Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Responsable .NET

    Microsoft de nouveau abandonné pour l'open source en Allemagne ? Hambourg suit les traces de Munich
    L’open source aurait permis à la ville de Munich d’économiser plus de 10 millions d’euros
    un exemple à suivre par d’autres collectivités ?

    La ville de Munich a fait le pari audacieux de s’engager en faveur de l’open source et de migrer son parc informatique vers un système d’exploitation Linux, alors que l’univers de l’open source ne jouissait pas encore de la réputation qu’elle connait actuellement.

    Le déroulement de cette aventure et les résultats ont été présentés dans un récent article sur le site de la communauté d’Ubuntu.

    Retour en 2006. Munich, troisième ville la plus importante d’Allemagne, dispose de plus de 16 000 PC utilisés par les employés de l’administration. La fin de la prise en charge de Windows NT est proche et celle de Windows XP suivra dans quelques années. La ville de Munich a besoin d’une alternative pour mettre fin aux migrations forcées des solutions propriétaires, qui permettra de :

    • accéder à une large gamme d’applications ;
    • faciliter l’interopérabilité avec les autres plateformes ;
    • bénéficier d’un support constant ;
    • réduire les coûts ;
    • se libérer des « vendor lock-in ».




    Adopter l’open source représente un véritable défi pour la localité. Reposant essentiellement sur les technologies Microsoft et disposant d’applications sur mesure (des macros Office ecrits en VBA) pour Windows, rester dans l’écosystème Microsoft semble plus bénéfique et simple à court terme pour Munich. Cependant, une étude approfondie sur les effets à court et à long terme a finalement poussé la ville à se lancer dans l’open source.

    Les administrateurs de la localité étaient conscients qu’il ne s’agissait pas d’une simple migration de l’OS, mais d’une réorganisation complète de l’ensemble de l’infrastructure informatique de la ville. Ceux-ci ont opté dans un premier temps pour un déploiement de Debian en 2006, mais ils avaient besoin d’un cycle de mise à jour plus prévisible.

    C’est alors qu’en 2009, la ville de Munich lance le projet LiMux qui vise à mettre sur pied une version personnalisée d’Ubuntu et amorcé une migration de l’ensemble du parc informatique sur l’OS. Le projet devait s’étendre sur plusieurs années et il s’agissait d’une première dans l’univers de l’open source. Le pari était donc risqué et les difficultés énormes, sans compter les pressions de Microsoft. Steve Ballmer, PDG de Microsoft à cette époque, serait allé jusqu’à rencontrer le maire pour stopper le projet. Les projecteurs de l’IT étaient braqués sur le projet LiMux. Il s’agissait là d’un cas qui devait plus tard servir d’exemple en faveur ou contre l’open source.

    La ville s’est cependant donné les moyens de réussir son projet : maintien d’une politique de support tout au long du processus, explication des changements auprès des employés, utilisations des blogs et bulletins pour maintenir les participants informés, mise au point des forums pour permettre aux participants d’exprimer leurs préoccupations et poser des questions, etc.

    L’objectif du projet LiMux était de migrer 12 000 postes de travail sous Linux. En 2013, la localité avait affirmé avoir migré avec succès 14 800 postes de travail, sur 15 500 PC de l’administration vers Linux. Malgré cette migration massive, l’administration serait toujours restée opérationnelle et réactive. Les administrateurs et les utilisateurs ont pu, avec le temps, se familiariser avec le système d’exploitation et les outils open source.

    Au final, l’adoption de l’open source aurait permis à la ville d’économiser plus de 10 millions d’euros. En 2012, près de 6,8 millions d’économies ont été enregistrées uniquement sur les licences Microsoft. En aout 2013, le cout de l’ensemble du projet a atteint 23 millions euros, alors que l’administration aurait pu débourser 34 millions d’euros pour migrer vers Windows 7 et les nouvelles versions d’Office.

    Alors qu’un DSI du Royaume-Uni avait déclaré il y a quelque mois que les solutions Microsoft étaient moins chères que l’open source sur le long terme, ce cas pratique vient prouver le contraire. Un exemple à suivre ?

    Source : Ubuntu
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Au final, l’adoption de l’open source aurait permis à la ville d’économiser plus de 10 millions d’euros. En 2012, près de 6,8 millions d’économies ont été enregistrées uniquement sur les licences Microsoft. En aout 2013, le cout de l’ensemble du projet a atteint 23 millions euros, alors que l’administration aurait pu débourser 34 millions d’euros pour migrer vers Windows 7 et les nouvelles versions d’Office.
    Bof, d'un coté c'est beaucoup environ un tiers mais ça ne fait que 10 millions pour une ville de 1,5 million d'habitants.
    Donc ce n'est pas très rentable pour les petites villes sauf à une migration à l'échelle des départements au moins.

  3. #3
    Inactif  
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

    Au final, l’adoption de l’open source aurait permis à la ville d’économiser plus de 10 millions d’euros. En 2012, près de 6,8 millions d’économies ont été enregistrées uniquement sur les licences Microsoft. En aout 2013, le cout de l’ensemble du projet a atteint 23 millions euros, alors que l’administration aurait pu débourser 34 millions d’euros pour migrer vers Windows 7 et les nouvelles versions d’Office.
    6.8 millions en licences sur un budget total de 34 Millions en migrant vers Seven + nouvelle version d'office. Et après on vient nous dire que le coût des licences, cela ne représente rien, c'est juste 20% du budget quoi...
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  4. #4
    Rédacteur

    C'est une bonne mise en pratique qui falicitera surement dans les prochaines années les projets de migrations d'autres administrations.

    Il faut rappeler que Munich n'est pas seule à se tourner vers l'opensource
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par valkirys Voir le message
    Bof, d'un coté c'est beaucoup environ un tiers mais ça ne fait que 10 millions pour une ville de 1,5 million d'habitants.
    Donc ce n'est pas très rentable pour les petites villes sauf à une migration à l'échelle des départements au moins.
    Sauf que rien n’empêchera à l'avenir la Ville de Munich de commercialiser leur OS (ou son support!) et de faire encore des bénéfices. Chose qui n'aurait pas été possible avec Microsoft.

  6. #6
    Expert éminent
    Citation Envoyé par valkirys Voir le message
    Bof, d'un coté c'est beaucoup environ un tiers mais ça ne fait que 10 millions pour une ville de 1,5 million d'habitants.
    Donc ce n'est pas très rentable pour les petites villes sauf à une migration à l'échelle des départements au moins.
    C'est marrant, c'est la même réaction que celle que j'ai eu l'autre jour quand j'exposais une diminution de 50k€ par an sur un projet. "Ah mais pour vous(grosse entreprise du cac 40) 50 000€ c'est rien..."

    Sauf que sur le projet qui coute 600 000€ l'année, c'est presque 10% d'économie.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev python / Cloud sur Toulouse sud.
    Produit fun et belle refonte du code.

  7. #7
    Expert confirmé
    Je comprends pas : admettons la licence windows à 100€. (Aucune idée du tarif mais pour de tel volumes c'est sans doute moins cher).
    15 000 postes * 100 = 1.5M€.
    Le reste c'est quoi? En plus c'est si l'on part du principe où tout les pC sont changés en même temps. Ce que je n'ai jamais vu.
    Enfin bref c'est bien gentil tous ces chiffres mais avoir le détail ça serait peut etre plus interressant...
    Normal que la DSI de Munich nous annonce qu'elle est sur la bonne voie!

  8. #8
    Membre confirmé
    Et on en sait un peu plus sur les difficultés de migration, les imprévus, etc ?
    Parce que bon, si je m'en tiens à cet article, accompagné d'un "source Ubuntu", lien dans lequel on n'apprend pas beaucoup plus, je suis pas vraiment rassuré sur les tenants et les aboutissants d'un projet de cette ampleur.

  9. #9
    Membre averti
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    [B][SIZE="4"]Alors qu’un DSI du Royaume-Uni avait déclaré il y a quelque mois que les solutions Microsoft étaient moins chères que l’open source sur le long terme, ce cas pratique vient prouver le contraire. Un exemple à suivre ?
    Quand on sait que la plupart des utilisateurs ont besoin d'une suite bureautique, d'un client mail et d'un navigateur. L'utilisateur a juste à s'adapter à son nouveau système.

    De plus, on est souvent sur du client léger maintenant donc des produits MS ne se justifient pas.

    Le problème va être sur les logiciels professionnels où il n'existe pas forcément aussi bien des solutions libres ou sous linux.

  10. #10
    Membre expert
    Alors qu’un DSI du Royaume-Uni avait déclaré il y a quelque mois que les solutions Microsoft étaient moins chères que l’open source sur le long terme, ce cas pratique vient prouver le contraire. Un exemple à suivre ?
    Je ne sais pas si ça peu réellement être inclu comme expérience sur du long terme, mais c'est déjà intéressant. Et plus encore, cela ouvre à l'open source plusieurs portes qui pourrait lui permettre, enfin, de prendre sa place dans l'informatique "au quotidient".

  11. #11
    Membre averti
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Je comprends pas : admettons la licence windows à 100€. (Aucune idée du tarif mais pour de tel volumes c'est sans doute moins cher).
    15 000 postes * 100 = 1.5M€.
    Le reste c'est quoi? En plus c'est si l'on part du principe où tout les pC sont changés en même temps. Ce que je n'ai jamais vu.
    Enfin bref c'est bien gentil tous ces chiffres mais avoir le détail ça serait peut etre plus interressant...
    Normal que la DSI de Munich nous annonce qu'elle est sur la bonne voie!
    MS Windows + suite office PRO

  12. #12
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par seblutfr Voir le message
    Et on en sait un peu plus sur les difficultés de migration, les imprévus, etc ?
    Parce que bon, si je m'en tiens à cet article, accompagné d'un "source Ubuntu", lien dans lequel on n'apprend pas beaucoup plus, je suis pas vraiment rassuré sur les tenants et les aboutissants d'un projet de cette ampleur.
    Ceux sont là les vraies questions à se poser.

    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Sauf que rien n’empêchera à l'avenir la Ville de Munich de commercialiser leur OS (ou son support!) et de faire encore des bénéfices. Chose qui n'aurait pas été possible avec Microsoft.
    ??? Justement comme dit ci-dessus on en savait un peu plus, ben on pourrait parler de l'avenir.
    Je m'attendais à un gain plus important quand même

    De toute façon ce n'est pas à une ville de commercialiser le support d'un OS open source.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    C'est marrant, c'est la même réaction que celle que j'ai eu l'autre jour quand j'exposais une diminution de 50k€ par an sur un projet. "Ah mais pour vous(grosse entreprise du cac 40) 50 000€ c'est rien..."

    Sauf que sur le projet qui coute 600 000€ l'année, c'est presque 10% d'économie.
    Déçu plus que marrant!
    Même si en pourcentage c'est pas mal, en brut 10 millions depuis 2009 ( ou 2012 ça dépend comment on voit les choses ) c'est pas énorme je m'attendais à plus au début.
    Reste à voir l'évolution à 5 ans en rythme de croisière.

  13. #13
    Membre expérimenté
    Bof, d'un coté c'est beaucoup environ un tiers mais ça ne fait que 10 millions pour une ville de 1,5 million d'habitants
    Économiser 1% du budget tout seul ne sert a rien certes mais le dépenser inutilement non plus. Si on économise 1% du budget simplement sur le poste informatique combien économisera t'on si l'on fait de même sur les autres postes? C'est en augmentant régulièrement les taxes/dépenses de quelques pour-cent que l'état français est arrivé au gouffre financier actuel.

    Mais au de la de l'argent, c'est défendre une cause qui peut avoir des retomber sur l'économie local et même mondial. Munich est a l'origine du projet Kolab qui réunit des projets Open-sources pour en faire une suite de messagerie de société. Ils ont donc profité de l'Open-Source et y ont contribué intelligemment. C'est toute la puissance du système. Maintenant toute les entreprises peuvent profiter de leur expérience et de Kolab.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  14. #14
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par abriotde
    Économiser 1% du budget tout seul ne sert a rien certes mais le dépenser inutilement non plus. Si on économise 1% du budget simplement sur le poste informatique combien économisera t'on si l'on fait de même sur les autres postes? C'est en augmentant régulièrement les taxes/dépenses de quelques pour-cent que l'état français est arrivé au gouffre financier actuel.
    C'est juste!
    Je ne crache pas sur la ville de Munich! Je reste circonspect : manque d'info comme le dit seblutfr, pour les chiffres je m'attendais à un truc qui en jette.

  15. #15
    Membre chevronné
    Ca fait une économie de 6,67 euros par habitants. Si on faisait la même chose pour toute la France, on pourrait économiser 466,67 millions d'euros, rien qu'à l'échelle des municipalités.

    Au fait, s'il y en a que ça intéresse :

    http://www.openmairie.org/

    Des logiciels FLOSS pour gérer un peu tout ce qu'on peut avoir besoin de gérer dans une municipalité, du cimetière à l'assainissement en passant par l'organisation des élections.

    Les gens qui disaient que le passage au FLOSS de la Corée du Sud ne lui ferait pas faire d'économie peuvent venir le redire, là ?
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  16. #16
    Membre habitué
    Citation Envoyé par micka132
    Je comprends pas : admettons la licence windows à 100€. (Aucune idée du tarif mais pour de tel volumes c'est sans doute moins cher).
    15 000 postes * 100 = 1.5M€.
    Le reste c'est quoi? En plus c'est si l'on part du principe où tout les pC sont changés en même temps. Ce que je n'ai jamais vu.
    Enfin bref c'est bien gentil tous ces chiffres mais avoir le détail ça serait peut etre plus interressant...
    Normal que la DSI de Munich nous annonce qu'elle est sur la bonne voie!
    Citation Envoyé par smarties
    MS Windows + suite office PRO
    J'ai eu la même réaction. Si on prend le prix des licences à plein tarif (Tarif moyen constaté pour un achat par particulier sans réduction) on obtient :
    Windows 7 Ultimate = ~200€ (entre 160 et 250)
    Office 2013 Pro = ~500€ (entre 380 et 550)
    Soit le lot : 700€
    15 500 * 700 = 10 850 000€

    Les 26 millions restant correspondent à quoi ? Au support ? Si oui, pour quelle durée ?

    Je suis juste étonné du coût estimé de l'opération. Ce chiffre est possible mais cela aurait été plus qu'intéressant de fournir le détail.


    Citation Envoyé par Hinault Romaric
    En 2012, près de 6,8 millions d’économies ont été enregistrées uniquement sur les licences Microsoft
    Là aussi j'ai un peu de mal à suivre. C'est 6,8 millions d'économies sur la migration des postes qu'ils souhaitaient migrer pour 2012 ?

    En fait, le tout manque de détails pour pouvoir donner du crédit et de l'impact à leur passage vers l'open source.
    Typiquement, on sait que la tentative de migration a démarré en 2006 avec un passage sous Debian, qui si j'ai bien compris c'est plutôt mal terminé. En suite, en 2009, ils ont mis en place le projet LiMux qui a permis de migrer avec succès en 2013 14 800 postes, tout en réalisant une économie de 10 millions. (D'ailleurs, il faudrait peut-être fournir les chiffres officiel car : Coût MS = 34 millions, Coût projet LiMux = 23 millions, Gain = 10 millions, Le million de trop c'est les bénéfices du placement des 9 millions gagnés ? ). Mais le coût du projet estimé à 23 millions il comprends quoi ? La tentative de 2006 ? La création de LiMux ?

    C'est assez dommage car je trouve que l'information est intéressante. Peut-on se baser sur les résultats de la première tentative pour définir le gain/la perte réel d'une telle expérience ? Après tout, on sait tous que les premiers essuient toujours les plâtres et simplifient la tâche au suivant.

  17. #17
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Je comprends pas : admettons la licence windows à 100€. (Aucune idée du tarif mais pour de tel volumes c'est sans doute moins cher).
    15 000 postes * 100 = 1.5M€.
    Le reste c'est quoi? En plus c'est si l'on part du principe où tout les pC sont changés en même temps. Ce que je n'ai jamais vu.
    Enfin bref c'est bien gentil tous ces chiffres mais avoir le détail ça serait peut etre plus interressant...
    Normal que la DSI de Munich nous annonce qu'elle est sur la bonne voie!
    Un système d'information, ce ne sont pas que des postes de travail, il y a des serveurs, par exemple. Et un poste de travail, ce n'est pas qu'un système d'exploitation, il faut 2 ou 3 applis pour pouvoir faire le boulot, aussi.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  18. #18
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
    Je ne sais pas si ça peu réellement être inclu comme expérience sur du long terme, mais c'est déjà intéressant. Et plus encore, cela ouvre à l'open source plusieurs portes qui pourrait lui permettre, enfin, de prendre sa place dans l'informatique "au quotidient".
    5 ans de fonctionnement, dans le monde informatique, c'est CARREMENT du long terme, oui !
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  19. #19
    Inactif  
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Je comprends pas : admettons la licence windows à 100€. (Aucune idée du tarif mais pour de tel volumes c'est sans doute moins cher).
    15 000 postes * 100 = 1.5M€.
    Le reste c'est quoi? En plus c'est si l'on part du principe où tout les pC sont changés en même temps. Ce que je n'ai jamais vu.
    Enfin bref c'est bien gentil tous ces chiffres mais avoir le détail ça serait peut etre plus interressant...
    Normal que la DSI de Munich nous annonce qu'elle est sur la bonne voie!
    Car déjà tous les pc n'ont pas été changé en même temps, cela a été fait sur plusieurs années.

    Et il ne faut pas croire que tout aurait été passé par une seule commande avec un gros rabais, il n'y a pas 1 service informatique pour tout le pays lol, cela a dû être fait administration par administration.

    Et il n'y a pas que la license Windows, il y a aussi celle d'Office.

    Rien que sur le site de Microsoft, tu peux faire des devis, pour Office 2013 Pro Plus, même pour 20 000 licences en tant que gouvernement, ils te proposent encore la license à 405$ (soit un peu plus de 8 millions pour 20 000 licences), et celle de l'upgrade pour passer à Windows 8.1 à 296$ (soit pratiquement 6 millions pour 20 000 postes)

    Donc au final, 6.8M d'économies en licences, pour presque 15 000 postes, cela me semble juste niveau chiffres.


    @Shr3k : sur les 26 millions il doit y avoir le support, et aussi les changements de machines, car si ils étaient passé à Seven, ils auraient sans doute du changer une grosse partie du parc, peut-être aussi les serveurs et d'autres applis spé microsoft, mais après oui, cela serait mieux avec le détail de fourni...

    Pour moi, les 6.8 millions d'économies sur les licences, c'est ce qu'ils auraient dû payer suite au passage de Xp à Seven, si ils étaient rester chez Microsoft.
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  20. #20
    Rédacteur

    Plus d'informations ici sur les gains:


    Le gouvernement de la ville avait calculé que la migration de Microsoft Windows 2000 vers Windows 7 et Office 2010 lui aurait coûté un peu plus de 34 millions d'euros au total. En migrant vers LiMux et en adoptant la suite de productivité OpenOffice.org, la ville a dépensé 22,8 millions d'euros. C'est ce qu'indique un document publié la semaine dernière qui donne le détail du coût de la migration de 11 000 utilisateurs vers des applications Open Source sous Linux. La ville avait également évalué à 29,9 millions d'euros le coût d'une migration vers Windows 7 et OpenOffice. Ces chiffres comprennent le coût des licences logicielles, les mises à jour matérielles, la formation, le support externe pour diriger la migration et les processus d'optimisation, entre autres choses.
    La migration vers LiMux a permis à la ville d'économiser 6,8 millions d'euros sur les licences logicielles si elle avait opté pour la solution Microsoft Office 2010 sous Windows 7, et elle a évité une dépense de 4,7 millions d'euros pour la mise à niveau de son matériel, « car LiMux fonctionne sur le matériel existant »
    Le document publié par la ville: http://www.ris-muenchen.de/RII2/RII/...GE/2819522.pdf
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux