IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Gartner : DevOps est plutôt une philosophie

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Data Consultant
    Inscrit en
    Juillet 2013
    Messages
    2 868
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Data Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2013
    Messages : 2 868
    Points : 86 833
    Points
    86 833
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut Gartner : DevOps est plutôt une philosophie
    Gartner : DevOps est plutôt une philosophie
    Avec un marché d'outils de mise en œuvre qui connait une forte croissance


    DevOps est un concept plus ou moins récent qui concilie deux mondes de l'informatique avec des visions totalement opposées : celui du développement (Dev) et celui des opérations (Ops), c'est-à-dire l'exploitation ou la production.

    Le problème de longue date entre les deux fonctions de gestion des systèmes informatiques réside dans le fait que l'équipe de développement est récompensée à chaque nouvelle fonctionnalité livrée, alors que pour l'équipe d'exploitation, l'objectif est de veiller sur la stabilité du système. Et étant donné que toute nouvelle fonctionnalité est plus ou moins source d'instabilité du système, il en résulte que ces deux équipes se retrouvent en conflit perpétuel.

    Le mouvement de DevOps vient donc pour réduire les conflits entre équipes en faisant appel à des outils pour faciliter la collaboration.

    DevOps ne désigne donc pas de technologie particulière de sorte à pouvoir générer un nouveau marché, mais dans une étude, les analystes de Gartner la considèrent plutôt comme une philosophie et un changement culturel.

    « Plutôt qu’un marché, DevOps est plus une philosophie, un changement culturel qui associe les deux mondes du développement et des opérations », a déclaré Laurie Wurster, directrice de recherche chez Gartner.

    Toutefois, la mise en œuvre du concept fait appel à des outils pour faciliter la collaboration des équipes. C'est là qu'intervient le marché des outils DevOps.

    Le cabinet d'analyse note que le marché est appelé à croître des 1,9 milliard $ enregistrés l'an dernier à 2,3 milliards $ cette année. Et l'année prochaine, DevOps changera d'une stratégie de niche employée par les grands fournisseurs de cloud computing pour devenir « une stratégie dominante employée par 25% des organisations du Global 2000 », c'est-à-dire des 2000 plus grandes entreprises mondiales, selon le classement annuel du magazine américain Forbes.

    Dans son étude, Gartner classe les outils DevOps en 3 catégories (DevOps-Ready, DevOps-enabled et DevOps-capable) en y associant les différents fournisseurs sur le marché.




    Parmi les outils DevOps, Laurie Wurster note que les outils DevOps-ready « ont vu et continueront de voir la plus forte croissance ». Quant aux outils DevOps-enabled et DevOps-capable, ils existent actuellement dans les environnements les plus larges de développement et d'exploitation IT, mais cela va probablement changer, a-t-elle dit.

    Gartner soutient encore que DevOps « va bien au-delà de la gestion de la mise en œuvre et de la technologie ». Mais au cœur de ce concept, ce sont des personnes au sein des organisations « qui développent un accent plus profond sur la façon d'effectuer le changement organisationnel positif ».

    Il y a encore plusieurs lacunes qui empêchent la mise en œuvre des DevOps, a dit Wurster. Mais « les entreprises ont reconnu ces lacunes et ont commencé à évaluer comment l'état d'esprit DevOps pourrait s'appliquer à leurs propres environnements », a-t-elle ajouté. On pourrait donc s’attendre à une croissance progressive du marché.


    Source

    Et vous?

    Quel est l’impact de DevOps dans le quotidien du développeur en entreprise ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de Escapetiger
    Homme Profil pro
    Administrateur système Unix - Linux
    Inscrit en
    Juillet 2012
    Messages
    1 459
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur système Unix - Linux

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2012
    Messages : 1 459
    Points : 10 940
    Points
    10 940
    Par défaut
    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    DevOps est un concept plus ou moins récent qui concilie deux mondes de l'informatique avec des visions totalement opposées : celui du développement (Dev) et celui des opérations (Ops), c'est-à-dire l'exploitation ou la production.

    DevOps ne désigne donc pas de technologie particulière de sorte à pouvoir générer un nouveau marché, mais dans une étude, les analystes de Gartner la considèrent plutôt comme une philosophie et un changement culturel.
    Gartner soutient encore que DevOps « va bien au-delà de la gestion de la mise en œuvre et de la technologie ». Mais au cœur de ce concept, ce sont des personnes au sein des organisations « qui développent un accent plus profond sur la façon d'effectuer le changement organisationnel positif ».

    Quel est l’impact de DevOps dans le quotidien du développeur en entreprise ?
    Du point de vue Ops (production, exploitation), c'est tout à fait clair que les clients font des économies de personnel avec la montée en puissance du Cloud maintenu par les "Dev" qui doivent avoir des qualités peu communes, voire antinomiques :

    Créativité en développement, rigueur de production (hello ITIL), maîtrise d'outils de plus en plus complexes, peu ou prou c'est appliquer l'agilité dans le monde de la production.

    Tiens, ça me fait penser à la robotisation dans les usines (bienvenue quand elle supprime la pénibilité, la répétitivité) et au chômage qui va avec ...
    « Developpez.com est un groupe international de bénévoles dont la motivation est l'entraide au sens large » (incl. forums developpez.net)
    Club des professionnels en informatique

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Aurelien Plazzotta
    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Juillet 2006
    Messages
    312
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2006
    Messages : 312
    Points : 934
    Points
    934
    Par défaut
    DE MON POINT DE VUE, DevOps est un nom grandiloquent et vendeur à destination des salariés multi-fonctions travaillant dans les technologies de l'information. En clair, c'est le mouton informaticien à cinq pattes que les décideurs non-techniciens s'arrachent pour des cacahuettes. J'aurai préféré dire à prix d'or (car ces gens sont probablement méritants) mais c'est pas le cas.

    Ce n'est ni choquant, ni illogique. C'est simplement la conséquence de l'augmentation exponentielle et incontrôllée de la population mondiale. Il y a de plus en plus d'humains pour un nombre de ressources naturelles disponibles qui lui, n'augmente pas. Il est donc énonomiquement rationnel de la part d'un dirigeant d'entreprise (ou à plus faible échelon, d'un simple recruteur), de rechercher des individus multipliant les compétences pour un salaire identique.

    En conséquence de quoi, les barrières à l'entrée (du marché de l'emploi) s'élèvent car la demande augmente mais pas l'offre.

    Toujours de MON POINT DE VUE, je pressens un danger qui pointe à l'horizon : les "devops" chargés de faire tourner des usines de développement déjà pré-conçues ou presque se transforment inexorablement en simples utilisateurs, et malgré leurs qualifications requises pour décrocher ce type de poste, ce dernier va paradoxalement affaiblir leur niveau technique à long terme; tout comme l'usage outrancier des framework à tout va, même si cela est hors-sujet

    PS: pour ceux et celles qui mettront des -1, je vous serai gré d'expliquer pourquoi afin que d'autres et moi-même puissions en apprendre plus sur le sujet.
    Je porte l'épée brisée, et sépare les vrais rois des tyrans. Qui suis-je ?

Discussions similaires

  1. [POO] C'est quoi une classe en claire...???
    Par Spack dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/01/2009, 16h53
  2. voir comment est alimentée une vue qui est dans dba_objects
    Par meufeu dans le forum Administration
    Réponses: 15
    Dernier message: 06/10/2004, 18h27
  3. [Foreign Key] Un champ est-il une clé étrangère ?
    Par starch dans le forum Bases de données
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/02/2004, 14h01
  4. Réponses: 14
    Dernier message: 17/03/2003, 19h31

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo