Affichage des résultats du sondage: Doit-on permettre au public d’inspecter le code source des logiciels propriétaires ?

Votants
138. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui, c'est une option envisageable

    99 71,74%
  • Non, cela ne devrait pas être permis

    24 17,39%
  • Je ne peux pas me prononcer

    15 10,87%
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 8 sur 10 PremièrePremière ... 45678910 DernièreDernière
  1. #141
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    1 700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 1 700
    Points : 6 735
    Points
    6 735

    Par défaut

    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    Par exemple, au contraire de l'Italie, ils font pression pour retarder la sortie des voitures à hydrogène, qui ne rejettent que de la vapeur d'eau. Ils veulent sortir d'abord la leur, mais ce n'est pas gagné.

    J'ai un collègue, ex-biochimiste, qui a participé à la conception de plans pour ces véhicules, qui sont viables depuis plusieurs années mais vendus hors de notre continent (mais chuuuut faut pas le dire !). L'Italie est sur le point de sortir ses premiers modèles non polluants (ou très très peu).
    L'hydrogène est loin d'être la solution miracle car on ne sait pas le produire proprement et efficacement.
    Les rendements de production d'hydrogène sont actuellement très faible car on est obligé de consommer beaucoup d’énergie (fossile, un comble) pour en produire.
    Du coup, quand on regarde les bénéfices énergétiques et écologiques quand on fait le ratio entre l'énergie consommée et la pollution dégagée pour la produire par rapport à l’énergie dégagée lors de sa consommation, la déception est de taille.

    Le véhicule réellement propre n'est pas pour toute suite.
    Même l'électrique a de nombreux défaut au niveau de la production d'électricité et des batteries sans parler de la durée de vie de ces dernières...

  2. #142
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    4 756
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 4 756
    Points : 20 058
    Points
    20 058

    Par défaut

    Il y a aussi les véhicules à air comprimé... mais les moteurs ont tendance à geler(décompression adiabatique, si mes souvenirs sont exacts). ça continue à balbutier. Les Indiens sont sur le coup, mais rien de probant pour le moment.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  3. #143
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    3 121
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 3 121
    Points : 70 784
    Points
    70 784

    Par défaut Un ingénieur derrière le logiciel pour fausser les résultats des tests antipollution plaide coupable

    Scandale Volkswagen : un ingénieur derrière le logiciel pour fausser les résultats des tests antipollution plaide coupable
    et décide de coopérer avec les forces de l'ordre

    Vendredi dernier, un nouvel élément dans l’affaire de la fraude du test d’émission de gaz qui a frappé le constructeur automobile Volkswagen a fait surface : un ingénieur de l’entreprise a plaidé coupable dans son rôle pour tromper le gouvernement américain ainsi que les consommateurs pendant près d’une décennie sur la quantité réelle d’émission de gaz de certains modèles. James Robert Liang, l’homme de 62 ans qui a admis avoir développé un logiciel qui a permis de fausser les résultats des tests, a décidé de coopérer avec la justice.

    Pour rappel, pour obtenir le droit de commercialiser un véhicule, tout constructeur doit se soumettre à une batterie de tests, destinés à mesurer le niveau d’émission de composants polluants. Pour cela, le véhicule est utilisé selon des critères précis, qui permettent d’établir les niveaux exacts d’émission de particules : si ces derniers sont trop élevés, l’autorisation de commercialisation n’est pas délivrée.

    Selon ses déclarations, de 1983 à mai 2008, Liang travaillait dans le département de développement diesel à Wolfsburg (Allemagne). Il a reconnu qu’au début de 2006, lui et ses co-conspirateurs ont commencé à travailler sur un nouveau moteur « EA 189 » pour les ventes aux États-unis. Lorsque lui et ses co-conspirateurs ont découvert qu’ils ne pourraient pas concevoir un moteur diesel qui respecterait la norme d’émission américaine, pour contourner le problème, ils ont décidé de développer un logiciel qui reconnaîtrait lorsqu’il est en situation de test ou tout simplement en route afin de frauder le test d’émission de gaz.

    Pour fausser les résultats des normes antipollution, un algorithme était installé dans l’unité de commande électronique des Volkswagen dont le but était de détecter automatiquement, et donc sans intervention humaine, à quel moment le véhicule était soumis à un test de mesures d’émission de gaz par les autorités compétentes. Pour ce faire, il analysait certains paramètres qui étaient identiques à la procédure des tests en laboratoire : position du volant, pression barométrique, capot ouvert, vitesse du véhicule, etc. Ces différentes phases étant normalisées, il était aisé de concevoir un logiciel qui saurait les reconnaître.

    Par la suite, en mai 2008, Liang s’est déplacé aux États-Unis pour participer au lancement des moteurs Volkswagen « clean diesel » sur le marché américain. Des employés de Volkswagen et de sa succursale américaine ont rencontré les membres de l’EPA et de la California Air Ressources Board (CARB) pour chercher les certifications requises pour vendre sur le marché américain. Liang a admis que, durant certaines de ces réunions auxquelles il a assisté personnellement, ses co-conspirateurs ont menti sur le fait que les véhicules diesel de Volkswagen étaient conformes aux normes américaines et ont caché la présence du dispositif visant à frauder les tests aux régulateurs américains.

    Dans le cadre du processus de certification pour chaque nouveau modèle année après année, notamment des modèles sur les années 2009 à 2016, les co-conspirateurs ont continué à certifier frauduleusement à l’EPA et au CARB que les véhicules diesel Volkswagen étaient conformes aux normes américaines sur les émissions de gaz et aussi conformes à la loi sur l'assainissement de l'air. Liang a admis que pendant ce temps, lui et ses co-conspirateurs savaient que Volkswagen commercialisait ses véhicules diesel au public américain comme étant « diesel clean » et respectueux de l'environnement tout en faisant la promotion d’une économie de carburant accrue que les consommateurs allaient réaliser s’ils se décidaient à acheter. Liang et ses co-conspirateurs savaient que ces affirmations étaient fausses et que les véhicules diesel de Volkswagen n’étaient pas « clean diesel ».

    Il a également admis qu’après la découverte du pot aux roses par une étude indépendante fin 2015 qui a montré que le taux d’émission d’oxydes d’azote pouvait être 10, voire 40 fois plus élevée que les niveaux de conformité de l’EPA, il a continué d’aider ses co-conspirateurs à mentir à l’EPA, au CARB et aux clients Volkswagen.

    Liang risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour son rôle dans cette affaire où il est accusé de « complot en vue de frauder les États-Unis ». Cependant, en coopérant avec les forces de l’ordre, sa peine peut être réduite.

    Source : décision de justice

    Voir aussi :

    L'un des plus grands ingénieurs d'Apple, maintenant à la retraite, refusé à un poste de technicien dans un Apple Store à cause de son âge ?

    Un ingénieur crée un bras robotisé destiné à blesser des humains, il agit volontairement, ignorant la première loi d'Asimov

    Un ingénieur en électronique construit un « mégaprocesseur » 16 bits de 2 m de haut et 10 m de large qui ne lui a permis que de jouer au Tetris
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #144
    Membre expert
    Avatar de RyzenOC
    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 381
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 381
    Points : 3 942
    Points
    3 942
    Billets dans le blog
    8

    Par défaut

    Les patrons sont épargnés, le pauvre ingénieur qui (doit) faire ce qu'on lui demande sans poser de question on l’arrête..
    elle est belle la justice.
    =>Comment jouer sur xbox one à moindre coût ?
    Achetez un notebook de 2010 à 50€ sur leboncoin, installez steam, connectez le pc à un écran, branchez une manette xbox au pc
    Enjoy

  5. #145
    Expert confirmé
    Avatar de TiranusKBX
    Homme Profil pro
    Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 473
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 473
    Points : 4 927
    Points
    4 927
    Billets dans le blog
    6

    Par défaut

    @sazearte étant donné que de nos jours la répartition des richesses est dans la même proportion qu'au temps de l'ancien régime forcément quand tu à un gros chéquier tu peut t'acheter une virginité
    merci de me mettre des quand mes messages sont pertinent, et pour les pas contents voici mon service client pour eux

    [Projet en cours] Strategy(nom provisoire) - Advance wars like
    cordova-plugin-file-hash Plugin cordova servant à obtenir le hash d'un fichier

  6. #146
    Membre expert

    Homme Profil pro
    Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    948
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Etudes et Développements Junior
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 948
    Points : 3 777
    Points
    3 777

    Par défaut

    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Les patrons sont épargnés, le pauvre ingénieur qui (doit) faire ce qu'on lui demande sans poser de question on l’arrête..
    elle est belle la justice.
    Le patron n'est pas épargné. Il est patron donc au minimum "responsable" et condamnable pénalement et civilement. Et la firme en prends un coup également niveau réputation et finances.

  7. #147
    Membre confirmé
    Avatar de yoyo3d
    Homme Profil pro
    Administratif
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    277
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administratif
    Secteur : Administration - Collectivité locale

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 277
    Points : 589
    Points
    589

    Par défaut

    Ce que je trouve toujours aussi aberrant c'est le fait de se contenter "Avant Commercialisation" de la bonne fois des constructeurs... on est en 2017 et il faut attendre 10 ans avant de voir une enquête indépendante mettre à jour une escroquerie de cette ampleur...
    entre les pots de vins, les lobby, les secrets d'état... etc faut vraiment avoir besoin d'une caisse "zero émission" pour aller acheter du bœuf transgénique certifié bio ou de médicaments garanties "sans effets secondaires"
    Salut à tous et merci @# yoyo3d

  8. #148
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    avril 2016
    Messages
    28
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : avril 2016
    Messages : 28
    Points : 34
    Points
    34

    Par défaut

    @LSMetag Ah bon ben c'est bon alors, les chefs ont une amende et les autres de la prison... Un raisonnement infaillible

  9. #149
    Membre expérimenté
    Avatar de Jarodd
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    799
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 799
    Points : 1 534
    Points
    1 534

    Par défaut

    La question est trop générale pour qu'on puisse y répondre par oui ou non.
    Perso je suis plus favorable à l'analyse du code par une autorité compétente et qui fait concensus, à qui on peut donner confiance. Par exemple un groupement international de chercheurs, ou l'ANSSI en France (qui a déjà audité des programmes et conseille - ou pas - leur utilisation).
    Cela permet de savoir si un logiciel est de qualité, ou s'il est biaisé, sans pour autant mettre le code à la vue de tous. Et s'il un problème est détecté, l'autorité peut pousser à sa résolution, quitte à faire remonter l'info aux autorités, ou menacer d'agir en justice, avant que cela crée un scandale à la VW.
    L'open source n'a pas vocation a être imposé, c'est un choix de l'éditeur, et il faut le respecter, ensuite à chacun d'utiliser ou pas ce logiciel en fonction de ses principes.

  10. #150
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 803
    Points : 3 600
    Points
    3 600

    Par défaut

    Et les autres constructeurs qui ont implémenté les mêmes types de logiciels truqueurs ? Circulez y'a rien à voir ?

    Ah oui c'est vrai, c'est VW qui était en train de piquer la place de n°1 mondial à General Motors.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  11. #151
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    1 700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 1 700
    Points : 6 735
    Points
    6 735

    Par défaut

    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Ah oui c'est vrai, c'est VW qui était en train de piquer la place de n°1 mondial à General Motors.
    GM a perdu sa place de n°1 mondial au profit de Toyota depuis plusieurs années déjà

  12. #152
    Membre expérimenté Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    626
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 626
    Points : 1 450
    Points
    1 450

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
    La question est trop générale pour qu'on puisse y répondre par oui ou non.
    Perso je suis plus favorable à l'analyse du code par une autorité compétente et qui fait concensus, à qui on peut donner confiance. Par exemple un groupement international de chercheurs, ou l'ANSSI en France (qui a déjà audité des programmes et conseille - ou pas - leur utilisation).
    Cela permet de savoir si un logiciel est de qualité, ou s'il est biaisé, sans pour autant mettre le code à la vue de tous. Et s'il un problème est détecté, l'autorité peut pousser à sa résolution, quitte à faire remonter l'info aux autorités, ou menacer d'agir en justice, avant que cela crée un scandale à la VW.
    L'open source n'a pas vocation a être imposé, c'est un choix de l'éditeur, et il faut le respecter, ensuite à chacun d'utiliser ou pas ce logiciel en fonction de ses principes.
    De toutes les manieres, je ne pense pas qu un consommateur lambda qui ne comprendra pas ce que veut dire code source ira mettre le nez dedans. Je pensais a des associations non gouvernementales pour eviter la pression de quelconque lobby rendant un avis.
    L exemple des routeurs CISCO a la faille 0-day donne matiere a reflechir, sachant que le gouvernement francais a commande pour 3.7 milliards de CISCO en echange de 100 millions de formation.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  13. #153
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 623
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 623
    Points : 46 999
    Points
    46 999
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut Scandale Volkswagen : les avocats des clients réclament 175 millions $

    Scandale Volkswagen : les avocats des clients réclament 175 millions $
    et estiment que c'est le plus petit montant jamais demandé dans un cas de plusieurs milliards

    À propos des procès à rebondissements dans le domaine de technologie (Apple vs Samsung ou Google vs Oracle), de nombreuses personnes sur ce site ont eu plusieurs fois à dire qu’en fin de compte, ce sont les avocats qui sont les vainqueurs, et ils n’ont peut-être pas tort. Le scandale Volkswagen pourrait fournir la preuve que les avocats s’en sortent bien dans ces gros procès dans l’industrie de la technologie.

    Pour le cas Volkswagen, il faut rappeler que le constructeur automobile a été confronté à la justice américaine après un scandale qui a éclaté en septembre 2015. Depuis 2009, Volkswagen a doté ses moteurs de modèles 2.0 L et 3.0 L de logiciels pour fausser le résultat des tests antipollution. Ce n’est qu’en 2015 que la supercherie a été mise au jour. Les enquêteurs ont découvert que les véhicules émettaient des oxydes d’azote, 40 fois plus que le taux règlementaire aux États-Unis. Le ministère de la Justice américaine a alors ouvert une enquête pénale, alors que les propriétaires de véhicules ont lancé un recours collectif.

    Volkswagen a reconnu avoir truqué les tests. Après des mois de négociations avec la justice américaine, la société a promis en juin dernier des compensations pour les propriétaires de véhicules concernés. Le montant a été fixé à 10,03 milliards $ plus 4,7 milliards pour compenser le préjudice écologique et pour investir dans la technologie verte dans le secteur automobile.

    Fin octobre, le plan d’indemnisation proposé par le constructeur automobile a été validé par la justice américaine, et c’est donc le moment pour les avocats de réclamer leurs honoraires. Le mardi 8 novembre, un groupe de 21 avocats travaillant pour le compte des propriétaires de voitures concernées, a adressé une note au juge de district Charles Breyer qui a supervisé l’affaire, pour réclamer une somme de 175 millions $ répartie entre honoraires (167 millions $) et coûts (8 millions $).

    Essayant de justifier cette somme, Elizabeth Cabraser, leader du groupe d’avocats, affirme que cela représente moins de 2 % de ce que vont gagner leurs clients et qu’en plus, il s’agit du plus petit montant jamais réclamé par des avocats dans une affaire de plusieurs milliards de dollars. « Le total des honoraires et coûts ... représente l'équivalent de moins de 2 % de l'avantage monétaire accordé pour le recours collectif, bien en deçà de la référence dans ce Circuit et bien en deçà de l'indemnité moyenne des gros arrangements excédant 1 milliard de dollars », écrit Elizabeth Cabraser, avant de préciser que les frais réclamés « sont les plus bas jamais demandés dans un cas de plusieurs milliards de dollars ».

    En plus des travaux typiques tels que la rédaction de plaintes et le travail avec des experts, Elizabeth Cabraser a fait remarquer les tâches accomplies les avocats étaient bien plus complexes et incluaient « l’examen, l’analyse et la classification de plus de 12 millions de pages de documents produits par Volkswagen, dont beaucoup étaient de nature hautement technique et nécessitaient une traduction de l’Allemand ».

    Ce montant devrait être partagé entre 21 avocats y compris Cabraser, mais il faudra d’abord avoir l’approbation du juge Charles Breyer, avant qu'il soit payé. Il faut également noter que les avocats avaient initialement prévu de réclamer 324 millions $, avant d’abandonner cette idée. Ce n’est pas non plus le seul groupe d’avocats qui réclame des frais pour le cas Volkswagen. Le mardi, un autre cabinet d’avocats a déposé une requête pour réclamer plus de 155 000 $ en honoraires et dépenses pour avoir travaillé sur le dossier pour le compte de 211 clients au début de l’affaire. L'avocat de Volkswagen Robert Giuffra a également déposé une note selon laquelle six cabinets d'avocats avaient demandé de tels privilèges pour avoir travaillé pour environ 1300 consommateurs dans 48 États.

    Sources : The National Law Journal, Motion d'Elizabeth Cabraser

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #154
    Community Manager

    Avatar de Malick
    Homme Profil pro
    Auditeur
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    5 431
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Sénégal

    Informations professionnelles :
    Activité : Auditeur
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 5 431
    Points : 58 028
    Points
    58 028
    Billets dans le blog
    15

    Par défaut Affaire Volkswagen : un cadre de la société arrêté par le FBI pour son implication dans le scandale

    Affaire Volkswagen : un cadre de la société arrêté par le FBI
    qui l’accuse d’avoir joué un rôle important dans le trucage des tests antipollution

    Dans le cadre de l'enquête portant sur le scandale relatif aux des tests antipollution sur les véhicules Volkswagen, le FBI (Federal Bureau of Investigation) a procédé samedi dernier en Floride à l'arrestation d'un haut cadre de la société du nom d'Oliver Schmidt. Selon le New York Times, Monsieur Schmidt est accusé par le FBI d'avoir joué un important rôle dans les efforts déployés par le constructeur automobile afin de truquer les résultats des tests antipollution effectués sur ses véhicules par le régulateur américain. « M. Schmidt a joué un rôle central dans cette affaire en essayant de convaincre les régulateurs sur le fait que les émissions excédentaires ont été causées par des problèmes techniques plutôt que par une tricherie délibérée. », déclare un agent du nom de Ian Dinsmore.

    Il convient de préciser qu'Oliver Schmidt a assuré la gestion du service de conformité réglementaire du constructeur automobile allemand aux États-Unis de 2014 à 2015. L'éditeur en ligne nous informe que Schmidt a comparu au mois de janvier devant un comité du Parlement britannique, une confrontation au cours de laquelle il a affirmé aux législateurs que le comportement de Volkswagen n'était pas illégal en Europe. Olivier Schmidt a continué de représenter Volkswagen après que la compagnie a admis en septembre que les voitures ont été programmées pour duper les régulateurs.

    Pour rappel, en septembre 2015 l’Allemand Volkswagen avait reconnu avoir mis en place un logiciel sur les moteurs diesel d’environ 11 millions de ses voitures, cela dans l'optique de fausser les résultats des tests antipollution. Pour mener à bien son stratagème, un algorithme était installé dans l’unité de commande électronique des Volkswagen. Le but de cet algorithme était de détecter automatiquement, et sans intervention humaine, à quel moment le véhicule était soumis à un test de mesures antipollution par les autorités compétentes. Pour ce faire, il analysait certains paramètres qui étaient identiques à la procédure des tests en laboratoire : position du volant, pression barométrique, capot ouvert, vitesse du véhicule, etc. Ces différentes phases étant normalisées, il était aisé de concevoir un logiciel qui saurait les reconnaître.

    Les avocats représentant M. Schmidt ainsi que les dirigeants de Volkswagen n'ont pas souhaité faire de commentaires sur cette arrestation. « Le constructeur automobile continue de coopérer avec le ministère de la Justice, mais il ne serait pas approprié de commenter les enquêtes en cours ou de discuter sur les questions concernant notre personnel. », a déclaré Jeannine Ginivan, une porte-parole de Volkswagen. Toutefois, le New York Times rapporte qu'Olivier Schmidt devrait répondre cette semaine des accusations portées à son égard devant le juge.

    Source : New York Times

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette arrestation ?
    Vous avez envie de contribuer au sein du Club Developpez.com ? Contactez-nous maintenant !
    Vous êtes passionné, vous souhaitez partager vos connaissances en informatique, vous souhaitez faire partie de la rédaction.
    Il suffit de vous porter volontaire et de nous faire part de vos envies de contributions :
    Rédaction d'articles/cours/tutoriels, Traduction, Contribution dans la FAQ, Rédaction de news, interviews et témoignages, Organisation de défis, de débats et de sondages, Relecture technique, Modération, Correction orthographique, etc.
    Vous avez d'autres propositions de contributions à nous faire ? Vous souhaitez en savoir davantage ? N'hésitez pas à nous approcher.

  15. #155
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    3 121
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 3 121
    Points : 70 784
    Points
    70 784

    Par défaut Affaire Volkswagen : l'entreprise accepte de payer 4,3 milliards de dollars en dommages et intérêts

    Affaire Volkswagen : l'entreprise accepte de payer 4,3 milliards de dollars en dommages et intérêts
    et de collaborer sur une enquête incriminant ses cadres

    Mercredi dernier, le Ministère américain de la Justice (DoJ) a annoncé que Volkswagen va payer 4,3 milliards de dollars en amendes civiles et criminelles et a plaidé coupable à trois chefs d’accusations criminelles relatives au scandale des émissions de diesel de certains modèles sortant de ses écuries. Avec la collaboration de VW Group, le DoJ a également lancé l’ouverture d’une enquête sur six hauts cadres de VW Group qui sont accusés d’avoir menti aux régulateurs, mais aussi d’avoir détruit des documents.

    Travaillant avec les douanes américaines et la patrouille des frontières, le DoJ a intenté des poursuites contre le VW Group pour dol, fraude du Clean Air Act. Dans le cadre du règlement, VW Group a accepté de se soumettre à trois ans de probation pénale, période pendant laquelle le constructeur va « conserver un moniteur indépendant pour superviser son programme d'éthique et de conformité ».

    Au cours des 17 derniers mois, le constructeur automobile a soutenu qu'aucun de ses cadres n'avait été impliqué dans ce scandale dans lequel des logiciels illégaux ont été découverts sur des véhicules pour en modifier les émissions lors des contrôles. Pour se défendre, VW Group a assuré avec force qu’il s’agissait là de l’oeuvre « d’ingénieurs escrocs » qui avaient certainement placé des logiciels permettant de tricher lors des contrôles pour le piéger. Pourtant, après les preuves accablantes, le constructeur a été obligé de reconnaître que certains de ses véhicules disposent de mécanismes destinés à réduire l’efficacité des contrôles.

    Les cadres de VW Group incriminés sont Richard Dorenkamp, ​​Bernd Gottweis, Jens Hadler, Heinz-Jakob Neusser, Jürgen Peter et Oliver Schmidt. Schmidt, ancien responsable de la conformité aux émissions de VW Group, est le seul dirigeant actuellement aux États-Unis.

    Parmi les cinq autres accusés, Richard Dorenkamp, ​​responsable du développement technique de VW pour les moteurs à faibles émissions, a été suspendu de VW Group en 2015. Bernd Gottweis, un cadre retraité de VW Group, qui aurait apparemment prévenu le PDG Martin Winterkorn que de tels dispositifs pourraient être trouvés sur les véhicules de l'entreprise. Jens Hadler qui a travaillé comme directeur exécutif du développement du motopropulseur chez Volkswagen en 2008. Heinz-Jakob Neusser qui a supervisé la recherche et le développement de Volkswagen et Jürgen Peter qui était un directeur d'ingénierie de Volkswagen.

    Jusqu'à présent, Volkswagen a accepté de verser 15 milliards de dollars pour indemniser les victimes du scandale des moteurs diesel 2,0 L, 1 milliard de dollars pour régler les frais liés aux véhicules diesel 3,0 L (bien que la compensation des propriétaires n'ait pas encore été décidée) et 1,2 milliard de dollars pour compenser les concessionnaires américains de Volkswagen, qui n'étaient pas au courant que les voitures qu'ils vendaient n'étaient pas conformes à la réglementation américaine sur les émissions.

    Selon l'Associated Press, ce nouveau règlement de 4,3 milliards de dollars « est le plus important jamais imposé par le gouvernement contre un constructeur automobile, ce qui éclipse l'amende de 1,2 milliard de dollars contre Toyota en 2014 pour des questions de sécurité liées à une accélération involontaire ».

    Le procureur général adjoint Leslie Caldwell a déclaré lors de la conférence de presse du DoJ que les dirigeants du groupe VW étaient en grande partie responsables du scandale, décrivant une culture d'entreprise où les « personnes de niveau inférieur » exprimaient leurs préoccupations, mais que les « personnes d’un haut niveau » ont décidé d’avancer dans l’implantation de ce logiciel illégal.

    VW fait également face à un procès d'investisseur et une enquête criminelle en Allemagne. Au total, quelque 11 millions de véhicules dans le monde ont été équipés dudit logiciel.

    Source : déclaration de presse du DoJ
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #156
    Membre expérimenté Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    626
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 626
    Points : 1 450
    Points
    1 450
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  17. #157
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 1 998
    Points
    1 998

    Par défaut

    Volkswagen s'en sort à pas trop cher en faisant plonger des lampistes, quoi. Pourquoi le PDG n'est pas mis en examen, mais le gars qui l'a averti l'est, lui ?

  18. #158
    Membre confirmé Avatar de athlon64
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    217
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 217
    Points : 461
    Points
    461

    Par défaut

    Volkwagen a commis un délit voire crime contre contre l'humanité et devrait dédommager tous les gens qui ont respiré ses émissions de substances polluées.

    Le propriétaire d'un véhicule doit désormais payer des vignettes anti-pollution, alors que ces multinationales à la base de toutes ces fraudes et qui ont construit ces systèmes s'en sortent toujours gagnantes...

  19. #159
    Membre chevronné
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    617
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 617
    Points : 1 777
    Points
    1 777

    Par défaut

    Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
    Volkwagen a commis un délit voire crime contre contre l'humanité [...]
    t'y vas un peu fort non?
    je préférerais qu'on déclare avant les usa coupable génocide/crime contre l'humanité pour la massacre des peuples indiens...

  20. #160
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 803
    Points : 3 600
    Points
    3 600

    Par défaut

    "Menace de guerre commerciale entre l’Allemagne et les Etats-Unis" : http://www.lemonde.fr/international/...3736_3210.html

    Non, sans blague ? La vendetta contre Volkswagen c'était quoi à votre avis si ce n'est une guerre commerciale, comme par hasard au moment ou VW était sur le point de devenir premier constructeur mondial.

    Etant donné qu'il est bien entendu totalement limpide que TOUS les constructeurs trichent comme Volkswagen.
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

Discussions similaires

  1. La Russie demande à examiner les codes sources des logiciels d'Apple et SAP
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 14
    Dernier message: 11/08/2014, 17h52
  2. Code source des modules sous licence GPL du CPAN
    Par iblis dans le forum Modules
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/10/2007, 20h06
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 14/03/2007, 00h20
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 01/03/2007, 14h19
  5. Code source des commandes ?
    Par malalll dans le forum Linux
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2006, 12h13

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo