Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Twitter va simplifier les boutons Tweet au courant de ce mois
    Twitter va simplifier les boutons Tweet au courant de ce mois
    en enlevant les paramètres count et counturl

    Dans le cadre du changement de design des boutons Tweet et Suivre, Twitter avait annoncé son intention d'arrêter l'utilisation de l'API public JSON qui permettait aux développeurs de plugin et autres amateurs d'afficher sur leurs pages web le nombre de fois où celles-ci ont été partagées via Twitter. Les changements prévoient d'enlever du bouton Tweet le compteur qui donnait le nombre de fois que le partage a été fait, mais aussi de changer l'apparence des deux boutons en mettant les écritures en blanc sur un fond bleu foncé. L'abandon de l'API JSON est un coup dur pour les développeurs tiers ayant bâti leurs modèles économiques sur cette possibilité gratuite que leur offrait le réseau social. Dorénavant, ces derniers doivent se rabattre sur l'API REST qui n'est pas très complète ou bien faire des efforts considérables pour commencer à utiliser les statistiques via GNIP, l'agrégateur de données de médias sociaux acquis par Twitter en 2014.

    Avec GNIP, Twitter va donc commencer à vendre un service qui était jusque-là gratuit avec l’annonce au mois d’août de la disponibilité d’une API complète de recherche. De l’avis de certains développeurs utilisant les API de Twitter, la disponibilité de cette API de recherche combinée à l’abandon de JSON vont contribuer à rendre les informations partagées via Twitter plus significatives et plus fiables.


    Pour ceux qui souhaitent continuer à utiliser le service de partage de façon libre, l’API REST, qui est beaucoup plus compliqué à intégrer dans les projets de développement, demeure à leur disposition. Par ailleurs, l’utilisation de cette API requiert des autorisations individuelles et donc ne représente pas de partage de données « open source ». Cependant, le coût des services proposés par GNIP est jugé comme étant très élevé par certains. En effet, d’après un post des créateurs de la plateforme de partage de Social Warefare, le coût que supporterait un développeur pour vouloir restaurer ces informations disponibles sur Twitter est tout simplement exorbitant. Les prix ne sont pas rendus visibles sur GNIP, mais rien que pour accéder aux services proposés par GNIP, le développeur devra débourser des milliers de dollars chaque mois. Le directeur technique de BlitzMetrics, Dennis Yu, confie dans un billet de blog que sa compagnie a été obligée de payer entre 5000 et 20.000 dollars pour accéder aux données de Twitter via GNIP.

    Il est certain que les développeurs tiers dont les services reposent presque exclusivement sur le partage de données via Twitter vont être largement touchés à savoir Tweetdeck et Tweetbolt qui a d’ailleurs été ouvertement critiqué par Twitter l’accusant de proposer une interface trop semblable à la sienne.

    Dans la foulée, le cofondateur de Twitter Jack Dorsey a été nommé comme nouveau PDG de la société. Ce dernier s’est dit très honoré par la confiance qui a été placée en lui lors de la conférence des investisseurs de Twitter. Il a promis de faire en sorte que ces trois principes soient appliqués à savoir la discipline, le travail et la simplification du service pour leurs clients.

    Source : Twitter

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette décision de Twitter ?

    Voir aussi

    le forum Twitter

    la rubrique APIs Réseaux sociaux (Cours, Tutoriels, FAQ, etc.)

  2. #2
    Rédacteur/Modérateur

    Faut bien qu'à un moment la monnaie tombe... Si c'est pas ça, c'est autre chose.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

###raw>template_hook.ano_emploi###