Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Modérateur

    Citation Envoyé par stalacta Voir le message
    on se tourne de plus en plus vers le open source. Pour moi, il faut écarter le plus possible les USA en ce qui concerne l'informatique en général
    Alors, n'oublions pas qu'il y a quelques petites boites d'open-source qui sont états-uniennes : RedHat, la fondation apache, l'Internet Society (maison mère de l'IETF entre autre), la fondation wikimedia (Wikipedia, ...).

    Donc "se tourner vers l'open-source" n'a absolument rien à voir avec le fait de quitter des entreprises états-uniennes.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  2. #42
    Expert éminent
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    ...Donc "se tourner vers l'open-source" n'a absolument rien à voir avec le fait de quitter des entreprises états-uniennes.
    J'y avais pas pensé ... mais, c'est pas faux.

    Maintenant ... comme c'est OpenSource, rien empêche les Chinois (par exemple) d'en faire des clones pour leur propre compte.
    Pierre GIRARD

  3. #43
    Membre expérimenté
    Pauvre Microsoft... Ils protègent la confidentialité des données de leurs clients, exactement comme on leur avait demandé, et maintenant on leur reproche de nuire aux startups. Si je ne leur en voulais pas encore pour Internet Explorer, je pourrais presque les plaindre.

    La décision de la justice n'est pas surprenante. Outre l'aspect légal nettement en faveur de Microsoft, les États-Unis n'ont pas forcément envie de torpiller leur propre industrie.

  4. #44
    Expert éminent
    Citation Envoyé par BugFactory Voir le message
    La décision de la justice n'est pas surprenante. Outre l'aspect légal nettement en faveur de Microsoft, les États-Unis n'ont pas forcément envie de torpiller leur propre industrie.
    Beaucoup d'économistes ont tiré la sonnette d'alarme sur les conséquences économiques des révélations de Snowden et ça commence à se faire voir
    La France a publié récemment une recommandation à utiliser les solutions de Cloud souverain (http://www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ131008479.html) et les autres pays du monde en font de même

  5. #45
    Membre averti
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    Alors, n'oublions pas qu'il y a quelques petites boites d'open-source qui sont états-uniennes : RedHat, la fondation apache, l'Internet Society (maison mère de l'IETF entre autre), la fondation wikimedia (Wikipedia, ...).

    Donc "se tourner vers l'open-source" n'a absolument rien à voir avec le fait de quitter des entreprises états-uniennes.
    C'est vrai, mais il y a une nuance entre le gratuit et le open source. Avec le open source, on peut lire directement le code source du logiciel, pas forcément avec le gratuit. Et l'avantage de pouvoir lire le code, c'est que ça permet à ceux qui s'y connaissent de détecter d'éventuelles failles volontaires ou backdoors qui permettraient de voler les données des utilisateurs. Ils peuvent alors modifier le code, voire le signaler à la communauté de développeurs et d'utilisateurs. Et puis, l'open source, le vrai, n'appartient pas à une nation mais à Internet avec un grand I. Il est censé être développé par des volontaires de tous pays qui sont financés par des dons et de la publicité. De plus, le code étant disponible, il peut être modifié et des copies peuvent en être faites.
    Ma vision de l'open source est peut-être utopique, mais je parlais de cet open source à ce moment là.
    Bouddha : Tout n'est qu'illusion en ce bas monde.
    Jésus : Tout est amour divin.
    Einstein : Tout est relatif dans cet espace-temps.
    Moi : Tout est binaire sur ce forum.

  6. #46
    Expert éminent
    Citation Envoyé par stalacta Voir le message
    C'est vrai, mais il y a une nuance entre le gratuit et le open source...
    Je ne comprend rien à cette réponse ?

    gangsoleil n'a jamais parlé de gratuit, et d'ailleurs, parmi ses exemples, il y a RedHat qui est certes OpenSource, mais certainement pas gratuit.

    Même si l'OpenSource n'a pas trop à craindre de ce dont il est question à l'échelle mondiale, par contre, certaines Startup américaines risqueraient de se retrouver en grande difficulté. Et donc, des acteurs majeurs risqueraient d'avoir des problèmes ... et de manquer cruellement un jour.
    Pierre GIRARD

  7. #47
    Chroniqueur Actualités

    Microsoft : « vos courriels vous appartiennent, ils ne nous appartiennent pas »
    Microsoft : « vos courriels vous appartiennent, ils ne nous appartiennent pas »,
    la bataille sur l'accès aux courriels stockés à l'étranger est relancée

    Microsoft avait engagé un bras de fer avec la justice américaine, qui demandait à l’entreprise de faire son devoir en répondant favorablement à une réquisition d’accès aux courriels d’un de ses clients, stockés sur des serveurs en Irlande. Le 31 juillet dernier, la juge Loretta Preska de la cour du district sud de New York a rejeté cet appel.

    Son interprétation de la loi est la suivante : le lieu de stockage importe peu, seule l'identité de la personne ou de l'organisation qui a le contrôle des données détermine la loi applicable. Microsoft étant basé aux États-Unis, toutes les données sous son contrôle sont donc accessibles à un juge américain, même en Europe. En clair, Microsoft devait livrer les données en question, car le fournisseur a le contrôle logistique sur celles-ci, et ce, peu importe leur localisation physique.

    Même si Microsoft avait perdu ce round, la juge avait suspendu temporairement l’exécution de son verdict afin que Redmond puisse faire appel au second US Circuit Court of Appeals. Une chance pour l’entreprise de protéger les courriels de ses abonnés et de ne pas les livrer au gouvernement.

    Cependant, vendredi dernier, la juge a levé cette suspension. Sans succès, les avocats de Redmond ont essayé d’obtenir de la juge que cette perquisition se fasse en collaboration avec l’Irlande afin de ne pas violer la souveraineté du pays ou des lois internationales.

    Les implications de cette affaire vont plus loin que cette simple demande, puisqu’elle pourra créer un précédent juridique et ainsi obliger les entreprises américaines à livrer les données de leurs clients indépendamment du pays où elles sont stockées. Apple a pris la défense de son concurrent au cours de la procédure. Cisco, AT&T et Verizon se sont également proposés d’intervenir en faveur de la firme de Redmond. Jusqu’à présent ces soutiens ont été vains.

    Quoiqu’il en soit, Microsoft ne se laisse pas faire. « Vos courriels vous appartiennent, ils ne nous appartiennent pas, et ils devraient recevoir les mêmes égards que s’ils étaient des lettres manuscrites envoyées par mail – peu importe le lieu où ils sont stockés », affirme Redmond dans un billet. L’entreprise rappelle à ses clients son engagement de fournir une protection de la vie privée conséquente qui bâtit un climat de confiance avec le client.

    Brendon Lynch, Chef de la section responsable de la vie privée chez Microsoft, n’a pas manqué d’exprimer ses craintes : « cette affaire pourrait avoir de sérieuses implications à l’extérieur des USA. D’autres gouvernements pourraient demander des courriels stockés dans des datacenters se trouvant hors de leur juridiction. D’ailleurs, au début du mois d’août, le gouvernement britannique a voté une loi soutenant qu’il est légal de demander aux entreprises technologiques de fournir des courriels stockés n’importe où dans le monde. Cela inclut des courriels stockés aux USA par des américains qui n’ont jamais été en Angleterre ».

    Sources : Microsoft, WSJ

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #48
    Membre chevronné
    Bien que la loi obligeant les entreprises américaines à fournir des données à la demande du gouvernement est à mon avis fortement discutable, la décision du juge est assez correct. En effet la demande est adressée à une entreprise (américaine) et la loi s'en fou un peu de savoir comment cette dernière s'y prend pour classer ces données.

    Le cloud ce n'est pas avoir ces données dans un espace extra-territorial, ni une zone de non droit.

    Mais en premier lieu il devrait peut être plutôt se pencher sur la problématique du cloud de la fiscalité plutôt que celui des données...

  9. #49
    Rédacteur

    Les autres oui, mais eux font ce qu'ils veulent
    C’est ici qu’intervient l’examen du compte Hotmail que le blogueur français a utilisé pour contacter le deuxième employé de Microsoft. Un compte rempli de fausses informations, mais la firme souhaitait examiner les emails eux-mêmes.
    Et la firme de continuer, avec précaution : « Dans notre enquête, nous avons procédé à un examen limité des comptes Microsoft de la personne tierce. Bien que les conditions d’utilisation de Microsoft autorisent expressément ce genre de vérification, cette dernière ne survient qu’en cas de circonstances exceptionnelles. Nous appliquons un processus rigoureux avant d’examiner un tel contenu. Dans ce cas, il y a bien eu un examen rigoureux par une équipe juridique indépendante de l’équipe d’enquête et de fortes preuves d’un acte criminel qui nécessitait un mandat pour chercher dans d’autres sites ».

    C'est défini dans les conditions d'utilisation de leurs services
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  10. #50
    Membre averti
    Il va falloir tout crypter je pense. Je me demande quelle serait la réaction des USA si microsoft faisait systématiquement crypter les données de ses clients de manière à ce que la firme ne puisse plus les lire.
    Bouddha : Tout n'est qu'illusion en ce bas monde.
    Jésus : Tout est amour divin.
    Einstein : Tout est relatif dans cet espace-temps.
    Moi : Tout est binaire sur ce forum.

  11. #51
    Expert éminent
    Citation Envoyé par stalacta Voir le message
    Il va falloir tout crypter je pense. Je me demande quelle serait la réaction des USA si microsoft faisait systématiquement crypter les données de ses clients de manière à ce que la firme ne puisse plus les lire.
    Comme dit par Imikado, Microsoft lit les mails pour des raisons commerciales tout comme Google
    La bataille juridique c'est de la com pure et dure

    En gros, nous avons le droit de lire vos mails pour nos intérêts mais on ne veut pas les donner à autrui (même si c'est l'Etat)

    Un peu comme Apple avec les données médicales d'HealthKit : http://www.developpez.net/forums/d1466777/club-professionnels-informatique/actualites/healthkit-apple-interdit-aux-developpeurs-l-exploitation-donnees-medicales/

  12. #52
    Membre éprouvé
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    Comme dit par Imikado, Microsoft lit les mails pour des raisons commerciales tout comme Google
     La bataille juridique c'est de la com pure et dure
    
    En gros, nous avons le droit de lire vos mails pour nos intérêts mais on ne veut pas les donner à autrui (même si c'est l'Etat)
    
    Un peu comme Apple avec les données médicales d'HealthKit : http://www.developpez.net/forums/d14...ees-medicales/
    si c'est pour me vendre un J'achete, j'achete pas c'est pas grave.
    Si c'est pour me mettre en prison parce que je ne suis pas d'accord avec le gouvernement au pouvoir ce n'est plus la meme chose

  13. #53
    Rédacteur

    Citation Envoyé par cbleas Voir le message
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    Comme dit par Imikado, Microsoft lit les mails pour des raisons commerciales tout comme Google
     La bataille juridique c'est de la com pure et dure
    
    En gros, nous avons le droit de lire vos mails pour nos intérêts mais on ne veut pas les donner à autrui (même si c'est l'Etat)
    
    Un peu comme Apple avec les données médicales d'HealthKit : http://www.developpez.net/forums/d14...ees-medicales/
    si c'est pour me vendre un J'achete, j'achete pas c'est pas grave.
    Si c'est pour me mettre en prison parce que je ne suis pas d'accord avec le gouvernement au pouvoir ce n'est plus la meme chose
    Pour Microsoft c'était pour servir de preuves pour attaquer l'un de leurs employés
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  14. #54
    Expert éminent
    Citation Envoyé par cbleas Voir le message
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    Comme dit par Imikado, Microsoft lit les mails pour des raisons commerciales tout comme Google
     La bataille juridique c'est de la com pure et dure
    
    En gros, nous avons le droit de lire vos mails pour nos intérêts mais on ne veut pas les donner à autrui (même si c'est l'Etat)
    
    Un peu comme Apple avec les données médicales d'HealthKit : http://www.developpez.net/forums/d14...ees-medicales/
    si c'est pour me vendre un J'achete, j'achete pas c'est pas grave.
    Si c'est pour me mettre en prison parce que je ne suis pas d'accord avec le gouvernement au pouvoir ce n'est plus la meme chose
    Si c'est pour faire justice ?
    Les gars du FBI vont te dire qu'il s'agit d'un pédophile ou d'un terroriste ou pire encore, d'un pédo-terroriste...
    Ou tout simplement d'un gars qui ne paye pas ses impôts...

    Google a récemment dénoncer de sa propre initiative un pédophile par la lecture de ses mails : http://www.europe1.fr/high-tech/quand-google-denonce-un-pedophile-2196153
    C'est mieux ?


    Je pense que les emails, c'est exactement pareil que qu'un courrier normal
    La poste n'a pas le droit de lire ton courrier
    Pourquoi Google, Microsoft ou autre aurait le droit ? (peu importe la raison, cela reste une violation du secret de la correspondance)

    De même que les espace de stockage cloud
    La banque n'a pas le droit de consulter le contenu de ton coffre
    Pourquoi les services de cloud le pourraient ?


    Je suis d'avis que seul un juge est en mesure de demander ce type de chose et uniquement au cas par cas
    Exactement comme dans la vie réelle
    Le fait que ce soit numérique ne change strictement rien (enfin, ne devrait rien changer car ce n'est manifestement pas le cas)

  15. #55
    Membre à l'essai
    Et la NSA dans tout ca
    De toute facon la NSA a déjà une copie de vos mails!

  16. #56
    Expert éminent
    Citation Envoyé par pgoetz Voir le message
    De toute facon la NSA a déjà une copie de vos mails!
    Vi et ?
    Tu crois que le premier flic venu a accès aux BDD de la NSA ?
    L'accès aux données de la NSA sont particulièrement réglementées et c'est supposé être secret donc que la NSA possède tes mails ou pas n'avance pas à grand chose...
    Je crois qu'il est plus simple pour le FBI de se battre en justice avec Microsoft que de demander à la NSA (pas impossible qu'ils aient demandé et qu'on leur a répondu bien gentiment d'aller voir ailleurs)

  17. #57
    Membre averti
    De toute façon, maintenant, pour se prémunir de tout, tous les services qui touchent à l'informatique mettent dans leurs conditions d'utilisation qu'ils peuvent avoir accès aux données de leurs utilisateurs. De là à s'en servir réellement, certains le font, c'est certain. Mais de là à dénoncer un pédophile ou quoi que ce soit d'autre avec ça, je trouve que ça porte à débat : doit-on lire les mails privés si c'est pour préserver la sécurité des gens ? (je parle ici de ses éventuelles cibles)
    Bouddha : Tout n'est qu'illusion en ce bas monde.
    Jésus : Tout est amour divin.
    Einstein : Tout est relatif dans cet espace-temps.
    Moi : Tout est binaire sur ce forum.

  18. #58
    Expert éminent
    Citation Envoyé par stalacta Voir le message
    De toute façon, maintenant, pour se prémunir de tout, tous les services qui touchent à l'informatique mettent dans leurs conditions d'utilisation qu'ils peuvent avoir accès aux données de leurs utilisateurs. De là à s'en servir réellement, certains le font, c'est certain. Mais de là à dénoncer un pédophile ou quoi que ce soit d'autre avec ça, je trouve que ça porte à débat : doit-on lire les mails privés si c'est pour préserver la sécurité des gens ? (je parle ici de ses éventuelles cibles)
    Un quoi mettre une clause dans des CGU en fait quelque chose de légal ?
    Les conditions abusives sont très régulièrement dénoncées par les asso de consommateurs
    Il est vraiment grand temps que toutes les CNIL à travers le monde fassent leur job
    Il y a une totale démission des Etats sur ces questions et je trouve ça très inquiétant
    A quoi sert l'Etat sinon à défendre la liberté de ses citoyens ?

    La liberté a un prix, la sécurité aussi. trouver l'équilibre n'est pas simple
    C'est un débat vieux comme le monde
    Un email, c'est comme un courrier
    Numériser ne rend pas les choses moins réelles
    Si on suit ta remarque, la poste devrait ouvrir l'intégralité des lettres et colis

    Et pourquoi s'arrêter au courrier ?
    On peut faire la même chose à organiser des fouilles systématiques des voitures, des personnes, des bureaux, des domiciles, ...
    Où s'arrêter ?

    On paye une police pour enquêter, et ben qu'ils enquêtent !!
    Il y a des juges pour garantir nos libertés et empêcher les abus, qu'on les laisse faire leur job
    L'informatique ne change strictement rien à ça

  19. #59
    Membre averti
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Un quoi mettre une clause dans des CGU en fait quelque chose de légal ?
    Les conditions abusives sont très régulièrement dénoncées par les asso de consommateurs
    Il est vraiment grand temps que toutes les CNIL à travers le monde fassent leur job
    Il y a une totale démission des Etats sur ces questions et je trouve ça très inquiétant
    A quoi sert l'Etat sinon à défendre la liberté de ses citoyens ?

    La liberté a un prix, la sécurité aussi. trouver l'équilibre n'est pas simple
    C'est un débat vieux comme le monde
    Un email, c'est comme un courrier
    Numériser ne rend pas les choses moins réelles
    Si on suit ta remarque, la poste devrait ouvrir l'intégralité des lettres et colis

    Et pourquoi s'arrêter au courrier ?
    On peut faire la même chose à organiser des fouilles systématiques des voitures, des personnes, des bureaux, des domiciles, ...
    Où s'arrêter ?

    On paye une police pour enquêter, et ben qu'ils enquêtent !!
    Il y a des juges pour garantir nos libertés et empêcher les abus, qu'on les laisse faire leur job
    L'informatique ne change strictement rien à ça
    Je n'avais pas pris position sur les questions que je vienais de soulever. Mais je suis en effet entièrement d'accord en tout point.
    Bouddha : Tout n'est qu'illusion en ce bas monde.
    Jésus : Tout est amour divin.
    Einstein : Tout est relatif dans cet espace-temps.
    Moi : Tout est binaire sur ce forum.

  20. #60
    Membre actif
    Je commence à perdre foi en l'humanité

###raw>template_hook.ano_emploi###