IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #561
    Candidat au Club
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 3
    Points : 4
    Points
    4
    Par défaut 30 ms ?
    Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
    Tu pourrais bien me proposer 1Gbit/s en montant et descendant, avec 750ms de ping non.
    Si les satellites sont effectivement à 1200 km et pas à 36000 on devrait avroi un ping 30 fois plus faible : 750/30 = 25 ms.
    C'est déjà lent pour de la lumière : 2000 km dans le vide : 6,6 ms.
    Ca parait crédible. et tout à fait acceptable.
    le problème va être Ue les satellites ne sont plus du tout géostationnaires
    selon ce site qui permet les calcul :
    https://media4.obspm.fr/public/resso...atellites.html
    Un satellite à 1200 km va à environ 26400 km/ h , et se déplace d'un degré toutes les 18 secondes.
    ll faut donc des paraboles avec une certaine largeur de champ.
    La puissance d'un signal décroit avec le carré de la distance : on gagne un facteur 30 donc proche de 1000 sur la puissance du signal.

    Ca paraît très crédible comme projet.
    Reste un problème pour les ingénieurs tentés : Seattle, ça doit être la seule ville du monde où il pleut nettement plus qu'à Brest.

  2. #562
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2021
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2021
    Messages : 2
    Points : 5
    Points
    5
    Par défaut
    Cool j'ai hâte de voir ça

  3. #563
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 471
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 471
    Points : 47 562
    Points
    47 562
    Par défaut La FCC défend l'approbation de Starlink alors que Viasat et Dish demandent au tribunal de bloquer la licence
    La FCC défend l'approbation de Starlink alors que Viasat et Dish demandent au tribunal de bloquer la licence de SpaceX
    car les satellites peuvent créer des problèmes ou des interférences

    Le secteur de la fourniture d'une connexion Internet haut débit par satellite accueille de plus en plus d'acteurs et est plus concurrentiel que jamais. Starlink semble avoir un avantage, mais les plans de SpaceX ont été fortement contestés cette année par Viasat et Dish Network, ces derniers ayant déposé une plainte pour tenter de faire échouer l'initiative de SpaceX de réduire l'altitude des satellites Starlink. Dans un mémoire déposé cette semaine, la Federal Communications Commission (FCC) - qui a déjà donné son accord à SpaceX - a demandé à un tribunal de défendre cette approbation contre le procès intenté par Viasat et Dish.

    Les auditions étant prévues pour le 3 décembre, les mémoires finaux ont été déposés mardi par la FCC, Viasat, Dish et SpaceX. Les juges de la Cour d'appel des États-Unis pour le circuit du District de Columbia avaient précédemment rejeté la demande de suspension de Viasat, qui aurait interrompu les lancements toujours en cours de satellites Starlink en orbite terrestre basse par SpaceX en attendant la résolution du procès. Les juges ont estimé que Viasat n'avait pas réussi à démontrer qu'il était probable qu'elle obtienne gain de cause dans son action alléguant que la FCC avait indûment approuvé les lancements de satellites.

    Nom : Friends-of-the-Earth.jpg
Affichages : 2019
Taille : 97,1 Ko

    La FCC a donné à SpaceX plusieurs autorisations de lancement de satellites pour un total de près de 12 000 satellites. Cette action en justice conteste une modification de licence accordée en avril 2021 qui abaisse l'altitude des satellites Starlink. Viasat a déclaré que cette modification de licence qu'elle veut faire annuler par le tribunal constitue "l'autorisation finale de SpaceX pour déployer une tranche spécifique de 2 824 satellites en orbite terrestre basse". Plusieurs acteurs se sont inquiétés de potentiels dommages que cette modification pourrait avoir sur l'environnement et l'étude des corps célestes.

    Les juges ont déclaré à l'époque que Viasat ne remplissait pas "les conditions rigoureuses requises pour un sursis en attendant l'examen du tribunal", mais ont accepté une motion visant à accélérer l'appel. Dans son nouveau mémoire, la FCC a déclaré : « la Commission a raisonnablement accédé à la demande de SpaceX de modifier l'altitude orbitale de 2 824 de ses satellites Starlink, ce dont la Commission a conclu que cela servirait l'intérêt public en améliorant l'accès à la large bande dans les zones mal desservies et en réduisant le potentiel de génération de débris orbitaux ». En bref, les arguments de Dish et de Viasat seraient infondés.

    Viasat fournit un service Internet domestique plus lent et à plus forte latence à partir de satellites géostationnaires et fait face à une menace concurrentielle de la part de Starlink. La société a allégué que la FCC n'avait pas respecté la loi sur la politique environnementale nationale (NEPA) parce qu'elle n'avait pas effectué d'évaluation environnementale. Le mémoire de la FCC indique cependant qu'"un examen plus approfondi n'est requis que lorsque la commission conclut que leurs effets potentiels sur l'environnement peuvent être importants". Viasat a accusé la FCC d'avoir renoncé aux examens supplémentaires de l'impact sur le ciel nocturne.

    En effet, un problème controversé avec les satellites de SpaceX est leur effet sur les astronomes et le ciel nocturne. À ce propos, la FCC a déclaré : « La Commission a raisonnablement conclu qu'il n'était pas nécessaire d'examiner plus avant les effets de SpaceX sur l'astronomie et le ciel nocturne. Le dossier montrait que SpaceX avait déployé des efforts pour atténuer ces effets et travaillait avec la communauté des astronomes pour faire des progrès supplémentaires. Les études sur lesquelles Viasat et le groupe Balance s'appuient traitent des effets sur le ciel nocturne à partir d'une multitude de sources ».

    Cependant, Viasat et Balance Group estiment avoir présenté des preuves irréfutables que le déploiement de milliers de satellites en orbite terrestre basse peut avoir un impact sur l'environnement, mais que la FCC a largement ignoré les arguments et les preuves des appelants environnementaux et a résolu chaque incertitude putative en faveur des affirmations non soutenues de SpaceX. Balance Group a apparemment été fondé en 2020 et se décrit comme une organisation de membres qui représente les astronomes et autres scientifiques préoccupés par la pollution lumineuse et autres impacts environnementaux des constellations de satellites.

    La demande de Viasat traite de la pollution lumineuse et de ses effets négatifs importants sur les astronomes et sur la santé et les activités humaines, animales et végétales. Selon le dépôt de Viasat, la FCC a reconnu ce risque, mais a choisi de ne pas l'évaluer parce que SpaceX est censé tenter d'atténuer ce problème. Viasat et Balance Group ont également fait valoir que les satellites de SpaceX augmenteront sensiblement le risque de collisions catastrophiques en raison des taux de défaillance prévus et réels des satellites SpaceX, qui rendront nombre d'entre eux incapables de manœuvrer pour éviter les collisions avant leur désorbitation finale.

    Mais la FCC a ajouté : « Les études ne remettent pas en cause la conclusion de la Commission selon laquelle le dossier ne montrait pas que les satellites SpaceX en question pouvaient avoir des effets importants ». Elle a également déclaré qu'elle n'avait pas à "examiner les effets environnementaux des émissions résultant des lancements de satellites parce que la Federal Aviation Administration (FAA) - l'agence fédérale qui délivre les licences pour ces lancements - avait déjà effectué une évaluation environnementale des lancements de SpaceX". Bien entendu, SpaceX a soutenu la position de la FCC dans son propre mémoire.

    Sur la question de l'examen environnemental, SpaceX a déclaré : « Il ne peut pas être le cas que des allégations non fondées de toute chance spéculative de l'impact environnemental sont suffisantes pour obliger une évaluation environnementale - surtout lorsque, comme ici, l'agence a déjà promulgué une exclusion catégorique couvrant l'activité. La FCC avait estimé que le changement de licence de SpaceX pouvait bénéficier d'une exclusion catégorique pour les actions qui n'ont normalement pas d'effet significatif sur l'environnement humain, ce qui signifie qu'un examen n'est pas nécessaire, sauf dans des circonstances extraordinaires ».

    Dish Network, une société américaine de diffusion de la télévision par satellite, a quant à lui déclaré dans son dossier que les satellites SpaceX dépasseraient les limites de puissance et causeraient des interférences illégales pour ses clients de la télévision par satellite. Bien que SpaceX ait finalement promis qu'il limiterait ses opérations à un seul faisceau dans une zone à la fois, Dish a déclaré que ses études "ont établi que SpaceX dépasserait les limites de puissance même en utilisant un seul faisceau dans une zone à la fois". Dish a reproché à la FCC de s'appuyer sur un processus de simulation et d'approbation de logiciels de l'Union internationale des télécommunications (UIT).

    « Pourtant, SpaceX n'a pas contesté que les analyses soumises par Dish sont plus réalistes que la simulation du logiciel de l'UIT, et elle n'a pas nié que le système proposé violera en fait les limites de puissance selon ces analyses plus réalistes », écrit Dish. Dish s'est également opposée à ce que la FCC s'appuie sur une future conclusion favorable de l'UIT que SpaceX devra obtenir avant d'offrir un service à partir de ces satellites. Il a exhorté le tribunal à annuler l'ordonnance [de la FCC] concernant la bande des 12 GHz. La FCC a défendu son recours aux processus de l'UIT, affirmant qu'elle a suivi les règles de longue date de l'agence.

    « Il y a vingt ans, la FCC a conclu que si les services fixes par satellite non géostationnaire se conformaient aux limites de puissance surfacique équivalente de l'UIT, ils pouvaient partager la bande 12,2 -12,7 GHz avec les services DBS [satellites de radiodiffusion directe] sans causer d'interférences nuisibles aux opérations DBS », a déclaré la FCC. « Personne n'a contesté cette ordonnance devant les tribunaux », a noté la FCC. En 2017, la FCC a mis à jour ses règles et a décidé de s'appuyer sur le nouveau logiciel de validation de l'UIT utilisé pour évaluer la conformité aux limites de puissance.

    La FCC estime avoir "constaté que l'examen de la conformité par le personnel de la FCC "ferait double emploi avec celui effectué par le Bureau de radiocommunications de l'UIT" et ajouterait inutilement "quelques mois" au processus d'octroi des licences. Selon elle, pour éliminer tout retard de ce type, les règles modifiées "exigent simplement des candidats [au service fixe par satellite non géostationnaire] qu'ils certifient qu'ils respecteront" les limites de puissance surfacique équivalente de l'UIT."

    La FCC a également décidé d'exiger des opérateurs qu'ils reçoivent une conclusion « favorable » ou « favorable qualifiée » de l'UIT avant de commencer le service et qu'ils soumettent la conclusion de l'UIT à la FCC ainsi que les fichiers de données d'entrée utilisés pour le logiciel de validation de l'UIT". « Aucune partie n'a demandé un examen judiciaire de l'ordonnance de 2017. Conformément à ses règles, la FCC a accordé la demande de SpaceX à condition que cette dernière reçoive l'approbation de l'UIT », a expliqué la FCC.

    Sources : les dossiers du procès FCC (PDF), Viasat et Balance Group (PDF), Dish Network (PDF)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Viasat, un concurrent US de Starlink, aurait demandé à la FCC d'interrompre les lancements de Starlink de SpaceX, jusqu'à ce que la question de l'impact du projet sur l'environnement soit élucidée

    Elon Musk : « Bezos s'est retiré afin de poursuivre un travail à plein temps en intentant des procès contre SpaceX »

    La FCC autorise SpaceX à réduire l'altitude des satellites pour améliorer la vitesse et la latence de Starlink, elle a rejeté l'opposition de Viasat, Hughes, OneWeb et Kuiper
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #564
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 941
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 941
    Points : 158 409
    Points
    158 409
    Par défaut SpaceX : la pénurie de puces a un impact sur « notre capacité à honorer » les commandes Starlink
    SpaceX : la pénurie de puces a un impact sur « notre capacité à honorer » les commandes Starlink,
    Starlink quitte la version bêta, mais « les pénuries de silicium ont retardé la production »

    SpaceX, officiellement Space Exploration Technologies Corporation, a pour mission de transmettre aux consommateurs du monde entier une connexion Internet haut débit qui n'est pas onéreuse.

    SpaceX avait déjà commencé à tester son service Starlink, en commençant par les employés de l'entreprise plus tôt l'été 2020. Les premiers tests de vitesse qui sont apparus en ligne, et qui ont ensuite été confirmés par SpaceX, ont montré des vitesses Internet impressionnantes, même avec moins d'un dixième du nombre de satellites prévus ; à ce moment, sur une première flotte de 12 000 satellites prévus, la société n’en avait lancé qu’environ 800.

    Kate Tice, ingénieur principal de certification de SpaceX, a déclaré que les résultats des tests « sont très bons » :

    « Les résultats ont montré une latence très faible et des vitesses de téléchargement supérieures à 100 Mb/s. Cela signifie que notre latence est suffisamment faible pour jouer aux jeux vidéo en ligne les plus rapides, mais aussi que nos vitesses de téléchargement sont suffisamment rapides pour diffuser plusieurs films HD en même temps », a déclaré Tice. Elle a également souligné que le réseau déployé par l’entreprise est « très avancé », et que SpaceX espère « débloquer la pleine capacité » du réseau Starlink pendant qu'il continue à lancer les satellites.

    En octobre 2020, SpaceX a commencé à envoyer des invitations par courriel au public de Starlink. Le service était loin d'être parfait, car les arbres peuvent perturber les connexions en visibilité directe avec les satellites et les antennes satellites se mettent en « arrêt thermique » dans les zones chaudes. Mais pour les personnes vivant dans des zones où les FAI câblés n'ont jamais déployé le câble ou la fibre, Starlink reste une alternative prometteuse, et le service devrait s'améliorer à mesure que SpaceX lance plus de satellites et affine son logiciel.

    SpaceX a déclaré qu'il desservait plus de 100 000 utilisateurs de Starlink dans une douzaine de pays à partir de plus de 1 700 satellites. La société a pris des précommandes pour le service post-bêta et a déclaré en mai que « plus d'un demi-million de personnes ont passé une commande ou versé un acompte pour Starlink. ». D'ailleurs, le même mois, Musk a déclaré que les 500 000 premières personnes obtiendraient « très probablement » le service, mais que SpaceX serait confronté à « un défi plus important lorsque nous atteindrons plusieurs millions d'utilisateurs ». Musk a déclaré que les limites de capacité seront principalement un problème dans les zones urbaines densément peuplées, de sorte que les populations rurales devraient avoir une bonne chance d'obtenir le service.

    L'impact de la pénurie de puces

    En septembre, Starlink a annoncé qu'il sortirait de sa phase bêta en octobre. C'est désormais le cas : le mot « bêta » a été supprimé des descriptions sur la page d'accueil de Starlink à la fin du mois d'octobre. Le site Web a également été mis à jour pour annoncer « des vitesses de téléchargement comprises entre 100 Mbps et 200 Mbps et une latence aussi faible que 20 ms dans la plupart des endroits », une amélioration par rapport aux « 50 Mbps à 150 Mbps et une latence de 20 ms à 40 ms dans la plupart des endroits ».

    Cependant, si vous avez commandé le service haut débit Starlink et que vous ne l'avez pas encore obtenu, la pénurie mondiale de puces peut être l'une des raisons expliquant votre situation.

    Dans la rubrique « quand vais-je recevoir mon Starlink », vous pouvez lire :

    « Si nous couvrons votre adresse et qu’il y a de la disponibilité, vous recevrez un e-mail de confirmation avec un numéro de commande, une adresse de service, une adresse de livraison, et vous serez capable de voir apparaître vos coordonnées sur votre compte client. En général, l’expédition d’un kit Starlink se fait dans les deux semaines qui suivent la commande. »

    « Si vous avez passé une commande dans une région qui n’est pas encore couverte par Starlink, et/ou il n’y a pas de disponibilité, vous verrez une date de couverture approximative dans le volet "Commande" ou encore sur la page d’accueil de votre compte client. Lorsque Starlink couvrira votre région, vous recevrez un e-mail vous permettant de changer votre adresse de livraison, votre adresse de service, vos informations de paiements, ou encore d’annuler votre commande. Les commandes sont traitées selon le principe du "premier arrivé, premier servi" par zone. Nous serons capables de servir davantage d’utilisateurs par zone, au fur et à mesure que nous lançons davantage de satellites en orbite. »

    «Les pénuries de silicone ont ralenti notre production et notre capacité à accepter plus de commandes. Veuillez vous rendre sur votre la page d’accueil de votre compte où vous trouverez une date approximative du traitement de votre commande ».

    Nom : starlink.png
Affichages : 5468
Taille : 40,7 Ko

    Le passage de la version bêta à la disponibilité générale ne coïncide pas nécessairement avec une disponibilité généralisée. Il faut souligner que les délais d'expédition prévus pour Starlink ont été repoussés à la fin de 2022 ou au début de 2023 dans d'autres régions des États-Unis. Le site Web de Starlink signale les délais de service attendus « du début au milieu de 2022 » dans d'autres régions.

    « Mon compte indique toujours le milieu à la fin de 2021 pour moi, mais je suis allé sur la page d'accueil et j'ai mis mon adresse comme si je devais commander à nouveau et il est maintenant indiqué fin 2022 là-bas », a écrit un utilisateur.

    La capacité et la demande des satellites étaient déjà des facteurs importants

    La pénurie de puces n'est probablement pas la raison pour laquelle certaines zones ont des périodes de couverture plus tardives que d'autres, car cet écart s'explique par la capacité et la demande des satellites dans chaque région. Starlink est principalement destiné aux zones rurales sans bon accès Internet filaire, et Musk a déclaré à plusieurs reprises qu'il ne serait pas en mesure de desservir tout le monde dans les zones densément peuplées. Les temps d'attente peuvent être repoussés si les inscriptions dans une zone donnée dépassent le nombre de créneaux ouverts.

    « Si vous passez votre commande là où nous avons une couverture et une capacité, vous recevrez un e-mail de confirmation avec votre numéro de commande, votre adresse de service et de livraison, et vous pourrez voir les détails de votre livraison sur la page de votre compte. Nous livrons généralement les kits Starlink dans les 2 semaines », dit la FAQ sur le site Web de Starlink.

    Bien que ce délai de deux semaines pour les commandes terminées semble prometteur, vous ne pourrez obtenir le service que s'il y a à la fois une capacité satellite suffisante et un terminal utilisateur disponible que SpaceX peut vous envoyer.

    SpaceX produisait 5 000 terminaux par semaine

    Début septembre, le directeur financier de SpaceX, Bret Johnsen, a déclaré que la société produisait environ 5 000 terminaux utilisateurs par semaine et que la production augmenterait à « des multiples de cela » au cours des prochains mois, selon SpaceNews. Compte tenu de la nouvelle déclaration de SpaceX sur la pénurie de puces, il n'est pas clair quel est le taux de production actuel pour les nouveaux terminaux utilisateurs.

    Selon SpaceNews, le nouveau terminal comporte également des modifications pour résoudre les problèmes de chaîne d'approvisionnement avec certains composants. « Nous avons eu des contraintes de chaîne d'approvisionnement, comme tout le monde lié à l'électronique grand public, au cours des derniers mois sur le plat actuel », a-t-il déclaré. « Nous avons modifié la nomenclature là où nous en avions besoin afin que nous n'ayons pas ces contraintes lorsque le nouveau plat sortira dans les prochains mois ».

    Musk semble confiant que la pénurie de puces sera résolue, affirmant qu'il s'agit d'un problème « à court terme » : « De nombreuses usines de fabrication de puces sont en cours de construction et je pense que nous aurons une bonne capacité d'ici l'année prochaine », a déclaré Musk lors d'un événement technologique en septembre.

    Si la pénurie de puces ne réduit pas considérablement la production d'antennes paraboliques pendant une période prolongée, le rythme rapide des lancements de satellites de Starlink devrait éventuellement faciliter la mise en service.

    Les dirigeants d'Intel, Nvidia et TSMC estiment que la pénurie de puces pourrait durer jusqu'en 2023

    Le PDG d'Intel, Pat Gelsinger, a estimé que le monde pourrait être confronté à cette pénurie pendant encore deux ans. Il a néanmoins précisé qu'il s'agissait d'une estimation du temps qu'il faudrait à sa société pour « renforcer ses capacités » afin de remédier éventuellement aux pénuries d'approvisionnement. Gelsinger a fait cette déclaration à un moment où Intel propose de renforcer deux chaînes d'approvisionnement particulièrement touchées par la pénurie de silicium : les fournitures médicales et les systèmes informatiques embarqués.

    Dans ses déclarations précédentes, il a souligné le projet actuel d'Intel, d'un montant de 20 milliards de dollars, de construire deux usines en Arizona. En outre, il a fait l'éloge du plan d'infrastructure de production de puces, de 50 milliards de dollars, proposé par le président Joe Biden, bien que Gelsinger ait indiqué que Biden devrait être prêt à dépenser plus que cela. Le PDG de TSMC, C.C. Wei, a présenté une estimation tout aussi « catastrophique » aux investisseurs, déclarant que la société basée à Taïwan espérait « offrir plus de capacité » pour répondre à la demande du commerce de détail et de la fabrication « en 2023 ».

    Selon les médias américains, TSMC va de l'avant avec la construction de sa propre usine de fabrication en Arizona, qui pourrait coûter « jusqu'à 12 milliards de dollars ». Cependant, concernant cette usine, la société aurait précisé qu'elle a l'intention de donner la priorité à la recherche, au développement et à la production dans son pays d'origine. Le producteur de cartes graphiques et de systèmes de traitement de l'information Nvidia s'est également joint au club des estimations "sombres" vendredi. La société est du même avis, mais a ajouté qu'elle disposera d'une « offre suffisante pour soutenir la croissance séquentielle au-delà du premier trimestre [fiscal] [2022] ».

    « D'ici là, nous nous attendons à ce que la demande continue à dépasser l'offre pendant une grande partie de cette année », a expliqué la directrice financière, Colette Kress. Mais alors que les entreprises technologiques se démènent pour faire face aux catastrophes naturelles, à la demande exponentielle des consommateurs et à la construction de toutes nouvelles installations, certaines questions restent sans réponse. Comment va se dérouler la mise à l'échelle de tant de nouvelles usines ? Respecteront-elles les délais de construction et seront-elles aussi efficaces comme annoncé ?

    Sources : FAQ Starlink, Starlink page d'accueil, SpaceNews

    Voir aussi :

    SpaceX reçoit l'autorisation de commencer à fournir l'Internet Starlink en France, alors qu'Elon Musk affirme que les débits Internet de Starlink vont doubler cette année pour atteindre 300 Mbps
    SpaceX confirme que la bêta privée de Starlink est en cours avec une faible latence et des vitesses supérieures à 100 Mb/s
    Elon Musk, PDG de SpaceX, annonce que le service Internet Starlink sortira de sa phase bêta en octobre, avec des vitesses de téléchargement de 100 Mbps et de 20 Mbps
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #565
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Agriculteur
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Agriculteur
    Secteur : Agroalimentaire - Agriculture

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 2
    Points : 11
    Points
    11
    Par défaut
    Bonjour,

    Premier point, sans starlink je ne pourrai vous communiquer mon avis.
    En Belgique, 50.000 ménages en zone blanche, quatre personnes par ménage = 200.000 Belges en zone blanche.
    L'opérateur historique me proposai simplement de payer 130.000€ HTVA pour avoir une connexion fibre...
    Je ne connais pas le nombre de ménage en zone blanche en France, merci à ce cinglé de Elon de penser à eux à moi.
    Il est tout aussi fou de penser que certaines personnes trouvent que starlink ne servirai qu’en Afrique et donc à rien.. et d'ailleurs pourquoi l'Afrique ne pourrai avoir internet?
    La critique est facile, mais les opérateurs historiques ont eu 200 ans pour déployer leur réseau avec l'argent publique.. sauf qu'ils ne sont pas arrivés chez moi!
    Alors oui, heureusement, un capitaliste pur et dur a eu un rêve fou et m'a fourni internet haut débit pour 99€ par mois, dans mon pays développé qui pense d'ailleurs faire des lois inscrivants l'accès à internet comme un droit universel de l'homme. Cela ne manque pas d’ironie.. pour mon état actionnaire majoritaire de l’opérateur historique..
    La différence majeure en le capitaliste Elon et le capitaliste historique est que le second s'est protégé depuis des décennies derrières des monopoles d'états sans penser à faire évoluer son réseau vers moi. Je ne comptais pas car il n'y avait pas d'autres choix pour moi. La meilleure façon de capitaliser était donc de ne fournir qu'a ceux qui habitent en zone urbaine et périurbaine, sans autres investissements... les états étaient contents, les dividendes et cours de bourse augmentaient et les oubliez, sacrifié sur l'hôtel de la bourse n'avaient pas d'action sur le cours de bourse des opérateurs historiques.
    Même à 200€ par mois, je garderai ELON sur mon toit, lui a pensé à moi quand j’avais besoin d’un service. Ce capitaliste me fourni un service social incontournable en ces heures de confinement ou le contact avec l’état se fait via internet exclusivement et cela ne manque pas d’ironie encore une fois !

    Merci, merci, merci et encore merci à ELON !

  6. #566
    Membre averti

    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    167
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Pérou

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 167
    Points : 332
    Points
    332
    Par défaut
    Citation Envoyé par Adelindw Voir le message
    Alors oui, heureusement, un capitaliste pur et dur a eu un rêve fou et m'a fourni internet haut débit pour 99€ par mois
    Ben ouais, c'est vraiment super !
    J'ai de l'estime pour la Belgique et ses Belges, mais l'image de la patrie belge vient d'en prendre un coup !
    Si mes souvenirs sont bons, je crois que la bande passante est comparable à la fibre, suffisamment large donc pour que vous puissiez envisager de partager cette connexion avec les agriculteurs de voisinage… 2 autres connexions et tous payeriez à peu près ce qu'un Français paye. Bon courage et félicitations.

  7. #567
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Agriculteur
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Agriculteur
    Secteur : Agroalimentaire - Agriculture

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 2
    Points : 11
    Points
    11
    Par défaut
    Bande descendant
    Opérateur historique 10 MBit
    Starlink 220 Mbit

    Bande ascendante
    Opérateur historique 1,8 Mbit
    Starlink 14,3 Mbit

    Ping
    Opérateur historique 25ms
    Starlink 30ms

    Sans comparaison

  8. #568
    Membre averti

    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    167
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Pérou

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 167
    Points : 332
    Points
    332
    Par défaut
    Citation Envoyé par Adelindw Voir le message
    ↓+2200%, ↑~+800%, vous perdez 5mS sur le ping, tout de même
    Il y a ceux qui pensent "Yes, we can", et les autres…
    Finalement, ce sont les mous du cerveau engoncés dans leurs privilèges et peureux en conséquence, qui sont responsables de la pollution spatiale. On en revient toujours aux politiciens. Vous êtes très gâtés vous aussi, coté politiciens ! Notre maître à penser à nous, guru de la LREMA*, veut plus de nucléaire

    * La République En Marche Arrière

  9. #569
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 471
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 471
    Points : 47 562
    Points
    47 562
    Par défaut SpaceX d'Elon Musk augmente le coût de Starlink à 710 dollars en mettant en cause l'inflation
    SpaceX d'Elon Musk augmente le coût de Starlink à 710 dollars en mettant en cause l'inflation ;
    le kit Starlink coûte maintenant 599 $ et l'abonnement mensuel 110 $

    Starlink, le programme de fourniture d'Internet par satellites de SpaceX, a informé ses clients la semaine dernière qu'elle augmente les prix d'achat des kits Starlink et du service mensuel. Désormais, le prix du kit Starlink - comprenant un terminal, un trépied et un routeur Wi-Fi - passe de 499 à 599 dollars (soit une augmentation de 20 %) pour les nouvelles commandes. SpaceX a ajouté qu'il augmente de 11 dollars le prix de l'abonnement mensuel, qui passe de 99 à 110 dollars (soit une augmentation de 11 %). La société a déclaré que "le seul objectif des hausses de prix est de suivre le rythme de l'inflation croissante".

    Starlink augmente ses prix pour la première fois depuis sa mise en service à la mi-2020 aux États-Unis et en mai 2021 en France. Ces hausses de prix à deux chiffres interviennent peu de temps après que le PDG de SpaceX, Elon Musk, a tweeté que "la société spatiale et le constructeur automobile Tesla avaient constaté récemment une pression inflationniste significative dans les matières premières et la logistique". Ainsi, mardi dernier, SpaceX a envoyé des avis aux utilisateurs de Starlink et aux personnes ayant commandé le kit Starlink, et qui sont en attente de les recevoir, afin de leur notifier les nouveaux prix. La nouvelle n'a pas ravi tout le monde.

    À l'origine, l'adhésion à Starlink nécessitait l'achat initial de 499 dollars d'un kit de démarrage comprenant toutes les fournitures nécessaires, y compris un terminal ou antenne pour se connecter aux satellites de SpaceX. Les clients devaient ensuite payer 99 dollars par mois pour continuer à utiliser le service. À l'avenir, le nouveau prix mensuel sera de 110 dollars. Toutes les nouvelles commandes du kit Starlink coûteront désormais 599 dollars, et les personnes ayant versé un acompte pour le kit original de 499 dollars devront payer 549 dollars à la place. Les nouveaux prix mensuels entreront en vigueur à des moments différents selon les clients.

    Nom : fd.png
Affichages : 5413
Taille : 33,5 Ko

    « On ne peut même pas honorer le prix de précommande de l'équipement ? Brutal », a écrit l'utilisateur Jon Guidry sur Twitter. L'e-mail qu'il a reçu de Starlink dit : "le seul but de ces ajustements est de suivre le rythme de l'inflation croissante". Les utilisateurs souhaitant être remboursés en raison des changements de prix peuvent annuler le service sans frais, mais ils ne recevront un remboursement complet que s'ils ont reçu le matériel Starlink au cours des 30 derniers jours. Dans le cas contraire, SpaceX offre un remboursement partiel de 200 dollars aux utilisateurs qui annulent leur abonnement au cours de la première année de service.

    SpaceX n'a pas modifié la tarification de son service Starlink Premium, lancé en février, mais récemment rebaptisé Starlink Business. Ce dernier coûte 2 500 dollars pour l'achat du kit et 500 dollars par mois pour des performances supérieures. Les messages dans un fil de discussion Reddit indiquent que l'augmentation mensuelle à 110 dollars s'applique également aux clients de Starlink qui ont déjà le service. En outre, cette hausse des prix intervient alors que Musk a annoncé en juin dernier que la société travaillait sur des terminaux de nouvelle génération, ce qui devrait lui permettre de réduire considérablement les prix du kit et du service.

    En effet, lorsque SpaceX a commencé à proposer Starlink à ses clients, le coût de construction de chaque antenne utilisateur s'élevait à environ 3 000 dollars, ce qui signifie que SpaceX vendait ses kits aux clients à perte. En avril 2021, la présidente de SpaceX, Gwynne Shotwell, a affirmé que SpaceX avait réussi à réduire le coût de construction, le ramenant à environ 1 300 dollars pour la construction de chaque terminal. En août, elle a annoncé que ce coût unitaire de construction devrait également être réduit de moitié avant fin 2021. Mais, ni Musk ni SpaceX n'a plus communiqué sur le sujet depuis lors.

    Dans le message qu'il a adressé à ses clients mardi dernier, SpaceX a vanté ses dernières améliorations apportées à l'ensemble du système. « Depuis le lancement de notre service bêta public en octobre 2020, l'équipe Starlink a triplé le nombre de satellites en orbite, quadruplé le nombre de stations au sol et apporté des améliorations continues à notre réseau. À l'avenir, les utilisateurs peuvent s'attendre à ce que Starlink maintienne sa cadence d'améliorations continues du réseau ainsi que l'ajout de nouvelles fonctionnalités », peut-on lire dans le courriel. Il n'y avait pas de détails sur le fait que des hausses de prix supplémentaires pourraient se produire.

    Nom : c099100ada6830290919378635ba15e7.png
Affichages : 1948
Taille : 125,8 Ko

    Par ailleurs, SpaceX aurait aussi augmenté les prix dans l'ensemble de ses activités de lancement, les augmentations affectant tout, des achats de fusées en gros aux petits satellites en orbite. Le vice-président des ventes commerciales de SpaceX, Tom Ochinero, a déclaré à CNBC que les augmentations de prix étaient "une décision purement liée à l'inflation". « Elle est attendue depuis longtemps et c'est juste le coût de tout. Je ne pense même pas que cela couvre le coût de tout ce que nous vivons, de l'hélium au gaz en passant par les gens - il faut payer les gens tellement cher maintenant, c'est un marché tellement concurrentiel », a-t-il déclaré.

    Les prix de départ d'une fusée Falcon 9 ou Falcon Heavy devraient augmenter chacun d'environ 8 %. Un lancement de Falcon 9 coûtera 67 millions de dollars, contre 62 millions auparavant, et un lancement de Falcon Heavy coûtera 97 millions de dollars, contre 90 millions auparavant. La page de tarification de SpaceX indique que "les missions achetées en 2022, mais lancées au-delà de 2023 peuvent faire l'objet d'ajustements supplémentaires dus à l'inflation". « C'est un défi difficile, rester en tête, juste pour ne pas commencer à saigner », a ajouté Ochinero.

    La société a également ajusté ses prix pour son programme de location de petits satellites. Ces vols commenceront désormais à 1,1 million de dollars pour transporter une charge utile de 200 kilogrammes vers une orbite héliosynchrone, alors que le prix de base était de 1 million de dollars. SpaceX a également augmenté de 10 % le coût de la masse supplémentaire de la charge utile et facturera désormais 5 500 dollars par kilogramme supplémentaire, contre 5 000 dollars auparavant.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des ajustements de prix effectué par SpaceX ?

    Voir aussi

    Le service Internet par satellite Starlink obtient 500 000 précommandes et n'anticipe aucun problème technique pour répondre à la demande selon Elon Musk

    SpaceX commence à accepter des précommandes de 99 $ pour son service Internet Starlink, tandis que des FAI trouvent que l'offre sera trop lente pour satisfaire aux exigences du financement de la FCC

    Starlink d'Elon Musk nécessiterait un investissement de 30 milliards de dollars, SpaceX prévoit d'atteindre une couverture Internet mondiale dans 5 semaines et 500 000 utilisateurs d'ici 12 mois

    La NASA a fait part de ses inquiétudes quant au projet de SpaceX de déployer environ 30 000 satellites de plus pour son programme Starlink, tout comme certaines grandes entreprises

    Les terminaux Starlink promis par Elon Musk sont arrivés en Ukraine, comme le confirme le ministre en charge du numérique du pays en pleine opération militaire russe qui perturbe Internet
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #570
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    68
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 55
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 68
    Points : 280
    Points
    280
    Par défaut Etat des lieux
    Starlink à l'air génial, mais bon, pour le particulier lambda (moi quoi), c'est carrément hors de prix...
    Dommage


    Globalement est-ce que Starlink est un succès ?

  11. #571
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 396
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 396
    Points : 13 771
    Points
    13 771
    Par défaut
    Citation Envoyé par stef-13013 Voir le message
    Starlink à l'air génial, mais bon, pour le particulier lambda (moi quoi), c'est carrément hors de prix...
    Dommage
    C'est cher mais quand tu habites en zone isolée, tu n'a pas forcément d'alternative de qualité équivalente. Pour une personne qui a les moyens pour qui la qualité de connexion est importante, le prix n'est pas forcement rédhibitoire.

    Citation Envoyé par stef-13013 Voir le message
    Globalement est-ce que Starlink est un succès ?
    C'est bien trop tôt pour le dire. Je pense que on aura pas de répondre avant au moins une année, probablement plus.

  12. #572
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 272
    Points : 766
    Points
    766
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    C'est cher mais quand tu habites en zone isolée, tu n'a pas forcément d'alternative de qualité équivalente. Pour une personne qui a les moyens pour qui la qualité de connexion est importante, le prix n'est pas forcement rédhibitoire.


    C'est bien trop tôt pour le dire. Je pense que on aura pas de répondre avant au moins une année, probablement plus.
    Depuis environ un an on peut acheter des routeurs 5G... Donc si on habite dans une zone isolée, on a une alternative de qualité pour un prix me semble-t-il moins élevé.

  13. #573
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 272
    Points : 766
    Points
    766
    Par défaut
    Citation Envoyé par stef-13013 Voir le message
    Starlink à l'air génial, mais bon, pour le particulier lambda (moi quoi), c'est carrément hors de prix...
    Dommage
    Oui tu as raison c'est hors de prix pour ce que c'est... l'option 5G me semble plus censée.

    Citation Envoyé par stef-13013 Voir le message
    Globalement est-ce que Starlink est un succès ?
    Il semble qu'ils aient un peu plus de 250'000 abonnés dans le monde pour l'instant.

    Si on calcule le coup financier du lancement de l'ensemble des fusées et des satellites embarqués qu'il a fallu mettre à disposition pour ce projet, ça risque de prendre un certain temps avant qu'ils n'amortissent leur investissement.

    Du coup on ne peut donc pas parler de succès commercial pour le moment, du moins tant qu'ils n'auront pas amorti les sommes dépensées.

    https://sciencepost.fr/starlink-nombre-abonnes/

  14. #574
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 726
    Points : 16 830
    Points
    16 830
    Par défaut
    Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
    on a une alternative de qualité pour un prix me semble-t-il moins élevé.
    Normalement si t'es dans une zone isolée tu ne captes pas la 5G.
    La 5G c'est un truc de centre ville.

    La fibre est arrivé à des endroits où la 5G n'arrivera jamais.
    Keith Flint 1969 - 2019

  15. #575
    Membre expérimenté
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    638
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 638
    Points : 1 746
    Points
    1 746
    Par défaut
    Si la fibre arrive à certains endroits, il suffit ensuite de mettre des antennes pour avoir la 5G non ?

  16. #576
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 726
    Points : 16 830
    Points
    16 830
    Par défaut
    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    il suffit ensuite de mettre des antennes pour avoir la 5G non ?
    On ne va pas installer une antennes 5G dans un petit village, ce n'est pas rentable. Trop peu d'utilisateurs pourraient s'y connecter.
    Et de toute façon si t'as la fibre, t'as déjà mieux que la 5G.

    À 26 GHz les antennes ne vont pas émettre loin.
    Bon après il y a une histoire de "small cells" apparemment :
    Tout savoir sur les antennes 5G
    À termes, le réseau 5G va exploiter des fréquences hautes, dans la bande des 26 GHz (24,25 - 27,5 GHz). C’est la bande dite des ondes millimétriques. Elles vont permettre de trouver de la bande passante, indispensable pour répondre à la croissance exponentielle du nombre d’objets connectés, et d’atteindre des débits comparables à la fibre optique.

    Mais, comme leur nom l’indique, les ondes millimétriques ont un défaut notable : une portée de seulement quelques centaines de mètres et une difficulté à franchir les obstacles.

    Les ondes millimétriques sont parfaitement adaptées aux zones très denses (dans les villes), mais elles vont nécessiter l’installation d’antennes relais miniatures, en complément des antennes macro. On les appelle des Small Cells et elles devront être installées tous les 300 mètres environ. De petites tailles, elles peuvent parfaitement s’intégrer dans le mobilier urbain, comme un lampadaire, un abribus ou un panneau publicitaire.

    Les small Cells permettront aux ondes millimétriques d’être parfaitement efficientes quand elles seront utilisées par la 5G, avec des débits très élevés, donc. Mais, elles permettront aussi de donner de la capacité au réseau 5G tout en évitant les problèmes de saturation. Une meilleure qualité de service, donc.
    Keith Flint 1969 - 2019

  17. #577
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    760
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 760
    Points : 3 194
    Points
    3 194
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    On ne va pas installer une antennes 5G dans un petit village, ce n'est pas rentable. Trop peu d'utilisateurs pourraient s'y connecter.
    Et de toute façon si t'as la fibre, t'as déjà mieux que la 5G.

    À 26 GHz les antennes ne vont pas émettre loin.
    Bon après il y a une histoire de "small cells" apparemment :
    Tout savoir sur les antennes 5G
    pour construire une antenne 4g/5g il faut la raccorder à la fibre de toute manière, ces technos peuvent être intéressante dans les zones de montagnes ou relier chaque maison isolé couterais trop cher.
    Mais sinon hors ces cas spécifiques que ce soit en ville ou en campagne chaque village a terme aura un dslam. Chez mes parents (village de 300 habitants) ils ont mit un dslam a l'entré du village et cela apporte du 30mbits. C'est suffisant pour la plupart de nos usages. On regarde 2-3 vidéos YouTube en parelle sans problème. En ville je suis à 300mbits relier directement à la fibre et ça me sert clairement à rien.

    Dans 10ans ils seront peut être raccorder à la fibre directement mais va falloir creuser une tranché de 5km pour juste mes parents et 1 voisin situé 500m plus loin (pas d'autres maisons autour).


    Pour moi la connexion satellite c'est bien pour les baroudeurs, ceux qui voyages/vivent en van ou qui vivent au milieu des déserts ou de la jungle. En France métropolitaine ce serait une aberration et même un échec de l'état incapable d'apporter un service vitale. Hors les 2-3 Français qui vivent dans une cabane au sommet d'une montagne.

  18. #578
    Membre expert Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 216
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 216
    Points : 3 917
    Points
    3 917
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    pour construire une antenne 4g/5g il faut la raccorder à la fibre de toute manière, ces technos peuvent être intéressante dans les zones de montagnes ou relier chaque maison isolé couterais trop cher.
    On voit bien le point de vue du citadin ^^

    Pour avoir une maison familiale dans un village de 60 habitants dans le trou du cul de la France, la Lozère, qui est dans le massif central, c'est à dire même pas une montagne mais de grosses colines, la 4g et la 5g, dés que tu passes une vallée ou un col c'est la merde. Dés que tu es dans une forêt un peu dense c'est la merde.
    On a une 4g capricieuse depuis 6/7 ans et la fibre Gbit/s depuis 2 ans.
    On a réussi à apporter l'électricité et le téléphone à chaque maison de France, il n'y a pas de raison qu'on ne fasse pas l'effort avec la fibre.

    Quand on parle de zones isolées dans le cadre de Starlink, on parle de zones à 100km+ de toute civilisation. Ce qui en France ne peut concerner à peu près que la Guyane.

  19. #579
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    3 946
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 58
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 3 946
    Points : 8 239
    Points
    8 239
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    On voit bien le point de vue du citadin ^^
    C'est clair !

    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    On a réussi à apporter l'électricité et le téléphone à chaque maison de France, il n'y a pas de raison qu'on ne fasse pas l'effort avec la fibre.
    Oui, mais, à l'époque, c'était des sociétés publiques qui s'en chargeaient, et ça, ça change tout !
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  20. #580
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 726
    Points : 16 830
    Points
    16 830
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    c'était des sociétés publiques
    En parlant d'entreprise privée, j'ai l'impression que ceux qui installent la fibre sont des prestataires qui sont souvent nul à chier.
    Installation de la fibre : beaucoup trop de problèmes lors des raccordements, selon l'Arcep
    L'Arcep, autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, dénonce les mauvais soins apportés aux très nombreux raccordements des logements à la fibre. Elle dénonce des comportements "inacceptables" chez les prestataires qui raccordent les particuliers au réseau.
    (...)
    Il y a des problèmes de qualité "inacceptables" lors de ces travaux de raccordements, selon Laure de la Raudière, la présidente de l'Autorité française de régulation des télécoms (Arcep). Lors de son point annuel sur la situation du marché des télécoms français, elle a bien mis en évidence la forte hausse des abonnements fibre en 2020 avec 3,3 millions de nouveaux clients en un an (contre une progression de 2,4 millions en 2019). En revanche l'Arcep note que 20% à 30% des raccordements sont en échec ; sa présidente déplore des défauts de qualité et estime que "c'est tout à fait inacceptable".
    Il doit y avoir beaucoup de prestataires qui ne sont pas suffisamment qualifiés.
    Ça me fait un peu peur parce que mon appartement va bientôt être relié à la fibre, quoi que là ça devrait être facile puisque la fibre arrive déjà dans l'immeuble.

    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    On a réussi à apporter l'électricité et le téléphone à chaque maison de France, il n'y a pas de raison qu'on ne fasse pas l'effort avec la fibre.
    Je crois qu'il est plus difficile de faire venir la fibre que l'électricité ou le téléphone.
    Et la fibre c'est beaucoup moins vital que l'eau ou l'électricité.

    J'ai l'impression que la fibre sert surtout à ceux qui streament et à ceux qui téléchargent en P2P parce que l'upload (débit ascendant) est meilleur.
    Bon à la limite ça sert aussi à avoir plusieurs boitiers TV Free (parfois le débit ADSL n'est pas suffisant) et peut-être à ceux qui regardent des films en 4K ou une connerie comme ça.
    Je pense que l'ADSL suffit à la plupart des utilisateurs.
    Keith Flint 1969 - 2019

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 19/07/2010, 16h25
  2. [applet]utilser des infos pour les traiter dans une servlet
    Par jeromejanson dans le forum Applets
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/03/2010, 23h22
  3. Des classes pour les liens en CSS
    Par Invité dans le forum Mise en page CSS
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2005, 14h31
  4. [debutant][JNI]Stocker des objet pour les rappeler plus tard
    Par Celenor dans le forum Entrée/Sortie
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/03/2004, 01h28

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo