est pas normal !
    Le pourcentage d'impôt ne devrait pas être plus faible chez les riches ! (au contraire...)

    Bon après ils ont la combine pour masquer leur patrimoine (comme Macron par exemple).

    Exclusif - La fraude fiscale explose et atteint les 100 milliards d'euros !
    Jamais la fraude fiscale n’a été aussi importante et jamais les contrôles n’ont été aussi faibles. C’est le triste constat auquel aboutit le rapport établi par le syndicat Solidaires-Finances publiques que Marianne dévoile cette semaine. La dernière livraison de cette étude quinquennale estime dans sa fourchette haute à 100 milliards d’euros le manque à gagner pour les caisses de l’Etat, sans compter donc les fraudes aux prélèvements sociaux qui grèvent, elles, celles de la Sécu. Vingt milliards supplémentaires par rapport à l’estimation réalisée il y a cinq ans. Le syndicat n’est pas le seul à tenter de mesurer ce phénomène. Des ONG fournissent également des statistiques. Oxfam avance un chiffre allant de 60 à 80 milliards d’euros. Près de 200 milliards d’euros pour l’association Tax Justice Network, mandatée en 2012 par le groupe socialiste au Parlement européen, qui additionne fraude fiscale et sociale. Mais une chose est sûre : toutes les estimations convergent.
    L'Assemblée autorise les entreprises accusées de fraude fiscale à s'en sortir par une simple amende
    La pénalisation de la fraude fiscale en prend un coup. Dans la nuit de mardi à ce mercredi 19 septembre, les députés ont voté l'extension de la convention judiciaire d'intérêt public (CJIP) à la fraude fiscale. En clair, les entreprises fraudeuses vont désormais pouvoir éviter toute poursuite en justice en s'acquittant d'une amende. Une disposition votée deux jours après que Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, a affiché en ces termes sa détermination à lutter contre les resquilleurs : "Frauder l'impôt, c'est évidemment tout à fait inacceptable, c'est un coup de canif, voire un coup de poignard au pacte républicain".
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #409
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2011
    Messages
    321
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2011
    Messages : 321
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
    C'est déjà ça, mais ça reste une paille pour Apple et au pire, ça fait 13 milliards de plus dans les caisses de l'Irlande ... sans avoir été obligée de changer son régime fiscal favorable aux GAFAM.
    Et bien non pour l'instant l'Irlande n'a pas reçu un centime, tout l'argent est sur un compte bloqué, que le fisc récupèrera uniquement si le procès lui est favorable. Et pourtant c'est vraiment pas gagné car il n'y a aucun article qui puisse faire condamner Apple.
    J'avais lu le dossier de presse de la Commission et j'avais bien noté à l'époque que les détails juridiques étaient quasiment inexistant. À quelle loi se réfère t-on ? On ne sait pas…

    On rappellera que tout ce qu'a fait Apple c'est demander une réduction à l'Irlande. Vous pouvez en faire de même, jamais on ne vous condamnera pour l'avoir quémandée.
    Là où ça coince c'est que le pays lui a accordé cette réduction, et que la Commission estime qu'elle n'aurait pas dû.
    Sauf que si fautif il y a c'est l'Irlande en ne respectant pas le droit Européen (et encore ça reste à prouver...), car Apple comme tout un chacun ne peut être fautif de demander et d'obtenir une réduction d'impôt !

  10. #410
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    2 087
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 2 087
    Points : 4 104
    Points
    4 104
    Par défaut
    Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué Voir le message
    Et bien non pour l'instant l'Irlande n'a pas reçu un centime, tout l'argent est sur un compte bloqué, que le fisc récupèrera uniquement si le procès lui est favorable. Et pourtant c'est vraiment pas gagné car il n'y a aucun article qui puisse faire condamner Apple.
    J'avais lu le dossier de presse de la Commission et j'avais bien noté à l'époque que les détails juridiques étaient quasiment inexistant. À quelle loi se réfère t-on ? On ne sait pas…

    On rappellera que tout ce qu'a fait Apple c'est demander une réduction à l'Irlande. Vous pouvez en faire de même, jamais on ne vous condamnera pour l'avoir quémandée.
    Là où ça coince c'est que le pays lui a accordé cette réduction, et que la Commission estime qu'elle n'aurait pas dû.
    Sauf que si fautif il y a c'est l'Irlande en ne respectant pas le droit Européen (et encore ça reste à prouver...), car Apple comme tout un chacun ne peut être fautif de demander et d'obtenir une réduction d'impôt !
    Euh si ca s'appelle des aides d'états et elles peuvent être considérés comme illégales.

    Et vu que Irlande n'a pas donné les même aides à tout le monde celle-ci peuvent être refuser et donc c'est pour ca que Apple pourrait devoir rembourser.

    Apple comme tout un chacun ne peut être fautif de demander et d'obtenir une réduction d'impôt !
    Ca dépend la façon de le demander, mais sinon ca peut même s'appeler de la corruption et du chantage
    (mais bon a première vue le "chantage/menace" sur les hommes politique de la par de multinational est tolérable)
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  11. #411
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 933
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 933
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
    Ca dépend la façon de le demander, mais sinon ca peut même s'appeler de la corruption et du chantage
    Apple a respecté le protocole de l'Irlande.
    Starbucks a respecté le protocole des Pays-Bas.
    etc.

    Ces pays sont très content d'offrir un traitement de faveur à ces entreprises.
    Il me semble que c'est important pour un paradis fiscal t'attirer des grosses entreprises.
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #412
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    2 087
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 2 087
    Points : 4 104
    Points
    4 104
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Apple a respecté le protocole de l'Irlande.
    Starbucks a respecté le protocole des Pays-Bas.
    etc.
    Ces pays sont très content d'offrir un traitement de faveur à ces entreprises.
    Il me semble que c'est important pour un paradis fiscal t'attirer des grosses entreprises.
    Mais ce protocole est interdit par l'UE car considère comme des aides d'états.

    Et on ne reproche pas à l'Irlande ou au Luxembourg d'être des paradis fiscaux mais d'avoir donner des avantages à des entreprises spécifiques et donc de nuire à la concurrence "loyal".
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  13. #413
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 933
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 933
    Points : 8 906
    Points
    8 906
    Par défaut
    Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
    d'avoir donner des avantages à des entreprises spécifiques et donc de nuire à la concurrence "loyal".
    Il n'y a pas de concurrence "loyal" au sein de l'UE.
    Les salaires, les charges, les taxes, les impôts sont différents dans chaque pays.
    Produire en France coûte beaucoup plus chère que produire en Pologne. (et on a pas le droit de se défendre face aux autres pays)
    L'UE profite à certains pays plus que d'autre.
    En principe c'est l'Allemagne qui en profite le plus.

    Je crois qu'il n'y a pas qu'Apple qui passe par l'Irlande :
    Google échappe à plus d'un milliard d'euros d'arriérés d'impôts en France
    Le tribunal administratif a tranché, mercredi, en faveur de Google dans un différend qui l’opposait au fisc français sur sa filiale irlandaise. Le géant de l’Internet n'aura pas à régler les 1,115 milliard d’euros d’arriérés d’impôts réclamés.

    Facebook n'a payé que 1,16 million d'euros d'impôts en France en 2016
    Mais pour ce faire, encore faudrait-il pouvoir remettre en cause le vaste montage d'optimisation fiscale mis en place par le géant californien. La majorité des recettes de Facebook en France est en effet encaissée par des filiales installées à l'étranger, où la fiscalité est plus avantageuse pour les entreprises. Officiellement, la filiale française est uniquement chargée du marketing, ainsi que de la recherche et développement. Ainsi, la publicité qui cible directement les internautes français est en réalité facturée depuis l'Irlande.

    L'UE a perdu 5,4 milliards d'euros de revenus fiscaux en impôts de Google et Facebook
    À peine 1% d'impôt payé dans l'UE. Google et Facebook ont en commun de transférer l'essentiel de leurs profits européens en Irlande, où le taux d'imposition sur les sociétés est le plus faible de l'UE. Le rapport de l'eurodéputé socialiste Paul Tang souligne que Google paie hors de l'UE des impôts représentant 9% de son chiffre d'affaires et que cette proportion tombe à 0,82% dans l'UE. Pour Facebook, le ratio est de moins de 0,10% alors qu'ailleurs le réseau social paie des impôts représentant entre 28 et 34% de son chiffre d'affaires, ajoute-t-il.

    ====
    L'histoire était un peu bizarre à un moment :
    Apple a obtenu un taux d'imposition, en Irlande, "parmi les plus avantageux au monde"
    Bruxelles demande à Apple de rembourser à l'Irlande 13 milliards d'avantages fiscaux. Une décision jugée par Tim Cook, le PDG du géant américain, de "stupidité politique absolue".
    C'était bizarre que l'UE demande à Apple de payer plus d’impôt en Irlande alors que c'est l'Irlande qui a accordé un traitement de faveur à Apple (taux d'imposition à 0,005%), donc l'Irlande ne voulait pas toucher plus d'argent de la part d'Apple...
    L'Irlande n'avait rien demandé à l'UE, tout était "OK" pour elle.

    Je ne pense pas que l'UE puisse forcer l'Irlande a augmenter les taux d'impositions spéciaux qu'elle a accordé à Apple, Google, Facebook, etc.
    Il semblerait que si l'Irlande veut donner un taux d'imposition de 0,005% à une entreprise, elle est libre de le faire.
    Parce que si on force l'Irlande à augmenter ses taux d'impositions personnalisé, il faudra forcer le Luxembourg à faire de même.
    Je vois mal Juncker faire en sorte que les entreprises paient plus d'impôts au Luxembourg.

    J'ai peut être rien compris, mais pour l'instant j'ai pas vu de procès UE vs Irlande.
    J'ai peut être loupé le moment où l'UE a demandé à l'Irlande d'augmenter ses taux d'imposition préférentiels.
    Keith Flint 1969 - 2019

  14. #414
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 782
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 782
    Points : 124 355
    Points
    124 355
    Par défaut Redressement fiscal Apple : Bruxelles annule son action en justice contre l'Irlande
    Redressement fiscal Apple : Bruxelles annule son action en justice contre l'Irlande,
    pour non application de la décision de la commission européenne

    À la fin du mois d’août 2016, Apple a été sommée par la Commission européenne de verser la somme de 13 milliards d’euros à l’Irlande pour avantages fiscaux illégaux. Ces avantages fiscaux ont, d’après la commissaire européenne chargée de la politique de concurrence, permis à Apple de payer beaucoup moins d'impôts que les autres sociétés pendant de nombreuses années ; soit un taux d'imposition effectif de 1 % sur ses bénéfices européens en 2003, qui aurait diminué jusqu'à 0,005 % en 2014.

    Apple et l'Irlande ont fait appel de la décision de la Commission européenne. L'Irlande a décidé de se ranger du côté de la firme dirigée par Tim Cook pour protéger son régime fiscal attrayant pour les multinationales. Mais après avoir été assignée en justice par la Commission européenne, l'Irlande a un peu cédé à la pression en décembre dernier et promis de commencer à collecter les impôts dus ; lesquels seront placés sur un compte bloqué en attendant que les juridictions de l'UE donnent leur verdict.

    En septembre 2018, la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a déclaré : « Je suis également heureuse de confirmer que l'Irlande a maintenant recouvré l'intégralité de l'aide illégale d'Apple. Le montant final récupéré est de 14,3 milliards d’euros, dont environ 1,2 milliard d’euros d’intérêts. Cet argent sera placé dans un compte séquestre, en attendant l'issue de l'appel en cours de la décision de la Commission devant les tribunaux de l'UE. Cela signifie que nous pouvons procéder à la clôture de la procédure d'infraction à l'encontre de l'Irlande pour non-application de la décision ».

    Le ministère irlandais des Finances, Paschal Donohoe, a en effet confirmé qu'Apple a viré sur un compte bloqué dédié la totalité des 13 milliards d'euros que la firme de Cupertino a été condamnée à payer.

    Nom : apple_aide_detat.png
Affichages : 2760
Taille : 235,7 Ko

    Ce n’est qu’hier que cette action a été officiellement arrêtée. Dans un communiqué, nous pouvons lire :

    « À la suite de la confirmation par l'Irlande que le recouvrement intégral des aides d'État illégales accordées à Apple a été finalisé, la Commission a décidé aujourd'hui de retirer son action en justice contre l'Irlande. Le 30 août 2016, la Commission a adopté une décision relative aux aides d'État selon laquelle l'Irlande avait accordé à Apple des avantages fiscaux indus pouvant aller jusqu'à 13 milliards d'euros. La Commission a conclu que ces avantages fiscaux étaient illégaux au regard des règles de l'UE en matière d'aides d'État, puisqu'ils permettaient à Apple de payer beaucoup moins d'impôt sur les bénéfices réalisés en Irlande que d'autres sociétés soumises au même droit fiscal national et ordonnaient à l'Irlande de récupérer le montant de l'impôt qui aurait dû être payé. payé par Apple. Le délai imparti à l'Irlande pour mettre en œuvre la décision de la Commission et récupérer l'aide d'État illégale était le 3 janvier 2017. Compte tenu du retard dans la récupération, le 4 octobre 2017, la Commission a renvoyé l'Irlande devant la Cour de justice des Communautés européennes pour non-récupération de l'aide d'État illégale. accordé à Apple. Le 6 septembre 2018, l'Irlande a achevé la récupération de l'aide. Un montant total de 14,3 milliards d'euros, intérêts compris, a été remboursé par Apple dans un fonds séquestré dans l'attente des décisions définitives des juridictions de l'Union dans les recours en annulation de la décision de la Commission introduits par l'Irlande (Affaire T-778/16) et Apple (Affaire T- 892/16). Compte tenu du fait que le versement au fonds d'entiercement de l'aide illégale a supprimé la distorsion de concurrence causée par cette aide, la Commission a décidé aujourd'hui de retirer le recours formé par la Cour ».

    En clair, si la totalité des 13 milliards d'euros a déjà été virée en plus du milliard d’euros d’intérêts, nous sommes encore loin d'une victoire de l'UE qui devra attendre les décisions de justice.

    Source : Commission européenne

    Voir aussi :

    MacBook : les nouveaux claviers papillon de 3e génération présentent encore des dysfonctionnements, malgré les améliorations annoncées par Apple
    Apple lance un portail qui permet aux utilisateurs US de retrouver toutes les données que la firme collecte et de les télécharger
    Apple indique qu'en 23 jours, le taux d'adoption d'iOS 12 a atteint 50 % pour les appareils actifs, et 53 % pour les appareils vendus depuis 2014
    Apple à l'Australie: « Ce n'est pas le moment d'affaiblir le chiffrement », l'entreprise fait valoir que ce projet de loi n'est pas la solution
    Avec un contrat de 600 millions de $, Apple va se lancer dans la production de puces en Europe grâce à l'acquisition de Dialog Semiconductor
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #415
    Expert confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 113
    Points : 5 681
    Points
    5 681
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

    En clair, si la totalité des 13 milliards d'euros a déjà été virée en plus du milliard d’euros d’intérêts, nous sommes encore loin d'une victoire de l'UE qui devra attendre les décisions de justice.
    Non, en clair, il y avait 2 actions légales en cours :
    - la première pour aide d'état illégale qui est touojurs en attente de jugement
    - la seconde à l'encontre de l'Irlande pour les forcer à mettre sous sequestre les 13Mds d'euros ainsi que les intérets.

    C'est uniquement la seconde qui est fermée puisque l'irlande s'est executée. Tard, mais elle l'a fait quand même.

    C'est donc une victoire de plus pour la commisssion qui clot un dossier ou un pays essayait de ne pas respecter les règles.

    On verra dans la procédure finale si les 14,2 Mds seront confirmés ou pas... avec, je vous le rappelle, une partie de ce pecule qui reviendrait à la France.
    Mon profil linked in
    Je cherche une société sur Toulouse pour un poste de manager d'équipe ou de département de développeurs.
    Mon but est de privilégier le management humain. (accompagnement de carrière, suivi de la motivation, recrutements, limite de turn over...)

    Mes points forts ont toujours été la dimension humaine de mon management, ma mentalité agile et ma compréhension des enjeux techniques des projets.
    La gestion de projet (>30%) et la rédaction de documentation ne sont pas des taches très motivantes pour moi.

  16. #416
    Membre averti
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    209
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 87
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 209
    Points : 338
    Points
    338
    Par défaut J'aurais du choisir le "métier" d'avocat
    En clair, si la totalité des 13 milliards d'euros a déjà été virée en plus du milliard d’euros d’intérêts, nous sommes encore loin d'une victoire de l'UE qui devra attendre les décisions de justice.

    Et on jongle avec les milliards et avec le temps et avec notre argent :
    J'aurais du choisir le "métier" d'avocat ou de juge !

    Il n'y a plus d'Etats, que des tribunaux !


  17. #417
    Membre averti
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    209
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 87
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 209
    Points : 338
    Points
    338
    Par défaut
    22

  18. #418
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 782
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 782
    Points : 124 355
    Points
    124 355
    Par défaut Apple accepte de verser près de 500 millions d'euros d'arriérés d'impôts au fisc français
    Apple accepte de verser près de 500 millions d'euros d'arriérés d'impôts au fisc français,
    une victoire pour Bercy ?

    En mai 2017, nous vous rapportions que le fisc français a notifié à Apple un redressement fiscal portant sur les exercices de 2012 à 2014. Les services de Bercy réclamaient à la filiale française d’Apple le paiement de 12,2 millions d’euros.

    Précisément, la filiale redressée est Apple Retail France EURL, la filiale qui opère les Apple Stores français, et non Apple Sarl France qui est en charge du marketing. Cette filiale a été créée en 2005, quelques années avant l'ouverture du premier Apple Store au Louvre en 2009. Déficitaire jusqu'en 2013, elle n'a commencé à payer des impôts qu'à partir de cette année-là. Sur l'exercice clos fin septembre 2016, elle est retombée dans le rouge (à cause de la provision pour redressement fiscal), perdant 9,4 millions d'euros, sur un chiffre d'affaires de 623 millions.

    En effet, par l'effet des prix de transfert (qui est un mécanisme d'optimisation consistant à transférer des revenus réalisés dans un pays, vers un autre état possédant une fiscalité plus avantageuse, comme l'Irlande), les ventes physiques sont certes déclarées en France, mais toutes les ventes indirectes de produits via des tiers sont facturées depuis l'Irlande et se trouvent ainsi exonérées d'impôt français. Même chose pour les ventes réalisées via iTunes (applications, chansons...), qui sont effectuées depuis le Luxembourg.

    Les deux filiales ont déclaré donc au fisc français 700 millions d'euros de chiffre d'affaires. C'est une fraction du chiffre d'affaires effectivement réalisé par Apple en France, estimé à 4,3 milliards d'euros.

    Comme le rapportait alors l’Express, cette action du fisc hexagonal s’inscrit dans une opération plus vaste portant sur un redressement fiscal d’Apple France pour plus de 400 millions d’euros sur les exercices 2011, 2012 et 2013.

    Rappelons que l'Italie a réussi à faire plier Apple en obligeant l’entreprise à s’acquitter de 318 millions d'euros d'impôts en 2015 même si, il faut le préciser, ce redressement a été revu à la baisse après négociation avec les autorités. À l'origine, l'addition se montait à 879 millions d'euros.

    Nom : logo-apple-special-event-sept-12-2017.jpg
Affichages : 1627
Taille : 40,7 Ko

    Apple avait alors publié un communiqué lié à cette affaire.

    Citation Envoyé par Apple
    Apple est un puissant moteur de croissance en France et nous sommes très fiers que notre investissement et notre innovation soient à l’origine de la création de 180 000 emplois locaux, dont plus de 160 000 qui n’existaient pas avant que nous lancions l’App Store en 2008. Les développeurs français ont créé plus de 50 000 applications et ont gagné plus d’un milliard d’euros en les proposant à des clients dans le monde entier.

    Nos 20 magasins accueillent des millions de personnes chaque année et ont des retombées économiques positives sur d’autres commerçants à travers le pays.

    En tant que plus grand contribuable au monde, nous savons que le paiement d’impôts est une contribution importante à la société et nous payons tout ce que nous devons partout où nous sommes implantés.
    Apple accepte de verser 500 millions d’euros

    Comme l'annonce L'Express, les services fiscaux de Bercy ont réussi à convaincre la firme à la pomme de lui régler près de 500 millions d'euros, correspondant à 10 ans d'arriérés d'impôts, et mettre un terme à ce litige. « Depuis déjà plusieurs mois, des négociations secrètes sur ce sujet ont débuté avec la Direction des vérifications nationales et internationales (DVNI) de Bercy. Mais il faut attendre la fin du mois de décembre pour qu'un accord confidentiel soit finalement trouvé », ont indiqué nos confrères.

    Contacté par le Figaro, Apple a officiellement réagi à cette information, confirmant la signature récente d'un accord, qui apparaîtra dans les prochains comptes de l'entreprise. Voici la déclaration de la société dans son intégralité:

    Citation Envoyé par Apple
    Nous sommes fiers de la contribution d'Apple à l'économie française notamment grâce aux centaines de milliers d'emplois liés à l'expansion de l'économie des applications iOS, nos centaines de fournisseurs et le renforcement de nos équipes sur le territoire. Les développeurs français ont généré 1,3 milliard d'euros à travers la vente de leurs applications sur l'App Store dans le monde entier et l'année dernière, nous avons investi un montant de 800 millions d'euros dans la sous-traitance en France. Au total, notre activité en France soutient près de 240.000 emplois sur l'ensemble du territoire. Nous savons le rôle important que jouent les impôts dans la société et nous payons nos impôts dans tous les pays où nous opérons, en pleine conformité avec les lois et pratiques en vigueur au niveau local. En tant qu'entreprise multinationale, Apple est régulièrement audité par les autorités fiscales du monde entier. L'administration fiscale française a récemment conclu un audit pluriannuel sur les comptes français de la société et l'ajustement sera communiqué dans nos comptes publics.
    Sources : L'Express, Le Figaro

    Et vous ?

    Pensez-vous que ce montant soit suffisant ?
    Cela constitue-t-il, selon vous, une victoire pour Bercy ou est-ce simplement de la poudre aux yeux pour endormir les poursuites du fisc ?

    Voir aussi :

    Cisco soutient les appels lancés par Microsoft et Apple pour la mise sur pied d'une version US du RGPD
    Des enfants de « riches » trichent à l'école en se servant de l'Apple Watch, la montre connectée du géant de la marque à la pomme
    Apple ralentit votre iPhone, mais explique pourquoi vous ne pouvez lui en tenir rigueur en comparant les mises à jour iOS aux rénovations de cuisine
    Apple note une forte croissance de ses activités de service au 1T19, mais note que les ventes de l'iPhone ont chuté pour la première fois
    Un bogue majeur affectant l'appli FaceTime d'Apple permet d'espionner le destinataire d'un appel avant que ce dernier ne décroche sur son iPhone
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #419
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 782
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 782
    Points : 124 355
    Points
    124 355
    Par défaut Apple attaque en justice la décision de la Commission européenne qui l'a obligée à verser 13 milliards d'euros
    Apple attaque en justice la décision de la Commission européenne qui l'a obligée à verser 13 milliards d'euros à l'Irlande,
    pour avantages fiscaux illégaux

    Fin août 2016, Apple a été sommé par la Commission européenne de verser une somme de 13 milliards d’euros à l’Irlande pour avantages fiscaux illégaux. C'est en Irlande que se trouve le siège d'Apple en Europe, et c'est là que l'entreprise enregistre tous les bénéfices réalisés dans cette zone géographique.

    D’après Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, les avantages fiscaux accordés à Apple ont permis à la société de payer beaucoup moins d'impôts que les autres sociétés pendant de nombreuses années. Ce traitement sélectif aurait permis à Apple de se voir appliquer un taux d'imposition effectif de 1 % sur ses bénéfices européens en 2003 ; lequel taux aurait diminué jusqu'à 0,005 % en 2014, d’après Margrethe Vestager.

    L’Irlande et Apple ont fait appel de cette décision. Le gouvernement irlandais a affirmé qu’Apple n'a jamais bénéficié de traitement de faveur et que le traitement fiscal qui lui a été appliqué respecte bien les normes en vigueur en Irlande. Par ailleurs, il a accusé la Commission d'avoir fait une surévaluation des bénéfices réalisés par les filiales d'Apple se trouvant en Irlande en l'occurrence Apple Sales International (ASI) et Apple Operations Europe (AOE). Selon Dublin, les importantes décisions qui s'appliquent à ces deux filiales ont été prises aux États-Unis et par conséquent, les bénéfices qui en résultent ne devraient pas leur être imputés.

    L'Irlande a soutenu que « la Commission européenne n'a pas la compétence, selon les règles en matière d'aide publique, à substituer de façon unilatérale la politique fiscale d'un État membre par son propre point de vue. »

    Une situation qui a été génératrice de tension en Europe. Face au peu d’empressement de l’Irlande de récupérer les impôts présumés d’Apple, Bruxelles a lancé une action en justice contre l’Irlande en octobre 2017. Aussi, début décembre 2017, le gouvernement irlandais a annoncé avoir trouvé un accord avec l’éditeur d’iOS afin de commencer à collecter début 2018 les 13 milliards d’euros réclamés par Bruxelles.

    Il a fallu attendre septembre 2018 pour que ce montant soit entièrement collecté, , bien qu'il soit toujours possible qu'Apple puisse récupérer l'argent.

    Nom : apple_aide_detat.png
Affichages : 1027
Taille : 235,7 Ko

    Apple s'attaque à cette décision

    Apple va lancer mardi un recours juridictionnel contre l'ordre de la Commission européenne de payer ces 13 milliards d’euros d’arriérés d’impôts dans le cadre de la campagne de répression menée par l’UE contre l’évasion fiscale des multinationales.

    Le fabricant d'iPhone devrait envoyer une délégation de six personnes dirigée par le directeur financier, Luca Maestri, à l'audience de deux jours devant le tribunal de grande instance de Luxembourg, le deuxième tribunal de l'UE. Apple devrait faire valoir qu'il n'a rien fait de mal, car il avait suivi les lois fiscales irlandaise et américaine. L'éditeur a présenté des arguments similaires dans un blog à la suite de la décision fiscale prise par l’Union européenne il y a deux ans. Il dira à la cour que la majeure partie de ses taxes est due aux États-Unis, car la majeure partie de la valeur de ses produits, y compris la conception, l’ingénierie et le développement, y est créée.

    L’Irlande, qui a accusé la Commission d’avoir outrepassé ses pouvoirs et porté atteinte à la souveraineté nationale des États membres sur les questions fiscales, conteste également la décision de l’UE.

    Le régime fiscal irlandais est un attrait essentiel pour les sociétés multinationales, qui emploient environ 10% de la main-d’œuvre du pays. Le Luxembourg soutient l'Irlande tandis que la Pologne soutient la Commission. Vestager s'est également intéressée aux transactions avantageuses proposées par les Pays-Bas à Starbucks, du Luxembourg à Amazon, Fiat et Engie, ainsi qu'à un régime fiscal britannique pour les multinationales .

    La répression fiscale de l'exécutif européen a connu un revers en février dernier lorsque le Tribunal a annulé sa décision contre un allégement fiscal belge bénéficiant à BP, BASF et à plus de 30 autres multinationales, affirmant qu'il ne s'agissait pas un régime d'aide d'Etat. Cependant, la Commission a relancé cette affaire lundi.

    Nom : apple.png
Affichages : 938
Taille : 122,3 Ko

    L’article 107 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne (TFUE) interdit en principe les aides octroyées par les personnes publiques aux entreprises. Ainsi, l’alinéa 1 énonce que « sauf dérogations prévues par les traités, sont incompatibles avec le marché intérieur, dans la mesure où elles affectent les échanges entre États membres, les aides accordées par les États ou au moyen de ressources d'État sous quelque forme que ce soit qui faussent ou qui menacent de fausser la concurrence en favorisant certaines entreprises ou certaines productions ».

    On peut, en conséquence, qualifier une aide d’aide d’État lorsque les 4 critères suivants sont remplis :
    • une aide accordée à une entreprise,
    • par l’État au moyen de ressources publiques,
    • procurant un avantage sélectif, et
    • affectant les échanges entre États membres et la concurrence.

    Les aides publiques aux entreprises sont donc par principe interdites, par les articles 107 et suivants du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) sous réserve des exceptions définies par le Traité et la Commission européenne.

    Lorsqu’elles sont autorisées, les aides doivent en règle générale faire l’objet d’une notification à la Commission européenne et elles ne peuvent être octroyées qu’après approbation de la Commission.

    Depuis 2001, la Commission a, cependant, adopté des règlements qui permettent aux États membres d’accorder certaines catégories d’aides aux entreprises sans notification préalable lorsque celles-ci remplissent des critères précis. Dans ce cas, ils doivent cependant informer la Commission de tout régime d’aide mis en place sur le fondement de ces règlements. Ainsi, les aides qui sont octroyées sur la base de ces régimes exemptés de notification et qui en respectent toutes les conditions sont présumées compatibles avec le marché intérieur.

    Sources : Reuters, aides accordées par les Etats

    Voir aussi :

    Les e-mails d'Apple, Facebook, Amazon, Google, Google exigés dans l'enquête du panel de la Chambre des Etats-Unis, pour élucider leurs pratiques commerciales et leurs acquisitions antérieures
    Apple présente ses iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max qui mettent l'accent sur l'appareil photo et apportent enfin un Mode Nuit
    Apple a modifié l'algorithme de recherche de son App Store qui favorisait ses propres applications dans les résultats de recherches, quelques mois après une plainte déposée par Spotify
    Apple et Foxconn auraient enfreint le droit du travail en Chine pour fabriquer les nouveaux iPhone qui doivent sortir bientôt, rapporte China Labor Watch dans son récent rapport
    Images attachées Images attachées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #420
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    67
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 67
    Points : 129
    Points
    129
    Par défaut
    Ils nous prennent pour qui ces idiots à vouloir tenter de faire fléchir les institutions européennes !!! Non seulement ils se moquent de nous en réalisant de l'évasion fiscale à grande échelle, mais en plus de cela ils persistent et signent !!!!

    Je serai juge à la cours européenne, je doublerai le montant de leur amende pour demande abusive...

    Cette entreprise qui ne pense qu'à se saisir des devises étrangères pour les rapporter sur sol américain sans être taxée, devrait faire l'objet d'un boycott des consommateurs européens, histoire de les obliger à méditer à propos de leur manière totalement irrespectueuse d'autrui de procéder.

Discussions similaires

  1. USA : Apple accusé d'éviter de verser des milliards de dollars d'impôts
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/06/2013, 12h39
  2. Réponses: 12
    Dernier message: 03/08/2012, 17h47
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 08/06/2011, 09h59
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 28/01/2011, 21h07

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo