IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Vint Cerf : « quelquefois je suis terrifié par l’internet des objets »

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 200
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 200
    Points : 149 388
    Points
    149 388
    Par défaut Vint Cerf : « quelquefois je suis terrifié par l’internet des objets »
    Vint Cerf : « quelquefois je suis terrifié par l’Internet des objets »,
    le père de l'Internet partage les préoccupations suscitées autour de l'IdO

    Vint Cerf, le « père de l’Internet » et aujourd'hui chef évangéliste de l'Internet chez Google, s’inquiète de l’avenir de l’Internet des objets. « Quelquefois il me terrifie. C’est une combinaison d’appareils et de logiciels, et je suis toujours nerveux lorsqu’il s’agit de logiciel – les logiciels ont des bugs », a-t-il avancé au troisième Heidelberg Laureate Forum en Allemagne.

    Le lauréat du Turing Award de 2004 reconnaît que l’Internet des objets va offrir la possibilité de gérer de nombreux appareils dont nous dépendons. Cette capacité à surveiller en permanence de tels dispositifs nous permettra également d’avoir plus de renseignements sur la façon dont nous utilisons les ressources.

    Les dispositifs tels que le thermostat Nest de Google, par exemple, peuvent « m’aider à me décider si j'ai bien ou mal choisi mon mode de vie pour réduire les coûts et mon utilisation des ressources - il peut être un outil important », a-t-il estimé.


    Comme chaque médaille a son revers, l’un des inconvénients qui naissent avec cette pléthore d’appareils se trouve dans la sécurité. Comme ces appareils sont gérés par des logiciels, il a fait la remarque selon laquelle les gens vont être de plus en plus tributaires de la capacité des développeurs à écrire du bon code. Pour lui, l’Internet des objets est « plein de problèmes, dont certains sont d’ordre technique et d’autres d’ordre législatif : qui est responsable quand un appareil ne fonctionne pas comme il devrait ? Et si c’était une question de logiciel ? »

    Sans compter le fait qu’il y a également la possibilité que les informations en provenance d’un objet connecté atterrissent dans de mauvaises mains. Cerf explique que même les données d'un appareil comme Nest pourraient être utilisées à des fins malveillantes par exemple par des cambrioleurs qui pourraient ainsi avoir des informations sur le nombre de personnes qui vivent dans une maison ainsi que sur les moments où la maison est vide.

    Pour lui, les protocoles d'authentification forte seront essentiels pour garder en sécurité les données, mais il sera également important de donner aux utilisateurs la possibilité de partager l'accès s’ils le souhaitent, par exemple avec des fournisseurs de systèmes de sécurité ; « l'accès doit être sous le contrôle de l'utilisateur, mais il ne sera pas toujours facile de distinguer les ‘bonnes’ mains des ‘mauvaises’. Disons que la maison est en feu, il serait alors utile que les sapeurs-pompiers puissent savoir combien de personnes sont dans la maison et dans quelles pièces ils se trouvent ».

    Cerf a ajouté que les normes seront un autre élément essentiel de l'Internet des objets. « Si tout est séparé et qu’il n'y a pas de standardisation, nous aurons besoin de systèmes de contrôle et de surveillance différents pour tout. Je ne voudrais pas avoir sept hubs et systèmes différents pour contrôler toutes les pièces de ma maison », a-t-il expliqué.

    Source : blog Heidelberg Laureate Forum

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ses réflexions ?

    forum réseau

    forum sécurité
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    190
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 190
    Points : 189
    Points
    189
    Par défaut C'est quoi l'internet des objets ?
    C'est quoi l'internet des objets ?

  3. #3
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    août 2015
    Messages
    45
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2015
    Messages : 45
    Points : 217
    Points
    217
    Par défaut
    C'est quoi l'internet des objets ?
    Le nouveau buzz word du moment. Chaque entreprise en vue doit placer ce mot dans ses communications aux investisseurs.
    Pourtant, dans le concept, rien de nouveau. Avoir toutes sortes d'outils connectés au web (smartphones, télévision, appareil de chauffage, de télésurveillance, voiture etc... "les chose" quoi !) n'a rien de révolutionnaire. Simplement, cela se démocratise un peu ces dernières années.

  4. #4
    Expert confirmé Avatar de psychadelic
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    2 529
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 2 529
    Points : 4 556
    Points
    4 556
    Par défaut
    Citation Envoyé par gstratege Voir le message
    C'est quoi l'internet des objets ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_des_objets

    allergique au mot "effort" ?
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

  5. #5
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 038
    Points
    1 038
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Cerf a ajouté que les normes seront un autre élément essentiel de l'internet des objets. « Si tout est séparé et qu’il n'y a pas de standardisation, nous aurons besoin de systèmes de contrôle et de surveillance différents pour tout. Je ne voudrais pas avoir sept hubs et systèmes différents pour contrôler toutes les pièces de ma maison », a-t-il expliqué.

    Il ne faut pas tomber dans l'excès non plus, qui a besoin d'un frigo connecté par exemple ?

    Ce qui m’inquiète c'est que sa fasse comme avec les télé connectés, que les entreprises nous force à acheter des objets connecté car il ne fabrique plus d'objet non connecté.

    Si demain je veut acheter un thermomètre ou un robinet d'eau est qu'il n'existe plus que des thermomètres/robinets connectés, sa me fait peur.

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Avatar de benjani13
    Homme Profil pro
    Consultant en sécurité
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    615
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en sécurité

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 615
    Points : 2 820
    Points
    2 820
    Par défaut
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Il ne faut pas tomber dans l'excès non plus, qui a besoin d'un frigo connecté par exemple ?
    Et qui a vraiment besoin de bracelet de suivi de sport, de sommeil et compagnie avec plein de big data dans le cloud? Cependant le marketing faisant très bien son boulot, ça se vend.

    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Ce qui m’inquiète c'est que sa fasse comme avec les télé connectés, que les entreprises nous force à acheter des objets connecté car il ne fabrique plus d'objet non connecté.

    Si demain je veut acheter un thermomètre ou un robinet d'eau est qu'il n'existe plus que des thermomètres/robinets connectés, sa me fait peur.
    +1 j'ai la même inquiétude.

  7. #7
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 180
    Points
    10 180
    Par défaut
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Ce qui m’inquiète c'est que sa fasse comme avec les télé connectés, que les entreprises nous force à acheter des objets connecté car il ne fabrique plus d'objet non connecté.

    Si demain je veut acheter un thermomètre ou un robinet d'eau est qu'il n'existe plus que des thermomètres/robinets connectés, sa me fait peur.
    Pareil, mais je pense que pour nous cela devrait encore aller, car il reste encore pas mal de monde que cela n'intéresse pas, par contre d'ici 1 ou 2 générations, quand toute la population sera née dans l'internet et le tout connecté, il y a de forte chance que cela arrive oui...

  8. #8
    ILP
    ILP est déconnecté
    Membre confirmé
    Avatar de ILP
    Homme Profil pro
    Analyste programmeur
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    257
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste programmeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 257
    Points : 570
    Points
    570
    Par défaut
    C'est pas en 2004 que Vint Cerf a eu son lauréat Turing pour les réseaux TCP/IP ?

  9. #9
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    190
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 190
    Points : 189
    Points
    189
    Par défaut
    Citation Envoyé par gstratege Voir le message
    C'est quoi l'internet des objets ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_des_objets

    allergique au mot "effort" ?
    Je ne savais pas que c'était un terme très utilisé auquel il existait une page wikipédia !

  10. #10
    Expert confirmé Avatar de psychadelic
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    2 529
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 2 529
    Points : 4 556
    Points
    4 556
    Par défaut
    Citation Envoyé par gstratege Voir le message
    Je ne savais pas que c'était un terme très utilisé auquel il existait une page wikipédia !
    c'est sensé être une excuse ?
    http://lmgtfy.com/?q=internet+des+objets
    «La pluralité des voix n'est pas une preuve, pour les vérités malaisées à découvrir, tant il est bien plus vraisemblable qu'un homme seul les ait rencontrées que tout un peuple.» [ René Descartes ] - Discours de la méthode

  11. #11
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Ce qui m’inquiète c'est que sa fasse comme avec les télé connectés, que les entreprises nous force à acheter des objets connecté car il ne fabrique plus d'objet non connecté.

    Si demain je veut acheter un thermomètre ou un robinet d'eau est qu'il n'existe plus que des thermomètres/robinets connectés, sa me fait peur.
    On sera obligé d'importer (illégalement?) des robinets d'eau de Russie (voir de Corée du nord)...Il va bien se marrer le petit père Poutine!

    Cela dit les nouveaux compteurs EDF arrivent et sont du même genre http://www.01net.com/actualites/le-c...ee-553084.html

  12. #12
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 440
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 440
    Points : 2 507
    Points
    2 507
    Par défaut
    Vos nouveaux robinets ne seront pas conformes, et vous aurez une amende....

    Par contre tout comme les machines à voter, ils seront beaucoup plus faciles à pirater... Vous en doutez ? citez-moi une seule console qui ne l'aient pas été.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  13. #13
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    1 627
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 1 627
    Points : 2 328
    Points
    2 328
    Par défaut
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Il ne faut pas tomber dans l'excès non plus, qui a besoin d'un frigo connecté par exemple ?
    Autant la question de la sécurité est importante comme tu le dis, autant un frigo connecté peut avoir pleins de fonctionnalités :
    - Alerte si on détecte une perte d'alimentation, pour envoyer une notification avant arrêt du fonctionnement, histoire d'éviter que tout s'abime si possible
    - Notification de denrées dont la date de consommation approche
    - Assistant pour faire sa liste de courses, voir commande automatique auprès du drive du coin
    - Notification en cas de problème particulier (genre listeria identifiée sur un lot de fromage)
    - Recherche automatique sur marmiton de quoi faire ce soir comme plat en fonction de ce qu'il y a dans le frigo
    - etc...

    A mon sens ça peut avoir un vrai plus (par rapport au matraquage commercial du cloud), mais avec tout plein de problématiques anéfé

  14. #14
    Membre averti Avatar de RPGamer
    Homme Profil pro
    Ingénieur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    168
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en systèmes embarqués

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 168
    Points : 391
    Points
    391
    Par défaut
    Le terme "Internet des objets" est un mauvais terme marketing que tout ingénieur serieux devrait vite oublier (ça n'a rien à voir avec l'Internet que l'on connait).

    A l'avenir on va parler plutôt d'"Informatique ubiquitaire" par extension à la micro-informatique née dans les années 70 après l'informatique des années 50 (mainframes).

    L'informatique ubiquitaire va beaucoup plus loin que ces conneries de montres connectées ou de frigos intelligents. C'est une toute nouvelle façon de penser les logiciels, les réseaux, les services, les objets et la société. Ça va tellement changer la façon de penser tout ça que lui-même ne sait pas quoi en penser.

  15. #15
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Arnard Voir le message
    Autant la question de la sécurité est importante comme tu le dis, autant un frigo connecté peut avoir pleins de fonctionnalités :
    - Alerte si on détecte une perte d'alimentation, pour envoyer une notification avant arrêt du fonctionnement, histoire d'éviter que tout s'abime si possible
    - Notification de denrées dont la date de consommation approche
    - Assistant pour faire sa liste de courses, voir commande automatique auprès du drive du coin
    - Notification en cas de problème particulier (genre listeria identifiée sur un lot de fromage)
    - Recherche automatique sur marmiton de quoi faire ce soir comme plat en fonction de ce qu'il y a dans le frigo
    - etc...

    A mon sens ça peut avoir un vrai plus (par rapport au matraquage commercial du cloud), mais avec tout plein de problématiques anéfé
    Je suis d'accord pour les deux colorés qui apportent un vrai plus. Pour le reste c'est franchement pas primordiale.
    Mais on retombe sur le problème que rien n'a été pensé en amont...
    Et ceux qui développeront tout ça le feront surement avec autant de matraquage qu'aujourd'hui.
    En plus ce sont des systèmes fermés comme iOS et Android (fermé si vous voulez le vendre avec la marque Android et les gadgets qui vont avec) qui seront très difficile à remplacer par de l'open source.

  16. #16
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    1 627
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 1 627
    Points : 2 328
    Points
    2 328
    Par défaut
    Tu gardes les 2 relatifs à la santé, mais les autres arguments peuvent parler aux cibles marketing. Si tu fais tes courses, tu es content de savoir en temps réel combien de yaourts il te reste dans ton frigo.
    Parfois c'est le truc le plus simple qui sera le plus vendeur, mais dans ce cas-là on n'est pas dans une approche ingénieur du besoin. Le marketing, il va te dire "CA FAIT CA ET CA, ET C'EST GENIAL, MAIS EN PLUS Y'A CA EN BONUS", les gens ça leur parle.

    Comment on t'a vendu l'iphone 1 ? Un téléphone tactile qui fournit un écran complet (la pseudo nouveauté vraiment intéressante), et avec le gyroscope tu peux faire croire que tu bois une bière...

    L'internet des objets c'est un gros fourre-tout, tout le monde y va de sa techno, son api, bon courage pour s'y retrouver... Qu'on nous matraque les technos, les outils, c'est une chose, à nous de faire la distinction, d'avoir la réflexion pour utiliser ce qui est nouveau de manière pertinente.

  17. #17
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par RPGamer Voir le message
    ça n'a rien à voir avec l'Internet que l'on connait
    Sachant que depuis 2009, il y a plus d'objets connectés à l'Internet qu'il n'y a d'humains sur Terre, j'aimerais que tu m'expliques en quoi l'IoT n'a rien à voir avec l'Internet

    Citation Envoyé par RPGamer Voir le message
    L'informatique ubiquitaire va beaucoup plus loin que ces conneries de montres connectées ou de frigos intelligents. C'est une toute nouvelle façon de penser les logiciels, les réseaux, les services, les objets et la société.
    Impossible de découpler les 2 concepts, l'IoT est une des composantes de "l'UbiComp".

    Steph

  18. #18
    Membre averti Avatar de RPGamer
    Homme Profil pro
    Ingénieur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    168
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en systèmes embarqués

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 168
    Points : 391
    Points
    391
    Par défaut
    Citation Envoyé par IP_Steph Voir le message
    Sachant que depuis 2009, il y a plus d'objets connectés à l'Internet qu'il n'y a d'humains sur Terre, j'aimerais que tu m'expliques en quoi l'IoT n'a rien à voir avec l'Internet
    Les technologies qui seront mises en application pour l'informatique ubiquitaire ne reposeront plus sur les mécanismes et les technologies liées à Internet. Il feront appel à de tout nouveaux vecteurs (par ex LoRa) et de nouveaux protocols qui restent à décrire.

    Citation Envoyé par IP_Steph Voir le message
    Impossible de découpler les 2 concepts, l'IoT est une des composantes de "l'UbiComp".
    L'IoT n'est pas un concept. C'est un mot-valise utilisé comme outil marketing pour vendre des gadgets inutiles, qu'ils soient connectés à Internet ou non.

  19. #19
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 038
    Points
    1 038
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Autant la question de la sécurité est importante comme tu le dis, autant un frigo connecté peut avoir pleins de fonctionnalités :
    - Alerte si on détecte une perte d'alimentation, pour envoyer une notification avant arrêt du fonctionnement, histoire d'éviter que tout s'abime si possible
    - Notification de denrées dont la date de consommation approche
    - Assistant pour faire sa liste de courses, voir commande automatique auprès du drive du coin
    - Notification en cas de problème particulier (genre listeria identifiée sur un lot de fromage)
    - Recherche automatique sur marmiton de quoi faire ce soir comme plat en fonction de ce qu'il y a dans le frigo
    - etc...
    il faut savoir raison garder, dans tous ce que tu dis, on a nul besoin d'une connexion internet, et encore de cloud ou de big data.
    Bientôt faudra attendre que le frigo se mette a jour pour pouvoir l'ouvrir tient !

    Je suis pour les objets électronique, mais non connecté a un quelconque réseau.
    On le voit avec les voitures, les ordinateurs embarqué dans la bagnole, qui sont connecté ont été codé par des sous-développeurs de merde qui n'en n'ont rien a foutre de la sécurité.

    Si vous voulez utiliser des appareils qui pompent votre vie privée pour une entreprise et en plus par les pirates, c'est vous qui voyez.

    Certain voudrais mettre Android dans les bagnoles... Qui accepterais d'avoir android dans son pace-maker ? il a été prouvé qu'actuellement les pace-makers pouvait être piraté au passage.

  20. #20
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    1 627
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 1 627
    Points : 2 328
    Points
    2 328
    Par défaut
    Ah mais je te rejoins à 200% sur l'aspect vie privée. Bien au contraire. Mais qu'on ne dise pas qu'il n'a pas d'applications pratiques. Je suis contre toute forme de flicage, les gps qui savent toujours où tu es je désactive par défaut par exemple.

    La question n'est pas de quoi on a besoin, mais quel service cela apporte. Et ce sont des arguments qui peuvent parler à des consommateurs.

Discussions similaires

  1. Réponses: 20
    Dernier message: 14/07/2015, 14h56
  2. La révolution de l’Internet des Objets aura-t-elle lieu ?
    Par Arsene Newman dans le forum Actualités
    Réponses: 12
    Dernier message: 28/05/2014, 23h05
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 22/07/2013, 17h12
  4. Police par defaut des objets
    Par sormiou920 dans le forum Visual Studio
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/01/2011, 17h35
  5. Je suis infecté par le virus brontok.A
    Par laylay dans le forum Sécurité
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/12/2007, 12h03

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo