IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Affichage des résultats du sondage: Faut-il supprimer Hadopi ?

Votants
268. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui

    243 90,67%
  • Non

    13 4,85%
  • Pas d'avis

    12 4,48%
  1. #161
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 062
    Points
    1 062
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Le problème c'est que celui qui crée cette fameuse plateforme aura d'énormes difficultés:
    1. Financière: il faut payer l'hébergement et peut-être plus
    2. Financière: je soupçonne qu'il faudra payer des droits de partout
    3. Il manquera toujours un film ou une série, ou un groupe/ album. Tu te représentes le nombre de films, de musique, de séries depuis seulement 15 ans.


    J'ai le souvenir d'une nouvelle en 2011-2012 que le gouvernement avait estimé à 6-7 €uros le prix de location VOD pour que ce soit rentable



    Il y a une faute
    Sa existe déjà avec les jeux vidéos, pourquoi pas pour les films ?
    Pour les films, se serait une sorte de netfilx, mais sans DRM et sans streaming.

  2. #162
    Membre éprouvé Avatar de Algo D.DN
    Homme Profil pro
    WPM - Web Dev.
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    375
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : WPM - Web Dev.
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 375
    Points : 1 172
    Points
    1 172
    Par défaut
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Il y a une faute
    Qui risque d'INpact'er les Next lecteurs

  3. #163
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    9 463
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 9 463
    Points : 13 462
    Points
    13 462
    Par défaut
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Il y a une faute
    S'il n'y en avait qu'une...
    Ça doit être à cause des micro-coupures (private joke)


    Citation Envoyé par Algo D.DN Voir le message
    Qui risque d'INpact'er les Next lecteurs
    Pas compris, là : que veux-tu dire ?
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  4. #164
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Consultant / formateur Oracle et SQL Server
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    3 430
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant / formateur Oracle et SQL Server

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 3 430
    Points : 7 874
    Points
    7 874
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    S'ils avaient mis en place une licence globale...
    Et dans cette logique, pourquoi pas un tarif forfaitaire au supermarché ? Pour 200 € par mois, partez avec ce que vous voulez. Comme ça vous pourrez faire comme avec la musique : ouvrir un paquet de biscuits, en manger un et jeter le reste ; porter une fringue une demi-heure et passer à une autre, etc.
    Etre adulte, c'est notamment prendre conscience que rien n'est illimité, que tout a un prix, et que par conséquent il faut faire des choix. Et quand on a désiré quelque chose quelque temps avant de pouvoir se l'offrir, on respecte davantage la chose et on l'apprécie à un tout autre degré.
    Licence globale ? L'infantilisation de masse consistant à laisser croire que tout ce qui est dématérialisable (et tout va l'être à plus ou moins brève échéance) a une valeur proche de zéro.
    Consultant / formateur Oracle indépendant
    Certifié OCP 12c, 11g, 10g ; sécurité 11g

    Ma dernière formation Oracle 19c publiée sur Linkedin : https://fr.linkedin.com/learning/oracle-19c-l-administration

  5. #165
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 229
    Points : 602
    Points
    602
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    Il faudrait peut-être garder en tête qu'une langue, ça sert à se faire comprendre. Il se trouve que tout le monde comprend le mot cryptage et l'emploie spontanément, ce qui n'est pas le cas de chiffrement. Le mot chiffrement a perdu, qu'on ne nous emmerde plus stérilement avec lui, sous prétexte de bon françois.
    C'est justement parce qu'une langue est faite pour se comprendre qu'il faut être précis. Le mot cryptage si il existait reviendrait à un chiffrement sans connaitre la clef, soit dans un cas pratique réussir l'imitation d'une signature électronique.
    Ce n'est pas parce que tout le monde ne voit pas la différence entre web et internet, ou la différence entre déchiffrement et décryptage que nous autres "professionnels" devons nous complaire dans la médiocrité. Laissons cela aux journalistes et aux profanes ignorants qui eux ont une excuse...

  6. #166
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Consultant / formateur Oracle et SQL Server
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    3 430
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant / formateur Oracle et SQL Server

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 3 430
    Points : 7 874
    Points
    7 874
    Par défaut
    Citation Envoyé par psykokarl Voir le message
    C'est justement parce qu'une langue est faite pour se comprendre qu'il faut être précis. Le mot cryptage si il existait reviendrait à un chiffrement sans connaitre la clef, soit dans un cas pratique réussir l'imitation d'une signature électronique.
    Ce n'est pas parce que tout le monde ne voit pas la différence entre web et internet, ou la différence entre déchiffrement et décryptage que nous autres "professionnels" devons nous complaire dans la médiocrité. Laissons cela aux journalistes et aux profanes ignorants qui eux ont une excuse...
    Le mot cryptage existe, ne faites pas semblant de l'ignorer. Le cryptage consiste à transformer, par un procédé réversible, un texte en clair en un texte inintelligible.
    Ce mot existe non seulement dans l'usage, mais même dans le Larousse si jamais cela constitue un argument pour vous : http://www.larousse.fr/dictionnaires...cryptage/20841

    Par ailleurs, la distinction conventionnelle, chez les professionnels, entre décryptage et déchiffrement, est d'un intérêt quasi nul quant au résultat et permet uniquement de caractériser l'effort pour y parvenir.
    Qu'on ait déchiffré (grâce à la connaissance initiale de l'algorithme et des paramètres de cryptage) le texte ou qu'on l'ait décrypté (en déterminant l'algorithme et les paramètres inconnus au départ), on dispose du texte en clair à la fin.
    Mais surtout, cela n'a aucun sens de tenter d'appliquer cette distinction, déjà très artificielle, à la phase de cryptage.
    Consultant / formateur Oracle indépendant
    Certifié OCP 12c, 11g, 10g ; sécurité 11g

    Ma dernière formation Oracle 19c publiée sur Linkedin : https://fr.linkedin.com/learning/oracle-19c-l-administration

  7. #167
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 229
    Points : 602
    Points
    602
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    Par ailleurs, la distinction conventionnelle, chez les professionnels, entre décryptage et déchiffrement, est d'un intérêt quasi nul quant au résultat et permet uniquement de caractériser l'effort pour y parvenir.
    Qu'on ait déchiffré (grâce à la connaissance initiale de l'algorithme et des paramètres de cryptage) le texte ou qu'on l'ait décrypté (en déterminant l'algorithme et les paramètres inconnus au départ), on dispose du texte en clair à la fin.
    Mais surtout, cela n'a aucun sens de tenter d'appliquer cette distinction, déjà très artificielle, à la phase de cryptage.
    Mais niveau procédure, le décryptage et de déchiffrage c'est le jour et la nuit. C'est quand même ahurissant que vous en veniez à minimiser la différence entre les deux pour avoir raison. Le pro, son cœur de métier c'est le cryptage et/ou le déchiffrage et c'est le clair qui n'a qu'une importance anecdotique.
    C'est comme si vous me disiez que l'on peut cuisiner un plat surgelé parce que l'on se retrouve avec la même chose dans l'assiette, ou que l'on peut conduire une voiture en somnolant sur le siège arrière parce que l'on finit à la même destination.
    Voyez ? votre manque de précision vous rend incapable de percuter ce genre de "nuance"...

    Quant aux dicos, c'est un instrument de profanes pour les profanes. Remarquez vous allez peut être me dire que vous avez appris le jargon informatique dans un dictionnaire. Ceci expliquant cela...

  8. #168
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Consultant / formateur Oracle et SQL Server
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    3 430
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant / formateur Oracle et SQL Server

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 3 430
    Points : 7 874
    Points
    7 874
    Par défaut
    Citation Envoyé par psykokarl Voir le message
    Mais niveau procédure, le décryptage et le déchiffrage c'est le jour et la nuit...
    A quel endroit ai-je dit le contraire ?
    Je suis parfaitement d'accord sur le fait que le dictionnaire soit un instrument à l'usage des profanes.
    Tout en mettant gratuitement en cause mon appréhension des nuances, vous mélangez joyeusement les niveaux. Cela n'a aucun sens de vouloir imposer des termes de spécialistes quand le contexte est généraliste.

    Vous partez d'une distinction de spécialiste entre décryptage et déchiffrement, qui repose sur le procédé dont on n'a rien rien à faire alors qu'on s'intéresse au résultat, pour essayer par renversement de postuler l'inexistence du terme cryptage.
    Or dans le domaine grand public, et même dans l'informatique généraliste, "cryptage" existe indiscutablement, avec le sens que j'ai rappelé.
    Le nier, comme vous le faites manifestement, c'est juste de la mauvaise foi.
    De même si un cuisiner disait "La pâte à crêpes, ça n'existe pas. On parle d'appareil". Ben si, ça existe, tout le monde en fait.

    A la rigueur, que l'on dise "les spécialistes parlent de chiffrement et non de cryptage", pourquoi pas, mais qu'on ne vienne pas me dire "le cryptage, ça n'existe pas".
    Consultant / formateur Oracle indépendant
    Certifié OCP 12c, 11g, 10g ; sécurité 11g

    Ma dernière formation Oracle 19c publiée sur Linkedin : https://fr.linkedin.com/learning/oracle-19c-l-administration

  9. #169
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 229
    Points : 602
    Points
    602
    Par défaut
    A la limite que l'on fasse l'erreur, je m'en fou. Il m'arrive de dire cryptage aussi. Le hic est que vous imposez le terme incorrect parce que c'est le terme utilisé par le grand publique, comme si s'était la chose à faire. Franchement, le grand publique ce n'est pas une référence. Le jour ou le grand publique parlera de server mysql ou pire de phpmyadmin pour dire SGBDR, ben il ne faudra pas rectifier...

    Vox populi...

  10. #170
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    9 463
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 9 463
    Points : 13 462
    Points
    13 462
    Par défaut
    Citation Envoyé par psykokarl Voir le message
    Quant aux dicos, c'est un instrument de profanes pour les profanes. Remarquez vous allez peut être me dire que vous avez appris le jargon informatique dans un dictionnaire. Ceci expliquant cela...
    Je relève un instrument de profanes pour les profanes, et plus particulièrement un instrument de profanes : qu'est-ce que ça veut dire, ça ? Que c'est un instrument rédigé par des profanes, ou que c'est un instrument à destination des profanes ? La première option m'étonnerait fort, et la seconde introduit une sorte de pléonasme puisque, du coup, le début de phrase devient Quant au dico, c'est un instrument à destination des profanes pour les profanes.
    Pour un donneur de leçons, ça la fout mal.

    Et il n'y a pas que ça qui la fout mal : entre la faute d'accord, le trait d'union absent à peut-être et les gags pointés ci-dessous, ça fait beaucoup, je trouve...

    Citation Envoyé par psykokarl Voir le message
    AÀ la limite que l'on fasse l'erreur, je m'en fous. Il m'arrive de dire cryptage aussi. Le hic est que vous imposez le terme incorrect parce que c'est le terme utilisé par le grand publiquec, comme si sc'était la chose à faire. Franchement, le grand publiquec ce n'est pas une référence. Le jour ouù le grand publiquec parlera de server mysql ou pire de phpmyadmin pour dire SGBDR, ben il ne faudra pas rectifier...

    Vox populi...
    Faudrait voir à ouvrir plus souvent le dico...
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  11. #171
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 229
    Points : 602
    Points
    602
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    Je relève un instrument de profanes pour les profanes, et plus particulièrement un instrument de profanes : qu'est-ce que ça veut dire, ça ? Que c'est un instrument rédigé par des profanes, ou que c'est un instrument à destination des profanes ? La première option m'étonnerait fort, et la seconde introduit une sorte de pléonasme puisque, du coup, le début de phrase devient Quant au dico, c'est un instrument à destination des profanes pour les profanes.
    Pour un donneur de leçons, ça la fout mal.

    Et il n'y a pas que ça qui la fout mal : entre la faute d'accord, le trait d'union absent à peut-être et les gags pointés ci-dessous, ça fait beaucoup, je trouve...


    Faudrait voir à ouvrir plus souvent le dico...
    J'ouvre suffisamment le dictionnaire pour savoir que celui ci règle les questions d'orthographe et non de grammaire. Vous auriez du évoquer le Bescherelle...
    C'est ça l’inconvénient avec la précision : il faut se creuser un peu plus la tête pour sortir des vannes.

    Toutefois, je prends note de vos remarques et essaierai de faire un petit effort. Notez que ma démarche consiste à m'élever vers le haut (autre pléonasme). Je pourrais aussi vous ignorer par flemme. Le truc est que je ne vais surement pas me cacher derrière le niveau d'orthographe général de plus en plus calamiteux pour remettre en question vos propos. Tout au plus dirais je que vous êtes un emmerdeur, ce qui est très différent que de faire la promotion de la médiocrité.

    Pour les explications à propos du dico par les profanes pour les profanes, au delà de la tournure de style que vous avez à peu près saisie, je signifiais surtout que l'argument du généraliste ne saurait l'emporter sur celui du spécialiste si le sujet porte sur sa spécialité. Je vais sur un forum d'informatique pour apprendre la différence entre déchiffrer et décrypter et non pour parler comme dans la rue. C'est une simple question de bon sens.

    Alors non ! Je ne me soumettrai pas à la culture Loana, Nabila et autres Vivian sans résister farouchement avec mes modestes moyens, dusse je me prendre les flatulences de tous les Jipété du web dans la gueule !

  12. #172
    Membre expert
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 086
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 086
    Points : 3 391
    Points
    3 391
    Par défaut
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Le problème c'est que celui qui crée cette fameuse plateforme aura d'énormes difficultés:
    1. Financière: il faut payer l'hébergement et peut-être plus
    2. Financière: je soupçonne qu'il faudra payer des droits de partout
    3. Il manquera toujours un film ou une série, ou un groupe/ album. Tu te représentes le nombre de films, de musique, de séries depuis seulement 15 ans.


    J'ai le souvenir d'une nouvelle en 2011-2012 que le gouvernement avait estimé à 6-7 €uros le prix de location VOD pour que ce soit rentable
    Comme proposé dans un autre thread, une solution simple et économique serait de mettre en place un équivalent de popcorn time se reposant donc sur les torrents et une infrastructure décentralisée.
    Ceux qui payeraient la licence globale auraient accès à ce contenu pirate "dépénalisé", ceux qui ne la payent pas restent hors la loi.
    Avec une plateforme comme ça, l'Etat serai capable de voir ce qui est consommé exactement et rémunérer les ayants droits en fonction (et pas au pif ou en fonction des négociation de ta boite de prod comme c'est fait actuellement à la radio par exemple)



    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    Et dans cette logique, pourquoi pas un tarif forfaitaire au supermarché ? Pour 200 € par mois, partez avec ce que vous voulez. Comme ça vous pourrez faire comme avec la musique : ouvrir un paquet de biscuits, en manger un et jeter le reste ; porter une fringue une demi-heure et passer à une autre, etc.
    Etre adulte, c'est notamment prendre conscience que rien n'est illimité, que tout a un prix, et que par conséquent il faut faire des choix. Et quand on a désiré quelque chose quelque temps avant de pouvoir se l'offrir, on respecte davantage la chose et on l'apprécie à un tout autre degré.
    Licence globale ? L'infantilisation de masse consistant à laisser croire que tout ce qui est dématérialisable (et tout va l'être à plus ou moins brève échéance) a une valeur proche de zéro.
    Je vois.
    Et ton forfait téléphonique c'est 1 heure d'appel et 100 sms ou t'es passé à l'illimité comme tout le monde?
    Et ton forfait internet, c'est AOL 50Mo / mois ou t'es passé à l'illimité comme tout le monde?


    La différence entre le supermarché et la culture, c'est que l'un est reproductible à l'infini sans perte de qualité alors que l'autre non. L'illimité à donc un sens dans un cas et pas dans l'autre.

    Et comme n'importe quelle offre "illimité", il y a des moyennes de faites, et il suffit de rendre le coût d'une consommation moyenne rentable pour rendre la plateforme rentable.

    On arrive bien à faire des cartes illimités au cinéma, non ? C'est du même acabit que ma proposition.

    La culture est le seul bien qui prend de la valeur en étant partagé. Je ne vois pas pourquoi on essaye de brider ce partage qui est au final bon pour l'oeuvre! Enfin si, je vois, parce que les ayants-droits (pas l'artiste hein, ya une différence de 90% de récupération de revenus) veulent s'en mettre plein les poches le plus longtemps possible.

  13. #173
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    Le mot cryptage existe, ne faites pas semblant de l'ignorer. Le cryptage consiste à transformer, par un procédé réversible, un texte en clair en un texte inintelligible.
    Ce mot existe non seulement dans l'usage, mais même dans le Larousse si jamais cela constitue un argument pour vous : http://www.larousse.fr/dictionnaires...cryptage/20841
    Il semblerait que pour l'ANSSI et l'académie française le mot cryptage n'existe pas, l'usage existe certes mais il est impropre.

    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    Par ailleurs, la distinction conventionnelle, chez les professionnels, entre décryptage et déchiffrement, est d'un intérêt quasi nul quant au résultat et permet uniquement de caractériser l'effort pour y parvenir.
    Qu'on ait déchiffré (grâce à la connaissance initiale de l'algorithme et des paramètres de cryptage) le texte ou qu'on l'ait décrypté (en déterminant l'algorithme et les paramètres inconnus au départ), on dispose du texte en clair à la fin.
    Mais surtout, cela n'a aucun sens de tenter d'appliquer cette distinction, déjà très artificielle, à la phase de cryptage.
    Non mais je rêve ! En utilisant le mot de cryptage, on crée de la confusion car on perd de l'information comme les autres l'ont expliqué. Le moyen permettant de rendre le texte en clair est déterminant pour la compréhension.

    On est pas sur PCInpact ou Numerama ici, on est sur un forum de professionnels. Merci donc d'utiliser les bons termes et non un langage approximatif.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  14. #174
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Consultant / formateur Oracle et SQL Server
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    3 430
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant / formateur Oracle et SQL Server

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 3 430
    Points : 7 874
    Points
    7 874
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    ...On est pas sur PCInpact ou Numerama ici, on est sur un forum de professionnels. Merci donc d'utiliser les bons termes et non un langage approximatif.
    On est sur un forum de professionnels, dans une discussion étiquetée "actualités/politique". Autrement dit, on est chez le premier venu, dans une discussion généraliste, où d'ailleurs le cryptage a été évoqué de manière incidente et n'est pas du tout le coeur du débat.
    Chacun a très bien compris, sans aucune ambiguité, ce qu'on voulait dire par cryptage dans cette discussion, et de ce fait les remarques du style "le cryptage n'existe pas en bon françois" sont non avenues, et relèvent davantage de la pédanterie que de la précision.
    La précision, comme tout le reste, doit être contextuelle, sans quoi elle cesse d'être une qualité et devient une sale manie.
    Consultant / formateur Oracle indépendant
    Certifié OCP 12c, 11g, 10g ; sécurité 11g

    Ma dernière formation Oracle 19c publiée sur Linkedin : https://fr.linkedin.com/learning/oracle-19c-l-administration

  15. #175
    Expert confirmé Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    vilain troll de l'UE
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 619
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : vilain troll de l'UE

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 619
    Points : 4 280
    Points
    4 280
    Par défaut
    D'accord avec Marco46. Ca reste dvp, entre professionnels on peut au moins se permettre d'utiliser des termes corrects.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  16. #176
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Autre
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Autre

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 18
    Points : 113
    Points
    113
    Par défaut
    D'accord avec Pomalaix
    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    le cryptage [...] n'est pas du tout le coeur du débat.
    On peut arrêter le hors-sujet?

    Citation Envoyé par AoCannaille
    Comme proposé dans un autre thread, ...
    En fait il s'agit du même thread mais quelques posts avant

  17. #177
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    On est sur un forum de professionnels, dans une discussion étiquetée "actualités/politique". Autrement dit, on est chez le premier venu, dans une discussion généraliste, où d'ailleurs le cryptage a été évoqué de manière incidente et n'est pas du tout le coeur du débat.
    Chacun a très bien compris, sans aucune ambiguité, ce qu'on voulait dire par cryptage dans cette discussion, et de ce fait les remarques du style "le cryptage n'existe pas en bon françois" sont non avenues, et relèvent davantage de la pédanterie que de la précision.
    Désigner OpenOffice comme un pare-feu ça va aussi ? On peut se laisser aller à ce genre d'imprécisions ? Où est la limite ?


    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    La précision, comme tout le reste, doit être contextuelle, sans quoi elle cesse d'être une qualité et devient une sale manie.
    Non ça c'est de la connerie parce que tu veux pas avoir tord. On a un débat, on emploie les bons mots (et qui existent de préférence) en bon français, point barre sinon c'est le bordel et on comprend rien et après on prend des traitements de texte pour des firewalls et on gaspille l'argent du contribuable.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  18. #178
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Consultant / formateur Oracle et SQL Server
    Inscrit en
    décembre 2002
    Messages
    3 430
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant / formateur Oracle et SQL Server

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2002
    Messages : 3 430
    Points : 7 874
    Points
    7 874
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    ...
    Et ton forfait téléphonique c'est 1 heure d'appel et 100 sms ou t'es passé à l'illimité comme tout le monde?
    Et ton forfait internet, c'est AOL 50Mo / mois ou t'es passé à l'illimité comme tout le monde?

    La différence entre le supermarché et la culture, c'est que l'un est reproductible à l'infini sans perte de qualité alors que l'autre non. L'illimité à donc un sens dans un cas et pas dans l'autre...
    Mon forfait téléphonique ? Pas concerné, je n'ai pas de téléphone portable !
    Le forfait internet illimité n'est pas comparable à une "licence globale". D'un côté, on a un service d'un acteur unique (le FAI), de l'autre on voudrait un tarif global donnant droit à une consommation illimitée sur la production d'une multitude d'acteurs (tous les artistes pour prendre un terme très général).

    Autant je soutiens les luttes pour un juste prix et je suis scandalisé par les DRM, autant je trouve illégitime cette exigence d'avoir accès à tout pour un tarif forfaitaire.
    Au nom de quoi devrait-on avoir accès à tout, tout de suite, pour quasiment pas un rond ??
    En quoi est-il légitime de pouvoir regarder 4 films par jour ou d'écouter 150 chansons ?

    La différence concrète entre le supermarché et la "culture", elle est nulle : ceux qui piratent à tout va ou prônent la licence globale se comportent juste en consommateurs enfants gâtés, à qui tout est dû tout de suite, sans limite, et quasi gratuitement.

    Sérieusement, j'ai rigolé quand quelqu'un disait en substance "j'achèterais bien le DVD du film X (X étant une variable, on est sur Developpez, quoi !) mais il faut attendre 6 mois après la sortie du film, donc je le pirate". Et alors ??? Il est moins bon 6 mois après, ce film ?
    Consultant / formateur Oracle indépendant
    Certifié OCP 12c, 11g, 10g ; sécurité 11g

    Ma dernière formation Oracle 19c publiée sur Linkedin : https://fr.linkedin.com/learning/oracle-19c-l-administration

  19. #179
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pomalaix Voir le message
    Mon forfait téléphonique ? Pas concerné, je n'ai pas de téléphone portable !
    Le forfait internet illimité n'est pas comparable à une "licence globale". D'un côté, on a un service d'un acteur unique (le FAI), de l'autre on voudrait un tarif global donnant droit à une consommation illimitée sur la production d'une multitude d'acteurs (tous les artistes pour prendre un terme très général).
    Parce que dans l'état actuel le droit d'auteur ne protège que l'industriel et il le met en position de force par rapport à l'auteur. Lorsqu'un film sort en dvd il est déjà remboursé ou c'est déjà un échec. Tous les gens qui ont participé à la création du film sont déjà payés et ne toucheront pas un kopek supplémentaire.

    Il nous reste seulement le moine copiste qui va chercher à tirer un maximum de lait de la vache.

    Or le droit d'auteur n'a pas été créé dans le but d'enrichir une poignée de capitalistes. En gros le but n'est pas de transformer la culture en marchandise mais de permettre aux auteurs d'être protégés des industriels (et non du public) et d'être payés.

    Donc de ce point de vue (qui est le seul valable, celui des industriels ne compte pas ils sont les parasites du système actuel), la proposition d'une licence globale est parfaitement légitime. Ca ne change rien au fait que tu paieras ta place de ciné ou de concert le même prix, les artistes seront payés pareil, etc ....

    Les deux seuls effets :
    - accès plus facile à la culture
    - contraction du monde de l'industrie et donc rapport de force en faveur des auteurs par rapport aux industriels

    Bien sûr pour comprendre cela il faut sortir de la logique marchande imposée par les industriels.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  20. #180
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    3 810
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 58
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 3 810
    Points : 7 407
    Points
    7 407
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Parce que dans l'état actuel le droit d'auteur ne protège que l'industriel et il le met en position de force par rapport à l'auteur. Lorsqu'un film sort en dvd il est déjà remboursé ou c'est déjà un échec. Tous les gens qui ont participé à la création du film sont déjà payés et ne toucheront pas un kopek supplémentaire.

    Il nous reste seulement le moine copiste qui va chercher à tirer un maximum de lait de la vache.

    Or le droit d'auteur n'a pas été créé dans le but d'enrichir une poignée de capitalistes. En gros le but n'est pas de transformer la culture en marchandise mais de permettre aux auteurs d'être protégés des industriels (et non du public) et d'être payés.

    Donc de ce point de vue (qui est le seul valable, celui des industriels ne compte pas ils sont les parasites du système actuel), la proposition d'une licence globale est parfaitement légitime. Ca ne change rien au fait que tu paieras ta place de ciné ou de concert le même prix, les artistes seront payés pareil, etc ....

    Les deux seuls effets :
    - accès plus facile à la culture
    - contraction du monde de l'industrie et donc rapport de force en faveur des auteurs par rapport aux industriels

    Bien sûr pour comprendre cela il faut sortir de la logique marchande imposée par les industriels.
    Je vois que Marco n'a toujours pas bien compris comment fonctionnait le monde de la culture ...
    Pomalaix, abandonne. Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, et Marco & consort, refusent tout simplement d'admettre que sans ces fameux industriels, qui certes gagnent des sous, et beaucoup, il n'y aurait plus de films, de musiques, de livres, ... on retournerait à l'âge de pierre de la culture, quand des troubadours mendiaient de ville en ville, ou que les Molière, La Fontaine, ... devaient se trouver un généreux bienfaiteur pour survivre, et surtout ne pas lui déplaire.

    Seulement, ces gens n'admettent pas que tout ce paie. D'ailleurs, si tu leur demandes, tu t'apercevras qu'ils sont bénévoles, et ne touchent aucune rémunération... C'est bien ça, Marco ?
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

Discussions similaires

  1. Réponses: 43
    Dernier message: 21/05/2013, 14h03
  2. Réponses: 161
    Dernier message: 30/04/2009, 09h27
  3. Nouvelle mesure anti-piratage chez Microsoft
    Par DarkOcean dans le forum Windows XP
    Réponses: 10
    Dernier message: 15/07/2005, 12h04
  4. [CR9 et VB6] n'affiche pas les nouvelles donnée
    Par moumoule17 dans le forum SDK
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/04/2005, 13h03

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo