IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Sécurité Discussion :

La NSA utilise la reconnaissance vocale pour transcrire les appels téléphoniques


Sujet :

Sécurité

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    194
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 194
    Points : 12 283
    Points
    12 283
    Par défaut La NSA utilise la reconnaissance vocale pour transcrire les appels téléphoniques
    La NSA utilise la reconnaissance vocale pour transcrire les appels téléphoniques
    Avant de les archiver dans une base de données interrogeable

    Les documents secrets de la NSA révélés par Edward Snowden nous apprennent encore une fois l’étendue des capacités de surveillance en masse de l’agence de renseignements américaine. Cette dernière utiliserait des logiciels pour transcrire automatiquement des appels téléphoniques interceptés et les stocker dans une base de données interrogeable.

    Selon les documents analysés par The Intercept, l’agence américaine et son homologue britannique GCHQ ont investi des années de recherche dans le domaine de la reconnaissance de la parole afin de pouvoir convertir en texte anglais les appels téléphoniques ainsi que les journaux télévisés en langues étrangères. Ces documents ont révélé que la NSA s’est basé sur le logiciel commercial Dragon Dictate en lui rajoutant des modifications avant d’arriver au résultat souhaité. En effet, l’agence avait remarqué que les systèmes commerciaux se ne se concentraient généralement que sur l’anglais et l’espagnol, elle a donc développé sa propre solution pour les autres langues cibles comme le persan et le pachto par exemple.

    Ce logiciel, baptisé RHINEHART, aurait été déployé pour la première fois en 2004 et aurait permis de faire des recherches de mots clés sur de grandes quantités de données transcrites à partir de la voix, c’est ce qui lui aurait valu le surnom interne de « Google For Voice » à l’époque. Quelques années plus tard, un autre logiciel répondant au nom de VoiceRT aurait été introduit à Bagdad avec la capacité d’analyser et d’étiqueter 1 million d’échantillons par jour. En 2013, VoiceRT aurait été remplacée à son tour par un autre système appelé SPIRITFIRE, beaucoup plus rapide et performant.

    Il semblerait donc que l’agence de renseignement a une longueur d’avance dans ce domaine et qu’elle l’utilise depuis plusieurs années pour la surveillance en masse, reste à savoir si cette surveillance est effectuée seulement sur des cibles spécifiques ou sur l’ensemble des appels téléphoniques interceptés ? Quoi qu’il en soi, le projet de loi de réforme sur la surveillance que le Congrès Américain débat actuellement ne traite pas le sujet du tout, ce qui veut dire que cette surveillance des appels téléphoniques est tout à fait légale pour la NSA, que ce soit pour les appels nationaux ou internationaux.

    Il semblerait même que, depuis 2006, l’agence de renseignement américaine était entrain de développer un outil pour prédire des données en utilisant l’historique de la personne. « Les gens ne réalisent pas encore l'ampleur de la situation » déclare un professeur associé à l'Institut de technologies langagières de l'Université Carnegie Mellon.

    Source : The Intercept

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette méthode de surveillance ?
    Serait-elle moins grave que la surveillance téléphonique manuelle ?

  2. #2
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 198
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 198
    Points : 7 390
    Points
    7 390
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Ça c'est une source à fournir à nos sénateurs.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  3. #3
    Expert confirmé
    Avatar de TiranusKBX
    Homme Profil pro
    Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 476
    Points : 4 728
    Points
    4 728
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    pour la loi renseignement tu à plus de chance de la voir capoter au conseil constitutionnel qu'au sénat
    Rien, je n'ai plus rien de pertinent à ajouter

  4. #4
    Expert éminent Avatar de BufferBob
    Profil pro
    responsable R&D vidage de truites
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    2 994
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : responsable R&D vidage de truites

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 2 994
    Points : 8 290
    Points
    8 290
    Par défaut
    Citation Envoyé par Amine Horseman Voir le message
    Que pensez-vous de cette méthode de surveillance ?
    hightech.

    et à la fois depuis le temps que le grand public a des API de reconnaissance vocale, c'était un peu illusoire de penser que les services de renseignements eux étaient encore à la traine technologique non ?

    depuis 2006, l’agence de renseignement américaine était entrain de développer un outil pour prédire des données en utilisant l’historique de la personne.
    oh yeah

    « Les gens ne réalisent pas encore l'ampleur de la situation » déclare un professeur (...) de l'Université Carnegie Mellon.
    ah ça c'est clair, mais c'est de toutes façon déjà beaucoup trop tard pour s'alarmer.

  5. #5
    Modérateur
    Avatar de Hizin
    Homme Profil pro
    Développeur mobile
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    2 180
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur mobile

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 2 180
    Points : 5 070
    Points
    5 070
    Par défaut
    La reconnaissance de la parole est déjà utilisée a des fins de secrétariat pour les comptes-rendus. Vous mettez une dizaine de personne autour de la table, un bon micro, vous donnez ensuite quelques heures au logiciel pour interpréter le tout et vous avez les minutes de la réunion, avec reconnaissance automatique du locuteur (ainsi que son nom s'il a été donné dans la réunion) avec un taux de correspondances légèrement supérieur à 80% (la dernière fois que je me suis renseigné).
    Si c'est déjà ça pour le grand public, on peut imaginer que ça va un poil plus loin pour le militaire.
    C'est Android, PAS Androïd, ou Androïde didiou !
    Le premier est un OS, le second est la mauvaise orthographe du troisième, un mot français désignant un robot à forme humaine.

    Membre du comité contre la phrase "ça marche PAS" en titre et/ou explication de problème.

    N'oubliez pas de consulter les FAQ Android et les cours et tutoriels Android

  6. #6
    Membre éclairé Avatar de Julien Bodin
    Homme Profil pro
    Devops
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    473
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Devops
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 473
    Points : 833
    Points
    833
    Par défaut
    Super ! A quand une version commerciale ?

  7. #7
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 878
    Points
    7 878
    Par défaut
    Ce genre de techno existe depuis très longtemps pour le grand public

    Je bosse actuellement avec un serveur téléphonique et le mode debug permet justement de retranscrire par écrit tout ce qui est dit par le client avec une association au fichier audio source
    Ce truc là est en place depuis 10 ans

  8. #8
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    581
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 581
    Points : 1 089
    Points
    1 089
    Par défaut
    Je m'inquiète moins de la surveillance tous azimuths de la NSA (ou des autres services de même type de pays divers et variés) que de la reconnaissance vocale des TV modernes, des téléphones mobiles pour tout un tas d'applis, etc., dont on ne sait pas du tout où vont les messages enregistrés !
    D'un côté, c'est une surveillance de masse à laquelle personne ne peut échapper, qui augmentera d'années en années jusqu'à la fin des temps, mais dont on peut supposer qu'elle ne servira pas les besoin d'un individu particulier pour profiter de mon numéro de CB ou d'informations privées. Alors que de l'autre, c'est le fait d'entreprises ou de gens dont on peut toujours se demander quels sont les buts poursuivis et les méthodes de sécurisation...
    L'avis publié ci-dessus est mien et ne reflète pas obligatoirement celui de mon entreprise.

  9. #9
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 878
    Points
    7 878
    Par défaut
    Citation Envoyé par Thorna Voir le message
    Je m'inquiète moins de la surveillance tous azimuths de la NSA (ou des autres services de même type de pays divers et variés) que de la reconnaissance vocale des TV modernes, des téléphones mobiles pour tout un tas d'applis, etc., dont on ne sait pas du tout où vont les messages enregistrés !
    D'un côté, c'est une surveillance de masse à laquelle personne ne peut échapper, qui augmentera d'années en années jusqu'à la fin des temps, mais dont on peut supposer qu'elle ne servira pas les besoin d'un individu particulier pour profiter de mon numéro de CB ou d'informations privées. Alors que de l'autre, c'est le fait d'entreprises ou de gens dont on peut toujours se demander quels sont les buts poursuivis et les méthodes de sécurisation...
    Tu compares la peste et le choléra
    Les 2 sont extrêmement inquiétant et très dangereux

    Etre espionné par le public ou le privé reste de l'espionnage et de la violation de liberté

  10. #10
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Expertise sécurité
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expertise sécurité

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 185
    Points : 268
    Points
    268
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Ce genre de techno existe depuis très longtemps pour le grand public

    Je bosse actuellement avec un serveur téléphonique et le mode debug permet justement de retranscrire par écrit tout ce qui est dit par le client avec une association au fichier audio source
    Ce truc là est en place depuis 10 ans

    Vrai. Encore une fois on s'étonne de choses qui finalement existent depuis longtemps. Personnellement je ne trouve pas ça si grave. Je n'ai rien à cacher en particulier.

  11. #11
    Candidat au Club
    Femme Profil pro
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 46
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 3
    Points : 2
    Points
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    Vrai. Encore une fois on s'étonne de choses qui finalement existent depuis longtemps. Personnellement je ne trouve pas ça si grave. Je n'ai rien à cacher en particulier.
    Réfléchi un peu plus longtemps que 3 secondes la dessus et repasse sur le topic.

  12. #12
    Expert confirmé
    Avatar de TiranusKBX
    Homme Profil pro
    Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 476
    Points : 4 728
    Points
    4 728
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    Vrai. Encore une fois on s'étonne de choses qui finalement existent depuis longtemps. Personnellement je ne trouve pas ça si grave. Je n'ai rien à cacher en particulier.
    tout le monde à quelque chose à se reprocher dire le contraire veut dire soit tu est niais et tu ignore les lois de ton pays soit tu vit en Hermite au fond d'une fôret
    Rien, je n'ai plus rien de pertinent à ajouter

  13. #13
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 198
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 198
    Points : 7 390
    Points
    7 390
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    En même temps, on ne peut pas lui reprocher ce genre de commentaire, vu que c'est parmi les plus communs et le plus naturel à sortir. Et en soi il n'a probablement pas tord : on fait tous des choses en pensant que c'est le mieux qu'on puisse faire à l'instant i, avant de se rendre compte plus tard qu'on a fait une boulette, mais pas suffisamment importante pour en faire tout un plat. Dans ce sens, dire qu'on n'a rien à se reprocher est tout à fait légitime. Et ce n'est d'ailleurs pas là que le bas blesse, mais bien sur les conséquences implicites qu'une telle surveillance implique : auto-censure inconsciente, recoupage de nombreuses données pour déterminer des choses que même la personne concernée ne se doute pas, etc.

    Donc à bien y réfléchir, on ne peut pas reprocher aux gens de dire ce genre de chose, seulement leur recommander de lire des réflexions sur le sujet. Car ce genre de remarque s'explique tout à fait par un manque de connaissance, et ne pas savoir n'est pas un crime. Donc j'ai mis moins un quand même, mais ma réponse à son commentaire serait en revanche : OK, mais avant de réagir à nouveau, renseigne-toi davantage sur le sujet.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  14. #14
    Candidat au Club
    Femme Profil pro
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 46
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 3
    Points : 2
    Points
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    En même temps, on ne peut pas lui reprocher ce genre de commentaire, vu que c'est parmi les plus communs et le plus naturel à sortir. Et en soi il n'a probablement pas tord : on fait tous des choses en pensant que c'est le mieux qu'on puisse faire à l'instant i, avant de se rendre compte plus tard qu'on a fait une boulette, mais pas suffisamment importante pour en faire tout un plat.
    Euh non ... Ce que tu décris, c'est dans le cas ou on ferait une infraction, la vie privée ca va beaucoup plus loin que de faire des choses légal ou pas, et de les cacher a l'état.

    Et si, on peut leur reprocher. Si personne n'avais rien a cacher, personne n'aurais de rideaux chez soi.

  15. #15
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Expertise sécurité
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expertise sécurité

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 185
    Points : 268
    Points
    268
    Par défaut
    Ouaouh... Franchement c'est délirant de me faire tailler comme ça .
    Je ne sais pas vraiment dans quel ordre exprimer plus clairement ce que je souhaitais donner comme avis. On va y aller par étape.

    Citation Envoyé par Gilles34200 Voir le message
    Réfléchi un peu plus longtemps que 3 secondes la dessus et repasse sur le topic.
    Merci pour ce commentaire constructif. J'accepte qu'on soit en désaccord avec moi. Mais pas ce genre de commentaire complètement à l'encontre du principe du débat.

    Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
    tout le monde à quelque chose à se reprocher dire le contraire veut dire soit tu est niais et tu ignore les lois de ton pays soit tu vit en Hermite au fond d'une fôret
    Je ne suis pas niais ni hermite . Merci de t'en inquiéter.
    Maintenant je vais essayer de t'expliquer ce que je souhaitais exprimer.
    Aujourd'hui tu me dis que tu as des choses à te reprocher, très bien. Je ne sais pas ce que c'est mais disons qu'on va essayer de généraliser ces "choses à se reprocher".
    Je rappelle que nous parlons d'écoute téléphonique et de rien d'autres. Tu penses qu'on va s'en servir contre toi ? Arrêtons la paranoïa. Je peux comprendre que ça gêne ou que ça frustre mais de là à dire que ce sont des informations que l'on ne souhaite pas divulguer... Les gens se regarde un peu trop le nombril et se pense un peu trop au centre du monde. Je conçoit que ce soit triste, mais si tu bosses dans la sécurité tu dois le savoir, la sécurité elle commence par la surveillance. Donc si tu ne veux pas être surveiller : n'achètes plus de PC, de téléphone et de tablette.

    Ce que j'essayais de dire (je n'ai malheureusement pas réussi) c'est que ce que nous avons à cacher n'est pas d'importance capitale.
    Alors je vous voir déjà venir avec vos esprits tordus . Vous allez me dire qu'on commence par ça et ça finit en film catastrophe où on ne peut plus aller aux chiottes sans que le gouvernement américain ait choisi la marque du papier toilette (à notre insu).
    Bah oui. Mais je te rappelle que le monde dans lequel on vit est basé sur ce système. Si tu lis cette conversation c'est bien parce qu'on t'as poussé à acheter ce PC et qu'on t'a mené à utiliser Google qui un jour par le biais de recherche t'a proposé ce site web. Alors arrêtons l'hypocrisie. Commence par crier aux scandale, pourquoi est-ce qu'il y a autant de pub dans le métro ? Pourquoi est-ce qu'il y a autant de pub à la télé ?
    Bon j'en rajoute, mais tu comprends bien que le système est basé sur ça.

    Je vais passer pour un pro NSA...
    Pour calmer un peu mes propos je m'accorde avec vous quand même. Le problème de la NSA c'est la façon dont les données récoltées sont utilisées. Le manque de visu sur ce qu'ils font. Mais l'action d'écoute n'est, pour moi, pas anormal. C'est dans la dynamique du monde IT. Le problème c'est le contrôle et la gestion de ces données. Ce qu'ils en font !

    Je sens que je vais pas me faire des amis. Mais mon point de vue est exprimé, c'est pour ça que ces sujets existent .

    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    En même temps, on ne peut pas lui reprocher ce genre de commentaire, vu que c'est parmi les plus communs et le plus naturel à sortir. Et en soi il n'a probablement pas tord : on fait tous des choses en pensant que c'est le mieux qu'on puisse faire à l'instant i, avant de se rendre compte plus tard qu'on a fait une boulette, mais pas suffisamment importante pour en faire tout un plat. Dans ce sens, dire qu'on n'a rien à se reprocher est tout à fait légitime. Et ce n'est d'ailleurs pas là que le bas blesse, mais bien sur les conséquences implicites qu'une telle surveillance implique : auto-censure inconsciente, recoupage de nombreuses données pour déterminer des choses que même la personne concernée ne se doute pas, etc.
    Voilà exactement ce que je disais plus haut (enfin j'ai pas dit que j'y connaissais rien ). Mais si tu penses que l'auto-censure, le "recoupage" de données et la manipulation de l'utilisateur n'existent pas déjà tu te mets le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Je vais pas m'étaler sur le sujet. Mais quand ta femme va voir, juste par curiosité des chaussures sur un site web et que tu le sais alors qu'elle ne t'en a pas parlé tu t'en rends déjà compte.
    L'important aujourd'hui c'est d'expliquer aux gens qu'il faut se méfier. Ma philosophie est celle de l'information. Je suis partisan de ne pas arrêter la machine NSA lancé à pleine vitesse, mais de modifier sa trajectoire. Si les gens comprennent qu'on essaie de les manipuler, et ça commence à venir, avec le temps ils s'adapteront et prendront du recul.

    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    Donc à bien y réfléchir, on ne peut pas reprocher aux gens de dire ce genre de chose, seulement leur recommander de lire des réflexions sur le sujet. Car ce genre de remarque s'explique tout à fait par un manque de connaissance, et ne pas savoir n'est pas un crime. Donc j'ai mis moins un quand même, mais ma réponse à son commentaire serait en revanche : OK, mais avant de réagir à nouveau, renseigne-toi davantage sur le sujet.
    Merci en tout cas d'avoir répondu de façon aussi claire. C'est plaisant de lire des gens qui justifient leurs propos.

    Je tiens quand même à m'excuser parce que j'ai été un peu rapide dans ma rédaction, laissant penser que je n'y connaissais pas grand chose et que je donnais mon avis comme ça en passant.
    Je m'intéresse à la sécurité et à ce genre de problématique depuis plusieurs années. Donc non je n'y connais pas rien (le mec se la pète). J'ai un avis qui est même basé sur tout ce que j'ai lu figure toi !!!
    Je ne suis pas résigné mais je ne suis pas contre le système non plus (parce que je trouve que crier au scandale c'est se révolter contre le système oui oui...). J'ai un avis plutôt tranché qui ne fait pas forcément l'unanimité je peux le concevoir. Mais j'ai bien conscience des enjeux.

    @+ les amis.

  16. #16
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 198
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 198
    Points : 7 390
    Points
    7 390
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    Voilà exactement ce que je disais plus haut (enfin j'ai pas dit que j'y connaissais rien ). Mais si tu penses que l'auto-censure, le "recoupage" de données et la manipulation de l'utilisateur n'existent pas déjà tu te mets le doigt dans l’œil jusqu'au coude.
    Ça je le sais. Que ça existe ou pas n'est pas la question. Le fait est qu'aujourd'hui on a les connaissances suffisantes pour savoir que ça a un impact insidieux sur la liberté, qui est un point fondamental de notre constitution. Autrement dit, s'il faut choisir entre les deux, la liberté passe avant. La sécurité ne fait pas partie de notre constitution. La sureté oui, mais ce n'est pas la même chose : http://www.vie-publique.fr/decouvert...te-surete.html
    La sûreté protège les individus contre les arrestations et les emprisonnements arbitraires
    autrement dit on se protège de l'arbitraire de la police, soit du ministère de l'intérieur et donc par extension du gouvernement. Toute personne arrêtée devant alors passer devant un juge pour que celui-ci valide ou non la culpabilité et décide de la peine.

    La sécurité doit être, certes, préservée par la police, et la loi renseignement va dans ce sens. Mais là où elle va trop loin, c'est qu'elle met en place une surveillance inconnue du citoyen, c'est à dire qui ne permet à personne de savoir s'il est surveillé ou pas, incitant l'ensemble de la population à se croire potentiellement surveillée (réaction de défense naturelle) ce qui diminue inconsciemment notre capacité à agir comme un individu libre à cause du doute engendré : si on fait une bêtise, et qu'on nous le signale avant de se faire arrêter, on peut de bonne foi corriger le tir, mais là on peut se retrouver dans le collimateur sans même le savoir, parce que la surveillance est secrète. D'office, on va choisir le comportement le moins risqué, qui est le comportement mouton : ne fait rien qui sorte du cadre bien établit des habitudes du citoyen moyen. C'est l'individualité de chacun qui est mis sur l'échafaud. D'ailleurs on le comprends bien quand le gouvernement parle de cibler des comportements déviants : faire différemment ne veut pas dire faire mal.

    Si on applique un contrôle sur la chose, alors ce contrôle doit permettre de préserver nos libertés fondamentales, mais ce n'est pas le cas ici à cause de cet effet inconscient. C'est en cela que l'argument "je n'ai rien à me reprocher" perd de sa saveur : si consciemment ce n'est pas le cas, le fait est que tu n'en sais rien pour tes actes inconscients.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  17. #17
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Expertise sécurité
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expertise sécurité

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 185
    Points : 268
    Points
    268
    Par défaut
    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    Si on applique un contrôle sur la chose, alors ce contrôle doit permettre de préserver nos libertés fondamentales, mais ce n'est pas le cas ici à cause de cet effet inconscient. C'est en cela que l'argument "je n'ai rien à me reprocher" perd de sa saveur : si consciemment ce n'est pas le cas, le fait est que tu n'en sais rien pour tes actes inconscients.
    Je comptais répondre dans l'ensemble mais finalement je suis plutôt d'accord avec ce que tu dis.
    Je ne dirais pas que tu m'as convaincu mais tu as changé un petit peu ma façon de voir les choses.

    Disons que j'ai l'impression que tu vois ça comme une surveillance par la peur qui diminue nos libertés fondamentales. Je le conçois. Maintenant la question que je me pose est la suivante : N'est-ce pas un bien pour un mal ?

    Ma façon de voir les choses en fait, qui est plutôt devenu une réflexion après t'avoir lu, c'est que finalement si l'on ne fait pas ça, que fait-on ?
    Puisque aujourd'hui la sécurité physique et moral de nos concitoyens passe par le numérique (et donc le téléphone pour faire le parallèle avec l'article quand même...) qui est omniprésent. C'est là que ta façon de voir les choses me pose problème.
    C'est qu'en voulant à tout prix défendre la liberté à son extrême on finit par la mettre en danger. N'oublions pas que sans sécurité, et je parle bien de sécurité et pas de sûreté, il n'y a pas de liberté. Se sentir en danger est-il réellement plus intéressant que se sentir surveiller ?
    Je ne défend pas l'un ou l'autre... J'essaie simplement de comprendre et de me positionner. Et disons qu'en retournant les points de vues dans tous les sens je comprends les deux.

    => Alors où est le juste milieu pour toi ? Pour vous ?

  18. #18
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 878
    Points
    7 878
    Par défaut
    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    Je comptais répondre dans l'ensemble mais finalement je suis plutôt d'accord avec ce que tu dis.
    Je ne dirais pas que tu m'as convaincu mais tu as changé un petit peu ma façon de voir les choses.

    Disons que j'ai l'impression que tu vois ça comme une surveillance par la peur qui diminue nos libertés fondamentales. Je le conçois. Maintenant la question que je me pose est la suivante : N'est-ce pas un bien pour un mal ?

    Ma façon de voir les choses en fait, qui est plutôt devenu une réflexion après t'avoir lu, c'est que finalement si l'on ne fait pas ça, que fait-on ?
    Puisque aujourd'hui la sécurité physique et moral de nos concitoyens passe par le numérique (et donc le téléphone pour faire le parallèle avec l'article quand même...) qui est omniprésent. C'est là que ta façon de voir les choses me pose problème.
    C'est qu'en voulant à tout prix défendre la liberté à son extrême on finit par la mettre en danger. N'oublions pas que sans sécurité, et je parle bien de sécurité et pas de sûreté, il n'y a pas de liberté. Se sentir en danger est-il réellement plus intéressant que se sentir surveiller ?
    Je ne défend pas l'un ou l'autre... J'essaie simplement de comprendre et de me positionner. Et disons qu'en retournant les points de vues dans tous les sens je comprends les deux.

    => Alors où est le juste milieu pour toi ? Pour vous ?
    Pour commencer, la surveillance généralisée ne fonctionne pas.
    Elle n'améliore en rien la sécurité.
    En crée un climat de psychose. Il n'y a plus de présomption d’innocence.
    Tout le monde est suspect par défaut et doit montrer patte blanche à chaque instant.

    Lorsqu'un Etat n'a aucune confiance en sa population, pourquoi les citoyens accorderaient-ils leur confiance aux institutions ?
    Et sans confiance, quelle légitimité ?

    De plus, jusqu'à présent, tous, absolument tous les attentats (ou préméditation avancée d'actes terroristes) ont été réalisés par des individus connus des services de renseignement.
    Autrement dit, ce qu'il manque, ce sont des moyens de mieux surveiller les personnes à risque ==> ce n'est pas de la surveillance de masse aveugle, c'est du ciblage

    Il n'y a qu'à voir aux USA avec les projets PRISM et consorts qui n'ont pas su empêcher les attentats de Boston en 2013 et pourtant, les auteurs étaient connus des services secrets.
    Ces projets ont pourtant des moyens colossaux tant humain que matériel et financier.
    Si on réaffectait ces moyens à du ciblage, bref, à du vrai travail d'enquête (et non du simple fichage / archivage), les résultats seraient tout autre.

  19. #19
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    DevC++Media
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : DevC++Media
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 71
    Points : 55
    Points
    55
    Par défaut
    Plus ils ecoutent, moins ils entendent.
    Plus ils surveillent, plus ils sont aveugles.

    Nom : if-a-poison-is-out-of-date-is-it-more-poisonous-or-less-poisonous_1539.jpg
Affichages : 180
Taille : 75,9 Ko

  20. #20
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Expertise sécurité
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expertise sécurité

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 185
    Points : 268
    Points
    268
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Il n'y a qu'à voir aux USA avec les projets PRISM et consorts qui n'ont pas su empêcher les attentats de Boston en 2013 et pourtant, les auteurs étaient connus des services secrets.
    Ces projets ont pourtant des moyens colossaux tant humain que matériel et financier.
    Si on réaffectait ces moyens à du ciblage, bref, à du vrai travail d'enquête (et non du simple fichage / archivage), les résultats seraient tout autre.
    C'est un petit peu vrai et un petit faux en même temps non ?
    Finalement pour trouver ceux qu'ils ont trouvés il fallait bien faire une surveillance de masse.
    Après peut-être qu'on se concentre trop sur ça. Et qu'on devrait maintenant investir dans de l'humain plutôt que dans des outils.

Discussions similaires

  1. Logiciel de reconnaissance vocale pour remplir champs de formulaire
    Par midiweb dans le forum Autres Logiciels
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/11/2011, 14h15
  2. Réponses: 13
    Dernier message: 13/08/2010, 10h58
  3. utiliser une seule servlet pour toutes les jsp
    Par DoubleU dans le forum Servlets/JSP
    Réponses: 13
    Dernier message: 20/09/2007, 19h30
  4. reconnaissance vocale pour le jeu
    Par Asmod_D dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/09/2007, 00h18
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 16/11/2006, 14h01

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo