Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre habitué
    Choix archi/techno jeu multijoueurs orienté navigateur
    Bonjour,

    Je planifie, pourquoi pas, de me lancer dans le dev d'un jeu multijoueurs et j'ai besoin de vos conseils pour les choix techniques.

    Le jeu serait un jeu d'action/duels 1v1 plutôt orienté navigateur.
    Les tous de jeu seraient asynchrone.

    En résumé, chaque joueur crée et gère des personnages, puis il les fait combattre en duel. Il planifie ses actions et ensuite constate le résultat.

    Alors mes questions sont diverses ...

    Je pensais partir sur une archi serveur webservices.
    Plutôt orienté techno JAVA/JEE, pourquoi pas avec des couches type Spring/Guice/JEE 6 ...

    Puis pour les clients, une version WEB HTML, puis des versions mobiles pour limiter le chargement des images et pour gérer une partie notification de combats.
    J'ai vu des possibilités HTML5 ou avec des librairies type libGDX.

    Donc pour la partie client, j'aurai visé des techno multi plateformes.

    Tout ça discuterai en JSON via les webservices, avec un peu de push pour les clients.

    Qu'en pensez-vous ?

    Merci à vous.

  2. #2
    Membre confirmé
    Salut ! si tu n’es pas allergique au JavaScript, tu devrais jeter un oeil sur le framework NodeJS pour la partie serveur.

    Pour la techno coté client, il existe de nombreuse librairie et Framework mais sache que HTML5 permet de faire de peer2peer, du traitement de signal sonore, et de rastériser des données vectoriel en utilisant l’accélération matérielles
    ShaderElement : Bénéficier de l’accélération graphique simplement par une nouvelle balise HTML <shader>
    ODE.js : portage JavaScript du célèbre moteur physique 3D Open Dynamics Engine

  3. #3
    Membre habitué
    Hello,

    Merci pour la réponse, je n'ai rien contre javascript, et c'est pourquoi pas une solution.

    Mon principal soucis est mon manque de connaissance/recul sur les dernières technos et leur maintenabilité/pérennité ...

    Je regarde node.js.

    Et sinon pour la BDD, faut-il plutôt prendre un traditionnel SGBD ou alors partir sur du NOSQL ?
    J'ai beau manger pas mal de lecture, j'ai du mal à cerner mon besoin ...

  4. #4
    Membre confirmé
    Mon avis personnel est d’utiliser des technos flexible, le choix de JavaScript comme langage transversal a l’architecture, du client jusqu’à la SGBD, te permettra de manipuler et persister des objets dynamiques sans avoir à les structurer par des notions de meta-données. Cela est toujours rassurant de savoir que l’ajout d’une propriété à une entité sera gratuit. Cela permet aussi de démarrer le développement sans avoir intégralement modélisé tes données lors de l’analyse et donc foncer tête baissé aura moins de répercutions.

    Question SGBD, ma préférence va à MongoDB.
    ShaderElement : Bénéficier de l’accélération graphique simplement par une nouvelle balise HTML <shader>
    ODE.js : portage JavaScript du célèbre moteur physique 3D Open Dynamics Engine

  5. #5
    Membre habitué
    Ok je comprends ...

    Pour le SGBD en NoSQL je pensais partir sur MongoDB c'est clair ... Mais je suis un habitué à la partie "relationnelle" des données et j'ai du mal j'avoue à voir comment cela va se passer ...
    Par exemple, quel niveau d'imbrication d'objets est tolérable pour du NoSQL ? Le requetage par clé étrangère ou par critère est-il toujours bien ?
    Pas évident d'intégrer un nouveau concept et d'en voir les possibilités/limites !

    Je suis à 100% dans la doc Node.js ... Mais aussi de ce qui tourne autour ...

    Actuellement je regarde les framework MVC pour mieux gérer et organiser le projet. Et aussi ce qui peut servir d'ORM pour MongoDB par exemple ...
    J'ai vu notamment SailsJS, GeedyJS, compound.js, ...
    Les choix sont compliqués !!!

    Sachant qu'aujourd'hui, ce n'est vraiment pas l'IHM qui me préoccupe !

    Je cherche aussi des exemples complets avec objets et sous-objets pour voir comment cela fonctionne ...