IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Affichage des résultats du sondage: Devrait-on introduire la programmation dans les cursus scolaires ?

Votants
146. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui, il est important que les enfants soient initiés à la programmation

    52 35,62%
  • Non, c'est pas nécessaire pour eux

    80 54,79%
  • Neutre, je n'ai pas d’avis sur la question

    14 9,59%
  1. #41
    Membre averti
    Avatar de antoinev2
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    177
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 177
    Points : 368
    Points
    368
    Par défaut
    Déjà il ne faut pas tout confondre.
    On parle de petites animations 2D, pas d'algorithme en C++ : la complexité est incomparable.
    Surtout, via Scratch qui a été conçu spécifiquement pour les enfants.
    Il faut être honnête : si les ateliers qui ont été effectués ont été un succès, on ne peut pas dire que c'est une mauvaise idée...

    Ensuite le fait de dire que la primaire c'est trop tôt, je suis pas d'accord : on apprend bien l'anglais aux enfants dès la primaire, pourquoi pas des bases d'informatique de manière ludique?
    Par contre ça risque d'être super compliqué de trouver des personnes compétentes.

    Après, il y a un écart tellement grand entre ce qui se fait maintenant (aucune initiation à la programmation dans un parcours scolaire classique) et une initiation dès la primaire, qu'il y a sûrement un juste milieu.

  2. #42
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    4 113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 4 113
    Points : 9 220
    Points
    9 220
    Par défaut
    Citation Envoyé par antoinev2 Voir le message
    On parle de petites animations 2D, pas d'algorithme en C++ : la complexité est incomparable.
    Ouais ce sont des mathématiques, pas du développement ni de la programmation.
    Mes parents ont fait cela avec des robinets et des baignoires

    Citation Envoyé par antoinev2 Voir le message
    Ensuite le fait de dire que la primaire c'est trop tôt, je suis pas d'accord : on apprend bien l'anglais aux enfants dès la primaire, pourquoi pas des bases d'informatique de manière ludique?
    Ouais tu as raison, les politiques veulent imposer la semaine de 4 jours et toi surcharger le programme avec de l'informatique.
    Pourquoi pas aussi de la cuisine ou des cours de chant comme à la télé?

  3. #43
    Membre averti
    Avatar de antoinev2
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    177
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 177
    Points : 368
    Points
    368
    Par défaut
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Pourquoi pas aussi de la cuisine
    Accessoirement on mangerait peut-être moins mal, tu as eu l'idée du siècle.

  4. #44
    Membre habitué Avatar de TheChovix
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    77
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 77
    Points : 165
    Points
    165
    Par défaut
    Je crois qu'il serait important de rappeler la question à l'origine du débat :

    Etes-vous pour ou contre l’introduction de la programmation dans les cursus scolaires ?
    A part le contenu de l'actualité qui montrerait plutôt les lignes directrices d'un futur projet éducatif et une citation d'un dirigeant britannique, je ne vois pas où, dans cette question, il peut y avoir un problème.
    Il ne faut pas radicaliser, il n'est pas question de former à l'algorithmie ou la programmation des enfants de primaires ou maternelles. Ni d'imposer un cursus spécialisé dans ce domaine dès le collège.

    Personnellement, je suis favorable à *l'introduction de la programmation dans les cursus scolaires*, et par introduction je préconiserais une option facultative au collège (4éme ou 3éme) ou au lycée dès la seconde, comme peut l'être le latin au collège.
    Après, il y aura sûrement un problème pour l'enseignement, car ce n'est pas un simple professeur de technologie (collège) qui pourrait fournir un cours correct de programmation. De plus, un tel cours adapté à des collégiens me semblerait compliqué à mettre en place. D'où l'intérêt d'adapter la formation au contexte dans le lequel il est introduit, et surtout aux classes (niveaux, programme étudié, etc).

    C'est bien sur quelque chose qui doit être réfléchit et débattu. Et il y a bien entendu des problèmes bien plus graves à régler dans l'éducation avant de discuter de l'ajout d'une matière technologique supplémentaire (sans aucun doute optionnelle).

    Beaucoup de fumées sans véritable feu ...
    Le seul bogue à ne pas corriger c'est celui qui fait fonctionner le projet.

  5. #45
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 420
    Points : 1 451
    Points
    1 451
    Par défaut
    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    Je suis pour une option informatique à partir du collège. C'est à l'élève de choisir son orientation professionnelle. Ce n'est pas à l'école de choisir pour l'élève.
    Demander à un collégien de choisir son orientation professionnelle est purement stupide.
    A ce stade, l'école doit permettre de lui élargir son champs de vision pour qu'il puisse plus tard faire son choix en toute connaissance de cause.

    De plus, la programmation (ou plutôt l’algorithmie pour des collégiens), ne permet pas uniquement d'envisager les possibilités directement en informatique.
    Ça permet déjà de casser le mythe du "c'est magique" et ça développe la logique qui est un outil essentiel à toute réflexion.

    Un cerveau "plus logique" et un cerveau qui comprend mieux quelque soit le sujet.

  6. #46
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 177
    Points
    10 177
    Par défaut
    Citation Envoyé par tontonnux Voir le message
    Demander à un collégien de choisir son orientation professionnelle est purement stupide.
    C'est pourtant ce qui arrive tous les ans, quand il choisit le type d'orientation qu'il va prendre après son brevet (BEP/CAP, seconde générale, seconde technique,...), en général arrivé la, il a déjà une idée de ce qu'il veut faire, et il a commence déjà à s'orienter dans une branche qui correspond.

    C'est pas arrivé après un BAC L et un DEUG de langue qu'il faudra qu'il se dise "bon qu'est-ce que je vais faire comme boulot maintenant et quel est le cursus pour ?"

    Donc certes, un collègien n'est pas pleinement mature et apte à réaliser les choix les plus importants de sa vie (bien que certains adultes ne le soient pas non plus ), mais c'est pourtant comme ça que fonctionne notre système.

    Le conseiller d'orientation, il est là dès le collège, pas seulement au lycée.



    Maintenant au sujet de la news elle-même, comme certains, je pense qu'une matière optionnelle pour s'initier à l'algo / prog, à partir de la 2ème partie du collège (4ème) puis au lycée, pourquoi pas, moi je sais que cela m'aurait plu (mais bon, j'étais déjà attiré par ce domaine).

    Et pourquoi pas une matière plus générale concernant l'utilisation d'un ordi, d'internet, des outils de bureautiques, qui elle serait obligatoire, au lycée, pour effectivement former les gens à ces outils qui sont de plus en plus présent (suffit de voir n'importe quel forum Excel, on trouve des gens de tous les métiers qui essaient de générer leurs propres factures / suivis / reporting / etc etc mais ne savent pas se servir des outils).


    Par contre oui, plus tôt que cela, je suis plutôt contre, comme déjà dit aussi, on ferait mieux de se concentrer sur l'essentielle, on a déjà du mal à caser les programmes actuels en entier sur une année, on veut encore réduire pour passer à la semaine à 4 jours, on réduira pas les vacances à côté, et on veut rajouter des matières comme l'informatique ? Et ils vont caser tout ça où ??? Les enfants vont faire des journées de 14h ?

  7. #47
    Membre expérimenté Avatar de Uranne-jimmy
    Homme Profil pro
    Bioinformatique
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    778
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Bioinformatique
    Secteur : Industrie Pharmaceutique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 778
    Points : 1 457
    Points
    1 457
    Par défaut
    J'ai voté Oui, mais je voudrais nuancer un peu le OUI trop extrême.
    La programmation nécessite des bases, en logique, en mathématique, en intelligence. Des bases qu'on ne possède pas forcément en primaire par exemple.
    Je pense qu'il serait malgré tout intéressant d'initier les élèves à l'algorithmique assez tôt, leurs donner les principes assez simple de boucle, de condition, ... Savoir réfléchir en utilisant ces principes permet d'organiser ses pensées, tout en étant assez accessible. Mais ça ... ba en regardant les cahiers de math de collégiens, je remarque qu'il y a déjà des choses visibles sur le sujet, bien que visiblement les profs ne l'utilisent pas.

    Ensuite concernant la programmation même, je pense qu'au terme de sa scolarité, il faudrait être capable de faire des macros pour les logiciels de bureautique, parce que ceux ci sont nécessaire et savoir automatiser quelques tâches permet de gagner en productivité, c'est une plus valu apprécié par les employeurs et l'école a pour rôle de préparer au monde du travail.

    Pour ce qui est du reste ... en option, début lycée, milieu collège pourquoi pas, pour intéresser directement ceux qui formeront les programmateurs de demain.
    Expert en recherche google caféinomane

  8. #48
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par f-leb Voir le message
    C'est vrai qu'ils n'y comprennent rien, pfff sont cons les gens...
    Les 4% pour l'apprentissage à la maternelle sont à mettre dans la case des débiles mentaux oui. Enfin en tout cas la réponse à la question est carrément débile. Comment écrire un programme alors qu'à cette âge on ne sait même pas lire ?

    Citation Envoyé par f-leb Voir le message
    Donc si j'ai bien compris, il serait préférable, et même souhaitable, de ne pas enseigner d'informatique à l'école histoire d'entretenir cet état d'ignorance de génération en génération (ben oui, les élèves d'aujourd'hui sont les parents de demain).
    On devrait aussi enseigner la médecine à l'école, pour que les gens soient moins malade et puis soigner leurs voisins sans aller chez le médecin, ça bouchera la trou de la sécu.

    Pis 3 sports de combats pour l'auto-défense (dès la maternelle) à cause de l'insécurité.

    Faut aussi leur enseigner 1 métier manuel et 1 métier intellectuel pour être plus flexible en cas de crise.

    Faut des cours de théologies sur chaque religion pour que chacun apprenne les uns des autres et qu'on cesse de s'entretuer pour une hypothèse.

    Liste non-exhaustive.

    Tu vois où je veux en venir ?

    La quantité de connaissances à apprendre ne tient pas dans une vie d'homme et les emplois du temps de nos chtis nenfants sont déjà bien chargés. Qu'ils apprennent déjà à lire écrire et compter ça leur permettra d'apprendre ce qu'ils veulent par eux-mêmes.

    Citation Envoyé par f-leb Voir le message
    Comme ça on pourra continuer de bien rigoler sur Dvp à propos de tous ces beaufs qui ont plein d'appareils informatiques sans avoir la moindre idée de leur fonctionnement.
    Tu n'as pas besoin de savoir construire et réparer ta voiture pour la conduire.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  9. #49
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    6 819
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 6 819
    Points : 31 244
    Points
    31 244
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut
    Quel intérêt ?

    La programmation, c'est un métier, on va leur apprendre un métier en primaire ?
    Pourquoi pas des cours de maconnerie ? De carreleur ? Ou de jardinnage ? Y'a surement plus de monde qui sera amené à ces tâches dans sa vie qu'à programmer.

    Qu'on veuille leur apprendre à utiliser l'outil informatique, d'accord, mais faudrait que les enseignants/encadrants aient eux-même les compétences pour les enseigner.

    Titre alternatif au sujet : 3 français sur 4 ne comprennent rien à l'école et au cursus scolaire.
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  10. #50
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2012
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2012
    Messages : 31
    Points : 80
    Points
    80
    Par défaut
    C'est surtout l'informatique qu'il faut faire entrer à l'école, et en faire une discipline à part entière, comme la biologie par exemple.
    Y enseigner quelques notions simples et de base sur ce qu'est qu'un ordinateur, un réseau, etc... et après pourquoi pas un peu d'algorithmique et de programmation, adaptée au niveau des élèves.
    Par contre uniquement de la programmation, je ne comprends pas, je vois pas l'intérêt si déjà les élèves ne savent pas au moins un peu ce qu'est l'informatique.
    quand je vois que pas mal de gens confondent RAM et disque dur, une éducation généraliste pour tous à l'informatique ne serait certainement pas du luxe.

  11. #51
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 565
    Points : 26 289
    Points
    26 289
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Je ne sais pas s'il existe encore des cours "d'éveil" comme j'en ai pu avoir à l'école primaire début des années 90, mais je serai en faveur de cours d'algorithmie aussi, mais très bas niveau, et pas du tout orienté informatique. Genre Je sors de chez moi, s'il pleut je sors mon parapluie, s'il fait beau, j'enfile ma casquette et ainsi de suite. Ca fait travailler la logique et le process.

    Savoir utiliser correctement les nouvelles technologies est différent de savoir programmer, évidemment. Pour ma part, dans ce cas, je ne mettrai pas que de l'algorithmie, mais aussi de la couture, de la cuisine, le permis de conduire, les mathématiques financières (t'imagines une armada de traders français à 18 ans ? Tremble Wall Street ! Tremble Tokyo ! Tremble Francfort ! ), la gestion de projet, la communication, quatre langues vivantes (dont la langue de bois), de la menuiserie, de la plomberie, de l'agriculture. Tsss

    Pour ma part j'ai eu des cours "d'informatique" en CE2 qui consistait à recopier bêtement des codes dénichés par mon instituteur, je ne me souviens même plus du langage. Le seul intérêt étant d'avoir des jolis dessins qui s'affichent sur le prompt.

    Quand on voit les professeurs de physique de terminale dépassées en option informatique, victimes des railleries et des plaisanteries des élèves qui n'ont pas forcément besoin d'un niveau élevé (exemple : écran de veille défilant "votre ordinateur est en panne" et on débranche la souris et le clavier)
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  12. #52
    Membre éprouvé Avatar de Simara1170
    Homme Profil pro
    Développeur Delphi
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    423
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Delphi
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 423
    Points : 1 151
    Points
    1 151
    Par défaut
    J'aime beaucoup le parallèle fait avec l'enseignement de l'anglais à l'école...
    Perso, j'ai du réapprendre l'anglais en arrivant au collège parce que ce qu'on t'apprend en primaire, c'eest de la daube, vu que les instits' sont pas formés pour...alors la programmation, tu m'a compris...
    Citation Envoyé par deuche
    Il y a encore à peine 150 ans, nous vivions encore comme il y a environ 2000 ans.

  13. #53
    Membre confirmé
    Profil pro
    C Embarqué / C++ Qt
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    231
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : C Embarqué / C++ Qt

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 231
    Points : 631
    Points
    631
    Par défaut
    Déjà ce qu'on pourrait faire c'est mettre plus de technologie au collège, ou au moins enseigner un peu plus l'informatique au sens large...
    Apprendre tableur/excel c'était bien dans les années 90, voir 2000, maintenant il faut aller plus loin, l'informatique a bien trop d'importance.

    Quand je vois des jeunes de 25 ans qui ne sont pas à l'aise pour résoudre les problèmes du quotidient : "youtube marche plus", "j'ai des virus", "mon ordinateur est super lent"... Le débat c'est : est-ce qu'il faut qu'ils paient ? ou qu'ils l'apprennent ?

    (C'est vrai que quand on a un problème avec notre voiture on va chez le garagiste... donc l'un dans l'autre...)

    Pourquoi pas un peu de programmation par la suite (4e, 3e) mais juste pour donner un petit sens pratique à la théorie !

    Il faudrait apprendre la base : savoir comment fonctionne internet, ce que c'est, ce que ce n'est pas, la confidentialité, les risques (achat, information, mot de passe) ce qu'on a le droit de faire dessus, ... On a d'énorme progrès à faire sur tous ces sujets !!

  14. #54
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    345
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 345
    Points : 1 211
    Points
    1 211
    Par défaut
    Bonjour,

    Je suis étonné par les résultats de ce sondage. Je pensais que plus de personnes seraient favorables.

    Je ne vois pas en quoi une introduction à l'informatique serait un mal.

    Comme d'autres l'ont dit, les programmes actuels incluent l'apprentissage de notions qui sont loin d'être nécessaires—personne n'utilise la totalité des connaissances apprises de l'école maternelle à la terminale. Le but n'est probablement pas de bourrer le crâne de l'élève avec toutes sortes d'informations inutiles, mais plutôt de lui donner un aperçu des différentes disciplines et domaines vers lesquels il peut s'orienter. L'informatique et la programmation ne devraient pas faire exception.
    Cela passerait par un ou deux cours obligatoires d'initiation, puis par des cours de programmation facultatifs. Imposer entièrement ces cours serait une erreur : cela n'apporterait rien à ceux qui ne veulent pas s'intéresser au domaine, et freinerait les autres dans leur apprentissage.

    Apprendre à coder c'est apprendre à réfléchir. Ecrire un algorithme c'est rechercher une (des) solution(s) et donc organiser sa réflexion. C'est là d'ailleurs le plus grand intérêt de la programmation, au delà de la capacité qu'elle donne à l'utilisateur à automatiser des tâches, elle contribue à son épanouissement intellectuel.

    Je pense que cela va dans la continuation des réformes de l'éducation, qui doit s'adapter à la société. En effet, l'informatique et ses outils prennent de plus en plus de place dans ladite société et dans la vie quotidienne de tout le monde (ou presque). Si chacun avait un contrôle sur ces outils, la sécurité serait globalement bien meilleure et les utilisateurs plus libres, avec plus de capacités à manipuler ces outils. Bien sûr, ce n'est en pratique pas faisable, on ne peut pas exiger de tout le monde de savoir comment tout fonctionne. Mais on peut en revanche inciter plus de monde à s'intéresser au domaine, et cela passe par des cours dans les formations génériques.
    A l'inverse, imaginez un monde dans lequel on est entourés de technologies, mais personne ne comprend rien à leur fonctionnement et personne ne sait quoi faire lorsqu'il y a un problème. Dans un tel monde, les gens seraient complètement soumis à la technologie. Nous ne vivons pas (encore) dans ce monde, heureusement, mais en voyant le taux d'ignorance générale des gens vis-à-vis de la technologie et l'orientation qu'ont pris certains gouvernements et multinationales spécialisées dans le domaine, par rapport à la vie privée notamment, on se demande si ça ne va pas être bientôt le cas.
    Vous allez me dire, on s'éloigne du sujet, et me prendre pour un extrémiste des logiciels libres (ce qui est loin d'être le cas), mais après tout, le contrôle des technologies, qui devrait être exercé par le propriétaire (l'utilisateur) passe par de l'apprentissage, donc une éducation. C'est sur le long-terme que ça se joue, mais lorsqu'il est question de libertés, j'estime que ça a sa valeur.
    (Je ne dis pas que tout le monde devrait programmer, mais que chacun devrait au moins maîtriser les outils qu'il possède, ou du moins pouvoir ne pas s'y soumettre ; et qu'au delà de la confiance accordée aux sociétés, chaque groupe social devrait avoir une capacité minimale de contrôle sur la technologie qu'il utilise.)
    Vous remarquerez aussi l'importance grandissante de l'Open Source, qui va dans cette logique de rendre le contrôle aux utilisateurs. Si l'éducation s'y mettait, on pourrait exploiter pleinement ce potentiel.

    Enfin, pour répondre à certaines critiques concernant les charges de travail à l'école et la relative complexité du domaine, je vais un peu raconter ma vie :
    - J'ai commencé la programmation à peu près en entrant au collège, et je n'ai pas arrêté depuis. J'avais certes pris de moi-même cette initiative, mais cela ne m'a jamais empêché de réussir mon parcours scolaire. Le temps que je consacrais à l'info était pourtant nettement supérieur à celui qu'on imposerait dans les écoles (je dis ça parce que j'y passais souvent plus de temps que pour les matières principales, et je ne pense pas que l'info devienne une matière principale) et j'avais encore du temps pour sortir avec mes amis et m'occuper à d'autres loisirs.
    - J'ai appris les maths, l'algorithmie et l'anglais en faisant de la programmation. Au lieu de lier un concept informatique à un concept mathématique, je faisais le contraire. Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, cela a été purement bénéfique : j'appréhendais les notions via des points de vue différents, je me représentais les problèmes autrement. Et quand on nous parle en maths d'ensembles, de fonctions, de suites, de dérivées, de sommes ou d'objets, avoir une représentation concrète complétée par des théories et définitions abstraites c'est l'idéal pour comprendre.

    Bref tout ça pour dire que, quand on vous propose d'apprendre quelque chose de plus (que ce soit en n'importe quoi d'ailleurs), ce n'est pas un mal, au contraire.

    Désolé pour le long post (et merci pour ceux qui ont eu le courage de lire).

  15. #55
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par the Hound Voir le message
    Enfin, pour répondre à certaines critiques concernant les charges de travail à l'école et la relative complexité du domaine, je vais un peu raconter ma vie :
    - J'ai commencé la programmation à peu près en entrant au collège, et je n'ai pas arrêté depuis. J'avais certes pris de moi-même cette initiative, mais cela ne m'a jamais empêché de réussir mon parcours scolaire. Le temps que je consacrais à l'info était pourtant nettement supérieur à celui qu'on imposerait dans les écoles (je dis ça parce que j'y passais souvent plus de temps que pour les matières principales, et je ne pense pas que l'info devienne une matière principale) et j'avais encore du temps pour sortir avec mes amis et m'occuper à d'autres loisirs.
    - J'ai appris les maths, l'algorithmie et l'anglais en faisant de la programmation. Au lieu de lier un concept informatique à un concept mathématique, je faisais le contraire. Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, cela a été purement bénéfique : j'appréhendais les notions via des points de vue différents, je me représentais les problèmes autrement. Et quand on nous parle en maths d'ensembles, de fonctions, de suites, de dérivées, de sommes ou d'objets, avoir une représentation concrète complétée par des théories et définitions abstraites c'est l'idéal pour comprendre.

    Bref tout ça pour dire que, quand on vous propose d'apprendre quelque chose de plus (que ce soit en n'importe quoi d'ailleurs), ce n'est pas un mal, au contraire.

    Désolé pour le long post (et merci pour ceux qui ont eu le courage de lire).
    Si c'est un mal parce que moi ça fait 20 ans que j'entends mes parents (profs) râler parce que les programmes sont allégés d'année en année pour rajouter des cours inutiles comme l'initiation à la programmation en 6ème (exemple bidon mais réaliste).

    Que tu fasses ça sur ton temps libre très bien, mais tant que les bases ne sont pas acquises cela ne sert à rien d'aller mettre de la programmation par-ci de la plomberie (et pourquoi pas ?) par-là etc ...

    On pourrait plutôt renforcer le nombre d'heures des matières principales, ou ajouter des cours de soutient où les gosses font leurs devoirs avec des profs cela sera mille fois plus utile que des initiations bidons.


    Sinon moi j'ai appris l'anglais en lisant les textes de missions de X-Wing et Tie-Fighter sur DOS quand j'étais au collège. Je pense que ça serait une bonne idée d'avoir 2h de jeux vidéos (en anglais) par semaine. Et là yaura pas de problème pour trouver des formateurs compétents xD
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  16. #56
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par the Hound Voir le message
    A l'inverse, imaginez un monde dans lequel on est entourés de technologies, mais personne ne comprend rien à leur fonctionnement et personne ne sait quoi faire lorsqu'il y a un problème. Dans un tel monde, les gens seraient complètement soumis à la technologie. Nous ne vivons pas (encore) dans ce monde,
    Mais si on vit dans ce monde.

    C'est structurellement impossible de tout savoir sur tout. A partir de là tu ne comprends pas le quart de la moitié du tiers du fonctionnement des technos utilisées pour faire fonctionner / fabriquer les objets qui sont autour de toi.
    De même que si tu n'es pas physicien tu ne comprends les règles qui régissent notre univers.
    Si tu n'es pas médecin tu n'es pas capable de diagnostiquer tes problèmes physiques.

    On ne peut pas tout savoir.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  17. #57
    Expert confirmé
    Avatar de Katyucha
    Femme Profil pro
    DevUxSecScrumOps Full Stack Bullshit
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    3 287
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Irlande

    Informations professionnelles :
    Activité : DevUxSecScrumOps Full Stack Bullshit

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 3 287
    Points : 5 075
    Points
    5 075
    Par défaut
    Un peu de vrai et de faux dans tout ce que j'ai lu au dessus.

    Les britanniques ont une expression : the 3 R (Read, wRite, aRithmetics).
    Je pense que les enseignants devraient se concentrer surtout la dessus à l'école primaire.

    Après, il y a l'éveil de l'enfant : Dans les année 80, je faisais déjà de l'histoire et de la géographie (oui, j'ai appris toutes les capitales de l'Europe en CM1 *j'aimerai bien voir d'ailleurs le niveau des éleves désormais* ) ...etc Alors, rajoutez la logique pourquoi pas ! Bah oui, car notre métier messieurs, dames, reste un métier de logique ! 1 ou 1 = 1

    J'ai commencé la programmation à l'age de 10 ans sur un Atari (oui, je suis vieux), c'était suivre un livre d'Omicron Basic. Ce n'était que de la logique !
    <code>
    Je tape une valeur a
    Je tape une valeur b
    Est ce que a est supérieur à b
    oui : alors prout
    non: alors pouet
    </code>

    Il faut rester sur l'éveil, on en fera pas des Linus Torvald à la sortie de l'école primaire mais la logique reste la même pour tous

    Ensuite au collège, on passe au niveau un peu supérieur avec la "Techno" (rassurez moi, y a toujours les cours de techno?). On peut passer sur du CI (rassurez moi, on apprend encore à imprimer des CI ?) , des petites diodes et rajouter un petit module de programmation. Et simplement, sur cette base, tu peux appréhender la programmation à la fin. S'il vous plait, ne brulons pas les étapes.... !
    Grave urgent !!!

  18. #58
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Faut arrêter avec la programmation à tout va
    l'informatique n'est pas le centre du monde et l'intégralité de notre mode de vie et de notre économie ne repose pas dessus
    La plupart des gens ne connaissent rien à la mécanique et ça ne les empêchent pas d'avoir une voiture
    De même avec l'électronique et la physique et notre bon vieux transistor
    ou encore avec la chimie et notre tube de colle
    et les exemples ne manquent pas
    On ne peut pas tout connaître et tout maîtriser

    Personnellement, je n'avais aucune idée de mon orientation professionnelle avant mon BAC+1 car jusqu'à ce moment, tout n'était qu'étude générale
    Concrètement, il n'y a pas grand chose. Rien que de la théorie
    Je me suis orienté vers la filière technologique par affinité plus que par projet professionnel
    Ce n'est qu'en DEUG que j'ai eu de vrai module d'initiation concrets sur l'électronique, l'optique, la mécanique, la programmation, la chimie, etc
    Et là, j'ai pu faire mon choix

    C'est pourquoi je ne suis pas contre une initiation à la programmation en option à partir du collège
    Mais pas uniquement la programmation
    Il faut ouvrir l'esprit des élèves avec des initiations plus variées :
    - cuisine
    - mécanique
    - BTP et architecture (je fais des travaux chez moi en ce moment et c'est dingue tout ce que j'apprends et voir à quel point il y a du high tech partout dans ce domaine entre les matériaux innovants, les techniques de poses, etc -- résumer ça à du "simple" travail manuel est très réducteur, arrogant, dénigrant et dédaigneux)
    - etc.

    Il manque du concret et du pratique dans le cursus scolaire
    Mais bon, ça fait 30 ans que j'en entends parler....
    Et réformer l'éducation nationale n'est pas chose aisée
    Beaucoup de ministres ont essayé et ils ont eu des problèmes...

    Note :
    Dans l'ordre des priorités est que déjà tous les postes d'enseignants des matières de bases soient pourvues et nous en sommes très loin

  19. #59
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 805
    Points : 2 912
    Points
    2 912
    Par défaut
    Si je comprends bien, 3 français sur 4 sont favorables à l'enseignement d'une matière... dont ils ne connaissent à peu près rien.

    Le sondage fait comme si "la programmation" était une discipline bien délimitée avec une définition sur laquelle tout le monde s'accorderait. Mais c'est loin d'être le cas, le périmètre est immense et on peut apprendre tout et n'importe quoi à travers le développement. La question pertinente ne me parait pas être "doit-on enseigner la programmation ?" mais "quelle programmation enseigner ?". D'autant plus si les instigateurs de ce mouvement sont une organisation patronale comme l'est Syntec. C'est un peu comme si la fédération des constructeurs automobiles lançait un sondage "êtes-vous favorable à l'enseignement de la mécanique auto à l'école ?"... peut-être pas totalement humaniste et désintéressé.

    Accessoirement, si, comme on peut penser que c'est le cas chez un certain nombre de sondés, la volonté est d'apprendre à nos enfants à maîtriser les technologies de l'information plutôt que se laisser maîtriser par elles, il y a bien d'autres rudiments à leur transmettre avant le code. A commencer me semble-t-il par les bases du fonctionnement du web et ses dangers pour la vie privée si on l'utilise inconsciemment. Mettre les mains dans le cambouis du code me paraît d'un intérêt limité s'il n'y a pas en complément une réflexion plus globale sur les l'histoire, les buts et les enjeux de l'informatique.

  20. #60
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 177
    Points
    10 177
    Par défaut
    Citation Envoyé par Katyucha Voir le message
    Alors, rajoutez la logique pourquoi pas ! Bah oui, car notre métier messieurs, dames, reste un métier de logique ! 1 ou 1 = 1
    Tu le dis toi-même, c'est notre "métier", tout le monde n'a pas envie de faire ce "métier", donc pourquoi faire des cours "obligatoires" à des enfants, qui ne feront sans doute jamais ce "métier" ?

    Il faudrait déjà former les conseillers d'orientations et autres pour qu'ils aiguillent ceux interressés par cette branche comme il faut (et former aussi les gens à pôle emploi et autres, qui te propose un boulot de guichetier dans une banque quand tu te pointes avec un cv de dev ).

    Pour moi cela devrait rester une option, pas une obligation.

Discussions similaires

  1. **IMPORTANT** Tutoriels, cours et F.A.Q en français sur ASP
    Par Community Management dans le forum ASP
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/01/2013, 16h16
  2. Réponses: 55
    Dernier message: 05/04/2011, 12h00
  3. Cours en Français sur XML-XSL et XPath
    Par Community Management dans le forum XSL/XSLT/XPATH
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/04/2002, 16h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo