IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #481
    Membre expert Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 002
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 002
    Points : 3 607
    Points
    3 607
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Tant qu'on a pas de service souverain équivalent, le rapport bénéfice risque pour une personne qui est dans une zone mal desservie est vite calculé. Au pire le jour où ça arrive (ce qui ne devrait pas arriver tous les quatre matins), les personnes concernées s'abonneront à autre chose.
    J'ai l'impression que la plupart des personnes qui s'expriment sur ce forum pour dire qu'elles ne veulent pas de Starlink sont juste des personnes qui ne sont pas concernées par Starlink. Ce n'est absolument pas un service fait pour remplacer votre connexion à la fibre.
    Alors déjà on a le droit de s'exprimer

    Ensuite, s'il est vrai qu'aujourd'hui je n'ai pas de souci avec mon fournisseur actuel (je ne suis pas en fibre au passage: je n'ai pas besoin d'un tel débit), ça n'a pas toujours été le cas, surtout quand je vivais au fin fond de la Bretagne. Pourtant, même là-bas, mon choix aurait été vite fait: pas de fournisseur Américain pour un service dit "essentiel".
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  2. #482
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 837
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 837
    Points : 4 092
    Points
    4 092
    Par défaut
    Bonjour,

    L'avantage de Nordnet , c'est qu'en cas de pépin, c'est l'infra Orange (Orange quoi ... C'est le même groupe), donc on sait à qui on a affaire.

    Starlink on sait pas vraiment qui est derrière. Qui du SAV ? En anglais ?

    Le business model de Starlink est simple pas très populaire, ni répandu en Europe. Donc ils resteront sur un marché de niche.

  3. #483
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    9 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 9 354
    Points : 13 281
    Points
    13 281
    Par défaut
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    l'infra Orange (Orange quoi ... C'est le même groupe), donc on sait à qui on a affaire.
    Une belle bande de boulets incapables de faire autre chose que des c0nn3r13s...
    Ouaip, je suis vénère car suite au récent passage à la fibre ces nazes m'ont foutu en l'air ma ligne téléphonique analogique qui fonctionnait très bien, remplacée par cette merdasse de voip, et ils m'ont également détruit mon message d'accueil personnalisé sur la messagerie du tél, tout ça sans m'en informer au préalable !
    Et le système de tél/messagerie actuel est bien plus nul que l'ancien : gestion des messages à la one again, pas d'information si double appel, et obligation d'avoir la box allumée pour pouvoir téléphoner, bonjour la consommation inutile de ressources non renouvelables.

    Bref, des gens juste intéressés par leur profit et nous, tout juste bons à payer et à les engraisser,
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  4. #484
    Membre expert
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 000
    Points : 3 023
    Points
    3 023
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    Une belle bande de boulets incapables de faire autre chose que des c0nn3r13s...
    Ouaip, je suis vénère car suite au récent passage à la fibre ces nazes m'ont foutu en l'air ma ligne téléphonique analogique qui fonctionnait très bien,
    C'est triste ce qui t'arrive, mais en l’occurrence ce n'est peut être pas une erreur de leur part. les lignes RTC ne sont plus commercialisées depuis 2018, si tu as changé de contrat en passant à la fibre, ta ligne est supprimée. Toutes les lignes seront complétement supprimées en 2023. Au mieux, tu aurais pu gagner 2 ans. (https://www.quechoisir.org/actualite...du-rtc-n58061/ )

    Quant à la perte de qualité de service, je le déplore autant que toi, d'autant plus que l'IP ouvre tellement plus de possibilité qu'on a du mal à comprendre pourquoi on se retrouve avec moins d'options.

    En entreprise aussi, en interne, on passe aux téléphones IP. C'est génial pour le répertoire intégré toujours à jour, par contre, il arrive régulièrement qu'on ait des coupures électriques, et là, plus de PC, Plus de téléphone, la dèche quoi... j'imagine même pas la solitude du mec qui veut appeler les secours pour son collègue qui a justement fait pété les plombs en électrocutant...

  5. #485
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    384
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 384
    Points : 1 450
    Points
    1 450
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    En entreprise aussi, en interne, on passe aux téléphones IP. C'est génial pour le répertoire intégré toujours à jour, par contre, il arrive régulièrement qu'on ait des coupures électriques, et là, plus de PC, Plus de téléphone, la dèche quoi... j'imagine même pas la solitude du mec qui veut appeler les secours pour son collègue qui a justement fait pété les plombs en électrocutant...
    euh je sais pas dans quel monde vous vivez mais moi j'utilise que majoritairement Teams ou le téléphone portable rarement car tous le monde à Teams même les clients.
    en entreprise le fixe sonne quasi jamais et chez moi je l'ai coupé car le téléphone fixe sert uniquement à recevoir des appels de démarcheurs...

    en 2021 je vois pas d'avenir pour le téléphone fixe perso, surtout pour appeler les secours (un portable envoie directement la localisation gps)
    désolé d’être aussi radicale dans ma réponse mais c'est comme le médecin qui utilisait le minitel en 2012, à un moment donné faut aussi évoluer (sans tomber dans les 2 extrêmes)

  6. #486
    Membre expert
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 000
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 000
    Points : 3 023
    Points
    3 023
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    euh je sais pas dans quel monde vous vivez mais moi j'utilise que majoritairement Teams ou le téléphone portable rarement car tous le monde à Teams même les clients.
    en entreprise le fixe sonne quasi jamais et chez moi je l'ai coupé car le téléphone fixe sert uniquement à recevoir des appels de démarcheurs...

    en 2021 je vois pas d'avenir pour le téléphone fixe perso, surtout pour appeler les secours (un portable envoie directement la localisation gps)
    désolé d’être aussi radicale dans ma réponse mais c'est comme le médecin qui utilisait le minitel en 2012, à un moment donné faut aussi évoluer (sans tomber dans les 2 extrêmes)
    Lol, le téléphone portable qui capte mal dés qu'on s'éloigne d'une fenêtre, qui perd 1% d'autonomie par minute d'appel, yes, trop bien. Et je parle même pas des cas où l'ont travaille avec téléphone portable interdit et réseau brouillé...

    Teams, on l'a aussi, et ça passe par les serveur Microsoft. Devine quoi ? Dans des industries où la confidentialité est encore de mise, bah... c'est installé mais on n'a pas le droit de l'utiliser pour certains sujets, on a donc 2 plateformes de collaborations sur lesquelles tout le monde n'est pas tjrs connectés en même temps. Youhou²
    Et quand la réu permet de l'utiliser, on perd à chaque fois 4/5 minutes pour que tout le monde entende tout le monde... Au final chez nous, beaucoup rejoignent la conversation... Avec un téléphone fixe.

    Quant à appeler les secours directement, si tu es dans une entreprise un peu grosse et un peu sérieuse, les Pompiers seront bloqués à l'entrée si tu n'as pas pas prévenu le PC Sécurité. La consigne est donc toujours d'appeler le PC Sécu, qui envoi dans la foulée qqn t'aider (probablement mieux formé que toi aux premiers secours) et dirige l'appel directement ensuite. 30 secondes de "perdues " pour éviter de perdre des dizaines de minutes si les pompiers se pointent "à l'improviste".
    De même, ta position GPS dans une tour à Bureau, elle va elle super utile à 100mètres près dans toutes les directions alors qu'un téléphone branché indique directement la pièce précise au PC Sécu, et ce même si tu ne connais pas le nom (souvent obscur) de la salle dans laquelle tu es.

    Je suis d'accord que l’intérêt du fixe décroit avec le temps, mais il lui reste des avantages non négligeables...

  7. #487
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 837
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 837
    Points : 4 092
    Points
    4 092
    Par défaut
    Bonjour,

    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Je suis d'accord que l’intérêt du fixe décroit avec le temps, mais il lui reste des avantages non négligeables...
    Même pour les particuliers une ligne fixe est encore demandée par exemple (banque, sécurité sociale, pôle emploi ...) . Dans le cadre de certains contrôle, ou bien pour "valider", une adresse postale physique avec un numéro de ligne fixe à la dite adresse.

  8. #488
    Membre expert Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 002
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 002
    Points : 3 607
    Points
    3 607
    Par défaut
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Bonjour,

    Même pour les particuliers une ligne fixe est encore demandée par exemple (banque, sécurité sociale, pôle emploi ...) . Dans le cadre de certains contrôle, ou bien pour "valider", une adresse postale physique avec un numéro de ligne fixe à la dite adresse.
    Oui, et il y a aussi des avantages au niveau du prix.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  9. #489
    Membre averti Avatar de Christian_B
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    octobre 2016
    Messages
    239
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2016
    Messages : 239
    Points : 445
    Points
    445
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jipété
    Une belle bande de boulets incapables de faire autre chose que des c0nn3r13s...
    Ouaip, je suis vénère car suite au récent passage à la fibre ces nazes m'ont foutu en l'air ma ligne téléphonique analogique qui fonctionnait très bien, remplacée par cette merdasse de voip, et ils m'ont également détruit mon message d'accueil personnalisé sur la messagerie du tél, tout ça sans m'en informer au préalable !
    Citation Envoyé par AoCanaille
    C'est triste ce qui t'arrive, mais en l’occurrence ce n'est peut être pas une erreur de leur part.
    les lignes RTC ne sont plus commercialisées depuis 2018, si tu as changé de contrat en passant à la fibre, ta ligne est supprimée.
    Erreur de principe à la base : la ligne locale indépendante (analogique) est techniquement incompatible avec la fibre. Elle est basée sur une boucle de courant passant par des fils de cuivre (paire torsadée).
    Pour garder (provisoirement) la ligne fixe classique et avoir la fibre, il faut avoir deux lignes sans rapport entre elles.
    Jipété a été mal renseigné et n'a pas lu les documents avant de signer.

    Le dégroupage (remplacement de l'ancienne ligne par une ligne sur internet) a toutefois commencé bien avant la fibre chez les particuliers, mais il était facultatif.
    Par contre c'est vrai que l'ancienne ligne analogique avait le gros avantage de continuer à fonctionner si internet était en panne (sauf coupure physique de la ligne).
    Mais elle est vouée au même sort que l'ancien système des "pneumatiques" disparu depuis longtemps et le Minitel.

    Citation Envoyé par tanaka59
    Même pour les particuliers une ligne fixe est encore demandée par exemple (banque, sécurité sociale, pôle emploi ...) . Dans le cadre de certains contrôle, ou bien pour "valider", une adresse postale physique avec un numéro de ligne fixe à la dite adresse.
    Je ne sais pas dans quel cas particulier cela reste vrai. J'ai plutôt constaté le contraire : Les opérations bancaires et les démarches officielles (police pour refaire sa carte d'identité par exemple) sont de plus en plus compliquées sans téléphone mobile.
    Ils veulent tous pouvoir envoyer des SMS automatiques et ne s'embêtent pas à développer un service vocal pour les lignes fixes.
    Linux Mint 20.1 Mate.
    Les armes nucléaires sont interdites depuis le 22 janvier. Y a plus qu'à ...

  10. #490
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    9 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 9 354
    Points : 13 281
    Points
    13 281
    Par défaut
    Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
    Pour garder (provisoirement) la ligne fixe classique et avoir la fibre, il faut avoir deux lignes sans rapport entre elles.
    Ce qui était ma configuration avant l'activation de cette satanée box (à qui il faut 3 minutes pour être opérationnelle -- on croit rêver : la machine à côté quand je l'allume il lui faut 10 secondes).

    Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
    Jipété a été mal renseigné et n'a pas lu les documents avant de signer.
    1- c'est vrai : mal ou peu renseigné.
    2- n'a pas pu lire... car illisibles (mais c'est fait exprès : vous avez déjà essayé de lire des textes rébarbatifs en police 6 sans espaces verticaux sur trois colonnes bien tassées ? On ne dépasse pas la demi-page)
    Et le plus rigolo c'est que j'ai reçu deux fois les conditions générales, mais ce ne sont pas les mêmes fichiers ! Il y a une différence de taille (c'est ce qui m'a mais la puce à l'oreille) et en comparant le gris des pages page à page, j'ai constaté qu'il y avait une grosse différence sur l'une entre les deux fichiers reçus. C'est limite preuve de nullité du contrat, ça).

    Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
    Ils veulent tous pouvoir envoyer des SMS automatiques et ne s'embêtent pas à développer un service vocal pour les lignes fixes.
    Alors c'est eux qui me l'offrent et me le payent : moi je n'en ai aucune utilité donc à ce jour je n'en ai toujours pas -- et je n'en veux pas ! Quand je vois comment les gens vivent avec ce machin, ça me donne plus envie de gerber qu'autre chose.
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  11. #491
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    2 837
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 2 837
    Points : 4 092
    Points
    4 092
    Par défaut
    Bonjour,

    Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
    Je ne sais pas dans quel cas particulier cela reste vrai. J'ai plutôt constaté le contraire : Les opérations bancaires et les démarches officielles (police pour refaire sa carte d'identité par exemple) sont de plus en plus compliquées sans téléphone mobile.
    Ils veulent tous pouvoir envoyer des SMS automatiques et ne s'embêtent pas à développer un service vocal pour les lignes fixes.
    Tout simplement pour éviter la fraude à la domiciliation.

    4 exemples :

    > La CPAM doit venir contrôler une personne en arrêt maladie de longue date , elle appelle de préférence sur la ligne fixe et non mobile . Si l'interlocuteur prêtant être présent chez lui sur sa ligne mobile, et que personne ne répond sur la fixe , cela peut donner lieu à des enquêtes pour arrêter maladie frauduleux .

    > Pôle Emploi peut faire de même . Mettre le numéro de téléphone fixe d'un proche , ne pas habiter à l'adresse du numéro ... et se trouver à l'étranger pour travailler / des congés et toucher le chômage. En cas d'abus la encore pôle emploi peut lancer une enquête pour suspicion de fraude.

    > Pour le respect de la quarantaine à domicile contre le covid, par sécurité on appelle sur une ligne, pour savoir si la personne est bien physiquement chez elle.

    > Pour les personnes âgées , des établissements bancaires et / ou financiers peuvent exiger l'appelle depuis une ligne fixe , pour s'assurer de a véracité de l'interlocuteur et valider une transaction financière. Il existe encore des procédures papiers+téléphone fixe ,pour faire des transferts de fond ... sans internet. C'est de plus en plus rares , par contre la procédure existe encore par sécurité ... Justement pour ceux qui n'ont pas internet.

    Même chose quand il y a des réunions entreprises , qui nécessitent des transferts de fond > lignes fixe (pas de visio ni de ligne gsm ... ) pour s'assurer d'ou vient physiquement l'interlocuteur.

  12. #492
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    347
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 347
    Points : 5 382
    Points
    5 382
    Par défaut La FCC autorise SpaceX à réduire l'altitude des satellites pour améliorer la vitesse et la latence de Starlink
    La FCC autorise SpaceX à réduire l'altitude des satellites pour améliorer la vitesse et la latence de Starlink
    elle a rejeté l'opposition de Viasat, Hughes, OneWeb et Kuiper

    SpaceX a obtenu mardi l'autorisation d'utiliser une orbite plus basse pour les satellites Starlink, les autorités de régulation ayant convenu avec SpaceX que ce changement améliorerait la vitesse et la latence du haut débit tout en permettant de réduire les débris orbitaux. En émettant un avis favorable à la demande de SpaceX, la Federal Communications Commission (FCC) a rejeté l'opposition de Viasat, Hughes, Dish Network, OneWeb, la filiale d'Amazon connue sous le nom de Kuiper, et d'autres sociétés de satellites qui affirmaient que le changement causerait trop d'interférences avec d'autres systèmes.

    La FCC a estimé que le fait d'autoriser des orbites plus basses pour les satellites Starlink « ne crée pas de problèmes d'interférence importants ». Selon la FCC, l'abaissement des orbites permet à SpaceX d'apporter des modifications "axées sur la sécurité" à la constellation, comme la possibilité de se débarrasser plus rapidement de tout satellite mort ou cassé en le dirigeant vers une fin brûlante dans l'atmosphère terrestre. En 2018, SpaceX a reçu l'approbation de la FCC pour lancer 4 425 satellites à large bande sur des orbites de 1 110 km à 1 325 km.

    Un ordre de la FCC en 2019 a donné à SpaceX la permission d'utiliser une altitude inférieure pour plus de 1 500 de ces satellites. L'ordonnance de la FCC d'aujourd'hui accordant la demande de changement de licence de SpaceX abaisse l'altitude de 2 814 de ces satellites, les laissant dans la gamme 540-570 km. L'ordonnance de la FCC d'aujourd'hui permettra également à SpaceX d'utiliser un angle d'élévation inférieur pour les antennes des terminaux d'utilisateurs et des stations terrestres passerelles.

    Nom : FCC.PNG
Affichages : 2744
Taille : 38,1 Ko

    « Sur la base de notre examen, nous sommes d'accord avec SpaceX que la modification améliorera l'expérience des utilisateurs du service SpaceX, y compris dans les régions polaires souvent mal desservies, indique l'ordonnance de la FCC. Nous concluons que l'angle d'élévation plus faible de ses antennes de station terrestre et l'altitude plus basse de ses satellites permettent une meilleure expérience utilisateur en améliorant les vitesses et la latence. » L'ordonnance de la FCC précise également « qu'un certain nombre de satellites déployés en vertu de cette modification sont des satellites en orbite à haute inclinaison, qui sont les seuls à pouvoir fournir un meilleur service aux régions à latitude élevée ». Quant à l'impact du changement de licence sur les débris orbitaux, la FCC a déclaré que « le déploiement à une altitude plus basse garantit le retrait des satellites de l'orbite dans un laps de temps relativement court, et a par conséquent des effets bénéfiques en ce qui concerne la réduction des débris orbitaux ».

    Le réseau Starlink de SpaceX compte jusqu'à présent plus de 1 300 satellites en orbite. L'entreprise prévoit d'en lancer des milliers d'autres afin de fournir de l'internet à large bande dans les régions rurales du monde, tant pour les gouvernements que pour les consommateurs. Amazon et OneWeb développent également leurs propres réseaux Internet par satellite. OneWeb a lancé 182 de ses 648 satellites prévus. Le réseau Kuiper d'Amazon n'en a pas encore lancé, mais il a obtenu l'autorisation de la FCC en 2020 pour lancer 3 236 satellites, dont la moitié devra être dans l'espace d'ici 2026.

    L'année dernière, face à la multiplication des projets de constellations de satellites privés, les astronomes italiens des Observatoires astronomies de Rome, Brera et Trieste se dressent contre « la menace d’empêcher l’accès à la pleine connaissance du cosmos et contre la perte d’une richesse intangible d’une valeur incommensurable pour l’humanité ». Dans leur article, ils appellent la communauté internationale des astronomes à attaquer en justice l’État américain.

    SpaceX a obtenu l'autorisation d'exploiter son premier groupe de 1 584 satellites sur une orbite plus basse que prévu en 2019. La quasi-totalité de ces satellites sont déjà dans l'espace, ce qui rend la décision de la FCC de mardi opportune pour la prochaine vague de satellites de SpaceX. L'approbation de la FCC signifie que SpaceX peut abaisser l'altitude de ses 2 814 prochains satellites d'une altitude précédemment prévue d'environ 1 150 km à environ 550 km, le même voisinage orbital que la constellation proposée par Amazon. La FCC a déclaré que la demande de modification de SpaceX a suscité « près de 200 plaidoiries » de la part d'autres organisations, dont la plupart ont repoussé la modification de SpaceX.

    Ces organisations comprenaient les rivaux Amazon et OneWeb, qui ont cherché à convaincre la FCC que le changement d'altitude proposé par SpaceX créerait des interférences de signal avec les satellites voisins et augmenterait les risques de collisions orbitales, d'autant plus que le système autonome d'évitement des collisions de SpaceX ne dit pas aux autres opérateurs orbitaux dans quelle direction un satellite Starlink doit se déplacer pour éviter un crash. Les rivaux ont également affirmé que les modifications proposées à la licence originale de SpaceX, accordée en 2018, devraient être traitées comme une constellation entièrement nouvelle avec un processus d'approbation plus rigoureux, une idée que la FCC a rejetée dans la décision de mardi.

    Dans une déclaration, Amazon a présenté la décision de la FCC comme une victoire, en soulignant l'une des conditions de la modification de la FCC qui stipule que SpaceX doit "accepter" toute interférence de la constellation Kuiper d'Amazon à l'avenir. Cette condition suggère que les 2 814 satellites de SpaceX doivent fonctionner autour de la constellation d'Amazon, au lieu qu'Amazon adapte son réseau à la modification de SpaceX – une perspective contre laquelle la société s'est battue. « C'est un résultat positif qui impose des conditions claires à SpaceX, notamment l'obligation de rester en dessous de 580 km et d'accepter les interférences supplémentaires résultant de sa nouvelle conception », a déclaré un porte-parole de l'entreprise. « Ces conditions répondent à nos principales préoccupations concernant la sécurité spatiale et les interférences, et nous apprécions le travail de la Commission pour maintenir un environnement sûr et compétitif en orbite terrestre basse ».

    Nom : SP.PNG
Affichages : 2758
Taille : 211,5 Ko

    L'ordonnance de la FCC stipule que le changement de licence de SpaceX « ne crée pas de problèmes d'interférence importants », rejetant ainsi les allégations de Dish Network et d'autres sociétés. La FCC a rejeté les « pétitions de refus ou de report » de la demande de SpaceX déposées par Viasat, SES Americom et O3B Limited, Kepler Communications et Kuiper Systems. D'autres sociétés de satellites, comme Hughes et OneWeb, avaient déposé des commentaires contestant les affirmations de SpaceX et demandant à la FCC d'imposer de nouvelles conditions à SpaceX. La FCC a également rejeté la demande de Viasat de reconsidérer la décision antérieure de la commission de laisser SpaceX utiliser les altitudes de 540-570 km pour dix satellites.

    Les opposants à SpaceX ont fait valoir que le changement de licence « augmentera le nombre d'interférences en ligne en raison des angles d'élévation inférieurs proposés et du doublement du nombre de satellites communiquant simultanément avec chaque station terrestre passerelle et que les antennes redessinées de SpaceX et les empreintes de faisceau plus larges aggraveront l'environnement d'interférence et élimineront la séparation des stations terrestres comme technique d'atténuation des interférences », a déclaré la FCC.

    La FCC a reconnu que le changement de licence entraînerait de nouvelles interférences avec d'autres systèmes non géostationnaires dans certaines zones où il n'y avait pas d'interférences auparavant, mais l'agence a conclu que la licence ne créerait « aucun problème d'interférence important » SpaceX s'est vu accorder provisoirement 885,51 millions de dollars sur 10 ans pour le financement de la large bande en zone rurale, mais la société se heurte également à l'opposition d'autres fournisseurs d'accès à Internet et la FCC n'a pas encore pris de décision définitive à ce sujet. SpaceX a également une demande en cours pour être désigné comme une entreprise de télécommunications éligible dans le cadre de plans visant à offrir un service téléphonique et un service de télécommunications à prix réduit aux personnes à faibles revenus.

    « Nous sommes heureux que la commission a confirmé que les satellites Starlink doivent être fiables et sûrs, et a également reconnu la nécessité d'évaluer le risque de collision cumulatif (agrégé) présenté par l'ensemble de la constellation Starlink, a déclaré Viasat. La FCC n'a pas utilisé une approche scientifique. » Amazon a également fourni une déclaration, disant : « C'est un résultat positif qui impose des conditions claires à SpaceX, notamment l'obligation de rester en dessous de 580 km et d'accepter les interférences supplémentaires résultant de sa nouvelle conception ». La condition liée aux interférences « signifie que si la refonte de Starlink crée des interférences avec d'autres systèmes (y compris Kuiper), il incombe à SpaceX de modifier ses opérations ou d'accepter l'impact sur son service », a déclaré un porte-parole d'Amazon.

    Alors que SpaceX n'a demandé que des orbites comprises entre 540 et 570 km, Amazon a déclaré qu'il avait demandé la limite stricte de 580 km car « les satellites de SpaceX ont une tolérance orbitale de +/- 30 km ». Amazon prévoit d'utiliser des orbites aussi basses que 590 km dans sa constellation Kuiper. « Ces conditions répondent à nos principales préoccupations concernant la sécurité et les interférences dans l'espace, et nous apprécions le travail de la commission pour maintenir un environnement sûr et compétitif en orbite », a déclaré Amazon.

    En ce qui concerne le système autonome d'évitement des collisions de SpaceX, que la société a temporairement désactivé ce mois-ci pour coordonner une manœuvre d'évitement des collisions avec un satellite OneWeb, la FCC a déclaré qu'aucune des sociétés « ne soulève de préoccupations spécifiques ou particulières qui justifient une enquête supplémentaire à ce stade ». Les questions concernant le système automatisé de SpaceX, a déclaré la FCC, « pourraient être traitées par une coordination de bonne foi entre les opérateurs ».

    Le déplacement des satellites Starlink à des altitudes plus basses est un atout pour les astronomes, qui se plaignent depuis des années que les satellites de SpaceX reflètent la lumière du soleil lors des observations nocturnes au sol et entachent les images du cosmos de traînées lumineuses gênantes lorsqu'ils passent en orbite. L'abaissement de l'altitude des satellites les place davantage dans l'ombre de la Terre par rapport au Soleil.

    Source : FCC

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette autorisation accordée à SpaceX pour réduire l'altitude des satellites ?

    Voir aussi :

    SpaceX reçoit l'autorisation de commencer à fournir l'Internet Starlink en France, alors qu'Elon Musk affirme que les débits Internet de Starlink vont doubler cette année pour atteindre 300 Mbps

    Des astronomes appellent à une action en justice contre la pollution lumineuse de SpaceX, craignant que l'afflux de satellites sur l'orbite terrestre ne rende les observations plus difficiles au sol

    SpaceX demande à la FCC d'autoriser 5 fois plus de terminaux Internet pour les satellites Starlink, près 700 000 personnes seraient déjà intéressées par le service Internet par satellite Starlink

    SpaceX commence à accepter des précommandes de 99 $ pour son service Internet Starlink, tandis que des FAI trouvent que l'offre sera trop lente pour satisfaire aux exigences du financement de la FCC
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #493
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 111
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 111
    Points : 148 686
    Points
    148 686
    Par défaut Le service Internet par satellite Starlink obtient 500 000 précommandes, selon Musk
    Le service Internet par satellite Starlink obtient 500 000 précommandes
    et n'anticipe aucun problème technique pour répondre à la demande selon Elon Musk

    SpaceX a reçu plus de 500 000 précommandes pour son service Internet par satellite Starlink et n'anticipe aucun problème technique pour répondre à la demande, a déclaré mardi le fondateur Elon Musk. « La seule limitation est la forte densité d'utilisateurs dans les zones urbaines », a tweeté Musk, en réponse à un message selon lequel les dépôts de 99 $ que SpaceX a pris pour le service étaient entièrement remboursables et ne garantissaient pas le service.

    Starlink est le programme de SpaceX projetant de fournir une connexion Internet à haut débit depuis l’espace. En octobre, SpaceX a lancé une bêta publique aux États-Unis en envoyant des invitations par courriels. Dans son message, SpaceX a évoqué :
    • des vitesses estimées de 50 Mb/s à 150 Mb/s ;
    • une latence estimée de 20 à 40 ms ;
    • quelques interruptions de la connectivité à prévoir ;
    • 499 $ pour l'antenne réseau à commande de phase et le routeur ;
    • un abonnement de 99 dollars par mois.

    Par ailleurs, SpaceX a aussi publié une application sur l’App Store pour iOS et sur Google Play pour Android. L'application permet à un utilisateur de se connecter au service et de le configurer, d'effectuer des tests de vitesse et de résoudre les problèmes de connectivité.

    La société a ensuite commencé à accepter des précommandes de 99 $ pour Starlink début février, bien que SpaceX ait souligné que les précommandes étaient « entièrement remboursables », notant en petits caractères que le fait de verser un acompte ne garantissait pas l'accès au service : « Selon le lieu, certaines commandes peuvent prendre 6 mois ou plus pour être exécutées. Le fait de verser un acompte ne garantit pas le service », indique le système de précommande. Les précommandes sont disponibles au même prix que celui pratiqué dans la version bêta en cours, qui est limitée à certaines régions du nord des États-Unis et du sud du Canada. Par ailleurs, le service sera d'abord offert à ceux qui auront précommandé aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.

    Par ailleurs, le même mois, SpaceX a révélé dans un dépôt auprès des régulateurs fédéraux que Starlink avait « plus de 10 000 utilisateurs aux États-Unis et à l'étranger ». SpaceX devrait avoir une capacité de plusieurs millions de clients aux États-Unis – la société a l'autorisation de déployer jusqu'à 1 million de petites antennes paraboliques comme terminaux d'utilisateurs et demande à la FCC l'autorisation de porter le niveau de déploiement maximum à 5 millions de ces antennes.

    « À ce jour, plus d'un demi-million de personnes ont passé une commande ou fait un dépôt pour bénéficier de Starlink », a déclaré l'ingénieur des opérations de SpaceX Siva Bharadvaj lors de la diffusion Web de lancement de sa 26ème mission Starlink.

    Bien que l'annonce de SpaceX de plus d'un demi-million de commandes indique une demande croissante pour son service, on ne sait pas combien d'entre elles deviendront des utilisateurs mensuels ou se trouveront dans des zones desservies par Starlink. Bien que le service soit conçu pour atteindre n'importe quel endroit sur Terre, la « [seule] limite est la forte densité d'utilisateurs dans les zones urbaines », a tweeté Musk mardi, ajoutant que « très probablement, tous les 500 000 initiaux recevront un service. Le défi sera plus important lorsque nous allons entrer dans la gamme de plusieurs millions d'utilisateurs ».

    Nom : deux.png
Affichages : 2359
Taille : 20,1 Ko

    La situation hors des États-Unis

    SpaceX a reçu au début de l'année l'autorisation de l'autorité britannique de régulation des communications (Ofcom) pour déployer et commercialiser Starlink dans le pays. L'entreprise a alors envoyé des kits Starlink aux personnes retenues pour participer au test bêta public. Des utilisateurs des zones rurales qui participent au test bêta ont déclaré fin février avoir atteint des vitesses de navigation et de téléchargement « incroyables » avec le service Internet par satellite d'Elon Musk.

    Les premiers testeurs ont affirmé cette semaine avoir atteint des vitesses de téléchargement allant jusqu'à 215 mégabits par seconde (Mb/s), ce qui leur a permis de faire des choses qu'ils ne pouvaient pas faire auparavant, comme la diffusion en continu à partir de plusieurs appareils en même temps. Par exemple, Aaron Wilkes, qui vit à Bredgar, dans le Kent, a déclaré que la ligne fixe de son foyer atteignait environ 20 mégabits par seconde. Ceci est nettement inférieur à une moyenne nationale de 71,8 Mb/s qu'aurait signalée l'Ofcom en mai 2020. Il a aussi ajouté qu'il arrive que la vitesse se situe entre 0,5 et 1 Mb/s.

    Il estime que de telles vitesses rendent presque impossible la diffusion en continu de Netflix ou le téléchargement de gros jeux vidéo. « Nous avons déménagé dans ce petit village et nous avons eu un mal de chien quand nous avons eu notre lente connexion ici », a-t-il déclaré. Mais en utilisant Starlink désormais, Wilkes reçoit en moyenne 175 Mb/s, et jusqu'à 215 Mb/s parfois, ce qui signifie que les jeux peuvent être téléchargés en un peu plus d'une heure. « La possibilité de télécharger du contenu aussi rapidement par rapport à notre ligne BT standard est incroyable », a déclaré Wilkes.

    Alors que SpaceX n'avait lancé qu'à ce moment 1 000 satellites sur les 42 000 prévus, le service semblait respecter les promesses initiales de la société. De plus, la société a déjà lancé des tests dans trois pays : les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni.

    L'arrivée en France de Starlink ne fait plus aucun doute. L'Arcep, autorité de régulation des télécoms, a accordé une licence d'utilisation de fréquences à SpaceX pour l'exploitation de son réseau Internet satellitaire Starlink en France. Comme le rappelle l'Arcep, son rôle est ici « d'étudier et d'autoriser, le cas échéant, l’exploitation des fréquences déjà enregistrées à l’Union internationale des télécommunications (UIT) au niveau spatial » pour le territoire national. En effet, il est de son ressort d'affecter officiellement les fréquences utilisées à Starlink, en fixant les conditions dans lesquelles ces dernières doivent être exploitées.

    Nom : un.png
Affichages : 2385
Taille : 105,8 Ko

    L'UE ne veut pas laisser l'Internet satellitaire à Starlink

    Début janvier, Bruxelles a commandé une étude de faisabilité à de grands noms européens comme Airbus, Thalès, Orange ou Eutelsat pour concevoir un service d’Internet satellitaire européen destiné à stimuler l’économie numérique et réduire la fracture numérique. La nouvelle initiative qui vise à renforcer la souveraineté digitale de l’Europe est annoncée alors que SpaceX entend proposer à long terme un accès généralisé à l'Internet par satellite via son service Starlink.

    L'étude de faisabilité devrait avoir une durée d'un an, coûtera 7,1 millions d'euros et est destinée à concevoir un système spatial indépendant de communications propre à l’Union européenne. Elle est confiée à un consortium de fabricants et d’opérateurs de satellites, d’un opérateur de télécommunication et du fournisseur européen de services de lancement afin d’étudier la conception, le développement et le lancement d’un système spatial européen de communications.

    Cette étude a pour but d’évaluer la faisabilité de cette nouvelle initiative destinée à renforcer la souveraineté digitale de l’Europe et à fournir une connectivité sécurisée à ses citoyens, ses entreprises commerciales et ses institutions publiques. Comme le projet Starlink, le système aura également pour mission d’assurer une couverture, à l’échelle mondiale, des zones rurales et des zones blanches. Une fois validé, ce nouveau projet phare de l’Union européenne, qui s’inscrit dans la lignée des programmes Copernicus et Galileo, exploitera pleinement les synergies et le potentiel technologique des industries numérique et spatiale, a écrit Orange l’un des géants européens a qui a été confié l’étude.

    « Cette étude aura pour but d’évaluer la faisabilité de cette nouvelle initiative destinée à renforcer la souveraineté digitale de l’Europe et à fournir une connectivité sécurisée à ses citoyens, ses entreprises commerciales et ses institutions publiques », indique l'Union européenne. Et d'indiquer que ce nouveau système aura, comme Starlink, pour vocation « d’assurer une couverture, à l’échelle mondiale, des zones rurales et des zones blanches ».

    Les acteurs de la technologie sélectionnés par Bruxelles pour mener à bien cette étude sont : Airbus, Arianespace, Eutelsat, Hispasat, OHB, Orange, SES, Telespazio et Thales Alenia Space. Il leur revient de concevoir le futur système spatial européen à même de fournir des services sécurisés de communication aux États membres de l'UE, « ainsi qu’une connectivité à large bande pour les citoyens, les entreprises et les secteurs de la mobilité européens, renforçant ainsi la souveraineté numérique de l’Union ».

    « La phase d’étude attribuée par la Commission européenne permettra plus particulièrement de définir les besoins des utilisateurs, la mission du système, une conception architecturale préliminaire et un concept de prestation de services, ainsi que les estimations budgétaires afférentes », a précisé la Commission européenne. « Un programme de partenariat public-privé (PPP) sera envisagé et évalué au cours de cette phase ».

    L’étude examinera la façon dont ce système spatial pourrait améliorer les infrastructures critiques, actuelles et futures, y compris les réseaux terrestres. Elle évaluera également la manière de se connecter à ces infrastructures pour renforcer les capacités de l’Union en matière d’accès au cloud et pour fournir des services numériques de manière indépendante et sécurisée, des caractéristiques essentielles pour susciter la confiance vis-à-vis de l’économie numérique et garantir l’autonomie stratégique et la résilience de l’Europe. Le projet a été initié par le commissaire européen à l'industrie, Thierry Breton, ancien directeur de la technologie et ministre français des Finances.

    Source : Elon Musk
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #494
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 098
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 098
    Points : 14 393
    Points
    14 393
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    « La seule limitation est la forte densité d'utilisateurs dans les zones urbaines »
    Souvent dans les villes il y a la fibre optique qui arrive, donc il y a peu de chance que beaucoup d'utilisateurs du service internet de Starlink soit dans la même zone urbaine.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Début janvier, Bruxelles a commandé une étude de faisabilité à de grands noms européens comme Airbus, Thalès, Orange ou Eutelsat pour concevoir un service d’Internet satellitaire européen destiné à stimuler l’économie digitale et réduire la fracture numérique. La nouvelle initiative qui vise à renforcer la souveraineté digitale de l’Europe est annoncée alors que SpaceX entend proposer à long terme un accès généralisé à l'Internet par satellite via son service Starlink.
    Premièrement on doit parler d'économie numérique et de souveraineté numérique (un peu comme on parle de fracture numérique), sinon on parle de doigt et ça ne veut rien dire. (ça me fait rigoler d'être chiant sur le vocabulaire, mais ça fait pas marrer tout le monde )

    Les gens qui observent le ciel la nuit vont être fâchés après l'UE. Comme si il n'y avait pas déjà assez de satellites en orbite… Il y a déjà des gros projets d'internet par satellite :
    - Starlink
    - Projet Kuiper
    - OneWeb (SoftBank, Virgin et Qualcomm)
    Si chacun envoi 42 000 satellites, ça va être le bordel, il ne manquerait plus que la Chine fasse pareille.
    Keith Flint 1969 - 2019

  15. #495
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Tourneur Fraiseur
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 231
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Tourneur Fraiseur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 231
    Points : 12 964
    Points
    12 964
    Par défaut
    C'est quand même triste que comme pour Galileo, ce projet Européen de constellation de satellites internet ne consiste qu'à refaire, avec des années de retard, ce qu'on fait les USA, alors qu'on parle de la possibilité des ces constellations de satellites depuis des années.
    On manque clairement de vision et d'ambition, du coup on en est encore a lancer une étude de faisabilité alors que Starlink s’apprête à commercialiser son service.

  16. #496
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 496
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 496
    Points : 32 408
    Points
    32 408
    Par défaut Que se passe-t-il si vous essayez de pirater des films sur le service Starlink d'Elon Musk ?
    Que se passe-t-il si vous essayez de pirater des films sur le service Starlink d'Elon Musk ?
    Vous recevrez un avertissement et votre abonnement pourrait être résilié

    Starlink est le programme de SpaceX projetant de fournir une connexion Internet à haut débit depuis l’espace aux habitants dans les endroits les plus reculés de la Terre. En octobre, SpaceX a lancé une bêta publique aux États-Unis et plusieurs utilisateurs testent le service en ce moment. Starlink mettra en garde les utilisateurs contre le téléchargement de torrents ou de contenus protégés par le droit d'auteur, et un abonné de Starlink aux États-Unis, connu sous le nom d'utilisateur "substrate-97" sur un réseau social, l’a récemment appris. En effet, il a indiqué qu'il téléchargeait du contenu piraté sans VPN pour voir ce qui se passerait, et il a reçu un avertissement de la société dont il a publié une capture d'écran.

    Si vous essayez de pirater ouvertement des films sur le service Internet par satellite Starlink de SpaceX, préparez-vous à recevoir un avertissement de la société vous demandant d'arrêter. L’abonné de Starlink, qui a tenté l’expérience, était curieux de savoir si SpaceX appliquait sa politique contre le téléchargement de contenu protégé par le droit d'auteur. Il s'avère que c'est le cas. Voici, ci-dessous, l'avertissement contre le piratage que l’abonné substrate-97 a reçu de SpaceX.

    Nom : S01.png
Affichages : 18889
Taille : 96,3 Ko

    Dans un avis à l’abonnée, Stralink écrit : « Nous devons insister pour que vous et/ou les autres personnes utilisant votre service Starlink s'abstiennent de télécharger illégalement du contenu protégé par des droits d'auteur. Le téléchargement de matériel protégé par le droit d'auteur sans licence peut entraîner la suspension ou la résiliation de votre service, et vous exposer à des poursuites judiciaires de la part du propriétaire du contenu ».

    Substrate-97, qui est basé aux États-Unis, a déclaré dans son post qu'il faisait délibérément du torrent sur Starlink pour voir ce qui se passerait. Un téléchargement de fichier pour une "émission de CBS" a fini par déclencher l'avertissement. « Je le fais depuis que j'ai Starlink, donc depuis deux mois », a ajouté substrate-97. « C'est plutôt discret, cependant. J'ai finalement téléchargé quelque chose d'une entreprise Fortune 500 et ma supposition était que c'était spécifiquement cela ».

    Le fil de discussion a attiré des utilisateurs de différentes parties du monde qui se demandaient si la politique de Starlink serait différente d'un pays à l'autre. Un utilisateur qui se fait appeler Nydilien a écrit pour demander si la politique sera appliquée en Suisse, où il n'y a pas de telle restriction. « La politique de Starlink diffère-t-elle d'un pays à l'autre ? J'espère que nous n'aurons pas cette restriction ici en Suisse, où le téléchargement/piratage gratuit de matériel protégé par le droit d'auteur est légal ».

    En revanche, un utilisateur canadien a fait remarquer que les utilisateurs peuvent être poursuivis en justice pour avoir téléchargé du contenu piraté. « Au Canada, il y a des entreprises qui poursuivent carrément quiconque a une adresse IP dont elles peuvent obtenir l'adresse. C'est insensé. Il y a tellement de parents qui paient 1 500 dollars pour un téléchargement », a noté l’utilisateur connu sous le nom de Tartooth.

    On peut lire dans la section "Violation de la propriété intellectuelle d’un tiers" de la "Politique d'utilisation acceptable de Starlink" de Starlink ceci :

    SpaceX respecte les droits de propriété intellectuelle des tiers. Vous ne pouvez stocker aucun matériel ou utiliser les Services ou le Kit Starlink d'une manière qui constitue une violation des droits de propriété intellectuelle de tiers, y compris, par exemple, en vertu de la loi sur les droits d'auteur. Conformément à la Section 512 du Digital Millennium Copyright Act, SpaceX a pour politique de résilier le compte des contrevenants répétés aux droits d'auteur dans des circonstances appropriées. En outre, SpaceX se réserve expressément le droit de suspendre, de résilier ou de prendre d'autres mesures provisoires concernant les Services si, selon son seul jugement, SpaceX estime que les circonstances relatives à une violation des droits de propriété intellectuelle d'un tiers justifient une telle action.

    Le réseau à large bande Starlink d'Elon Musk, qui fonctionnera grâce à des satellites orbitaux, devrait commencer à offrir ses services en Inde en 2022, une fois qu'il aura franchi les obstacles réglementaires en cours. En Inde, la loi sur le droit d'auteur prévoit des règles similaires en matière de piratage. Les contrevenants s'exposent à une peine de prison de trois ans et à une amende pouvant aller jusqu'à 3 millions de roupies (environ 40 841 de dollars US) pour avoir visionné, téléchargé, exposé ou dupliqué un contenu illicite.

    Nom : S02.jpg
Affichages : 6472
Taille : 28,3 Ko

    L'avis révèle également que Starlink essaie d'arrêter le piratage comme les autres fournisseurs d'accès à Internet au sol : si le FAI apprend que vous téléchargez un film piraté, il peut automatiquement envoyer un avertissement à l'abonné fautif. Cela peut se produire si le détenteur des droits d'auteur suit les téléchargements de torrents pour un fichier de film. Le détenteur des droits d'auteur peut fournir au fournisseur d'accès une liste d'adresses IP associées au fichier de film piraté, en lui demandant de prendre des mesures.

    Pourtant, il n'est pas vraiment difficile de masquer sa véritable adresse IP. Bien que le piratage n’est pas recommandé, il est bien connu que vous pouvez empêcher un fournisseur d'accès à large bande d'enregistrer votre trafic Internet en utilisant un VPN, qui peut chiffrer la connexion. Un VPN peut également modifier l'adresse IP de votre ordinateur. Par conséquent, un utilisateur de Starlink peut toujours théoriquement pirater du contenu sur le service, à condition de ne pas le faire ouvertement.

    « C'est honnêtement hilarant. C'est comme si un professeur voyait un enfant tricher pendant un test et disait "Allez mon pote, tu dois mieux tricher que ça" », a commenté un autre utilisateur connu sur le pseudo Neocactus.

    Si Starlink exploite plus de 1 300 satellites en orbite, l'Internet lui-même provient de stations terrestres connectées à des réseaux locaux en fibre optique.

    Elon Musk a indiqué que Starlink offrira une vitesse allant jusqu'à 300 Mbps et sera également mobile, ce qui sera particulièrement utile aux utilisateurs disposant de zones de réseau réduites. Actuellement, Starlink accepte les précommandes sur son site Web moyennant un dépôt remboursable de 99 dollars. Cependant, il ne garantit pas les services à ses utilisateurs. Pour l'instant, le PDG de SpaceX Elon Musk a déclaré que Starlink a reçu plus d'un demi-million de précommandes dans le monde entier, et qu'il ne prévoyait aucun problème technique pour répondre à la demande.

    « La seule limite est la forte densité d'utilisateurs dans les zones urbaines », a tweeté Elon Musk, en réponse à un post d'un journaliste de CNBC qui affirmait que les dépôts de 99 dollars demandés par SpaceX pour le service étaient entièrement remboursables et ne garantissaient pas le service. SpaceX n'a pas fixé de date pour le lancement du service Starlink.

    Hors des États-Unis, SpaceX a reçu au début de l'année l'autorisation de l'autorité britannique de régulation des communications (Ofcom) pour déployer et commercialiser Starlink dans le pays. L'entreprise a alors envoyé des kits Starlink aux personnes retenues pour participer au test bêta public. Des utilisateurs des zones rurales qui participent au test bêta ont déclaré fin février avoir atteint des vitesses de navigation et de téléchargement « incroyables » avec le service Internet par satellite d'Elon Musk.

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Au Royaume-Uni, des habitants de zones rurales déclarent que Starlink d'Elon Musk offre un haut débit "incroyable", le service est disponible dans le pays depuis le début de l'année
    SpaceX prévoit un service téléphonique Starlink, une batterie de secours, et un accès pour les gens à faible revenu, ainsi que « les applications vocales autonomes dans le réseau Starlink »
    Le service Internet par satellite Starlink d'Elon Musk a été approuvé au Royaume-Uni, et les utilisateurs reçoivent déjà leurs kits bêta
    Le service Internet par satellite Starlink obtient 500 000 précommandes, et n'anticipe aucun problème technique pour répondre à la demande selon Elon Musk
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #497
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    114
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 114
    Points : 390
    Points
    390
    Par défaut
    Qu’en pensez-vous ?

    Connaissez vous NordVPN ?
    C'est en gros ce qui arrivera, un peu comme avec Hadopi.

  18. #498
    Membre averti
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    119
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 119
    Points : 316
    Points
    316
    Par défaut
    C'est pas très "neutralité du net"-friendly tout ça...
    Développeur / Formateur
    Tutoriels AngularJS / Node.js sur ma chaîne Youtube : http://www.youtube.com/user/DevDuFutur

  19. #499
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 1
    Points : 2
    Points
    2
    Par défaut
    Parler de droits d 'auteurs par un pays qui ne les respecte quasi pas, c'est un peu se foutre de la "gueule du monde".

  20. #500
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Tourneur Fraiseur
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 231
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Tourneur Fraiseur

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 231
    Points : 12 964
    Points
    12 964
    Par défaut
    Citation Envoyé par palnap Voir le message
    C'est pas très "neutralité du net"-friendly tout ça...
    Tout dépend les méthodes employées pour détecter le téléchargement. D'après ce que dit le mail, la violation des droits d'auteur a été rapportée par l'ayant droit, ce qui laisse supposer que ce n'est pas Space X qui as eu recours a une inspection du contenu. Il est probable que le systeme employé soit similaire a ce que fait la HADOPI chez nous. Pas besoin d'inspection de flux au niveau du FAI pour détecter certains usages illicites, Space X ne fait juste que relayer la réclamation d'un tiers.

    Citation Envoyé par philippeBen Voir le message
    Parler de droits d 'auteurs par un pays qui ne les respecte quasi pas, c'est un peu se foutre de la "gueule du monde".
    Tout d'abord SpaceX est une société pas un pays. Ensuite les USA sont loin d'être le pire des pays en matière de respect des droits d'auteurs.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 19/07/2010, 16h25
  2. [applet]utilser des infos pour les traiter dans une servlet
    Par jeromejanson dans le forum Applets
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/03/2010, 23h22
  3. Des classes pour les liens en CSS
    Par Invité dans le forum Mise en page CSS
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2005, 14h31
  4. [debutant][JNI]Stocker des objet pour les rappeler plus tard
    Par Celenor dans le forum Entrée/Sortie
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/03/2004, 01h28

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo