IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

La Chine aurait bloqué l’accès à Gmail

  1. #1
    Responsable .NET

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    4 570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 4 570
    Points : 252 332
    Points
    252 332
    Billets dans le blog
    118
    Par défaut La Chine aurait bloqué l’accès à Gmail
    La Chine aurait bloqué l’accès à Gmail
    Pékin « veut isoler la Chine », selon les défenseurs de la liberté d’expression

    La Chine, déjà pointée du doigt pour son contrôle étroit d’internet, aurait bloqué le service de messagerie Gmail de Google sur le territoire.

    Selon des données de Google et de l’analyse de Dyn Research, Gmail était bloqué en Chine depuis lundi, après des mois de perturbations qui pourraient être liées à la mise en place d'un nouveau pare-feu par les autorités chinoises.

    Dyn Research, une entreprise spécialisée dans la mesure de la performance sur Internet, affirme que le service de messagerie est bloqué à partir du niveau IP, rendant le service inaccessible dans la plupart des villes de la Chine. Sur le rapport de transparence de Google, qui fournit en temps réel des informations sur l’utilisation de ses services, on peut constater une forte baisse du trafic pendant la période de Noël. Ensuite, on note une légère fluctuation du trafic avant une chute à pratiquement zéro.


    Un porte-parole de Google à Singapour a indiqué que les perturbations ne provenaient pas des services du géant de la recherche.

    « La Chine a recours à un certain nombre de techniques pour bloquer des contenus sur le web. Celle la plus utilisée est simplement le blocage d’une adresse IP. Quand vous faites cela, vous bloquez tout le contenu disponible à partir de cette adresse. », explique Earl Zmijewski, vice-président de Dyn Research, à Mashable.

    Google entretient depuis plusieurs années des relations conflictuelles avec les autorités de Pékin qui veulent avoir un contrôle total sur les contenus diffusés par les géants du Web. La Chine avait bloqué les services de l’entreprise américaine en 2009 et 2012. Google avait fait savoir en 2010 qu’elle préférait retirer son moteur de recherche de la Chine, au lieu d’autocensurer ses résultats de recherche.

    Depuis juin dernier (peu avant le 25e anniversaire de la répression du mouvement de la place Tiananmen, le 4 juin 1989), les services de Google ont été considérablement perturbés en Chine. Les internautes chinois étaient alors contraints d'utiliser des protocoles comme IMAP, SMTP et POP3, qui permettent d'accéder à ses mails sans passer par l'interface de Google. Ce qui n'est désormais plus possible.

    Un porte-parole du ministère chinois, Hua Chunying, a dit n'avoir aucune explication au blocage de Google et a assuré que Pékin cherchait à fournir les meilleures prestations possible aux investisseurs étrangers.

    « La Chine a toujours eu une attitude bienveillante et encourageante pour les investisseurs qui exercent une activité légale », a-t-il déclaré.

    Pour contourner ce blocage, les internautes chinois peuvent avoir recours à l’un des serveurs Gmail de Google disponibles dans d’autres pays. Mais, pour cela, ils doivent être en mesure de trouver l’adresse IP de l’un de ses serveurs ou utiliser un VPN basé dans un autre pays.



    Source : Mashable


    Et vous ?

    Que pensez-vous des actions de la Chine pour contrôler Internet ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Membre émérite
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    772
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 772
    Points : 2 676
    Points
    2 676
    Par défaut
    Et comme google rejette les connexions à ses services via le réseau tor, la censure ne peut qu'être efficace.

  3. #3
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    340
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 340
    Points : 788
    Points
    788
    Par défaut
    Mais bien sur utiliser un service google sous les ordre de la NSA et qui est une entreprise domicilé dans un état terroriste (USA) c'est la liberté d'expression

    Les fameux défenseur de la liberté d'expression a deux vitesse. C'est à l'instar de toutes ces ONG du style GreenPeace qui tape sur tous les autres mais jamais sur les gros pétrolier US bizarrement.

Discussions similaires

  1. Internet : la Chine aurait une arme de censure
    Par Michael Guilloux dans le forum Sécurité
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/04/2015, 20h58
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 14/03/2014, 09h11
  3. Gmail : des comptes piratés, Google pointe la Chine du doigt
    Par Gordon Fowler dans le forum Sécurité
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/06/2011, 02h04
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 21/03/2011, 17h57

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo