IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

L'ingénieur manager d'une entreprise doit-il être nommé ou recruté ?

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    426
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 426
    Points : 32 558
    Points
    32 558
    Par défaut L'ingénieur manager d'une entreprise doit-il être nommé ou recruté ?
    L'ingénieur manager d'une entreprise doit-il être nommé ou recruté ?
    un expert livre son point de vue

    Il existe beaucoup d’offres d’emploi en relation avec le poste d’ingénieur-manager. Cependant, trouver le bon ingénieur-manager dans le monde ultra compétitif de l’emploi est une tâche extrêmement ardue, qui pourrait même être assimilée à la recherche du yéti pour Juan Pablo Dellarroquelle de la firme Medalia. Pour l’expert, le poste d’ingénieur-manager est une responsabilité à laquelle beaucoup aspirent, mais que très peu méritent.

    Dans les faits, Juan a déjà vu passer devant lui beaucoup de prétendants au poste qu’il a rapidement divisé en deux catégories. La première catégorie est constituée par des individus qui sont sans cesse en quête de pouvoir et de commandement. Ils se remarquent très facilement par leur obsession à gravir les échelons dans l’entreprise.

    Pour Juan, ils ne possèdent pas de très bonnes compétences techniques, puisqu’ils se réfèrent sans cesse au groupe d’ingénieur dont ils ont la charge. De plus, ils sont assez orgueilleux et imbus de leur personne. « 100 ingénieurs dépendent de mon bon jugement pour coordonner à la perfection leurs activités, » ont-ils souvent comme propos.

    D’un autre côté, le second groupe est constitué d’individus beaucoup plus humbles et discrets. Ils sont pour la plupart toujours au service de leurs collègues, très dévoué aux tâches qui leur sont confiées. Ils ont une influence perceptible sur le groupe. L’expert pense que les individus de ce groupe constitueraient d’excellents ingénieurs-managers. Il dira même plus : des leaders.

    Ironie du sort, ils postulent très difficilement pour les offres d’ingénieur-manager, parce que très souvent, ils se plaisent dans leur situation. Pire, ils ne se voient pas du tout comme manager.

    Source:

    Et vous ?

    Êtes vous d'accord avec les observations de l'expert ?

    Quelle est la bonne astuce pour dénicher le bon ingénieur manager ?

  2. #2
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    126
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 126
    Points : 350
    Points
    350
    Par défaut
    Je ne connais pas ce terme d'"ingénieur manager", qu'elle est la différence avec un manager ou un chef de projet ?

    Je distingue aussi les deux catégories, mais je ne suis pas forcément d'accord avec les conclusions tirés. Ayant l'impression d'appartenir à la seconde, je me projette plus dans des postes de conseil et d'expertise technique (architecte, urbaniste), que purement managerial ou d'avant-vente.

  3. #3
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Cedric Chevalier Voir le message
    L'ingénieur manager d'une entreprise doit-il être nommé ou recruté ?

    C'est quoi un machin chose, heu je veux dire un ingénieur manager?
    C'est un lead dev, un chef ?

    Citation Envoyé par Cedric Chevalier
    Dans les faits, Juan a déjà vu passer devant lui beaucoup de prétendants au poste qu’il a rapidement divisé en deux catégories. La première catégorie est constituée par des individus qui sont sans cesse en quête de pouvoir et de commandement. Ils se remarquent très facilement par leur obsession à gravir les échelons dans l’entreprise.

    D’un autre côté, le second groupe est constitué d’individus beaucoup plus humbles et discrets. Ils sont pour la plupart toujours au service de leurs collègues, très dévoué aux tâches qui leur sont confiées. Ils ont une influence perceptible sur le groupe. L’expert pense que les individus de ce groupe constitueraient d’excellents ingénieurs-managers. Il dira même plus : des leaders.

    Ironie du sort, ils postulent très difficilement pour les offres d’ingénieur-manager, parce que très souvent, ils se plaisent dans leur situation. Pire, ils ne se voient pas du tout comme manager.
    Je ne vois pas l'ironie les premiers sont des bêtes à concours et veulent le premier prix, les seconds veulent faire leur métier.
    Je fais parti de la seconde catégorie, il ne faut pas me parler de devenir chef . Certes parfois je ferais mieux d'aller expliquer au client car on irait plus vite mais voilà on n'est pas du même monde et parler ne suffira pas pour s'entendre je laisse donc cela à d'autres dont c'est le métier.

    Citation Envoyé par Cedric Chevalier
    Pour Juan, ils ne possèdent pas de très bonnes compétences techniques, puisqu’ils se réfèrent sans cesse au groupe d’ingénieur dont ils ont la charge. De plus, ils sont assez orgueilleux et imbus de leur personne. « 100 ingénieurs dépendent de mon bon jugement pour coordonner à la perfection leurs activités, » ont-ils souvent comme propos.
    Avoir des connaissances techniques n'est pas ce qu'on leur demande... Les techniques n'ont pas le temps pour assimiler tout les aspects je ne voir pas pourquoi un chef/technico-commercial devrait connaitre à fond les techno concernés tant qu'ils ne disent pas n’importe quoi.

  4. #4
    Membre expert Avatar de Kearz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    856
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 856
    Points : 3 643
    Points
    3 643
    Par défaut
    D’un autre côté, le second groupe est constitué d’individus beaucoup plus humbles et discrets. Ils sont pour la plupart toujours au service de leurs collègues, très dévoué aux tâches qui leur sont confiées. Ils ont une influence perceptible sur le groupe. L’expert pense que les individus de ce groupe constitueraient d’excellents ingénieurs-managers. Il dira même plus : des leaders.
    Est-ce que le fait d'être bon et aux services des collègues fait de quelqu'un un leader?
    A mon avis, ça fait un bon architecte. Capable de dire ce qu'il faut faire, comment il faut faire et aiguiller les autres. Maintenant, ça fait pas automatiquement un bon leader..

    Le problème avec ce type là, c'est: qu'est-ce qu'il va faire quand il devra donner un ordre?
    Dans une équipe où tout le monde est sur la même longueur d'onde, pas de problème. Dans une équipe où la moitié dit blanc et l'autre dit noir, c'est au leader de tranché. Si le mec est bon techniquement, il sait qu'il faut faire blanc mais s'il est pas "leader" dans l'âme il va dire gris. (pour pas choquer les sensibilités, etc.)

    Du coup, je pense qu'il faudrait plutôt chercher des types 3: entre les deux, pas idiot techniquement mais pas idiot en terme de management. Du coup, c'est clair, c'est difficile à trouver.

  5. #5
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    126
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 126
    Points : 350
    Points
    350
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kearz Voir le message
    Du coup, je pense qu'il faudrait plutôt chercher des types 3: entre les deux, pas idiot techniquement mais pas idiot en terme de management. Du coup, c'est clair, c'est difficile à trouver.
    En gros il faut une rencontre du troisième type.

    -->[]

  6. #6
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Tout le monde n'est pas fait pour être un techos et de même, tout le monde n'est pas fait pour être manager.
    C'est une question de tempérament.

    De même, je connais des techos qui ont les crocs et qui veulent à tout prix progresser, certes, dans la filière technique, mais progresser quand même (et égratigner quelques collègues au passage ne les gênent pas plus que ça).

    Je trouve ce raisonnement beaucoup trop simpliste voir carrément manichéen.
    Quand il est question de l'humain, c'est toujours plus complexe qu'en informatique.

    Peut importe le métier (informatique, papeterie, automobile, médecine, hygiène, etc.), un manager se doit de connaître à minima le métier de son entreprise.
    Etre juste "manager", ça n'existe pas.
    Comment être crédible sinon ?
    Et un manager non crédible, ne peut pas manager CQFD

    C'est le boulot du service RH d'identifier les collaborateurs prêts à prendre le lead d'une équipe.
    RH est un métier spécifique et un bon RH n'est pas facile à trouver.
    Comme souvent, les postes RH sont souvent des variables d'ajustement qui sautent dès qu'on cherche à faire des économies. Les dirigeants pensant naïvement que le premier manager venu peut prendre en charge ces fonctions.
    C'est avec ce genre de raisonnement que les patrons se trouvent ensuite dans la situation de Juan Pablo Dellarroquelle...

  7. #7
    Rédacteur
    Avatar de pcaboche
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    2 785
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Singapour

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 2 785
    Points : 9 698
    Points
    9 698
    Par défaut
    Citation Envoyé par Cedric Chevalier Voir le message
    Ironie du sort, ils postulent très difficilement pour les offres d’ingénieur-manager, parce que très souvent, ils se plaisent dans leur situation. Pire, ils ne se voient pas du tout comme manager.
    Non, c'est faux : ils postulent.

    Le problème, c'est que dans le monde de l'entreprise, c'est le Principe de Dilbert qui prévaut.


    Si quelqu'un de bon techniquement postule à un poste de manager, on va lui répondre "non, désolé, mon client cherche quelqu'un qui a déjà plusieurs années d'expérience en management" (dons ce fortes chances que ce soit quelqu'un avec une obsession à gravir les échelons dans l’entreprise), "en revanche, j'ai une super opportunité pour vue : c'est très technique et ça ressemble énormément à ce que vous avez fait jusqu'à présent. C'est une mission de consultant, donc en gros vous venez, vous apportez votre expertise, et dans 6 mois on vous vire comme une m****. Si ça vous intéresse, je pense pouvoir vous obtenir un entretien dans la semaine. Qu'en dites-vous ?".

    Donc en gros, c'est pas prêt de changer : des orgueilleux en quête de pouvoir d'un côté, et des gens qui rament de l'autre.
    "On en a vu poser les armes avant de se tirer une balle dans le pied..."
    -- pydévelop

    Derniers articles:

    (SQL Server) Introduction à la gestion des droits
    (UML) Souplesse et modularité grâce aux Design Patterns
    (UML) Le Pattern Etat
    Autres articles...

  8. #8
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    485
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 485
    Points : 2 149
    Points
    2 149
    Par défaut
    Je suis d'accord avec pcaboche, les ambitieux savent très bien se faire remarquer au profit des techniques.

    Et puis, il est plus facile de "vendre" à un client un p'tit jeune comme expert technique, qu'un ancien expert comme manageur. C'est étrange cette vision de ne pas donner ca chance à quelqu'un d'experience.

    N'oublions pas, que quand on a un bon expert technique, si on le promeux en manageur, on a plus notre expert.
    Et bien que l'on valeurise moins un expert qu'un manageur, on va préférer garder notre bon techos à son poste quitte a prendre un manageur "aux dents longues" pour gérer les équipes.

    Je me considère aussi plutôt dans le second groupe, mais j'ai rien contre évoluer vers plus de place dans le lead d'une équipe.
    Mais j'attend que l'on me le propose. Je considère que c'est mes compétences techniques et humaines qui devraient me faire monter, pas les bonne relation politique que j'entretiens à la cantine avec mes bosses.

    Normalement, un RH devraient me repérer... normalement

  9. #9
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Homme Profil pro
    Manager / Cyber Sécurité
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 999
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Manager / Cyber Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 999
    Points : 27 321
    Points
    27 321
    Par défaut
    Citation Envoyé par pcaboche Voir le message
    Non, c'est faux : ils postulent.

    Le problème, c'est que dans le monde de l'entreprise, c'est le Principe de Dilbert qui prévaut.
    C'est vrai. Et lorsqu'on l'associe au principe de Peter (qui dit qu'il faut nommer les incompétents à des postes de manager car c'est là qu'ils sont le moins dangeureux), on se retrouve avec des managers souvent incompétents, et des personnes techniques qui n'évoluent pas.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  10. #10
    Rédacteur
    Avatar de pcaboche
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    2 785
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Singapour

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 2 785
    Points : 9 698
    Points
    9 698
    Par défaut
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    C'est vrai. Et lorsqu'on l'associe au principe de Peter (qui dit qu'il faut nommer les incompétents à des postes de manager car c'est là qu'ils sont le moins dangeureux), on se retrouve avec des managers souvent incompétents, et des personnes techniques qui n'évoluent pas.
    Non, là tu inverses les deux :

    Principe de Peter : tout employé a tendance à s'élever à son niveau d'incompétence
    Principe de Dilbert : version aggravée du principe de Peter. Les gens incompétents sont élevés à des postes de manager car c'est là qu'ils sont le moins dangeureux.
    "On en a vu poser les armes avant de se tirer une balle dans le pied..."
    -- pydévelop

    Derniers articles:

    (SQL Server) Introduction à la gestion des droits
    (UML) Souplesse et modularité grâce aux Design Patterns
    (UML) Le Pattern Etat
    Autres articles...

  11. #11
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Citation Envoyé par Laurent 1973 Voir le message
    Je me considère aussi plutôt dans le second groupe, mais j'ai rien contre évoluer vers plus de place dans le lead d'une équipe.
    Mais j'attend que l'on me le propose. Je considère que c'est mes compétences techniques et humaines qui devraient me faire monter, pas les bonne relation politique que j'entretiens à la cantine avec mes bosses.

    Normalement, un RH devraient me repérer... normalement
    Le hic est que c'est le travers de beaucoup de techos ont et c'est justement ce que dénonce en partie Juan Pablo Dellarroquelle.
    Nous sommes acteur de notre carrière.
    Postuler/demander une évolution/promotion ne signifie pas forcément "avoir les dents longues" ou "écraser ses collègues".
    Comme n'importe quel salarié, les techos ont le droit d'avoir de l'ambition et pas forcément dans le domaine technique.
    Les services RH prennent rarement des risques et ils ne proposent que des évolutions techniques aux profils techniques. Pour qu'un techos évolue vers le management il faut qu'il se signale.
    Une entreprise ambitieuse aime les gens ambitieux.

    Et si ton entreprise ne veut pas te faire évoluer dans ce sens, rien ne t’empêche de chercher ailleurs et peut être qu'une autre entreprise te donnera l'opportunité de sauter le pas (c'est nul, mais c'est comme ça dans le monde de l'info et surtout en SSII : pour évoluer, il faut changer d'entreprise).
    Précision : chercher (ou se tenir au courant du marché) ne veut pas dire démissionner.

  12. #12
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    485
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 485
    Points : 2 149
    Points
    2 149
    Par défaut
    Et si ton entreprise ne veut pas te faire évoluer dans ce sens, rien ne t’empêche de chercher ailleurs et peut être qu'une autre entreprise te donnera l'opportunité de sauter le pas (c'est nul, mais c'est comme ça dans le monde de l'info et surtout en SSII : pour évoluer, il faut changer d'entreprise).
    Si quelqu'un de bon techniquement postule à un poste de manager, on va lui répondre "non, désolé, mon client cherche quelqu'un qui a déjà plusieurs années d'expérience en management"
    Je suis d'accord que parfois il faut bouger pour évoluer.
    D'un autre coté, surtout au niveau management, les entreprises embauche très peu des novices.

    Et puis, dans nos domaines, il y a une forte tendance à le jeunisme: "si à 35 ans tu n'es pas manageur, tu as raté ta vie (pro)!"
    C'est un peu exagérer, mais il y a quand même un peu de ca.
    D'où, les "dents longues" qui se placent jeunes et les techos plus pausés qui prennent leur temps d'acquerir de l'expertise et qui loupent leur changement.

    Précision : chercher (ou se tenir au courant du marché) ne veut pas dire démissionner.
    Tout à fais, et le réseau d'amis, collègues et anciens-collègues servent aussi pour nous aider à prendre la température du marché.
    Et puis, quand on a trouvé mieux, on s'en va

  13. #13
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 571
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 571
    Points : 17 801
    Points
    17 801
    Par défaut
    bonsoir tout le monde se pose la question ( à juste titre d'ailleurs ) pourquoi on parle de "ingénieur-manager" ?
    Je pense que cette appelation vient d'un article que j'avais trouvé sur Yahoo ! version US dont le titre était
    "No More Coding Coolies"

    Tech Mahindra Ltd, the No.5 player, is naming 100 of what it calls mini-CEOs who will be given broad latitude to run their parts of the business.
    “We’re moving toward a situation like the developed economies, where we’re asking the people to be more deep,” said Sujitha Karnad, who heads human resources at Tech Mahindra.
    “We want more solution architects to be here. We don’t want the coding coolies anymore, that’s clear,”
    En gros pour décrypter, le profil type de développeur informatique est révolu, les entreprises à l'avenir veulent des collaborateurs capables de faire preuve d'initiative selon une certaine latitude, sur le plan économique comme sur le plan technique.
    Bref pour ne pas écrire des lapalissades, être capable de gérer également la partie financière d'une partie d'un projet ou le projet en intégralité, mener à bien la partie technique pour assurer le succès du projet

  14. #14
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 892
    Points
    30 892
    Par défaut
    Je vois ce que tu veux dire, mais ça ne concerne que les boites sérieuses. Il n'y en a pas tant que ça. Chez les éditeurs de logiciel, la pression évolutive pousse fatalement vers ce genre de profils, mais il n'y en a pas tant que ça non plus.

    Surtout, le frein que je vois à ce genre de profils, c'est le pouvoir. Les Indiens eux-même disent que le management, c'est la science du contrôle. Ce genre de profils me semble menaçant pour le pouvoir de plein de gens.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  15. #15
    Expert éminent sénior
    Avatar de Auteur
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    7 467
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 7 467
    Points : 10 574
    Points
    10 574
    Par défaut
    Citation Envoyé par valkirys Voir le message
    Avoir des connaissances techniques n'est pas ce qu'on leur demande... Les techniques n'ont pas le temps pour assimiler tout les aspects je ne voir pas pourquoi un chef/technico-commercial devrait connaitre à fond les techno concernés tant qu'ils ne disent pas n’importe quoi.
    justement pour nous faire croire qu'ils connaissent le domaine ils disent souvent n'importe quoi

  16. #16
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 571
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 571
    Points : 17 801
    Points
    17 801
    Par défaut
    bonjour je crois avoir trouvé la définition d'un "ingénieur-manager"
    c'est une personne dans une entreprise qui est à la croisée entre le rôle d'un ingénieur purement technique et un commercial/gérant qui mène des actions dans un but commercial, bref un intrapreneur en quelque sorte...
    n 1992, The American Heritage Dictionary acknowledged the popular use of a new word, intrapreneur, to mean "A person within a large corporation who takes direct responsibility for turning an idea into a profitable finished product through assertive risk-taking and innovation". Intrapreneurship is now known as the practice of a corporate management style that integrates risk-taking and innovation approaches, as well as the reward and motivational techniques, that are more traditionally thought of as being the province of entrepreneurship.

  17. #17
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 571
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 571
    Points : 17 801
    Points
    17 801
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Je vois ce que tu veux dire, mais ça ne concerne que les boites sérieuses. Il n'y en a pas tant que ça. Chez les éditeurs de logiciel, la pression évolutive pousse fatalement vers ce genre de profils, mais il n'y en a pas tant que ça non plus.

    Surtout, le frein que je vois à ce genre de profils, c'est le pouvoir. Les Indiens eux-même disent que le management, c'est la science du contrôle. Ce genre de profils me semble menaçant pour le pouvoir de plein de gens.
    d'un côté oui,d'un côté non...
    tu as raison le pouvoir en entreprise c'est un gros frein à ce genre de logique.... je ne reviendrais pas sur le fait que dans la mentalité Française on aime bien la hiérarchie
    Mais pour les petites entreprises même pas forcément sérieuses ça peut s'appliquer aussi...un salarié tout en étant un technique peut très bien avoir une vision commerciale ou entreprenariale des choses et faire avancer un projet dans le bon sns

Discussions similaires

  1. Une XML doit il être ordonnancé?
    Par airod dans le forum XML/XSL et SOAP
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/12/2013, 17h56
  2. [Associé] Je cherche un Ingénieur finance pour monter une entreprise
    Par Pythonesque dans le forum Autres
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/10/2009, 16h00
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 17/05/2009, 15h16
  4. Réponses: 12
    Dernier message: 01/12/2005, 16h47

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo