IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    283
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 283
    Points : 18 075
    Points
    18 075
    Par défaut Angela Merkel envisage la création d’un Internet européen à l’abri des USA et de la NSA
    Angela Merkel envisage la création d’un Internet européen à l’abri des USA et de la NSA
    Grâce à un tandem franco-allemand

    A travers un podcast diffusé sur le site web de la chancellerie allemande le 15 février dernier, Angela Merkel a annoncé sa volonté de créer un Internet européen à l’abri de la surveillance des agences gouvernementales telles que la NSA et le GCHQ.

    Angela Merkel a affirmé que cette question sera évoquée lors du prochain conseil des ministres franco-allemand qui se tient ce mercredi 19 février, je cite « Nous parlerons avec la France de la manière d’assurer un niveau élevé de protection des données ».

    Une seconde déclaration donne plus de détails sur cette possible collaboration franco-allemande, en voici un extrait : «Nous évoquerons nos opérateurs télécom, qui doivent permettre à nos concitoyens de ne pas avoir à envoyer leurs courriels et autres données de l’autre côté de l’Atlantique », ainsi l’un des objectifs de ce projet serait le stockage des données en zone européenne et la réduction de la dépendance vis-à-vis des USA à travers la création d’acteurs européens majeurs de l’Internet.

    Cette démarche traduit la hantise de l’Allemagne au vu des révélations portant sur la mise en écoute des téléphones portables de la chancelière allemande par la NSA, dépassant largement le cadre de la lutte contre le terrorisme, ce qui porte à croire que les agissements de l’agence gouvernementale américaine sont de l’ordre de l’espionnage politique et industriel.

    Pour rappel, l’Allemagne n’est pas la seule à vouloir bousculer l’establishment américain et les géants de l’Internet (Apple, Facebook, Google, Amazon), en novembre 2013 la présidente brésilienne avait présenté un plan similaire qui contraignait les géants de l’Internet à construire des centres de données au Brésil, ce qui a débouché inévitablement sur une crise entre les différents protagonistes.

    Au final, cette idée est louable toutefois on est en mesure de se poser des questions sur la faisabilité d’un tel projet, sachant que la technologie et le savoir-faire américain ne se cantonne pas qu’au software mais, aussi au hardware ce qui tend à multiplier les portes d’entrée de la NSA. En outre ce projet n’évoque pas les projets de type PRISM orchestrés par certaines agences gouvernementales européennes.

    Source : LeMonde
    Et vous ?
    Qu’en pensez-vous ?
    Pensez-vous que ce projet est réalisable ou au contraire utopique ?

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Avatar de Paul TOTH
    Homme Profil pro
    Freelance
    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    8 219
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 8 219
    Points : 26 608
    Points
    26 608
    Par défaut
    c'est n'importe quoi, le problème n'est pas d'avoir un Internet planétaire - il doit le rester - mais de n'avoir aucune offre européenne équivalente à Google, Facebook et cie.

    ça nous servirait à quoi un Intranet Européen s'il n'est pas aussi riche que le vrai ?

    D'autant que je ne suis pas du tout convaincu qu'en rapatriant mes données en Europe elles ne soient pas tout simplement plus facilement exploitées par les gouvernements européens.
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  3. #3
    Membre expérimenté Avatar de Uranne-jimmy
    Homme Profil pro
    Bioinformatique
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    778
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Bioinformatique
    Secteur : Industrie Pharmaceutique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 778
    Points : 1 459
    Points
    1 459
    Par défaut
    Encore une fois ce sont des personnes peu familiarisées aux problématiques réelles qui prennent des décisions, et parce qu'on parle de "sécurité", "vie privée", beaucoup de gens tout aussi inconscient seront d'accord !

    Comme dit Paul TOTH, c'est ridicule, en effet ce dont on a besoin pour ne pas partager nos données outre atlantique (ce qui déjà n'est pas vraiment une solution) c'est d'avoir des projets intéressants, qui pourrait prendre une place importante au même titre que google et youtube, mais plus on avance dans le temps, et moins ça me semble réalisable.

    Une idée bien plus intéressante serait un flicage indépendant de tout état et surtout international du net, avec pour les débuts des ressources mises en priorité sur la sécurité de nos information. Si on combine ça à une éducation sur les risques d'internet, les bonnes pratiques de l'internaute, on devrait déjà avoir beaucoup moins de problème.
    Expert en recherche google caféinomane

  4. #4
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    3 797
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 3 797
    Points : 7 449
    Points
    7 449
    Par défaut
    C'est con, quand même. Pour une fois qu'on avait de l'avance on l'a abandonné... Ben, oui, qui a eu l'idée d'abandonner l'Internet Français - nommé Minitel !
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  5. #5
    Membre averti Avatar de Atem18
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    91
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 91
    Points : 326
    Points
    326
    Par défaut
    Et sinon, c'est quand que les incompétents qui nous dirigent, comprendront que dans Internet, y'a "inter", comme "international".

  6. #6
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    156
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 156
    Points : 521
    Points
    521
    Par défaut
    Le bal des hypocrites, le BND allemand participant à XKeyscore, la DGSE collaborant aussi et ayant son propre système.
    Derrière cela, un internet européen non pour protéger mais pour mieux surveiller.
    Vous serez surveiller mais vous serez surveiller français !

  7. #7
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 19
    Points : 18
    Points
    18
    Par défaut
    Alors attention car les propos de la chancelière sont pas mal coupé. Pour compléter l'article il faudrait noter qu'elle ne parle pas de couper l'internet de l’Europe de l'internet américain mais premièrement d'éviter que les communication entre pays euro ne circulent sur des serveurs américain (après il n'y a aucunes raisons valable a cela) et ensuite d'avoir une sorte de second réseaux en plus de l'internet "mondiale" et ce réseaux serait garantie "centralisé en Europe".

  8. #8
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 982
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 982
    Points : 27 485
    Points
    27 485
    Par défaut
    Le probleme actuel est le suivant : une entreprise ayant des serveurs aux Etats-Unis peut etre obligee par la loi a transferer les donnees des utilisateurs a un organisme de surveillance au titre de la lutte contre le terrorisme. C'est notamment le cas des donnees qui transitent via Facebook, Google, etc...

    L'idee que proposent la présidente du Brésil comme la chancelière allemande est d'obliger a avoir une séparation, qui permettrait ainsi que les donnees FaceBook d'un utilisateur brésilien (respectivement europeen) restent dans le pays (resp le regroupement de pays). Cela permet aussi d'appliquer des lois nationales sur ces donnees (prevention de la pedophilie, negationisme, tout ce que l'on veut).

    C'est une reponse locale a un probleme international, ca ne peut pas fonctionner, mais c'est une reponse populiste, qui risque malgre tout de marquer des points. Car la ligne de defense disant "moi je veux pouvoir continuer d'avoir un internet ouvert dans lequel on peut communiquer librement" se voit tout de suite opposer l'argument massu de la "surveillance par la NSA".

    Il existe d'autres pistes, notamment le cryptage des donnees (qui utilise du cryptage pour ses mails ? Qui utilse HTTS Everywhere pour se connecter en HTTPS lorsque c'est possible ? ...), la decentralisation des donnees, et encore pleins d'autres. Mais il est vrai que c'est moins politicien de dire "on va utiliser de bonnes solutions techniques avancees par des chercheurs et des gens competents (dont certains sont etat-uniens, attention, ce sont forcement de vilains traitres de la NSA) que d'avoir un discours populiste irrealisable.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  9. #9
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    64
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Japon

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 64
    Points : 104
    Points
    104
    Par défaut
    Faites votre choix, tout simplement :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Compari...mail_providers

  10. #10
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 878
    Points
    7 878
    Par défaut
    Comme toujours, on préfère accuser l'autre plutôt que regarder ses problèmes.
    La question n'est pas de comment empêcher les données de transiter par les USA mais de savoir pourquoi les internautes européens utilisent massivement les services délivrés par des entreprises américaines.
    Manque d'innovation ?
    Manque de compétitivité ?
    Manque de vision ?
    Manque de financement adapté aux croissances exponentiels de ces types d'entreprises ?
    Lourdeur administrative ?
    Diversité administrative ?

    Ce qu'il faut, c'est une concurrence européenne et cela implique une stratégie commune, ambitieuse et sur le long terme.
    Et ça, en Europe, on ne sait pas faire car l'UE c'est avant tout un gros bordel où la moindre décision prend 10ans avant d'être appliquée et que dans le monde du web, le reste de la planète a le temps de nous passer devant.

  11. #11
    Expert confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 741
    Points : 5 459
    Points
    5 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    L'idee que proposent la présidente du Brésil comme la chancelière allemande est d'obliger a avoir une séparation, qui permettrait ainsi que les donnees FaceBook d'un utilisateur brésilien (respectivement europeen) restent dans le pays (resp le regroupement de pays). Cela permet aussi d'appliquer des lois nationales sur ces donnees (prevention de la pedophilie, negationisme, tout ce que l'on veut).
    Concernant la présidente du Brésil, oui, mais concernant Merkel c'est une interprétation très large de propos très flous qui sentent bon l'opération de communication. Au même titre que l'était sa vaine quête d'un accord de non-espionnage. Elle brasse du vent sur ce sujet depuis des mois et accumule de petits symboles tout en se gardant bien de proposer quoi que ce soit d'efficace. A commencer par le fait de cesser de collaborer avec la NSA puisque l'Allemagne est un des gros points d'interception des données par la NSA.

  12. #12
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 288
    Points
    2 288
    Par défaut
    Méthode garantie pour surtout rien ne change face à un problème qu'on ne tient pas à résoudre : On propose une solution totalement invraisemblable, pas souhaitable et infaisable. Il faut soutenir cette idée mordicus et exclure toute autre solution. Après, il suffit d'attendre.

    Merkel est en train de mettre en pratique.

  13. #13
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Expert iOS
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert iOS

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 413
    Points : 1 586
    Points
    1 586
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    D'accord avec Paul Toth, la question de la gouvernance d'internet est secondaire.

    Internet n'est qu'un réseau parmi tant d'autres, un réseau quasi hégémonique aujourd'hui (ce qui n'a pas toujours été le cas) et qui peut le rester pour longtemps, ou pas, peu importe. Qui peut dire via quel type de signal on communiquera dans 25 ans ? Tant que l'on a des réseaux qui permettent d'effectuer les communications que l'on a besoin d'effectuer, que ce soit Internet ou un autre réseau est secondaire.

    Le vrai problème, c'est d'avoir du hardware et du software fabriqué chez nous. Nous avions des géants de la fabrication d'ordinateurs il y a 20 ans (Bull, Atari) mais ces activités ont complètement disparues. Pareil pour le logiciel, je n'arrête pas de répéter que le problème de l'informatique en France c'est qu'il n'y a que des sociétés de services et pas d'éditeurs de logiciels.

    Tant qu'on utilisera des machines américaines dont la fabrication est sous-traité en Chine faisant tourner un OS américain et des logiciels américains en se documentant sur internet via un navigateur américain accédant à un moteur de recherche américain, on ne résoudra ni le problème de la protection de nos données et informations, ni le problème de notre économie. Les quelques efforts de Fleur Pellerin sont louables mais ce dont on a besoin ce n'est pas de la French Tech mais de milliers de programmeurs dans des R&D qui créent de vrais produits toute l'année. Des OS, des servers d'applications, des logiciels d'entreprise, des logiciels grand public... tout.

    On voit bien où est l'échec. L'Europe avait une carte énorme à jouer avec Nokia, une des rares très grosses entreprises européennes capable de produire du hardware, un système d'exploitation, possesseur de la technologie Qt parfaitement indépendante des Microsoft, Apple et autres etc... mais on a réussi à refourguer le bébé à Microsoft. Nokia n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. A croire qu'on prend du plaisir à tuer nos plus belles entreprises de ce coté de l'atlantique.

  14. #14
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    337
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 337
    Points : 711
    Points
    711
    Par défaut
    Citation Envoyé par chiv Voir le message
    D'accord avec Paul Toth, la question de la gouvernance d'internet est secondaire.

    Internet n'est qu'un réseau parmi tant d'autres, un réseau quasi hégémonique aujourd'hui (ce qui n'a pas toujours été le cas) et qui peut le rester pour longtemps, ou pas, peu importe. Qui peut dire via quel type de signal on communiquera dans 25 ans ? Tant que l'on a des réseaux qui permettent d'effectuer les communications que l'on a besoin d'effectuer, que ce soit Internet ou un autre réseau est secondaire.

    Le vrai problème, c'est d'avoir du hardware et du software fabriqué chez nous. Nous avions des géants de la fabrication d'ordinateurs il y a 20 ans (Bull, Atari) mais ces activités ont complètement disparues. Pareil pour le logiciel, je n'arrête pas de répéter que le problème de l'informatique en France c'est qu'il n'y a que des sociétés de services et pas d'éditeurs de logiciels.

    Tant qu'on utilisera des machines américaines dont la fabrication est sous-traité en Chine faisant tourner un OS américain et des logiciels américains en se documentant sur internet via un navigateur américain accédant à un moteur de recherche américain, on ne résoudra ni le problème de la protection de nos données et informations, ni le problème de notre économie. Les quelques efforts de Fleur Pellerin sont louables mais ce dont on a besoin ce n'est pas de la French Tech mais de milliers de programmeurs dans des R&D qui créent de vrais produits toute l'année. Des OS, des servers d'applications, des logiciels d'entreprise, des logiciels grand public... tout.

    On voit bien où est l'échec. L'Europe avait une carte énorme à jouer avec Nokia, une des rares très grosses entreprises européennes capable de produire du hardware, un système d'exploitation, possesseur de la technologie Qt parfaitement indépendante des Microsoft, Apple et autres etc... mais on a réussi à refourguer le bébé à Microsoft. Nokia n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. A croire qu'on prend du plaisir à tuer nos plus belles entreprises de ce coté de l'atlantique.
    Ben c'est du à deux facteurs :

    Le premier est la traîtrise de nos élites qui se prosterne devant l'idéologie et mode de vie à l'américaine et ceux notamment à cause de la propagande d'Hollywood et tout les groupe de lobbying US comme les Young French Leader et Think Thank à la con

    Le deuxième c'est tout simplement à cause du problème du dollar qui est injustement une monnaie de réserve ce qui fait que les Américain peuvent racheter n'importe quel entreprise dans le monde qu'il juge nécessaire simplement en imprimant du papier basé sur rien de réel.


    Pour régler l'hégémonie US il faudrait dans un premier temps sortir du problème qu'est le dollar. Mais dés que tu veut le faire (Libye, Irak) tu te prend l'armée US au cul ou des révolutions colorés à la mai 68 à la con.
    Après des élites patriote aiderait un peu. Ca éviterai d'avoir tous ces déchet qui ne pense qu'a engranger le maximum de fric en un minimum de temps pour pouvoir continuer à baiser plein d'escort dans des partie fine tout en sniffant des rail de coke, tout en se prenant pour la race des supérieurs.

  15. #15
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    /
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    433
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : /

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 433
    Points : 2 175
    Points
    2 175
    Par défaut
    Avant de vouloir faire un Internet européen, il serait sans doute mieux de faire en sorte que les pays européens arrêtent de s'espionner entre eux et puissent se faire confiance.

  16. #16
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    1 563
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 1 563
    Points : 3 400
    Points
    3 400
    Par défaut
    Citation Envoyé par zaventem Voir le message
    Avant de vouloir faire un Internet européen, il serait sans doute mieux de faire en sorte que les pays européens arrêtent de s'espionner entre eux et puissent se faire confiance.
    Sur le fond, c'est une belle pensée.. Mais en pratique, je ne voit pas comment cela est possible. Avant l'arrivée d'internet, l'espionnage international existait déjà, forte heureusement ! Le but étant de se protèger d'éventuelles attaques. Dans le fond je ne suis pas forcément contre l'espionnage, d'autant plus qu'il me semble peu probable que nos états espionne chaque individu reliés à internet. On a tendance à se plaindre de nos députés qui proposent des lois farfelues, dues à une mauvaise connaissance du domaine, concernant internet. Partant de ce principe, il serait déplacé que 'nous', donc pas forcément très doués en politique internationale, puissions imaginer être plus malin qu'eux sur le sujet.

    Maintenant, à la sauce 8th wonderworld, je pense qu'un grand changement dans les façon de gouverner doit être fait. Internet est un monde virtuel ne connaissant pas de frontière (en théorie) d'où la volonté de certaines nations d'en imposer. Je ne sais pas encore comment, mais je pense qu'un changement à grande échelle aura lieu. Notre façon de vivre on complètement changées depuis la démocratisation d'internet. Il me semble donc logique que les façons de gouverner changent aussi.

  17. #17
    Expert confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 741
    Points : 5 459
    Points
    5 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par zaventem Voir le message
    Avant de vouloir faire un Internet européen, il serait sans doute mieux de faire en sorte que les pays européens arrêtent de s'espionner entre eux et puissent se faire confiance.
    Ça, si c'est pour faire un "réseau indépendant" avec le GCHQ à l'intérieur... C'est comme bâtir la transparence financière avec le Luxembourg.
    Communiquez, brassez de l'air, il en restera toujours quelque chose au moment des élections.

  18. #18
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 878
    Points
    7 878
    Par défaut
    JM Ayrault vient d'annoncer qu'il voulait généraliser le cryptage des webmails français et vouloir que les données soient traitées en France...
    Pour la généralisation du SSL, et encore mieux, du TLS, je suis pour (les webmails qui n'ont pas ça, je ne les utilise pas)
    Par contre, pour ce qui est du traitement en France... on revient toujours au même sujet.

    A noter que ce n'est pas projet de loi mais une incitation.
    Je ne sais pas trop ce qu'est une "incitation" en politique, à vrai dire...

  19. #19
    Expert éminent sénior
    Avatar de Paul TOTH
    Homme Profil pro
    Freelance
    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    8 219
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 8 219
    Points : 26 608
    Points
    26 608
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    JM Ayrault vient d'annoncer qu'il voulait généraliser le cryptage des webmails français et vouloir que les données soient traitées en France...
    Pour la généralisation du SSL, et encore mieux, du TLS, je suis pour (les webmails qui n'ont pas ça, je ne les utilise pas)
    Par contre, pour ce qui est du traitement en France... on revient toujours au même sujet.

    A noter que ce n'est pas projet de loi mais une incitation.
    Je ne sais pas trop ce qu'est une "incitation" en politique, à vrai dire...
    "incitation", c'est quand tu allèges les charges patronales pour "inciter" les entreprises à employer...
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  20. #20
    Expert confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 741
    Points : 5 459
    Points
    5 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
    "incitation", c'est quand tu allèges les charges patronales pour "inciter" les entreprises à employer...
    C'est souvent utilisé à propos d'une incitation fiscale mais pas seulement. Et ici ce n'est qu'un appel à la bonne volonté. Ayrault incite les opérateurs à chiffrer, point. Il leur demande gentiment.

    Au passage la NSA aurait de toute façon bien du mal à espionner les webmails français. Donc à part pour se protéger d'une surveillance de masse de la part de l'état français, qui réclamerait de toute façon l'autorisation de Ayrault... Bref, Ayrault ne cherche à l'évidence pas à protéger les français, ou alors il est très mal renseigné. Resterait l'hypothèse où il incarnerait un chevalier blanc méfiant vis-à-vis des futurs gouvernements mais dans ce cas son propre gvt aurait pu commencer par ne pas filer au premier ministre un pouvoir démesuré avec la loi de programmation militaire.

Discussions similaires

  1. [Associé] Cherche associé pour création d’un site internet
    Par projetcreation2012 dans le forum Autres
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/07/2012, 11h58
  2. Création d’un attribut de session
    Par ollivier dans le forum Servlets/JSP
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/04/2006, 15h27
  3. (MS DOS) Création d’un dossier partager
    Par Furius dans le forum Windows
    Réponses: 18
    Dernier message: 06/10/2005, 19h19
  4. (MS DOS) Création d’un compte administrateur
    Par Furius dans le forum Windows
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/10/2005, 18h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo