Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #161
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Heu... si, puisque lorsque je désinstalle systemd tout fonctionne. Il te faut quoi de plus ?
    Que tu comprennes de quoi tu parles. J'essaie de te faire comprendre que c'est le package systemd de la distribution que tu utilises qui pour l'instant a des problèmes.
    Toi tu es persuadé que c'est systemd le problème. Tu n'arrives pas à faire la différence entre les deux, tu crois que maintenir une distribution c'est juste compiler l'upstream avec des options spécifiques puis c'est terminé.


    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Ha bon ? systemd n'arrive pas à être compatible avec les scripts systV ? Qu'ils ne les gère pas alors ces "méchants scipts bash", plutôt que de faire un truc qui fonctionne pas avec. C'est encore une façon détournée d'accuser les scripts init de malfonctions alors que systemd qui les utilise mal. Même si la situation est temporaire, c'est inacceptable.
    Ce que tu écris là n'a aucun sens. Il est possible de désactiver la gestion des scripts sysv dans systemd, c'est à la discrétion du mainteneur. Les scripts init dont tu parles, ne sont déjà pas compatibles d'une distribution à une autre avec le même binaire sysv. Ce n'est pas un problème lié à systemd mais à la jungle que sont les scripts d'init et sysvinit. Relis la discussion technique (si tu arrives à suivre) de la liste Debian, et remarque que PERSONNE ne veut plus des scripts init et sysvinit même chez Debian (c'est le dernier choix dans quasiment tous les cas).

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Concernant le problème LSB. ma soit disant méconnaissance de tout ce que tu veux, n'emêche pas que la désinstallation de systemd à retirer ce problème. Mais ça, tu ne veux pas l'entendre.
    Tu n'es pas mainteneur, donc je comprends parfaitement (je crois l'avoir déjà dit pourtant) que tu te contentes de cette solution de repli facile et sans effort. Un membre contributeur de la communauté aurait soumis le bug au mainteneur afin que celui-ci voit et donc puisse régler le souci. Cela demande un peu plus d'effort mais ça devient constructif. Enfin, un membre suffisamment calé techniquement aurait pu soummetre le bug et proposer dans le même temps une solution : ça c'est le top de la communauté du libre.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Vérolée ? pardon ?

    "... mais est tombé en marche à un moment donnné, et est resté dans cet état des années." pour un gros nulos comme moi ça donne quoi en Français stp ?
    Tu parles ensuites d'intransigeance de config correcte et blablablaaa. Mais pour moi, lorsqu'on détecte une erreur annule l'execution non ?
    Non, en administration système, quand on détecte une erreur, on prend les décisions qui s'imposent sur le moment si nécessaire, puis on corrige le problème à la source.
    C'est aussi comme ça qu'on développe des logiciels libres. On n'abandonne pas à la moindre erreur en revenant en arrière, sinon on n'avancerait jamais.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Donc, dans mon cas, j'ai fait un script tellement pourri, et que systemd, intransigeant qu'il est, décide de le lancer 2 fois ? MDRRR hmmm. c'est très intéressant.
    Non, tu n'as pas compris : tu as une erreur dans ta config qui provoque le double lancement par systemd de ton script. Je t'assure, ce n'est pas systemd qui a vu ton script et sachant qu'il était fait par toi, a décidé de le lancer deux fois pour t'embêter.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Ne pas être "admin" professionnel ne veut rien dire. Quand tu installes quelque chose, heu.. pardon, quand quelque chose s'installe automatiquement durant une mise à jour, et que ce qui fonctionnait ne fonctionne plus, je dégage ce que je viens d'installer.
    - J'ai pas à chercher comment bidouiller le truc soit disant révolutionnaire pour que ça marche.
    - je me fiche des difficultés que les dev du truc révolutionnaire doivent faire pour que la transition soit facile. C'est LEUR problème. Quand on veut mettre une révolution en route, il faut assurer et pas faire semblant et accuser tout le reste (qui, on le rappelle, fonctionne depuis 30 ans ?)
    C'est sympa d'insulter les mainteneurs Debian, mais t'inquiète, c'est leur lot quotidien, certains ont démissionné d'ailleurs. Et non, ça ne fonctionne pas tout seul depuis 30 ans.
    Pour toi l'informatique c'est de la magie, ça fonctionne tout seul...
    Tu te réserves le droit de faire ce que tu veux, je te dis juste que le comportement que tu décris me permet d'immédiatement situer ton niveau technique, qui n'est pas suffisant pour affirmer ce que tu affirmes, c'est tout.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    NON, c'est faux, ça été dit et redit et c'est juste ça le problème. On s'en fiche que systemd existe s'il reste facile de s'en débarraser au besoin.
    Mais comme il sera par défaut, il faut au moins que les machines puissent booter une fois pour pouvoir le désinstaller hein. Le but de Debian, c'est que le boot se passe bien avec l'init par défaut.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Effectivement ça n'est disponible obligatoire que sur Jessie qui est en testing. Depuis 10 ans que j'utilise debian, je n'ai jamais connu tant de problèmes en testing. Disons que la "révolution" en vaut la peine...
    Toi non, mais plein de gens ont connu des problèmes en testing, c'est à cela que sert testing, justement...

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Retour en arrière ? slackware est l'une des distribution linux les plus ancienne encore en vie, une des plus dérivée. Elle n'est en rien un retour en arrière. Elle permet justement d'en faire ce qu'on veut. C'est ce qu'on attendait de Debian.
    Et passer à BSD peut être bien enrichissant. Evidément, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Et alors ?
    Ce n'est pas tant le problème du changement d'un init, mais bien plus de choses, comme toutes celles qui font débat.

    Si ça n'a aucun sens pour toi, c'est pas pour ça que ça doit pas avoir d'importance pour d'autres.
    Ce n'est pas ça que tu as dit précédemment. Tu parlais de passer à Slackware ou BSD si les scripts sysv n'étaient plus maintenus. Le truc dont plus personne qui bosse réellement dessus ne veut maintenir. Maintenant tu me parles de faire ce que tu veux, alors que systemd te permet même de faire encore plus de choses qu'avant. Tu me parles d'enrichissement, alors qu'au moindre problème avec l'init Debian testing, au lieu de t'enrichir, tu fais un retour arrière. Après tu me parles de "bien plus de choses, comme toutes celles qui font débat". C'est bien vague tout ça.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Contre moi ? j'ai jamais dit ça et tu l'as bien compris, c'est la façon que tu as de t'adresser aux gens qui est insultante, et je ne suis pas le premier à te faire la remarque.
    C'est reparti sur la personnalité. C'est assez impressionnant : impossibilité de tenir un argument technique => dérive sur la personnalité ou autre argument ad hominem.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Une fois de plus, c'est on avis personnel, partagé par d'autres oui, mais ce que tu nommes une évolution pour s'avérer être une dégradation, et est partagé par d'autres aussi.
    Exemple typique de sophisme en utilisant des arguments hypothétiques. C'est philosophique, ça m'est égal, je demande du concret, du technique.
    Le boot d'une machine c'est un processus technique maîtrisé par des personnes techniques, le reste ne fera pas démarrer un serveur, une machine embarquée, une machine de bureau, ...

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Donc la seule chose qui compte c'est pas ton avis sur la question, ou l'avis d'un groupe de personne.
    La seule chose qui compte, pour un logiciel libre qui se dit "universel" c'est que TOUT LE MONDE y trouve son compte. Ce qui n'est plus le cas.
    Mais ce que tu dis est faux. La seule chose qui compte pour un logiciel libre, c'est qu'il soit libre. Les choses qui comptent pour les utilisateurs d'un logiciel libre, c'est qu'il soit maintenu. Tout le monde ne trouve pas son compte dans chaque logiciel libre, arrête de te mentir. La pluralité du nombre de distributions aurait dû te mettre la puce à l'oreille.
    Et le fait que tout le monde concerné (les mainteneurs) adopte systemd devrait t'alerter sur le fait que sysvinit, manifestement, les mainteneurs n'y trouvaient pas leur compte.

  2. #162
    Membre éclairé
    En gros.... "blablabla bla bla blaaa"

    Je précise que je parle en mon nom, alors que toi tu décides à la place de tout le monde.

    Au premier abords, on a l'impression que tu vas faire avancer le débat, mais finalement, tu es autant fanboy de systemd, avec l'aspect technique plus avancé.. Tu me reproches d'être sophiiste, mais tu fais que reprendre ce qu'il y a dans l'article sur linux.fr quand ça t'arrange.

    Tu te caches derrières tes arguments techniques, me reprochant le coté philosophie que je défends. Donc en gros, cette discussion ne mêne pas plus loin qu'avec d'autres personnes.

    Tu accuses aussi la distribution, et pas systemd. Oui c'est vrai, et j'accuse debian au travers son choix de systemd. C'est pour cela que je suis content de la création du fork. Et utiliser redhat par exemple ne m'interesse pas (autant systemd puisse être parfaitement integré et stable), sinon, je l'aurai choisie depuis longtemps car ce n'est pas l'init qui m'a fait choisir Debian.

    Tu parles de ta vision idéale du libre. Oui, effectivement tu as raison, je suis 100% d'accords avec toi. Mais ça reste un idéal. Donc, qui n'existe pas.

    Tu me reproches d'une certaine façon de ne pas comprendre n'étant pas mainteneur. Mais tu oublies le point N°4 du contrat social de debian : Nos priorités sont nos utilisateurs et les logiciels libres.
    Je suis utilisateur. Les mainteneurs ne travaillent pas pour eux même ! Donc oui, je me fiche complètement de la difficulté que les dev debian ont, comme eux se fichent des difficultés de mon travail. Je ne suis pas non plus pour qu'ils travaillent bêtement, mais j'aurai préféré avoir une solution qui ne décide pas pour moi. (je rapelle que systemd n'est pas désinstallable à 100%) Et oui, je suis pas contre systemd, j'en veux juste pas sur mon ordi.

    Ce que je veux, comme beaucoup d'autres, c'est que Debian reste Debian pour ce qu'elle a toujours été. Peut importe la "technique" pour y arriver. Debian à la base, ça n'est pas que du code. C'est tout un idéal !

    Je répète. Ces gens qui quittent debian, ne la quitte pas simplement à cause de l'init. (car oui, quand vous le dites comme ça, ça fait très débile) Mais c'est votre argument le plus fort visiblement.

  3. #163
    Membre du Club
    Quoi d'autre après debian-systemd?
    Citation Envoyé par vohufr Voir le message

    Pas beaucoup d'alternatives sérieuses si on veut garder le même état d'esprit.
    Slackware ? Mais c'est vraiment un autre monde...
    Après comme j'ai lu je ne sais plus trop où, il reste les BSD, j'ai commencé à m'interessé à OpenBSD, mais bon, entre le fait que ça marche pas trop bien sur laptop (gestion alim vraiment pourrie) c'est encore un gourou tyrannique qui dirige cette distrib... du jour au lendemain, tout peu basculer...
    Cela dépend vraiment de ce que tu fais avec tes machines.
    Moi j'ai plusieurs types de machines, dont je me sers chez moi, pour moi et ma famille.
    Serveurs (routeurs/firewall/passerelles, ou serveurs de fichiers) et desktop (navigation internet, mail, traitement de texte pour eux, et ajoute codage/admin system pour moi)

    Au boulot, c'est le patron ou les clients qui décident, donc je n'en parle pas :-)

    Je suis arrivé à Debian pour pouvoir avoir le meme système stable sur toutes mes machines (depuis les machines ARM jusqu'au portable de madame).

    Sur les serveurs, je vais devoir retourner à slackware ou lfs (j'adore celui là, mais c'est pas pour les impatients, faut vraiment avoir du temps), lfs a une version avec systemd et une version sans systemd. Sinon, je veux bien tenter netBSD pour voir.
    Et je laisserai surement debian sur les desktop, ou sinon, carrément utiliser Windows sur certains pc desktop peu "personnels".
    Quitte à ce qu'on m'impose des trucs.. hein...

    J'ai des systèmes qui me conviennent, je les garde tant que je peux.
    Mais j'ai des besoins spécifiques, une exception parmi tant d'autres.

  4. #164
    Membre éclairé
    c'est l'occasion de voir un peu mieux ce qui se passe ailleurs. Je ne connais pas lfs, je vais aller faire un tour.
    Depuis 2 semaines, j'ai une machine sous openbsd, et depuis quelques jours une autre sous slackware. C'est sûr que c'est pas pareil... mais c'est enrichissant.

    C'est vrai que l'avantage de Debian est d'être aussi bon en Desktop qu'en serveur.

    J'ai testé l'an dernier Suze, Fedora. J'ai pas accroché du tout.

  5. #165
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    En gros.... "blablabla bla bla blaaa"
    Je précise que je parle en mon nom, alors que toi tu décides à la place de tout le monde.

    Au premier abords, on a l'impression que tu vas faire avancer le débat, mais finalement, tu es autant fanboy de systemd, avec l'aspect technique plus avancé.. Tu me reproches d'être sophiiste, mais tu fais que reprendre ce qu'il y a dans l'article sur linux.fr quand ça t'arrange.

    Tu te caches derrières tes arguments techniques, me reprochant le coté philosophie que je défends. Donc en gros, cette discussion ne mêne pas plus loin qu'avec d'autres personnes.
    Je passe les ad hominem.
    Et merci de me confirmer que finalement tout ce qui t'intéresse c'est une philosophie, et pas le moindre argument technique. Tu n'as donc aucun argument technique contre systemd, qui est un sujet purement technique. Donc comme tous les détracteurs auxquels j'ai vainement tenté de laisser le bénéfice du doute, tu ne maîtrises absolument pas le sujet dont tu parles, tu ne veux pas d'un outil pour des raisons purement philosophiques, et comme les autres tu te plains que des gens techniques qui bossent sur un outil technique n'en ai rien ç faire de vos arguments philosophiques.
    Si comme je le pense et comme je le constate jusqu'à présent, tous les détracteurs sont dans ton cas, ce fork est bel et bien voué à l'échec.
    Pas parce que c'est un fork, mais parce qu'il n'a aucune légitimité technique ni aucune force de travail derrière lui.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Tu accuses aussi la distribution, et pas systemd. Oui c'est vrai, et j'accuse debian au travers son choix de systemd. C'est pour cela que je suis content de la création du fork. Et utiliser redhat par exemple ne m'interesse pas (autant systemd puisse être parfaitement integré et stable), sinon, je l'aurai choisie depuis longtemps car ce n'est pas l'init qui m'a fait choisir Debian.

    Tu parles de ta vision idéale du libre. Oui, effectivement tu as raison, je suis 100% d'accords avec toi. Mais ça reste un idéal. Donc, qui n'existe pas.
    N'importe quoi, je te parle de la réalité, pas d'un idéal. Dans la réalité, seuls ceux qui travaillent vraiment sur les logiciels libres les font avancer.
    C'est ta vision philosophique qui n'est qu'un idéal qui n'existe pas. Et ce que je dis là, c'est exactement ce qui est en train de se passer, sur Debian et ailleurs.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Tu me reproches d'une certaine façon de ne pas comprendre n'étant pas mainteneur. Mais tu oublies le point N°4 du contrat social de debian : Nos priorités sont nos utilisateurs et les logiciels libres.
    Je suis utilisateur. Les mainteneurs ne travaillent pas pour eux même ! Donc oui, je me fiche complètement de la difficulté que les dev debian ont, comme eux se fichent des difficultés de mon travail. Je ne suis pas non plus pour qu'ils travaillent bêtement, mais j'aurai préféré avoir une solution qui ne décide pas pour moi. (je rapelle que systemd n'est pas désinstallable à 100%) Et oui, je suis pas contre systemd, j'en veux juste pas sur mon ordi.
    La priorité de Debian ce sont ses utilisateurs, et c'est précisément la raison pour laquelle ils intègrent entre autre systemd. Tu es reparti dans ton idéal comme quoi les mainteneurs Debian travaillent uniquement pour les autres. En tout cas, les autres ce n'est pas que toi, et ils travaillent aussi pour eux-mêmes. Leur but n'est pas d'être esclave pour les autres. Donc quand ils trouvent mieux, ils changent. Le libre c'est une méritocratie, ce sont ceux qui fournissent le travail qui décident, pas les simples utilisateurs. La priorité de Debian ce sont ses utilisateurs, cela ne signifie pas que ce sont eux qui décident.

    Citation Envoyé par vohufr Voir le message
    Ce que je veux, comme beaucoup d'autres, c'est que Debian reste Debian pour ce qu'elle a toujours été. Peut importe la "technique" pour y arriver. Debian à la base, ça n'est pas que du code. C'est tout un idéal !

    Je répète. Ces gens qui quittent debian, ne la quitte pas simplement à cause de l'init. (car oui, quand vous le dites comme ça, ça fait très débile) Mais c'est votre argument le plus fort visiblement.
    Effectivement, cet aspect je l'ai occulté.
    Mais comme à chaque fois que des gens ont quitté le navire pour une raison ou une autre depuis que je suis sous Linux, je dis bon débarras. Parce que systématiquement, ce sont des gens qui n'apportent rien au libre, juste des sources de nuisance. Faire démissionner des mainteneurs actifs de Debian par leur harcèlement, non, je ne pense pas que ça ait aidé le logiciel libre, ces personnes auraient dû se barrer plus tôt : Debian ou le libre ne leur doivent rien.

  6. #166
    Inactif  
    Je suis comme Ookaze, je suis plutôt pour systemD, mais je comprend que certaine personnes n'en veulent pas, c'est leur droit après tout.

    Pour les serveurs/pc personels je pense que ceux qui veulent pas de SystemD pourrons utilisée ce fork, après en entreprise.... J'ai des doutes.
    On verra bien ou en est Devuan d'ici 1an, si il semble qu'il y'ait beaucoup de mainteneurs et utilisateurs, alors pourquoi pas effectivement l'utiliser en production pour ceux qui n'aime pas systemD.

    Mais si il est abandonnée d'ici 6 mois, ou bien il y'a peu d'innovation dans ce fork, il y'aura peu d'intérêt.

    C'est la force de Linux, il y'a les grandes distributions, (Debian, Ubuntu...), et celles qui répondent a un besoin précis (Toutou Linux...) mais peu utilisée du a leurs spécialisations, je pense que Devuan rejoindra cette catégories.

  7. #167
    Membre du Club
    systemd = non-architecture technique
    Citation Envoyé par Ookaze Voir le message
    Je passe les ad hominem.
    (...) aucun argument technique contre systemd, qui est un sujet purement technique. (...)
    Si, moi, je hais les trucs intégrés. C'est très technique . et ce n'est QUE technique. Je déteste les architectures blobesques.
    J'aime les architectures basées sur un squelette, arborescentes. Chacun chez soi, chacun fait son boulot, bien défini, bien délimité, et on peut vérifier le travail correctement de l'extérieur.

    J'aime pouvoir ajouter / retirer un truc sans tout changer.

    J'aime ne pas foutre en l'air des semaines de travail parce qu'un ahuri a trouvé cela intéressant de mettre à jour la lib machin (qui n'apporte RIEN de plus au fonctionnement, mais est juste nouvelle, pas testée, pas validée, pas relue etc).

    Je vois depuis plusieurs année (depuis Gnome3) Debian aller là où je ne veux pas. Je ne me fais aucune illusion. Ce sont les mecs payés pour bosser sur Debian qui font la loi. Mon seul petit pouvoir à moi, c'est de faire ce que je veux. Je le garde.

  8. #168
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par williamp Voir le message
    Si, moi, je hais les trucs intégrés. C'est très technique . et ce n'est QUE technique. Je déteste les architectures blobesques.
    J'aime les architectures basées sur un squelette, arborescentes. Chacun chez soi, chacun fait son boulot, bien défini, bien délimité, et on peut vérifier le travail correctement de l'extérieur.

    J'aime pouvoir ajouter / retirer un truc sans tout changer.

    J'aime ne pas foutre en l'air des semaines de travail parce qu'un ahuri a trouvé cela intéressant de mettre à jour la lib machin (qui n'apporte RIEN de plus au fonctionnement, mais est juste nouvelle, pas testée, pas validée, pas relue etc).

    Je vois depuis plusieurs année (depuis Gnome3) Debian aller là où je ne veux pas. Je ne me fais aucune illusion. Ce sont les mecs payés pour bosser sur Debian qui font la loi. Mon seul petit pouvoir à moi, c'est de faire ce que je veux. Je le garde.
    Laisse tomber, ils comprennent pas et ne veulent pas. Ils pensent mieux savoir ce qu'il faut à chacun.
    Tout ça a été répété et répété des 10ènes de fois. Mais on tourne en rond au final.

    Eux ont le droit de nous imposer leur choix en retirant le notre, alors que nous, on veut leur laisser le leur tout en gardant le notre.

  9. #169
    Expert éminent
    Citation Envoyé par williamp Voir le message
    ...J'aime les architectures basées sur un squelette, arborescentes. Chacun chez soi, chacun fait son boulot, bien défini, bien délimité, et on peut vérifier le travail correctement de l'extérieur...
    +1 sur ce point, c'est en plus beaucoup plus "secure" vu que les intervenants maitrisent mieux leur sujet. C'est le principe même de l'architecture par "briques" qui a fait largement avancer le Shmilblick de la programmation en général. Le défaut de la chose étant que parfois, plus personne n'a de vue globale sauf quelques architectes de talent.
    Pierre GIRARD

  10. #170
    Membre éclairé
    un autre truc interessant pour la route : http://news.dieweltistgarnichtso.net...g-consent.html

  11. #171
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par williamp Voir le message
    Si, moi, je hais les trucs intégrés. C'est très technique . et ce n'est QUE technique. Je déteste les architectures blobesques.
    J'aime les architectures basées sur un squelette, arborescentes. Chacun chez soi, chacun fait son boulot, bien défini, bien délimité, et on peut vérifier le travail correctement de l'extérieur.
    Chacun son truc. Personnellement, j'aime juste les architectures qui ont un sens, qui sont bien faites.
    Si tu aimes les architectures basées sur un squelette et arborescentes, avec systemd tu vas être servi.
    Rien que la doc (whatis -r systemd | wc -l) montre la modularité de cet init.

    Citation Envoyé par williamp Voir le message

    Je vois depuis plusieurs année (depuis Gnome3) Debian aller là où je ne veux pas. Je ne me fais aucune illusion. Ce sont les mecs payés pour bosser sur Debian qui font la loi. Mon seul petit pouvoir à moi, c'est de faire ce que je veux. Je le garde.
    C'est un problème des distributions malheureusement. Même Gentoo ne m'a pas satisfait à l'époque. C'est pourquoi cela fait plus de 15 ans que je tourne sur mon propre OS tout compilé et tout construit à la main par mes soins. Au moins je suis totalement maître à bord.
    Mais très peu de gens ont le niveau technique pour faire cela, il faut tout maîtriser pour cela. Les distributions sont pour cette majorité de gens.
    Mais du coup, on ne contrôle pas tout, c'est normal.

  12. #172
    Membre éclairé
    hop, on rajoute une couche ???

    systemd, va maintenant aussi intégrer le pare-feu et remplacer iptables. D'ici quelques années, il remplacera linux au complet
    (http://www.phoronix.com/scan.php?pag...rkd-IP-Forward)

  13. #173
    Modérateur

    Dans la mesure où c'est ce qui lui est reproché, il semble logique qu'ils poussent le truc à l'extrème : Un noyau, systemd, et hop, sans rien de plus tu as un OS complet, qui fait aussi bien du café que serveur web.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  14. #174
    Expert éminent
    Et il ne fait pas la choucroute ?
    Pierre GIRARD

  15. #175
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Omote Voir le message
    ...Comme dirait Darwin: "Ce n'est pas le plus fort de l'espèce qui survit, ni le plus intelligent. C'est celui qui sait le mieux s'adapter au changement."....
    Exactement. Dans ce cadre, on pourrait dire l'inverse de ce que tu as dit.
    Je m'explique. Imposer systemd n'est pas un synonyme de changement, bien au contraire. C'est un synonyme d'enfermement.
    Pouvoir proposer de choisir quel boot on désire semble plus apte à l'idée de "s'adapter au changement".
    Je pense donc que ce devrait être à l'utilisateur de pouvoir choisir, avec bien évidemment, des propositions par défaut "fortement" appuyées.
    Quant à l'avenir, je n'y crois pas trop non plus, malheureusement...
    .I..

  16. #176
    Inactif  
    Il y'a un coté positifs, les distributions linux s'unifie de plus en plus, plutôt que d'avoir chacun dans leurs coins leurs solutions, plus ou moins compatibles entre elles.

  17. #177
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Il y'a un coté positifs, les distributions linux s'unifie de plus en plus, plutôt que d'avoir chacun dans leurs coins leurs solutions, plus ou moins compatibles entre elles.
    Où as-tu vu cela ?

    Sans doute n'utilises-tu que des distributions à base de Debian. Parce que pour le reste, la diversité et l'absence de standard se portent très bien.
    Cette réponse vous apporte quelque chose ? Cliquez sur en bas à droite du message.

  18. #178
    Chroniqueur Actualités

    Les développeurs Debian appelés à voter pour juger de leur intérêt pour « la diversité du système init »
    Les développeurs Debian appelés à voter pour juger de leur intérêt pour « la diversité du système init »,
    cinq ans après le vote qui a conduit à l'adoption de systemd

    En 2014 a eu lieu un vote à l'issue duquel systemd, le démon init qui a été l'objet de débats houleux, a été adopté par Debian. En effet, en février 2014, le comité technique en charge de Debian avait décidé que pour la prochaine version majeure de l’OS, systemd serait utilisé comme système d’initialisation par défaut. Cependant, systemd était rejeté par certains membres de la communauté open source, qui estimaient que le projet allait à l’encontre de la philosophie Unix et que ses développeurs ont un comportement anti-Unix, du fait que systemd est incompatible avec tous les systèmes non Linux.

    Des administrateurs utilisant Debian ont menacé en octobre 2014 de forker Debian Jessie si systemd venait à être utilisé par défaut. Quelques semaines après, quatre membres éminents de la communauté Debian ont démissionné de leur fonction ou ont réduit leur participation. Colin Watson et Russ Allberry, deux membres du comité technique du projet Debian, ont annoncé respectivement leur démission le 8 et le 16 novembre 2014.

    Suite à toutes ces pressions, un autre vote avait été initié par le comité technique en ce qui concerne systemd avant que les fonctionnalités qui seront proposées dans « Jessie » ne soient gelées. Plusieurs options (au total cinq) ont été proposées pour la résolution du conflit. Ian Jackson, un membre du comité technique avait proposé l’adoption d’un couplage des systèmes d’initialisation, arguant que les paquets Debian n’ont pas, en général, besoin d’un système d’initialisation spécifique, et qu’il fallait adopter une directive technique pour obliger cela, sauf dans des cas individuels justifiés. Un autre développeur a proposé que la prise en charge d’autres systèmes d’initialisation soit recommandée, mais pas obligatoire.

    Finalement, l’utilisation de systemd comme prévu initialement a été maintenue. Les résultats du vote ont été publiés en novembre 2014.


    Cinq ans plus tard, Debian a lancé un nouveau vote pour juger de l'intérêt pour « la diversité du système init » et à quel point les développeurs Debian se soucient (ou non) de soutenir des alternatives à systemd.

    En raison des opinions divergentes des développeurs Debian sur la gestion des bogues non-systemd en 2019 et de l'intérêt / de l'engagement à soutenir les alternatives systemd dans le cadre du packaging Debian et de divers points de friction connexes, ils cherchent à adopter une nouvelle résolution générale sur la pondération de la diversité du système init.

    Après les commentaires du public, les huit options de vote par les développeurs Debian incluent :
    • Choix 1: F: Focus sur systemd.
    • Choix 2: B: Systemd mais nous soutenons l'exploration d'alternatives.
    • Choix 3: A: La prise en charge plusieurs systèmes d'initialisation est importante.
    • Choix 4: D: Prise en charge des systèmes non-systemd, sans bloquer la progression.
    • Choix 5: H: Prise en charge de la portabilité, sans bloquer la progression.
    • Choix 6: E: La prise en charge de plusieurs systèmes d'initialisation est requise.
    • Choix 7: G: La prise en charge de la portabilité et de plusieurs implémentations.
    • Choix 8: Poursuite de la discussion.

    L'appel au vote a été annoncé il y a peu sur la liste de diffusion et le vote se termine le 27 décembre. Peu de temps après, nous devrions apprendre ce que la communauté de développement Debian a décidé pour le futur rôle du support non-systemd par la distribution.

    Source : liste diffusion Debian

    Et vous ?

    Que pensez-vous de systemd ?
    Si vous deviez faire un choix parmi les 8 qui ont été proposés aux développeurs Debian, lequel feriez-vous ?

    Voir aussi :

    La version 8.6 de Knoppix devient la première de la distribution Linux basée sur Debian à abandonner systemd, son créateur en explique les raisons
    Buster, la version 10 de Debian Linux est disponible avec le support du Secure Boot et plus de paquets que Stretch
    Le système d'exploitation Debian 10 « Buster » de GNU/Linux sortira le 6 juillet 2019, avec de nombreuses fonctionnalités et améliorations
    Une faille grave du noyau Linux a été découverte dans RDS, Red Hat, Ubuntu, Debian et SUSE affectées
    Le projet Debian pourrait se retrouver sans chef à sa tête, car personne ne semble vouloir le diriger
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #179
    Invité
    Invité(e)
    Que pensez-vous de systemd ?
    Que c'est un magnifique objet de troll comme seul les geeks savent les créer 😍

    BSD vs Linux
    Linux vs Hurd
    Gnome vs KDE
    Beurre vs Confiture

    Si vous deviez faire un choix parmi les 8 qui ont été proposé aux développeurs Debian, lequel feriez-vous ?
    Celui du KISS 😁

  20. #180
    Membre averti
    Tu as oublié :

    Chocolatine VS Pain au chocolat


###raw>template_hook.ano_emploi###