IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Mobiles Discussion :

L'addiction à l'iPhone peut entraîner des troubles émotionnels, cognitifs et physiologiques


Sujet :

Mobiles

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Data Consultant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 482
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Data Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 482
    Points : 78 537
    Points
    78 537
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut L'addiction à l'iPhone peut entraîner des troubles émotionnels, cognitifs et physiologiques
    L'addiction à l'iPhone peut entraîner des troubles émotionnels, cognitifs et physiologiques , d'après les résultats d'une recherche.

    Une étude publiée ce mois-ci par le Journal of Computer-mediated Communication s'est intéressé à savoir ce que devient un individu lorsqu'on le sépare de son iPhone. La recherche a été réalisée par un trio de chercheurs respectivement spécialisés dans l’étude des effets psychologiques de réseaux sociaux et mobiles, le journalisme ; et la communication de masse et les sciences cognitives.

    La problématique de l'étude est de savoir « quelles réponses physiologiques se produisent lorsque les élèves font un test et sont incapables de répondre à leur iPhone qui sonne ? Est-ce que l'anxiété de ne pas être en mesure de répondre à son iPhone affecte les performances pour le test ? » Ou encore, lorsque vous siégez à une conférence, et que vous n'êtes pas autorisé à répondre à un appel sur votre iPhone, quelles réponses physiologiques sont induites?

    L'étude concernait 208 étudiants en journalisme dans une grande université des États-Unis. Ils ont invité à remplir un questionnaire en ligne sur leur utilisation des réseaux sociaux, avec l'objectif inavoué d'identifier les propriétaires d'iPhone. L'iPhone, parce que sur les 136 étudiants qui se sont inscrits, 117 avaient un iPhone.

    Parmi les inscrits, seulement 41 ont accepté d'aller à l'étape suivante qui consistait à jouer à des puzzles de recherche de mots, et chacun a signé un formulaire de consentement qui comprenait la remise de leur numéro de téléphone mobile.

    Les élèves ont été subdivisés en 2 groupes A et B, et chaque groupe devait passer 2 tests, un avec iPhone et l'autre sans iPhone. Le groupe A a pris son premier test avec iPhone et le 2e test sans iPhone, tandis que pour le 2e groupe, c'était l'inverse.

    La règle du jeu était que les sujets n'avaient pas le droit de répondre aux appels téléphoniques pendant le test. Un gadget sans fil a aussi été attaché au poignet de chaque élève pendant les essais, le gadget permettait de mesurer les niveaux de pression artérielle et la fréquence cardiaque. Les mesures ont été prises au début, une autre série après que les universitaires aient secrètement appelé sur l'iPhone des sujets, qui ne pouvaient pas décrocher leurs téléphones.

    Pour éviter tout soupçon chez les sujets, les chercheurs ont fait croire au groupe A, après leur premier test, que l'iPhone a interféré avec le gadget, donc ils devaient faire le 2e test sans leurs téléphones. L'iPhone a ensuite été éloigné de quelques mètres des élèves. Ils n’ont cependant pas manqué de vérifier que leurs téléphones n'étaient pas en mode silencieux avant de s'en éloigner.

    Quant au groupe B, qui a passé le premier test sans iPhone, on leur a fait d'abord croire que l'iPhone interférait avec le gadget pour qu'ils prennent le premier test avec leurs iPhones loin d'eux. Après le test, on leur a annoncé que l'iPhone ne présentait aucun danger s'il était sur vibreur seul, donc ils pouvaient faire le test 2 avec leurs smartphones.

    Après l’expérience, on note que lorsque les utilisateurs d'iPhone ont été incapables de répondre à leur iPhone qui sonnait pendant le test, la fréquence cardiaque et la pression artérielle ont augmenté, par conséquent, ils ont ressenti de l’anxiété et un désagrément accru qui a eu des effets négatifs sur leur physiologie et sur leur cognition.

    Ces résultats suggèrent que les effets psychologiques et physiologiques négatifs sont associés à la séparation de l'iPhone et de l'incapacité de répondre à votre iPhone lors de tâches cognitives.

    Source : Wiley Online Library

    Et vous ?

    Que pensez-vous des résultats de l’étude ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé Avatar de Max Lothaire
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2014
    Messages
    155
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2014
    Messages : 155
    Points : 578
    Points
    578
    Par défaut
    Est-ce que ces chercheur ont effectuer ces test sur des sujet ayants d'autre type de téléphone ?

    Parce que si l'étude porte sur l'addiction à l'iphone, je suis surpris de voir qu'on ne semble pas le comparer à d'autre modèle. Surtout que l'addiction au téléphone portable est loin d'être nouveau.

  3. #3
    Expert éminent sénior

    Femme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    5 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 5 154
    Points : 16 967
    Points
    16 967
    Par défaut
    Cela dit, ca aurait probablement été pareil avec un téléphone normal. L'anxiété lié à un appel qu'on ne peut pas prendre, et dont on ignore la nature, est réelle.

    Par contre, j'aurai aimé savoir si ces facteurs étaient déjà présent avant les faux appels.
    Mes principes de bases du codeur qui veut pouvoir dormir:
    • Une variable de moins est une source d'erreur en moins.
    • Un pointeur de moins est une montagne d'erreurs en moins.
    • Un copier-coller, ça doit se justifier... Deux, c'est un de trop.
    • jamais signifie "sauf si j'ai passé trois jours à prouver que je peux".
    • La plus sotte des questions est celle qu'on ne pose pas.
    Pour faire des graphes, essayez yEd.
    le ter nel est le titre porté par un de mes personnages de jeu de rôle

  4. #4
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 288
    Points
    2 288
    Par défaut
    Citation Envoyé par Max Lothaire Voir le message
    Est-ce que ces chercheur ont effectuer ces test sur des sujet ayants d'autre type de téléphone ?

    Parce que si l'étude porte sur l'addiction à l'iphone, je suis surpris de voir qu'on ne semble pas le comparer à d'autre modèle. Surtout que l'addiction au téléphone portable est loin d'être nouveau.
    J'irais même plus loin : je me demande quelle pertinence a cette étude si elle ne porte que sur les appels téléphoniques. Téléphoner n'est qu'une des nombreuses fonctionnalités d'un smartphone et donc d'un iPhone. Une fonctionnalité finalement assez mineure. C'est une étude qu'on aurait déjà pu faire avec un Nokia 3310...

  5. #5
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    104
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 104
    Points : 365
    Points
    365
    Par défaut
    Une collégue ayant un téléphone sans pomme croqué ne peux être séparé de son téléphone plus de 2 min. Au point que pour rire (ou pas) elle l'appel "Ma vie".


    Bref c'est un article anti-Apple commander par samsung et relation avec le syndicat des producteur de mandarine pour prouver la nocivité des iPhone ^^

  6. #6
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    33
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 33
    Points : 72
    Points
    72
    Par défaut
    Je ne comprends pas l'intérêt de cette étude. De plus comme dit plus haut, ça m'étonnerait que ce soit l’apanage de l'iPhone.

  7. #7
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 878
    Points
    7 878
    Par défaut
    Comme dit par d'autres, cette étude n'apporte rien de nouveau car l'addiction au téléphone est connue depuis longtemps et le stress généré par un appel en absence aussi

    Bref, cela aurait pu avoir un intérêt s'ils avaient tenté de varier les "stimulus" pour en mesurer les différences sur les sujets : sonnerie vs vibreur, appel vs notification, tel dans le champ de vision vs tel masqué, sonnerie du tel du sujet vs sonnerie d'un tel inconnu, etc.
    Avec ça, on aurait peut être fait avancé un peu le débat surtout vis à vis des objets connectés qui vont multiplier les notifications en tout genre et cela aurait été une façon intéressante d'anticiper les impacts sur les personnes

  8. #8
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    99
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 99
    Points : 303
    Points
    303
    Par défaut
    Et comme dit dans l'article le panel d'étudiants de départ n'a pas été sélectionné sur le critère IPhone.
    Le panel des élèves ayant finalement passé le test était très majoritairement des IPhonistes, l'étude ne peut pas tirer de conclusions sur d'autres modèles. C'est pas plus compliqué que ça.

    Le panel de départ serait biaisé par le fait que dans cette école de journalisme, les étudiants seraient majoritairement des apple-maniacs, et là c'est bien la preuve d'un complot d'Apple et des institutions et médias pour nous convertir à la pomme.

  9. #9
    Nouveau Candidat au Club
    Femme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    215
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique
    Secteur : Arts - Culture

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 215
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Je dirai plutôt que des troubles émotionnels, cognitifs et physiologiques entraine une addiction a l'IPhone.

  10. #10
    Membre expert
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 3 000
    Points
    3 000
    Par défaut Si je peux me permettre un peu d'ethnographie...
    Dans le patelin où je suis, le Paraguay, c'est un désastre au niveau humain : la culture c'est zéro, la curiosité c'est zéro, le désir d'apprendre c'est zéro, le désir de travailler et, même, tout simplement de gagner de l'argent (j'ai bien dit gagner, pas voler ou trafiquer) c'est zéro itou. Et qu'on ne vienne pas me dire "t'exagèèèèère", ça fait trois ans que j'y vis je prétend commencer à connaître.

    Ceci étant posé voyons la question des smartphones (pas seulement la marque à la pomme de Turing). C'est une calamité ! Ils ont ce truc vissé dans la main en permanence, il le regarde même en conduisant leur moto (sans casque et n'importe comment) ! C'est dire l'addiction délirante ! Avec une proportion plus forte pour l'élément féminin. Les d'jeun'z se réunissent parfois et on les voit "ensembles" mais chacun le nez dans son smartphone. Pourquoi se sont ils réunis vu qu'ils n'ont absolument rien à se dire et ne décollent pas de leur joujou, mystère (j'ai dit ethnographie, pour l'ethnologie c'est plus costaud). De plus ils n'achètent même pas un étui de protection à leur joujou fétiche, donc il le font tomber assez souvent et il se casse. Devant aller à Asunción (56 km depuis mon patelin) j'ai trimballé avec moi le fils d'un voisin. 23 ans environ. C'était loupé pour le papotage ! Tout le long du trajet (long, vu que ça circule mal) il ne m'a pas adressé une seule fois la parole et a passé tout son temps le nez sur son smartphone (par observation c'est Facebook à 95 % du temps). Arrivé à Asunción il bousculait même les passants toujours le nez dans son smartphone. Y a-t-il un psychiatre dans la salle ? C'est grave, docteur ?

    En Argentine le niveau est nettement plus élevé et donc on voit nettement moins de smartphones dans les pattes des gens.

    Au Chili le niveau est encore plus élevé et les smartphones se voient rarement (ils attendent sagement, dans une poche, qu'on les appelle).
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  11. #11
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de bouye
    Homme Profil pro
    Information Technologies Specialist (Scientific Computing)
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    6 671
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : Nouvelle-Calédonie

    Informations professionnelles :
    Activité : Information Technologies Specialist (Scientific Computing)
    Secteur : Agroalimentaire - Agriculture

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 6 671
    Points : 22 479
    Points
    22 479
    Billets dans le blog
    50
    Par défaut
    Et pourquoi uniquement l'addiction a l'iPhone et pas avec n'importe quel autre gadget électronique (tablette, console portable, bracelet de course), mécanique (montre, moto, voiture) ou autre (lunettes, chaussures, bijoux) ???

    J'connais des gens qui déprimeraient grave si on leur enlever soudainement la moto ou la voiture qu'ils passent tout leur temps a tuner ou a bichonner...
    Même mon grand-père, pas du tout gadgetophile, a bien déprimé quand on lui a retiré son cabanon dans lequel il bricolait, le carré de salades qu'il binait tout le temps, sa tondeuse motorisée ou encore son voilier (cause avec l'age et un AVC, il ne voyait plus bien ni ne pouvait plus faire ces activités seul).

    Bref, une étude bien bidon... qui ne fait que confirmer que de manière générale, on devient accros a ce qui nous procure du plaisir et qu'on est anxieux ou stressé quand on nous le retire ou nous indique que cette chose peut nous faire du mal.
    ARTE avait fait un reportage intéressant sur l'iPhone il y a quelques années dans lequel un psychologue expliquait que l'utilisateur devenait "amoureux" de son téléphone (et que tant la finition que le marketing d'Apple accentuait encore la chose) et avait la même réaction affective qu'envers une autre personne. Évidement, cela peut fonctionner également avec les téléphones d'une autre marque...
    Merci de penser au tag quand une réponse a été apportée à votre question. Aucune réponse ne sera donnée à des messages privés portant sur des questions d'ordre technique. Les forums sont là pour que vous y postiez publiquement vos problèmes.

    suivez mon blog sur Développez.

    Programming today is a race between software engineers striving to build bigger and better idiot-proof programs, and the universe trying to produce bigger and better idiots. So far, the universe is winning. ~ Rich Cook

  12. #12
    Membre régulier
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    84
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 84
    Points : 102
    Points
    102
    Par défaut
    Et dire qu'il y a des gens payés pour faire ce genre d'étude. Si les résultats présentés ici se limitent à
    Ces résultats suggèrent que les effets psychologiques et physiologiques négatifs sont associés à la séparation de l'iPhone et de l'incapacité de répondre à votre iPhone lors de tâches cognitives.
    c'est tout bonnement du foutage de gueule. En tout état de cause, ils ont enfoncé une porte ouverte. Je me demande même s'il y avait une porte à enfoncer.

  13. #13
    Rédacteur
    Avatar de Franck.H
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    6 951
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Haut Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 6 951
    Points : 12 449
    Points
    12 449
    Par défaut
    D'en arriver à ce point, faut consulter
    Mon Site
    Ma bibliothèque de gestion des chaînes de caractères en C

    L'imagination est plus importante que le savoir. A. Einstein

    Je ne répond à aucune question technique par MP, merci d'avance !

  14. #14
    Modérateur
    Avatar de ToTo13
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    5 791
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Etats-Unis

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 5 791
    Points : 9 857
    Points
    9 857
    Par défaut
    Etude bien entendu incomplète car ne reposant que sur un seul type de téléphone.
    C'est plutôt la dépendance à nos smartphones qui est en cause, pas l'iPhone.
    Donc article inutile à ce stade (car uniquement orienté) et inutile de le mentionner dans DVP.
    Consignes aux jeunes padawans : une image vaut 1000 mots !
    - Dans ton message respecter tu dois : les règles de rédaction et du forum, prévisualiser, relire et corriger TOUTES les FAUTES (frappes, sms, d'aurteaugrafe, mettre les ACCENTS et les BALISES) => ECRIRE clairement et en Français tu DOIS.
    - Le côté obscur je sens dans le MP => Tous tes MPs je détruirai et la réponse tu n'auras si en privé tu veux que je t'enseigne.(Lis donc ceci)
    - ton poste tu dois marquer quand la bonne réponse tu as obtenu.

  15. #15
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2011
    Messages
    12
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2011
    Messages : 12
    Points : 12
    Points
    12
    Par défaut
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    J'irais même plus loin : je me demande quelle pertinence a cette étude si elle ne porte que sur les appels téléphoniques. Téléphoner n'est qu'une des nombreuses fonctionnalités d'un smartphone et donc d'un iPhone. Une fonctionnalité finalement assez mineure. C'est une étude qu'on aurait déjà pu faire avec un Nokia 3310...
    J'irais même beaucoup beaucoup plus loin !

    Tout ce qui se présente à nous dans notre vie quotidienne et qui a une durée de "vie" limitée rends notre partie animale complètement dingue si on n'arrive pas à profiter de/saisir ce qui nous est présenté.

    C'est pas clair ? Voilà quelques exemples :

    • Le feux passe au vert, et ça fait 5 secondes que celui qui est devant continue de se curer le nez impassiblement... et vous avez envie de le pousser avec votre voiture.
    • Le piéton qui s'engage dans un grand passage clouté, exactement 4 secondes après que son feu soit passé au rouge, soit exactement 2 secondes avant que le vôtre passe au vert. Donc votre file ne va pas avancer avant 8 secondes, et le feu dure 10 secondes.
    • Le portique du parking payant vient de s'ouvrir, la machine a gardé votre ticket. Vous enclenchez la première, vous lancez le moteur, embrayez... et paf ! C'était la 3eme ! Hhahaha ! Vite !! Redémarre ! Oups ! Point mort ! Redémarre ! 1er ... (marche aussi au feu rouge quand on est le premier ou qui ça arrive à celui qui est devant).
    • L'ascenseur est enfin là, les portes s'ouvrent, mais la personne qui en sors met des plombes à réunir ses affaires et à vous laisser la place. Tant et si bien que l'on guette la fermeture des portes avec appréhension. Il ne faudrait surtout pas qu'il reparte...
    • La bouilloire vient de s'arrêter, mais vous avez les mains prises : impossible de profiter de l'eau chaude tant qu'elle l'est encore.
    • On sonne à la porte, vous attendez un colis, et vous êtes à poil.
    • Dans une porte à tambour (ou à tourniquet), vous vous empressez de sauter dedans. Mais les personnes qui sont devant vous y rentrent tout doucement, avec une poussette et des enfants qu'il faut tirer par la main. Et vous n'avez qu'une peur c'est de vous faire prendre les pieds par-derrière.
    • Les tartines qui viennent de sauter du grille-pain, qui sont bien chaude... et à ce moment-là, autre chose vous empêche d'étaler le beurre tant qu'elles sont encore chaude. Mais vous n'avez qu'une chose en tête, une chose en forme de tartine...
    • ...


    Vous voyez ce que je veux dire ?

    Alors quand le téléphone est arrivé, avec sa sonnerie qui ne dure que 30 secondes, notre cerveau, il à fait comme d'habitude. Il s'affole, parce qu'il faut tout arrêter pour y répondre.

    Pareil pour tout ce qui est social, ce qui est dans un mouvement : et si on ne réagit pas à temps, ben on n'est plus dans ce mouvement.

Discussions similaires

  1. Est-ce que l'on peut faire des thread en php?
    Par Yoteco dans le forum Langage
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/01/2007, 11h43
  2. Réponses: 24
    Dernier message: 13/11/2006, 09h00
  3. [Mysql] Peut être des vues???
    Par Floyd dans le forum Langage SQL
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/05/2006, 21h57

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo