IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    283
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 283
    Points : 18 071
    Points
    18 071
    Par défaut La sphère professionnelle IT demeure l'une des plus conservatrices et en l’occurrence sexiste
    La sphère professionnelle IT demeure l'une des plus conservatrices et en l’occurrence sexiste
    selon certaines entrepreneuses


    Les professionnels et investisseurs IT sont sexistes ! C’est ce que pointent du doigt certaines professionnelles de l’IT à l’occasion de la discussion « Fundraising while female (collecte de fonds tout en étant une femme» lors de conférence annuelle Internet Week à New York.

    Les chiffres tendent à appuyer ce constat. En effet, selon une récente étude du Pitchbook, seulement 13% des fonds d’investissement de type capital-risque comptent parmi ses fondateurs une femme, alors que dans le secteur du logiciel, les entreprises dirigées par des femmes ne représentent que 10% de toutes les transactions de type capital-risque.

    « Pour les femmes qui ont connu ce préjugé (et elles sont nombreuses) le simple acte d’en parler est un sujet tabou ». Toutefois, avec le temps, les langues finissent par se délier et les histoires par être contées.

    Kathryn Tucker, fondatrice de RedRover, une application de promotions d’évènements destinés aux enfants a vécu cette situation lorsqu’elle était à la recherche d’investisseurs. L’un d’entre eux avait refusé de financer son projet, car elle était une femme, allant même à justifier sa position par le fait « qu’il n’aime pas la manière de penser des femmes », car « elles manqueraient de pensée linéaire».

    Dans d’autres cas, les femmes ne sont pas réellement prises au sérieux par leurs congénères males. C’est notamment le cas de Kathryn Minshew, cofondatrice de la plateforme de conseils et de recherche d’emploi « The muse ». Cette dernière avait été approchée par « un investisseur très connu, anciennement entrepreneur » qui semblait être très intéressé par son projet. Les deux parties ont alors convenu d’une réunion de travail.

    Toutefois, à la dernière minute, l’investisseur s’était décommandé et avait reporté leur entrevue pour une heure plus tardive dans un cadre moins professionnel : un bar. La réunion se déroula à l’heure prévue par l’investisseur, mais ne déboucha pas sur des objectifs concrets, car ayant perdu de son professionnalisme lorsque ce dernier avait invité la cofondatrice à le rejoindre dans un salon plus intime.

    Le constat est clair pour Minshew : « les fondateurs males n'ont généralement pas besoin de se soucier de l'intention des investisseurs avant d'accepter de se rencontrer dans un bar ».

    Alors, faut-il se tourner vers des investisseurs de sexe féminin ? Non, répond Danielle Weinblatt, fondatrice de Take the Interview, plateforme vidéo dédiée aux interviews. Cette dernière va encore plus loin : « je déteste cette philosophie, je ne veux pas que quelqu'un se sente désolé pour moi parce que je suis une femme.»

    D’ailleurs dans certains cas, cela peut être perçu comme un avantage comme pour Sheri Atwood une mère célibataire qui a lancé SupportPay, une plateforme dédiée aux familles dont les parents sont divorcés. Pour cette dernière, sa capacité à gérer sa vie professionnelle et privée a démontré son potentiel, ce qui a fini par convaincre les investisseurs.

    Mais au final, ces femmes relativisent la situation, car tous les professionnels du secteur ne sont pas sexistes. Preuve du chemin parcouru, le désaveu et l’étonnement de certains hommes à l’écoute des déboires de leurs confrères du sexe opposé. Alors, la révolution serait-elle en marche ? C’est possible!

    Source : Wired.com

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

  2. #2
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    2 140
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 2 140
    Points : 4 278
    Points
    4 278
    Par défaut
    Citation Envoyé par Arsene Newman Voir le message
    en effet selon une récente étude du Pitchbook, seulement 13% des fonds d’investissements de type capital risque comptent parmi ses fondateurs une femme
    Ah ce que je sache, un fonds d'investissement n'a besoin de personne pour être créer. Donc dans ce cas on pourrait dire que se sont les femmes qui sont technophobe.
    (Ou simplement qu'il y a peu de femme dans les fonds d'investissement...)

    La plus part des "études"/"sondages" cherchent surtout à démontrer leurs point de vue. Il n'y a bien souvent aucune objectivité ni de sens critique.

    En plus ce contenter d'analyser le sexiste dans l'informatique comme-ci celui-ci n'existait que dans ce secteur, la seul chose qui pourrait avoir un tant soit peu d'utilité c'est de savoir si il est plus présent que dans les autres domaines d'activité et surtout d'analyser les causes plutôt que les effets.
    Peu de femme dans les sociétés informatique, ben ca me semble logique quand tu vois le nombre de femme qui choisissent l'informatique dans leurs études.

    Il faut combattre le sexiste mais ce n'est pas en faisant des constatations mal torchées qu'on va y arriver
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  3. #3
    Expert confirmé
    Avatar de Katyucha
    Femme Profil pro
    DevUxSecScrumOps Full Stack Bullshit
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    3 287
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Irlande

    Informations professionnelles :
    Activité : DevUxSecScrumOps Full Stack Bullshit

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 3 287
    Points : 5 075
    Points
    5 075
    Par défaut
    Je ne vois pas pourquoi cela a un rapport avec l'informatique...
    Grave urgent !!!

  4. #4
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Intégrateur
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    111
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Intégrateur
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 111
    Points : 18
    Points
    18
    Par défaut Constat logique
    Je trouve le résultat logique et l'interprétation plutôt mal saine, vu le nombres de femme qui choisissent l'informatique comme spécialité dans leur étude, on ne peux pas avoir plus de femme que ça qui investissent, et si on donnait le nombre d'étudiantes en école d'ingénieur en informatique !!!

    C'est au femme de choisir cette branche, d'ailleurs elle ne sont pas obligé de le faire aussi

    Peut on dans ce cas la parlé de sexisme chez l'oreal si on compte le nombre d'hommes ??????

  5. #5
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Architecte logiciel
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    165
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte logiciel
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 165
    Points : 411
    Points
    411
    Par défaut
    ... en l'occurrence il ne s'agit pas de dire "y'a moins de femme en IT c'pas normal", mais "les quelques femmes en IT ont du mal à percer à cause de préjugés à la con".
    ce n'est pas le même débat et il prend tout son sens vu comme ça. je suis d'ailleurs d'accord, c'est parfaitement anormal.

    je rejoins cependant le point de vue Katyucha, l'analyse du sexisme dans l'informatique (et partout ailleurs), bien qu'aussi fondamentale que l'analyse de n'importe quel autre forme de ségrégationnisme, n'a pas sa place (selon moi) ici.
    "Je ne dis pas que c'est nul, je dis qu'il y a moyen de faire mieux"

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Avatar de benjani13
    Homme Profil pro
    Consultant en sécurité
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    615
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en sécurité

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 615
    Points : 2 814
    Points
    2 814
    Par défaut
    Les faits sont réels mais les causes sont totalement fallacieuses, où comment faire dire ce qu'on veux à des chiffres...
    Le problème est de savoir pourquoi si peu de femme se dirigent vers des études d'informatique. Je pense qu'il y a un cercle vicieux, les étudiantes voyant que les professionnels de l'informatique sont principalement des hommes, n'ont pas envie de se retrouver seule (et c'est bien compréhensible), et donc la tendance persiste.

  7. #7
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 192
    Points : 678
    Points
    678
    Par défaut
    Encore une étude qui critique le sexisme là où il n'y en a pas. A ce stade on peut même parler de lobbying...
    C'est peut-être un peu différent aux USA mais en Suisse (ça doit être pareil en France) je n'ai jamais vu de promo avec plus de 5-10% de fille (en filière informatique). Partant de ce constat on ne peut se plaindre des chiffres énoncés dans l'article, qui me paraissent même assez élevés.

  8. #8
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Architecte logiciel
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    165
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte logiciel
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 165
    Points : 411
    Points
    411
    Par défaut
    au risque de me répéter, le manque de femme dans le domaine de l'IT n'est pas le sujet.
    lisez les autres commentaires avant de réécrire ce qui a déjà (et à tord) été dit...
    "Je ne dis pas que c'est nul, je dis qu'il y a moyen de faire mieux"

  9. #9
    Membre expérimenté Avatar de nchal
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    avril 2012
    Messages
    512
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2012
    Messages : 512
    Points : 1 646
    Points
    1 646
    Par défaut Egalitarisme...
    Pour moi, si un projet est ambitieux et concret, les investisseurs s'en foutent d'avoir une femme ou un homme en face. D'ailleurs, je pense que les femmes ont un avantage si l'investisseur est un homme car elles peuvent toujours jouer la carte du flirte (pas la peine d'en débattre, c'est un constat : l'homme est faible face à la beauté d'une femme).
    Pour l'exemple de Kathryn Minshew, en acceptant de voir l'investisseur dans un bar, elle avait très bien compris ce qui était en train de se passer, faut pas prendre les gens pour des cons. Elle n'avait qu'à décliner l'offre en prétextant que le contexte d'un bar n'était pas assez professionnel pour elle, et le mec aurait très bien compris. Là, le mec ouvre une porte et elle s'y engouffre, alors forcement, le gars est pas fou, il tente sa chance...
    Si la réponse vous convient, un petit ça encourage.
    Avant tout nouveau post, pensez à : la FAQ, Google et la fonction Recherche
    Si vous devez poster, pensez à: Ecrire en français, la balise [CODE] (#) et surtout

  10. #10
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    2 140
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 2 140
    Points : 4 278
    Points
    4 278
    Par défaut
    Citation Envoyé par vaild Voir le message
    au risque de me répéter, le manque de femme dans le domaine de l'IT n'est pas le sujet.
    lisez les autres commentaires avant de réécrire ce qui a déjà (et à tord) été dit...
    Ben dans l'étude, je devrais plutot parler de la new et non de l'article proprement parler, on met en avant le % de femmes dans les fonds d’investissement.
    Il donne l'impression que ceux-ci seraient plus machistes car peu de femme sont présentent à leurs tête. Or pour moi il y a des raisons objectives à cet état de fait.

    Après les expériences la c'est vrai que certains cas exposer sont des gros machos débiles profond, mais bon est-ce "quelques cas" justifie le titre comme quoi IT serait le secteur le plus machiste?

    De plus c'est plutot les bussiness angels qui sont machistes plus que le secteur IT.
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  11. #11
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 120
    Points : 459
    Points
    459
    Par défaut
    J'avais lu un article sur un fond d'investissement pour des entreprises françaises réservées aux femmes chef d'entreprise, mais bizarrement on ne parle pas de sexisme. Pour l'IT, pourquoi personne ne parle de Facebook ou de Yahoo (Marissa Mayer, Sheryl Sandberg) etc ? Rien dans l'article démontré que l'IT est un secteur qui est plus sexiste qu'un autre.

    Sinon pour l'invitation dans un bar pour une interview, contrairement à ce que disais une autre personne ici, ya rien de tendancieux. J'ai déjà eu le cas avec une femme qui me faisait passé un entretien d'embauche dans un bar d'hôtel de luxe, ca c'est passé de manière très pro et je connais plusieurs personnes avec le même cas.

  12. #12
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    341
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 341
    Points : 793
    Points
    793
    Par défaut
    Les chiffres tendent à appuyer ce constat. En effet, selon une récente étude du Pitchbook, seulement 13% des fonds d’investissement de type capital-risque comptent parmi ses fondateurs une femme, alors que dans le secteur du logiciel, les entreprises dirigées par des femmes ne représentent que 10% de toutes les transactions de type capital-risque.
    Faudra un jour m'expliquer en quoi cette affirmation est une preuve du sexisme.

    C'est comme si je disais que l'éducation national ou le secteur infirmier était sexiste car il y a 70-80% de femme dans ce secteur.

    L'un n'implique pas l'autre et c'est surtout faire l'apologie des théorie fumeuse et dangereuse des chantre de l'égalitarisme (à la Belkacem) qui veut que la répartition parfaite 50%/50% et ceux en niant totalement le concret qu'il y a une énorme différence psychologique entre un homme et une femme, ce qui entraîne des prédisposition pour certain métier pour l'un et l'autre des sexes (mais bon quand on voit les même gus venir sortir qu'on peut choisir son identité sexuelle au gré de son éducation/vouloir )


    Et pis la discrimination positive, plein le cul quoi. Si c'est pour se taper des connasse de manager qui surjoue parce qu'elle ont le complexe de se faire accepter par un milieu masculin moi ca me fait chier. Déjà que j'en est une comme ca actuellement c'est relou et je le souhaite à personne. Mon expérience avec les manager féminin c'est a toujours été la cata notamment à cause de ce complexe d'infériorité qu'elles ont semblait souffrir.

  13. #13
    En attente de confirmation mail

    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    640
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 640
    Points : 2 346
    Points
    2 346
    Par défaut
    Mais qu'est-ce qu'on en a à faire de ces bêtises ?

  14. #14
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    6 857
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 6 857
    Points : 31 470
    Points
    31 470
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut
    Citation Envoyé par vaild Voir le message
    au risque de me répéter, le manque de femme dans le domaine de l'IT n'est pas le sujet.
    lisez les autres commentaires avant de réécrire ce qui a déjà (et à tord) été dit...
    Pourtant si tu mets en corrélation le nombre de filles dans les études d'informatique et le pourcentage annoncé dans le post dans les fonds d'investissement...
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  15. #15
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    342
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 342
    Points : 1 022
    Points
    1 022
    Par défaut
    Citation Envoyé par BenoitM Voir le message
    Ah ce que je sache, un fonds d'investissement n'a besoin de personne pour être créer. Donc dans ce cas on pourrait dire que se sont les femmes qui sont technophobe.
    (Ou simplement qu'il y a peu de femme dans les fonds d'investissement...)
    Ou on pourrait aussi dire que les femmes s'auto censurent car elles savent que le chemin sera nettement plus dur pour elle (je ne sais pas si c'est le cas ici, mais dans d'autres circonstances ça a été prouvé).

    De façon générale et comme déjà dit, s'il y a moins de femme en bas de la pyramide, ça semble logique d'en voir moins en haut...

  16. #16
    Modérateur
    Avatar de kolodz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 208
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 208
    Points : 8 313
    Points
    8 313
    Billets dans le blog
    51
    Par défaut
    Il est dommageable que personne note que l'article est uniquement basé sur expériences américains et surtout sur le point de vue américain de la situation.
    Ils n'ont absolument pas le même passif sur les minorités et sur la manière de le traiter ce genre de sujet.

    Comme le remarque BenoitM, ce genre d'article n'a pas de fond sur lequel, on peut discuter. Non, pas que le problème n'existe pas, mais il est peu probable que la situation soit la (exactement) même dans les pays francophone et les États-Unis...
    Il est vrai que le fait de ne pas avoir de comparaison est problématique :

    - Est-ce un problème spécifique aux États-Unis ?
    - Est-ce spécifique à ce domaine ?
    - Est-ce spécifique aux métiers sous représenté en femme ?
    - (Les hommes sont-t-ils sexiste en l'absence de femme ?)

    Ce sont des questions un peu plus discutable que :
    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Cordialement,
    Patrick Kolodziejczyk.
    Si une réponse vous a été utile pensez à
    Si vous avez eu la réponse à votre question, marquez votre discussion
    Pensez aux FAQs et aux tutoriels et cours.

  17. #17
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 013
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 013
    Points : 22 975
    Points
    22 975
    Par défaut
    Si je comprend bien l'actualité, parce que 3 femmes ont fait face à un comportement sexiste, "La sphère professionnelle IT demeure l'une des plus conservatrices et en l’occurrence sexiste selon certaines entrepreneuses".


    C'est le genre de choses qui dégradent l'image de la femme et décrédibilisent les actions féministes...
    Il faut arrêter de "victimiser la femme" ou de "se victimiser" en tant que femme. En effet, une victime est généralement en position de "faiblesse", une personne qui "subit" impuissante, en faisant cela, on donne une image de la femme comme étant une femme "faible".

    On ne pourra jamais avoir 0% de personnes sexistes comme on ne pourra jamais avoir 0% de meurtriers ou 0% de @)[è*.
    Alors essayer de nous faire croire que parce que trois femmes ont eu des problèmes, cela fait de la "La sphère professionnelle IT" l'une des plus conservatrice... car, oui, c'est le seul argument avancé ici avec les 10% de femmes directrices.

    On parle d'expériences dans les "fonds d'investissements" et du taux de femmes "directrices" et on généralise à l'ensemble de la sphère IT professionnelle ? Il n'y a pas un problème ?
    Si on devait résumer cette actualité, que devrait-on dire ? "Des femmes ragent contre toute une sphère professionnelle car elles ont eu a faire à une personne sexiste dans leur carrière" ?

    Car bon, comment appeler cela quand on a une généralisation aussi importante avec des arguments aussi grotesques ?
    Ah oui, tous les hommes ne sont pas comme ça, ce n'est pas vous qui êtes sexiste, c'est la "sphère".
    C'est comme dire, ce n'est pas vous qui êtes sexistes, ce sont les autres. C'est pas la faute des hommes, c'est de la faute à la société. Au final, ce n'est de la faute à personne, juste à cette entité abstraite qu'est la société, comme ça ça fait moins mal à l'égo.
    Mais il ne faudrait pas oublier, qu'on est tous un "autre" pour les autres et que la société est composée d'hommes et de femmes, de femmes et d'hommes.

    Le monde n'est pas manichéen, il n'est pas séparé entre les gentils féministes et les méchant sexistes, le monde est bien plus nuancé que cela. Il y a des personnes (même parmi les femmes) plus ou moins sexistes, ce n'est pas aux autres de faire des efforts, ils n'en feront jamais, mais à nous d'en faire.

    Je ne critique pas la discution qui a été faite, je n'y étais pas et je n'ai pas lu son résumé. Je tiens à critiquer ici les conclusions qu'on en a fait.

  18. #18
    Membre chevronné
    Avatar de NVCfrm
    Homme Profil pro
    Administrateur Système/Réseaux - Developpeur - Consultant
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    1 036
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur Système/Réseaux - Developpeur - Consultant
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 1 036
    Points : 1 915
    Points
    1 915
    Billets dans le blog
    5
    Par défaut Chacun ses rôles
    je ne suis pas sexiste, plutôt conventionnel.

    Les conventions évoluent et s'adaptent toujours quand les parties sentent un déséquilibre.

    Ces questions n'existent pas encore avec la même acuité en Afrique, fort heureusement.
    On me dira que c'est un retard dû au sous développement.
    Je répondrais que les africaines se rebelleraient contre un sentiment d'injustice, en essayant de leur imposer les coutumes japonaises.
    Pourtant c'est un pays développé le Japon.
    On n'en a encore pour 2 siècles avant que ces régions rattrapent le soi-disant "retard culturel".
    (Il semble qu'il y ait une culture universelle à laquelle la planète entière devra se conformer.)
    D'ici là les aspirations d'universalisation de l'égalitarisme auront disparus avec leurs promoteurs.

    On pourra citer le secteur de la marine, ou de l'armée. Qu'on l'admette ou non, les femmes ont peu de rôles dans ces métiers.
    Pourquoi ? Parce que très peu sont prédisposées aux exigences de ces métiers.
    Par relation, il devient naturel que les conservateurs trouvent qu'elles n'ont pas leur place dans ces lieux.
    Car une faible proportion de félines dans un groupe de fauves, ça risque de faire des étincelles contre productives.
    Les fauves finiront par s'entre-dévorer, ou se préoccuper à mieux que leurs devoirs. Aller savoir!

    Ces réalités sont tout simplement le reflet des aptitudes, de tout un chacun.
    N'en déplaise aux sexistes, quand une femme mérite de remplacer un homme, ce sera fait avec applau.

    Perso, je serais mal à l'aise avec papa épluchant des pommes de terre et maman épaulant un fusil de chasse pour chercher du gibier dans la jungle féroce.
    Cela certains le qualifieront de cliché préconçu. Mais ce sont des choses intimes avec la dualité, évidence de la différence.

    Il n'y a pas longtemps je lisais une actualité où Google faisait campagne pour combattre l'inégalité en faveur des femmes
    en mettant en avant une application permettant aux femmes de coder sans coder !
    Allez savoir comment ces fins limiers de chez google sont arrivés à la conclusion qu'ils pouvaient
    attirer plus de femmes vers la programmation, en leur donnant la possibilité de programmer sans coder.

    L'informatique elle même dans son essence est le Sexisme, bien qu'on ai parfois des nuances d'inversion de rôles.
    On n'a toujours que 2 états distincts qui ne se confondent jamais sans causer un bordel.

    Aux femmes les rôles de femme, aux hommes les rôles d'homme !
    Ousmane


    Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur.

  19. #19
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 637
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 637
    Points : 10 105
    Points
    10 105
    Par défaut
    Citation Envoyé par NVCfrm Voir le message
    Aux femmes les rôles de femme, aux hommes les rôles d'homme !
    Et c'est quoi qui déterminerait ces rôles (et en définitive quels sont-ils ?) ?

  20. #20
    Membre chevronné
    Avatar de NVCfrm
    Homme Profil pro
    Administrateur Système/Réseaux - Developpeur - Consultant
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    1 036
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur Système/Réseaux - Developpeur - Consultant
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 1 036
    Points : 1 915
    Points
    1 915
    Billets dans le blog
    5
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Et c'est quoi qui déterminerait ces rôles (et en définitive quels sont-ils ?) ?
    Les aptitudes physique induites par des d'évidentes différences biologique.

    La confusion pouvant-être introduite par la physiologie n'est pas vraiment la question.
    C'est fondamentalement biologique. Les rôles sont assignés depuis les gênes.
    Ousmane


    Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur.

Discussions similaires

  1. Microsoft lève le voile sur l'une des plus vieilles légendes du monde du jeux vidéo : E.T.
    Par LittleWhite dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 12
    Dernier message: 01/05/2014, 23h22
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 18/02/2010, 11h23
  3. Réponses: 13
    Dernier message: 26/06/2006, 13h10
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 11/01/2006, 16h39

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo