IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

France : des syndicats reconnaissent le droit des cadres à la déconnexion

  1. #1
    Responsable .NET

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    4 570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 4 570
    Points : 252 333
    Points
    252 333
    Billets dans le blog
    118
    Par défaut France : des syndicats reconnaissent le droit des cadres à la déconnexion
    France : des syndicats reconnaissent le droit des cadres à la déconnexion
    « ils ont rendu illégal le travail après 18h », ironise la presse britannique

    Avec l’avènement des smarphones et des tablettes en entreprise, les cadres seraient de plus en plus incapables de décompresser en dehors des heures de travail et pendant les vacances.

    Une enquête de Roambi, spécialiste de la visualisation de données sur iPhone et iPad, et Zebaz, éditeur de solutions de bases de données commerciales BtoB en SaaS, auprès des décideurs français en juillet 2013 avait montré que les cadres consultent leurs données professionnelles partout et tout le temps.

    Une situation sur laquelle se sont penchés le Syntec (syndicat patronal de l’ingénierie) et le Cinov (syndicat patronal des bureaux d’études) pour trouver un accord qui devra permettre aux managers de relâcher la pression.

    Après six mois de négociation, un accord a été signé avec deux syndicats de travailleurs, la CGC et la CFDT, qui reconnait aux travailleurs le droit à la déconnexion, pour que le temps de repos minimal imposé par la réglementation française soit respecté.

    L’accord qui concerne uniquement les forfaits jours n’a pas manqué de faire l’objet de moqueries outre-Manche. C’est notamment le cas dans un récent billet publié sur le blog du Guardian.

    « Juste au cas où vous n’étiez pas déjà assez jaloux des Français, avec leur style sans effort, de beaux accents et la volonté collective de contrôler les calories, ils ont rendu illégal le travail après 18h », introduit d’un ton ironique le journaliste du quotidien britannique.

    Cet amendement sur la loi sur la semaine des 35 heures datant de 1999, qui pour l’instant est un principe seulement, « instaure une obligation de déconnexion des outils de communication à distance ». Pour le journaliste du Guardian, cela signifierait que « les employés devront résister à la tentation d’effectuer des tâches liées au travail sur leurs ordinateur, tablette ou smartphone après 18h. Ils vont aussi devoir résister à la tentation de lire des documents liés à leur travail sur ces appareils ou à n'importe quelle autre intrusion malveillante dans le temps qu'ils ont été autorisés à l'échelle nationale à passer sur ce qu'ils appellent la dolce vita ».

    Il faut noter que l’accord n’a pas été signé par la CGT, qui regrette qu’il ne concerne qu’une partie des travailleurs français.

    Source : LesEchos, The Guardian


    Et vous ?

    Que pensez-vous de cet accord ? Est-il réellement utile ?

    Utilisez-vous vos appareils connectés pour consulter des données pros après les heures de travail ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeuse web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    2 324
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeuse web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 2 324
    Points : 1 943
    Points
    1 943
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Je n'ai encore jamais pris une semaine dans ma boîte sans être appelé 3-4 fois pour des conneries, une mesure de ce genre serait bienvenue.

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    3 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 3 000
    Points : 15 937
    Points
    15 937
    Par défaut
    A mon sens, il n'y a pas besoin d'une loi pour cela.

    Si ma hiérarchie me contacte hors de mes heures de travail, je leur demande poliment mais fermement de réiterer leur appel à mes heures de travail.

    Si je suis en vacances, je ne décroche pas (sauf si je sais que c'est un collègue en galère et que je peut l'aiguiller un peu).


    Bref, à chacun de gérer son temps et ses sphères privées et professionnelles.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeuse web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    2 324
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeuse web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 2 324
    Points : 1 943
    Points
    1 943
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    A mon sens, il n'y a pas besoin d'une loi pour cela.

    Si ma hiérarchie me contacte hors de mes heures de travail, je leur demande poliment mais fermement de réiterer leur appel à mes heures de travail.

    Si je suis en vacances, je ne décroche pas (sauf si je sais que c'est un collègue en galère et que je peut l'aiguiller un peu).
    Et ensuite quand tu demandes un jour de congé (auquel tu as droit légalement) ou du matériel (pour mieux effectuer le boulot pour lequel tu es payé) on te répond que quand on te demande de rendre service à l'entreprise, tu n'y mets pas de la bonne volonté.

    Ou on te vire quelques mois plus tard parce que tu ne gères pas efficacement ton temps de travail ou ne correspond pas à l'esprit de l'entreprise.

    Dans ma boîte je suis mal vu car au lieu de bosser en moyenne 9h par jour (payées 8) comme la majorité de mes collègues je n'en fais "que" 8h30.

    Tant mieux si ça n'est pas ton cas, mais pour beaucoup de gens, légiférer tout ça serait une excellente chose.

  5. #5
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    24
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Oise (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 24
    Points : 70
    Points
    70
    Par défaut
    En l'occurrence, l'article parle plutôt de personnes qui passent "volontairement" du temps sur leur travail en dehors de leur temps de travail : « les employés devront résister à la tentation d’effectuer des tâches liées au travail sur leurs ordinateur, tablette ou smartphone après 18h".
    Sans que leur hiérarchie leur demande, beaucoup de cadres (et c'est mon cas) font des heures sup par conscience professionnelle, parce qu'ils veulent faire du travail de qualité, le terminer dans les temps...etc. Savoir décrocher n'est pas toujours évident, mais faire des recommandations pour ça, me semble absurde. Je ne vois pas ce que ça peut amener concrètement.

  6. #6
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    848
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 848
    Points : 1 845
    Points
    1 845
    Par défaut
    Une loi pour ceci, une loi pour cela... il y a tellement de loi que c'est devenu impossible de respecter la loi et même de la connaître. Ce dont se moque les Britannique c'est essentiellement qu'il y ait une loi pour ça pas du principe.

    Il ne faut pas une loi mais un équilibre entre employé et employeur. Si l'employeur a besoin de cette disponibilité, ça doit être légalement possible et cela fait alors partie des contraintes du métier a négocier a l'embauche / renégociation.

    Personnellement, en tant qu'informaticien, je suis joignable a peu près tout le temps mais l'entreprise n'en abuse pas. Je préfère être contacter et gérer la catastrophe a son début que plus tard. De plus cela établis une reconnaissance de l'entreprise. C'est le moment de montrer que l'on tiens a cœur son travail. En contre partie j'ai des horaires extremement souple, je peux prendre mes congé au derniers moment. C'est un deal.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  7. #7
    Membre expert Avatar de Kearz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    856
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 856
    Points : 3 643
    Points
    3 643
    Par défaut
    beaucoup de cadres (et c'est mon cas) font des heures sup par conscience professionnelle, parce qu'ils veulent faire du travail de qualité, le terminer dans les temps...etc.
    Est-ce que tu fais des heures supp' par conscience professionnelle ou des heures supp' parce qu'on a pas donnée assez de temps dans ce cas?
    Si on t'avait laissé un temps "normal" pour faire ton boulot, tu pourrais faire de la qualité en temps et en heure sans faire d'heure supp, non? On t'as donc obligé implicitement.

    Moi j'ai une conscience pro: quand le site de ma boite tombe je reste, quand une mise en prod fait tout planté et qu'on le découvre à l'heure de partir je reste, etc.
    Quand je donne un délai pour un développement et qu'on me demande de rajouter des fonctionnalités, je ne fais pas d'heure supp, je dis que c'était pas prévu et je décale la deadline. (l'avantage de ne pas être sous les ordres de quelqu'un ou en SSII..)

    Je pense que le soir (allez disons 19h!) les boites mails devraient être inaccessible. Ca évite de bosser de son gré ou contre son gré. Par définition, si ça passe par les boites mails, c'est que c'est pas urgent.
    Quand c'est urgent, il y a le téléphone. Après si quelqu'un vous téléphone tous les soirs pour des choses non urgente, vous avez le choix de ne pas décrocher.

    Ils vont aussi devoir résister à la tentation de lire des documents liés à leur travail sur ces appareils ou à n'importe quelle autre intrusion
    ça dépend le documents liés au travail..
    Si le soir tu lis des news sur le développement web alors que tu es dev. web, ouais t'aime ce que tu fais.. Je vois pas le problème.
    Par contre si le soir, quelqu'un s'amuse à lire des spécifications techniques pour son taff, c'est autre chose..

  8. #8
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 318
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 318
    Points : 13 085
    Points
    13 085
    Par défaut
    Citation Envoyé par abriotde Voir le message
    Une loi pour ceci, une loi pour cela... il y a tellement de loi que c'est devenu impossible de respecter la loi et même de la connaître. Ce dont se moque les Britannique c'est essentiellement qu'il y ait une loi pour ça pas du principe.

    Il ne faut pas une loi mais un équilibre entre employé et employeur. Si l'employeur a besoin de cette disponibilité, ça doit être légalement possible et cela fait alors partie des contraintes du métier a négocier a l'embauche / renégociation.
    C'est fou cette propension a râler tout le temps particulièrement sur les articles avant même d'en lire le contenu. Il ne s'agit en aucun cas d'un loi mais d'un accord syndicat/patronat. Et si ce genre d'accord existe c'est justement pour ne pas faire de loi la ou un accord employé/employeur est trouvable, car contrairement a ce qu'annoncent le journaux britannique qui ne sont pas a une approximation près pour faire un papier accrocheur, non on est très très loin de l'interdiction du travail après 18H.

  9. #9
    Expert confirmé
    Avatar de TiranusKBX
    Homme Profil pro
    Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 476
    Points : 4 746
    Points
    4 746
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    je vais enfin ne plus avoir mon patron qui me harcèle au téléphone le soir car les appels car il flippe jusqu’à 23h c'est lourd(ok c'est une fois par mois mais bon ...)
    Rien, je n'ai plus rien de pertinent à ajouter

  10. #10
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Autre

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 805
    Points : 2 912
    Points
    2 912
    Par défaut
    Si on regarde l'accord, je trouve qu'il porte les stigmates d'un débat salariés-patrons bien de chez nous.

    On peut clairement imaginer le dialogue :

    Ordre du jour : Les burn-out se multiplient et les gens font des procès à leurs boîtes pour exploitation. On fait quoi ?

    Syndicats (aux patrons) : Il faut que vous mettiez en place les moyens nécessaires pour que les employés puissent couper le cordon.

    Patrons : OK, mais nous ne voulons plus être poursuivis pour avoir pressé les salariés comme des citrons. Rajoutons une clause précisant qu'ils gèrent librement leur temps. Et une autre où le salarié est obligé de se déconnecter, comme ça nous déclinons toute responsabilité envers ceux qui brisent la règle en continuant de bosser de chez eux de leur plein gré.

    Syndicats : Bon. Mais où tracer la limite en cas de litige ?

    (En choeur) : Un bon vieux système de surveillance du respect des temps de repos fera l'affaire.

    Voilà comment on obtient un bouzin mi figue mi raisin à la française, qui certes fait bondir les journalistes étrangers qui n'ont lu que la phrase "le salarié doit se déconnecter etc.", mais en réalité n'est qu'un gros process administratif de plus bien lourd et peu applicable.

  11. #11
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    2 140
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 2 140
    Points : 4 278
    Points
    4 278
    Par défaut
    Citation Envoyé par Luckyluke34 Voir le message
    Et une autre où le salarié est obligé de se déconnecter, comme ça nous déclinons toute responsabilité envers ceux qui brisent la règle en continuant de bosser de chez eux de leur plein gré.
    A première vue vous ne connaissez pas grand chose aux syndicats et à la législation.
    En général les syndicats sont pour des sanctions sur l'employé quand ils ne respectent pas la règle.Ca evite d'avoir une pression morale sur l'employé.
    Sans ce genre de règle le "patron" peut faire plus facilement pression sur l'employé en disant qu'il fait ceci de son plein gré.

    C'est un peu comme le travail le dimanche.
    Le "patronat" dit les employés seront libres de choisir si ils travaillent le dimanche.
    Le syndicats répond que oui mais vu qu'on va demander à la personne si elle accepte de travailler le dimanche sinon la personne n'est pas engagé, la liberté en devient très limité. Soit tu es au chomage, soit tu travaille le dimanche. Donc pour ne pas se retrouver face a de tels situation les syndicats sont contre le travail du dimanche.
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    3 000
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 3 000
    Points : 15 937
    Points
    15 937
    Par défaut
    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Et ensuite quand tu demandes un jour de congé (auquel tu as droit légalement) ou du matériel (pour mieux effectuer le boulot pour lequel tu es payé) on te répond que quand on te demande de rendre service à l'entreprise, tu n'y mets pas de la bonne volonté.

    Ou on te vire quelques mois plus tard parce que tu ne gères pas efficacement ton temps de travail ou ne correspond pas à l'esprit de l'entreprise.

    Dans ma boîte je suis mal vu car au lieu de bosser en moyenne 9h par jour (payées 8) comme la majorité de mes collègues je n'en fais "que" 8h30.

    Tant mieux si ça n'est pas ton cas, mais pour beaucoup de gens, légiférer tout ça serait une excellente chose.
    Pour ces boites là, est-ce que tu crois qu'une loi changera les choses? Je n'en suis pas sur.

    Cela fait malheureusement partie des mauvais cotés de la "culture entreprise" ou plus probablement de la "culture SS2I". Maintenant, si tu fais ton travail en 8h30 ou 8h, à toi de le faire savoir, et on te foutra royalement le paix. C'est ce que j'ai constaté dans les SS2I où je suis passé.

  13. #13
    Membre régulier Avatar de Shionigami
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    41
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 41
    Points : 93
    Points
    93
    Par défaut
    Pour ma part, je trouve ce genre d'accord bienvenue!

    Pour le moment, je n'ai pas encore spécialement eu d'appels de mes chefs durant mes congés ou le soir, sauf une fois. Mais je savais pourquoi on m'appelait et c'était relativement important, donc ça passe limite.
    Mais quand on m'appelle au beau milieu des congés ou de ma soirée, là je me "déconnecte", on m'oublie!

    Pour revenir sur l'aspect "je bosse le soir par professionnalisme", je l'ai également fait il y a deux mois. Un client qui voulait un logiciel en deux fois moins de temps que ce qui aurait été nécessaire... tout ça sans CdC, il ne voulait pas que je rédige de spec (même mes responsables n'ont pas réussi à faire pression pour lui faire entendre raison). Donc je me suis retrouvé avec un délai de développement trop court + un client qui ne voulait pas tout mettre à plat dès le début (il voulait clairement que je sois flexible pour que je change le soft en fonction de ses humeurs), résultat: bosser jusqu'à minuit comme un dingue, à recoder des algo qui étaient déjà terminés!
    Là je ne saurai dire si c'est le professionnalisme qui m'a fait bosser comme ça, ou l'envie d'en finir avec ce projet... mais en tout cas, je ne referai pas la même connerie la prochaine fois. Malheureusement, vu que c'était un travail en Allemagne pour un gros client, on ne peut pas trop la ramener non plus... (ah oui je suis dans une SSII...). En plus, en tant qu'intervenant externe, je ne pouvais pas communiquer avec le client, mais c'était aux responsables de le faire (histoire de lois allemandes bizarres). Mais avec une personne de mauvaise foi en face, c'était vraiment difficile...

    Par contre, ne demandez pas au Allemands de faire des heures en trop. Combien de fois je n'ai pas eu des Allemands me dire "j'ai fais mes 10h, je rentre chez moi"...... sachant qu'eux, ils récupèrent leurs heures, et ne sont pas aussi efficaces que le veut la légende urbaines... de très longues pauses, ils prennent le petit dej au boulot (et pas forcément au bureau), etc.
    De mon coté, ça m'est déjà arrivé de faire des journées de 11h pour une livraison, alors que j'apprends le lendemain que la moitié des internes allemands (ou même français) n'avaient pas fini leur livraison...
    Je crois qu'il faudrait aussi que les étrangers arrêtent d'être hypocrites et avouent que chez eux aussi il y a du moins bon.

    D'un autre coté, j'ai déjà reçu des emails de collègues travaillant dans une des branches en France, de la même boite, envoyer des emails à 23h passé, des fois même le weekend! On avait même appelé cette même personne pendant une réunion, alors qu'il était en congés... je suis désolé, mais je trouve pas ça très correct...


    La meilleure solution pour moi, n'avoir aucun lien effectué entre la boite mail du boulot et les appareils personnels et, si nécessaire, bloquer les numéros de téléphones de la boite (ou encore éteindre le téléphone quand il n'est pas utile) :p

  14. #14
    Expert confirmé
    Avatar de TiranusKBX
    Homme Profil pro
    Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 476
    Points : 4 746
    Points
    4 746
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    moi aussi j'ai donnée pour un dev sans CdC avec des changements tous les 2 jours au final le dev de 1 mois en à duré 6
    Rien, je n'ai plus rien de pertinent à ajouter

  15. #15
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Cet accord est juste symbolique
    concrètement, ça ne changera rien du tout

    Je pense qu'il y a de l'abus des 2 côtés (entreprise et salarié)
    je connais des boîtes qui abusent tout comme je connais des salariés zélés

    Par exemple, j'ai mon chef qui m'envoie régulièrement des mails à 23h00, y compris le week end et pour des broutilles
    Moi, je ne les vois que le matin en arrivant au boulot
    qu'est-ce qui le contraint à faire ça ? rien du tout
    c'est du zèle, rien de plus
    Pour ces gens là, des mesures de contraintes sont à prendre pour les inciter à faire un break.

    Ensuite, il y a des entreprises qui abusent de ça et là, c'est aux salariés de savoir fixer les limites.
    Je suis dans le web, si l'une des plateformes sur lesquelles je travaille tombe, je bosse sans compter pour rétablir la situation au plus vite. C'est ni plus ni moins que la conscience professionnelle.
    Par contre, je rattrape toujours mes heures.
    Jamais je ne travaille gratuitement.
    Faire 1h en plus exceptionnellement, ça passe.
    Si cela devient régulier, j'organise un point avec mon équipe pour revoir l'orga et mettre en place de nouveaux outils et/ou process pour optimiser le boulot ou sa répartition dans l'équipe.
    Et s'il y a besoin de repousser les deadlines, on les repousse.
    Le client, tout comme l'employeur, paye pour un service et il a une prestation à la hauteur de ce qu'il paye.
    Si veut plus, il doit payer plus.
    On a rien sans rien
    Tout est une question d'éducation.
    Il faut juste ne pas être brutal dans la démarche et montrer un peu de souplesse de temps en temps et être ferme à d'autres moments.

    Lorsque j'ai pris la charge de mon portefeuille client, certains avaient pris de très mauvaises habitudes avec des collègues qui disaient oui à tout.
    Résultat : mes collègues bossaient comme des dingues pour tenir des délais fantaisistes et le client n'était pas content car il y avait plein de bugs.
    Ca m'a pris du temps mais je suis parvenu à recadrer tout ça.
    Le client a moins mais il a mieux et il est content de ça.
    Car il vaut mieux moins de services mais de qualité qu'une multitude totalement buggés.
    C'est la même chose avec son employeur.

    Je ne suis pas contre rester quelques heures de plus un jour si c'est pour rattraper ces heures après.
    De même, mon entreprise doit accepter qu'il peut m'arriver de devoir arriver plus tard un matin ou repartir plus tôt un soir mais dans ce cas, je rattrape également.
    C'est valable des 2 côtés.

  16. #16
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    28
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 28
    Points : 26
    Points
    26
    Par défaut
    Bonjour,

    J'ai l'impression que beaucoup ne sont pas en SSII.
    En SSII tu fais ce que l'on te dit sinon tu as la porte.

    Dans mon cas j'ai fait une attaque il y a quelques mois (j'ai 32 ans).
    A ce moment-là, je faisais 90h/semaine à cause de deadline impossible à respecter. Je l'ai quand même tenu pendant plus de 6 mois.
    De plus, on m'appelle durant mes congés et même durant mon arrêt maladie du à l'attaque (j'ai des mails pour preuve).

    J'ai commencé à l'ouvrir et demander à ma boite de calmer le jeu envers le client.
    Et j'ai compris que c'était soit je continue sur ma mission à 1h de chez moi et je me tais soit je pars dès la fin de la semaine très loin de chez moi avec un changement très fréquent de site (vive les SSII avec mobilité nationale (comme toutes les SSII en France quasiment)).
    Si je refuse la mobilité (écrit dans le contrat de travail), c'est licenciement pour faute grave car non respect du contrat...

    Donc j'espère que cela va faire du bien...

  17. #17
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 177
    Points
    10 177
    Par défaut
    Citation Envoyé par guiblan Voir le message
    En SSII tu fais ce que l'on te dit sinon tu as la porte.
    Car tu crois que c'est différent hors SSII ?

    Après, si dans ta SSII actuelle, cela se passe comme cela, et que tu en es rendu à avoir des problèmes de santé, ne compte pas sur des pseudos accords entre patrons et syndicats et change de boîte....

  18. #18
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Consultant en sécurité
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    35
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en sécurité

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 35
    Points : 66
    Points
    66
    Par défaut risques des TIC
    Les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont devenues omniprésentes dans le monde professionnel entrainant de profondes modifications des conditions de travail et d’organisation dans les entreprises. Ces nouveaux outils présentent des risques pour le nombre grandissant de cadres qui les utilisent intensivement
    Les risques psychologiques sont à prendre en compte : surcharge informationnelle, perte des limites entre vie professionnelle et privée, disponibilité et interactivité permanentes, nomadisme professionnel, affaiblissement des relations interpersonnelles.
    pour plus d'infos : La prévention des risques professionnels des technologies de l'information et de la communication : http://www.officiel-prevention.com/f...206&dossid=483

  19. #19
    Membre expert Avatar de Kearz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    856
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 856
    Points : 3 643
    Points
    3 643
    Par défaut
    J'ai l'impression que beaucoup ne sont pas en SSII.
    En SSII tu fais ce que l'on te dit sinon tu as la porte.

    Dans mon cas j'ai fait une attaque il y a quelques mois (j'ai 32 ans).
    A ce moment-là, je faisais 90h/semaine à cause de deadline impossible à respecter. Je l'ai quand même tenu pendant plus de 6 mois.
    Et ils te mettent à la porte comment? Pour te mettre à la porte il faut une raison, faire ses 35h n'est pas une raison.
    Alors ils peuvent abuser des clauses "on va te faire faire le tour de France" mais quand il devront te payer l’hôtel/voiture tous les jours, ils réfléchiront quand même. Après s'ils peuvent te payer hôtel/voiture, c'est que ton profil est un bon profil et donc qu'ils peuvent facturer à prix d'or, ils te pousseront pas au départ dans ce cas.

    Maintenant une boite qui te fait faire 90h/semaines et en plus sous la pression (donc ton attaque) n'est pas une bonne boite :
    -> Si tu as des preuves/menaces t'obligeant à travailler 90h ou durant tes arrêts maladies, tu es en position de force devant l'inspection du travail/prud'homme. (Surtout si tu as fais une attaque, autant te dire que devant les tribunaux, ils risquent perdre et pas qu'un peu pour ton cas)
    -> Si tu n'as pas de preuves, change de boite. On te mettra peut-être la pression pour faire 45h mais 90h c'est plus qu'invivable.
    -> C'est à toi de faire valoir tes droits. SSII ou non, tes droits sont les mêmes. Tu peux être flexible, c'est même mieux, ça veut pas dire que tu dois bosser gratuitement.

    Enfin bref, tu peux refuser ce genre de condition de travail, je vois même pas comment on peut faire 90h à part travailler tous les jours...(et encore ça fait presque 13h/jour)
    Dans tous les cas, tu ferais mieux de quitter ta boite.

    Ps: J'espère que tu gagnes plus de 46K€/an, parce que si tu bosse 90h et gagne mois de 46k€, tu gagnes moins que le smic horaire.

  20. #20
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    10 024
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 10 024
    Points : 27 447
    Points
    27 447
    Par défaut
    Bonjour,

    Je pense que c'est un etat d'esprit de l'employe avant tout : je n'ai jamais configure mes mails sur mon tel perso (et je n'ai pas de tel pro), et je ne suis meme pas certain que mon manager ait mon numero de telephone... On ne me l'a jamais reproche, parce que j'ai toujours dit non tout de suite.

    A l'inverse, il y a des gens qui sont tout le temps connectes, et qui se laisse bouffer petit a petit. Ainsi, faire 45h devient une norme, repondre a ses mails a 23h aussi, etc etc... Et oui, s'ils commencent a dire stop, ca sera mal vu de la hierarchie car elle est habituee a ce qu'ils disent toujours oui.

    Donc oui, je crains malheureusement que cet accord ne soit interessant, de meme que lorsque Siemens et Total annoncent qu'ils vont interdire la connexion des cadres en dehors de certaines heures (ce n'est qu'un effet d'annonce pour le moment).


    Et pour nos amis anglo-saxons, qui me les brisent menu sur le sujet pour rester poli, le repos legal etant de 11h entre deux journees de travail, deconnecter a 18h voudrait dire qu'on commence a travailler a 5h du matin, ce qui n'est pas le cas en France -- ces memes anglo-saxons reprochent assez aux francais de ne pas commencer a 8h.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

Discussions similaires

  1. [SYNTEC] est ce que j'ai droit à des RTT en étant assimilé Cadre
    Par lvedrines dans le forum Droit du travail
    Réponses: 15
    Dernier message: 28/09/2012, 12h23
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 21/08/2009, 14h41
  3. Gérer les droits des utilisateurs
    Par rsc dans le forum Langage
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/08/2005, 21h57
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 03/02/2005, 14h21
  5. [Debutant]droits des utilisateurs sur sql serveur
    Par christophebmx dans le forum MS SQL Server
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/01/2005, 17h50

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo