IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Près de 70 % des écoles en Angleterre utilisent des tablettes

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 454
    Points : 155 270
    Points
    155 270
    Par défaut Près de 70 % des écoles en Angleterre utilisent des tablettes
    Près de 70 % des écoles en Angleterre utilisent des tablettes,
    l'outil permettrait de motiver certains élèves

    Un rapport de la BBC à la demande de Tablets for School, une association caritative qui fait de la technologie en milieu scolaire son leitmotiv, affirme que près de 70 % des écoles primaires et secondaires au Royaume-Uni font usage de tablettes dans une partie des activités académiques.

    Pour constituer l’univers recherche, la BBC s’est intéressée à 671 écoles privées et publiques en Angleterre et a avancé que 68 % des écoles primaires et 69 % des écoles secondaires utilisaient des tablettes, dans une certaine mesure, dans leurs programmes scolaires. Dans pratiquement une école sur dix, chaque élève a sa propre tablette.


    L'étude a également révélé que la plus grande utilisation de la tablette a été enregistrée dans les écoles privées. D’ailleurs, la tendance est à la croissance puisque 45 % des écoles qui ne le font pas encore ont déclaré vouloir introduire bientôt l’utilisation de la tablette en milieu scolaire. Aussi, entre 2014 et 2016, le nombre de tablettes dans les écoles devrait passer de 430 000 à 900 000, un volume qui aurait donc doublé en deux ans.

    Mais qu’en est-il de l’impact sur les notes des élèves ? Le Dr Clarke, qui a fait partie du département de l’éducation à l’Université de Cambridge, estime qu’il n’est pas possible d’établir un lien définitif entre l’utilisation des tablettes en milieu scolaire et l’amélioration des résultats. Même si les chercheurs ne peuvent isoler l’impact de la technologie comme cause spécifique d’une hausse de niveau scolaire, le Dr Clarke avance que les professeurs ont fait des retours positifs, en particulier pour lorsqu’il s’agissait d’aider les élèves les moins motivés et les moins disposés à étudier à la maison ; quand les élèves rentraient chez eux avec leurs tablettes, l’implication de la famille en devenait plus grande.

    Pour le Dr Clarke, il est indéniable que le rôle joué par la technologie est appelé à grandir dans les écoles : « le type de dispositif pourrait changer mais elle (la technologie) n’est pas appelée à disparaître. Ça semblera presque ridicule que certaines d’entre elles (les écoles) n’utilisent pas la technologie », a-t-elle avancé.

    En complément d’informations, une étude menée par le National Literacy Trust et le groupe médias Pearson suggère que les écrans tactiles sont particulièrement efficaces pour aider les enfants âgés entre 3 et 5 ans à lire. Elle a également révélé que la technologie est particulièrement bénéfique au sein des groupes d'enfants où l'alphabétisation est un sujet de préoccupation : les enfants pauvres et les garçons.

    Sources : BBC, étude Litteracy Trust et Pearson

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 975
    Points
    22 975
    Par défaut
    Bonjour,

    Si j'ai bien compris, on utilise des tablettes pour "motiver" les élèves ? .

    En somme, c'est comme la télévision-nounou, quand les gamins nous casse les pieds, on les met devant la télé et on est tranquille. On laisse l'écran hypnotiser le gamin et laisser des programmes l'abrutir ( certains programmes sont même conçu pour cela, juste pour rendre l'utilisateur plus réceptif aux publicités ).

    Je ne suis pas contre les nouvelles technologie, mais là ça devient ridicule.
    Déjà au niveau de certains lobbies qui ont dû exercer une pression monstre pour que les écoles achètent leurs tablettes.
    Et ensuite parce que j'ai l'impression qu'il est plus facile d'acheter une tablette que de faire son devoir de parent ou d'enseignant voir même de réfléchir à comment améliorer le système éducatif.

    quand les élèves rentraient chez eux avec leurs tablettes, l’implication de la famille en devenait plus grande
    Cela me choque, c'est comme si les parents s'impliquaient non pas pour leur enfant mais pour la tablette.

    les enfants âgés entre 3 et 5 ans à lire
    N'est-ce pas un peu trop jeune pour utiliser une tablette ? Le but est de créer des tablettes-addictes (?).
    Plus sérieusement, n'a-t-on pas des études montrant qu'un écran à cet âge est pas/peu recommandé ?
    N'y aurait-il pas de solutions tout aussi ludique mais plus sociable ?

    N'oublions pas que n'est pas non plus la tablette qui va apprendre à la place de l'enfant. Ce n'est pas parce qu'on va lui donner une tablette qu'il aura tout à coup de super résultats.
    En revanche, éduquons ses parents et là je pense qu'on pourra facilement augmenter les résultats de l'enfant .

  3. #3
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur décisionnel
    Inscrit en
    février 2012
    Messages
    126
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur décisionnel
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2012
    Messages : 126
    Points : 155
    Points
    155
    Par défaut
    Je suis d'accord avec Neckara. Je ne pense pas qu'un élève aura de meilleur résultat en étudiant sur une tablette ou sur un support papier. Il faut juste qu'il étudie, qu'il travaille peu importe le support. La motivation est-elle vraiment liée au type de support ? Je ne pense pas.

  4. #4
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Avec un prof est motivé et impliqué, les enfants apprennent mieux
    Avec des parents impliqués, les enfants apprennent mieux
    Voilà la formule miracle et elle n'a pas changé depuis que l'école existe

    La tablette est juste un nouvel outil, ce n'est en aucun cas une solution miracle qui peut pallier aux 2 éléments cités ci-dessus

    Ensuite, si on tient absolument à faire entrer la technologie dans les écoles (personnellement, je n'en vois pas trop la nécessité), je trouve que les tableaux numériques sont nettement plus appropriés et offrent bien plus de possibilités ludiques et éducatives

  5. #5
    Expert confirmé
    Avatar de Kropernic
    Homme Profil pro
    Analyste / Programmeur / DBA
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    3 925
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste / Programmeur / DBA
    Secteur : Distribution

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 3 925
    Points : 4 219
    Points
    4 219
    Par défaut
    Citation Envoyé par aritas Voir le message
    La motivation est-elle vraiment liée au type de support ? Je ne pense pas.
    Durant mon parcours en études supérieurs, j'ai fait 2 ans de régendat en mathématiques.

    Et à propos de la motivatioin, il y a une phrase d'un des profs de pédagogie qui m'est restée. La voici :
    Citation Envoyé par Mr Chanoine
    La vraie motivation est intrinsèque.
    Peut importe donc les moyens mis en œuvre.
    Kropernic

  6. #6
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    La vraie motivation est intrinsèque.
    Oui et non
    Il est possible d'être inspiré par autrui
    La motivation peut être induite et/ou galvanisé par un mentor, un meneur, une muse, un modèle

    Après, oui, les outils n'ont strictement rien à voir là dedans
    Une feignasse avec ou sans tablette reste une feignasse
    Au mieux, on peut susciter temporairement son intérêt, mais guère plus

  7. #7
    Membre expert
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 086
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 086
    Points : 3 391
    Points
    3 391
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Oui et non
    Il est possible d'être inspiré par autrui
    La motivation peut être induite et/ou galvanisé par un mentor, un meneur, une muse, un modèle

    Après, oui, les outils n'ont strictement rien à voir là dedans
    Une feignasse avec ou sans tablette reste une feignasse
    Au mieux, on peut susciter temporairement son intérêt, mais guère plus
    Je pense perso que c'est la démotivation qui est extrinsèque. et qu'un élève pas trop motivé peut se démotiver à n'importe quel blocage, n'importe quel problème. Si la tablette lui permet de ne pas se démotiver, c'est déjà ça de gagné.

  8. #8
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 062
    Points
    1 062
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Et ensuite parce que j'ai l'impression qu'il est plus facile d'acheter une tablette que de faire son devoir de parent ou d'enseignant voir même de réfléchir à comment améliorer le système éducatif.
    Oui, moi même ayant été a l'école, un professeur qui enseigne bien aura des élèves plus attentif, des prof nuls voire con (j'en ai eu un , un prof de système, qui nous traitait de con et qui mettais 0 a tout le monde...) ceux la on se demande comment ils ont faire pour être professeurs.
    Un bon professeur c'est celui qui arrive a transformer sa matière en quelque chose de passionnant, de sympathique.

    C'est plus par rapport a la qualité du professeur qu'on apprend que par rapport au support.
    Il y'a ceux qui savent et qui aiment enseignée.
    Ceux qui aiment mais qui s'y prenne mal
    Et enfin ceux qui en ont rien a foutre.

    Il n'y a pas que le professeur, mais il joue le rôle le plus important selon moi.
    Y'a les parents aussi.

    Le système éducatif aussi devrait être revue, quel motivation il y'a a écouter un mec parlée pendant une heure et recopier son powerpoint ?
    Même avec toute la bonne volonté du monde, on dort/ on se distrait, c'est inévitable.

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Avatar de benjani13
    Homme Profil pro
    Consultant en sécurité
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    615
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en sécurité

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 615
    Points : 2 814
    Points
    2 814
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Je pense perso que c'est la démotivation qui est extrinsèque. et qu'un élève pas trop motivé peut se démotiver à n'importe quel blocage, n'importe quel problème. Si la tablette lui permet de ne pas se démotiver, c'est déjà ça de gagné.
    Justement, la tablette répondra toujours de la même manière et de fait sera adapté à un type d'élève particulièrement motivée par celle ci. C'est le rôle de l'enseignant de réussir à s'adresser et à motiver tous les élèves de la classe en adaptant ses explications et ça manière d'enseigner à chaque élève. Pour ça il faut de la pédagogie, de l'analyse, de la compréhension, et ça seul l'humain peut l'avoir.

    Donc si l'enseignent trouve que la tablette est bien adaptée pour un atelier particulier pourquoi pas, si c'est pour que l'enseignant lâche ses élèves sur les tablettes toute la journée pour avoir la paix, non!

    Sinon d'un point de vue plus pragmatique je pense qu'il y a plus important comme poste de dépense dans l'éducation que l'achat de tablettes.

  10. #10
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    1 563
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 1 563
    Points : 3 400
    Points
    3 400
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Avec un prof est motivé et impliqué, les enfants apprennent mieux
    Avec des parents impliqués, les enfants apprennent mieux
    Voilà la formule miracle et elle n'a pas changé depuis que l'école existe
    Entièrement d'accord.

    Juste petit bémol sur l'implication des parents (si c'est dit dans le sens ou ils veillent à ce qu'on fasse bien nos leçons !). J'ai toujours été contre le travail perso forcé. Il y a un temps pour étudier, suivre des règles et tout et tout, puis un temps libre où l'on laisse place à la création, aux loisirs, etc.

    Je trouve que la tablette est un très bon outil pour débuter dans ce monde "numérique". Cependant, elle risque de brouiller les limites entre le travail et le loisir, ce qui peut être préoccupant pour nos enfants.

    Sans compter les problèmes de santé (problème ou non d'ailleurs) que les écrans peuvent causer : la vue et la concentration sont extrêmement mis en avant là ou l'écoute et l'attention étaient privilégiés.

    Bref, tout ça pour dire que la plupart des craintes que l'on a sont alimentée par la "crainte du changement", je pense. ^^

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    Avatar de benjani13
    Homme Profil pro
    Consultant en sécurité
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    615
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en sécurité

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 615
    Points : 2 814
    Points
    2 814
    Par défaut
    Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
    Juste petit bémol sur l'implication des parents (si c'est dit dans le sens ou ils veillent à ce qu'on fasse bien nos leçons !). J'ai toujours été contre le travail perso forcé. Il y a un temps pour étudier, suivre des règles et tout et tout, puis un temps libre où l'on laisse place à la création, aux loisirs, etc.
    Je pense que l'implication des parents ne s'arrête pas à la surveillance des devoirs, mais aussi à ce que tu dit à savoir la découverte d'autres choses que ce soit artistique, scientifique, sportif, etc.

    Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
    Je trouve que la tablette est un très bon outil pour débuter dans ce monde "numérique". Cependant, elle risque de brouiller les limites entre le travail et le loisir, ce qui peut être préoccupant pour nos enfants.
    Sans compter les problèmes de santé (problème ou non d'ailleurs) que les écrans peuvent causer : la vue et la concentration sont extrêmement mis en avant là ou l'écoute et l'attention étaient privilégiés.
    J'ai tout de même peur du tout ludique, il faut quand même que les élèves sachent travailler sans que cela passe par un jeu ou par une joli interface. Je suis tout de même convaincu que le numérique fera son entrée de plus en plus tôt à l'école qu'on le veuille ou non.

  12. #12
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par benjani13 Voir le message
    Je pense que l'implication des parents ne s'arrête pas à la surveillance des devoirs, mais aussi à ce que tu dit à savoir la découverte d'autres choses que ce soit artistique, scientifique, sportif, etc.
    Exactement
    Des parents impliqués dialoguent avec leurs enfants et ça peut paraître une évidence mais on constate que c'est loin d'être le cas
    De même, des parents impliqués déterminent avec les enfants les meilleures activités extra scolaires et se rendent disponibles pour que l'enfant y aille
    Et puis, il y a aussi les visites lors des vacances, etc.

    Eduquer un enfant ce n'est pas juste les devoirs.

  13. #13
    Membre expert
    Avatar de Chauve souris
    Homme Profil pro
    amateur (éclairé ?)
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    1 186
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 74
    Localisation : Paraguay

    Informations professionnelles :
    Activité : amateur (éclairé ?)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 1 186
    Points : 3 018
    Points
    3 018
    Par défaut tablettes, oui, mais en chocolat
    "Il n'y a pas de recherche de savoir sans désir" dit, en substance, Sigmund Freud. Or il se trouve que cette démotivation se rencontre partout dans le monde chez la jeunitude. J'oserais même dire que c'est une tiers-mondisation des esprits car ce sont toujours les plus nuls intellectuellement et qui ne s'intéressent à rien que l'on voit, en permanence, avec le gros smartphone à la main. Observé ici (au Paraguay) alors que c'est nettement moindre dans des pays plus évolués culturellement comme le Chili.

    La grande interrogation, pour moi, est "Qu'est ce qui fait que les jeunes n'ont plus envie d'apprendre quoi que ce soit ?". C'est la seule question qui compte et elle est fondamentale ! Il n'y a rien dans le BIOS humain et, à la naissance, le petit d'homme ne sait rien faire contrairement à beaucoup d'animaux. On ne répond pas à cette importante question par l'utilisation d'un gadget électronique. Si, comme on l'observe aujourd'hui, les jeunes sont passés d'une catégorie psychologique à une catégorie sociologique, c'est par une manipulation du psychisme par tous les instruments du conditionnement, la télévision en premier lieu et ce avant le stade du langage (on colle des nourrissons devant la téloche). L'hypertrophie de l'imaginaire (au sens de Jacques Lacan) se fait toujours au détriment du symbolique. Le jeune évolue dans une totalité, un bloc qui ne peut se modifier ou même se moduler et qui fonctionne de façon booléenne : tout ou rien.

    Je n'apprendrais rien aux informaticiens que vous êtes (et bien plus chevronnés que moi) que, si j'utilise un calque texte dans Photoshop, je peux modifier le texte selon mon envie. On appellera ça le mode symbolique. Par contre si vous "aplatissez" le calque pour en faire une image classique, il n'est plus possible de modifier quoi que ce soit, soit vous gardez l'image, soit vous l'effacez. C'est ce qu'on observe aussi dans le monde des "jeunes", cette totalité, cette incapacité à faire "la part des choses". Bien évidemment c'est manipulé à l'envie par les médias selon, le vieil aphorisme "diviser pour régner". Ce fonctionnement en totalité n'est pas loin du totalitaire et conduit souvent à des faits-divers sanglants (tué pour un "mauvais regard" ou d'avoir "refuser de donner une cigarette"). L'Autre n'étant plus perçu que comme un obstacle à supprimer.

    Enfermé devant la télévision familiale et n'ayant aucune approche de la vie en société comme le sont encore les gamins qui vivent en groupes dans des pays plus "exotiques" ces jeunes sont devenus asociables . Même les parents ne comprennent plus et, quand on leur demande ce qui provoque ce comportement, ils répondent invariablement "ils sont jeunes !" comme si c'était la réponse à tout. Ils ne se supportent qu'entre eux, dans leur sous-culture, en ayant rigoureusement rien à transmettre et à discuter. J'ai observé plusieurs fois de pseudo copains se rencontrant et, assis chacun sur une chaise, ne faisant rien d'autre que des facebookeries sur leur smartphone. Pourquoi, alors, s'étaient-ils rencontrés ? Mystère !

    Je me souviens de l'un d'eux qui ne pouvait pas échapper aux questions du vieux Socrate que je m'efforce d'être. Et pour cause : on était sur le catamaran des parents avec une absence de vent totale. Je voulais discuter de ses choix musicaux, mais c'était impossible, la réponse définitive étant "les vieux écoutent de la musique de vieux et les jeunes de la musique de jeunes". Stravinski est-il de la musique de jeunes ou de vieux ? "De jeunes !" m'a répondu Camille Saint-Saëns quand j'ai invoqué son esprit.

    Tout ceci pour conclure que le gadget tablette ne fera qu'aggraver cet état d'esprit. L'apprentissage du savoir ne se fait donc pas sans désir mais ne se fait pas non plus sans souffrance (2 heures qu'il m'a fallu, en suant à grosses gouttes, sur comment gérer une BDD bibliothèque quand les ouvrages peuvent avoir plusieurs auteurs). Qu'est-ce qui fait donc que certains aiment à "se prendre la tête" (comme disent les d'jeun'z) ? Henri Laborit développe le sujet expliquant que si on est régi par "le principe de plaisir" il y a une variante de celui là qu'on appelle "gratification", quelque peu masochiste, et qui vous console, une fois le but atteint, de vos souffrances pour y accéder.
    "Toute l'histoire de l'informatique n'a été que l'histoire des systèmes d'exploitations" (Le Manifeste du PC)

  14. #14
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 062
    Points
    1 062
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    je te trouve que tu est un peu violent envers les jeunes.

    Déjà, c'est pas parce qu'il préfère écouter du rap que du Mozart qu'ils sont sous-cultivé.

    Enfermé devant la télévision familiale et n'ayant aucune approche de la vie en société comme le sont encore les gamins qui vivent en groupes dans des pays plus "exotiques" ces jeunes sont devenus associables .
    Et avant, comment vivait les "vieux" ? enfermée dans leurs campagnes a élevée des vaches, c'est peut être mieux ?

    Il y'a juste un changement de motivation aujourd'hui il vaut mieux apprendre a analyser des données plutôt que de les apprendre par cœur, internet c'est fait pour cela.
    Quand j'étais au lycée en Histoire Géo j'ai du apprendre pour le Bac la carte de la ville de Bombay, un truc "inutile", alors que apprendre a analyser des donnée dans une base de donnée et les modéliser sur une carte, aurait été plus utiles.

    Pour être motivée, faut que se que l'enfant apprend soit utile pour lui.

    Au lieu d'être assis a s'endormir derrière le tableau, les professeurs devrait plutôt faire des TP de groupes, un peu comme les rallyes mathématiques, ou 4éléves doivent résoudre un "vrai" problème, pas une histoire a dormir debout style, Pierre et Natalie joue un jeu, il tire une boule rouge dans une urnes et la remets... wow super comme jeu, sa motive.

  15. #15
    Membre habitué Avatar de bringer
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 120
    Points : 132
    Points
    132
    Par défaut
    Très intéressante cette discussion. Je suis moi même formateur (et pas professeur) dans un centre de formation d'apprenti du bâtiment (âge moyen de 16-20 ans) et j'utilise les technologies tels que les ordinateurs portables pour donner un peu de renouveau et de souffle à des systèmes de formations ancestraux et néandertaliens. Bien-sûr la qualité du formateur, sa capacité à rendre se discipline intéressantes, .... et tout ça, compte dans la formation, mais cela n'est malheureusement pas aussi simple voir simpliste.

    Malgré tout, l'utilisation de tablette peu et devrait peut-être se généraliser dans les formations. Je prend un exemple simple : aujourd'hui, les documentations techniques professionnelles sont toutes au format pdf et consultable par le net, alors imprimer un pavé de 20 ou 30 pages pour 15 apprenants qu'ils ne liront de toute façon pas, je ne vois par trop l'intérêt. Il ne le liront pas plus sur une tablette me dira t-on ... et bien pas si sûr parce que la tablette offrira des possibilités de recherches interactives, par mots clé ou autre, ce qui permettra à l'apprenant de se créer un premier filtre de recherche impossible sur papier où il faut se fader l'ensemble de la doc ... perdu d'avance.
    Encore une fois, le formateur et là pour lire, analyser et sélectionner les éléments importants de la doc en question pour ne fournir que les parties essentielles, oui, bien-sûr, mais dans la vraie vie pro, la doc est fournie brute de décoffrage et là, il n'y a personne pour faire se travail de pré-sélection.

    Il n'est pas essentiel (voir complètement stupide) d'essayer de faire apprendre des contenus par coeur à des personnes, cela reste totalement improductif et stérile. De plus les normes, produits, etc .. changent à une vitesse hallucinante. Il est bien plus intelligent d'apprendre à apprendre (méta-cognition) et à chercher, analyser et comprendre l'information. Dans ce champ là de l'éducation, il reste beaucoup de travail à faire, mais c'est à mon avis celui de la réussite.

    Enfin et pour terminer, je suis également d'accord pour que l'outil ne devienne pas non plus une fin en soi au détriment de ceux déjà en place et qui on encore toute leur valeur et leur potentiel (le papier et le crayon), mais est-il judicieux de balayer d'un revers de la main un nouvel outil "atypique" sous le simple prétexte sous-jacent et non dit que nous "de notre temps", nous n'avions pas tout cela et cela ne nous à pas empêcher d'apprendre ... Mouais, mais encore avant, ils n'avaient pas le stylo bille et la plume d'oie faisait des ravages ....

    En résumé je serait plutôt pour ce type d'outil dans la formation, sous réserve bien-sûr qu'il ne devienne pas un "jouet" d'apprentissage mais bien un outil et que comme tous les outils, on apprenne à s'en servir et à le maîtriser.

    Belle journée à tous

  16. #16
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2014
    Messages
    32
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2014
    Messages : 32
    Points : 71
    Points
    71
    Par défaut
    Et pendant ce temps la, les cadres de la Silicon Valley envoient leurs enfants dans des écoles sans techno :
    http://www.vousnousils.fr/2012/02/28...u-debay-522349
    http://www.liberation.fr/societe/201...an-noir_878754

    Je ne vois pas du tout l'utilité d'une tablette pour un enfant en primaire/collège. Quitte à les initier à la technologie, autant leur donner un Arduino et travailler dessus en cours de techno, la ce sera formateur. La tablette, c'est vraiment le gadget inutile qui permet aux politiques de dire "mais si vous voyez on s'occupe bien de vos enfants et on les initie aux nouvelles technologies" sans aucune réflexion derrière. Bientôt une école à 50 élèves/classe, tout le monde sur sa tablette, avec les trois quarts des élèves sur angry bird (pour les pauvres bien sûr, les riches enverront leurs gosses dans le privé) ?

  17. #17
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 975
    Points
    22 975
    Par défaut
    Citation Envoyé par bringer Voir le message
    âge moyen de 16-20 ans
    J'ose espérer qu'à cet âge là, ils ne sont plus en primaire .

    Je pense qu'il y a une différence entre donner une tablette à des enfants de 3-5 ans et donner des tablettes à des adolescents/adultes de 16-20 ans.

    Ce n'est pas parce qu'une chose est "high-tech" que forcément elle va révolutionner l'éducation et que ceux qui s'y opposent sont des conservateurs, qui s'opposent à tout progrès.
    Il ne faut pas se leurrer, derrière ce genre d'idée, il y a des lobbies dont le seul but est de vendre et d'habituer les enfants à leur produit.

    Je pense qu'on a d'autre choses à faire que d'équiper toutes nos classes de primaires de tablettes et que cet argent pourrait être bien mieux employé. Surtout si c'est pour n'utiliser la tablette que 1-2 fois dans l'année...

    Utiliser un vidéo projecteur ? C'est déjà pas mal, on peut montrer des images, des schéma, des petites animations, etc.
    Peut-être éviter de l'utiliser toute la journée en primaire, mais c'est déjà un début.

    Utiliser des tableaux interactifs ? Qu'apporte-t-il de plus que le vidéo projecteur ?
    Très franchement, à par qu'il soit bien plus cher, et qu'il fasse plus "high-tech", je n'en vois pas l'utilité en primaire.

    C'est comme si on voulait équiper toutes nos salles de classes de "cinéma 4D" (cf futuroscope), ouais c'est génial, c'est super "high-tech", on fantasme tous.
    Par contre, bonjour le prix...

    Et bien pour moi, c'est la même chose pour les tablettes, le coût est trop élevé par rapport à l'utilité pédagogique potentiel en primaire.

  18. #18
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 062
    Points
    1 062
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Utiliser un vidéo projecteur ? C'est déjà pas mal, on peut montrer des images, des schéma, des petites animations, etc.
    Peut-être éviter de l'utiliser toute la journée en primaire, mais c'est déjà un début.
    J'adore le vidéo projecteur,
    Le professeur projette des diapos truffées de gros blocs, les élèves doivent le recopier, mais pour se donner bonne conscience, le professeur explique en même temps qu'ils recopient, mais personne ne l'écoute...

    C'est le pire achat de l'école.

  19. #19
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 975
    Points
    22 975
    Par défaut
    Cela dépend vraiment du prof.

    Mais c'est vrai qu'il est inutile d'acheter un outil si derrière on ne s'assure pas que le professeur saura l'utiliser "correctement".

  20. #20
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Je rebondis sur le commentaire de Neckara concernant les priorités d'investissement et là, c'est sans appel
    Ce matin, on apprend que la maire d'un village passe par le crownfooding pour financer la rénovation de l'école...
    Quand on apprend que nos impôts ne peuvent même pas assurer un accueil décent à nos enfants, je me dis qu'il y a d'autres priorités que l'achat de tablettes

Discussions similaires

  1. des tuto sur l'utilisation des composant ado
    Par kroma23 dans le forum Bases de données
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/11/2008, 09h51
  2. Réponses: 22
    Dernier message: 03/01/2008, 23h42
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 28/04/2007, 01h07
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 08/07/2004, 02h04

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo