Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Community Manager

    Google veut doter les robots domestiques d'une personnalité
    Google veut doter les robots domestiques d'une personnalité
    Un brevet a été déposé par la firme aux États-Unis


    Le géant de Mountain View s'illustre à nouveau en annonçant son intention de doter les robots domestiques d'une personnalité. En effet, Google a déposé le 31 mars dernier un brevet relatif aux « méthodes et systèmes liés au développement de personnalités pour les robots ».

    Le nouveau brevet est lié à l’intelligence artificielle et devrait favoriser l'intégration d'un ou plusieurs traits de caractère à des robots domestiques. Cela rendra ces derniers uniques à l’image de l'être humain. Les différents traits de caractère « personnalisés » pourraient être téléchargés via le Cloud, tout comme la manière dont une personne télécharge une application sur son téléphone.

    Selon Google, les robots qui seront créés devraient intégrer le caractère, le tempérament, les attitudes, les mouvements d'un visage d’un humain. En d'autres termes, ces robots vont réagir à des expressions faciales et agiront en conséquence, cela en surveillant les profils numériques d'une personne pour établir la meilleure personnalité de cette dernière.

    Le géant de la recherche en ligne précise que l’ajout d’une personnalité propre à un robot domestique pourrait favoriser une meilleure interaction entre ce dernier et les êtres humains.

    Il convient de rappeler que l’engouement de Google pour ces machines n’est pas nouveau. En effet, en 2013 la société avait racheté huit start-ups spécialisées dans la robotique, puis quatre entreprises dédiées à l’intelligence artificielle, quelques mois après. Récemment, Google annonçait avoir signé un partenariat avec le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson afin de fabriquer des robots chirurgicaux.

    Tous les détails sur le brevet peuvent être consultés ici.

    Bien qu’il ne s’agisse que d’un brevet, donc d’une description théorique d’un système qui pourrait ne jamais voir le jour, cela pourrait relancer le débat sur la menace que pourrait représenter l’intelligence artificielle pour l’être humain.

    Des scientifiques avaient déjà manifesté leur inquiétude il y a quelques mois, et étaient allés jusqu'à signer une lettre ouverte afin que des mesures soient prises dès à présent afin d’éviter toute dérive dans le futur.

    Source

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ce brevet de Google ?

    Des robots avec du caractère vont-ils présenter une menace pour les humains ?
    Vous avez envie de contribuer au sein du Club Developpez.com ? Contactez-nous maintenant !
    Vous êtes passionné, vous souhaitez partager vos connaissances en informatique, vous souhaitez faire partie de la rédaction.
    Il suffit de vous porter volontaire et de nous faire part de vos envies de contributions :
    Rédaction d'articles/cours/tutoriels, Traduction, Contribution dans la FAQ, Rédaction de news, interviews et témoignages, Organisation de défis, de débats et de sondages, Relecture technique, Modération, Correction orthographique, etc.
    Vous avez d'autres propositions de contributions à nous faire ? Vous souhaitez en savoir davantage ? N'hésitez pas à nous approcher.

  2. #2
    Nouveau Candidat au Club
    Pourquoi?

  3. #3
    Inactif  
    Le but des robots c'est d'en faire des "esclaves", pas des humains.

    Le robot tu lui donne un ordre il doit l'exécuter, je vois pas l'intérêt de lui doter d'une personnalité.

  4. #4
    Expert confirmé
    le problème c'est que beaucoup de personnes on tendance à humaniser les choses ça leur permet de se donner bonne concience
    mais pour ma part c'est fuir la réalité
    merci de me mettre des quand mes messages sont pertinent, et pour les pas contents voici mon service client pour eux

    [Projet en cours] Strategy(nom provisoire) - Advance wars like
    cordova-plugin-file-hash Plugin cordova servant à obtenir le hash d'un fichier

  5. #5
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
    le problème c'est que beaucoup de personnes on tendance à humaniser les choses ça leur permet de se donner bonne concience
    mais pour ma part c'est fuir la réalité
    Pas forcément. Tu peux humaniser quelque chose simplement pour te sentir à l'aise avec cette chose surtout quand il y a un comportement humain derrière. Si toi t'en as pas besoin certaines personnes le ressentiront de la sorte. D'ailleurs je ne vois pas en quoi ça masque une mauvaise conscience

  6. #6
    Membre averti
    En premier lieu j'ai hesité entre interstellar et H2G2.
    Reste à voir si le caractère du robot pointe vers l'humour ou la dépression pour savoir de quel coté ça penche.

    On peut aussi ajouter beaucoup d'autre références, une certaine saga sur une guerre dans les étoiles ou futurama si on leur donne un penchant pour l'alcool et le tabac par exemple.

    Bref on a sans doute des fans du petit et du grand écran chez Montain view.

  7. #7
    Membre régulier
    Question : chez Google y'aurait pas beaucoup de célibataires ?

  8. #8
    Membre averti
    Les différents traits de caractère « personnalisés » pourraient être téléchargés via le Cloud, tout comme la manière dont une personne télécharge une application sur son téléphone.
    Et comme ça si on télécharge un "caractère" vérolé, le robot nous braque et nous vole (ou attend les instructions du serveur C&C pour faire ce que le hacker a décidé)

  9. #9
    Membre averti
    Robot domestique avec une personnalité ...
    Donc mon robot "garden" qui tond la pelouse se sent soudain d'une humeur poétique et ...
    Paf ne tond pas ma pelouse ...
    Le lendemain, humeur morose ... Et Paf "nike" toutes mes tulipes ...


    Pire encore ...
    Un robot domestique humeur "petit chef de service"


  10. #10
    Membre extrêmement actif
    c'est l’industrie porno qui va être contente....

  11. #11
    Membre averti
    D'après ce qu'il y a d'écrit dans le titre du brevet, il s'agirait bien d'une "acquistion de caractère", donc de quelque chose d'évolué au niveau de l'IA. En gros, de la capacité à apprendre cette "facette caractère".

    Que se passerait-il si on demande au robot d'aller réveiller l'animal domestique de la maison dès qu'il est endormi, ou pire(*) et que ça nous fasse marrer ? Qu'il apprenne ensuite à le faire tout seul (quand il a capté que l'animal est allé se coucher).
    Le robot deviendrait-il méchant (quitte à rire en même temps que nous) pour être un meilleur exécutant de nos ordres en ayant appris à les anticiper ?

    Si on remplace l'animal domestique par un bébé et qu'on le met au même endroit que l'animal quand il dort => (*)

    Ca ne repecterait pas beaucoup les lois d'Azimov tout ça...

    Il (*) tue le bébé, qui est reponsable ?

  12. #12
    Membre expert
    Citation Envoyé par temoanatini Voir le message

    Il (*) tue le bébé, qui est reponsable ?
    Google dépose un brevet et hop, des bébés morts

  13. #13
    Membre émérite
    Citation Envoyé par temoanatini Voir le message

    Ca ne repecterait pas beaucoup les lois d'Azimov tout ça...
    La conclusion même de l'oeuvre d'azimov c'est que ses lois ne suffisent pas.

  14. #14
    Expert éminent
    Citation Envoyé par milkoseck Voir le message
    Bien qu’il ne s’agisse que d’un brevet, donc d’une description théorique d’un système qui pourrait ne jamais voir le jour
    C'est navrant. C'est pas pour ça qu'on a inventé les brevets.

    Citation Envoyé par milkoseck Voir le message
    cela pourrait relancer le débat sur la menace que pourrait représenter l’intelligence artificielle pour l’être humain.
    Relancer ? Non, ça a déjà été relancé. En fait c'est relancé tous les mois. À force on ne peut plus parler de relance, on maintient le sujet. Comme Edward Snowden & cie maintenaient le suspens en donnant une info tous les X jours plutôt que tout d'un coup.

    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Le but des robots c'est d'en faire des "esclaves", pas des humains.
    Je dirais plutôt le but de l'homme pour les robots est de créer des esclaves. Ou plus généralement, l'homme a toujours été du genre à déléguer les tâches ennuyeuses. On a eu la traite des noirs, et avant encore sûrement bien d'autres exemples, aujourd'hui on a nos "esclaves volontaires" parce que plus assez de job pour tout le monde donc fait ce qu'on te demande si tu veux manger demain. Les robots sont dans la même veine : les esclaves humains étant du genre à se révolter, on fait des objets qu'on pourra controler à souhait.

    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Le robot tu lui donne un ordre il doit l'exécuter, je vois pas l'intérêt de lui doter d'une personnalité.
    Les recherches au niveau social montrent que les émotions sont un vecteur de communication et notamment d'empathie. De la même manière qu'on a naturellement tendance à comprendre/apprécier davantage ceux qui affiche des sentiments compatibles aux notres, l'idée est de faire pareil avec les robots pour améliorer leur intégration au sein de la société humaine.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  15. #15
    Inactif  
    Les recherches au niveau social montrent que les émotions sont un vecteur de communication et notamment d'empathie. De la même manière qu'on a naturellement tendance à comprendre/apprécier davantage ceux qui affiche des sentiments compatibles aux notres, l'idée est de faire pareil avec les robots pour améliorer leur intégration au sein de la société humaine.
    Oui et ? comme dit plus haut, j'ai besoin d'un robot qui tond la pelouse, pas qui ont des sentiments.

    Ça peut être utile dans certain cas, mais pas pour une utilisation personnelle (faire le ménage) ou industriel (produire un un bien ou un service)
    J'ai jamais vue l’intérêt de discuter avec des bots/robots, car même si leurs discours était cohérent, je vois pas l’intérêt de leur demander si ils sont content par exemple ou triste, car il n'ont pas l’être, il doivent juste nous satisfaire.

    J'avais vue y'a 1-2 ans la série Real Human sur Arte, et je trouve cette série débile, dans le sens ou se sont des machines, pas des être vivants, elle n'ont aucune émotion, ni douleur. C'est un bien de consommation, qui doit remplir des taches pré-programmer (cuisine, tonte de la pelouse...).
    Un robot c'est juste un outils, pas un copain.

  16. #16
    En attente de confirmation mail
    Google, c'est un peu comme certains universitaires japonais: Ils rêvent de commercialiser des robots "sociaux" (aide à la personne agée, aide aux handicapés, etc.) qui coûteront à l'achat et à la maintenance le prix d'une berline...

    Il faudrait peut être expliquer à ces "crétins diplômés" que:

    1)
    L'être humain est un animal social qui a un besoin vital de cotoyer ses sembables... Une personne agée ou un handicapé a besoin de contact humain, pas de celui d'un automate (fusse-t-il intelligent)!

    2)
    L'aide à la personne est une source de travail important pour nos sociétés vieillissantes qui se désindustrialisent et qui ne savent plus quoi faire de leur millions de chômeurs

    Alors au lieu de "branler du cerveau", les mecs de Google ferait mieux d'utiliser leur fric pour financer des services à la personne en formant du personnel humain... Les vieux, les malades et les chômeurs vous diront merci!!!

  17. #17
    Expert éminent
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Oui et ? comme dit plus haut, j'ai besoin d'un robot qui tond la pelouse, pas qui ont des sentiments.

    Ça peut être utile dans certain cas, mais pas pour une utilisation personnelle (faire le ménage) ou industriel (produire un un bien ou un service)
    J'ai jamais vue l’intérêt de discuter avec des bots/robots, car même si leurs discours était cohérent, je vois pas l’intérêt de leur demander si ils sont content par exemple ou triste, car il n'ont pas l’être, il doivent juste nous satisfaire.

    J'avais vue y'a 1-2 ans la série Real Human sur Arte, et je trouve cette série débile, dans le sens ou se sont des machines, pas des être vivants, elle n'ont aucune émotion, ni douleur. C'est un bien de consommation, qui doit remplir des taches pré-programmer (cuisine, tonte de la pelouse...).
    Un robot c'est juste un outils, pas un copain.
    Quand un produit est mieux accepté par la société, il se vend mieux. Besoin d'une autre raison ? {^_^}

    Il y a des gens qui ne font pas confiance aux robots, pour de multiples raisons, l'une étant qu'on ne les comprends pas. Ça peut paraitre stupide pour des gars habitués à la technique, pour qui un robot c'est des entrées venant d'une plage définie et des fonctions choisies pour donner des sorties plus ou moins prévues. Mais si tu prends une personne au hasard dans la rue, d'une part elle n'est pas aussi informée et d'autre part elle n'organise pas sa pensée de la même manière (chaque expertise ses connaissances et sa façon de l'organiser). Comme on ne peut donc pas compter sur la raison pour faire bouger les masses, on compte sur les instincts. De la même manière que sur change.org on va te faire voter en mettant des photos d'enfants qui n'ont rien à voir avec le problème mais qui ont la tronche qu'il faut pour coller au contexte, on compte donc sur ton empathie pour adhérer à la cause.

    Dans le cas des robots, on va compter sur ton empathie pour t'aider à les "comprendre", et donc à mieux les accepter chez toi. C'est du fake, mais c'est instinctif, donc on s'en fout, ça marche quand même en moyenne. Les rares qui y sont immunisés sont les quelques points sur le graphique qui seront "nettoyés" en tant que bruit, comme d'habitude : c'est pas le "marché" visé. On vise les masses de moutons, pas les intellos révolutionnaires. {^_°}

    Citation Envoyé par NSKis Voir le message
    Google, c'est un peu comme certains universitaires japonais: Ils rêvent de commercialiser des robots "sociaux" (aide à la personne agée, aide aux handicapés, etc.) qui coûteront à l'achat et à la maintenance le prix d'une berline...

    Il faudrait peut être expliquer à ces "crétins diplômés" que:

    1)
    L'être humain est un animal social qui a un besoin vital de cotoyer ses sembables... Une personne agée ou un handicapé a besoin de contact humain, pas de celui d'un automate (fusse-t-il intelligent)!

    2)
    L'aide à la personne est une source de travail important pour nos sociétés vieillissantes qui se désindustrialisent et qui ne savent plus quoi faire de leur millions de chômeurs

    Alors au lieu de "branler du cerveau", les mecs de Google ferait mieux d'utiliser leur fric pour financer des services à la personne en formant du personnel humain... Les vieux, les malades et les chômeurs vous diront merci!!!
    1) Pas seulement, et c'est précisément pourquoi ils font ce style de produit : en simulant un contact humain/animal, on répond à ce besoin instinctif de social mais pas seulement. Si tu as déjà pris ton pied à jouer avec un tamagochi, c'est le même principe ici : tu as un truc avec lequel tu peux intéragir (social) comme tu le souhaite (ego) et qui dépend de ton bon vouloir (social+ego). Que du bonheur donc. Avec des humains, tu as le côté social, mais un peu moins la satisfaction de l'ego. Ça peux marcher avec certains enfants, ou si tu es bon manipulateur, mais c'est pas le cas de tout le monde. Du coup on préfère instinctivement ces piti trucs artificiels qui bougent à de vrais humains. Regarde ce que font les enfants et tu aura une bonne idée de nos instincts. Bien sûr, il y a ceux qui savent qu'un robot n'est pas un humain, mais encore une fois, ceux-là sont hors-marché.

    2) Mais ce sont des entreprises, et une entreprise est là pour faire du chiffre, pas de l'emploi. On emploi quand on s'attend à gagner davantage que ce qu'on va payer. Et avec des robots on en gagne encore plus, car le robot ne va rien garder pour se faire plaisir en dehors des heures de boulot (entre autres arguments).
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  18. #18
    Inactif  
    Bien sûr, il y a ceux qui savent qu'un robot n'est pas un humain, mais encore une fois, ceux-là sont hors-marché.

    Celui qui assimile IA et vrai humain doit pas être très futé je pense. Je pense que la population n'est pas aussi stupide que ca et ces faire la différence entre un tas de ferraille et un sac a viande.

    Cela dit l'IA évolue quand même, dans 10ans, les IA arriverons peut être a imiter a la perfection les hommes.
    Mais quand je vois les IA actuel, (y'a qu'a voir les bots les plus avancée) c'est pas encore très élaborer pour tenir une vrai conversation.

    Pour le coup sa ma donnée envie d'installer SARAH sur mon raspberry.

  19. #19
    Expert éminent
    Oui bien sûr, je voulais pas dire quelque chose d'aussi expéditif que "ne pas se rendre compte que c'est pas un humain", mais plutôt "ne pas se rendre compte qu'il agit sur des instincts utilisés entre humains". On n'est pas sur la raison consciente, on joue sur l'inconscient et les réflexes naturel. Et pour y être immunisé il ne faut pas juste être au courant.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})

  20. #20
    Inactif  
    Oui c'est sur.

    Mais la je m'inquiète dans ce cas de ce futur.

    Si certaine tache "ingrate" (faire le ménage...) peuvent être donnée a des robots, j'ai peur que certaines personnes confies des taches plus importantes (éducation de son enfant...) car c'est "comme un humain".
    Il va y avoir un sacré travail d'éducation quand ce genre d'outil va apparaitre, pour éviter qu'ils y aient des dérives.


    J'ai hâtes de voir les futurs inventions de gogol confronté au mon de réel.
    Y'a qu'a voir les problème que les Google glass ont posé (alors que c'est juste des smartphones sur le nez fondamentalement), alors imaginé maintenant la voiture sans permis et le robot humain.

    Le fond du problème pour moi c'est la confiance dans les produits google. N'ont pas que leurs produits c'est de la merde, mais que la boite a la réputation d'être un ogres a assoiffé de données qui pénétré de plus en plus dans notre vie privée.

    On le voit d'ailleurs dans la news: "Les données seront télécharger dans le cloud", pourquoi le cloud ?

    Bientôt google saura tous vos déplacement grâce au google car, et en plus serons ce que vous a chaque instant grâce au robot espion, qui tels un voyeur vous matera quand vous serez dans les toilettes et tel un vicieux vous posera plein de question en apparence anodine style "Sa va ?" "Tu as fais quoi dans ton boulot aujourd'hui ?" "Si tu veut tu peut me donner ton mot de passe pour que tu t'en rappelle..."