IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Sécurité Discussion :

La NSA utilise la reconnaissance vocale pour transcrire les appels téléphoniques


Sujet :

Sécurité

  1. #21
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    DevC++Media
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : DevC++Media
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 71
    Points : 55
    Points
    55
    Par défaut
    Finalement pour trouver ceux qu'ils ont trouvés
    Ils n'ont justement rien trouvé...

  2. #22
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Expertise sécurité
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expertise sécurité

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 185
    Points : 268
    Points
    268
    Par défaut
    Citation Envoyé par Hyt3k Voir le message
    Ils n'ont justement rien trouvé...
    Il y a une différence entre ne pas trouver et ne pas agir. Si tu suivais les actualités (et si tu avais lu le post de Saverok) tu verrais que les personnes trouvées sont surveillées.

  3. #23
    Expert éminent
    Avatar de Matthieu Vergne
    Homme Profil pro
    Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    2 194
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant IT, chercheur IA indépendant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 2 194
    Points : 7 381
    Points
    7 381
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    Disons que j'ai l'impression que tu vois ça comme une surveillance par la peur qui diminue nos libertés fondamentales. Je le conçois. Maintenant la question que je me pose est la suivante : N'est-ce pas un bien pour un mal ?

    Ma façon de voir les choses en fait, qui est plutôt devenu une réflexion après t'avoir lu, c'est que finalement si l'on ne fait pas ça, que fait-on ?
    Puisque aujourd'hui la sécurité physique et moral de nos concitoyens passe par le numérique (et donc le téléphone pour faire le parallèle avec l'article quand même...) qui est omniprésent. C'est là que ta façon de voir les choses me pose problème.
    C'est qu'en voulant à tout prix défendre la liberté à son extrême on finit par la mettre en danger. N'oublions pas que sans sécurité, et je parle bien de sécurité et pas de sûreté, il n'y a pas de liberté. Se sentir en danger est-il réellement plus intéressant que se sentir surveiller ?
    J'aime à penser que tous les esclaves ne sont pas des révolutionnaires en puissance, ni que tous les maîtres sont des sadiques : il se peut tout à fait qu'il y en ait qui préfèrent leur situation d'esclave parce qu'ils estiment que leur maître est plus apte à décider pour eux. Et je n'ai rien contre ça. En revanche, il serait extrême de l'imposer. Aujourd'hui, l'esclavage est (en théorie) aboli, mais chacun peut se contraindre au travers de contrats de façon à déléguer les responsabilités (le patron décide ce qui doit être fait et les employés ne sont que des exécutants). Je ne m'étend pas sur le sujet, sinon on risque d'en revenir à l'esclavage par le travail, le revenu de base, etc., et c'est pas le sujet. L'important ici étant de noter qu'on est passé d'une imposition à un choix, au moins jusqu'à un certain degré (on peut faire mieux, mais ça me semble quand même mieux qu'avant). L'extrême dans l'autre sens est tout aussi critiquable : être libre implique d'assumer ses actions, mais il serait extrême de dire que telle personne doit être emprisonnée en partant du principe qu'elle a forcément agit de manière consciente et volontaire sur l'unique raison qu'elle est libre. On sait aujourd'hui que tout ne s'effectue pas de manière consciente : une conséquence imprévue, un état (e.g. ébriété) qui fait perdre le contrôle de soi, une maladie mentale qui décroît les capacités de jugement, etc. Ici aussi, on est passé d'une généralisation abusive à une application personnalisée.

    Par conséquent, quand tu parles de "défendre la liberté à son extrême", je ne peux qu'être d'accord avec toi par principe : le trop est l'ennemi du bien. Aller dans l'extrême n'est jamais réellement profitable, quel qu'il soit. Or c'est précisément ce que fait cette loi, mais dans l'autre sens : on ne cherche plus à personnaliser, mais à généraliser. La critique ne va pas sur la surveillance en elle-même, mais sur son côté généralisé. On ne cherche pas à identifier des terroristes (1 champs d'application de cette loi, il y en a 7), mais à identifier des comportements dits "déviants", ce qui veut dire des comportements qui sortent du lot (toute minorité est déviante par définition). En bref, si tu n'es pas un mouton, tu es placé d'office dans les gens à potentiellement surveiller, peu importe la raison. Ensuite, c'est aux services de renseignement de décider si ta déviance est "intéressante" ou pas, mais là c'est de l'ordre du secret défense.

    Un autre point est que seuls les algos -et leurs propriétaires, donc le gouvernement- auront l'info nécessaire pour savoir qu'est-ce qui est déviant. Pour savoir cela, il faut avoir l'information sur l'ensemble (ou au moins la majorité) de façon à pouvoir comparer, impossible donc pour les citoyens (et par extension l'Assemblée Nationale qui fait office de contre-pouvoir au gouvernement) de savoir qui serait potentiellement surveillé ni pourquoi. Certes j'exagère, il y a la CNCTR, mais celle-ci n'est là qu'à titre consultatif. Elle ne peut bloquer aucune décision et, si elle estime que ça va trop loin elle ne peut que passer par le Conseil d'État. Autant dire que ça n'a de contrôleur que le nom. Toute boulette ne sera corrigée que a posteriori, une fois que le mal sera fait, et à la condition que celle-ci soit vue.

    Autrement dit, je suis d'accord avec ce que tu dis du point de vue qu'il ne faille pas aller à l'extrême, mais là où je met le doigt c'est que c'est précisément ce qu'on reproche, mais dans l'autre sens : la loi renseignement va trop loin.

    Enfin, quand tu dis que "sans sécurité, et je parle bien de sécurité et pas de sûreté, il n'y a pas de liberté", il va falloir que tu développes. Mais là je te renvois à ce post de Maître Eolas qui traite fort bien le sujet : http://www.maitre-eolas.fr/post/2015...sons-la-notice

    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    Je ne défend pas l'un ou l'autre... J'essaie simplement de comprendre et de me positionner. Et disons qu'en retournant les points de vues dans tous les sens je comprends les deux.

    => Alors où est le juste milieu pour toi ? Pour vous ?
    Ça on pourrait en discuter longtemps, mais ce n'est pas ici que LA réponse se trouvera. Ce genre de chose est à voir en débat publique, avec des discussions riches où chacun échange ses points de vue et où les avis se forgent progressivement avant d'aboutir à un consensus. Et non comme l'a fait le gouvernement : en faisant une loi dans son coin pendant 2 ans puis en passant par une procédure accélérée pour la faire voter. Ce point là a aussi été critiqué à maintes reprises, y compris au sein même de l'Assemblée Nationale pendant la discussion des amendements.

    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    C'est un petit peu vrai et un petit faux en même temps non ?
    Finalement pour trouver ceux qu'ils ont trouvés il fallait bien faire une surveillance de masse.
    Après peut-être qu'on se concentre trop sur ça. Et qu'on devrait maintenant investir dans de l'humain plutôt que dans des outils.
    Non, la surveillance de masse n'est en rien nécessaire, bien au contraire. Les auteurs des derniers attentats en France étaient déjà connus et surveillés depuis belle lurette. Ce qui a manqué, c'est l'efficacité, et non l'information. La surveillance généralisée n'apporte que plus d'information, et non plus d'efficacité. Il faut ensuite mettre les moyens derrière pour que l'information soit traité efficacement, et c'est là que le bas blesse : la NSA n'a, à ce qu'il paraît, pas déjoué un seul attentat grâce à sa surveillance de masse, qui a donné énormément de faux positifs et donc surchargé ses services. Et c'est ce à quoi on s'attend avec cette loi renseignement.

    Et c'est là qu'être contre ce projet de loi prend tout son sens : si l'expérience nous montre que ce n'est pas efficace, alors que c'est précisément d'efficacité dont on a besoin, pourquoi donc devrait on permettre l'instauration d'une telle loi alors que celle-ci peut avoir des effets pervers sur notre société ? On peut être dans le tout sécuritaire, mais il faut quand même rester pragmatique. On ne se met pas des contraintes s'il n'y a pas d'avantages derrière.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  4. #24
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Expertise sécurité
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expertise sécurité

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 185
    Points : 268
    Points
    268
    Par défaut
    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    ...
    Point du vue intéressant.
    Merci pour le lien, j'essaierais de lire ça dans la soirée et je reviendrais te donner mon avis.
    Je pense que nous allons avoir l'occasion, dans les mois/années à venir, de voir si ce genre de décision est en effet excessive.
    Et nous aurons aussi l'occasion d'en rediscuter ici et dans d'autres topics.

    Merci pour l'échange.

  5. #25
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    DevC++Media
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : DevC++Media
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 71
    Points : 55
    Points
    55
    Par défaut
    Ce qui a manqué, c'est l'efficacité, et non l'information. La surveillance généralisée n'apporte que plus d'information, et non plus d'efficacité. Il faut ensuite mettre les moyens derrière pour que l'information soit traité efficacement, et c'est là que le bas blesse : la NSA n'a, à ce qu'il paraît, pas déjoué un seul attentat grâce à sa surveillance de masse,
    CQFD. Qualité VS Quantité.
    Tous les criminels étaient surveillés, .... tout le monde est surveillé.
    Surveillés, et - ô comble - pas stoppés.

    A moins que la surveillance massive ait d'autres buts... sans crier au complot.

    (Comme disait ****fixme**** : il y a 2 erreurs à propos des complots :
    1. croire qu'il n y en a aucun
    2. croire qu'il y en partout.
    )

  6. #26
    Candidat au Club
    Femme Profil pro
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 46
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 3
    Points : 2
    Points
    2
    Par défaut
    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    Aujourd'hui tu me dis que tu as des choses à te reprocher, très bien. Je ne sais pas ce que c'est mais disons qu'on va essayer de généraliser ces "choses à se reprocher".
    Je rappelle que nous parlons d'écoute téléphonique et de rien d'autres. Tu penses qu'on va s'en servir contre toi ? Arrêtons la paranoïa. Je peux comprendre que ça gêne ou que ça frustre mais de là à dire que ce sont des informations que l'on ne souhaite pas divulguer... Les gens se regarde un peu trop le nombril et se pense un peu trop au centre du monde. Je conçoit que ce soit triste, mais si tu bosses dans la sécurité tu dois le savoir, la sécurité elle commence par la surveillance. Donc si tu ne veux pas être surveiller : n'achètes plus de PC, de téléphone et de tablette.
    Aucune importance.
    Si tu sais que tu est potentiellement surveillé, tu hésitera a parler de certain sujet. Au bout d'un certain temps, les gens ne parleront plus de certain sujet, et seront formatter a ne plus en parler.

    Encore une fois, les écoutes téléphoniques vont bien plus loin que de savoir si on a quelques chose a se reprocher ou non. Liberté = pas de surveillance.
    Trois gars attaquent d'autres personne, vite, supprimont la liberté de 68millions de personnes !


    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    Voilà exactement ce que je disais plus haut (enfin j'ai pas dit que j'y connaissais rien ). Mais si tu penses que l'auto-censure, le "recoupage" de données et la manipulation de l'utilisateur n'existent pas déjà tu te mets le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Je vais pas m'étaler sur le sujet.
    Argument du "Ca se faisait déjà avant, c'était "normal" donc tout va bien, c'est le "plan" normal.
    N'importe quoi. Si demain tu découvre une personne qui a tué 10 personnes, la 11ème n'est pas plus normal.


    Citation Envoyé par JayGr Voir le message
    C'est un petit peu vrai et un petit faux en même temps non ?
    Finalement pour trouver ceux qu'ils ont trouvés il fallait bien faire une surveillance de masse.
    Après peut-être qu'on se concentre trop sur ça. Et qu'on devrait maintenant investir dans de l'humain plutôt que dans des outils.
    ah ?
    Tu crois qu'on faisait comment avant que l'Internet apparaisse ?

    Au passage, en Macédoine, ils ont l'air de connaitre ce genre de logiciel : rue89.nouvelobs.com/2015/05/18/a-lorigine-crise-macedoine-folle-histoire-decoutes-illegales-259245

  7. #27
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Expertise sécurité
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expertise sécurité

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 185
    Points : 268
    Points
    268
    Par défaut
    Citation Envoyé par Gilles34200 Voir le message
    Aucune importance.
    Si tu sais que tu est potentiellement surveillé, tu hésitera a parler de certain sujet. Au bout d'un certain temps, les gens ne parleront plus de certain sujet, et seront formatter a ne plus en parler.

    Encore une fois, les écoutes téléphoniques vont bien plus loin que de savoir si on a quelques chose a se reprocher ou non. Liberté = pas de surveillance.
    Trois gars attaquent d'autres personne, vite, supprimont la liberté de 68millions de personnes !
    Liberté = Pas de surveillance, j'ai expliqué plus haut ce que j'en pensais. Il n'est pas nécessaire que je réitère. Mais tout est une question de limite.

    Citation Envoyé par Gilles34200 Voir le message
    Argument du "Ca se faisait déjà avant, c'était "normal" donc tout va bien, c'est le "plan" normal.
    N'importe quoi. Si demain tu découvre une personne qui a tué 10 personnes, la 11ème n'est pas plus normal.
    Je n'ai jamais dit ça. Je n'ai pas dit qu'on devait faire pire. Peut-être juste qu'il faut prendre conscience que c'est déjà le cas.

    Citation Envoyé par Gilles34200 Voir le message
    ah ?
    Tu crois qu'on faisait comment avant que l'Internet apparaisse ?
    Bah ça donnait ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/Attenta...0_Saint-Michel
    Et ne me dis pas qu'en 95 il y avait internet . Je parle plus haut de l'internet

    Citation Envoyé par Gilles34200 Voir le message
    Au passage, en Macédoine, ils ont l'air de connaitre ce genre de logiciel : rue89.nouvelobs.com/2015/05/18/a-lorigine-crise-macedoine-folle-histoire-decoutes-illegales-259245
    Intéressant de voir les conséquences... Un peu apeurant mais bon.

Discussions similaires

  1. Logiciel de reconnaissance vocale pour remplir champs de formulaire
    Par midiweb dans le forum Autres Logiciels
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/11/2011, 14h15
  2. Réponses: 13
    Dernier message: 13/08/2010, 10h58
  3. utiliser une seule servlet pour toutes les jsp
    Par DoubleU dans le forum Servlets/JSP
    Réponses: 13
    Dernier message: 20/09/2007, 19h30
  4. reconnaissance vocale pour le jeu
    Par Asmod_D dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/09/2007, 00h18
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 16/11/2006, 14h01

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo