IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Stephen Wolfram présente le langage Wolfram

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    283
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 283
    Points : 18 075
    Points
    18 075
    Par défaut Stephen Wolfram présente le langage Wolfram
    Stephen Wolfram présente le langage Wolfram
    basé sur plus de 30ans de recherche

    Stephen Wolfram fondateur et directeur général de Wolfram Research a présenté dernièrement son nouveau langage de programmation, baptisé langage Wolfram (Wolfram Language).

    Pour rappel Wolfram Research est l'éditeur de la célèbre suite Mathematica, elle compte aussi à son actif le moteur de recherche Wolfram Alpha.

    Ce nouveau langage s'inscrit dans le cadre d'un travail de longue haleine de la part de Wolfram sur plus de 30 ans, il exprime la vision du fondateur sur le futur des langages de programmation, ces derniers devront s'affranchir d'une syntaxe complexe et se prémunir d'un langage similaire au langage naturel (langage de haut niveau) afin de permettre une programmation sans se soucier de la syntaxe d'un quelconque langage de programmation.

    Le langage Wolfram est un langage multi-paradigme, de haut niveau (proche du langage naturel et de l'anglais), fondé sur une base de connaissance très riche issu du moteur de recherche Wolfram Alpha, en outre il regroupe plus de 5.000 fonctions permettant d'extraire différentes informations depuis la base de connaissance.

    L'utilisation du langage n'est pas spécifique à un quelconque type de développement ou domaine et peut convenir à diverses situations allant de la création d'interface, d'objets graphiques ou encore à la modélisation de graphes et à la programmation dans un cadre de recherche mathématique.

    Pour mieux comprendre les rouages d'un tel langage qui reste difficile à cerner, Stephen Wolfram a présenté une démo vidéo qui fait le tour des différentes possibilités offertes par ce nouveau langage.

    Enfin, à noter que ce langage permet de sauvegarder son code sur un espace cloud et qu'une médiathèque est d'ores et déjà disponible sur le site de l'éditeur en attendant la future publication du langage.

    Source : Annonce de Stephen Wolfman
    Et vous ?
    Qu’en pensez-vous ?

  2. #2
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 243
    Points : 328
    Points
    328
    Par défaut
    Ce que j'en pense : J'ai regardé la démo en me disant que c'était du marketing à 90% minimum et en me concentrant pour essayer de comprendre mais il a quand même fallu que je m'essuie le menton après ;D

    Après, je ne vois pas [encore] comment l'utiliser dans mon taf de tous les jours. J'ai bien une idée mais il y a deux inconnues (sans compter le vendre à mon chef ):
    • Connexion au net obligatoire ?
    • Prix ? Même si Mathematica n'est pas aussi cher que je le pensais, le coût reste quand même élevé pour tester/jouer, en particulier pour un "particulier".


    Par contre, le fait qu'il soit fourni avec le Raspberry Pi pourrait clairement amener des trucs sympas

    En effet, en cherchant un peu d'info dessus, je suis tombé sur ces liens :


    En résumé, Il est inclus "gratuitement" dans la distrib. de base du Raspberry Pi.
    Pour l'instant, il s'agit d'une version "Pilot" (en ligne de commande et qualifiée de "quite zippy" par Wolfram, mais je ne vois pas ce que cela veut dire) accompagné de Mathematica en version interface graphique (quelques fonctionnalités ne sont pas activées [par défaut mais activables manuellement ?] car ralentissant de trop le bouzin mais qui est interfacée avec le langage.
    Bien sûr, il est plus lent que la version Desktop (10 à 20 fois voir plus pour certaines librairies spécifiques à une architecture, selon Wolfram) mais le langage est au complet, ainsi que Mathematica (toujours selon Wolfram) sur une machine à 25£ !

    Perso, il faut que je trouve le temps de tester ça

  3. #3
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Je ne comprend pas cette volonté de la part de beaucoup de monde de créer un langage de programmation proche du langage naturel !
    Les langues qu'on parle sont pleines d'approximations, d'exceptions et d'ambiguïtés; on se base autant sur le ton, l'expression de l'autre pour le comprendre que sur les mots qu'il emploie. Un ordinateur exécute les instructions qu'on lui donne "bêtement" donc il faut, pour communiquer avec lui, des langages précis, rigoureux, sans ambiguïtés. Enfin bon... ce n'est que mon avis.

  4. #4
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    58
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 58
    Points : 88
    Points
    88
    Par défaut
    Entièrement d'accord evec toi, Enerian.

  5. #5
    Membre éprouvé Avatar de 4sStylZ
    Homme Profil pro
    Null
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Null
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 311
    Points : 1 025
    Points
    1 025
    Par défaut
    Désolé mais je suis pas d'accord. Ce n'est pas les langues ou les langages qui sont pleines d'approximations mais ce que les gens en font.
    C'est pour ça que je me bat pour le vrais sens des mots et des phrases.

    Quel que soit la langue ou le langage de programmation, on pourra toujours parler ou coder de manière ambiguë.

  6. #6
    Responsable Qt & Livres


    Avatar de dourouc05
    Homme Profil pro
    Ingénieur de recherche
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    26 076
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur de recherche
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 26 076
    Points : 185 754
    Points
    185 754
    Par défaut
    Citation Envoyé par 250rgv Voir le message
    mais il a quand même fallu que je m'essuie le menton après ;D
    Pas besoin de baver devant ça, ce n'est jamais que Mathematica dans une vidéo promotionnelle… Initialement, ce Wolfram Language ne semble être qu'un nom au langage utilisé avec Mathematica, juste parce qu'il en fallait bien un : http://blog.stephenwolfram.com/2013/...of-mathematica. (Article plein de délires sur les langues, pour ceux qui veulent .) Dans les fonctionnalités, une bonne partie me semble déjà disponible dans Mathematica 9 (maintenant, je n'ai pas recopié toutes les formules pour les essayer ). La nouveauté semble plus être dans la standardisation du langage, dans l'ouverture au cloud… une approche marketing pour faire entrer le message que Mathematica, malgré son nom, fait beaucoup plus que des maths ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques Qt (tutoriels, FAQ, traductions) ou HPC ? Contactez-moi par MP.

    Créer des applications graphiques en Python avec PyQt5
    Créer des applications avec Qt 5.

    Pas de question d'ordre technique par MP !

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Avatar de Paul TOTH
    Homme Profil pro
    Freelance
    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    8 219
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 8 219
    Points : 26 608
    Points
    26 608
    Par défaut
    Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
    Désolé mais je suis pas d'accord. Ce n'est pas les langues ou les langages qui sont pleines d'approximations mais ce que les gens en font.
    C'est pour ça que je me bat pour le vrais sens des mots et des phrases.

    Quel que soit la langue ou le langage de programmation, on pourra toujours parler ou coder de manière ambiguë.
    il y a peu d’ambiguïté dans les langages de programmation, ça peut arriver si par exemple l'ordre d'évaluation des éléments d'une expression est laissé à l'appréciation du compilateur, mais c'est le plus souvent une erreur d'interprétation du programmeur. Le compilateur lui ne se trompe jamais et un même code donnera toujours le même résultat (même s'il n'est pas celui attendu).
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  8. #8
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 243
    Points : 328
    Points
    328
    Par défaut
    Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
    Pas besoin de baver devant ça, ce n'est jamais que Mathematica dans une vidéo promotionnelle… Initialement, ce Wolfram Language ne semble être qu'un nom au langage utilisé avec Mathematica, juste parce qu'il en fallait bien un : http://blog.stephenwolfram.com/2013/...of-mathematica. (Article plein de délires sur les langues, pour ceux qui veulent .) Dans les fonctionnalités, une bonne partie me semble déjà disponible dans Mathematica 9 (maintenant, je n'ai pas recopié toutes les formules pour les essayer ). La nouveauté semble plus être dans la standardisation du langage, dans l'ouverture au cloud… une approche marketing pour faire entrer le message que Mathematica, malgré son nom, fait beaucoup plus que des maths ?
    Je sais qu'il y a une très grosse part de marketing (je connais un peu la réputation du bonhomme, l'ouverture au cloud, aux objets connectés) mais je ne connais Mathematica que de nom.
    J'ai bien vu quelques scripts/code mais ils restaient similaire à du code de n'importe quel langage. En tout état de cause, rien d'aussi "dynamique" que dans les exemples montrés dans la vidéo. Après, je me doute que ce même côté dynamique demandera du code pour être exploitable/personnalisable.

    Mais comme il y a peu de chances que je l'utilise dans le cadre professionnel...ce sera plutôt pour m'amuser un peu sur mon Rasp.

  9. #9
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    100
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 100
    Points : 254
    Points
    254
    Par défaut
    Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
    Désolé mais je suis pas d'accord. Ce n'est pas les langues ou les langages qui sont pleines d'approximations mais ce que les gens en font.
    C'est pour ça que je me bat pour le vrais sens des mots et des phrases.
    Non les langues sont vivantes et le sens d'une phrase est extrêmement subtile. Les mots ont plusieurs sens, l'ordre des mots peut en avoir, l'intonation et le contexte peuvent tout changer dans le sens d'une phrase. C'est bien ce qui fait que les langues ne sont pas formelles et sont si complexes à analyser. Je te recommande de regarder la théorie des langages pour mieux comprendre les différences entre une langue vivante parlée et un langage de programmation.

    Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
    Quel que soit la langue ou le langage de programmation, on pourra toujours parler ou coder de manière ambiguë.
    Pas vraiment. Pour un même code donné il y a une logique définie et tout le reste est faux. Cette logique est mathématiques et tout à fait décidable (si on écris int i = 1; ça signifie qu'on déclare un entier dont la valeur est 1). Une langue parlé peut n'avoir aucun sens ou le sens inverse si tu la sort de son contexte (voir si tu ne connais pas son auteur). C'est pas une question de personne, mais de langues. Le fait que tu utilise dans ton code une subtilité du langage qui est peu connu et qui fait que peut de monde comprend ton code n'a rien avoir là dedans puisque ton interpréteur/compilateur lui le comprend.

    AMHA vouloir en faire des langages naturels est contreproductif car ça demande de créer une grammaire bien plus complexe, donc plus complexe à apprendre et plus subtile à comprendre. L'intérêt est limité, on peut faire des langages de très haut niveau très compréhensible sans pour autant en faire des langages naturels. Personnellement je préfère m'intéresser à ce qu'est capable d'exprimer le langage (la déclaration de types fortement contraint par exemple). Ce qui permet d'augmenter la fiabilité du code final.

  10. #10
    Membre expérimenté

    Profil pro
    Account Manager
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    2 301
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Account Manager

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 2 301
    Points : 1 748
    Points
    1 748
    Par défaut
    Non au langage proche des langages "humains" séculaires. Pourquoi ? Le gros avantage des langages de programmations est une grammaire généralement très basique avec peu de mots clés à connaître.

  11. #11
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 838
    Points : 1 805
    Points
    1 805
    Par défaut
    Il y a plusieurs niveau de langages :
    -> Les langages proche de la machine : compilé et complexe type C / C++. C'est langages sont utiles pour le coeur des programmes, les OS, les systèmes embarqué de haut niveau, les pilotes...
    -> Les langages interprétés : plus simple, plus tolérants mais aussi moins performants : PHP, Python, JAVA. On les utilise pour les sites Web, les applications métiers (qui ont parfois un coeur écris en C/C++).
    -> Les langages "Humanisant" de haut niveau, els plus simples : C'est le langages des utilisateurs : "Google" est de ce type, mais surtout le gagnant de Jeopardy d'IBM, et ... peut-être le langages Wolfram.

    Bien sur beaucoup sont entre 2 chaises mais l'idée est là.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  12. #12
    Expert confirmé Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    1 118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 1 118
    Points : 4 331
    Points
    4 331
    Par défaut
    Enfin, pour l'instant la programmation c'est une 40aine de mots de vocabulaires (ça dépends du langage) et tout le reste est donné à la convenance de l'utilisateur... on peut finalement n'avoir que du français si on veut (ça sera juste accessible au francophone ).

    Mais je remarque qu'au fil du temps, on finit par foutre de plus en plus de sucre syntaxique, justement parce que certains choses de base sont chiante à écrire et surtout ultra récurrente... J'ai l'impression que là ça passe juste au niveau dessus. J'attends de voir...

    Au final les dévs sont des freinants, mais bizarrement il basse beaucoup de temps à développer les outils de leur fainéantise. (et j'en fais partie, passer des semaines à développer un truc pour en suite ne rien faire, tout fait par le programme).

  13. #13
    Membre éclairé Avatar de hansaplast
    Homme Profil pro
    Directeur du bureau d'études
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    938
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur du bureau d'études
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 938
    Points : 709
    Points
    709
    Par défaut
    Il en reste que si je doit essayer un nouveau langage, c'est celui-ci qui me fait rêver : http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Shake...mming_Language

  14. #14
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    78
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 78
    Points : 367
    Points
    367
    Par défaut
    Vous avez déjà essayé SenseTalk? En résumé une horreur. Chaque année un nouveau langage apparaît pour nous vanter une programmation plus compréhensible, accessible au premier venue. Et chaque année un langage de ce type tombe dans l'oublie. Ce que j'attends d'un langage haut niveau c'est qu'il est une librairie bien remplit et facile d'utilisation. Qu'il me fasse gagné du temps et que j'ai pas à ré-inventer la roue (sans parler des performances, de la compatibilité et de l'intégration...).

    À moins d'arriver à un niveau tel que l'on aura à faire à une IA pour "codé" (ou plutôt pour lui donner des instructions), on devra encore utiliser notre cerveau pour faire fonctionner des programmes.

  15. #15
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 243
    Points : 328
    Points
    328
    Par défaut
    J'ai regardé la doc de référence sur 2/3 mots clefs et je n'ai pas l'impression que le langage Wolfram soit en 'langage naturel' : le peu que j'ai vu ne me semble pas si différent des autres langages que nous connaissont (a=b, if(x,t,v), etc...).
    Ceux qui connaissent Mathematica pourront peut-être confirmer/infirmer mais j'ai l'impression qu'il y a confusion entre Wolfram Alpha qui "comprend" des requêtes en langage naturel et le langage Wolfram qui lui est plus classique ? Je me plante un baobab dans l'oeil ?

  16. #16
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2009
    Messages
    21
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2009
    Messages : 21
    Points : 26
    Points
    26
    Par défaut
    Y'a déjà pas mal de langage qui sortent tous les jours, et je ne sais même pas qui les utilise, bref je développe la plupart de mes applis en java. que ce soit des applis web, mobile ou de bureau. sauf quand certaines contraintes matérielles(comme une app pour un terminal de paiement électronique) se pose et là je peux pousser vers certains langage comme le C ou le C++.

    Bref beaucoup de langages actuels permettent de tout faire et pour changer la donne, faut vraiment que ce soit une avancée majeure, Java possède beaucoup d’inconvénients et je pense que quelqu'un qui veut créer un langage doit partir de Java parce que c'est le langage le plus aboutit actuellement.

  17. #17
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2009
    Messages
    21
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2009
    Messages : 21
    Points : 26
    Points
    26
    Par défaut
    Et aussi le fait que se soit un langage différent ne veut rien, personne n'a besoin d'apprendre un langage, une nouvelle plateforme juste pour la différence. Il faut que se soit efficace, fiable, facile à mettre en place. Apprendre un nouveau langage est un gros investissement et il ne faut pas seulement se dire que : "On le fait parce qu'on est Geek" !

  18. #18
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    145
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 145
    Points : 190
    Points
    190
    Par défaut
    Ce langage semble assez commode pour du pseudo-maquettage, prototypage ou faire des calculs en labo en one-shot...
    Pour ce qui est de faire une appli robuste, performante, sécurisée et maintenable, ça doit être dure de voir 1 telle chose en prod (je pense pas que le but soit de gérer une chaine de production, de créer un CRM ou autre gros machin gérant des milliards de données).
    C'est toujours les même défauts avec les langages de très haut niveau, mais on les connait tous... donc il n'y a pas à débattre là-dessus et comparons le comparable.
    Ainsi si on le compare à du Mathlab ou autre Eiffel, ça me semble plus sympathique et rapidement exploitable.
    Je suis simplement déçu que la vidéo ne montre pas ce qu'il y a derrière et comment s'architecture les applications et la plateforme.

  19. #19
    Membre averti
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    258
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 258
    Points : 333
    Points
    333
    Par défaut
    Si la syntaxe est celle qu'on voit à partir de 10 mins 30 dans la vidéo, ça a l'air tout à fait incompréhensible.

    Dans un autre registre, Wolfram Research, langage Wolfram, Wolfram Alpha, le type a l'air sacrément égocentrique. Il a présenté son produit sur son Wolfram écran et est ensuite reparti pour sa Wolfram maison dans sa Wolfram voiture.

  20. #20
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    415
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 55
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 415
    Points : 486
    Points
    486
    Par défaut
    Je ne connais pas Mathematica et la video présente finalement peu de choses qui font partie du monde réel et de la vie du développement.

    Par contre, je me pose des questions :

    Pourquoi un tel langage, si novateur, n'est-il pas distribué sur un modèle actuel (free) ?

    Quel est le backoffice du système (les données géographiques, les cartes, par exemple) et en quoi est-il ouvert (c'est à dire en quoi "tout le monde" peut-il contribuer à l'enrichir) ?


    L'impression donnée par cette présentation est "venez vers mon système et tout, absolument tout, vous sera accessible". Nous savons pourtant que cela n'est vrai qu'à la seule condition que le monde entier puisse participer à l'enrichissement d'un tel système.

    Alors, est-ce donc un premier pas pour devenir à terme le google du développement ? Est-ce la bonne approche pour accomplir cela ? Quelle garanties avons-nous pour nous engager (acheter le système) et obtenir réellement les gains promis (pas de version d'éval, si je ne me trompe pas, et pas d'information sur le background du système) ?


    Qu'en pensez vous ?

Discussions similaires

  1. Facebook présente Hack, son langage de programmation dérivé de PHP
    Par Stéphane le calme dans le forum Langages de programmation
    Réponses: 18
    Dernier message: 29/03/2014, 14h05
  2. Réponses: 19
    Dernier message: 21/07/2011, 21h06
  3. Problème jeu de la vie de Wolfram
    Par romromp dans le forum Pascal
    Réponses: 14
    Dernier message: 11/03/2007, 19h58
  4. [langage] Je cherche un bon livre ?
    Par Anonymous dans le forum Langage
    Réponses: 13
    Dernier message: 09/04/2003, 13h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo