IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #141
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    Ingénieur test de performance
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 884
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur test de performance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 884
    Points : 2 876
    Points
    2 876
    Par défaut
    Bonjour DonQuiche

    Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
    Outre l'aspect grossièrement trollesque, c'est surtout toi qui ne comprend pas le libre et en a des idées fausses.
    Merci de ne pas me traiter de troller... Je ne comprends rien au libre, mais je sais pourquoi... (cf ci-dessous).

    Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
    a) Libre != open source. Tout ce qui est libre est ouvert mais la réciproque est fausse. On peut publier les sources sous licence propriétaire. Seule la licence sépare le libre du propriétaire. Et c'est même le copyright qui permet de distribuer son œuvre sous licence GPL (on exerce son copyright pour forcer les contributeurs à publier leurs propres contributions sous GPL) - la liberté du plus grand nombre par la régulation de la licence, exercée via le droit d'auteur.
    Merci pour ce cours, je ne suis pas plus avancé. On sent bien l'arnaque des licenses à n'en plus finir. On se demande pourquoi personne ne simplifie les choses. Peut-être parce que derrière il y a du business... Et ou,i les licences s'adaptent au business, c'est un fait. Il y a du business dans le libre et l'open source.

    Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
    b) L'objectif du libre, c'est la liberté, pas la philanthropie.
    C'est là où je considère ton discours non crédible. Tu me parles de philanthropie, puis tu me dis
    Le libre est une œuvre commune de l'humanité
    Connais-tu le définition de philanthropie ?

    philanthropie ; philosophie ou doctrine de vie qui met l'humanité au premier plan de ses priorités.
    Donc selon toi le libre ce n'est pas de la philanthropie . Puis tu nous dis que : Le libre est une œuvre commune de l'humanité. Alors on fait quoi de la définition de la philanthropie ici ?

    J'ai bien compris que des gens ici défendent le beurre du libre et de l'open source. Pas celui de l'œuvre commune de l'humanité.

    Je fais du libre, et vous ?

  2. #142
    Expert confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 741
    Points : 5 459
    Points
    5 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    Merci de ne pas me traiter de troller...
    Si tu ne veux pas être traité de troll, ne te comporte pas comme tel. Cf tes qualifications du libre "d'arnaque" et autres expressions telles que "la vérité éclate au grand jour".

    On sent bien l'arnaque des licenses à n'en plus finir. On se demande pourquoi personne ne simplifie les choses.
    Mais oui, pourquoi personne n'a encore simplifié un écheveau juridique de plusieurs décennies impliquant des centaines de milliers d'acteurs avec des objectifs différents, tous soumis aux contraintes des licences existantes, qui justement sont de nature virale ? C'est bien sûr pour que Mr Stallman puisse se payer une ville aux caraïbes ! En plus la loi c'est simple, tout le monde le sait bien, surtout en matière de propriété intellectuelle aux Etats-Unis.

    Peut-être parce que derrière il y a du business... Et ou,i les licences s'adaptent au business, c'est un fait. Il y a du business dans le libre et l'open source.
    Tout à fait et c'est très bien comme ça ! Ces acteurs privés sont indispensables au libre et n'enlèvent rien à la liberté du code produit.

    Connais-tu le définition de philanthropie ?
    Je reconnais que la formulation pouvait prêter à confusion et qu'il aurait été plus correct de dire que "le principe du libre c'est la liberté, pas la philanthropie". D'abord parce que le libre ne s'appuie pas sur l'espoir d'une motivation philanthropique de ses acteurs mais sur la contrainte légale constituée par la licence qui garantit la perpétuation des libertés énoncées par cette licence. Ensuite parce que tu as assimilé la quête de liberté à une quête philanthropique et il y aurait à redire à cela, d'où l'importance d'insister sur la liberté et pas sur autre chose. Dans le même genre tu as vu dans l'expression "oeuvre commune" une connotation positive quand ce n'était qu'une description factuelle.

    Tout cela étant dit je pense que tu avais très bien compris : ce qui importe dans le libre c'est que le fruit soit libre, pas qu'il soit produit par un barbu en robe de bure.
    Or tu t'acharnes à dénoncer ce point, à juger l’intention plutôt que le résultat, et à crier au vol et à l'arnaque parce que les faits ne correspondent pas à ton image d'Epinal et alors qu'ils sont parfaitement en adéquation avec les principes du libre: la liberté.

    Le code produit est libre, c'est tout ce qui compte. Si des gens se font du fric au passage, parfait pour eux. Mais encore une fois les gens de Mozilla n'en tirent pas particulièrement d'avantages et leurs salaires et conditions de travail n'ont rien d'extraordinaire.

    Je fais du libre, et vous ?
    Pas en ce moment mais j'en ai une bonne expérience, tant à titre pro que particulier.

  3. #143
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 288
    Points
    2 288
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    C'est bien pour ça que j'aiutilisé le mot "presque".
    Oui, et c'est bien ça qui me dérange. Les DRM, les brevets, la tivoïsation, ce ne sont pas des points de détail. Et franchement, je n'ai pas beaucoup de doutes sur ce que sera la position de la FSF quand elle s'exprimera sur le sujet de la publicité dans les applications.

    Mon avis sur le sujet, c'est que le concept d'open-source n'est pas encore très mûr, finalement, et qu'il se distingue de plus en plus du logiciel libre à mesure qu'on trouve des moyens de ne pas respecter la liberté des utilisateurs tout en restant dans un contexte de méthodologie de développement open-source (parce que l'open-source n'est finalement rien de plus).

  4. #144
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    Ingénieur test de performance
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 884
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur test de performance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 884
    Points : 2 876
    Points
    2 876
    Par défaut
    Bonjour.

    Et sinon, sur mon idée de partager les revenus de l'open source avec tous les développeurs du libre qui contribuent à la communauté, vous en pensez quoi ?


  5. #145
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    Ingénieur test de performance
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 884
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur test de performance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 884
    Points : 2 876
    Points
    2 876
    Par défaut
    Bonjour DonQuiche

    Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message

    Pas en ce moment mais j'en ai une bonne expérience, tant à titre pro que particulier.
    J'apprécie ton honnêteté. Je veux savoir si mes interlocuteurs savent de quoi ils parlent. Je me rends compte qu'aucun de mes détracteurs ne fait du libre actuellement...

    En fait les donneurs de leçons ici, ne participent pas à des projets open source, LoL.

  6. #146
    Inactif  


    Homme Profil pro
    Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    9 014
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant sécurité informatique — Diplômé master Droit/Économie/Gestion
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 9 014
    Points : 22 932
    Points
    22 932
    Par défaut
    Bonjour,

    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    Et sinon, sur mon idée de partager les revenus de l'open source avec tous les développeurs du libre qui contribuent à la communauté, vous en pensez quoi ?
    Il y a plusieurs problèmes :
    • certains développeurs sont déjà rémunérés par leur entreprise ;
    • il faudrait monter une association pour chaque projet libre, même les plus petit ;
    • il faudrait identifier chaque participant au libre, avoir des coordonné bancaire ou autre, cela rendrait l'aide plus "lourde" du point de vue "paperasse" ;
    • sur quelle base évaluer leur travail ? Au nombre de lignes de codes ?
    • pour ceux qui ne codent que quelques lignes, les frais de transactions seront souvent plus élevé que la somme envoyées ;
    • l'argent, tu le trouves où ?
    • on risque de se retrouver avec des "floodeurs de code", il va falloir engager des personnes à temps plein pour analyser les participations de chacun pour les rémunérés ;
    • l'argent donné sera de l'argent en moins pour faire vivre le(s) projet(s), s'ils ont besoins de dons, ce n'est pas pour rien non-plus.




    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    J'apprécie ton honnêteté. Je veux savoir si mes interlocuteurs savent de quoi ils parlent. Je me rends compte qu'aucun de mes détracteurs ne fait du libre actuellement...

    En fait les donneurs de leçons ici, ne participent pas à des projets open source, LoL.
    Et ceux qui "participent au libre", ne savent même pas ce qu'est le libre .
    On l'a déjà dit, libre != open source même si c'est assez proche.

  7. #147
    Expert confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 741
    Points : 5 459
    Points
    5 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    Et sinon, sur mon idée de partager les revenus de l'open source avec tous les développeurs du libre qui contribuent à la communauté, vous en pensez quoi ?
    a) Que cela minerait l'avancement des projets : à budget constant et rémunération horaire égale mieux vaut payer un développeur bossant à plein temps et sélectionné sur des critères exigeants que le premier venu. Rémunérer le premier venu tout en virant ceux qui coordonnent, contrôlent et corrigent les contributions de la communauté, et forment le coeur du développement, semble être un excellent moyen pour tuer le projet.

    b) Parce que le jour où un tribunal examinera la question il y a toutes les chances qu'il y voit un travail dissimulé (donc violation du code du travail et obligation d’embauche et d'indemnisation de tous les contributeurs passés) et d'autre part qu'il estime que si les uns sont rétribués tous doivent l'être sur des bases formelles et que dès lors tous les contributeurs ayant un jour participé au projet sont désormais en droit de réclamer une compensation. Autant dire que Mozilla se retrouverait soudain avec une dette excédant le milliard de dollars et faillite automatique.

    c) Je ne vois aucune raison morale de le faire : les contributeurs comprennent que les salariés qui travaillent à plein temps sur le projet sont rémunérés. Ce n'est d'ailleurs pas une demande de la communauté.


    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    J'apprécie ton honnêteté. Je veux savoir si mes interlocuteurs savent de quoi ils parlent. Je me rends compte qu'aucun de mes détracteurs ne fait du libre actuellement...
    Oui enfin j'ai quand même un paquet d'années de boulot dedans. Et je parle de vrai libre, dont le développement était ouvert et collaboratif. Je doute que tu puisses en dire autant sur ces deux aspects. Et tu seras gentil de ne pas faire de ma réponse une généralité.

  8. #148
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 420
    Points : 1 459
    Points
    1 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Mon avis sur le sujet, c'est que le concept d'open-source n'est pas encore très mûr...
    C'est la compréhension de l'open-source qui n'est toujours pas intégrée. Aux origines de l'informatique, les sources des programmes étaient très généralement disponibles. Ce n'est que dans un second temps que certains ont fait le choix de la fermeture.
    Comment prétendre que le concept d'open-source n'est pas mûr alors qu'il est à l'origine de la naissance de l'informatique ?

  9. #149
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 288
    Points
    2 288
    Par défaut
    Citation Envoyé par tontonnux Voir le message
    C'est la compréhension de l'open-source qui n'est toujours pas intégrée. Aux origines de l'informatique, les sources des programmes étaient très généralement disponibles. Ce n'est que dans un second temps que certains ont fait le choix de la fermeture.
    Comment prétendre que le concept d'open-source n'est pas mûr alors qu'il est à l'origine de la naissance de l'informatique ?
    Prétendre que le mouvement open-source actuel est la continuation du partage qui prévalait au début du logiciel n'a pas de sens. A l'époque, c'est bien de partage et de libre accès qu'il était question, tel que le voit toujours Richard Stallman et les partisans du libre. L'open-source, lui, prétend être capable d'être compétitif dans un environnement concurrentiel. D'ailleurs, certains sur ces forums ne cessent de parler de "modèle économique de l'open-source".

    Et justement, à mon avis, l'open-source n'a pas encore fait la preuve qu'il était capable de survivre dans un environnement concurrentiel réellement affuté. Tout simplement parce que pour l'instant, l'open-source, inconsciemment, a véhiculé certaines valeurs du libre qui faisait que finalement les acteurs de ce monde ne s'affrontaient pas encore aussi violemment. L'open-source sera-t-il réellement capable de maintenir sa méthodologie dans une ambiance de choc frontal entre des acteurs supposés collaborer par ailleurs ? On n'a pas encore eu l'occasion de savoir si ça fonctionnait ou non.

    Le risque, ce n'est pas que l'open-source disparaisse, mais qu'il se retrouve cantonné à des logiciels dont les entreprises n'attendent pas d'avantage concurrentiel.

    Exemple : que pense vraiment Google de l'adoption de Blink par Opera ? Pas sûr qu'ils soient ravis de tirer les marrons du feu pour qu'Opera puisse faire du business. Parce que soyons clair : Google n'a pas besoin de l'aide d'Opera pour développer Blink. Et encore, fournir un navigateur n'est pas franchement le coeur de métier de Google...

    Le libre, lui, n'a pas besoin de se poser ce genre de question.

  10. #150
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 420
    Points : 1 459
    Points
    1 459
    Par défaut
    Demande à SensioLabs (éditeur de symfony) si ils font du business et si leurs salariés sont payés...
    Symfony est open-source et ils gagnent de l'argent grâce à ça.

  11. #151
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 288
    Points
    2 288
    Par défaut
    Citation Envoyé par tontonnux Voir le message
    Demande à SensioLabs (éditeur de symfony) si ils font du business et si leurs salariés sont payés...
    Symfony est open-source et ils gagnent de l'argent grâce à ça.
    Et en quoi est-ce que tu me contredis ?

    Que se passerait-il si demain un gros acteur (Oracle, Microsoft, IBM...) reprenait Symfony (sous licence MIT, extrêmement permissive. Donc ne proposant aucune sécurité pour SensioLabs), l'améliorait et proposait sa version sous une licence propriétaire ou sur un modèle freemium, genre MySQL ou Resin ? SensioLabs aurait fait le boulot et la grosse boite ferait les bénéfices.

    Ce genre de chose ne s'est pas encore produite à ma connaissance, mais ça finira bien par arriver. L'économie de marché, "c'est pas des bisounours", puisque beaucoup semblent avoir une passion pour ce programme enfantin. Et là, on verra si l'open-source est vraiment viable ou non économiquement.

    Au mieux, certains vont enfin réaliser pourquoi il vaut mieux publier son code sous licence GPL ou LGPL que MIT, BSD ou ASL...

  12. #152
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 420
    Points : 1 459
    Points
    1 459
    Par défaut
    S'il suffisait à une grosse boîte de faire ce que tu dis pour faire des bénéfices... ils l'auraient fait depuis longtemps (puisque effectivement, ils sont loin d'être des bisounours) !
    Si une grosse boîte décide par exemple de mettre la main sur openoffice (pure fiction), à ton avis, ça va se terminer comment ?
    "Voler" un projet existant, le fermer et faire des bénéfices avec, ça ne marche pas. Car dès que tu pars dans ce sens, la communauté reprend les reines et les utilisateurs restent fidèles.

  13. #153
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 288
    Points
    2 288
    Par défaut
    OpenOffice est un logiciel dont justement une entreprise n'attend pas d'avantage compétitif. C'est un simple logiciel de bureautique, piloté par une fondation et sous licence LGPL. Personne ne va chercher à piquer le business parce qu'il n'y a pas d'argent à faire. Non, je préfère définitivement ton premier exemple, Symfony.

    Et les clients n'ont pas de raison particulière de rester fidèles. Eux non plus ne sont pas des bisounours !

  14. #154
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Big Data / Freelance EURL
    Inscrit en
    mars 2003
    Messages
    2 124
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Big Data / Freelance EURL

    Informations forums :
    Inscription : mars 2003
    Messages : 2 124
    Points : 7 357
    Points
    7 357
    Par défaut
    Citation Envoyé par tontonnux Voir le message
    Demande à SensioLabs (éditeur de symfony) si ils font du business et si leurs salariés sont payés...
    Symfony est open-source et ils gagnent de l'argent grâce à ça.
    De toute façon la meilleure façon de gagner sa vie, ou tout au moins de ne pas se nourrir d'amour et d'eau fraiche, c'est de vendre du service dans le monde du libre. Ou alors il faut que ça soit collaboratif comme Linux où chacun fait un petit bout, c'est-à-dire que les gens font cela en plus de leur boulot.

    Mozilla vend-il du service, ou vit-il "uniquement" du mécénat de Google ? Une association ne peut travailler à temps complet gratuitement. La philanthropie peut difficilement vivre sans mécénat.

    Le dernier mode de financement est la pub. Déjà il ne faut pas il ne faut qu'elle soit trop intrusive et qu'elle soit adaptée au produit. Dans le monde des médias (télé, magazine papier) il est difficile de se passer de la pub. Mais pour les outils informatiques je trouve que c'est plus une gène. En plus ce n'est pas pour financer firefox (un produit existant) mais pour financer le développement de firefox OS (donc de la R&D). C'est-à-dire qu'on finance un produit qui est censé être le parangon des OS libres mobiles par de la pub. Je trouve ça bizarre quand même.

    En tout cas c'est clair que le mode de financement de Mozilla pose problème. Car même si je pense que la FSF est parfois intégriste ou même que Mozilla puisse-t-être une entreprise commerciale, ce n'est pas bon d'avoir quasiment un seul mode de financement par une société, Google, qui devient hégémonique. Mais à mon avis la pub n'est pas une bonne solution de diversification des ressources financières.

  15. #155
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 420
    Points : 1 459
    Points
    1 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    OpenOffice est un logiciel dont justement une entreprise n'attend pas d'avantage compétitif. C'est un simple logiciel de bureautique, piloté par une fondation et sous licence LGPL. Personne ne va chercher à piquer le business parce qu'il n'y a pas d'argent à faire. Non, je préfère définitivement ton premier exemple, Symfony.

    Et les clients n'ont pas de raison particulière de rester fidèles. Eux non plus ne sont pas des bisounours !
    Les clients de SensionLabs n'achètent pas Symfony mais des prestations basées sur Symfony. Il n'y a pas plus d'avantage financier au niveau du "logiciel" . L'idée du business autour reste exactement le même dans les deux cas, à savoir proposer du support.
    Si les prestations de Sensio sont de qualité, aucune tentative de "voler" Symfony ne saurait leur enlever ça.
    Ensuite pour le choix des clients... Ils ont déjà le choix ! S'ils ont choisi de travailler avec eux ce n'est pas par ce qu'il n'y a pas de concurrence, il y en a déjà beaucoup. Ce n'est absolument pas par ce que Oracle déciderait d'un coup de faire "son Symfony". La notion de la marque reste importante.

    Oui, quand on fait du business, que ce soit en open-source ou pas, oui, il y a des risques, des concurrents. Rien de nouveau ou de propre à l'open-source.
    Et puis "valider" certains exemples plutôt que d'autres par ce qu'ils t'arrangeraient plus... c'est pas très constructif dans un débat...

  16. #156
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 288
    Points
    2 288
    Par défaut
    Citation Envoyé par tontonnux Voir le message
    Les clients de SensionLabs n'achètent pas Symfony mais des prestations basées sur Symfony. Il n'y a pas plus d'avantage financier au niveau du "logiciel" . L'idée du business autour reste exactement le même dans les deux cas, à savoir proposer du support.
    Si les prestations de Sensio sont de qualité, aucune tentative de "voler" Symfony ne saurait leur enlever ça.
    Ensuite pour le choix des clients... Ils ont déjà le choix ! S'ils ont choisi de travailler avec eux ce n'est pas par ce qu'il n'y a pas de concurrence, il y en a plein déjà beaucoup. Ce n'est absolument pas par ce que Oracle déciderait d'un coup de faire "son Symfony". La notion de la marque reste importante.

    Oui, quand on fait du business, que ce soit en open-source ou pas, oui, il y a des risques, des concurrents. Rien de nouveau ou de propre à l'open-source.
    Et puis "valider" certains exemples plutôt que d'autres par ce qu'ils t'arrangeraient plus... c'est pas très constructif dans un débat...
    Ok, je veux bien, je ne connais rien au monde PHP. Mais ça ne change rien. Remplace Oracle, Microsoft et IBM dans mon premier message par EDS, IBM GS, Cap Gemini ou Infosys, et ce que je dis reste valable.

  17. #157
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    3 785
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 3 785
    Points : 7 470
    Points
    7 470
    Par défaut
    Citation Envoyé par phili_b Voir le message
    Mais à mon avis la pub n'est pas une bonne solution de diversification des ressources financières.
    Et tu proposes quoi d'autres, comme mode de financement ?
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  18. #158
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 288
    Points
    2 288
    Par défaut
    @tontonux : tiens, l'actualité nous fournit justement un exemple. Je ne suis pas certain que Google soit vraiment ravi du fork d'Android par Nokia...

  19. #159
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    1 563
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 1 563
    Points : 3 400
    Points
    3 400
    Par défaut
    L'open-source, lui, prétend être capable d'être compétitif dans un environnement concurrentiel. D'ailleurs, certains sur ces forums ne cessent de parler de "modèle économique de l'open-source".

    Et justement, à mon avis, l'open-source n'a pas encore fait la preuve qu'il était capable de survivre dans un environnement concurrentiel réellement affuté.
    Je pense que le modèle économique de l'open source tourne autour du service. Notemment sur le maintient des applications (Résolution de bugs, ajouts de fonctionnalités, etc) ainsi que sur le support. Là, les prestations ne peuvent être gratuite.

    En ce qui concerne la survie dans un monde concurenciel, je pense que la réponse est simple. On ne peut pas comparer des éditeurs de logiciels open-source "normaux" aux géants tel que Google, Microsoft ou Apple. Actuellement, peut prétendre leur faire concurrence?

    Pour en revenir à Mozilla, je serais plus pour un appel aux dons dans un premier temps puis, si les recettes manque, un peu de publicité... L'appel aux dons étant une valeur moins sûr, mais beaucoup plus honorable. D'autant plus que je préfère donner un peu d'argent à la fondation plutôt que de nourrir le système publicitaire qui se fait plus qu'envahissant.

  20. #160
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 420
    Points : 1 459
    Points
    1 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    @tontonux : tiens, l'actualité nous fournit justement un exemple. Je ne suis pas certain que Google soit vraiment ravi du fork d'Android par Nokia...
    Ni plus ni moins qu'avec le fork par Amazon. Reste à Google à démontrer que sa proposition à lui reste supérieure à celle des forks.
    Si au final, Nokia arrive avec cette stratégie à prendre des parts de marché à Google, soit. Ils auront simplement fait mieux sur certains points ce qui leur aura attiré certains clients.
    C'est la loi du marché telle qu'elle existe depuis toujours...

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 15/03/2007, 10h08
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 08/02/2007, 10h11
  3. [VRML] Faire des trous ronds dans une table.
    Par yoyo910 dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2006, 17h56
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 03/02/2006, 12h35

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo