Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #781
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    quand je parle avec des potes admin/dev linux dans des boites, quand ils font des montés de version de composants ou d'os (ou moi quand j'ai du assister un passage de red hat 5 à red hat 6), ils passent des journées à recompiler des trucs, appliquer des patchs, déplacer des données, donc des migrations, hein, c'est comme ça que ça s'appelle. mais comme par magie ici, on a quelques utilisateurs qui n’appellent pas ça des migrations visiblement.
    Tu le fais exprès ?
    Passer de RH5 à RH6, ça s'appelle.... une migration. Alors oui, effectivement, sous linux pour faire une migration, il faut faire une migration.

    Ce qu'on te dit c'est que la mairie de Munich peut faire son Limux comme elle veut. Si elle veut rester sur une base Ubuntu 8.04 et appliquer ses patchs noyaux elle-même, ben elle peut le faire, même si Canonical ne maintient plus cette version depuis 10 ans.

  2. #782
    Membre expert
    donc vous me cassez les pieds depuis des messages et des messages pour me dire qu'au final j'ai raison, mais vous vous foutez de la gueule de qui?
    et maintenant comme par magie, vous n'allez que vous préoccuper de l'os puisque vous avez perdu cette argumentation dans le cas général.
    mais p*****, apprenez à lire la prochaine fois.

  3. #783
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    donc vous me cassez les pieds depuis des messages et des messages pour me dire qu'au final j'ai raison, mais vous vous foutez de la gueule de qui?
    et maintenant comme par magie, vous n'allez que vous préoccuper de l'os puisque vous avez perdu cette argumentation dans le cas général.
    mais p*****, apprenez à lire la prochaine fois.
    Oui pardon : c'est de notre faute si tu ne sais pas faire la différence entre migration et mise à jour et que tu l'exprime de façon insultante dans tes messages.

  4. #784
    Membre expert
    mais, oui, je t'en prie, comme j'ai dit plus tôt si vous pensez avoir raison, tant mieux.
    mon premier message parle de migration, que magiquement ça n'allait pas disparaître, et c'est un fait.

    vous tergiversez depuis des messages et des messages sur le fait que dans certains cas, on pourra faire disparaître une partie des migrations.
    ce qui est dommage, vu ton dernier message, c'est que si je ne suis pas au fait de la différence entre mise à jour et migration (lol) vous n'avez pas l'air de savoir la différence non plus.

    bref encore du brassage d'air pour ne pas dire grand chose. merci, mais non merci, débrouillez vous.
    à bon entendeur.

  5. #785
    Membre expérimenté
    concentration
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    @esperanto donc encore une énième fois, est ce que tout ça te protège d'avoir de temps en temps à migrer que ça soit tes données, applications, ou autres?
    @stardeath, faudrait vraiment que tu apprennes à ne te concentrer que sur ce qui est écrit, ni plus ni moins. Parce qu'à force, ça ressemble vraiment trop à de la mauvaise foi.

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    quant à la prétendu citation où je ne lis que ce qui va dans mon sens, encore une fois, ce que Fleur en plastique décrit c'est qu'en général, on va donc procéder à quoi? une migration, mince, une fois de plus ça rejoint ce que je dis.
    Non, c'est toi qui généralises: il nous dit que si on a beaucoup de composants concernés alors ça vaut mieux de faire une migration, et toi tu t’empresses de lui répondre "tu vois, tu dis toi-même que c'est mieux une migration sauf dans des cas très particuliers". Ensuite quand tu me réponds voila que tu redécouvres par miracle la partie où il parle d'un serveur à accès limité, tiens, un cas particulier... qui en fait ne l'est pas tant que ça, parce que quand un serveur est en production, il peut être difficile de le rendre indisponible même une heure entière pour pouvoir faire une migration.
    Et quand bien même j'ai la possibilité de migrer un serveur sans impacter trop de monde, eh bien parfois oui j'ai un logiciel plus à jour que les autres parce que je veux vraiment profiter de ses dernières fonctionnalités, alors que d'autres logiciels ne recevront que les mises à jour critiques ou les corrections de bugs.

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    c'est quand même fou, vous ne me décrivez que des situations de migration, mais vu que le terme a été utilisé chez windows vous vous refusez d'appeler ça des migrations ...
    Déjà en premier lieu tu ne trouveras ni le terme migration ni mise à jour dans mon message précédent, sauf évidemment dans les citations. Tout simplement parce que je n'ai fait que répondre à des points précis, sans en tirer une quelconque extrapolation.

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    tu as évité la migration entre le composant original et sa mise à jour en prenant un fork, bravo
    Je n'ai pas dit cela (puisque comme dit plus haut je n'ai pas parlé de migration). Le fork ne permet pas d'éviter une migration, mais de la choisir: il donne le choix entre migrer vers une nouvelle version très différente de la précédente (qui peut donc plaire à certains et pas à d'autres) et une qui ne fait que les changements strictement nécessaires (sécurité, correction de bugs, compatibilité avec de nouveaux formats, etc.)

    Dans le cas d Windows il y a en fait deux problèmes distincts à considérer: la migration proprement dite - et là, contrairement à ce que tu sous-entends, personne ici n'a dit que ça n'existait pas sous Linux - et le fait qu'on peut ne pas aimer le produit vers lequel on migre alors qu'on appréciait le précédent - ici, sous linux, les forks permettent de limiter le risque, dès lors qu'ils existent, mais là encore, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit, ce n'est vrai que si le fork existe ou si on se sent d'attaque pour le créer (ce qui serait impossible avec Windows)

    Concernant les migrations, encore une fois personne n'a dit qu'elles n'existaient pas sous linux, sauf, pour en revenir au problème initial, les migrations forcées. Ne me fais pas croire que tu n'as jamais entendu parler de personnes qui se sont retrouvées sous Windows 10 du jour au lendemain, parce que la fenêtre d'avertissement était volontairement bien cachée. Ou pire, qui se sont retrouvés avec un système non fonctionnel, parce que la migration automatique avait zappé le pilote de la carte graphique.
    ça au moins on peut dire que ça (la migration forcée, merci de ne pas retirer le terme qui dérange) n'existe pas sous linux. Quand une version devient obsolète, tu vas recevoir des messages d'avertissement, mais jamais au grand jamais la migration sera lancée dans ton dos. Tu le dis toi-même, avant une migration il vaut mieux sauvegarder ses données. Mais avec Windows qui fait des migrations en cachette, faudrait presque sauvegarder le PC quotidiennement pour être sûr.

    Concernant le deuxième point, le produit final, je vais essayer de rester bref parce qu'on s'écarte du sujet de l'article. Windows 10 a de nombreuses nouvelles "fonctionnalités" qui peuvent ne pas plaire à tout le monde (nouveau menu démarrer, loggers en tout genre qui envoient plein de choses sur les serveurs Microsoft, etc.) sauf que la migration implique de les accepter en totalité, pas de fork qui permet de n'en accepter que certaines. Si tes amis qui font de l'administration linux passent du temps à recompiler des trucs, c'est tout simplement parce que linux permet, au contraire, de n'installer que les parties dont on a vraiment besoin. On peut même migrer d'une distribution à une autre, ou mixer des logiciels de plusieurs distributions. Mais pas forcément sans effort, personne ne dira le contraire.

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    (déjà, tu vas me dire qu'à part installer le fork, tu n'as donc strictement rien eu d'autre à faire?), mais quand ton fork va évoluer sur sa propre branche, est ce que tu vas éviter comme par magie des migrations?
    Dans la mesure où les logiciels Linux changent moins leurs formats de données ou leurs protocoles que sous Windows, la sauvegarde préalable m'est généralement moins utile au final, même si je la fais par précaution. Mais comme dit plus haut, je n'évite pas une migration, j'évite seulement la migration vers une version dont je ne veux pas.

  6. #786
    Membre expert
    Citation Envoyé par esperanto Voir le message
    @stardeath, faudrait vraiment que tu apprennes à ne te concentrer que sur ce qui est écrit, ni plus ni moins. Parce qu'à force, ça ressemble vraiment trop à de la mauvaise foi.
    c'est une blague, vous ne vous concentrez que sur ce que je n'ai pas dit, et maintenant c'est moi qui fait ça? je le répète, vous vous foutez de la tronche de qui là?
    y a même pas besoin de répondre à la suite, et en plus on a encore un parallèle avec windows dont on se fout royalement.

    si votre seul argument pour pouvoir parler de linux, c'est de faire un parallèle avec windows, faut pas s'étonner que ça fait 30 ans que ça ne marche pas, bref.

    ps: j'abandonne, j'ai autre chose à faire de ma vie. ce qui est bien, c'est que ces écrits vont rester...

  7. #787
    Membre expérimenté
    Exemple?
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    c'est une blague, vous ne vous concentrez que sur ce que je n'ai pas dit, et maintenant c'est moi qui fait ça?
    Contrairement à toi j'ai donné des exemples. Alors où donc me suis-je concentré sur ce que tu n'as pas dit?

  8. #788
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    c'est une blague, vous ne vous concentrez que sur ce que je n'ai pas dit, et maintenant c'est moi qui fait ça? je le répète, vous vous foutez de la tronche de qui là?
    y a même pas besoin de répondre à la suite, et en plus on a encore un parallèle avec windows dont on se fout royalement.

    si votre seul argument pour pouvoir parler de linux, c'est de faire un parallèle avec windows, faut pas s'étonner que ça fait 30 ans que ça ne marche pas, bref.

    ps: j'abandonne, j'ai autre chose à faire de ma vie. ce qui est bien, c'est que ces écrits vont rester...
    Tiens, pour que les écrits restent encore mieux, je rappelle ton premier message, où tu confonds déjà migration / mise à jour et où tu fais déjà un parallèle avec windows (xp), le tout avec déjà des propos insultants.

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    migrations forcées? est ce que cette phrase laisse sous entendre qu'il n'y aura plus de migration quand ils seront passé chez linux? plus de mise à jour vers un kernel plus récent? plus de mise à jour de bibliothèques?
    si ils font de la même manière que maintenant où ils ont encore du windows xp (19 ans quand même), ils auront d'ici quelques années des linux obsolètes. mais bon, on empêche pas l'incompétence ...

  9. #789
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    Tiens, pour que les écrits restent encore mieux, je rappelle ton premier message, où tu confonds déjà migration / mise à jour et où tu fais déjà un parallèle avec windows (xp), le tout avec déjà des propos insultants.
    Attends, je viens de trouver encore mieux:

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    aucun rapport, déjà je me focalise sur linux et windows, vu que c'est un peu l'intitulé du post,
    suivi de :

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    ps: et pourquoi windows vous obsède tant que vous vous sentez obligé de le citer, même quand ce n'est pas le propos?
    A part ça si on parle de windows c'est évidemment parce que les linuxiens ont un complexe d'infériorité, rien à voir avec le fait que ce soit le sujet initial, cqfd.

  10. #790
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    Entre fonctionner de façon fluide ou pas y a un gros écart. Sous linux on peut mettre des interfaces graphiques plus légères nettement qu'avec windows.

    Autre avantage notable, le ralentissement progressif au fur et à mesure des mises à jours sous windows. Il est assez courant de devoir tout réinstaller après plusieurs mois.
    Pour ne pas te froisser c'est beaucoup plus rare sous linux.
    Juste pour redire... Ce pc date de 2009. Je l'avais acheté avec Windows Vista. Je l'ai migré sous Seven, puis sous Windows 10 (oui, j'ai sauté Windows 8 ). Ce pc n'a jamais été reformaté, et fonctionne de façon fluide depuis qu'il est passé sous Seven (c'est vrai que Vista n'était pas optimisé).

    Citation Envoyé par ALT Voir le message
    J'ajouterai que ça dépend aussi de la configuration du PC : 2 ou 8 Go de RAM ? Celeron ou i7 ? Etc.
    De même que si le disque dur a été remplacé par un SSD, ça change beaucoup de choses.
    C'est d'ailleurs ce qu'a fait archqt pour faire tourner son Linux

    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    + pérennité du matériel, moi avec un SSD+linux j'ai un ordinateur de 2011 qui tourne nickel.
    C'est un upgrade, car je ne pense pas qu'en 2011, on trouvait des SSD.

    Pour ma part, je n'ai fait que rajouter 2go de RAM, le passant de 2 à 4Go. Donc, pour ma part, Windows fonctionne très bien.
    Maintenant, je ne dis pas que Linux ne fonctionne pas. C'est juste qu'il ne faut pas raconter n'importe quoi.
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  11. #791
    Membre émérite
    Pour être franc, la tournure de la discussion commençais à devenir blasant. ^^'
    Je pense que tous ceux qui atterrissent devant mon post ont lu tous les posts précédents et ont cerné ce que chacun voulait dire avec ou sans maladresse ...on a compris les idées, on sera d'accord ou pas.

    Personnellement, avoir un PC de l'ère Vista avec 4 Go de RAM sous Win10, qu'il soit fluide, je n'y crois pas trop, ou alors tu as procédé et des optimisations particulières et pertinentes (comme la gestion du fichier d'échange, la désactivations d'une plâtré de fonctionnalités inutiles constamment allumées et lancées au démarrage, les chargements d'application pour accélérer leur démarrage, etc.)
    Tous les PC de cette ère que j'ai pu rencontrer équipé d'un i-5 ou moins, avec 4 Go de RAM, sont saturé juste avec le combo anti-virus + web browser. ^^'
    Windows 10 (sans réglages) est un OS assez lourd. Plus l'OS est récent, plus il présente de fonctionnalités ...qui sont pour certaines plus lourdes.
    --> Win10 sur 4 Go de RAM = 3 à 3,5 Go pour le système, et 1 à 0,5 Go pour l'iGPU (dépend des options dispo sur la carte-mère, fonction souvent non accessible).
    --> il pompe au minimum 2 à 2,5 Go quand il y a très peu de logiciels d'installés
    --> le fichier d'échange s'active bien avant d'atteindre 90% d'occupation en RAM (un paramètre qui se change bien plus facilement sur linux)

    Quels sont les réglages (généraux) que tu as fait pour éviter des horribles lenteurs, constantes via une saturation disque (profondeur de queue de commandes), et pour éviter de trop solliciter le CPU ?

    Pour en revenir au sujet.
    Windows et linux s'encrassent tout les deux, on s'accordera sûrement que linux s'encrasse tout de même moins vite que Windows ou Mac OS X, mais cet aspect est fortement variable en fonction de l’utilisateur. J'ai pris pour habitude de réinstaller Windows tout les 5 ans environ pour avoir un décrassage logiciel absolu, mes PC portables durent entre 5 et 8 ans.
    J'ai rencontré un certain nombre de mise à jour foiré, de paramètres systèmes ou applicatif redéfinis/écrasé à la suite d'une MAJ ou mise à niveau... au final tous l'écosystème me pousse à faire une "migration" en rendant certaines fonctionnalités incompatibles, certains drivers non fonctionnels, etc. (ex: plus de gestion de l'écran si l'on met à jour Windows 7 au delà d'une certaine date --> écran noir permanent)

    Cet état de fait existe pour une seule raison : seul Microsoft est en mesure de maintenir ses éditions de Windows, car il en garde le code secret.
    Si le code était publique, il suffirait d'avoir les moyens pour maintenir les fonctionnalités, sécurité, et compatibilité souhaitées.
    Si les moyens manquent, il suffirait de réunir plusieurs acteurs ayant des besoins similaires pour réunir le fond nécessaire (comme openSSL).
    ...à ce moment là, il n'y aurait plus de migration par nécessité fonctionnelles, et les MAJ se cumuleraient sur 20 ans (à condition d'être soigneux /rigoureux).
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  12. #792
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
    Personnellement, avoir un PC de l'ère Vista avec 4 Go de RAM sous Win10, qu'il soit fluide, je n'y crois pas trop, ou alors tu as procédé et des optimisations particulières et pertinentes
    Évidemment, que j'ai optimisé au mieux le système. Mais, je pense qu'il en serait de même pour un Linux récent sur le même PC. Et, puis tout dépend ce que l'on fait avec. Moi, je m'en sert pour faire de la récupération de vidéo sur des cassettes numériques de caméscopes. Le PC a une carte firewire (qu'on ne trouve pas sur les nouveaux pc), et donc je peux avec lui récupérer les vidéos.

    C'est évident qu'un pc de cet âge ne peut en aucun cas (qu'il soit sous windows ou linux) être aussi performant qu'un pc neuf. C'est d'ailleurs logique. Les OS augmentent leurs besoins en fonction des capacités du matériel, afin d'améliorer leurs performances.

    Ce que je trouve ridicule, c'est de vouloir faire croire qu'un PC sous linux de plus de 10 ans serait aussi performant qu'un pc actuel avec windows 10. Si c'était le cas, il y a belle lurette que Windows ne serait plus qu'un lointain souvenir, et on serait tous sous linux.
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  13. #793
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    C'est évident qu'un pc de cet âge ne peut en aucun cas (qu'il soit sous windows ou linux) être aussi performant qu'un pc neuf.
    Depuis la fin de la loi de Moore, je n'en serais plus aussi sûr. A condition de garder l'OS et les logiciels de l'époque (avec leurs dernières mises à jour mais pas de migration) il devrait rester suffisamment rapide du moins pour certaines tâches.
    Avant que l'on vienne me dire qu'un OS plus maintenu est forcément une passoire à virus, je voudrais rappeler que les virus ne viennent que de sources extérieures, donc si la machine ne sert, comme tu dis, qu'à la récupération de vieilles cassettes, alors tu n'as aucune raison de le connecter à internet et donc aucune raison d'avoir des sources extérieures de logiciels donc de virus.

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Les OS augmentent leurs besoins en fonction des capacités du matériel,
    Très drôle, plus le PC est performant plus l'OS va avoir de besoins...
    Moi j'appelle ça un gaz, ça prend tout l'espace disponible.

    Non, sérieux, à quoi bon acheter une nouvelle machine si ça implique forcément d'avoir un nouvel OS qui est là pour la ralentir?

  14. #794
    Membre régulier
    Franchement repasser sous linux ces vieilles bécanes j'y crois plus trop,
    l'un de mes pc sous ubuntu 11.04 vient de lacher, malgré que ce soit un quadcores intel atom de chez intel (une m___!) j'en était content, pour suivre la mode sur 2 pc corrects quelque part je suis passé à 18.4; un hp un acer, ben c'est ingérable, il y a tout un foutoir qui s'est rajouté et les 4 go de ram ne suffisent plus, ça passe sans arrêt en swap, comment voulez-vous passer des machines de 2004 sous linux alors que 2010 n'y arrive plus?
    par mégarde sur celui de test j'ai installé snap, 700000 fichiers lus par l'anti virus, j'ai viré ça les développeurs sont partis dans de ces délires!
    Je sais je devrais passer à d'autres linux plus raisonnables, mais le concept humanitaire d'Ubuntu ballade des valeurs qui sont les miennes, je vais rajouter de la ram pour que ça tourne, c'est du 64 bits pas de pb.
    Mais ces vieux bouzins de 2004, je pense pas qu'on puisse rajouter de la ram, ça doit être de la ddr1 ou de la sd et la swap va se traîner.

  15. #795
    Membre régulier
    C'est un upgrade, car je ne pense pas qu'en 2011, on trouvait des SSD.
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Juste pour redire... Ce pc date de 2009. Je l'avais acheté avec Windows Vista. Je l'ai migré sous Seven, puis sous Windows 10 (oui, j'ai sauté Windows 8 ). Ce pc n'a jamais été reformaté, et fonctionne de façon fluide depuis qu'il est passé sous Seven (c'est vrai que Vista n'était pas optimisé).



    C'est d'ailleurs ce qu'a fait archqt pour faire tourner son Linux


    C'est un upgrade, car je ne pense pas qu'en 2011, on trouvait des SSD.

    Pour ma part, je n'ai fait que rajouter 2go de RAM, le passant de 2 à 4Go. Donc, pour ma part, Windows fonctionne très bien.
    Maintenant, je ne dis pas que Linux ne fonctionne pas. C'est juste qu'il ne faut pas raconter n'importe quoi.
    ben si j'ai un ocz la meilleure marque de l'époque qui faisait tourner mon pc qui tournait sous ubuntu 10.04 donc acheté entre 10.04 et 11.04 toujours en marche mais plus de 100€ pour 64 go, sinon avant ça j'avais déjà fait tourner des pc avec des cartes compactflash des 600x ce que j'appelle des pseudo ssd, sur un portable, ça avait son intérêt c'était anticasse. 2010 c'est l'arrivée des ssd mais des prix stratosphériques. 256 go pour 2000€

  16. #796
    Membre expert
    Il faut jeter Windows par la fenêtre !
    K

  17. #797
    Chroniqueuse Actualités

    Microsoft de nouveau abandonné pour l'open source en Allemagne ? Hambourg suit les traces de Munich
    Microsoft de nouveau abandonné pour l'open source en Allemagne ?
    Hambourg suit les traces de Munich

    La tendance à l'utilisation de logiciels libres sur les ordinateurs du gouvernement s'accélère en Allemagne. Au cours des négociations de coalition dans la ville-État de Hambourg, les responsables politiques ont déclaré qu'ils étaient prêts à commencer le remplacement des logiciels de Microsoft par des logiciels open source dans la fonction publique. Cette déclaration s'inscrit dans le cadre d'un accord de coalition de 200 pages entre le parti social-démocrate et le parti Vert. Elle définira la manière dont Hambourg sera gérée pour les cinq prochaines années.

    La déclaration a été présentée le 02 juin dernier, mais n'a pas encore été signée. Les partis politiques en charge à Hambourg sont les mêmes que ceux de Munich, qui ont récemment accepté de revenir aux logiciels open source de cette ville.

    « Avec cette décision, Hambourg rejoint un nombre croissant d'États et de municipalités allemands qui se sont déjà engagés sur cette voie. La décision de Hambourg est néanmoins remarquable, car la ville a toujours été très fortement orientée vers Microsoft », a déclaré Peter Ganten, président de l'Open Source Business Alliance (OSBA) basé à Stuttgart. Il fait référence à des décisions similaires prises dans le Schleswig-Holstein, en Thuringe, à Brême, à Dortmund et à Munich.


    « A l'avenir, nous aspirons à avoir plus de logiciels open source dans les systèmes de gestion numérique et nous voulons également développer notre propre code, qui restera ouvert. Hambourg veut être un exemple de premier plan en matière d'indépendance numérique » , a écrit le responsable de la branche locale des Verts de Hambourg-Mitte, Farid Mueller, sur son site Internet.

    « Les fonctionnaires municipaux veulent également essayer de mieux comprendre les logiciels proprietaires, soit par des moyens légaux, soit dans le cadre d'appels d'offres du conseil municipal », a ajouté Mueller. Pour son parti écologiste, cette étape est particulièrement importante, car elle permet de mieux analyser la consommation d'énergie des services numériques.

    « Les autorités de Hambourg pourraient également développer leurs propres versions de l'intelligence artificielle. Mais cela aussi doit rester ouvert. Tout le monde, des fonctionnaires au grand public, doit savoir comment elle fonctionne », a déclaré Mueller lors d'une interview fin mai, après les négociations de la coalition.

    Ceci pourrait bien impliquer l'introduction d'un système de bureautique open source basé sur le cloud appelé Phoenix pour l'usage du parlement local de Hambourg. Tout changement sera d'abord volontaire.

    Selon l'OSBA, « ce n'est pas une mauvaise approche que de commencer lentement. Mais à long terme, pour des raisons de coûts, d'acceptation des utilisateurs et de synchronisation, Hambourg devrait s'appuyer sur un environnement informatique plus uniforme pour la plupart des employés », affirme Ganten.

    Dans un avenir proche, la préférence pour l'open source devra être inscrite dans les appels d'offres publics, et Hambourg devra également coordonner ses efforts avec d'autres municipalités et États afin de « ne pas réinventer la roue encore et encore, comme cela s'est produit occasionnellement dans le passé », note Ganten.

    Le logiciel Phoenix dont parlent les politiciens de Hambourg est fourni par Dataport, une institution à but non lucratif qui fonctionne sous mandat du gouvernement pour créer des logiciels libres pour la fonction publique allemande.

    Un porte-parole de Dataport, Britta Heinrich, explique que Phoenix se présente sous la forme de plusieurs modules différents. Jusqu'à présent, les modules de messagerie et de vidéoconférence sont utilisés dans une poignée d'établissements d'enseignement à Hambourg et dans l'État du Schleswig Holstein, où se trouve le siège de Dataport.

    Phoenix est basé sur un système de cloud privé qui peut être exécuté à partir des propres serveurs de Dataport ou des systèmes internes d'un utilisateur. Le développement et le déploiement d'autres modules conviviaux pour le bureau ont été retardés en raison de la pandémie du COVID-19, explique Heinrich. Phoenix inclura à terme le traitement de texte, la comptabilité et les calendriers.

    « Nous envisageons cependant que les choses vont se poursuivre pendant le reste de l'année. L'une des idées de base de Phoenix est la coopération entre les différentes autorités. La survie de la plate-forme dépendra du nombre de personnes qui l'utiliseront et la développeront. Et c'est ce qui fait la particularité de cette décision de Hambourg », poursuit Heinrich.

    Un porte-parole de Microsoft a déclaré au site technologique allemand Heise que l'entreprise ne considérait pas le désir d'avoir plus de logiciels libres comme une attaque contre elle-même. Microsoft utilise et développe actuellement de nombreux logiciels open source et se félicite de la concurrence loyale, ajoute le porte-parole.

    Sources : NDR, Twitter, Farid Mueller

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la décision des autorités de la ville de Hambourg ?
    Pensez-vous que Hambourg ira jusqu’au bout de son initiative et cette déclaration qui découle de l’accord de coalition sera signé ?
    Quelle est votre opinion sur les questions de passage des solutions logicielles propriétaires à celles dites libres ?

    Voir aussi :

    Les Pays-Bas vont-ils accorder la priorité aux logiciels libres dans les marchés publics ? La FSF observe, et entend obtenir que les softs financés par le contribuable soient libres

    Le parti d'Angela Merkel veut que les logiciels développés avec l'argent public soient accessibles au public, en tant que logiciels libres et apporte son soutien à une initiative de la FSFE

    Après Munich, la Basse-Saxe, un État fédéré d'Allemagne, annonce l'abandon de Linux pour Windows afin de standardiser ses systèmes informatiques

    Les logiciels libres ne seront plus prioritaires dans l'Éducation Nationale, ils seront envisagés mais plus préférés aux solutions propriétaires
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #798
    Membre actif
    soit par des moyens légaux, soit dans le cadre d'appels d'offres du conseil municipa
    On croirait que les appels d’offres ne sont pas des moyens légaux ?

  19. #799
    Membre régulier
    Ca peut réduire un peu la dicotomie entre ceux qui gèrent le système et les utilisateurs
    Ben oui en gros la gestion globale du système serait plutôt sous 1 linux ,les utilisateurs lambda plutôt sous windows, maintenant ils vont choisir ce qui leur convient le mieux, perso un système lent à démarrer, des mises à jour intempestives, des gestions d'impression difficiles son amour des virus sous windows m'ennuieraient franchement, mais Windows a des qualités indéniables rien que l'expérience des gens, réapprendre pour un employé de bureau passé 45 ans est une galère, on le comprend bien.

  20. #800
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    l'un de mes pc sous ubuntu 11.04 vient de lacher, malgré que ce soit un quadcores intel atom de chez intel (une m___!) j'en était content, pour suivre la mode sur 2 pc corrects quelque part je suis passé à 18.4; un hp un acer, ben c'est ingérable, il y a tout un foutoir qui s'est rajouté et les 4 go de ram ne suffisent plus, ça passe sans arrêt en swap, comment voulez-vous passer des machines de 2004 sous linux alors que 2010 n'y arrive plus?
    par mégarde sur celui de test j'ai installé snap, 700000 fichiers lus par l'anti virus, j'ai viré ça les développeurs sont partis dans de ces délires!
    Je sais je devrais passer à d'autres linux plus raisonnables, mais le concept humanitaire d'Ubuntu ballade des valeurs qui sont les miennes, je vais rajouter de la ram pour que ça tourne, c'est du 64 bits pas de pb.
    Mais ces vieux bouzins de 2004, je pense pas qu'on puisse rajouter de la ram, ça doit être de la ddr1 ou de la sd et la swap va se traîner.
    Eh ben... Pourtant, je fais ce genre de choses assez souvent : je vire les vieux XP, Vista... & les remplace par une Debian, souvent avec LXDE, pour éviter d'occuper trop de RAM & c'est reparti. Même avec 1 Go de mémoire vive !
    Maintenant, si tu installes KDE sur un système trop faible, c'est sûr que tu ne verras pas de progrès.
    Et je crois (donc, ce n'est pas une certitude) que Gnome est à peu près aussi gourmand.

    Nota bene : je parle de systèmes standards, pas vraiment optimisés (installation par défaut. Sauf pour Wx [où x=2000, XP, Vista...] duquel je retire tous les logiciels inutiles pré-installés).
    « Un peuple qui est prêt à sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité, ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finira par perdre les deux. »
    Attribué indistinctement à :
    Thomas Jefferson
    Benjamin Franklin
    Albert Einstein !