IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Logiciels Libres & Open Source Discussion :

La Nouvelle-Zélande bannit le brevet sur le logiciel


Sujet :

Logiciels Libres & Open Source

  1. #41
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 50

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 22
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    C'est pas pareil. Un dessin/modèle et un brevet n'ont aucun rapport l'un avec l'autre (à part d'être géré par la même branche du droit et par l'INPI). Le simple fait que tu les met dans le même sac démontre ton manque totale de connaissance du droit.
    Bien sur que je connais la différence... le cabinet que j'ai engagé pour traiter ce dossier m'a trés bien expliqué cela en terme de droit, de devoir, de protection et de coût : pour la France "dessin et modéle" 5000 euros et effectivement ça ne protége rien, alors qu'un brevet 50 000 euros, pour protéger pas grand chose de plus non plus !!!... On est pas là pour étaler notre science ou se faire mousser, on est là pour émettre des idées. et débattre.

    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Vu comment tu mélanges allègrement les pinceaux, je préfère ne pas savoir tous les trucs faux écrits dedans.
    mort de rire. Cette phrase montre qui vous êtes. (une insignifiante personne)

    il y a 3 catégorie de personnes :
    - les créatifs (10% de la population)
    - les entrepreneurs qui utilisent les idées des créatifs (30% de la population)
    - et les médisants qui ne font que juger/critiquer les deux premières catégories puisqu'ils n'ont pas les capacités de le faire par eux même... (60% de la population)

    (YESSSS.... merci Loceka !!!.... hihihih.. là je suis mort de rire... c'est excellent...)

    Les posts précédents identifient d'eux même où je me situe et où vous vous situez.

    FIN DE LA DISCUSSION. je ne rentre pas dans ce genre de jeux.

  2. #42
    Expert confirmé
    Avatar de Loceka
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    2 274
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 2 274
    Points : 4 757
    Points
    4 757
    Par défaut
    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    il y a 3 catégorie de personnes :
    - les créatifs (15% de la population)
    - les entrepreneurs qui utilisent les idées des créatifs (35% de la population)
    - et les médisants qui ne font que juger/critiquer les deux premières catégories puisqu'ils n'ont pas les capacités de le faire par eux même... (60% de la population)
    T'es fâché avec les chiffres : il y'a une 4ème catégorie, les nuls en math qui font des totaux à plus de 100% (et sans source en plus ).

  3. #43
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    pour la France "dessin et modéle" 5000 euros et effectivement ça ne protége rien, alors qu'un brevet 50 000 euros, pour protéger pas grand chose de plus non plus !!!
    Tu te contredis toi-même. Si le brevet protège pas grand chose, pourquoi il serait un frein à l'innovation? En effet, s'il protège pas grand chose, on peut s'en moquer royalement. Cf. le foin autour du brevet sur le LZW dans les années 1990.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    mort de rire. Cette phrase montre qui vous êtes. (une insignifiante personne)
    La bave du crapaudde l'hydralisk ne touche point la blanche colombele reaver Protoss

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    il y a 3 catégorie de personnes :
    - les créatifs (15% de la population)
    - les entrepreneurs qui utilisent les idées des créatifs (35% de la population)
    - et les médisants qui ne font que juger/critiquer les deux premières catégories puisqu'ils n'ont pas les capacités de le faire par eux même... (60% de la population)
    Et 95% des statistiques sont inventées au moment d'écrire le post

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    FIN DE LA DISCUSSION. je ne rentre pas dans ce genre de jeux.
    Tsss, même les discussions du vendredi sont plus ce que c'était
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  4. #44
    Membre éprouvé
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    795
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 795
    Points : 1 170
    Points
    1 170
    Par défaut
    Ahhh grafikm_fr. Ta douceur et ton humilité manquaient au forum !!!

    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Les brevets actuels sont utilisés pour "faire du fric"
    C'est un peu le concept du brevet à la base en même temps. Un brevet c'est une immo incorporelle. Il suffit de regarder la définition d'une immo dans un dico pour s'apercevoir que son but est de fournir un avantage économique futur à l'entreprise. :p
    Je crois que ce qu'il voulait dire, c'était plutôt que le but original du brevet (protéger l'inventeur pour qu'il puisse recevoir les retombées financières de son invention) a été dérivé pour ne plus être un moyen mais une fin.
    On fait la course aux brevets, pour ensuite faire la course aux procès.

  5. #45
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aniki Voir le message
    Ahhh grafikm_fr. Ta douceur et ton humilité manquaient au forum !!!
    Bah, y avait pas de bons sujet à trolldiscussion

    Citation Envoyé par Aniki Voir le message
    Je crois que ce qu'il voulait dire, c'était plutôt que le but original du brevet (protéger l'inventeur pour qu'il puisse recevoir les retombées financières de son invention) a été dérivé pour ne plus être un moyen mais une fin. On fait la course aux brevets, pour ensuite faire la course aux procès.
    Le problème surtout, c'est que on a un droit de propriété industrielle qui est pas le même aux USA et en UE et que surtout, les offices de brevets acceptent des brevets qui n'auraient pas dû l'être. Et, encore une fois, le souci de fond, c'est que le logiciel a actuellement un statut "bâtard" du point de vue du droit. Tant que cette contradiction restera, on aura des procès.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  6. #46
    Membre éprouvé
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    795
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 795
    Points : 1 170
    Points
    1 170
    Par défaut
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Le problème surtout, c'est que on a un droit de propriété industrielle qui est pas le même aux USA et en UE et que surtout, les offices de brevets acceptent des brevets qui n'auraient pas dû l'être. Et, encore une fois, le souci de fond, c'est que le logiciel a actuellement un statut "bâtard" du point de vue du droit. Tant que cette contradiction restera, on aura des procès.
    Comme assez souvent, je suis d'accord avec toi.
    C'est sur la forme que ce que tu dis me fait grincer des dents, pas sur le fond...

    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Bah, y avait pas de bons sujet à trolldiscussion
    Ah d'accord. Je comprends...

    Bon, pour te faire plaisir, je vais poster un lien sur les LENR ("fusion froide") qui devrait laisser pas mal de place aux trolls (toujours dans le topic Fukushima pour pas faire trop de vagues...).
    Bah quoi, on est bien vendredi !

  7. #47
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aniki Voir le message
    Comme assez souvent, je suis d'accord avec toi.
    C'est sur la forme que ce que tu dis me fait grincer des dents, pas sur le fond...
    Nan mais atta, je veux bien une discussion (surtout que franchement, les brevets logiciels, non seulement il n'y a pas une solution unique, mais honnêtement, je sais même pas s'il y a une solution tout court), mais quand le gars mets dans le même sac copyrights, dessins et modèles et brevets, ça montre qu'il lui manque les bases.

    C'est comme la discussion légendaire sur la taverne où le mec commence à la ramener alors qu'il sait pas faire un ping.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  8. #48
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 50

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 22
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut
    Oui je revendique que je met tout dans le même sac. parce que je ne parle pas au niveau procédure administrative, juridique, droit, avocat et compagnie... etc...

    ce que j'exprime c'est au niveau de la "protection" de toute oeuvre créatrice... une chanson, une machine, un logiciel, etc... pour ma part tout est pareil. Le système actuel sépare ces éléments pour plein de raison, pratique, de droit, de distribution, historique, etc... alors que l'idée de parternité que j'exposais plus haut se place sur un autre plan puisque toute production créatrice peut revendiquer une paternité, antériorité... Ensuite quand à sa distribution, ses éventuelles royalties et qui paye quoi... c'est pas de ça que je parle... je parle de "Qui" est à l'origine de l'idée... cette trace là est bien plus importante que combien on va pouvoir se faire de pognon avec un brevet bien placé... CF : BREVET SUR LE VIVANT !!! on a atteind le grand n"importe quoi !!!... cf : la "oncomouse" !!!!

    oui, un brevet est délimité par un territoire, une durée, et un environnent technique bien précis... alors un brevet français, n'interdit pas de vendre le même produit dans un autre pays (sauf accord préalable sur les brevets entre zone : exemple Europe). de plus la chine n'adhère pas à notre système de brevet international, donc dans l'absolut n'importe quel produit peut être fabriqué et vendu en chine... exemple : la copie chinoise de l'iPhone avec 2 carte SIM (presque meilleur que l'original), ou copie du samsung Galaxy avec 2 carte SIM

    donc oui j'affirme, qu'un brevet ça n'est qu'un frein à la duplication de l'idée, un frein a l'innovation et un moyen d'avoir plus de fric. Mais il y a tellement de moyens de contourner un brevet, que ça en devient des bagarres juridiques pour "gros sous"... iphone/samsung, etc...

    Vive l'enveloppe SOLO... ça coute le prix d'un envois en recommandé. Mais en tout cas ça prouve devant un tribunal de l'antériorité de la création.

    EN CONCLUSION : je suis pour le libre, l'open source (cf : village open source, machine open source, industrie open source, l'open source n'est pas que pour l'informatique)... tout le monde à le droit de ce servir des idées des autres... à condition de ne jamais perdre la filiation de l'idée de départ. (ensuite pour les rétributions, ce ne sont que des accords entre partie à définir...). Pour ma part il est important de séparer les créateurs des financiers... ce sont deux mondes qui ne se comprendrons jamais, avec des buts tellement opposés !!!

    le créateur veux changer le monde pour aider les autres...
    le financier veux un maximum de pognon pour lui seul...

    PS : l'open source va au delà des concepts de la période post-industrielle, qui consistait à tout garder pour soi. L'open source est un concept de société, modèle relationnel , sur la base de modèle économique différents de celui de nos grand parents (à la grande époque des brevets).

  9. #49
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Oui je revendique que je met tout dans le même sac. parce que je ne parle pas au niveau procédure administrative, juridique, droit, avocat et compagnie... etc...
    Sauf que notre vie est gérée par la loi et non par des considérations philosophiques. Donc le juridique prime sur tes tentatives de tout mettre dans le même sac.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Le système actuel sépare ces éléments pour plein de raison, pratique, de droit, de distribution, historique, etc...
    La raison principale est le BUT. Le droit d'auteur sert aux œuvres d'esprit, qui sont affranchis d'un certain nombre de contraintes. Par exemple, on ne peut pas dire qu'un tableau n'a pas fait ce qu'on lui a demandé. La propriété industrielle en revanche, protège quelque chose qui a une application industrielle (comme son nom l'indique).

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    je parle de "Qui" est à l'origine de l'idée... cette trace là est bien plus importante que combien on va pouvoir se faire de pognon avec un brevet bien placé...
    Bien sûr qu'elle est importante, mais une idée, par définition, ne suffit pas. Il faut soit la transformer en œuvre (droit d'auteur), soit en concept industriel (brevet). L'idée pure échappe à toute loi. Parce que sinon, je vais revendiquer la paternité de l'idée de la connerie et demander à tous ceux qui en disent sur les forums de me verser des royalties!

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    CF : BREVET SUR LE VIVANT !!! on a atteind le grand n"importe quoi !!!... cf : la "oncomouse" !!!!
    Places-toi du point de vue de l'entreprise: imagines qu'ils ils ont dépensé des milliards pour faire (par exemple) un blé OGM qui consomme 2x moins d'eau. Tu fais quoi, tu ne dépose pas de brevet? Et comment tu va être sûr un tant soit peu de récupérer ton argent?

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    de plus la chine n'adhère pas à notre système de brevet international, donc dans l'absolut n'importe quel produit peut être fabriqué et vendu en chine... exemple : la copie chinoise de l'iPhone avec 2 carte SIM (presque meilleur que l'original), ou copie du samsung Galaxy avec 2 carte SIM
    Tu te contredis toi-même. Si le brevet peut être ignoré, en quoi est-il un frein à quoi que ce soit?

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Mais il y a tellement de moyens de contourner un brevet, que ça en devient des bagarres juridiques pour "gros sous"... iphone/samsung, etc...
    Non, là c'est parce que l'USPTO fait pas son boulot. Mais c'est pas parce que quelqu'un ne fait pas son boulot qu'il faut abolir le boulot.
    Parce que sinon regarde: il y a plein plein de monde, qui tous les jours, viole allègrement le Code Pénal. Ça entraîne des procès dans tous les sens, on doit payer plein de fonctionnaires, bref c'est le bazar! Abolissons le code pénal!

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Vive l'enveloppe SOLO... ça coute le prix d'un envois en recommandé. Mais en tout cas ça prouve devant un tribunal de l'antériorité de la création.
    Déjà, super d'avoir écorché le nom, c'est l'enveloppe Soleau. Parce que le monsieur qui l'a crée s'appelait Eugène Soleau. Et d'ailleurs, surprise, il l'a breveté.
    De deux, comme le dit la brochure officielle de l'enveloppe Soleau, si l’enveloppe Soleau permet de déposer une création et de donner une date certaine à son contenu, elle ne constitue pas un titre de propriété industrielle. Il n’en découle aucune protection directe.. Donc elle ne remplace pas le dépôt en ligne. C'est juste un outil complémentaire.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    EN CONCLUSION : je suis pour le libre, l'open source (cf : village open source, machine open source, industrie open source, l'open source n'est pas que pour l'informatique)... tout le monde à le droit de ce servir des idées des autres
    Les bisounours roses ont appelé et t'ont invité dans leur forêt.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    à condition de ne jamais perdre la filiation de l'idée de départ. (ensuite pour les rétributions, ce ne sont que des accords entre partie à définir...).
    "que"? T'imagines pas le bordel associé.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Pour ma part il est important de séparer les créateurs des financiers... ce sont deux mondes qui ne se comprendrons jamais, avec des buts tellement opposés !!!
    Et un créateur ne veut jamais gagner de la thune, non-non, il est beaucoup trop pur pour ça? Genre Bill Gates, Henri Ford ou encore William Boeing ont inventé leurs trucs respectifs pour autre chose que gagner de la thune?
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  10. #50
    Membre averti
    Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 118
    Points : 419
    Points
    419
    Par défaut
    Hello !

    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    La raison principale est le BUT. Le droit d'auteur sert aux œuvres d'esprit, qui sont affranchis d'un certain nombre de contraintes. Par exemple, on ne peut pas dire qu'un tableau n'a pas fait ce qu'on lui a demandé. La propriété industrielle en revanche, protège quelque chose qui a une application industrielle (comme son nom l'indique).
    Soyons honnêtes, un logiciel n'as pas grand chose à voir à avec l'industrie. L'industrie fabrique des exemplaires en série, genre avec des usinages et tout... Bref, le brevet a été inventé pour répondre à la problématique de "avec l'industrie, je peux me faire voler à grande échelle par des fabricants qui n'auront qu'a démonter mon truc et ils sauront tout", je crois pas qu'un logiciel soit si facilement démontable qu'une boite de vitesse par exemple, parce que je ne sais pas si ceux qui parlent de rétro-ingénérie ont déjà vu un code désassemblé, mais pour moi quand j'en vois un, c'est clairement degré -1 de l'informatique

    Bien sûr qu'elle est importante, mais une idée, par définition, ne suffit pas. Il faut soit la transformer en œuvre (droit d'auteur), soit en concept industriel (brevet). L'idée pure échappe à toute loi. Parce que sinon, je vais revendiquer la paternité de l'idée de la connerie et demander à tous ceux qui en disent sur les forums de me verser des royalties!
    Puisqu'on parle de copyright, bah je suis désolé, mais pour moi, le copyright et drôlement plus censé pour les logiciel. Y'en a des qui diront "mais le copyright c'est pour les oeuvres d'art, genre les livres" Pour ma part je trouve que faire un logiciel s'apparente plus à l'écriture d'un livre qu'a la fabrication de prototypes et tout pour arriver a un produit fini. D'ailleurs, le processus de création d'un programme est le même que celui d'un livre :
    • le programmeur tape du texte dans un langage de programmation pour produire des phrases qui on un sens (opération ou autre).
    • Une fois que c'est fait, le programmeur confie son texte a un traducteur qui va le traduire dans le langage de la machine.


    Je trouve l'analogie assez poussée (sinon pertinante) nan ? Et encore, je pourais ajouter que les outils que les matheux utilisent pour étudier les langages sont les mêmes que pour étudier les langages informatiques...

    D'ou, pour moi, aucun doute, les programmes sont sujets au copyright et non au brevet. De plus, on le voit nettement, le brevet logiciel déséquilibre la système en créant des systèmes de pouvoir injuste entre les petit développeurs et les géant.

    Et un créateur ne veut jamais gagner de la thune, non-non, il est beaucoup trop pur pour ça? Genre Bill Gates, Henri Ford ou encore William Boeing ont inventé leurs trucs respectifs pour autre chose que gagner de la thune?
    Euh y'a confusion entre logiciel libre et logiciel open source là... Il n'est pas exclu de faire un programme pour gagner un max de Thune en open source (encore moins avec un logiciel, parce que là, tu peux carrément utiliser le codes de bénévoles). L'open-source proteste contre le fait qu'avec les source closes, l'utilisateur devient la victime de son programme car il ne peut le modifier pour corriger les bogues (héhé, faut les sources ). Le logiciel libre proteste contre le fait que le cumul de sources closes et de licences propriétaires engendre un système de pouvoir injuste du développeur sur l'utilisateur, et restreignent ses droits comme la propriété privée qui disparait de l'info grâce au fameux système des licences, ce qui fait que qu'un acheteur d'un livre pour e-book n'a pas les même droits que celui qui achète l'exemplaire papier... c'est absurde, pour ma part, je pense que le cadre du copyright nécessite des adaptations pour les programmes informatiques, mais on dépasse un peux du débat là

    Ah au fait, ça m'étonnerait bien que Bill Gates aie inventé quoi que ce soit, comme quoi, l'invention, ça paye pas trop

    @+
    <noscript>
    <script type="text/javascript">alert("Votre navigateur ne supporte pas JavaScript");</script>
    </noscript>

    [Batch] [Dos9]

  11. #51
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    D'ou, pour moi, aucun doute, les programmes sont sujets au copyright et non au brevet. De plus, on le voit nettement, le brevet logiciel déséquilibre la système en créant des systèmes de pouvoir injuste entre les petit développeurs et les géant.
    Ton raisonnement se tient, et certains juristes sont d'accord avec. Là où les emmerdes commencent, c'est que le copyright est insuffisant par beaucoup d'aspects (je vais m'auto-citer là encore):

    Tout d'abord, il faut savoir qu'un brevet représente de la valeur pour une entreprise. En d'autres termes, si une entreprise possède un brevet, c'est un actif pour une entreprise et il figure dans son bilan. Et dans une société ou la plupart des investissements des entreprises deviennent immatériels (marques, formation et… logiciels), protéger son investissement devient capital. Et ce raisonnement est également valable pour une petite entreprise, qui peut ainsi protéger son invention face à un grand groupe pour éviter le plagiat, pour un coût qui n'est pas véritablement excessif (4000 à 7500 € par an pour une protection mondiale).

    A ce titre, il convient de tordre le cou à un mythe dont on entend souvent parler, à savoir qu'un brevet favoriserait les monopoles. Historiquement, toute tentative d'exploitation monopolistique d'un brevet s'est soldée par un échec. Microsoft, par exemple, a bâti davantage son monopole sur une stratégie marketing. Et d'un autre côté, le brevet sur la compression GIF a été concédé à plus de 100 licenciés.

    Le problème « déontologique » qui se pose avec un brevet logiciel est qu'à l'heure actuelle, le logiciel jouit de la même immunité qu'une œuvre d'art. C'est d'ailleurs pour cela que les fabricants de logiciels s'appellent « éditeurs ». Par conséquent, il n'y a dans le Code de Propriété Intellectuelle aucune clause garantissant que le logiciel remplira une fonctionnalité quelconque, pas même celle pour laquelle il a été conçu. Quand bien même une telle clause pourrait s'appliquer à une œuvre de l'esprit, c'est beaucoup moins envisageable pour un outil industriel. Une modification de la législation s'imposerait donc avant d'appliquer les brevets logiciels.

    De son côté, le copyright, appliqué actuellement sur le code source en Europe, n'est pas non plus complètement à l'abri des critiques, car la protection qu'il fournit est en réalité sévèrement limitée, comme le montre la jurisprudence. Par exemple, pour obtenir gain de cause en cas de plagiat, le seul moyen sûr est de prouver le vol du support matériel ou la corruption de l'un des employés. Donc, le copyright ne fournit aucune protection contre les hackers ! Mais plus grave encore : le copyright n'est pas publié dans une base internationale. Par conséquent, il confère des droits dont la nature et la portée ne peuvent être ni vérifiés ni analysés avant qu'ils ne soient opposés à un tiers. Par contraste, les brevets sont consultables dans une base internationale ou nationale et on est tenu de faire une recherche d'antériorité lorsqu'on dépose un brevet.

    Ainsi, le logiciel comme algorithme n'est pas brevetable, mais il l'est comme solution technique à un problème technique. Au contraire, le droit d'auteur est destiné à protéger l'expression de l'œuvre, et non les concepts qui sous-tendent sa conception. Les deux instruments ne s'excluent donc pas l'un l'autre, ils sont complémentaires.

    La seule limite de taille à ce tableau est le problème de la brevetabilité des procédés triviaux, c'est-à-dire les procédés, les éléments graphiques et les algorithmes simples nécessaires à la création de tout logiciel. En effet, on ne sait pas tracer la frontière entre un procédé « non trivial » et donc brevetable et un procédé trivial. Par conséquent, pratiquement tous les algorithmes triviaux sont à l'heure actuelle brevetés en Europe par des grandes firmes américaines.
    Bref, il faut chercher une troisième voie. Et d'ailleurs, lorsqu'on a commencé à parler du traitement des logiciels au niveau du droit, on a pensé à en faire un nouveau (comme pour les bases de données). Mais tout le monde a eu peur (un nouveau droit c'est casse-figure potentiellement), et on a pris le copyright (et un peu plus tard les brevets).

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Euh y'a confusion entre logiciel libre et logiciel open source là... Il n'est pas exclu de faire un programme pour gagner un max de Thune en open source
    Je lui répondais par rapport à son délire sur "le créateur veux changer le monde pour aider les autres... le financier veux un maximum de pognon pour lui seul...", pas sur l'open source.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  12. #52
    Membre averti
    Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 118
    Points : 419
    Points
    419
    Par défaut
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Bref, il faut chercher une troisième voie. Et d'ailleurs, lorsqu'on a commencé à parler du traitement des logiciels au niveau du droit, on a pensé à en faire un nouveau (comme pour les bases de données). Mais tout le monde a eu peur (un nouveau droit c'est casse-figure potentiellement), et on a pris le copyright (et un peu plus tard les brevets).
    Ouais, en effet, les deux points de vus se tiennent, c'est sur que visiblement, le copyright n'assure pas vraiment les développeurs, je croyais qu'il était plus simple de montrer un plagiat (la simple consultation du code permettrait de le déterminer de manière évidente mais bon ).

    Enfin ce qui me gène le plus avec l'histoire du brevet, c'est que ça donne des innovation non constructive, c'est-à-dire que, si le brevet court pendant 20 ans, bah il parait clair que quand il sera libéré, il sera déjà potentiellement obsolète (enfin, je sais pas ce exactement ce qui breveté, donc plus ou moins selon les cas) et par dessus ça, j'ai jamais vu de code source de ce qui a été breveté chez Microsoft par exemple

    Moi quand je vois un brevet sur un système mécanique, ou un procédé chimique, je me dis que dans 20 ans, je pourrais toujours l'utiliser, mais là, déjà que j'arrive pas a faire marcher des jeux des années 95 sur windows

    Cela dit, je suis assez d'accord finalement, ni le brevet, ni le copyright ne conviennent vraiment... Faut dire qu'il aurait fallu se douter qu'en utilisant deux principes conçus 200 ans auparavant pour la protection des objet matériels pour des objet tout à fait nouveau (programmes ayant une existence réelle, mais qui n'existent pas physiquement), ça allait finir par découilloner sur toute la ligne. Et on s'étonne que ça finisse en DRM tout ça

    Pour moi la solution "parfaite" se plus du coté du copyright (plus permissif) que du coté brevet. Mais après, c'est une question de sensibilité, étant scientifique, j'ai du mal à imaginer qu'on puisse breveter un algorithme, étant donné que ça revient à breveter des maths (et non, la science, ça ne se brevette pas ). D'autant plus que la majorité des programmes informatique ne sont surement pas une invention : la plupart consiste en une simple transposition de ce qu'on faisait déjà avant qu'il y ai l'informatique (tableur, traîtement de texte, base de donnée...)

    @+
    <noscript>
    <script type="text/javascript">alert("Votre navigateur ne supporte pas JavaScript");</script>
    </noscript>

    [Batch] [Dos9]

  13. #53
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 50

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 22
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut
    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Sauf que notre vie est gérée par la loi et non par des considérations philosophiques. Donc le juridique prime sur tes tentatives de tout mettre dans le même sac.
    Sauf que ce que les bureaucrates comme toi on fait... c'est l'extension de ce que des penseurs on imaginer : Voltaire, Montesquieu, Diderot, Rousseau, Robespierre... Si l'on était resté au temps des roi, les brevets n'auraient jamais existé...


    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Bien sûr qu'elle est importante, mais une idée, par définition, ne suffit pas. Il faut soit la transformer en œuvre (droit d'auteur), soit en concept industriel (brevet). L'idée pure échappe à toute loi. Parce que sinon, je vais revendiquer la paternité de l'idée de la connerie et demander à tous ceux qui en disent sur les forums de me verser des royalties!
    Oui tu as raison : quand je dis idée, c'est au sens large : un concept.

    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Places-toi du point de vue de l'entreprise: imagines qu'ils ils ont dépensé des milliards pour faire (par exemple) un blé OGM qui consomme 2x moins d'eau. Tu fais quoi, tu ne dépose pas de brevet? Et comment tu va être sûr un tant soit peu de récupérer ton argent?
    Donc parce qu'ils ont dépensé des milliards ils ont le droit d'inventer plein de connerie et de tuer des gents ??? tu devrais te documenter sur les OGM, et sur le reste d'ailleur... parce que apparement tu as bien été lobotomisé par les lobbies... pure victime du GreenWashing hyper médiatisé, nous faisant croise que le nucléaire et les OGM vont sauver le monde... au lieu de donner la liberter au peuple, ce sont juste des moyens de les asservir encore plus...

    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Tu te contredis toi-même. Si le brevet peut être ignoré, en quoi est-il un frein à quoi que ce soit?
    j''ai dis contourné... ce qui implique du temps et de l'argent pour ça aussi... Pour ceux qui ont de l'argent à dépensé là dedans ça les regardent...


    Non, là c'est parce que l'USPTO fait pas son boulot. Mais c'est pas parce que quelqu'un ne fait pas son boulot qu'il faut abolir le boulot.
    Parce que sinon regarde: il y a plein plein de monde, qui tous les jours, viole allègrement le Code Pénal. Ça entraîne des procès dans tous les sens, on doit payer plein de fonctionnaires, bref c'est le bazar! Abolissons le code pénal!

    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Déjà, super d'avoir écorché le nom, c'est l'enveloppe Soleau. Parce que le monsieur qui l'a crée s'appelait Eugène Soleau. Et d'ailleurs, surprise, il l'a breveté.
    Donc on peut breveter une idée.. tu te contredis toi même... Pas besoin d'un brevet pour ça... je l'ai fait, je savais même pas que ça existait déjà. ça tombe sous le sens qu'une enveloppe affranchie fait preuve de la date... c'est pour tout pareil, les impôts, etc... donc le brevet de l'enveloppe soleau c'est quoi ? la double enveloppe ? là vraiment ça me trou le c.l qu'il y ai eu un brevet pour ça...

    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Donc elle ne remplace pas le dépôt en ligne. C'est juste un outil complémentaire.
    Oui entierement d'accord. tout dépend ce que l'on veut.


    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Les bisounours roses ont appelé et t'ont invité dans leur forêt.
    Petit commentaire méprisant : la marque de fabrique des pervers narcissiques
    (petit cours de psycho au passage.. c'est gratuit)

    et l'Open Source ne fait pas partie du monde des bisounours, je dirais même c'est l'avenir. Presque la totalité des serveurs Webs est sous Linux, ils utilisent comme base de donnée Mysql et PostGreSQL... Je pense pas qu'internet soit un élément minoritaire dans l'économie mondiale, et pourtant elle repose en grande partie sur l'Open Source !!! oups !!!...

    un autre example dans des applications plus mécanique et industrielle : http://opensourceecology.org/wiki/Gl...ruction_Set/fr ou http://opensourceecology.org/ ou http://www.kickstarter.com/projects/...nstruction-set ou
    encore sur l'OPEN SOURCE ECONOMY : https://www.youtube.com/watch?v=d-D8FGZi0qc ou https://www.youtube.com/watch?v=CSfbbigJxR0
    Tout ce qui est décrit dans ces sites sont des inventions NON BREVETEES et peuvent être reproduite par n'importe qui... elle appartiennent au domaine publique dans un modèle open source.

    Non l'open source c'est pas que du vent !!! c'est juste la coopération et la liberté !!!!


    Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
    Et un créateur ne veut jamais gagner de la thune, non-non, il est beaucoup trop pur pour ça? Genre Bill Gates, Henri Ford ou encore William Boeing ont inventé leurs trucs respectifs pour autre chose que gagner de la thune?
    Revois tes classiques : je te conseille le film "les pirates de silicon valley"... tu y apprendras que Bill Gates n'est pas un créateur mais un businessman il a racheté une idée géniale d'un OS créer par un autre... Pour Henri Ford (et GM) qui as trés bien tiré son épingle du jeux en collaborant avec les nazis...euh...

    Si au moins tu avais parlé de peugeot/citroën qui est le champions des brevets.

    Pour ce qui est de william Boeing ou Steeve Jobs là je dis oui, ce sont des visionnaires qui avait la fibre entreprenariale.

    J'ai pu voir que tu avais des idées arrêté sur les brevets et que tu connais trés bien ton sujet... je t'en félicite
    Je suis néanmoins tombé de ma chaise quand j'ai lu que le brevetage du vivant c'est normal. LA JE PERSISTE EST SIGNE : NON AU BREVETAGE DU VIVANT. le blé qui consomme 2 fois moins d'eau... là on a touché le fond. excuse moi du peut, mais là, c'est alice au pays des merveilles ??? (pour reprendre tes expression légendaires)... demande aux producteurs de maïs au brésil, aux producteurs de coton en inde, aux éleveurs de saumons au canada, aux disparition inexpliqué des milliards d'abeille dans les zones ou les OGM (et pesticides) sont utilisés en Masse au états unis... et là tu vas comprendre LES RAVAGE QUE FONT LES OGM sur les sols, la faune, la flore locale, aux agriculteurs, la santé des animaux et des hommes.

    NOTA BENE au passage : AUCUNE ASSURANCE AU MONDE N'ASSURE LES ACTIVITES OGM de ces multinationales : monsanto en tête. Parce que entre les contaminations OGM/non OGM, l'accumulation des pesticides dans les sols, etc.. aucune assurance ne pourra jamais payer les dégats que cela pourra occasionner... Même le nucléaire est assuré.. et pourtant... Alors non, je ne peux pas laisser dire des choses comme cela. je suis désolé. NON AU BREVETAGE DU VIVANT. même si la société à investi des milliards pour contrôler l'alimentation mondiale.. ça n'est pas une raison. (quelques références documentaires : "le monde selon monsanto", "tous cobayes", etc...)

    Déjà philosophiquement breveté un animal vivant c'est plus que limite,
    mais en plus chaque espèce vivante fait partie du patrimoine de l'humanité.

    Je sais bien que les chercheurs aiment bien se prendre pour dieu, mais bon... à un moment donné faut savoir être humble...

    et je finirait par une phrase d'un philosophe indien dont je tairais le nom (les plus érudit le reconnaitrons) :

    "Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être bien adapté à une société profondément malade."

    Bon weekend à tous. (désolé pour la longueur de ce post !!!)

  14. #54
    Expert confirmé
    Avatar de TiranusKBX
    Homme Profil pro
    Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 476
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C, C++, C#, Python, PHP, HTML, JS, Laravel, Vue.js
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 476
    Points : 4 746
    Points
    4 746
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    oui le problème et la méthode d’attribution maintenant la preuve on peut breveter une apparence(iphone, ...) hors que celas est normalement pas du domaine des brevets mais à la rigueur des marques et encore tu pourrait pas interdire mais demander des indemnités et ce n'est pas sûr
    Rien, je n'ai plus rien de pertinent à ajouter

  15. #55
    Membre averti
    Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 118
    Points : 419
    Points
    419
    Par défaut
    Ça fait très plaisir de se rendre que de nos jours on peut toujours des distructions destructives sur cette planète

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Petit commentaire méprisant : la marque de fabrique des pervers narcissiques
    (petit cours de psycho au passage.. c'est gratuit)
    Je pense que l'emphase sur la phrase dévoile bien la véritable identité du "pervers narcissique" dans cette conversation...

    et l'Open Source ne fait pas partie du monde des bisounours, je dirais même c'est l'avenir. Presque la totalité des serveurs Webs est sous Linux, ils utilisent comme base de donnée Mysql et PostGreSQL... Je pense pas qu'internet soit un élément minoritaire dans l'économie mondiale, et pourtant elle repose en grande partie sur l'Open Source !!! oups !!!...

    un autre example dans des applications plus mécanique et industrielle : http://opensourceecology.org/wiki/Gl...ruction_Set/fr ou http://opensourceecology.org/ ou http://www.kickstarter.com/projects/...nstruction-set ou
    encore sur l'OPEN SOURCE ECONOMY : https://www.youtube.com/watch?v=d-D8FGZi0qc ou https://www.youtube.com/watch?v=CSfbbigJxR0
    Tout ce qui est décrit dans ces sites sont des inventions NON BREVETEES et peuvent être reproduite par n'importe qui... elle appartiennent au domaine publique dans un modèle open source.

    Non l'open source c'est pas que du vent !!! c'est juste la coopération et la liberté !!!!
    Tu fais une vieille confusion, parce que je suis ravi d'apprendre que l'open source est reliée à liberté... M'enfin, je m'en voudrais de pas te donner plus d'informations. Il existe deux courants sur les sources libres: l'open source (géré par l'Open-source Initiative) qui oeuvre uniquement pour l'existance de programmes à sources ouvertes, mais que tout le monde n'a pas forcément le droit de modifier ce qui reste globalement assez lucratif : voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Source_Initiative . C'est plutôt un échec clair... De l'autre coté il y a le logiciel libre, qui a de plus un objectif éthique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre .

    Revois tes classiques : je te conseille le film "les pirates de silicon valley"... tu y apprendras que Bill Gates n'est pas un créateur mais un businessman il a racheté une idée géniale d'un OS créer par un autre...
    L'idée de ms-dos n'était pas si géniale que ça... d'ailleurs, ms-dos n'était qu'un vulgaire cp/m en moins bien... très en retard sur les nombreux UNIX qui existaient déjà... Nan, ils on juste eu la chance de faire des pc de moins bonne qualité et moins puissants, associés avec ibm, et d'être sur l'archi qui finirait par s'imposer des décénies plus tard...

    Pour Henri Ford (et GM) qui as trés bien tiré son épingle du jeux en collaborant avec les nazis...euh...
    Reductio ad Hitlerum... Si on suit ta logique, tu devrais remercier ce bon adolf d'avoir rendu la production de voitures à moindre coût possible

    Je sais bien que les chercheurs aiment bien se prendre pour dieu, mais bon... à un moment donné faut savoir être humble...
    Bon vu au point ou en on est, tu ferais mieux de te lever pour utiliser toute cette énergie que tu gâche inutilement dans tes message a mettre au point une technologie que tu pourra breveter, Sinon on va passer en dessous en dessous du degré zéro absolu du dialogue et ça implique de mettre au point une nouvelle théorie... bref la galère

    @+
    <noscript>
    <script type="text/javascript">alert("Votre navigateur ne supporte pas JavaScript");</script>
    </noscript>

    [Batch] [Dos9]

  16. #56
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Ouais, en effet, les deux points de vus se tiennent, c'est sur que visiblement, le copyright n'assure pas vraiment les développeurs, je croyais qu'il était plus simple de montrer un plagiat (la simple consultation du code permettrait de le déterminer de manière évidente mais bon ).
    En théorie, c'est le cas. En pratique, la jurisprudence est hélas en défaveur de la personne (physique ou morale) ayant développé le logiciel.

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Enfin ce qui me gène le plus avec l'histoire du brevet, c'est que ça donne des innovation non constructive, c'est-à-dire que, si le brevet court pendant 20 ans, bah il parait clair que quand il sera libéré, il sera déjà potentiellement obsolète
    Pas fatalement. Regarde l'algo LZW utilisé dans les GIF. Il est expiré maintenant (depuis 2005 ou quelque chose comme ça), pourtant les GIF sont encore largement là <- Genre ça c'en est un

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Cela dit, je suis assez d'accord finalement, ni le brevet, ni le copyright ne conviennent vraiment... Faut dire qu'il aurait fallu se douter qu'en utilisant deux principes conçus 200 ans auparavant pour la protection des objet matériels pour des objet tout à fait nouveau (programmes ayant une existence réelle, mais qui n'existent pas physiquement), ça allait finir par découilloner sur toute la ligne.
    Ben oui. Et comme je dis, les juristes ont tout simplement eu peur de faire un nouveau droit. Peut-être parce que les juristes ne connaissaient pas grand-chose en informatique (les mauvaises langues diront que c'est toujours le cas )

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Pour moi la solution "parfaite" se plus du coté du copyright (plus permissif) que du coté brevet.
    Oui, à condition de le modifier un peu/beaucoup. Le problème c'est que ce sera plus tout à fait le même copyright que pour, par exemple, les livres. Et s'il diverge suffisamment du copyright classique, certains brevets vont se retrouver en contradiction avec, et on se retrouve avec un plat de spaghetti infâme à deblayer

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Mais après, c'est une question de sensibilité, étant scientifique, j'ai du mal à imaginer qu'on puisse breveter un algorithme, étant donné que ça revient à breveter des maths
    Perso, je pense que les procédés triviaux, les techniques de commerce électronique et les algo ne devraient pas être brevetables. C'est pas le cas aux USA actuellement, et en EU la situation est hyper-floue (le mec qui a écrit le terme "non exclu de la brevetabilité" est hyper-balaise, il a fermé aucune porte )
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  17. #57
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Sauf que ce que les bureaucrates comme toi on fait... c'est l'extension de ce que des penseurs on imaginer : Voltaire, Montesquieu, Diderot, Rousseau, Robespierre... Si l'on était resté au temps des roi, les brevets n'auraient jamais existé...
    Euh... le premier "vrai" brevet remonte à 1421. A moins que Florence de l'époque était une démocratie...
    D'ailleurs, autre truc hilarant: en France, les brevets (patentes) ont été introduites sous la révolution, la même qui a donné naissance à la République. Tu es donc un monarchiste déguisé?


    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Donc parce qu'ils ont dépensé des milliards ils ont le droit d'inventer plein de connerie et de tuer des gents
    Les entreprises et les états peuvent faire plein de conneries avec ou sans brevets et OGM. Le souci n'est pas là.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    ??? tu devrais te documenter sur les OGM, et sur le reste d'ailleur... parce que apparement tu as bien été lobotomisé par les lobbies...
    Bouhahaha. Méga-argument classique d'un idéaliste ignare qu'on pousse dans ses derniers retranchements.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    pure victime du GreenWashing hyper médiatisé, nous faisant croise que le nucléaire et les OGM vont sauver le monde... au lieu de donner la liberter au peuple, ce sont juste des moyens de les asservir encore plus...
    Une technologie est un outil. Tu peux t'en servir pour libérer ou asservir.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    j''ai dis contourné... ce qui implique du temps et de l'argent pour ça aussi... Pour ceux qui ont de l'argent à dépensé là dedans ça les regardent...
    Ben la Chine ne met pas un centime pour contourner quoi que ce soit: ils pondent des clones d'à peu près n'importe quoi dans leurs usines (les mêmes usines qui servent à faire le produit original, souvent)

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Donc on peut breveter une idée.. tu te contredis toi même...
    Non, on peut breveter une enveloppe de construction spéciale.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    c'est quoi ? la double enveloppe ? là vraiment ça me trou le c.l qu'il y ai eu un brevet pour ça...
    Le brevet remonte à 1910. Peut-être que pour toi c'est évident, mais à l'époque, pas fatalement. Sinon va te moquer de Diesel qui a breveté le moteur du même nom. Va lui dire "MAIS LOL Rudolf, mais c'est évident!". Gogo!

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Je pense pas qu'internet soit un élément minoritaire dans l'économie mondiale, et pourtant elle repose en grande partie sur l'Open Source !!!
    Mais on ne peut pas réduire toute l'économie à l'informatique. Juste parce que les pays occidentaux ont détruit toute leur industrie ne veut pas dire qu'on doit plus rien produire. Et là, on retombe dans le brevet.

    De toute façon, comme j'ai dit dans les autres réponses que tu n'as manifestement pas lu, la brevetabilité des logiciels pose des problème, mais le fait de les soumettre uniquement au droit d'auteur en représente d'autres. Il n'y a pas de solution miracle (et non, supprimer les brevets n'est pas une solution).

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Revois tes classiques : je te conseille le film "les pirates de silicon valley"...
    Ah, on voit où ffert2907 puise ses connaissances. Les films. Pas mal, pas mal.

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Si au moins tu avais parlé de peugeot/citroën qui est le champions des brevets.
    Et ce ne sont pas des brevets logiciels. Etonnant non?

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    Pour ce qui est de william Boeing ou Steeve Jobs là je dis oui, ce sont des visionnaires qui avait la fibre entreprenariale.
    Enlève-moi Jobs d'ici stp, sinon je vais devenir grossier

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    J'ai pu voir que tu avais des idées arrêté sur les brevets et que tu connais trés bien ton sujet
    Non, je n'ai pas des idées arrêtées. Au contraire, j'explique que quoi que tu fasses, tu va avoir un problème. Tu peux pas soumettre le logiciel uniquement au copyright, tu peux pas enlever la propriété industrielle, et ainsi de suite. C'est un écheveau de fils tellement complexe que tu peux pas juste le couper, Alexandre-le-Grand-style, et dire "woohoo a y est j'ai réglé le problème".

    Citation Envoyé par ffert2907 Voir le message
    demande aux producteurs de maïs au brésil, aux producteurs de coton en inde, aux éleveurs de saumons au canada, aux disparition inexpliqué des milliards d'abeille dans les zones ou les OGM (et pesticides) sont utilisés en Masse au états unis... et là tu vas comprendre LES RAVAGE QUE FONT LES OGM sur les sols, la faune, la flore locale, aux agriculteurs, la santé des animaux et des hommes.
    Et quand nos ancêtres les gauloisont exterminé la mégafaune, coupé TOUTES les forêts en Europe, ont transformé Sahara, l'Asie centrale et l'Australie en désert, ils ont fait ça avec les OGM? Ben non, ils l'ont fait juste avec la bite et le couteau... enfin la hache. Et tout ça avec une population plusieurs ordres de magnitude inférieure à celle d'aujourd'hui. Alors à coté, les OGM c'est de la petite monnaie. A population égale, on fait moins de ravages sur l'écosystème - il fallait des centaines de km² pour nourrir une pauvre tribu de chasseurs-cueilleurs, là ou quelques km² suffiraient de nos jours.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  18. #58
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Nan, ils on juste eu la chance de faire des pc de moins bonne qualité et moins puissants, associés avec ibm, et d'être sur l'archi qui finirait par s'imposer des décénies plus tard...
    Ils avaient surtout un contact chez IBM, qui n'était ni plus ni moins que la môman de Bill Gates.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  19. #59
    Membre averti
    Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 118
    Points : 419
    Points
    419
    Par défaut
    Oui, à condition de le modifier un peu/beaucoup. Le problème c'est que ce sera plus tout à fait le même copyright que pour, par exemple, les livres. Et s'il diverge suffisamment du copyright classique, certains brevets vont se retrouver en contradiction avec, et on se retrouve avec un plat de spaghetti infâme à deblayer
    Oui, enfin tout dépend des droits que t'accordes au concepteur du logiciel, pour ma part, je suis plutôt permissif en ce qui concerne les applications concurrentes, la seule interdiction que je reconnais est le plagiat. A savoir que pour moi un plagiat ne consiste pas en une application qui donne le même résultat que l'originale, mais bien une application qui ne fait usage de code l'autre application (donc par exemple, la syntaxe d'un langage n'est pas sujette au plagiat parce que il ne s'agit de quelque chose d'intrinsèque à l'application, d'ailleurs, je crois que des juges m'ont donné raison sur ce coup). On a le droit de produire sa solution, à la seule condition qu'on l'a fait soit même (donc si on a pris connaissance de la solution des autres, c'est du plagiat). Bon toute la question étant de savoir comment déterminer si les plagiat sont des plagiats, vu que les codes ne sont pas en bijection avec le code executables... Enfin j'écris moi même un interpréteur de commande open source, et il semble clair que le code source n'a aucune filiation avec le cmd.exe de windows donc je suppose qu'on ne peut pas nier un véritable plagiat.

    Et quand nos ancêtres les gauloisont exterminé la mégafaune, coupé TOUTES les forêts en Europe, ont transformé Sahara, l'Asie centrale et l'Australie en désert, ils ont fait ça avec les OGM? Ben non, ils l'ont fait juste avec la bite et le couteau... enfin la hache. Et tout ça avec une population plusieurs ordres de magnitude inférieure à celle d'aujourd'hui.
    Hum ton hypothèse me parait pas vraiment réaliste, il faut savoir que les désert se créent pour ainsi dire spontanément, le climat et la géographie ont des dynamiques très changeantes à l'échelle planétaire, d'ailleurs pour l'histoire du sahara, a partir des peintures murales des hommes préhistoriques qu'on a retrouvé, on a pu établir que le sahara était devenu arride entre en gros -40000 (c'était alors une énorme forêt tropicale humide) et -10000 (le sahara étant devenu arride). Alors, j'ai du mal a croire qu'une population globale de quelques centaines de milliers d'individus aie quelque chose a avoir là dedans.

    Alors à coté, les OGM c'est de la petite monnaie. A population égale, on fait moins de ravages sur l'écosystème - il fallait des centaines de km² pour nourrir une pauvre tribu de chasseurs-cueilleurs, là ou quelques km² suffiraient de nos jours.
    C'est complètement absurde, tu t'imagine que le rendement du même champ a été multiplié par 100 selon ton hypothèse... C'est absurde, c'est du blé sans tiges ? Nan mais ils faut être réaliste rien n'est négligeable dans l'absolu... c'est peut être négigeable vis-à-vis des autres problèmes problèmes environnementaux comme le réchauffement climatique (c'est un point de vu qui se défend)

    Cela c'est pas vraiment un point de vue qui me parait censé dans la mesure ou il serait intéressant d'éviter d'introduire des problèmes environnementaux (même hypothétiques) supplémentaires à ceux qu'on a déjà surtout qu'on ne sait pas si ça cause de vrai problèmes majeurs...

    De toute façon, je n'aime pas culture d'OGM car ça introduit dans la nature des espèce qui n'y sont pas et qui n'ont de toute manière aucune raison d'y être, et l'on sait bien ce que ça a donné avec l'introduction des lapins en austalie...
    <noscript>
    <script type="text/javascript">alert("Votre navigateur ne supporte pas JavaScript");</script>
    </noscript>

    [Batch] [Dos9]

  20. #60
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 632
    Points
    4 632
    Par défaut
    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Oui, enfin tout dépend des droits que t'accordes au concepteur du logiciel, pour ma part, je suis plutôt permissif en ce qui concerne les applications concurrentes, la seule interdiction que je reconnais est le plagiat.
    Et tout le problème est là: pour beaucoup, ce n'est pas suffisant.
    Par exemple, prenons l'interface de Iphone qui ressemble beaucoup à celle de Samsung: Apple voudrait bien protéger cela un peu mieux (non pas que je suis d'accord avec l'idée). Mais il y a là un conflit d’intérêt très compliqué à résoudre.

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    Bon toute la question étant de savoir comment déterminer si les plagiat sont des plagiats, vu que les codes ne sont pas en bijection avec le code executables
    J'ai pas dit que c'était simple

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    d'ailleurs pour l'histoire du sahara, a partir des peintures murales des hommes préhistoriques qu'on a retrouvé, on a pu établir que le sahara était devenu arride entre en gros -40000 (c'était alors une énorme forêt tropicale humide) et -10000 (le sahara étant devenu arride).
    C'est pas une hypothèse, c'est un fait établi. D'ailleurs tu te plantes totalement dans la chrono. En -40000 on est encore largement dans le max glaciaire, et une forêt tropicale est impossible alors (la forêt amazonienne était alors réduite à quelques ilots dans le courant moyen du fleuve). Ensuite, lors de l'Holocène (=-12000 et après) l'ère glaciaire prend fin, le climat se réchauffe, et le Sahara devient vert. Et il l'était pendant l'époque des pharaons, les phéniciens relatent lors de sorties dans l'arrière pays des lacs, des hippos etc... Bref, c'est pas du tout un désert. Mais bon l'homme est passé par la après . Idem pour l'Australie (l'ironie étant que les aborigènes ont vu leur culture se dégrader au point d'oublier l'usage du feu), idem pour l'Asie centrale (merci les Mongols pour le coup). Pour la forêt européenne, suffit d'ouvrir un bouquin d'histoire niveau CE1.

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    C'est complètement absurde, tu t'imagine que le rendement du même champ a été multiplié par 100 selon ton hypothèse...
    Les chasseurs-cueilleurs n'utilisaient pas un champ, comme leur nom l'indique, voyons

    Citation Envoyé par Darkbatcher Voir le message
    De toute façon, je n'aime pas culture d'OGM car ça introduit dans la nature des espèce qui n'y sont pas et qui n'ont de toute manière aucune raison d'y être
    C'est déjà le cas. Le maïs est une espèce qui est totalement artificielle. La pomme de terre n'est pas une espèce naturelle en Europe. Etc etc...
    Cependant, avec les OGM, il suffit d'une plante stérile (semence dite "terminator") pour contrer le problème. Plus, on est quand même un peu plus intélligents que les Anglais qui ont ramené les lapins en Australie.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

Discussions similaires

  1. Un brevet sur le XML appartient désormais à Microsoft
    Par Gordon Fowler dans le forum XML/XSL et SOAP
    Réponses: 35
    Dernier message: 16/09/2009, 13h28
  2. Réponses: 11
    Dernier message: 19/02/2007, 10h13
  3. Ouvrir nouvelle fenêtre Outlook après click sur bouton
    Par n@n¤u dans le forum Balisage (X)HTML et validation W3C
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/06/2006, 18h23

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo