Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Rapport ContractIQ : en 2014, 28 % des entreprises trouvaient le salaire des développeurs trop élevés
    ContractIQ : 28% d’entreprises trouvaient le salaire des développeurs trop élevé en 2014
    Selon une étude mondiale, qui montre la disparité des revenus dans le secteur

    Chaque année, ContractIQ effectue un sondage afin de déterminer les tendances pour l’année suivante. Après avoir observé des milliers de transactions entre acheteurs et vendeurs de services de développement mobile sur sa plateforme au cours de l’année 2014, ContractIQ a pu dégager des statistiques et fait des prévisions pour l’année 2015 qu’elle a consignée dans un rapport.

    Pour parvenir à ces conclusions, le sondage s’est porté vers les entreprises d’ingénierie qui représentaient plus de la moitié (58 %) des entreprises sondées, les agences de design et de développement mobile constituant 31 % du groupe, et 11 % pour les agences de développement mobile. Il faut également noter que le sondage a été effectué sur les entreprises ayant des spécialités pour les plateformes Android, iOS, Windows Phone et le multiplateforme.

    En ce qui concerne les salaires, le rapport souligne que 28 % des entreprises sondées estiment que les salaires des développeurs d’application sont trop élevés, 38 % trouvent que les salaires sont raisonnables contre 34 % qui les trouvent inférieurs à la norme.

    Pour mieux apprécier ces estimations, ContractIQ a produit un tableau comparatif des frais horaires payés par les compagnies de développement mobile dans différentes régions du globe.


    En moyenne, on note qu’un développeur nord-américain est payé 150 $ par heure pour une application iOS suivie de l’Australien avec 110 $, contre 70 $ pour l’anglais, 63 $ pour le Singapourien, 43 $ pour le Sud-Américain, 35 $ pour l’Européen de l’Est, 30 $ pour l’indien, 11 $ pour l’indonésien.

    Sur la plateforme Android, les tendances sont assez similaires avec en tête les Nord-Américains avec 168 $ comme salaire moyen contre 110 $ pour l’Australien, 70 $ pour l’anglais, 59 $ pour le Singapourien, 35 $ pour l’Européen de l’Est, 34 $ pour le Sud-Américain, 26 $ pour l’indien, 12 $ pour l’indonésien.

    En somme, on note une différence de 207 $ entre le développeur Android le mieux payé en Amérique du Nord et celui en Indonésie. Pour les salaires minimums sur cette même plateforme, on note une différence de 33 $ entre le développeur singapourien et indonésien.

    Pour la plateforme iOS, la différence est de 230 $ pour salaire maximum payé à l’heure en Amérique du Nord et en Indonésie. Au niveau des salaires minimums, la différence est de 37 $ en considérant le salaire du Singapourien et celui de l’indonésien qui représentent les deux extrêmes.

    Côté Windows Phone, dans la catégorie des salaires maximum payés à l’heure, on constate une différence de 210 $ entre le plus haut et le plus bas salaire contre 30 $ de différence entre le salaire le plus élevé et le plus bas dans le groupe des salaires minimum payés.

    Pour les applications multiplateformes, l’on a une différence de 208 $ qui est le résultat obtenu en comparant les salaires des développeurs nord-américains qui sont les plus hauts et ceux des Indonésiens qui sont les plus bas pour la même catégorie.

    Au regard de ces résultats, on constate une véritable disparité dans les salaires payés aux développeurs. Et même si l’on tient compte de plusieurs facteurs tels que le niveau de vie ou encore la situation géographique pour ne citer que ceux-là, il n’en demeure pas moins que les écarts sont substantiels. Cela peut également justifier l’attrait de certaines entreprises vers les régions de l’Inde ou Indonésie afin de réduire leurs charges pour un produit d’assez bonne qualité.

    Comme prévisions pour l’année 2015, ContractIQ souligne que les développeurs iOS et Android s’attendent plus à une flambée des salaires que les développeurs Windows Phone et HTML5.

    En outre pour cette année 2015, 10 % des entreprises estiment que les applications basées sur HTML5 vont dominer le paysage sur les 3 années à venir. Pour le reste des entreprises sondées, les tendances de 2014 resteront inchangées en matière de technologie de développement.

    Source : ContractIQ


    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces résultats ? Sont-ils pertinents ?

    Êtes-vous d’accord avec les prévisions ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Rédacteur/Modérateur

    Est-ce qu'on a le sondage inverse ?
    Combien de développeurs pensent que leurs "chefs" sont trop payés ?
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  3. #3
    En attente de confirmation mail
    Lorsque l'on voit en France des sociétés SSII proposer des ingénieurs de développement informatique au prix de 90 euro/jour (non,non, il n'y a pas d'erreur... On parle bien de JOUR et d'un coût inférieur à 100 euro... Il ne manque aucun zéro!!!), il n'est pas étonnant de trouver le coût de ses salariés trop élevé

    90 euro??? Mais comment font-ils? ET bien c'est simple... Les développeurs sont au Maroc, ils ont des BAC+5 et leur salaire va de 550 à 850 euro/mois en début de carrière!!!

    A remarquer que je n'ai rien contre nos amis développeurs de nationalité marocaine, mais force est de constater qu'il y a ici clairement un problème de concurrence déloyale!!!

  4. #4
    Modérateur

    Pas qu'au Maroc, les SSII pourrissent le marché français par tous les moyens possibles.

    J'aurais bien aimé voir dans ce même comparatif le salaire en Europe de l'Ouest (on se fait littéralement snober... peut-être qu'ils n'osent pas montrer les chiffres).
    N'hésitez pas à consulter la FAQ Java, lire les cours et tutoriels Java, et à poser vos questions sur les forums d'entraide Java

    Ma page Developpez | Mon profil Linkedin | Vous souhaitez me contacter ? Contacter Gokan EKINCI

  5. #5
    Membre habitué
    Et un lien avec le coût de la vie par pays serait assez intéressant pour voir que gagner plus veut pas forcément dire être plus riche.

  6. #6
    En attente de confirmation mail
    Citation Envoyé par Vadrygar Voir le message
    Et un lien avec le coût de la vie par pays serait assez intéressant pour voir que gagner plus veut pas forcément dire être plus riche.
    Les donneurs d'ordre s'en balancent royalement du coût de la vie de Monsieur Dupont, développeur hexagonal de son état! Seule la comparaison en mode "tableau excel" avec la colonne "coût des ressources" compte!!!

    Je connais même des clients finaux (et là ce ne sont pas des SSII) où la direction générale est seule a être localisée en France mais le 100% des développeurs sont en... Pologne et le directeur R&D fait la navette France-Pologne une fois par semaine!

    Et si vous vous étonnez de la situation, la réponse est: Mais que voulez-vous, il manque cruellement d'ingénieurs et d'informaticiens en France, on est malheureusement obligé de chercher des ressources à l'étranger...

    Cela n'étonnera personne si je vous dis que par "étranger", on parle de Pologne, Ukraine, Roumanie, Tunisie, Maroc et même Vietnam qui ont tous en commun d'avoir... des ingénieurs à profusion (un sous chaque caillou ) et des salaires à la ramasse?

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
    ContractIQ : 28% d’entreprises trouvaient le salaire des développeurs trop élevé en 2014
    Selon une étude mondiale, qui montre la disparité des revenus dans le secteur
    En ce qui concerne les salaires, le rapport souligne que 28 % des entreprises sondées estiment que les salaires des développeurs d’application sont trop élevés, 38 % trouvent que les salaires sont raisonnables contre 34 % qui les trouvent inférieurs à la norme.
    Pourquoi le titre de l'actualité n'est-il pas le suivant ?
    ContractIQ : 34% d’entreprises trouvaient le salaire des développeurs inférieur à la norme en 2014
    Le choix du titre n'est pas anodin et on pourrait croire que vous tenez à faire baisser nos salaire car trop élevés.


    Pour mieux apprécier ces estimations, ContractIQ a produit un tableau comparatif des frais horaires payés par les compagnies de développement mobile dans différentes régions du globe.
    Et comment peux-t-on faire la corrélation entre ces estimations et le tableaux comparatif ?
    Si ça se trouve les entreprises qui trouvent que les salaires sont trop élevé sont en Inde et celles qui trouvent que les salaires sont inférieur à la norme sont en Amérique.

    Où sont localisé les entreprises dont on parle et qui recrute-t-elles ?

    En moyenne, on note qu’un développeur nord-américain est payé 150 $ par heure pour une application iOS suivie de l’Australien avec 110 $, contre 70 $ pour l’anglais, 63 $ pour le Singapourien, 43 $ pour le Sud-Américain, 35 $ pour l’Européen de l’Est, 30 $ pour l’indien, 11 $ pour l’indonésien.
    Ces chiffres ne servent à rien du tout.

    Soit vous parlez de la rémunération du développeur et dans ce cas là, il faut nuancer ces chiffres par rapport au niveau de vie, le salaire moyen des pays, etc.
    Soit vous parlez du coût pour l'entreprise, et dans ce cas là, il faut prendre le coût à l'heure et non le salaire à l'heure.

    En somme, on note une différence de 207 $ entre le développeur Android le mieux payé en Amérique du Nord et celui en Indonésie. Pour les salaires minimums sur cette même plateforme, on note une différence de 33 $ entre le développeur singapourien et indonésien.

    […]
    Est-ce aussi le même niveau d'études, de compétence/qualité ?

    Cela peut également justifier l’attrait de certaines entreprises vers les régions de l’Inde ou Indonésie afin de réduire leurs charges pour un produit d’assez bonne qualité.
    Pour chercher des développeurs ou des programmeurs, ou plus vulgairement des pisseurs de code ?
    Toutes les activité de développement y sont déportés ou seulement une certaine partie ?

    Que pensez-vous de ces résultats ? Sont-ils pertinents ?
    Comme d'habitude, vous nous donnez des chiffres inexploitables qui ne veulent rien dire.

    Question, qu'est-on, nous, lecteur, censés retenir de cette actualité ?
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Question, qu'est-on, nous, lecteur, censés retenir de cette actualité ?
    Que l'Europe de l'Ouest n'a pas de développeurs.

  9. #9
    Membre du Club
    Une étude sur le salaire tous secteurs confondus aurait donné le même résultat...

  10. #10
    Futur Membre du Club
    Attention, la traduction de "What do mobile development companies charge per hour?" n'est pas "quels sont les frais horaires payés par les compagnies de développement mobile", sous entendu à leurs employés.

    La traduction est "Combien facturent par heure les compagnies de développement pour mobile ?" sous-entendu à leur clients.

    Il ne s'agit pas de salaire horaire mais du prix d'un prestataire et la question est plutôt de savoir si les marges des entreprises sont abusives.

    Selon l'infographie, en Amérique du nord le prix le plus bas est à 7$, bien en dessous du salaire minimum, ce qui est possible si une compagnie sous-traite en Inde.

  11. #11
    En attente de confirmation mail
    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    Que l'Europe de l'Ouest n'a pas de développeurs.
    Ben non! L'Europe de l'Ouest n'a effectivement aucun développeur disponible... acceptant un salaire brut inférieur à 500 euro/mois!!!

  12. #12
    Inactif  
    C'est malheureusement la réalité, pourquoi une entreprise embaucherais un ingénieur a 2000€ (sans compter les charges salariale en plus) par mois en France, quand elle peut embaucher un indien a 500€ ? de qualification, équivalente en plus, les informaticien indien sont aussi bien formé que nous.

    On en fait clairement pas le poids.

    Mais cette situation est provisoire si je puis dire, car les indiens/chinois en aurons marre de travailler pour des prunes, avec des conditions de travail déplorable. Dans 10-20ans leurs salaire devrais bien doubler, sauf si il ne se révoltes pas et reste passifs, mais c'est clairement pas la tendance actuel.
    Ils sont comme nnouys il y'a 200ans, famille nombreuse, forte mortalité infantile, salaire de misère, sauf qu'au lieu de travailler a la mine il travail devant un écran.

  13. #13
    Membre chevronné
    Finalement, cette news n'apporte pas grand chose de nouveau à notre secteur d'activité.
    Les employeurs voudraient tous nous payer à 11$/heure (voir moins si possible) et se mettre la différence dans la poche.

    Je connais pas beaucoup d'employeur en occident qui trouvent que ses employés ne sont pas assez payés, c'est plutôt l'inverse, je me trompe?

  14. #14
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    C'est malheureusement la réalité, pourquoi une entreprise embaucherais un ingénieur a 2000€ (sans compter les charges salariale en plus) par mois en France, quand elle peut embaucher un indien a 500€ ? de qualification, équivalente en plus, les informaticien indien sont aussi bien formé que nous.
    C'est marrant, en Suisse on a le même problème, mais faut remplacer "indien" par "Français"

    On a d’ailleurs voté une loi qui instaure la préférence nationale (pas encore en application).
    les algorithmes qui oublient leur histoire sont condamnés à la répéter

  15. #15
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par redbullch Voir le message
    C'est marrant, en Suisse on a le même problème, mais faut remplacer "indien" par "Français"

    On a d’ailleurs voté une loi qui instaure la préférence nationale (pas encore en application).
    Sauf que son entrée en application, si elle concerne les citoyens de l'UE, entraînera automatiquement la caducité d'un certains nombres d’accords Suisse-UE; d'où freinage des 4 fers des autorités fédérales.

  16. #16
    Membre émérite
    Citation Envoyé par NSKis Voir le message
    Lorsque l'on voit en France des sociétés SSII proposer des ingénieurs de développement informatique au prix de 90 euro/jour (non,non, il n'y a pas d'erreur... On parle bien de JOUR et d'un coût inférieur à 100 euro... Il ne manque aucun zéro!!!), il n'est pas étonnant de trouver le coût de ses salariés trop élevé

    90 euro??? Mais comment font-ils? ET bien c'est simple... Les développeurs sont au Maroc, ils ont des BAC+5 et leur salaire va de 550 à 850 euro/mois en début de carrière!!!
    Bizarre, je suis bien en France et ton 90 euros / jour, c'est plus que ce que je gagnais en début de carrière. Après si tu trouves ça autant choquant du coup je ne suis pas surpris des réactions épidermiques à cette enquête.

  17. #17
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
    Bizarre, je suis bien en France et ton 90 euros / jour, c'est plus que ce que je gagnais en début de carrière. Après si tu trouves ça autant choquant du coup je ne suis pas surpris des réactions épidermiques à cette enquête.
    Et bien justement, si tu gagnais environs 90€/jours net (soit 2070€/mois net), tu devais donc coûter dans les 150-180€/jours à ton employeurs en comptant les charges en tout genre.
    A cela, tu dois rajouter les frais administratifs, les coûts commerciaux et la provision pour l'inter-contrat.
    Donc en dessous de 250€/jours, une SSII aura beaucoup du mal à s’aligner.

    Même en proposant un jeune développeur un peu en dessous de ce montant (plutôt BAC+3/BAC+4 que BAC+5) et avec un CDI de Chantier (à la fin du projet il dégage, donc pas d'inter-contrat) elle ne pourra pas descendre à de tel montant.