IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Visual Studio Discussion :

Visual Studio Code 1.68 s'accompagne d'améliorations au niveau de la configuration de la langue d'affichage


Sujet :

Visual Studio

  1. #221
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 947
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 947
    Points : 158 411
    Points
    158 411
    Par défaut Visual Studio Code 1.60 est disponible et apporte la détection automatique du langage
    Visual Studio Code 1.60 est disponible et apporte la détection automatique du langage,
    ainsi que la possibilité de garder les éditeurs de terminal ouverts au lieu de les fermer lorsqu'ils ne parviennent pas à être restaurés

    Planche de travail

    Détection automatique du langage

    Dans l'avant dernière version, Microsoft a introduit une fonctionnalité expérimentale pour les fichiers sans titre qui définirait automatiquement le mode de langage du fichier en fonction du contenu. La fonction de détection automatique du langage utilise l'apprentissage automatique pour deviner le langage et le modèle d'apprentissage automatique s'exécute entièrement en local sur votre machine. Le modèle est alimenté par la bibliothèque ML open source, Tensorflow.js.

    Dans cette version, Microsoft active la détection automatique du langage par défaut et étend également la détection pour inclure les fichiers qui n'ont pas d'extension de fichier. Dans Notebooks, Microsoft propose un moyen simple de demander la détection du langage à l'aide du sélecteur de langage.

    Et Microsoft d'expliquer :

    « Nous avons ajouté cette fonctionnalité car nous avons constaté que certains nouveaux utilisateurs de VS Code ne savaient pas comment définir le mode de langage et ne savaient pas que cela était nécessaire pour obtenir le riche ensemble de fonctionnalités de VS Code (colorisation du langage et recommandations d'extension). Permettre aux nouveaux utilisateurs de voir rapidement les fonctionnalités de langage et les extensions disponibles pour VS Code les aide à se lancer dans l'éditeur.

    « De plus, les utilisateurs expérimentés qui utilisent des éditeurs de texte sans titre comme bloc-notes n'ont plus besoin de définir explicitement le mode de langage, ce qui, nous l'espérons, rationalisera leur flux de travail ».

    Vous trouverez ci-dessous plusieurs scénarios amusants activés par la détection automatique du langage.

    Prenez un exemple en ligne et collez-le dans un éditeur sans titre*:


    Option de détection automatique dans le sélecteur de langage Notebooks*:


    Boîte de dialogue de confirmation de l'éditeur de terminal

    La boîte de dialogue présentée lors de la fermeture d'un éditeur de terminal avec des processus enfants en cours d'exécution est désormais spécifique à l'éditeur de terminal et n'offrira plus de moyen d'effectuer l'action « Enregistrer » le terminal.


    Gardez les éditeurs ouverts au lieu de les fermer lorsqu'ils ne parviennent pas à être restaurés

    Auparavant, lorsqu'un éditeur ne parvenait pas à être restauré après le rechargement de la fenêtre ou le redémarrage de l'application, l'éditeur se fermait automatiquement jusqu'à ce qu'un éditeur se chargeant avec succès soit trouvé. Ce comportement a conduit à des résultats frustrants, où une mise en page d'éditeur soigneusement créée disparaîtrait en raison de la fermeture des éditeurs.

    Avec cette version, un éditeur qui a déjà été ouvert avec succès ne se fermera pas, même s'il ne parvient pas à se restaurer. L'éditeur signale le problème et propose de retenter l'opération.

    Ouvrir l'éditeur de paramètres sur le côté

    Il est désormais possible d'ouvrir l'éditeur de paramètres dans un groupe latéral en configurant un raccourci clavier à l'aide de l'argument openToSide.

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    {
      "key": "cmd+,",
      "command": "workbench.action.openSettings",
      "args": {
        "openToSide": true
      }
    }
    Cela fonctionne également avec la commande workbench.action.openSettingsJson.

    Éditeur

    Colorisation des paires de crochets haute performance

    L'éditeur prend désormais en charge la colorisation native des paires de crochets.


    La colorisation des paires de crochets peut être activée en définissant editor.bracketPairColorization.enabled sur true. Toutes les couleurs sont thématiques et jusqu'à six couleurs peuvent être configurées.

    Suggestions en ligne dans la saisie semi-automatique

    Les suggestions intégrées peuvent désormais étendre l'aperçu des suggestions lorsque le widget de saisie semi-automatique est affiché. Si une suggestion sélectionnée dans le widget de saisie semi-automatique peut être étendue par un fournisseur de saisie semi-automatique, l'extension est affichée en italique. Appuyer une fois sur Tab n'acceptera toujours que la suggestion de saisie semi-automatique. Appuyez une deuxième fois sur Tab pour accepter la suggestion en ligne.

    Cette fonctionnalité nécessite l'activation de l'aperçu de suggestion ("editor.suggest.preview": true).

    Terminal

    Rendu personnalisé de box drawing et block element characters

    Box drawing et block element characters utilisent désormais des glyphes personnalisés au pixel près au lieu d'utiliser la police lorsque l'accélération GPU est activée (terminal.integrated.gpuAcceleration). Cela signifie, par exemple, que les cases sont dessinées sans espaces, même si vous définissez la hauteur des lignes ou l'espacement des lettres dans le terminal.


    Reconnexion plus rapide après rechargement de la fenêtre

    Auparavant, lors du rechargement d'une fenêtre, l'analyse de l'état du tampon d'un terminal pouvait prendre jusqu'à 300 ms et il y avait également une possibilité de corruption. Pour plusieurs terminaux occupés, cela peut vite s'additionner ! Pour résoudre ce problème, la méthode de restauration du tampon est passée de l'enregistrement d'un grand nombre d'événements de terminal bruts récents sur l'hôte pty au maintien d'une interface de terminal sans tête sur l'hôte pty et à l'écriture de toutes les données dessus.

    Cette approche apporte plusieurs avantages :
    • La quantité de défilement à restaurer peut être affinée. La valeur par défaut est maintenant 100, ce qui est un bon équilibre entre la vitesse et la quantité de données. La quantité de défilement peut être modifiée avec le paramètre terminal.integrated.persistentSessionScrollback.
    • Grâce à l'analyseur rapide de xterm.js, cela devrait avoir un impact minimal sur l'utilisation du processeur et réduire l'utilisation globale de la mémoire sur l'hôte pty.
    • Les modes de terminal sont maintenant restaurés explicitement, ce qui pourrait potentiellement être manqué auparavant et provoquer une corruption de la mémoire tampon.
    • Il n'est plus nécessaire de rejouer des événements de redimensionnement coûteux car le tampon du terminal est toujours synchronisé avec sa taille.
    • Comme la restauration est relativement rapide, tout est géré dans une seule image. Cela signifie que le temps CPU précieux n'est pas gaspillé pour rendre le terminal partiellement restauré et ralentir davantage les choses.

    L'accélération de cette nouvelle implémentation dépend de nombreux facteurs, tels que le nombre de terminaux, le matériel, la taille de la mémoire tampon du terminal et ce qui se passait dans le terminal. Une estimation approximative de la restauration d'un tampon de terminal complet devrait donner une accélération approximative de 5 à 10x.

    Source : Visual Studio Code
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #222
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 475
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 475
    Points : 47 602
    Points
    47 602
    Par défaut Visual Studio Code 1.62 est disponible avec l'amélioration de l'accessibilité de l'éditeur de paramètres
    Visual Studio Code 1.62 est disponible avec l'amélioration de l'accessibilité de l'éditeur de paramètres
    et un aperçu de la version Web de l'éditeur de code

    Visual Studio Code (VS Code) est un éditeur de code source libre et open source (disponible pour Windows, macOS et Lin). Développé par Microsoft, il offre un support intégré pour JavaScript, TypeScript et Node.js et dispose d'extensions pour d'autres langages (tels que C++, C#, Java, Python, PHP, Go). Microsoft vient de publier la version d'octobre 2021 (ou v1.62) de VS Code. Et comme avec les dernières versions, VS Code 1.62 introduit de nouvelles fonctionnalités et des améliorations pour celles existantes. Voici un aperçu des points forts de cette version.

    Visual Studio Code pour le Web - vscode.dev (aperçu)

    Cette itération, l'équipe a publié un aperçu de VS Code pour le Web. VS Code pour le Web offre une expérience "zéro-installation" s'exécutant entièrement dans votre navigateur, vous permettant de parcourir rapidement et en toute sécurité les dépôts de code source et d'apporter des modifications légères au code. Pour commencer, allez sur "https://vscode.dev" dans votre navigateur. VS Code pour le Web possède plusieurs fonctionnalités de VS Code sur les PC que vous appréciez, notamment la recherche et la coloration syntaxique, ainsi que le support des extensions pour travailler sur votre base de code.

    Nom : vscodeweb.png
Affichages : 19671
Taille : 50,8 Ko

    Selon l'équipe, en plus d'ouvrir des dépôts, des forks et des demandes d'extraction à partir de fournisseurs de contrôle de source comme GitHub et Azure Repos, vous pouvez également travailler avec du code stocké sur votre machine locale. Toutes les extensions ne peuvent pas s'exécuter lorsque VS Code est dans le navigateur. Les extensions qui sont purement déclaratives, comme les thèmes, les extraits ou les grammaires, peuvent s'exécuter sans modification dans le navigateur. Cependant, les extensions qui ont besoin d'exécuter du code doivent être mises à jour par les auteurs de l'extension.

    Espace de travail

    Accessibilité de l'éditeur de paramètres

    L'équipe a apporté diverses améliorations à l'accessibilité de l'éditeur de paramètres :

    • l'éditeur de paramètres revient en haut de la page après avoir effectué une recherche, de sorte que l'utilisateur ne se retrouve pas au milieu des résultats de la recherche après chaque recherche ;
    • le sélecteur de la portée des paramètres est accessible par le clavier ;
    • les blocs de texte de paramètres obsolètes affichent une icône. Auparavant, le texte déprécié se distinguait du reste du texte des paramètres uniquement par sa couleur ;
    • plus d'éléments de l'interface utilisateur dans l'éditeur de paramètres ont l'ID du paramètre comme nom.


    Changements dans l'éditeur

    Amélioration des guides de paires de crochets

    L'équipe a déclaré qu'elle a continué à travailler sur les guides de paires de crochets. Les lignes horizontales délimitent désormais l'étendue d'une paire de crochets. De même, les lignes verticales dépendent désormais de l'indentation du code entouré par la paire de crochets. Les guides de paires de crochets peuvent être activés en définissant editor.guides.bracketPairs sur true (false par défaut). L'équipe a ajouté une troisième option active qui permet de n'afficher un guide de paires de crochets que pour la paire de crochets active.

    Nom : bracket-pair-guides.gif
Affichages : 4434
Taille : 14,8 Ko

    Le nouveau paramètre editor.guides.bracketPairsHorizontal contrôle si et quand le rendu des guides horizontaux doit être effectué (valeur par défaut : active). Les nouvelles couleurs thématiques editorBracketPairGuide.background{1,...,6} et editorBracketPairGuide.activeBackground{1,...,6} peuvent être utilisées pour personnaliser la couleur des guides de paires de crochets.

    Paires de crochets personnalisables

    Vous pouvez désormais configurer les paires de crochets pour un langage de programmation spécifique par le biais des paramètres. le paramètre editor.language.bracketPairs peut être utilisé pour configurer les caractères de crochets à faire correspondre. S'il est défini, editor.language.colorizedBracketPairs configure indépendamment les paires de crochets qui sont colorisées lorsque la colorisation ou les guides de paires de crochets sont activés.

    Affichage des survols au-dessus ou au-dessous de la ligne courante

    Vous pouvez désormais choisir d'afficher les survols IntelliSense au-dessus (par défaut) ou au-dessous de la ligne actuelle. En définissant editor.hover.above à false, les survols seront affichés sous la ligne actuelle.

    Caractères de formatage directionnels Unicode

    Dans cette version de VS Code, l'équipe a tenté d'apporter une solution à la vulnérabilité CVE-2021-42574. Il s'agit d'un problème dans l'algorithme bidirectionnel de la spécification Unicode jusqu'à la version 14.0. Il permet de réorganiser visuellement les caractères par le biais de séquences de contrôle, ce qui peut être utilisé pour créer un code source dont le rendu est différent de l'ordre logique des jetons ingérés par les compilateurs et les interpréteurs.

    Les cybercriminels peuvent exploiter cette possibilité pour coder le code source des compilateurs acceptant l'Unicode de telle sorte que les vulnérabilités ciblées soient introduites de manière invisible pour les réviseurs humains. Pour résoudre le problème CVE-2021-42574, VS Code rend maintenant les caractères de formatage directionnels Unicode par défaut. Considérez l'extrait de texte suivant :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
     
    //              from, to, ammount
    transferBalance(5678, 1234, 6776, "USD");
    Le texte ci-dessus contient deux caractères de formatage directionnel explicites, U+202E (RIGHT-TO-LEFT OVERRIDE) et U+202C (POP DIRECTIONAL FORMATTING). Ces caractères peuvent influencer l'algorithme bidirectionnel d'Unicode et pourraient être utilisés pour créer un code source dont le rendu est différent de celui que les compilateurs exécuteraient.

    Nom : bidi-control-characters.png
Affichages : 4333
Taille : 31,0 Ko

    Le rendu spécial de ces caractères de formatage directionnels peut être désactivé en donnant au paramètre editor.renderControlCharacters la valeur false. Le paramètre editor.renderControlCharacters est maintenant true par défaut.

    Terminal

    Nouvelles combinaisons de touches par défaut pour les caractères spéciaux

    Les combinaisons de touches suivantes ont été ajoutées et sont généralement prises en charge par d'autres terminaux :

    • ctrl+shift+2 : saisit le caractère nul (0x00) ;
    • ctrl+shift+6 : saisit le caractère de séparation d'enregistrement (0x1E) ;
    • ctrl+/ : saisit le caractère de séparation d'unité (0x1F).


    Langages

    Configurer la façon dont HTML complète les attributs

    Il existe un nouveau paramètre html.completion.attributeDefaultValue qui vous permet de choisir comment les valeurs sont remplies lorsqu'un attribut HTML est complété :

    • guillemets doubles : La valeur est placée entre guillemets (par défaut) ;
    • guillemets simples : La valeur est placée entre guillemets simples ;
    • empty : La valeur est laissée vide.


    Nom : html-attribute-value-completion.gif
Affichages : 4329
Taille : 564,7 Ko

    Améliorations d'Emmet

    La nouvelle commande Emmet : Update Tag (editor.emmet.action.updateTag) met à jour le placeholder avec la balise HTML à mettre à jour. L'extension s'active également maintenant lorsque l'on tente d'exécuter une commande Emmet. Selonl'équipe, ce changement devrait permettre de résoudre un problème où certaines commandes n'étaient pas trouvées lorsqu'elles étaient exécutées à partir de la palette de commande, tout en gardant la liste des événements d'activation plus précise afin qu'Emmet ne démarre pas inutilement, par exemple dans un espace de travail vide.

    Nom : emmet-update-tag.gif
Affichages : 4309
Taille : 115,6 Ko

    Pour les espaces de travail à racines multiples, Emmet extrait désormais les extraits de tous les dossiers de l'espace de travail, et non plus seulement du premier. Par conséquent, les extraits personnalisés de tous les dossiers de l'espace de travail seront suggérés lors de l'édition d'un fichier applicable dans l'espace de travail.

    Blocs-notes

    Meilleure sélection des rendus de sortie et des types MIME

    Les cellules du bloc-notes peuvent produire plusieurs types de données (types MIME) qui peuvent être rendus de différentes manières à la fois par VS Code lui-même et par des extensions. Auparavant, VS Code disposait d'une mémorisation de base (mise en cache) du moteur de rendu sélectionné pour un type MIME, et vous pouviez configurer manuellement vos types MIME préférés à l'aide du paramètre notebook.displayOrder. Cependant, VS Code n'était pas particulièrement intelligent pour choisir le meilleur moteur de rendu pour un type MIME, et les types MIME préférés devaient être mis à jour manuellement.

    Maintenant, les moteurs de rendu préférés sont mis en cache par type de notebook, au niveau de l'espace de travail. De plus, si vous passez à l'affichage d'un autre type MIME, cette préférence sera mise à jour en mémoire pour la session VS Code, et vous pouvez utiliser la commande Notebook: Save Mimetype Display Order pour mettre facilement à jour le paramètre notebook.displayOrder en fonction de la préférence de travail.

    Fonctionnalités en aperçu

    Prise en charge de TypeScript 4.5

    Cette mouture ajoute la prise en charge de la prochaine version TypeScript 4.5. L'annonce de la version bêta de TypeScript 4.5 contient plus d'informations sur les nouvelles fonctionnalités du langage et des outils. Quelques points forts de l'outillage :

    • compléments de signature de méthode ;
    • compléments d'attributs JSX ;
    • comptes de référence plus précis pour les références CodeLens.


    Ingénierie

    Changements dans la surveillance des fichiers

    La surveillance des fichiers dans VS Code a changé de bibliothèque. L'équipe a déclaré qu'elle va progressivement déployer ce changement à tous les utilisateurs dans les semaines à venir. Les utilisateurs de Linux seront heureux d'apprendre que la fonction files.watcherExclude s'applique désormais de manière native, de sorte que le nombre de gestionnaires de fichiers que VS Code doit ouvrir pour la surveillance des fichiers peut être considérablement réduit.


    Le paramètre existant files.legacyWatcher a été changé en une énumération avec ces valeurs :

    • on : le nouvel observateur de fichiers ne sera jamais utilisé ;
    • off : le nouvel observateur de fichiers sera toujours utilisé ;
    • default : le nouvel observateur de fichiers ne sera utilisé que lorsque vous ouvrez des espaces de travail multiracine (via un fichier .code-workspace).


    Progrès pour le support du bac à sable d'Electron

    « Alors que nous continuons à préparer l'atelier VS Code pour l'activation de la sandbox d'Electron, nous avons progressé dans le déplacement des services de fichiers Node.js hors de la fenêtre de l'atelier vers un processus différent. Il en va de même pour l'observateur de fichiers qui ne bifurque plus de la fenêtre de l'atelier, mais d'un processus en arrière-plan. Ce changement est activé par défaut dans VS Code Insiders et le sera dans la version stable pour notre version de novembre », a déclaré l'équipe.

    Corrections notables

    • 73061 : propriétés énumérables mélangées avec des propriétés régulières ;
    • 130868 : liste de suggestions Emmet manquant des entrées après l'ajout de snippets.json personnalisés ;
    • 131966 : Emmet ne parvient pas à développer l'abréviation avec l'attribut onclick ;
    • 135110 : prise en charge de différents paramètres de bordure pour les mises en page verticales ou horizontales, pour le fractionnement de l'éditeur en groupes.


    Source : Visual Studio Code 1.62

    Et vous ?

    Que pensez-vous changements introduits dans VS Code 1.62 ?

    Voir aussi

    Visual Studio Code 1.60 est disponible et apporte la détection automatique du langage

    Visual Studio Code 1.59 est disponible. Cette version s'accompagne d'une amélioration de la vue Extensions, ainsi que du suivi des processus enfants et des avertissements de fermeture

    Visual Studio Code 1.58 est disponible et apporte des modifications aux commentaires des clients et la prise en charge des mathématiques dans l'aperçu de Markdown

    Visual Studio Code 1.57 s'accompagne de Workspace Trust, une fonctionnalité de sécurité pour autoriser ou restreindre l'exécution automatique de code
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #223
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 947
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 947
    Points : 158 411
    Points
    158 411
    Par défaut Visual Studio Code 1.65 est disponible et propose une nouvelle expérience dans l'historique de l'éditeur
    Visual Studio Code 1.65 est disponible et propose une nouvelle expérience dans l'historique de l'éditeur,
    ainsi que l'évaluation des variables paresseuses du débogueur

    Table de travail

    Nouvelle navigation dans l'historique de l'éditeur

    La fonction de navigation dans l'historique de l'éditeur dans VS Code pilote certaines commandes populaires, telles que Go Back et Go Forward. De nombreuses demandes de fonctionnalités visaient à améliorer cette fonctionnalité et également ajouter plus de fonctionnalités. Cette navigation dans l'historique de l'éditeur a été entièrement réécrite pour répondre à la plupart de ces demandes.

    Navigation sensible au groupe d'éditeurs

    Les groupes d'éditeurs sont désormais pris en compte lors de la navigation dans l'historique de l'éditeur. Naviguer en avant et en arrière dans l'historique de l'éditeur activera et concentrera les éditeurs exactement dans ces groupes d'éditeurs tels qu'ils étaient. Lorsqu'un groupe d'éditeurs est supprimé, toutes les entrées d'historique associées sont supprimées.

    Nouveau paramètre pour étendre la navigation au groupe d'éditeurs ou à l'éditeur

    Un nouveau paramètre workbench.editor.navigationScope permet de limiter la navigation dans l'historique de l'éditeur au seul groupe d'éditeurs actif ou même à l'éditeur. Les valeurs prises en charge sont*:
    • default : la navigation dans l'éditeur fonctionne dans tous les groupes d'éditeurs et éditeurs ouverts.
    • editorGroup*: la navigation dans l'éditeur est limitée aux éditeurs ouverts du groupe d'éditeurs actif.
    • editor*: la navigation dans l'éditeur est limitée à l'éditeur actif.

    Si vous configurez la portée sur editorGroup ou editor, chaque groupe d'éditeurs ou éditeur aura sa propre pile de navigation qui peut être parcourue individuellement.

    Nouvelles commandes pour naviguer dans les emplacements d'édition ou de navigation

    Par défaut, les emplacements de navigation de l'éditeur sont ajoutés chaque fois que vous naviguez entre les éditeurs, mais également lorsque vous naviguez dans les éditeurs (par exemple, lorsque vous changez de cellule de notebook ou que vous modifiez la sélection dans les éditeurs de texte). Si vous pensez que trop d'emplacements sont enregistrés, de nouvelles commandes ont été ajoutées qui réduisent les emplacements à*:
    • Emplacements de navigation - Par exemple, lors de l'utilisation de Aller à la définition.
    • Modifier les emplacements - Chaque fois qu'un éditeur est modifié. Par exemple, lors de la saisie dans un éditeur de texte.

    Vous pouvez attribuer votre raccourci clavier préféré à ces commandes pour modifier votre navigation en conséquence.

    Commandes pour modifier les emplacements*:
    • workbench.action.navigateForwardInEditLocations - Avance dans les emplacements de modification.
    • workbench.action.navigateBackInEditLocations - Revenir en arrière dans les emplacements d'édition.
    • workbench.action.navigatePreviousInEditLocations - Aller précédent dans les emplacements d'édition.
    • workbench.action.navigateToLastEditLocation - Aller au dernier emplacement de modification (cette commande existait déjà auparavant).

    Commandes pour les emplacements de navigation*:
    • workbench.action.navigateForwardInNavigationLocations - Avance dans les emplacements de navigation.
    • workbench.action.navigateBackInNavigationLocations - Revenir aux emplacements de navigation.
    • workbench.action.navigatePreviousInNavigationLocations - Aller précédent dans les emplacements de navigation.
    • workbench.action.navigateToLastNavigationLocation' - Aller au dernier emplacement de navigation.

    Des clés de contexte associées ont été ajoutées pour rendre l'attribution des raccourcis clavier plus puissante.

    Clés de contexte pour modifier les emplacements*:
    • canNavigateBackInEditLocations - Indique s'il est possible de revenir en arrière dans les emplacements d'édition.
    • canNavigateForwardInEditLocations - S'il est possible d'avancer dans les emplacements d'édition.
    • canNavigateToLastEditLocation - Indique s'il est possible d'accéder au dernier emplacement de modification.

    Clés de contexte pour les emplacements de navigation*:
    • canNavigateBackInNavigationLocations - S'il est possible de revenir en arrière dans les emplacements de navigation.
    • canNavigateForwardInNavigationLocations - S'il est possible d'avancer dans les emplacements de navigation.
    • canNavigateToLastNavigationLocation - S'il est possible d'aller au dernier emplacement de navigation

    Éditeur

    Entourer un extrait

    Il existe une nouvelle commande pour entourer la sélection actuelle d'un extrait. Sélectionnez du texte, appelez la commande Surround With Snippet dans la palette de commandes (Ctrl + Maj + P) et sélectionnez un extrait dans la liste déroulante.

    Nom : un.gif
Affichages : 13616
Taille : 642,8 Ko

    Tout extrait de code applicable qui utilise les variables TM_SELECTED_TEXT ou SELECTION sera disponible dans la liste déroulante de sélection rapide Surround With Snippet. Des extraits personnalisés d'utilisateur ou de projet sont également inclus.

    Conseils d'incrustation accessibles

    Les conseils d'incrustation affichent des informations supplémentaires dans le code source, comme le type déduit d'une variable. Pour les utilisateurs de lecteurs d'écran, il existe une nouvelle commande pour aider avec cette fonctionnalité. Sélectionnez Lire la ligne avec des conseils d'incrustation dans la palette de commandes et l'éditeur lira la ligne actuelle entrelacée avec ses conseils.

    Mise en évidence contextuelle Unicode

    Pour signaler moins de faux positifs, les caractères Unicode ambigus et invisibles ne sont plus mis en surbrillance si les caractères environnants indiquent visuellement un script non ASCII. Ainsi, dans les espaces de travail sécurisés, seuls les caractères invisibles ou pouvant être confondus avec des caractères ASCII sont mis en surbrillance. L'exception à cela concerne les caractères contenus dans un mot de caractères non ASCII, où au moins un caractère ne peut pas être confondu avec un caractère ASCII.

    Avant de pouvoir voir plusieurs faux positifs dans la chaîne const*:

    Nom : deux.png
Affichages : 2246
Taille : 75,7 Ko

    Terminal

    Avertissement de collage multiligne

    Une boîte de dialogue s'affiche désormais par défaut lors du collage de plusieurs lignes dans des terminaux lorsque le shell ne prend pas en charge le multiligne. Cet avertissement s'affiche pour le mode de collage entre crochets et pour PowerShell lorsque nous transmettons Ctrl+V directement au shell. Il y a une case à cocher Ne plus me demander dans la boîte de dialogue pour désactiver facilement la fonctionnalité.

    Améliorations des liens sur le terminal

    L'implémentation des liens sur le terminal a subi une refactorisation importante dans cette version. Cela a simplifié et amélioré la maintenabilité de la fonctionnalité mais a également apporté :
    • Les mises en surbrillance des liens fonctionnent à nouveau.
    • La mise en cache des liens résolus, réduisant la latence pour que certains liens s'affichent.
    • Les liens Workspace Search sont désormais gérés par le même code que les liens validés, pour plus de cohérence et une meilleure reconnaissance des lignes/colonnes.
    • Plusieurs corrections de bogues.

    Débogage

    Variables paresseuses

    Accéder à la valeur d'une variable peut avoir des effets secondaires ou être coûteux. Le débogueur générique de VS Code peut désormais afficher un bouton permettant à l'utilisateur de récupérer la valeur de la variable à la demande. Ceci est disponible pour les extensions de débogage qui prennent en charge la nouvelle fonctionnalité de variable "paresseuse". Actuellement, cela n'a été implémenté que par le débogueur JavaScript intégré pour les getters de propriété, Microsoft prévoit que d'autres extensions de débogueur suivront bientôt.

    Langages

    TypeScript 4.6

    TypeScript est un langage de programmation libre et open source développé par Microsoft qui a pour but d'améliorer et de sécuriser la production de code JavaScript. Il s'agit d'un surensemble du JavaScript qui apporte un typage statique et optionnel des variables. Il permet de détecter certaines erreurs en amont et se compile en JavaScript pour une utilisation côté navigateur ou côté serveur à l'aide de NodeJS. Notons qu’avec l’utilitaire npm les développeurs JavaScript peuvent partager et réutiliser facilement leur code. Il facilite la mise à jour du code et est distribué avec Node.js. TypeScript présente plusieurs avantages :
    • la prévention des bogues et la maintenabilité du code ;
    • la prise en charge des interfaces, des sous-interfaces, des classes, des sous-classes ;
    • la capacité de programmer en orienté objet avec l’héritage des membres privés et des interfaces.

    VS Code est désormais livré avec TypeScript 4.6. Voici, ci-dessous, les nouveautés apportées par la Release Candidate de TypeScript 4.6 :

    Autoriser le code dans les constructeurs avant super()

    Dans les classes JavaScript, il est obligatoire d'appeler super() avant de s'y référer. TypeScript applique également cette règle, bien qu'il soit un peu trop strict dans sa façon de l'assurer. En TypeScript, c'était auparavant une erreur de contenir du code au début d'un constructeur si sa classe contenante avait des initialisateurs de propriétés.

    Code TypeScript : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    class Base {
        // ...
    }
     
    class Derived extends Base {
        someProperty = true;
     
        constructor() {
            // error!
            // have to call 'super()' first because it needs to initialize 'someProperty'.
            doSomeStuff();
            super();
        }
    }

    Cela permettait de vérifier à peu de frais que super() était appelé avant que ceci ne soit référencé, mais cela finit par rejeter beaucoup de code valide. TypeScript 4.6 est maintenant beaucoup plus indulgent dans cette vérification et permet à d'autres codes de s'exécuter avant super(), tout en s'assurant toujours que super() se produit au niveau supérieur avant toute référence à ceci.

    Analyse du flux de contrôle pour les Unions Discriminées Destructibles

    TypeScript est capable de restreindre les types sur la base de ce que l'on appelle une propriété discriminante. Par exemple, dans l'extrait de code suivant, TypeScript est capable de restreindre le type d'action en fonction de chaque fois que nous vérifions la valeur de kind.

    Code TypeScript : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    16
    type Action =
        | { kind: "NumberContents", payload: number }
        | { kind: "StringContents", payload: string };
     
    function processAction(action: Action) {
        if (action.kind === "NumberContents") {
            // `action.payload` is a number here.
            let num = action.payload * 2
            // ...
        }
        else if (action.kind === "StringContents") {
            // `action.payload` is a string here.
            const str = action.payload.trim();
            // ...
        }
    }

    Cela permet de travailler avec des objets qui peuvent contenir différentes données, mais un champ commun indique quelles sont les données de ces objets. C'est très courant en TypeScript ; cependant, selon certains préférences, vous auriez pu vouloir déstructurer le type et la charge utile dans l'exemple ci-dessus. Peut-être quelque chose comme ce qui suit :

    Code TypeScript : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    type Action =
        | { kind: "NumberContents", payload: number }
        | { kind: "StringContents", payload: string };
     
    function processAction(action: Action) {
        const { kind, payload } = action;
        if (kind === "NumberContents") {
            let num = payload * 2
            // ...
        }
        else if (kind === "StringContents") {
            const str = payload.trim();
            // ...
        }
    }

    Auparavant, TypeScript se trompait à ce sujet une fois que le type et la charge utile étaient extraits du même objet dans des variables, ils étaient considérés comme totalement indépendants. Lors de la déstructuration de propriétés individuelles dans une déclaration const, ou lors de la déstructuration d'un paramètre dans des variables qui ne sont jamais assignées, TypeScript vérifiera si le type déstructuré est une union discriminée. Si c'est le cas, TypeScript peut maintenant réduire les types de variables en fonction des vérifications d'autres variables. Ainsi, dans notre exemple, une vérification sur le type réduit le type de la charge utile.

    Rapport d'erreur de syntaxe dans les fichiers JavaScript

    Grâce à TypeScript 4.6, VS Code signale désormais certaines erreurs de syntaxe courantes dans les fichiers JavaScript. Cela inclut les erreurs d'analyse, ainsi que les redéclarations non valides de variables de portée de bloc*:

    Plus de paramètres JS/TS peuvent être configurés par langage

    Davantage de paramètres JavaScript et TypeScript peuvent désormais être configurés en tant que paramètres spécifiques au langage. Les paramètres spécifiques au langage sont utiles si vous souhaitez des paramètres différents pour javascript vs javascriptreact, par exemple.

    Les nouveaux paramètres activés spécifiques au langage incluent*:
    • javascript.preferences.quoteStyle, typescript.preferences.quoteStyle
    • javascript.preferences.importModuleSpecifier, typescript.preferences.importModuleSpecifier
    • javascript.preferences.importModuleSpecifierEnding, typescript.preferences.importModuleSpecifierEnding
    • javascript.preferences.jsxAttributeCompletionStyle, typescript.preferences.jsxAttributeCompletionStyle
    • javascript.preferences.renameShorthandProperties, typescript.preferences.renameShorthandProperties
    • javascript.preferences.useAliasesForRenames, typescript.preferences.useAliasesForRenames
    • javascript.suggest.enabled, typescript.suggest.enabled
    • javascript.suggest.completeJSDocs, typescript.suggest.completeJSDocs
    • javascript.suggest.jsdoc.generateReturns, typescript.suggest.jsdoc.generateReturns
    • javascript.autoClosingTags, typescript.autoClosingTags

    Source : Microsoft
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #224
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 947
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 947
    Points : 158 411
    Points
    158 411
    Par défaut Visual Studio Code 1.66 est disponible et apporte l'historique local dans la vue Chronologie
    Visual Studio Code 1.66 est disponible et apporte l'historique local dans la vue Chronologie,
    ainsi que des expériences d'authentification plus fluides

    Table de travail

    Historique local

    L'historique local des fichiers est désormais disponible dans la vue Chronologie. Selon les paramètres configurés, chaque fois que vous enregistrez un éditeur, une nouvelle entrée est ajoutée à la liste.

    Chaque entrée d'historique local contient le contenu complet du fichier au moment où l'entrée a été créée et dans certains cas, peut fournir des informations plus sémantiques (par exemple, indiquer un refactoring).

    À partir d'une entrée vous pouvez :
    • Comparer les modifications apportées au fichier local ou à l'entrée précédente.
    • Restaurer le contenu.
    • Supprimer ou renommer l'entrée.

    Il existe de nouvelles commandes globales pour travailler avec l'historique local*:
    • workbench.action.localHistory.create - Crée une nouvelle entrée d'historique pour le fichier actif avec un nom personnalisé.
    • workbench.action.localHistory.deleteAll - Supprime toutes les entrées d'historique dans tous les fichiers.
    • workbench.action.localHistory.restoreViaPicker - Trouve une entrée d'historique à restaurer dans tous les fichiers.

    Ces commandes n'ont pas de raccourcis clavier par défaut, mais vous pouvez ajouter vos propres raccourcis clavier.

    Il existe également de nouveaux paramètres pour travailler avec l'historique local*:
    • workbench.localHistory.enabled - Active ou désactive l'historique local (par défaut : true).
    • workbench.localHistory.maxFileSize - Limite de taille de fichier lors de la création d'une entrée d'historique local (par défaut : 256 Ko).
    • workbench.localHistory.maxFileEntries - Limite des entrées de l'historique local par fichier (par défaut : 50).
    • workbench.localHistory.exclude - Modèles globaux pour exclure certains fichiers de l'historique local.
    • workbench.localHistory.mergeWindow - Intervalle en secondes pendant lequel d'autres modifications sont ajoutées à la dernière entrée de l'historique du fichier local (10 secondes par défaut).

    Une nouvelle action de filtrage dans la barre d'outils de la vue Chronologie vous permet d'activer ou de désactiver des fournisseurs individuels*:

    Nom : timeline.png
Affichages : 11156
Taille : 18,4 Ko

    Les entrées de l'historique local sont stockées à différents endroits en fonction de votre utilisation de VS Code. Lors de l'ouverture de fichiers locaux, les entrées sont conservées dans le dossier de données utilisateur local et lors de l'ouverture de fichiers distants, elles seront stockées dans le dossier de données utilisateur distant. Lorsqu'aucun système de fichiers n'est disponible (par exemple, dans certains cas lors de l'utilisation de VS Code pour le Web), les entrées sont stockées dans IndexedDB.

    Éditeur de paramètres

    Filtre de langage

    Les utilisateurs peuvent désormais saisir @lang:languageId dans la zone de recherche de l'éditeur de paramètres pour afficher et modifier tous les paramètres pouvant être configurés pour le langage avec l'ID languageId. De cette façon, les utilisateurs peuvent afficher les paramètres spécifiques au langage, également appelés remplacements du langage.

    Notez que ces remplacements restent configurés jusqu'à ce qu'ils soient explicitement réinitialisés en cliquant sur l'icône d'engrenage et en réinitialisant le paramètre.

    La courte vidéo ci-dessous a le filtre de langage défini sur @lang:css pour afficher tous les paramètres de remplacement de langage CSS possibles.

    Nom : settings-editor-lang-css-settings.gif
Affichages : 1945
Taille : 1,21 Mo

    Préservation des paramètres d'espace de travail et de dossier

    Les paramètres d'espace de travail et de dossier dans l'éditeur de paramètres sont désormais conservés jusqu'à ce qu'ils soient réinitialisés manuellement par l'utilisateur. Cette modification facilite le cas où l'utilisateur souhaite spécifier explicitement une valeur de paramètre d'espace de travail égale à la valeur par défaut d'un paramètre, mais différente de la valeur de paramètre utilisateur. Auparavant, les utilisateurs devaient ouvrir le fichier JSON des paramètres de l'espace de travail pour définir cette valeur.

    Boutons de notification principaux

    Le premier bouton d'une notification apparaît maintenant avec une couleur primaire pour le distinguer des autres boutons. Cela suit les mêmes modèles que les dialogues.

    Nom : bouton.png
Affichages : 1935
Taille : 8,5 Ko

    Nouvelles clés de contexte pour les éditeurs

    Il existe de nouvelles clés de contexte indiquant si un éditeur est le premier ou le dernier d'un groupe d'éditeurs*:
    • activeEditorIsFirstInGroup - Indique si l'éditeur actif est le premier de son groupe.
    • activeEditorIsLastInGroup - Indique si l'éditeur actif est le dernier de son groupe.

    Ces touches de contexte peuvent être utilisées pour activer conditionnellement des raccourcis clavier à l'aide de clauses when.

    Éditeur binaire par défaut

    Un nouveau paramètre, workbench.editor.defaultBinaryEditor, vous permet de contourner l'avertissement de fichier binaire et d'ouvrir automatiquement le type d'éditeur de votre choix lorsqu'un fichier binaire est détecté. Vous pouvez sélectionner l'ID d'éditeur binaire par défaut dans une liste déroulante de l'éditeur de paramètres ou via IntelliSense dans settings.json.

    Expériences d'authentification plus fluides

    Vous remarquerez peut-être des flux d'authentification plus fluides de GitHub et de Microsoft.
    • Pour l'authentification GitHub, Microsoft a supprimé la page Continuer initiale afin que votre expérience de connexion nécessite une étape de moins.
    • Pour l'authentification Microsoft, Microsoft essaye de minimiser le nombre de fois que vous êtes envoyé hors de VS Code pour vous connecter, si vous vous êtes déjà connecté avec Microsoft pour la synchronisation des paramètres ou une autre extension

    Nouveaux noms pour Side Panel et Side Bar

    Il y a deux versions, Microsoft a introduit Side Panel (panneau latéral). À ce moment-là, l'équipe a supprimé la possibilité de déplacer le panneau inférieur contenant le terminal sur le côté au profit de nouvelles commandes cohérentes. Après avoir écouté les commentaires des utilisateurs, elle a déterminé qu'il y avait des flux de travail importants que cette décision avait interrompus et a décidé d'annuler ce changement.

    Cela a laissé les utilisateurs avec deux panneaux, le panneau et le panneau latéral, qui pouvaient tous deux vivre sur le côté du workbench. Pour tenir compte de cela et mieux refléter la direction du nouveau panneau latéral, Microsoft a décidé de mettre à jour la dénomination de la barre latérale et du panneau latéral. La barre latérale sera désormais appelée barre latérale principale dans l'interface utilisateur, tandis que le panneau latéral sera désormais appelé barre latérale secondaire.

    Barre latérale -> Barre latérale principale
    Panneau latéral -> Barre latérale secondaire

    Ces noms seront reflétés dans les menus et les commandes de l'éditeur*; cependant, aucun ID de commande n'a été modifié pour empêcher la rupture des raccourcis clavier existants.

    Nom : panel.png
Affichages : 1949
Taille : 17,2 Ko

    Terminal

    Afficher toutes les correspondances trouvées

    Lors de la recherche dans le terminal, toutes les instances du terme de recherche seront désormais mises en surbrillance. La correspondance actuellement sélectionnée a également un point culminant spécifique, qui peut être personnalisé séparément.

    Vous pouvez affiner l'apparence des couleurs de surbrillance via les personnalisations de couleur préfixées par terminal.findMatch.

    Nom : terminal.png
Affichages : 1928
Taille : 110,0 Ko

    Annotations de la barre de défilement

    Des annotations apparaissent maintenant dans la barre de défilement du terminal pour indiquer les points d'intérêt dans le tampon.

    Par exemple, les résultats de recherche ont des annotations correspondantes dans la barre de défilement.

    Nom : defilement.png
Affichages : 1921
Taille : 75,6 Ko

    Améliorations de la navigation des commandes

    Une fonctionnalité peu connue qui existe depuis un certain temps est la possibilité de naviguer rapidement entre les commandes du terminal. À l'origine, cela était basé sur le moment où la touche Entrée était enfoncée, mais maintenant, lorsque l'intégration du shell est activée, elle sera mise à niveau pour utiliser les connaissances d'intégration du shell afin d'identifier de manière plus fiable les lignes correctes. De plus, les commentaires de l'interface utilisateur sont désormais affichés lors du saut entre les commandes.

    Nom : command-navigation.gif
Affichages : 1923
Taille : 157,3 Ko

    Cette fonctionnalité est accessible via les raccourcis clavier suivants*:
    • macOS : Cmd+Haut/Bas
    • Linux/Windows : Ctrl+Haut/Bas (nouveau)

    La touche Maj peut être maintenue enfoncée pour effectuer des sélections entre les commandes du terminal.

    Le texte copié conserve le style HTML

    Pour copier du texte enrichi à partir du terminal, exécutez la commande Terminal: Copy text as HTML ou utilisez l'entrée de menu contextuel du terminal Copier le texte au format HTML.

    Contrôle des sources

    Vue Référentiels de contrôle de code source

    Auparavant, les référentiels de la vue Référentiels de contrôle de code source étaient triés au fur et à mesure qu'ils étaient découverts lors de l'ouverture d'un dossier/espace de travail avec plusieurs référentiels. Cela était problématique car l'ordre de découverte peut varier et les référentiels semblaient être dans un ordre aléatoire. Avec cette version, les référentiels sont toujours triés par nom dans la vue Référentiels de contrôle de code source.

    Éditeur

    Suggestions rapides en tant que complétions inline

    Le paramètre editor.quickSuggestions accepte désormais inline comme valeur de configuration. Lorsqu'elles sont définies sur inline, les suggestions rapides (IntelliSense) n'affichent pas le widget de suggestions lorsque vous tapez, mais affichent les complétions sous forme de texte fantôme.

    Nom : inline-quick-suggest.gif
Affichages : 1926
Taille : 1,91 Mo

    Variables d'extrait de code pour l'index du curseur

    Il existe de nouvelles variables d'extrait*: $CURSOR_INDEX et $CURSOR_NUMBER. Ils évaluent à l'indice du curseur respectif. Ce dernier commence à 1, le premier à 0. La puissance de ces variables réside dans sa combinaison avec plusieurs curseurs.

    Par exemple, l'extrait ci-dessous ajoutera un élément de liste ordonnée pour chaque curseur*:

    Code TypeScript : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    "ordered_list": {
      "scope": "markdown",
      "prefix": "ol",
      "body": [
        "$CURSOR_NUMBER. $0"
      ],
      "description": "Add ordered list"
    }

    Source : Microsoft
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #225
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 947
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 947
    Points : 158 411
    Points
    158 411
    Par défaut Visual Studio Code 1.67 règle l'imbrication des fichiers, améliore la navigation Markdown
    Visual Studio Code 1.67 règle l'imbrication des fichiers, améliore la navigation Markdown,
    et apporte de nombreuses améliorations

    Avec Visual Studio Code 1.67, alias version d'avril 2022, de l'éditeur de code populaire de Microsoft, une attention particulière est accordée à l'imbrication des fichiers Explorer et à la navigation dans le code Markdown. La version apporte également des mises à jour d'extension Java.

    Dans cette version, l'outil Explorer de Visual Studio Code, pour parcourir et gérer les fichiers et les dossiers, prend désormais en charge l'imbrication des fichiers associés en fonction des noms. Les paramètres de contrôle de ce comportement incluent explorer.fileNesting.enabled, qui vous permet d'activer l'imbrication globalement ou pour un espace de travail spécifique ; explorer.fileNesting.expand, qui contrôle si les fichiers imbriqués sont développés par défaut ; et explorer.fileNesting.patterns, qui contrôle la manière dont les fichiers sont imbriqués. L'imbrication de fichiers était disponible de manière expérimentale depuis plusieurs itérations.

    Visual Studio Code 1.67 introduit également un certain nombre de fonctionnalités de navigation Markdown. L'éditeur permet désormais d'exécuter Rechercher toutes les références dans les fichiers Markdown pour les en-têtes, permettant aux développeurs de voir tous les endroits où une en-tête donné est utilisée dans un espace de travail actuel, y compris les liens d'autres fichiers Markdown. VS Code prend également désormais en charge la recherche de tous les liens de référence dans le fichier actuel, la recherche de toutes les références à un fichier Markdown donné dans l'espace de travail actuel et la recherche de tous les endroits où une URL donnée est utilisée dans l'espace de travail actuel.

    La nouvelle prise en charge du renommage dans Markdown, quant à elle, permet aux utilisateurs de VS Code de renommer les en-têtes ou le lien de référence dans un fichier Markdown. Renommer une en-tête mettra à jour tous les liens connus vers l'en-tête dans l'espace de travail actuel, tandis que renommer un lien de référence mettra à jour tous les liens de référence dans le fichier actuel. De plus, les liens Markdown peuvent être créés en faisant glisser et en déposant des fichiers depuis l'Explorateur dans un éditeur Markdown.

    Autres nouvelles fonctionnalités et améliorations dans Visual Studio Code 1.67 :
    • Le service de langage Java dans le pack d'extension pour Java prend désormais en charge les indicateurs d'incrustation pour afficher les noms de paramètre pour les signatures de méthode. L'extension Debugger for Java prend désormais en charge les variables paresseuses, ce qui permet aux développeurs de différer les opérations pour une variable coûteuse jusqu'à ce qu'elle développe explicitement l'interface utilisateur du débogueur à sa valeur.
    • Un paramètre json.validate.enable permet aux développeurs de désactiver la validation JSON.
    • Le contrôle de recherche de l'éditeur de paramètres ajoute un bouton en entonnoir sur le côté droit, pour afficher une liste de filtres pouvant être appliqués à la requête de recherche pour filtrer les résultats.
    • Visual Studio Code pour le Web respecte désormais le paramètre window.openFoldersInNewWindow lors de l'utilisation du sélecteur Ouvrir le référentiel distant. Cela aligne le comportement du sélecteur avec les autres versions de VS Code et remplace le bouton Ouvrir dans une nouvelle fenêtre Quick Pick Item.
    • Les développeurs qui ont le paramètre git.untrackedChanges définit sur hide bénéficieront de meilleures performances lorsqu'ils travaillent avec de grands référentiels. Un paramètre github.gitProtocol permet aux utilisateurs de modifier le protocole par défaut lors du clonage d'un référentiel à partir de GitHub.
    • Le paramètre scm.repositories.sortOrder a été introduit pour contrôler l'ordre de tri par défaut des référentiels affichés dans la vue Source Control Repositories.



    Table de travail

    Imbrication de fichiers dans l'explorateur

    L'explorateur prend désormais en charge l'imbrication des fichiers associés en fonction de leurs noms. Il existe plusieurs paramètres pour contrôler ce comportement :
    • explorer.fileNesting.enabled - Contrôle si l'imbrication de fichiers est activée en général. Il peut être défini globalement ou pour un espace de travail spécifique.
    • explorer.fileNesting.expand - Contrôle si les fichiers imbriqués sont développés par défaut.
    • explorer.fileNesting.patterns - Contrôle la façon dont les fichiers sont imbriqués. La configuration par défaut fournit une intelligence d'imbrication pour les projets TypeScript et JavaScript, mais Microsoft encourage à la modifier pour l'adapter à la structure de votre propre projet. Quelques exemples:

      Paramétrage par défaut :

      Nom : un.png
Affichages : 6014
Taille : 34,1 Ko

      Imbrication sous index.ts lorsqu'un fichier correspond au nom du répertoire ("index.ts": "${dirname}.ts") :

      Nom : deux.png
Affichages : 1319
Taille : 31,1 Ko

      Fichiers imbriqués qui ont le même nom qu'un fichier différent mais avec un segment ajouté ("*": "${basename}.*.${extname}") :

      Nom : trois.png
Affichages : 1310
Taille : 27,7 Ko


    L'imbrication de fichiers est disponible dans un cadre expérimental depuis plusieurs itérations. Le comportement est maintenant pratiquement inchangé, à l'exception des opérations sur les fichiers. Le paramètre expérimental explorer.experimental.fileNesting.operateAsGroup a été supprimé au profit du traitement des imbrications en tant que groupe lorsqu'elles sont réduites, mais en tant qu'entités uniques dans le cas contraire. Cela signifie que si vous souhaitez copier, couper, faire glisser ou supprimer une pile entière de fichiers imbriqués, vous pouvez réduire l'imbrication puis l'utiliser comme une seule entité. Lorsque les éléments imbriqués sont développés, les sélections se comportent normalement.

    Bouton de filtre de recherche de l'éditeur de paramètres

    Le contrôle de recherche de l'éditeur de paramètres contient désormais un bouton en entonnoir sur le côté droit. Cliquer sur le bouton affiche une liste de filtres que vous pouvez appliquer à la requête de recherche afin de filtrer les résultats.

    Nom : trois.gif
Affichages : 1316
Taille : 571,4 Ko

    Indicateur de filtre de langage de l'éditeur de paramètres

    Les filtres de langage de l'éditeur de paramètres modifient désormais le texte de la portée pour indiquer plus clairement le langage sur lequel on agit lorsqu'un filtre de langage est appliqué. L'image GIF ci-dessus montre le filtre de langage Markdown (@lang:markdown) appliqué aux paramètres filtrés.

    Pour référence, lorsqu'un filtre de langage est appliqué, la modification de la valeur d'un paramètre modifie la valeur de ce paramètre pour ce langage uniquement. Les paramètres spécifiques au langage sont délimités dans settings.json par l'identifiant du langage :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    "[markdown]": {
          "editor.wordBasedSuggestions": false
      }
    Enregistrer les fichiers après la refactorisation

    Les refactorisations, comme Renommer, modifient souvent plusieurs fichiers et les laissent avec des modifications non enregistrées (dirty). Les outils de développement externes nécessitent généralement que ces fichiers soient enregistrés. Pour faciliter ce flux de travail, il existe un nouveau paramètre files.refactoring.autoSave qui est défini par défaut sur true et contrôle si les fichiers faisant partie d'un refactoring doivent être enregistrés automatiquement.

    Ramenez les « modifications non validées » à la chronologie

    Lorsque Microsoft a introduit la fonctionnalité d'historique local le mois dernier, l'éditeur a supprimé l'entrée Modifications non validées du fournisseur de chronologie Git, car elle semblait un peu redondante. Cependant, certains utilisateurs voient une valeur réelle dans cette entrée de chronologie et maintenant vous pouvez la ramener en configurant le nouveau paramètre git.timeline.showUncommitted en conséquence.

    Nouvel espace réservé de l'éditeur lors de l'échec de l'ouverture

    Lorsqu'un éditeur ne s'ouvre pas, VS Code n'affiche plus de notification et révèle le précédent éditeur ouvert. Au lieu de cela, il existe un espace réservé générique avec le message d'erreur et, dans certains cas, des actions pour résoudre l'erreur.

    Nom : cinq.gif
Affichages : 1319
Taille : 44,9 Ko

    Améliorations du statut du langage

    L'élément d'état du langage affiche désormais les conflits de formateur - ceux-ci se produisent lorsque plusieurs formateurs pour un langage sont installés mais qu'aucun d'entre eux n'est configuré comme formateur par défaut. En outre, l'élément d'état du langage est plus important lorsqu'il contient un état grave.

    Nom : six.gif
Affichages : 1317
Taille : 1,10 Mo

    De plus, l'élément d'état du langage affichera désormais des conseils pour changer de langage lorsque votre document est suspecté d'être dans un langage différent de celui qui est actuellement définie. Cela s'applique uniquement aux éditeurs sans titre et aux cellules de bloc-notes, et peut être configuré avec le paramètre workbench.editor.languageDetectionHints. Ci-dessous, ceci est démontré dans le Handy Dandy Notebook, qui prend en charge l'exécution de cellules dans différents langages.

    Nom : sept.gif
Affichages : 1316
Taille : 743,0 Ko

    Afficher les extensions invalides ou incompatibles

    La vue Extensions affiche désormais les extensions non valides ou incompatibles dans la liste des extensions installées avec un statut d'erreur. Par exemple, si votre version de VS Code est 1.67.0-insider et que vous avez installé une extension qui nécessite la version 1.68.0 de VS Code, elle apparaîtra dans la liste avec un statut d'erreur incompatible.

    Nom : huit.png
Affichages : 1318
Taille : 59,1 Ko

    Éditeur

    Colorisation des paires de crochets activée par défaut

    Compte tenu des commentaires positifs de la nouvelle fonctionnalité de colorisation des paires de parenthèses introduite dans la version 1.60, Microsoft a activé la colorisation des paires de parenthèses par défaut.

    La colorisation des paires de crochets peut être désactivée en définissant "editor.bracketPairColorization.enabled" sur false.

    La colorisation des paires de parenthèses peut également être désactivée uniquement pour des langages spécifiques :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    "[typescript]": {
      "editor.bracketPairColorization.enabled": false,
    }
    Basculer les conseils d'incrustation

    Les conseils d'incrustation sont un excellent moyen d'afficher des informations supplémentaires directement dans votre code source. Cependant, parfois, vous voulez simplement voir le code source réel. Pour prendre en charge le masquage rapide des conseils d'incrustation, le paramètre editor.inlayHints.enabled a été modifié : en plus de on et off, il existe également des valeurs onUnlessPressed et offUnlessPressed. Les valeurs on/offUnlessPressed masquent ou affichent les indications d'incrustation lorsque Ctrl+Alt est enfoncé et maintenu.

    Éditeur > Conseils d'incrustation : valeur activée :
    • on - Les conseils d'incrustation sont activés.
    • off - Les conseils d'incrustation sont désactivés.
    • onUnlessPressed - Les indices d'incrustation sont affichés et masqués avec Ctrl+Alt.
    • offUnlessPressed - Les conseils d'incrustation sont masqués et affichés avec Ctrl + Alt

    Faites glisser et déposez du texte dans l'éditeur

    Vous pouvez désormais faire glisser et déposer du texte d'autres applications dans un éditeur de texte. Sur macOS par exemple, cela vous permet de déposer un emoji du panneau emoji dans un éditeur de texte :

    Nom : neuf.gif
Affichages : 1314
Taille : 464,6 Ko

    Terminal

    Trouver le nombre de résultats

    Lors de la recherche dans le terminal, le nombre de résultats et l'index de correspondance actuellement sélectionné sont désormais affichés dans le contrôle Rechercher.

    Contrôle des sources

    Vue des référentiels de contrôle de code source

    Dans cette version, Microsoft a introduit un nouveau paramètre, scm.repositories.sortOrder, pour contrôler l'ordre de tri par défaut des référentiels affichés dans la vue Référentiels de contrôle de code source. Les référentiels peuvent être triés par ordre dans lequel ils sont découverts, par nom et par chemin complet. La modification de l'ordre de tri peut être effectuée à l'aide du menu ... Affichages et autres actions de la vue Référentiels de contrôle de code source et du menu ... > Afficher et trier > Référentiels de la vue Contrôle de code source.

    Langages

    Markdown : Effectuer des glisser-déposer dans l'éditeur pour créer un lien

    Vous pouvez désormais créer rapidement des liens Markdown en faisant glisser et en déposant des fichiers depuis l'explorateur de VS Code dans un éditeur Markdown. Maintenez la touche Maj enfoncée tout en faisant glisser le fichier sur un éditeur Markdown pour le déposer dans l'éditeur et créer un lien vers celui-ci.

    Si le fichier ressemble à une image, VS Code insérera automatiquement une image Markdown. Sinon, un lien Markdown normal est ajouté.

    Cela fonctionne également lorsque vous faites glisser certains types de fichiers depuis d'autres applications, comme le glisser-déposer d'images depuis un navigateur Web.

    Markdown : Rechercher toutes les références aux en-têtes

    VS Code prend désormais en charge l'exécution de Rechercher toutes les références dans les fichiers Markdown pour les en-têtes. Cela vous permet de voir tous les endroits où une en-tête donnée est utilisée dans l'espace de travail actuel, y compris les liens vers celui-ci à partir d'autres fichiers Markdown.

    Pour commencer, placez votre curseur soit sur l'en-tête lui-même, soit sur la partie fragment d'un lien vers l'en-tête (par exemple, #some-header dans [link text](#_some-header) ou [link text](/path /to/file#some-header)) et exécutez Rechercher toutes les références.

    Cela affichera toutes les références dans la vue Références. Si vous préférez une vue différente, vous pouvez également utiliser les commandes Peek References ou Go to References.

    Markdown : trouver toutes les références aux liens de référence

    VS Code prend également en charge la recherche de toutes les références aux liens de référence dans le fichier actuel. Ceci est pris en charge pour :
    • Sur ref dans [some text][ref].
    • Sur ref dans le lien abrégé [ref].
    • Sur ref dans la définition du lien [ref] : http://example.com.

    Markdown : trouver toutes les références aux fichiers

    Vous pouvez également maintenant trouver toutes les références à un fichier Markdown donné dans l'espace de travail actuel. Encore une fois, cela inclut les liens entre les fichiers.

    Cela peut être déclenché de plusieurs manières :
    • Pour rechercher des références au fichier Markdown actuel, utilisez la commande Markdown : Rechercher les références de fichier.
    • Pour rechercher des références à un fichier Markdown dans l'Explorateur, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et exécutez la commande Rechercher les références de fichier.
    • Exécutez Rechercher toutes les références sur la partie fichier d'un lien vers un fichier Markdown, tel que [text](/link/to/file.md).

    Markdown : Trouvez toutes les références aux URL

    Enfin, cette version prend également en charge la recherche de tous les endroits où une URL donnée est utilisée dans l'espace de travail actuel.

    Markdown : renommer les en-têtes

    Vous est-il déjà arrivé de modifier une en-tête dans un fichier Markdown pour vous rendre compte que vous avez accidentellement rompu tous les liens vers celui-ci ? C'est là que le nouveau support de changement de nom pour Markdown peut vous aider.

    Pour commencer, placez votre curseur sur un en-tête, puis appuyez sur F2 pour lancer un changement de nom. Entrez le nouveau texte pour l'en-tête, puis appuyez sur Entrée pour accepter. Cela mettra à jour l'en-tête actuel ainsi que tous les liens connus vers celui-ci dans l'espace de travail actuel.

    Vous pouvez déclencher des changements de nom sur l'en-tête lui-même ou sur le composant d'en-tête d'un lien vers l'en-tête. Par exemple, some-header dans [link text](#_some-header) ou [link text](/path/to/file#some-header).

    Markdown : renommer les liens de référence

    Vous pouvez également renommer les liens de référence dans Markdown. Cela mettra à jour tous les liens de référence dans le fichier Markdown actuel :

    Nom : dix.png
Affichages : 1317
Taille : 15,8 Ko

    Markdown : renommer les fichiers

    Pour compléter le nouveau support de renommage Markdown, vous pouvez désormais utiliser F2 sur les chemins de fichiers dans les liens Markdown pour renommer le fichier sur le disque et mettre à jour toutes les références Markdown à celui-ci.

    Actuellement, le renommage des fichiers n'est pris en charge qu'en utilisant F2 sur un lien vers le fichier dans l'éditeur de texte. Dans les prochaines itérations, nous prévoyons également de prendre en charge les liens de mise à jour lorsqu'un changement de nom est déclenché dans l'explorateur.

    Source : Visual Studio
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #226
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 947
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 947
    Points : 158 411
    Points
    158 411
    Par défaut Visual Studio Code 1.68 s'accompagne d'améliorations au niveau de la configuration de la langue d'affichage
    Visual Studio Code 1.68 s'accompagne d'améliorations au niveau de la configuration de la langue d'affichage,
    de la possibilité de parrainer une extension pour supporter les développeurs, et plus encore

    Table de travail

    Améliorations au niveau de la commande Configurer la langue d'affichage

    La commande Configurer la langue d'affichage a été actualisée pour inclure :
    • Le nom de la langue dans cette langue.
    • Une section Langues disponibles qui montre quelles langues ne sont pas installées sur votre machine et en sélectionner une l'installera automatiquement et appliquera cette langue.

    Nom : un.png
Affichages : 4312
Taille : 29,2 Ko

    Affichage du tableau du panneau Problèmes

    Lors de cette étape, Microsoft a ajouté une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs de basculer le mode d'affichage du panneau Problèmes entre un arbre et un tableau. Par rapport à l'arborescence, le tableau présente la source (service de langage ou extension) de chaque problème, ce qui permet aux utilisateurs de filtrer les problèmes par leur source.

    Vous pouvez basculer l'affichage de l'interface utilisateur avec le bouton Afficher sous forme de tableau/Afficher sous forme d'arborescence dans le coin supérieur droit du panneau Problèmes ou modifier le mode d'affichage par défaut avec le paramètre Problèmes : mode d'affichage par défaut.

    Extensions obsolètes

    Dans cette étape, Microsoft a ajouté la prise en charge des extensions obsolètes dans VS Code. Une extension peut être simplement dépréciée ou obsolète au profit d'une autre extension ou lorsque sa fonctionnalité est intégrée à VS Code. VS Code rendra les extensions obsolètes dans la vue Extensions, comme indiqué ci-dessous.

    Une extension obsolète qui n'est plus maintenue.

    Nom : deux.png
Affichages : 1022
Taille : 27,3 Ko

    Une extension obsolète au profit d'une autre extension. Dans ce cas, VS Code n'autorise pas les utilisateurs à installer cette extension.

    Nom : trois.png
Affichages : 1027
Taille : 28,7 Ko

    Une extension obsolète avec sa fonctionnalité intégrée à VS Code qui peut être activée en configurant les paramètres.

    VS Code ne migrera pas ou ne désinstallera pas automatiquement une extension obsolète. Il y aura un bouton Migrer pour vous guider pour passer à l'extension recommandée.

    Extensions de parrainage

    VS Code permet désormais aux utilisateurs de parrainer leurs extensions préférées. Lorsqu'une extension peut être sponsorisée, VS Code affichera un bouton Sponsor dans la page Détails de la vue Extensions comme ci-dessous :

    Nom : quatre.png
Affichages : 1027
Taille : 75,2 Ko

    Le bouton Parrainer vous dirigera vers l'URL de parrainage de l'extension, où vous pourrez apporter votre soutien.

    Masquer les fichiers dans l'explorateur basé sur .gitignore

    L'explorateur de fichiers prend désormais en charge l'analyse et le masquage des fichiers exclus par votre fichier .gitignore. Cela peut être activé via le paramètre Explorer: Exclude Git Ignore (explorer.excludeGitIgnore). Ce paramètre fonctionne avec files.exclude pour masquer les fichiers indésirables de l'explorateur.

    Verrouiller la position de survol

    Certains survols personnalisés sont difficiles ou impossibles à déclencher avec la souris en raison de la présence d'autres éléments de l'interface utilisateur (par exemple, une barre de défilement). Maintenir Alt pendant qu'un survol est actif le "verrouillera" désormais, lui donnant une bordure plus large et empêchant le mouvement de la souris en dehors du survol de le cacher. Il s'agit principalement d'une fonctionnalité d'accessibilité pour que les survols fonctionnent bien avec les loupes d'écran, mais il est également utile pour copier du texte à partir de survols. Notez que cette fonctionnalité ne s'applique qu'en dehors de l'éditeur, car les survols de l'éditeur peuvent toujours être déclenchés, sauf indication contraire via le paramètre editor.hover.sticky.

    Nom : cinq.gif
Affichages : 1019
Taille : 107,0 Ko

    Améliorations de l'éditeur de paramètres

    L'éditeur de paramètres affiche désormais un indicateur de remplacement de la valeur par défaut pour les paramètres spécifiques au langage. Vous pouvez afficher les paramètres spécifiques au langage en ajoutant un filtre de langage dans la barre de recherche de l'éditeur de paramètres, soit en le saisissant explicitement (@lang:javascript), soit en cliquant sur le bouton de filtre à droite de la barre de recherche et en sélectionnant la langue option.

    Lorsque l'indicateur de remplacement de la valeur par défaut s'affiche, cela indique que la valeur par défaut du paramètre spécifique au langage a été remplacée par une extension. L'indicateur indique également quelle extension a remplacé la valeur par défaut.

    Cette itération corrige également un comportement où certains liens dans l'éditeur de paramètres n'étaient pas correctement redirigés alors qu'il y avait déjà une requête de recherche dans la barre de recherche de l'éditeur de paramètres. Les liens ont également maintenant un style approprié afin qu'il soit plus clair lorsque l'on les survole.

    Terminal

    Trouver la couleur d'arrière-plan correspondante

    Côté terminal, la version précédente a été implémentée pour afficher une bordure autour de toutes les correspondances, mais il s'agissait d'une solution temporaire jusqu'à ce que la prise en charge de la modification dynamique de l'arrière-plan des cellules soit possible. Un arrière-plan coloré est désormais la valeur par défaut pour les thèmes lors de la mise en surbrillance des correspondances et l'expérience globale doit ressembler à celle de l'éditeur.

    Nom : six.png
Affichages : 1014
Taille : 47,0 Ko

    Améliorations du contraste et du rapport de contraste minimum

    Le travail d'arrière-plan de recherche de correspondance a ajouté beaucoup plus de flexibilité dans la façon dont le terminal fonctionne avec les couleurs d'arrière-plan et de premier plan. Pour cette raison, des améliorations ont été apportées autour du contraste dans le terminal, alignant les visuels du terminal plus près de l'éditeur. De plus, il existe désormais la fonction de rapport de contraste minimum qui modifie dynamiquement le premier plan du texte pour améliorer la visibilité.
    • La luminance ira maintenant dans l'autre sens si le contraste n'est pas atteint. Par exemple, si le contraste n'est pas atteint pour un texte gris foncé sur un fond gris plus clair avec du noir pur (#_000000), la couleur essaiera également de se déplacer vers le blanc et la valeur qui correspond le mieux au rapport de contraste souhaité sera utilisée.
    • La sélection est désormais dessinée sous le texte lorsque l'accélération GPU est désactivée et prend en charge les couleurs opaques. Auparavant, cela devait être partiellement transparent et cela délaverait la couleur de premier plan. Grâce à ce changement, la couleur de sélection utilise désormais la même couleur que dans l'éditeur.
    • Les symboles de police Nerd doivent désormais appliquer un rapport de contraste minimum pour se fondre dans le texte voisin, tandis que les symboles Powerline et les caractères de dessin de boîte n'appliqueront pas de rapport de contraste minimum car ils sont souvent adjacents à des cellules inversées sans aucun caractère de premier plan.
    • Les thèmes peuvent désormais spécifier une couleur de premier plan de sélection fixe à utiliser par défaut dans les thèmes à contraste élevé.
    • Plusieurs bogues ont été corrigés pour rendre la couleur de premier plan résultante plus correcte.

    Langages

    TypeScript 4.7

    VS Code est désormais compatible avec TypeScript 4.7.3. Ce TypeScript majeur apporte de nouvelles fonctionnalités de langage, notamment une analyse de flux de contrôle améliorée et la prise en charge de la prise en charge du module ECMAScript dans Node.js. Il inclut également de nouvelles fonctionnalités d'outillage et corrige un certain nombre de bogues importants.

    Aller à la définition de la source

    L'une des demandes de fonctionnalités les plus anciennes et les plus votées de VS Code consiste à faire en sorte que VS Code navigue vers l'implémentation JavaScript de fonctions et de symboles à partir de bibliothèques externes. Actuellement, Aller à la définition permet d'accéder au fichier de définition de type (le fichier .d.ts) qui définit les types de la fonction ou du symbole cible. Ceci est utile si vous avez besoin d'inspecter les types ou la documentation de ces symboles, mais masque l'implémentation réelle du code. Le comportement actuel déroute également de nombreux utilisateurs de JavaScript qui peuvent ne pas comprendre le type TypeScript du .d.ts.

    Bien que changer Aller à la définition pour accéder à l'implémentation JavaScript d'un symbole puisse sembler simple, il y a une raison pour laquelle cette demande de fonctionnalité est ouverte depuis si longtemps. JavaScript (et en particulier le JavaScript compilé livré par de nombreuses bibliothèques) est beaucoup plus difficile à analyser qu'un .d.ts. Essayer d'analyser tout le code JavaScript sous node_modules serait à la fois lent et augmenterait également considérablement l'utilisation de la mémoire. Il existe également de nombreux modèles JavaScript que le moteur VS Code IntelliSense n'est pas en mesure de comprendre.

    C'est là qu'intervient la nouvelle commande Aller à la définition source. Lorsque vous exécutez cette commande à partir du menu contextuel de l'éditeur ou de la palette de commandes, TypeScript tentera de rechercher l'implémentation JavaScript du symbole et d'y accéder. Cela peut prendre quelques secondes et nous n'obtenons pas toujours le bon résultat, mais cela devrait être utile dans de nombreux cas.

    Nom : sept.gif
Affichages : 1028
Taille : 1,11 Mo

    Commande Organiser les importations

    La commande Organiser les importations pour JavaScript et TypeScript vous permet de nettoyer rapidement votre liste d'importations. Lorsqu'il est exécuté, il supprime les importations inutilisées et trie également les importations par ordre alphabétique.

    Cependant, certaines bases de code aiment avoir un certain degré de contrôle manuel sur la façon dont leurs importations sont organisées. Le regroupement des importations externes par rapport aux importations internes en est l'un des exemples les plus courants :

    Code TypeScript : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    // local code
    import * as bbb from './bbb';
    import * as ccc from './ccc';
    import * as aaa from './aaa';
     
    // built-ins
    import * as path from 'path';
    import * as child_process from 'child_process';
    import * as fs from 'fs';
     
    // some code...

    Dans les anciennes versions de VS Code, l'exécution d'Organiser les importations ici entraînerait ce qui suit :

    Code TypeScript : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    // local code
    import * as child_process from 'child_process';
    import * as fs from 'fs';
    // built-ins
    import * as path from 'path';
    import * as aaa from './aaa';
    import * as bbb from './bbb';
    import * as ccc from './ccc';
     
    // some code...

    Cela se produit parce que toutes les importations sont triées par ordre alphabétique et que VS Code essaie même de conserver les commentaires et les nouvelles lignes tout en le faisant.

    Cependant, avec TypeScript 4.7, Organiser les importations est désormais compatible avec les groupes. L'exécuter sur le code ci-dessus ressemble un peu plus à ce à quoi vous vous attendiez :

    Code TypeScript : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    // local code
    import * as aaa from './aaa';
    import * as bbb from './bbb';
    import * as ccc from './ccc';
     
    // built-ins
    import * as child_process from 'child_process';
    import * as fs from 'fs';
    import * as path from 'path';
     
    // some code...

    Source : Microsoft
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 08/01/2015, 21h38
  2. Microsoft sort Visual Studio Tools for Git
    Par Hinault Romaric dans le forum Visual Studio
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/07/2013, 17h15
  3. Microsoft présente Visual Studio 2013 et Team Foundation Server 2013
    Par Stéphane le calme dans le forum Autres Logiciels
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/07/2013, 10h54
  4. Visual Studio & Coding Style
    Par Faiche dans le forum Visual C++
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/10/2007, 12h14
  5. visual studio code c#
    Par hindeb dans le forum C#
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/09/2007, 11h22

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo