IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Fleur Pellerin lance officiellement French Tech

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 127
    Points : 171 874
    Points
    171 874
    Par défaut Fleur Pellerin lance officiellement French Tech
    Fleur Pellerin lance officiellement French Tech,
    une initiative pour soutenir l’écosystème français des startups numériques

    Fleur Pellerin, ministre de l’Économie Numérique, a convié les acteurs du numérique à Bercy où elle a présenté dans les grandes lignes les contours de « French Tech », son initiative de labellisation des villes ayant un écosystème de startups de niveau international. Les agglomérations de Paris, Marseille, Lyon, Montpellier, Grenoble, Nancy sont d’ores et déjà candidates.

    Pour y parvenir, le ministère estime que les métropoles labellisées devront s'engager sur un certain nombre d'éléments qu'il juge incontournables. Notamment :

    • la mise en place d'une stratégie ambitieuse de développement d'un écosystème ;
    • la mobilisation et la fédération des acteurs du territoire autour d'une stratégie commune ;
    • le développement de programmes opérationnels au service de la croissance et de la visibilité des PME innovantes ;
    • l'identification et le développement d'un ou de plusieurs espaces urbains, dont un bâtiment-totem, et des infrastructures favorables au développement des startups.


    La ministre espère « faire de la France une Startup République dans la course mondiale à l'innovation » et également « que ce soit dans notre pays que les prochains Google naissent et se développent ! ».

    « Les startups vont nous aider à ne pas rester de simples observateurs mais à devenir des acteurs du marché et de l'économie. », explique-t-elle.

    La ministre a profité de l'occasion pour annoncer www.lafrenchtech.com, la plateforme web dédiée à la French Tech. Développé par l’Inria et Netvibes, le site fait office de portail agrégeant un fil de news, des articles ou encore un réseau social pour le partage de projets ou tout simplement de connaissances.

    L'objectif derrière cette mise en ligne est de permettre aux entrepreneurs de bénéficier d'un accès « privilégié à un ensemble d'offres de services et de ressources pour soutenir la croissance des entreprises du territoire ». Par la suite, ces startups serviront de support à une campagne de promotion et d'attractivité internationale : « il faut que nous mettions davantage en avant les succès de nos entrepreneurs. Il faut qu’à l’étranger, nos partenaires et nos concurrents comprennent que la France est un pays où il fait bon créer des entreprises, faire du business, investir, etc. ».

    Source : French Tech

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette initiative ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé

    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    179
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 179
    Points : 651
    Points
    651
    Par défaut
    • La mise en place d'une stratégie ambitieuse de développement d'un écosystème.
    Concrètement ça veux dire quoi ? Stratégie pour développer un écosystème de quoi ?
    Stratégie ambitieuse ca veux dire qui prend des risques en gros, donc avec plus de chance d'échouer. J'ai bien compris ?
    • La mobilisation et la fédération des acteurs du territoire autour d'une stratégie commune.
    Ca c'est bien. Ensemble on est souvent meilleur.
    • Le développement de programmes opérationnels au service de la croissance et de la visibilité des PME innovantes.
    Programme informatique ou programme électoral ? En gros on veux développez des trucs pour que la connaissance s'en porte mieux et la visibilité des PME augmente (qui choisi celle qui sont innovantes ?). En gros mettre de l'argent dans l'éducation national et faire de la pub ?
    • L'identification et le développement d'un ou de plusieurs espaces urbains, dont un bâtiment-totem, et des infrastructures favorables au développement des start-up.
    La seule chose de tangible dans le discours c'est après tout juste le bâtiment totem ...

    L'annonce dit qu'ils veulent faire des choses, je vois pas le souci même j'encourage. Mais la seule chose qu'ils précisent c'est la construction d'un totem, ce qui laisse penser qu'ils n'ont pas idée de comment faire le reste. En soi c'est pas mauvais, mais avant de faire des annonces et de laisser dans la merde les agglomération il serait mieux d'avoir contacté les acteurs pour avoir leurs avis (mais cette annonce est peut être faite pour faire de la pub et recueillir des infos).


    Encore un truc pour râlé :p french tech pourquoi toujours de l'anglais... en plus même pas un nom de domaine en .fr. (à quand la gestion correcte de nom de domaine en France....).
    L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'eclaire jamais que le chemin parcouru.

    La nature fait les choses sans se presser, et pourtant tout est accompli.

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Aurelien Plazzotta
    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    312
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 312
    Points : 934
    Points
    934
    Par défaut
    Fleur Pellerin, ministre de l’Economie Numérique, a convié les acteurs du numérique à Bercy où elle a présenté dans les grandes lignes les contours
    En gros, elle a brassé du vent...

    Bah oui, c'est vendredi
    Je porte l'épée brisée, et sépare les vrais rois des tyrans. Qui suis-je ?

  4. #4
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Fleur Pellerin, ministre de l’Économie Numérique, a convié les acteurs du numérique à Bercy où elle a présenté dans les grandes lignes les contours de « French Tech », son initiative de labellisation des villes ayant un écosystème de startups de niveau international. Les agglomérations de Paris, Marseille, Lyon, Montpellier, Grenoble, Nancy sont d’ores et déjà candidates.
    • la mise en place d'une stratégie ambitieuse de développement d'un écosystème ;
    • la mobilisation et la fédération des acteurs du territoire autour d'une stratégie commune ;
    • le développement de programmes opérationnels au service de la croissance et de la visibilité des PME innovantes ;
    • l'identification et le développement d'un ou de plusieurs espaces urbains, dont un bâtiment-totem, et des infrastructures favorables au développement des startups.
    Surprenant comme choix de villes, non?
    D'ailleurs Nantes, Rennes, Bordeaux, Lille, Strasbourg... ne semble plus être en france
    Pour la liste, j'hésite liste de noël ou "plans quinquennaux" digne de l'URSS, enfin bon tant qu'il y a des subventions.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme
    La ministre espère « faire de la France une Startup République dans la course mondiale à l'innovation » et également « que ce soit dans notre pays que les prochains Google naissent et se développent ! ».
    Finalement elle croit au père noël ( je voulais dire Santa claus dans la langue d'Obama).
    Dernière modification par Invité ; 31/01/2014 à 09h56.

  5. #5
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 754
    Points : 31 705
    Points
    31 705
    Par défaut
    Mon opinion est contrastée.

    D'un coté, vous avez raison : c'est essentiellement du blabla.

    De l'autre, le simple fait d'en parler peut avoir un impact. Si les gens susceptible de faire quelque chose sentent dans l'humeur ambiante qu'ils sont soutenus(même si ça n'est qu'en paroles), alors il peut y avoir plus de gens qui se retroussent les manches. Nous, les êtres humains, ne sommes pas toujours totalement rationnels.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  6. #6
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    De l'autre, le simple fait d'en parler peut avoir un impact. Si les gens susceptible de faire quelque chose sentent dans l'humeur ambiante qu'ils sont soutenus(même si ça n'est qu'en paroles), alors il peut y avoir plus de gens qui se retroussent les manches. Nous, les êtres humains, ne sommes pas toujours totalement rationnels.
    Vrai, surtout qu'il faut beaucoup d'argent les premières années dans les start-up d'informatique.
    Peut-être que ça poussera les banques à prêter plus souvent.

    Maintenant vu le système français ( SSII voir les posts sur ce sujet ) il reste difficile à croire que l'on peu dynamiser les choses facilement.
    Bon à part de la bonne volonté que peu vraiment apporter Fleur ?

  7. #7
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 161
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 161
    Points : 7 939
    Points
    7 939
    Par défaut
    Le gouvernement essaie de surfer sur les quelques succès du CES où des startups françaises ont créé la surprise
    Je n'ai rien contre ça mais un peu de concret aurait fait du bien
    Ce discours, ce n'est plus que des grandes lignes, c'est un étalage d'évidences qui s'applique à l'ensemble des PME et pas forcément aux PME dites "innovantes"

    La précision du qualificatif "innovant" aurait été plus qu'appréciable
    De même que les avantages de financement et d'administration propres à ces entreprises car si on veut un "Google à la française" va falloir prendre des risques et sortir des sous et ça, on a beaucoup de mal en France

    Accompagner et investir massivement dans un entreprise dont le modèle économique n'est pas clair, ce n'est pas trop possible en France (question de mentalité)
    ==> Google, Facebook et Youtube étaient très largement déficitaires à leur début car la monétisation des services n'était pas définie. Seuls les services aux utilisateurs comptaient car l'important était de fédérer une clientèle avant de penser à la rentabilité

    Le systèle de financement en France est beaucopup trop lent et beaucoup trop frileux pour accompagner un entreprise avec une croissance exponentielle
    Car sur le web, quand un service fonctionne, ça fait effet boule de neige (la croissance fulgurante de Facebook en est le parfait exemple et ce n'est pas un cas isolé)

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 616
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 616
    Points : 3 898
    Points
    3 898
    Par défaut
    J'ai connu quelques villes où on a fait ça, dont la mienne.

    J'ai, on a bricolé avec ces gens là, ces structures là, il y a plus de 10 ans. Que du temps perdu.

    Pour moi ce sont des pompes à fric (subventions publiques), ça nourrit les entreprises de BTP et les quelques copains des élus locaux que l'on place à la tête ou dans le secrétariat de ces structures...

    Ca fait au moins 10-15 ans que l'on fait ça en France, en essayant de s'inspirer de la Silicon Valley (genre ici pendant un moment, on se qualifiait de "vallée de l'image"). J'ai pas à l'esprit le nom d'une de ces initiatives qui soit sortie du lot. Et vous ?

    Pour moi le problème des start-ups ne se règle pas à coup de bâtiments, de pépinières, d'accompagnement par des gens qui la plupart du temps n'ont jamais fait d'entrepreneuriat eux-mêmes...

    Qu'ils commencent à alléger toutes les lourdeurs administratives, toutes ces strates de contrôle et de prélèvement, qu'ils offrent de vrais conditions de démarrage facile aux projets... cela bénéficiera à toutes les entreprises de tous les domaines. Parce qu'une start-up c'est pas seulement l'IT.

    Tandis que beaux bureaux, jolis fauteuils et espaces co-working, ça ne bénéficie quasiment qu'à l'IT.

    En plus on est dans un domaine qui évolue tellement vite que ces structures ne font que courir après le wagon.

    Bref pour moi aussi c'est bien du vent et de la communication.
    Émotion
    Infantilisation
    Culpabilisation

    Christophe Alévèque - 18 Mars 2021

  9. #9
    Membre expérimenté
    Avatar de Jarodd
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    845
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 845
    Points : 1 683
    Points
    1 683
    Par défaut
    Vous avez raison : ne faisons rien, c'est le meilleur moyen de ne pas se planter et de ne pas avoir de résultat.

  10. #10
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
    Vous avez raison : ne faisons rien, c'est le meilleur moyen de ne pas se planter et de ne pas avoir de résultat.
    Remarque facile et pas très maline : regarder la gestion par les gouvernements successifs depuis 25 ans :

    - pas un budget à l'équilibre depuis 15ans.
    - une dette abyssale.
    - forcement des impôts, taxes en hausse...

    Il faudrait que nos très chers gouvernants se mettent à investir sur des projets très rentables.
    Relire le poste de fredoche.

  11. #11
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 192
    Points : 678
    Points
    678
    Par défaut
    La ministre espère « faire de la France une Startup République dans la course mondiale à l'innovation » et également « que ce soit dans notre pays que les prochains Google naissent et se développent ! ».
    Je ne veux pas être défaitiste mais vu les conditions fiscales plus qu'aberrantes auxquelles sont soumises les entreprises en France, c'est pas prêt d'arriver...

  12. #12
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    1 563
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 1 563
    Points : 3 402
    Points
    3 402
    Par défaut
    Citation Envoyé par fredoche Voir le message
    Qu'ils commencent à alléger toutes les lourdeurs administratives, toutes ces strates de contrôle et de prélèvement, qu'ils offrent de vrais conditions de démarrage facile aux projets... cela bénéficiera à toutes les entreprises de tous les domaines. Parce qu'une start-up c'est pas seulement l'IT.
    Vrais, archi-vrais ! j'ai vu un repartage montrant quelques-uns de nos confrères lancer leurs Start-Up au Royaume-Unis, qui n'impose pas de lourdes démarches administratives et qui les encourage en réduisant certaines taxes... Démarrer un projet n'est pas une chose facile (même n'ayant pas expérimenté je m'en doute !), si en plus on est freinés par de nombreuses contraintes qui n'en sont pas dans d'autres pays, pourquoi faire ces efforts en France?

    Avant de parler de labélisation et autres choses purement virtuelle (oula, le terme peu porter à confusion ), il faudrait penser à faciliter la mise en route de nos Start-Up.

    Quant au site en ".com" avec un nom à l'américaine comme quelques-uns l'ont fait remarquer, je ne ferais pas de commentaire... Quoiqu'un seul : Si on veux pouvoir se démarquer des autres pays, arrêtons de les copier !!!!!!!!!!

  13. #13
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 973
    Points : 1 821
    Points
    1 821
    Par défaut
    Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
    Vrais, archi-vrais ! j'ai vu un repartage montrant quelques-uns de nos confrères lancer leurs Start-Up au Royaume-Unis
    Un collègue vient de créer sa boîte (sarl) : 30 minutes chrono en main.

    Idem quand j'ai créé la mienne il y a dix ans.

    Il faudrait quand même que nos chers journalistes commencent enfin par faire un travail exhaustif avant de tirer des conclusions plusqu'hasardeuses.

    Après, créer une boîte pour créer une boîte, cela ne sert à rien et ce n'est pas un aboutissement. Il faut avoir une bonne idée au bon moment pour avoir suffisamment de clients. C'est trivial, mais visiblement, beaucoup de gens qui se mettent à leur compte (surtout en auto entrepreneur), leurrés par le discours trompeur des politiques, oublient ces deux vérités.

  14. #14
    Membre du Club
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 16
    Points : 55
    Points
    55
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
    Vous avez raison : ne faisons rien, c'est le meilleur moyen de ne pas se planter et de ne pas avoir de résultat.
    Mais justement, cette annonce c'est du vent, c'est rien. Pour aider les start-ups, il faudrait rendre leur creation simple et peu couteuse : i.e. diminuer les charges delirantes et flexibiliser le marche du travail. Il y a deja eu une avancee l'annee derniere avec la suppression de l'indicateur 040, qui listait a la banque de France tous les entrepreneurs ayant fait faillite ces 3 dernieres annees. Il avait pour effet pervers de les empecher de rebondir en les coupant de tout nouveau financement. Ca n'existe plus maintenant et c'est tant mieux. Il n'empeche, il reste encore beaucoup de boulot et ce n'est certainement pas ces mesurettes marketing qui changeront quoi que ce soit a la situation.

  15. #15
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 973
    Points : 1 821
    Points
    1 821
    Par défaut
    Citation Envoyé par nefelpitto Voir le message
    Il y a deja eu une avancee l'annee derniere avec la suppression de l'indicateur 040, qui listait a la banque de France tous les entrepreneurs ayant fait faillite ces 3 dernieres annees. Il avait pour effet pervers de les empecher de rebondir en les coupant de tout nouveau financement. Ca n'existe plus maintenant et c'est tant mieux.
    le problème fondamental ne vient pas de là (fichier banque de France où pas): il vient tout simplement des branches entreprises des banques françaises.

    Ce sont eux qui bloquent tout à vouloir des garanties cinq fois supérieures à l'investissement. Ils ne veulent prendre aucun risques et gagner à tous les coups. Or, une entreprise n'est pas pérenne à tous les coups: cela se saurait.
    Il suffit qu'être bénéficiaire sur le nombre. Mais bon, expliquer cela à des gens qui portent ceinture et bretelles....

    Et fichier banque de France ou pas, ce n'est pas ça qui va les empêcher de te refuser un financement.

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    8 029
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 8 029
    Points : 19 325
    Points
    19 325
    Par défaut
    Citation Envoyé par valkirys Voir le message
    Pour la liste, j'hésite liste de noël ou "plans quinquennaux" digne de l'URSS, enfin bon tant qu'il y a des subventions.
    c'est exact
    à croire qu'en France on aime bien que l'Etat légifère sur tout et comme tu l'écris si bien qu'on fasse des semblants de "plans quinquenaux"

  17. #17
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    En Formation de développeur Front-End
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    29
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : France, Orne (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : En Formation de développeur Front-End

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 29
    Points : 37
    Points
    37
    Par défaut
    Tout çà est à voir quand ce sera concret

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    8 029
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 8 029
    Points : 19 325
    Points
    19 325
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jarodd Voir le message
    Vous avez raison : ne faisons rien, c'est le meilleur moyen de ne pas se planter et de ne pas avoir de résultat.
    ok on peut être d'accord avec cette affirmation mais il faut relativiser les choses.

    C'est qu'on vit dans un rêve permanent , les médias nous vantent le rêve du numérique qui va créer des millions d'emplois.
    Je ne vais pas disserter dessus ça serait trop long
    L' initiative de Fleur Pellerin est très louable de la même manière que Mr Niel a construit une école de programmeurs.
    Sauf que...beaucoup de gens oublient notamment le Krach des nouvelles technologies du premier semestre de 2000,la Bulle Internet avec des start-up comme Multimania pour ceux qui se souviennent qui ont coulé ( d'ailleurs où est passé le fondateur ?).
    Je suis bien placé pour le savoir parce que je me suis retrouvé plus de 6mois au chômage début 2000.
    Ce qui m'irrite c'est toute l'arrogance autour de ça.

    Maintenant le gouvernement et Fleur Pellerin se lancent dans des mega-investissements,l'intention est très louable.
    Mais que se passe-t-il si le Nasdaq,les Start-up US se cassent la figure ?
    Tiens l'action de Twitter a perdu 20%....récemment

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    La ministre espère « faire de la France une Startup République dans la course mondiale à l'innovation » et également « que ce soit dans notre pays que les prochains Google naissent et se développent ! ».
    moui comme ça c'est pour mieux couler l'économie française
    dans toute course il y a des perdants et des gagnants...
    il n'y a qu'à voir comment l'URSS a coulé après la guerre froide alors que c'était la Course aux Armements..

  19. #19
    Membre expérimenté
    Avatar de Jarodd
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    845
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 845
    Points : 1 683
    Points
    1 683
    Par défaut
    Donc parce qu'il y a eu un crack il y a 15 ans (justifié selon moi, avec de nombreuses sociétés qui ont levé des fonds sur du vent), il ne faudrait rien retenter ? Je suis désolé que tu aies fait 6 mois de chômage. Mais c'est une raison pour ne rien faire, ne rien tenter ? Parce des chômeurs il y en a des millions, et c'est justement par des initiatives (publies comme privées) qu'on aura moins de chômeurs...

    En ce moment aux Etats-Unis, ils ne se posent pas la question... La Google Car a déjà fait des centaines de milleirs de kilomètres (sans un seul pépin), et nous pendant ce temps, on disserte sur le risque, il ne faut même pas lancer une idée parce que ouhlà il y a un risque de se louper, c'est dangereux, et puis si on se trompe... Quand on aura vu que finalement c'est moins risqué que prévu (on a déjà perdu 5 ans), on lancera des études de faisabilité, puis des rapports, des colloques. Et ensuite quand ce sera techniquement une réalité, que quelqu'un aura investi pour montrer ce qu'on peut faire, il faudra prendre 10 ans de plus pour la règlementation, et surtout bien tout verrouiller pour empêcher tout développement. Regardez ça, on n'a encore rien fait que le projet est déjà entravé. Laissons les autres pendre de l'avance, critiquons juste les idées, et confortons-nous d'aller droit dans le mur. quand on se réveillera, il sera trop tard.

  20. #20
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 616
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 616
    Points : 3 898
    Points
    3 898
    Par défaut
    oui bon

    Je vais apporter mon soutien à Mat.M, surtout que j'ai connu comme lui cette période (chômage en moins), et je suis passé par différentes start-up ainsi qu'un monstre planétaire qui fut en son temps une start-up.

    J'écoutais pas plus tard qu'hier soir un entrepreneur français implanté à San Francisco qui résumait très bien les choses : Il faut arrêter de penser en France que tout ce qui va marcher va venir d'en haut, c'est plutôt le contraire en général. Aux USA, ces trucs qui marchent sont partis de rien, et si ils ont pu ramasser des capitaux, ce sont des capitaux privés apportés par des gens qui ont évalué le projet proposé et le risque qu'ils étaient prêt à encourir pour ce projet.
    Je ne retrouve pas la vidéo, mais c'était ça le message.

    Donc regarde yahoo, google, twitter, facebook, apple... ce sont des projets nés d'idées de base, portés par un ou 2 hommes, pas forcément des génies, avec très peu de moyens, parfois et même souvent au fond d'un garage.

    T'as le droit d'y croire cela dit. Moi je dis que ça fait 15 ans qu'on fait ça dans à peu près toutes les villes de France, et j'attends de voir quelle est la région qui est devenue une Silicon valley, ou même un truc qui s'en rapprocherait. La seule qui me vient à l'esprit serait Sophia-Antipolis. mais je ne sais même pas si c'est comparable, je n'y ai jamais mis les pieds.
    Tu peux y aller, des pépinières technologiques il y en a à peu près partout en France.

    Mais le gros du business se fait surtout à paris, et à paris aussi il y a des pépinières technologiques. J'ai rencontré par exemple les gens d'Exalead il y a plus de 10 ans dans l'une d'elle.
    Même époque j'ai rencontré les gens de Lucid'IT à Nancy dans une pépinière financée par la ville, le département, la région. Des bonnes idées, des moyens, des gens intelligents, soutien anvar et tout et tout, mais ils sont morts depuis 5 ans au moins.

    Et ici à chalon, je sais à quoi sert la pépinière, et c'est sûrement pas à l'innovation.

    On pourrait même regarder du coté des réseaux : tu as des initiatives FTTH publiques dans une région comme Nancy par exemple, ou dans l'ain. Les gros opérateurs refusent de venir sur ces réseaux financés par l'argent public. On les fait autant pour ces gros opérateurs que pour les gens qui sont en bout de prise, et les gros refusent de se raccorder et de vendre du service dessus. C'est une autre réalité ça aussi, mais l'argent public se perd, tant qu'on en est là.
    Émotion
    Infantilisation
    Culpabilisation

    Christophe Alévèque - 18 Mars 2021

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 14/10/2011, 17h40
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 14/10/2011, 15h01
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 27/09/2010, 23h24
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 01/06/2010, 15h28

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo