Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Mozilla licencie les dernières personnes travaillant sur Firefox OS pour les objets connectés
    Firefox OS : Mozilla se retire du marché des smartphones
    Pour se concentrer sur les appareils connectés et l’IdO

    Mise à jour le 05/02/2016 : Mozilla confirme sa sortie du marché des smartphones, le développement de Firefox OS pour les smartphones pourrait prendre fin en mai 2016

    Comme annoncé en décembre dernier par Ari Jaaksi, responsable de Firefox OS, la fondation Mozilla va effectivement se retirer du marché des smartphones. Elle vient en effet de confirmer qu’elle va mettre fin au développement de Firefox OS pour les smartphones après la sortie de la version 2.6. Il faut noter que conformément à la feuille de route de développement de Firefox OS, annoncée en juillet dernier, une nouvelle version majeure du système mobile était prévue tous les six mois. Firefox OS 2.5 étant disponible depuis novembre 2015, cela sous-entend que la version 2.6 pourrait être livrée au cours du mois de mai.

    Le nouveau défi de Mozilla, c’est l’internet des objets. L’éditeur de Firefox voit plus de succès dans ce domaine pour son OS basé sur les technologies du web. Mozilla a donc décidé d’y mettre toute son énergie plutôt que de continuer sur un territoire déjà correctement réparti entre Android et iOS. Dans un billet, Mozilla explique en effet que la multiplicité de systèmes d’exploitation et écosystèmes d’applications déjà établis signifie que la fondation doit jouer en essayant de rattraper son retard. La fondation Mozilla estime encore que « les conditions n’y étaient pas » pour gagner sur la commercialisation de smartphones. Par conséquent, « nous avons décidé que pour réussir dans le nouveau domaine d’appareils connectés, nous devons concentrer notre énergie entièrement sur le prototypage du futur et explorer comment nous pouvons avoir le plus d’impact dans l’IdO », a-t-elle écrit.

    Une autre décision qui accompagne la fin du développement de Firefox OS est que le Firefox Marketplace sera également fermé à certaines applications. Le Marketplace est un magasin qui propose des applications conçues pour tout appareil Firefox OS, Firefox pour Android ou Firefox pour ordinateur de bureau. Mozilla a décidé qu’en date du 29 mars 2016, le Marketplace ne va plus accepter les soumissions d’applications pour Android, bureau et tablettes. Il faut aussi noter que toutes les applications du Marketplace qui ne prennent pas en charge Firefox OS seront supprimées. En ce qui concerne les applications Firefox OS, elles continueront d’être acceptées jusqu’en 2017, le temps qu’une date soit fixée pour la fin des soumissions d’applications pour ce système d’exploitation.

    Source : Mozilla

    Depuis le 7 décembre, Mozilla organise son évènement Mozlando 2015, où de nombreuses sessions sont prévues pour discuter et informer sur les différents projets de la fondation. L’évènement qui a lieu à Orlando, en Floride, est toujours en cours et devra se terminer le 11 décembre. Les deux premiers jours de Mozlando 2015 ont livré de nombreuses informations qui ont été divulguées à la volée sur la toile aussi bien par les participants que par des responsables de la fondation Mozilla.

    À ce jour, au moins une des annonces faites à l’évènement semble avoir été une surprise pour les internautes : Mozilla met une croix sur son initiative de smartphones Firefox OS. Cette annonce semblait inattendue vu que l’OS a connu une nouvelle version majeure, il y a un moins d’un mois. Firefox OS 2.5 a en effet été livré en novembre dernier avec quelques nouvelles fonctionnalités intéressantes pour les appareils mobiles. Cette nouvelle version majeure de Firefox OS est également venue avec une application Android expérimentale pour permettre aux utilisateurs d’expérimenter l’OS mobile sur leurs appareils Android.

    Tout cela semblait indiquer un intérêt particulier pour la fondation d’offrir un OS pour les appareils mobiles. Mais « Mozilla va arrêter de développer et de vendre les smartphones Firefox OS. », d’après un tweet d’Ari Jaaksi, responsable de Firefox OS et Senior Vice President, Appareils connectés, Mozilla. Contacté par le média américain TechCrunch pour plus de détails, le responsable de Firefox OS confirme l’information en mettant en cause l’incapacité d’offrir la meilleure expérience possible aux utilisateurs mobiles. Par contre, il rassure que l’OS va continuer d’exister. Le développement de Firefox OS sera en effet réorienté pour mieux répondre aux besoins des appareils connectés et du marché de l’internet des objets (IdO).

    « Nous sommes fiers des avantages que Firefox OS a ajouté à la plateforme Web et nous continuerons à assurer l’expérience utilisateur à travers les dispositifs connectés. Nous allons construire tout ce que nous faisons comme un véritable projet open source, axé sur l’expérience utilisateur d’abord puis construire des outils pour permettre à l’écosystème de se développer. Firefox OS a prouvé la flexibilité du Web, s’adaptant des smartphones bas de gamme aux téléviseurs HD. Cependant, nous n'avons pas été en mesure d’offrir la meilleure expérience utilisateur possible et nous allons donc cesser d’offrir des smartphones Firefox OS à travers les canaux de fournisseurs. Nous partagerons bientôt plus d’informations sur notre travail et de nouvelles expériences à travers les dispositifs connectés ».

    Cette décision de Mozilla de se retirer du marché des smartphones et d’essayer de conquérir des terrains beaucoup moins explorés tels que l’internet des objets semble être une bonne initiative. Depuis sa sortie, Firefox OS n’a pas pu décoller pour grignoter quelques parts de marché, même si les prix des smartphones exécutant l’OS étaient assez bon marché pour une accessibilité à tous. Firefox OS est d’abord arrivé sur un marché largement dominé par Android et iOS, et en plus, avec un déficit de fonctionnalités par rapport à ces derniers. Mozilla a donc réajusté sa stratégie à plusieurs reprises, que ça soit en lançant une nouvelle gamme de smartphones sur le marché africain, en ouvrant son OS aux applications Android ou encore en décidant de livrer Firefox OS avec des smartphones haut de gamme. Mais, il semble finalement que la fondation anticipe plus de succès dans les smart TV et les objets connectés en général.

    Sources : Ari Jaaksi via Twitter, TechCrunch

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la décision de Mozilla d’arrêter de développer Firefox OS pour les smartphones ?
    Les objets connectés et l’internet des objets sont-ils des domaines prometteurs pour Firefox OS ?

    Voir aussi

    La fondation Mozilla présente une feuille de route pour le développement de Firefox OS 2.5 dont la sortie est prévue en novembre
    Firefox OS 2.5 : la dernière version majeure de l'OS mobile de Mozilla est disponible et prête à être testée sur les dispositifs Android
    Ubuntu Touch, Firefox OS, Tizen : quel avenir pour ces OS mobiles open source ? Ces derniers ont du mal à convaincre des utilisateurs
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    A mon avis, il aurait mieux valu persévérer dans le marché des smartphones pour espérer percer dans les objets connectés et l’internet des objets.
    Musique et films playmobil en stopmotion : https://www.youtube.com/channel/UCeX...HZ4DicZiSrkpYQ

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Je pense que ce lancer dans le marché des objets connecté avec FirefoxOS est une très mauvaise idée. L'OS n'a pas réussi a convaincre sur mobile en partie a cause de son manque de vision bas niveau, en objet connecté ça sera pire.

  4. #4
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Je pense que ce lancer dans le marché des objets connecté avec FirefoxOS est une très mauvaise idée. L'OS n'a pas réussi a convaincre sur mobile en partie a cause de son manque de vision bas niveau, en objet connecté ça sera pire.
    Parfaitement d'accord. J'aimerais bien savoir par exemple si ça tourne sur un Raspberry Pi, un Arduino Yun ou un Intel Edison...

    Et pour les smartphones, j'ai l'impression que cet OS n'a jamais eu sa chance. Vous, je ne sais pas, mais moi, je n'ai jamais été amené à décider de ne pas en acheter, puisque je n'ai jamais eu la possibilité de le faire. Je n'ai jamais vu aucun téléphone en vente. Et j'ai l'impression que les rares modèles qui sont sortis dans d'autres pays étaient plutôt faibles, niveau hardware.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  5. #5
    Expert confirmé
    Finalement, je n'aurais jamais pu me servir de mon smartphone Firefox OS et visiblement ça ne va pas changer...

    Édit : d'après MaitrePylos l'article se plante complètement ?

  6. #6
    Modérateur

    Bonjour le TROLL du titre.

    En gros ils arrêtent les ventes liés, parce que les constructeur ne jouent pas le jeu et ne font pas la promotion.
    L'OS continue à être développés, mais au lieu de ciblè une marque de smartphone, on pourras l'installer sur divers Smartphone.
    Et c'est bien ce que dit Ari Jaaski

    Citation Envoyé par Ari Jaaski

    will stop offering Firefox OS phones through carriers. But we will continue improving web experience on smartphones


    Ils ne livreront plus de produit type ZTE OPEN C, c'est tout, ils font le pari d'un OS sans constructeur.

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Parfaitement d'accord. J'aimerais bien savoir par exemple si ça tourne sur un Raspberry Pi, un Arduino Yun ou un Intel Edison...
    Ça tournera certainement sur RaspPi vu que c'est basé sur du Linux. Mais c'est le principe de l'OS orienté Web qui me parait bizarre sur des objet embarqués qui n'auront tout simplement pas la moindre interface graphique pour la plupart.

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Et pour les smartphones, j'ai l'impression que cet OS n'a jamais eu sa chance. Vous, je ne sais pas, mais moi, je n'ai jamais été amené à décider de ne pas en acheter, puisque je n'ai jamais eu la possibilité de le faire. Je n'ai jamais vu aucun téléphone en vente. Et j'ai l'impression que les rares modèles qui sont sortis dans d'autres pays étaient plutôt faibles, niveau hardware.
    Si tu n'en a pas vu, c'est normal, il ont principalement visé le bas de gamme pour les marché en voie de développement.

    Citation Envoyé par MaitrePylos Voir le message
    En gros ils arrêtent les ventes liés, parce que les constructeur ne jouent pas le jeu et ne font pas la promotion.
    L'OS continue à être développés, mais au lieu de ciblè une marque de smartphone, on pourras l'installer sur divers Smartphone.
    Sauf que le non partenariat avec des vendeurs, ça n'est pas viable à long terme et Mozilla le sait. Il suffit de voir sur PC où la vente liée impose des monopoles de fait (MacOs X pour les Mac, Windows pour le reste). Sur téléphone c'est bien pire vu qu'on installe pas un OS sur un nouveau smartphone de la même manière que sur PC, que le matériel est bien moins générique.

    Donc l'OS est maintenu pour le moment, mais il finira fatalement par se réorienter.

  8. #8
    Membre confirmé
    Pour avoir développé une petite appli, je dois dire que la gestion des permissions des accès matériel en dev était pas facile.

    Enfin maintenant pour faire vivre l'OS, il faute compter sur la communauté, à l'image de cyanogen, parce que c'est pas tout le monde qui va installer son propre OS sur son téléphone. Moi je suis près à le faire pour avoir un système plus réactif.

  9. #9
    Membre régulier
    Explications...
    Le problème de Mozilla pourrait être expliqué par l'exemple du ZTE open C en france :

    Mozilla a proposé des mises à jour à son partenaire ZTE, les utilisateurs de ZTE sont (je crois) toujours en version 1.3 alors que nous en sommes à la 2.5 pour le canal principal.
    ZTE n'a jamais publié aucune mise à jour du système.

    Un an et demi après ce partenariat, Mozilla jette l'éponge du partenariat puisque ZTE (pour la france et d'autres constructeur ailleurs) ne transmet pas les mises à jour à leur utilisateur.

    Accessoirement, il me semble qu'Android rencontre les mêmes problèmes, les mises à jour sont au bon vouloir des constructeurs...
    Et Apple ne cherche pas à produire de iOS compatible avec les vieilles versions de ses téléphones, si vous voulez le dernier iOS, il va falloir passer au dernier iphone...

    Donc finalement, je pense pouvoir résumer le point de vue de Mozilla sur le sujet ainsi :
    - Dans le cas d'un partenariat avec les constructeurs, les mises à jour ne sont presque jamais déployées ou avec beaucoup de retard. Cela crée un flou pour les utilisateurs, qui pense alors que l'OS n'évolue pas.
    - Mozilla a toujours mis l'utilisateur au centre de ces préoccupations, avoir des partenaires commerciaux non-fiable, laissant les utilisateurs avec de vieilles versions plus ou moins obsolètes ne correspond pas à sa philosophie.
    - Mozilla peut alors poursuivre ses partenariat au risque de ternir sa réputation, ou constater que sa philosophie n'est pas respectée et abandonnée ces partenariat.

    En conséquence, je me réjouis de cette nouvelle, car Mozilla n'aura pas plié face aux pratiques basée sur l'obsolescence logicielle (la non-mise à jour) de ces constructeurs.

    C'est un peu dommage car FirefoxOS restera un système à installer en rootant son appareil, donc réservé aux utilisateurs avertis.
    Mais dans les conditions présentes, il faut déjà être un utilisateur averti pour faire les mises à jour...

    L'annonce n'a rien donc d'étonnant, et ne change pas grand chose pour ceux qui utilisent déjà FirefoxOS!
    "L'avidité qui consume l'esprit non critique à l'égard de ce qu'il s'imagine certitude ou finalité le pousse à se délecter d'ombre"
    -- Eric Temple Bell

  10. #10
    En attente de confirmation mail
    Le marché des smartphones, contrairement à ce que l'on peut croire, n'est pas "ouvert" à tous le monde.

    La concurrence y est féroce et nombreux sont les intervenants à y perdre leur mise de manière aussi efficace qu'au casino (aussi bien au niveau des fabricants de matériel que des sociétés éditrices de logiciel)!

    Les technologies évoluent à une vitesse incroyable qui empêche tout amortissement sur le moyen terme (tu édites un logiciel? Ce doit être le succès immédiat ou tu as perdu ton temps... et ton argent)

    Dans ces conditions, il est logique que Mozilla préfère se concentrer sur ce qu'elle sait bien faire (et à titre personnel, j'espère que Mozilla revienne sur sa décision d'abandonner Thunderbird, un produit d'une qualité rare)

  11. #11
    Membre chevronné
    J'ai quand même envie de dire que tout ce qui s'est passé avec Firefox OS, de son lancement à son abandon, était assez prévisible, et que donc en réfléchissant un peu et en faisant une véritable étude d'opportunité (premier pas de tout projet sérieux), Mozilla aurait pu économiser pas mal de pognon. Du pognon qui manque aujourd'hui cruellement au développement de Firefox (le browser).

    Le contrat de Mozilla avec Google pendant une bonne décennie a été un sacré pactole, et quand je vois où en est Mozilla aujourd'hui (Fin de Firefox OS et de Thunderbird, Firefox dans les profondeurs du classement en terme d'utilisation), je me demande ce qu'ils ont fait avec ces moyens.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  12. #12
    Membre du Club
    Citation Envoyé par MaitrePylos Voir le message
    Bonjour le TROLL du titre.

    En gros ils arrêtent les ventes liés, parce que les constructeur ne jouent pas le jeu et ne font pas la promotion.
    L'OS continue à être développés, mais au lieu de ciblè une marque de smartphone, on pourras l'installer sur divers Smartphone.
    Et c'est bien ce que dit Ari Jaaski



    Ils ne livreront plus de produit type ZTE OPEN C, c'est tout, ils font le pari d'un OS sans constructeur.
    "We will end development on Firefox OS for smartphones after the version 2.6 release."
    https://discourse.mozilla-community....ouncement/6864

    Il est où déjà le troll?

  13. #13
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    J'ai quand même envie de dire que tout ce qui s'est passé avec Firefox OS, de son lancement à son abandon, était assez prévisible, et que donc en réfléchissant un peu et en faisant une véritable étude d'opportunité (premier pas de tout projet sérieux), Mozilla aurait pu économiser pas mal de pognon. Du pognon qui manque aujourd'hui cruellement au développement de Firefox (le browser).

    Le contrat de Mozilla avec Google pendant une bonne décennie a été un sacré pactole, et quand je vois où en est Mozilla aujourd'hui (Fin de Firefox OS et de Thunderbird, Firefox dans les profondeurs du classement en terme d'utilisation), je me demande ce qu'ils ont fait avec ces moyens.
    Tout n'est pas perdu, Firefox OS n'est pas mort, il est juste mort pour les smartphones. Ça aura tout de même pris de normaliser quelques API.

  14. #14
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    Tout n'est pas perdu, Firefox OS n'est pas mort, il est juste mort pour les smartphones. Ça aura tout de même pris de normaliser quelques API.
    Oui, je sais, les IoT. Un domaine où pour l'instant, il y a peu à voir d'un point de vue commercial (Mozilla va devoir attendre longtemps avant de rentabiliser - peut-être - ses investissements) et où Firefox OS a tout à prouver. Et il faudra encore des investissements avant d'arriver au point où on saura si ça marche ou non. C'est une fuite en avant. Pendant ce temps, Firefox continue à partir à la dérive.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  15. #15
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    Tout n'est pas perdu, Firefox OS n'est pas mort, il est juste mort pour les smartphones. Ça aura tout de même pris de normaliser quelques API.
    Autant, pour les smartphones le projet me semblait trop difficile mais pas dénué d'une certaine logique, autant sur l'IoT, je ne vois pas un seul instant comment il peuvent convaincre ni même et en tirer quoi que se soit de bon.

    Sur mobile Mozilla est arrivé trop tard, avec des solution techniques discutables et surtout avec un manque de puissance marketing. Mais cet OS répondait a une réelle logique : ça leur permettait d'ouvrir leur propre porte d'accès sur le monde du mobile où l'intégration du navigateur maison les met en position de fort désavantage, voire les exclu carrément (sur iOS)

    Par contre d'avoir un OS orienté navigateur sur des machines qui n'auront pas la moindre interface graphique, ça n'a aucun intérêt, un Linux minimal est très largement suffisant. Et surtout ça n'apportera rien à la Mozilla en terme de présence.

  16. #16
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Autant, pour les smartphones le projet me semblait trop difficile mais pas dénué d'une certaine logique, autant sur l'IoT, je ne vois pas un seul instant comment il peuvent convaincre ni même et en tirer quoi que se soit de bon.

    Sur mobile Mozilla est arrivé trop tard, avec des solution techniques discutables et surtout avec un manque de puissance marketing. Mais cet OS répondait a une réelle logique : ça leur permettait d'ouvrir leur propre porte d'accès sur le monde du mobile où l'intégration du navigateur maison les met en position de fort désavantage, voire les exclu carrément (sur iOS)

    Par contre d'avoir un OS orienté navigateur sur des machines qui n'auront pas la moindre interface graphique, ça n'a aucun intérêt, un Linux minimal est très largement suffisant. Et surtout ça n'apportera rien à la Mozilla en terme de présence.
    Je pense qu'il parle IoT en parlant des TV ou objet ayant une interface graphique avec le web. Sur une ampoule, ça n'a pas beaucoup sens, même si c'est de plus en plus du JS dernier.

  17. #17
    Membre éprouvé
    Ils sont moins cons que M$ qui s'entete avec son OS mobile qui ne decolle pas. A un moment faut etre lucide; ils sont arrives trop tard et ne proposent rien de plus que les autres; a moins d'avoir du fric a gaspiller comme M$, qu'ils se concentrent sur d'autres sujets il y en a tellement plutot que d'essayer de s'accrocher betement.

  18. #18
    Invité
    Invité(e)
    Mozilla a proposé des mises à jour à son partenaire ZTE, les utilisateurs de ZTE sont (je crois) toujours en version 1.3 alors que nous en sommes à la 2.5 pour le canal principal.
    Effectivement ZTE n'a jamais déployé de mises à jour pour l'Open C au delà de la v1.3.

    Des solutions de contournement existent, mais l'utilisateur lambda n'y mettra jamais les bras.

    Tandis que les plus aguerris n’apprécierons pas forcement d’utiliser des sources non officielles, glanées au fil du net.

    Donc clairement, le seul "Firefox Phone" disponible en France est dors et déjà obsolète; a moins d'y installer Android pour conserver un OS fonctionnel et sécurisé.

    La messe est dite...

    J'ai quand même envie de dire que tout ce qui s'est passé avec Firefox OS, de son lancement à son abandon, était assez prévisible, et que donc en réfléchissant un peu et en faisant une véritable étude d'opportunité (premier pas de tout projet sérieux), Mozilla aurait pu économiser pas mal de pognon. Du pognon qui manque aujourd'hui cruellement au développement de Firefox (le browser).

    Le contrat de Mozilla avec Google pendant une bonne décennie a été un sacré pactole, et quand je vois où en est Mozilla aujourd'hui (Fin de Firefox OS et de Thunderbird, Firefox dans les profondeurs du classement en terme d'utilisation), je me demande ce qu'ils ont fait avec ces moyens.
    Je suis d'accord à 100%.

    Mozilla a initié le projet sans aucun "business model". Indiquant cibler les utilisateurs issus de pays émergents.

    La philanthropie a ses limites (d’ailleurs le smartphone à il besoin de son "OS libre"?) lorsque l'on doit assurer le salaire d'employés talentueux; ainsi que "l’expérience utilisateur" de millions d'internautes.

    La fondation ferait bien de se bouger, n'ayant plus pour revenus que de maigres dons/contributions et revenus publicitaires; appuyés par les économies réalisées par le programme ESR.

    Je me moque des objets connectés, tandis que Larry Ellison et d'autres prophétisent la mort du PC.

    Celui-ci me semble plutôt vivant.

  19. #19
    Membre expert
    La vérité est que Mozilla est en train de se casser la gueule, tout simplement. Les PDMs du navigateur s'effondrent, ils ont tenté l'aventure mobile avec Firefox OS mais ça a bidé aussi, ils arrêtent Mozilla Persona, Firefox se "chromise" (support de propriétés CSS "-webkit" et adoption à venir des extensions Chrome), Thunderbird est à vendre... Il n'y a que Rust qui se porte bien. À partir d'un moment il faut être réaliste. Mozilla prend l'eau de toutes parts (ou presque, cf. Rust) et va couler pour de bon dans les années à venir.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  20. #20
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par air-dex Voir le message
    La vérité est que Mozilla est en train de se casser la gueule, tout simplement. Les PDMs du navigateur s'effondrent, ils ont tenté l'aventure mobile avec Firefox OS mais ça a bidé aussi, ils arrêtent Mozilla Persona, Firefox se "chromise" (support de propriétés CSS "-webkit" et adoption à venir des extensions Chrome), Thunderbird est à vendre... Il n'y a que Rust qui se porte bien. À partir d'un moment il faut être réaliste. Mozilla prend l'eau de toutes parts (ou presque, cf. Rust) et va couler pour de bon dans les années à venir.
    Pour ce qui se porte bien :
    • Rust
    • Let's Encrypt
    • pdf.js


    Après ils sont à l'origine de truc utilisé par tous, comme asm.js, certaines API HTML5. Ils aussi sont très présent au W3C. Il ne faut pas voir Mozilla que comme une entreprise.

###raw>template_hook.ano_emploi###