IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Hardware Discussion :

Utilisation du port parallèle comme sortie commande en utilisation prolongée. Architecture matérielle.


Sujet :

Hardware

  1. #1
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 61
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut Utilisation du port parallèle comme sortie commande en utilisation prolongée. Architecture matérielle.
    Bonjour.
    Je pense faire un PC uniquement dédié à la gestion régulation d'une machine professionnelle.

    Sortir par le port parallèle, et commander des relais, via des transistor.

    Intégrer des valeurs via des modules USB ou par PCI, c'est selon.

    Je dois récupérer les valeur d'un thermocouple, soit avec des modules tout fait, ou intégrer une carte acquisition analogique, PCI

    Mon soucis se pose sur l'architecture carte mère et processeur, et le disque dur particulièrement.

    Je cherche une architecture robuste à prix grand public, l’application est simple, elle ne nécessite pas une puissance de calcul énorme.

    Je pense faire un PC Linux mode console .

    Merci

  2. #2
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 417
    Points : 1 245
    Points
    1 245
    Par défaut
    Salut Gilles,

    Bon t'aurais surement pu continuer sur ton ancien post, mais bon...
    Sujet intéressant ! Tu en dis un peu plus, ça va aidé :-)
    Ce que tu décris se fait facilement avec des cartes existantes sur le marché. Si j'étais toi, je laisserais tomber l'approche port parallèle. C'est compliqué à mettre en œuvre, ça sera pas très stable/robuste, ça fait amateur et t'auras de toute façon besoin d'input pour ton thermocouple.

    Niveau archi suffisante, un simple Raspberry Pi fait l'affaire... C'est pas cher et en plus il a des GPIO qui permettront de piloter tes relais directement.
    Maintenant, la question est comment lire ton thermocouple. Le Pi n'a pas d'entré analog, donc:
    - Utiliser un sensor de reflectance. C'est vraiment pas cher, mais peu précis et si tu n'as pas de base en embarqué, c'est un peu compliqué.
    - Utiliser un thermocouple avec un bus SPI ou I2C. Ainsi, tu pourras facilement lire tes valeurs depuis tes GPIO. Mais bon, ça suppose que tu as le droit de changer de thermocouple.
    - Utiliser un convertisseur D/A.
    - Utiliser une carte avec des IOs analog, comme celle-ci.

    Il y a bien sur beaucoup d'autres solutions. J'attends ton retour pour éventuellement t'en proposer une autre. Mais celle-ci est pas cher et facile à mettre en oeuvre.

  3. #3
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 61
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut
    Merci djuju
    Ce que je cherche à faire, c'est de multiplier les accès, et posséder un système complètement interchangeable.

    Avoir un PC me permettant de commander mes relais directement par le port parallèle une machine Linux mode console.

    Un PC commandant les accès relais par un module relais statiques USB,

    Une carte type Arduino, configurée, pour commander les relais.

    Un Raspberry Pi pouvant se substituer au PC, en utilisant les modules USB

    Tout mon soucis se situe sur les Thermocouples, il faut que je puisse basculer de l'un à l'autre sans tout démonter.

    Apparemment je dois passer par un : " MAX31855" pour renvoyer les valeurs en analogique.

    Je vais faire du pré - prototypage.

    Commencer par tout mettre en place en USB, avec deux bloc de commande USB relais statiques, un modèle National Instrument, et un modèle Suisse.

    J'ai deux truc à gérer, le four et une chambre de fermentation controlée.

    Passer aux prototypage :
    Je vais configurer une Arduino, en Entrée Sortie.

    Et finaliser le tout sur une grosse carte à microcontrôleur, type Olimex.

    Avoir une machine sur port parallèle c'est pour le "fun", je veux cet accès.

  4. #4
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 61
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut
    C'est mon compte sur ABC Electronique http://www.abcelectronique.com/forum...s_messages.php

  5. #5
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 61
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut
    Ne posséder qu'un Raspberry Pi LOL, ce serait comique, j'ai un devis à 8500 € HT pour réguler le four en classique.

    Je veux bien étudier le schéma tout Raspberry Pi avec cette sortie https://www.abelectronics.co.uk/prod...ital-converter

    Mais voila je préférerai une vraie carte de type Olimex en finalité.

  6. #6
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 417
    Points : 1 245
    Points
    1 245
    Par défaut
    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Mais voila je préférerai une vraie carte de type Olimex en finalité.
    Oui, si tu veux un peu de modularité, c'est mieux. Tu pourras piloter ton système depuis n'importe quel PC, l'intégrer au sein d'une plus grosse suite logicielle, le piloter par réseau, le rendre autonome, etc...
    Dans ce cas, laisse tout de suite tomber le Pi, ou utilise le pour piloter ta Olimex.

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Ce que je cherche à faire, c'est de multiplier les accès, et posséder un système complètement interchangeable.

    Avoir un PC me permettant de commander mes relais directement par le port parallèle une machine Linux mode console.

    Un PC commandant les accès relais par un module relais statiques USB,

    Une carte type Arduino, configurée, pour commander les relais.

    Un Raspberry Pi pouvant se substituer au PC, en utilisant les modules USB

    Tout mon soucis se situe sur les Thermocouples, il faut que je puisse basculer de l'un à l'autre sans tout démonter.
    Là je suis un peu perdu. Tu veux implémenter toutes ces solutions ? Le module hardware doit-il toutes les gérer ou on parle de plusieurs modules ?
    Si je comprend bien, tu as un seul module et il doit:
    - Être pilotable par port parallèle.
    - Être pilotable par USB.
    - Être pilotable via un carte Arduino
    - Être pilotable via un RaspberryPi qui prendrait la place de ton PC actuel.
    ... Ouai, à me relire, il y a un truc que j'ai pas pigé ...

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Apparemment je dois passer par un : " MAX31855" pour renvoyer les valeurs en analogique.
    C'est une bonne solution parmi d'autres. Elle t'oblige a avoir un bus SPI sur ton système. Si tu veux abstraire cette difficulté et puisqu'on parle d'une carte type Olimex, autant prendre une carte qui te donnes des entrées analog directement.
    Gérer un bus SPI ou I2C se fait bien. Tu peux utiliser un module dédié quipermet une intégration rapide sans trop de code. Si tu as accès au code du microcontrôleur, tu peux aussi gérer ton bus directement à travers des GPIO. Il y a d'ailleurs plusieurs bouts de code disponibles gratuitement sur le net pour gérer le protocole. Par contre, dans tous les cas, ce sera à toi d'interpréter les données qui circules sur le bus en accord avec les spec des modules avec lesquels tu discutes.

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Tout mon soucis se situe sur les Thermocouples, il faut que je puisse basculer de l'un à l'autre sans tout démonter.
    T'en as combien?
    D'ailleurs, ça serait bien que tu nous dises tous les éléments (relais, thermocouple, etc...) que tu veux contrôler et combien tu en as.
    Si tu as une carte avec des entrées analog, tu auras bien sur besoin d'une entrée par thermocouple.
    Si tu utilise un bus digital type SPI ou I2C, tu pourras adresser plusieurs modules. Ça peut être tes convertisseurs A/D pour la lecture des thermocouple, mais aussi tout autre module compatible (EEPROM, PSU, sonde de pression, etc...).

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Je vais configurer une Arduino, en Entrée Sortie.

    Et finaliser le tout sur une grosse carte à microcontrôleur, type Olimex.
    Pourquoi faire le travail 2 fois ? Les cartes Olimex ne sont pas chères, autant commencer directement dessus.

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Ne posséder qu'un Raspberry Pi LOL, ce serait comique, j'ai un devis à 8500 € HT pour réguler le four en classique.
    Quand même ! Pour piloter des relais et lire des thermocouples, ça parait cher. T'as quoi à ce prix là ?

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    C'est mon compte sur ABC Electronique http://www.abcelectronique.com/forum...s_messages.php
    Marche pô. Le lien est générique, tu dois être logué.

  7. #7
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 61
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut
    djuju
    8500 € HT, c'est le prix que demande un réparateur de four classique en boulangerie, pour refaire toute la régulation.

    En classique, on utilise des régulateur de ce type : http://www.panicoupe.fr/regulpanicoupe.htm, il valent 250 € pièces, et il m'en faut 7.
    Plus la main d’œuvre, c'est un montage énorme, il y a un paquet d'heures, il faut compter 2500 € de main d’œuvre, pour les mettre en place.

    Sur le fait de multiplier les méthodes de commande, c'est pour me rassurer, en effet je ne peux pas me permettre d’être planté, il faut que je possède un système de secours.

    D’où mon idée de posséder un système par PC et USB + un système par carte à microcontrôleur..

    Le schéma du four c'est : 3 étages de cuisson, plus un appareil à vapeur (bloc générant de la vapeur à la demande).

    Un étage de four, est chauffé par deux résistances, une en haut et une en bas.
    L’appareil à vapeur c'est une resistance unique.

    Commande des résistances :

    Le 380 V arrive sur des contacteurs, qui commandent l'alimentation des résistances, les contacteurs sont commandé en 24 V.

    Je pourrais mettre des gros relais statique triphasé, pour alimenter les résistance 380 V, et commander les relais statiques triphasé, directement depuis un module USB relais statique de ce type : http://www.yoctopuce.com/FR/products...to-maxicoupler
    Selon le schéma ;
    Relais statique triphasé < relais statiques USB < PC

    Je pense mettre des contacteurs triphasé en commande 24 V, qui seront commandé par des relais statiques, qui sera commandé par le module USB relais.statique.
    Selon le schéma :
    Contacteurs triphasé < relais statiques < relais statique USB < PC


    Un relais statique triphasé = 170 € Ils se commandent en 5 V
    Un contacteur triphasé = 70 € Ils se commandent en 24 V

    Saisie des valeurs sur les thermocouples J
    :

    Il y a deux thermocouple par étage , Haut et Bas. Ils ont fixé sur le four,

    Je dois renvoyer les valeurs des thermocouple dans un système logique,

    Selon le schéma :

    Pour PC : Thermocouple < Module USB thermocouple < PC

    Pour carte : Thermocouple < MAX31855 < carte microcontrôleur.

    Apparemment même une carte de type Olimex, oblige de passer par un "amplificateur de thermocouple" de type MAX31855 .

    Raspberry Pi
    :

    Maintenant je pourrais avoir un Raspberry Pi par étage de four
    Selon le schéma :
    Four < ADC Pi < Raspberry Pi
    Ce schéma n'est pas clair mais apparemment il est possible.
    Module ADC Pi : https://www.abelectronics.co.uk/prod...ital-converter

    J'ai donc :
    7 résistances à commander, soit par contacteurs triphasé, soit par relais statiques triphasé.
    7 thermocouple à saisir.

    Je me demande si je ne peux pas avoir 2 thermocouple dans le même emplacement sur le four.
    Et ainsi en dédier un a une entrée sur PC via USB, et un autre sur carte à microcontrôleur.

    Ce qui m'éviterai de faire un système de dérivation, sur les thermocouple ou de démonter. pour passer du mode commande par PC, au mode commande par carte contrôleur.

    Me dédier complètement à la gestion USB, m’inquiète un peu, même si j’achète du National Instrument.

    Je vais être sur le grill, avec cette affaire, tout le monde va m'observer, le réparateur qui à le monopole sur le secteur où je suis, et le constructeur du four, avec qui je suis en bonne relation.

    Je pense investir un somme de 1500 €, pour gérer ce four, et posséder un triple système de commande régulation.
    PC, carte à microcontroleur, et Raspberry Pi .

  8. #8
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 417
    Points : 1 245
    Points
    1 245
    Par défaut
    Merci pour les détails. C'est donc un ensemble de thermostats que tu fais.

    Je vais être sur le grill, avec cette affaire, tout le monde va m'observer, le réparateur qui à le monopole sur le secteur où je suis, et le constructeur du four, avec qui je suis en bonne relation.
    Je comprend maintenant l'idée d'avoir un système de secourt.

    Le 380 V arrive sur des contacteurs, qui commandent l'alimentation des résistances, les contacteurs sont commandé en 24 V.

    Je pourrais mettre des gros relais statique triphasé, pour alimenter les résistance 380 V, et commander les relais statiques triphasé, directement depuis un module USB relais statique de ce type : http://www.yoctopuce.com/FR/products...to-maxicoupler
    Tu dis que c'est les contacteurs qui commandent les résistances et juste en dessous tu dis que c'est des relais statiques. Est-ce 2 solutions alternatives ?

    Relais statique triphasé < relais statiques USB < PC
    J'ai l'impression qu'on peut améliorer les choses dans ton approche relais statiques.
    Pour faire changer l'état d'un relais statique, tu dois envoyer une impulsion de quelques ms et retourner à 0V. Donc pour changer l'état de ton relais triphasée, tu dois:
    Le PC envoi une 1ière impulsion > relais USB change d'état > relais triphasée change d'état
    Il faut maintenant couper le courant sur le relais triphasé puisqu'il est dans l'état voulu et que tu dois repasser par l'état 0 pour le refermer.
    Donc, le PC envoi une 2ière impulsion > relais USB se ferme > relais triphasée est enfin prêt à recevoir une nouvelle commande (fermeture).

    Si tu fait le montage suivant, ça sera plus simple et logique de changer d'état : Relais statique triphasé < relais monostable USB < PC
    Le PC envoi une impulsion > relais USB change d'état > relais triphasée change d'état.
    Fini, parce qu'à la fin de l'impulsion, le relais USB se ferme et le relais triphasé qui est statique restera ouvert.

    Une inquiétude: je me demande si c'est sécuritaire d'avoir des relais statiques. Imagine que tu alimentes tes résistances et que pour raison ou une autre, ton code plante. Le four restera en chauffe jusqu’à ton intervention. Généralement on essaye de faire en sorte de protéger le système/l'utilisateur en cas de panne.

    Un relais statique triphasé = 170 € Ils se commandent en 5 V
    Ça semble un peu cher. De quel ampérage as-tu besoin ?

    Je connaissais pas, mais je suis tombé sur ce type de relais qui pourrait t'intéresser. Il est pilotable via un thermocouple J. Tu peux bien sur programmer la température de commutation. Il supporte 530V~ / 90A.

    Apparemment même une carte de type Olimex, oblige de passer par un "amplificateur de thermocouple" de type MAX31855 .
    Certaines cartes offre une entrée utilisable directement. Mais oui, généralement on a besoin d'un peu d'électronique autour d'un thermocouple. Un thermocouple génère une différence de potentiel en fonction de la température, mais c'est de très petit voltage. Pour pouvoir le lire avec précision on amplifie généralement le signal.
    Le MAX31855 n'est pas qu'un ampli. C'est aussi un convertisseur digital SPI. Tu as donc besoin d'un bus SPI pour le lire et pas d'une entrée analog. Quelle carte Olimex vises-tu ? A-t-elle un bus SPI ?

    Maintenant je pourrais avoir un Raspberry Pi par étage de four
    Selon le schéma :
    Four < ADC Pi < Raspberry Pi
    Pourquoi un par étage ? À vérifier selon les spec, mais j'ai l'impression qu'un seul Pi peut tout gérer. Toute l'info et les commandes serons regroupées.

    Ce schéma n'est pas clair mais apparemment il est possible.
    Module ADC Pi : https://www.abelectronics.co.uk/prod...ital-converter
    Cette carte transforme une partie de des GPIO du Pi en entrées analogiques. Mais tu auras également besoin d'un ampli pour la précision.
    Vu que le Pi a une interface SPI, tu peux considérer l'idée d'utiliser des MAX31855 à la place.

    Je me demande si je ne peux pas avoir 2 thermocouple dans le même emplacement sur le four.
    Et ainsi en dédier un a une entrée sur PC via USB, et un autre sur carte à microcontrôleur.
    Oui, c'est pas 7 thermocouples de plus qui vont tuer ton budget.

    Me dédier complètement à la gestion USB, m’inquiète un peu, même si j’achète du National Instrument.
    Que veux-tu dire ? Il n'est pas question d'écrire un driver.
    Il faut choisir une carte qui t'offre une API qui convient à tes besoins. Après ce sera une simple inclusion de lib/dll/so dans ton code et des appels de fonctions. Ca peut paraître difficile si tu n'as jamais communiqué avec des périphériques, mais si ton API est bien faite, ce n'est pas très compliqué.

    J'imagine que ça serait cool de ne pas avoir besoin de clavier/souris/écran pour changer les réglages et voir la température.
    Tu pourrais donc utiliser un afficheur LCD avec des touches. Il pourrait afficher la température courante et cible d'un thermostat, te permettre de changer la température cible et te permettre de sélectionner un autre thermostat. Cette compagnie à des produits pas cher pilotable pas USB. J'utilise le 633 au boulot. Il marche bien et offre même la possibilité d'y connecter jusqu'à 32 thermocouples. Mais je doute que ces thermocouples soient fait pour tes températures.

  9. #9
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 61
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut
    Djuju
    J'ai commandé les relais statiques USB, et les thermocouples USB.

    Je vais pouvoir tester mon algorithme C++, en condition réelle rapidement.

    Mon orientation, sur mon projet, passe par la mise en place des accès USB, et de leur implémentation dans un programme exécutable.

    La mise en place d'un accès via une carte à microcontrôleur sur ce four, se fera en deuxième phase.

    Je me consacre donc à partir de maintenant, à la première partie de ce projet, la gestion par USB PC.

    Schéma :
    PC > USB Relais statiques > Relais statiques triphasé > Résistances du Four.

    Les modules USB relais statiques, s'utilisent, en fonction pulse.

    C'est une fonction qui ferme le circuit électrique permettant l'alimentation des relais statiques triphasés pendant un temps donné.

    Ainsi, en cas de plantage du système, programme, ou OS, les relais statiques triphasé ne seront plus alimenté, et le circuit électrique alimentant les résistances, sera mis hors tension.

    Les relais statiques triphasé doivent être obligatoirement de type à fonctionnement monostable.
    Fonctionnement monostable : les contacts commutent quand la bobine est alimentée et le retour à l'état initial se fait quand la bobine n'est plus alimentée.

  10. #10
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 417
    Points : 1 245
    Points
    1 245
    Par défaut
    Salut Gilles,

    Tout d'abord, désolé, je m’aperçois que j'ai inversé les mots ouvert et fermé dans mon message précédant. Pas brillant... On mettra ça sur le compte de la fatigue

    Soit nous ne nous comprenons pas sur certains points (possible, vu ma boulette), soit il y a quelque chose qui t’échappe dans ton circuit.

    Je sais que je vais en partie te paraphraser, mais mettons nous d'accord sur le vocabulaire:
    - Relais statiques: Fonctionnent comme un interrupteur. Tu l'ouvres ou le fermes et il reste dans cet état, même si les bobines de contrôle ne sont plus alimentées.
    - Relais monostables: Fonctionnent comme un bouton poussoir. Tant que les bobines sont alimenté, le relai reste dans l'état souhaité (généralement fermé). Dès que l'alim tombe il retourne à l'état original.

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Les relais statiques triphasé doivent être obligatoirement de type à fonctionnement monostable.
    Très certainement une norme de sécurité pour éviter qu'un circuit reste alimenté si le système de contrôle plante.

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Ainsi, en cas de plantage du système, programme, ou OS, les relais statiques triphasé ne seront plus alimenté, et le circuit électrique alimentant les résistances, sera mis hors tension.
    C'est là où je suis pas d'accord.
    À moins que tu utilises un time delay relay, c'est au programme d'assurer la gestion du temps. Le programme ferme les relais USB, les résistances s'alimente via les relais triphasés monostables. Tant que le programme ne donneras pas l'ordre aux relais USB de s'ouvrir, les résistances resterons alimentées. Autrement dit:
    - Si ton programme plante, ton four reste en chauffe.
    - Tu viens artificiellement de transformer tes relais triphasés monostables en relais statiques.

    Comme tu as déjà commandé ta board de relais USB, je te conseille de faire le test suivant:
    - Branche un metrix en mode diode sur un relai. Quand le relai est fermé, le metrix sonnera.
    - Ferme le relai, le metrix sonne.
    - Débranche l'USB et/ou l'alim de la carte, le metrix continuera à sonner.

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    9 465
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 9 465
    Points : 13 463
    Points
    13 463
    Par défaut
    Salut,

    excusez-moi d'intervenir dans votre petite affaire, mais s'il est question d'être précis sur les mots, juste un détail :
    Citation Envoyé par djuju Voir le message
    Je sais que je vais en partie te paraphraser, mais mettons nous d'accord sur le vocabulaire:
    - Relais statiques : Fonctionnent comme un interrupteur. Tu l'ouvres ou le fermes et il reste dans cet état, même si les bobines de contrôle ne sont plus alimentées.
    Ce que tu décris là est un relais bistable, rien à voir avec un relais statique.

    Un relais statique est en général à base de triac, et si plus de jus plus de commutation du triac
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  12. #12
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    912
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 912
    Points : 1 785
    Points
    1 785
    Par défaut Relais statique
    Bonjour,
    Un relais statique, par opposition à un relais électromécanique, c'est un relais qui ne comporte pas de partie mobile (Palette - qui dans un relais électromécanique se déplace sous l'effet d'un champ magnétique).

  13. #13
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 417
    Points : 1 245
    Points
    1 245
    Par défaut
    Ha merci Jipété ! Effectivement, je disais une connerie.

    Pour le coup, j'ai trop l'habitude de travailler en anglais...
    Relai bistable = latching relay et relai statique = solid state relay.

    Désolé Gilles et bon courage pour ton projet !

  14. #14
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 61
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut
    Bien.
    Apparemment quelque chose m’échappe.

    Si je met ce type de relais statiques triphasé : http://fr.rs-online.com/web/p/relais-statiques/2311043/ pour alimenter les résistances

    Est ce que avec ce type de relais statique, si on coupe l'alimentation de commande, le relais revient à la position initiale, et n'alimente plus les résistances du four ?
    La position initiale hors alimentation étant l'alimentation des résistances non établi.

    C'est la condition sine qua non, de ce programme.

    Les modules USB se programment avec des fonction minutée.
    On demande au relais d'établir le contact pour 1 Min, et il revient à l'état initial.

    Tout les modules USB relais statique que j'ai vu ont cette fonction, que ce soit National Instrument : http://sine.ni.com/nips/cds/view/p/lang/fr/nid/203343 ou Yocto : http://www.yoctopuce.com/FR/products...to-maxicoupler

    C'est la position initiale du relais statique qui est importante.
    Il me faut des relais statiques Triphasé, qui n'établissent l'alimentation sur les résistances que si ils sont alimenté.

    Et des relais statiques USB, qui n'établissent l'alimentation sur les relais statiques triphasé que si ils sont alimenté par le PC, et que le programme poursuit un processus normal.

    Si je ne peux pas établir un schéma, où si je débranche le PC, le four s’arrête complètement de chauffer sans aucune possibilité de redémarrage du four.

    Je devrais m'orienter par poser des contacteurs triphasé, qui eux je suppose , sont monostables.

    Je vais réétudier le schéma, mais je pense que ce serait étonnant que je ne réussisse pas à asservir complètement le four au PC.

    Je veux un schéma, ou les chauffe des résistance ne doit se faire que d'une seule et unique manière, à savoir l'alimentation du système.

    Un système où si je débranche le PC, et le four s’arrête.

    Les fonctions pulse (fonctions minutée), sont écrite dans la mémoire flash des modules je suppose, c'est peut être un point à préciser avec le constructeur des modules.

    J'ai eu contact avec le fabricant des modules USB relais statiques, pour lui, aucun danger, si le programme plante, le four s’arrête.
    Il a prévu ces module en ce sens, qui fonctionnent avec des relais statique de puissance.

    Je vais vérifier ce schéma.

    Merci à tous

  15. #15
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 61
    Points : 28
    Points
    28
    Par défaut
    C'est juste.

    Contacteur statique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Contacteur_statique

    On ne peut pas réaliser un contact normalement fermé avec un contacteur statique. Cela interdit son utilisation dans les applications qui requièrent la fermeture du contact en l'absence de tension.

    Contact Normalement Ouvert (NO) et Normalement Fermé (NF)
    http://bannaladi.fr/cours/Acquerir/2_CONTACTS.pdf

  16. #16
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 417
    Points : 1 245
    Points
    1 245
    Par défaut
    Salut,

    Désolé pour la lenteur de réponse, j'étais vraiment pas dispo ces derniers jours

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Si je met ce type de relais statiques triphasé : http://fr.rs-online.com/web/p/relais-statiques/2311043/ pour alimenter les résistances

    Est ce que avec ce type de relais statique, si on coupe l'alimentation de commande, le relais revient à la position initiale, et n'alimente plus les résistances du four ?
    La position initiale hors alimentation étant l'alimentation des résistances non établi.
    Sur ce point là, pas de problème, la ficher technique précise bien:
    - 0V à l'entrée => 0% à la sortie du relai
    - 10V à l'entrée => 100% à la sortie du relai
    Par contre, ce relai a la possibilité de faire une gradation à sa sortie. Et c'est d'ailleurs pour ça qu'il est cher. P.ex., si tu donnes 5V en entrée, tu as 50% du courant en sortie (pas tout à fait vrai, mais c'est l'idée). Tu l'auras compris, ça permet d'ajuster la chauffe de tes résistances et donc d'avoir des variations de chaleur plus régulières, mieux contrôlées.
    Malheureusement, tes relais USB font du ON/OFF et ne permettent donc pas de profiter de cette fonctionnalité. Pour en profiter, il faudrait au moins minimum que ta carte USB offre un PWM. Pas besoin de quelque chose de rapide. Puisque tu es sur un courant de 50Hz, un PWM > 500Hz fera l'affaire.
    Bref, soit:
    - Tu gardes tes relais USB et tu trouves un relais triphasé sans gradation qui coutera beaucoup moins cher. Par contre, pas de variation de puissance possible sur tes résistances.
    - Tu trouves une carte USB qui offre un PWM et tu pourras gérérer la variation de puissance de tes résistances.

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Les modules USB se programment avec des fonction minutée.
    On demande au relais d'établir le contact pour 1 Min, et il revient à l'état initial.

    Tout les modules USB relais statique que j'ai vu ont cette fonction, que ce soit National Instrument : http://sine.ni.com/nips/cds/view/p/lang/fr/nid/203343 ou Yocto : http://www.yoctopuce.com/FR/products...to-maxicoupler
    [...]
    Les fonctions pulse (fonctions minutée), sont écrite dans la mémoire flash des modules je suppose, c'est peut être un point à préciser avec le constructeur des modules.
    Les deux produits offrent effectivement cette possibilité.
    Pour le lien NI, pas de problème, les fonctions de délai sont bien gérées en hardware. La seule remarque que je ferais est que c'est un produit cher. C'est de bonne qualité bien sur, mais je pense qu'on peut trouver aussi bon pour moins cher.
    Pour le Yocto, c'est moins clair. Je n'ai pas eu le temps de parcourir la doc en détail, mais j'ai l'impression que les fonctions de délai sont implémentés dans la lib du PC. Si c'est le cas, tu perds ta sécurité, car si le PC plante, il ne pourras pas couper les relais et le four restera en chauffe. Bref, assure toi bien que le timmer est géré pour le microcontrôleur de la carte et non par sa lib.

    Citation Envoyé par GillesM57330 Voir le message
    Et des relais statiques USB, qui n'établissent l'alimentation sur les relais statiques triphasé que si ils sont alimenté par le PC, et que le programme poursuit un processus normal.
    À moins que ça ne soit précisé clairement, un relai statique est monostable. En faire un bistable est bien plus compliqué. En effet, puisqu'il n'y a pas de partie mécanique, les contacts se font par un jeu de composants électroniques. Si ces composants ne sont plus alimentés, il n'opèrent plus et le circuit s'ouvre.

  17. #17
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D imagerie 3D / prog embarquée
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 417
    Points : 1 245
    Points
    1 245
    Par défaut
    Salut,

    Je suis tombé sur ce thermostat.
    Visiblement, il correspond à tes spec et il coûte seulement 37$. Tu dois juste ajouter un thermocouple. Pas mal plus simple et moins cher non ?

Discussions similaires

  1. Sortie commande sur port parallèle ou USB ?
    Par GillesM57330 dans le forum Hardware
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/03/2015, 12h03
  2. Sortie commande sur port parallèle ou USB ?
    Par GillesM57330 dans le forum Linux
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/03/2015, 09h17
  3. utilisation du port parallèle
    Par archer dans le forum Général Python
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/11/2007, 00h53
  4. Utiliser un script Perl comme commande windows
    Par mquentin dans le forum Langage
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/03/2007, 16h39
  5. [C#] commandes pour le port parallèle!!
    Par othland dans le forum Windows Forms
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/04/2006, 22h15

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo