+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
  1. #41
    Candidat au Club
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2
    Points : 2
    Points
    2

    Par défaut C'est comme je l'ai déjà dit...

    J'aime ses arguments bancale du "en quoi c'est révolutionnaire...". Quand ces lunettes chargeront la langue du pays dans lequel je suis, qu'elles traduiront ce que je dit en directe et interconnectée avec celle de mon interlocuteur et que mon interlocuteur aura ma langue natale chargée dans les siennes et qu'on aura un "retour" glasses et de la traduction en temps réel avec une vrai communication de ce style entre ce style de périphérique, peut-être que ce sera vraiment et surtout humainement utile, par exemple quand on part en vacance ou on peut imaginer aussi qu'elle traduise et détecte les signes de la langue des signes de mon interlocuteur et me les traduisent (donc toutes les barrières tombent entre humains) mais là ce n'est qu'un jouet pour égoïste accrocs aux réseaux sociaux ou pour "(pseudo)star" en mal de reconnaissance qui exposera toutes sa vie et qui n'a actuellement aucun intérêt, sauf pour Google qui pourra encore vendre + de données (tiens les yeux regardes souvent tel endroit à tel passage de tel rue tel numéro et au mètre prêt, on va y mettre un panneau publicitaire, vendre l'info, etc...). Soit disant tournée dans le même sens que votre regard donc par vers vous donc ce n'est pas un viol de la vie privée, franchement misérable quand même comme argument. En + de violée votre vie privée, çà violera aussi celle de votre voisin, vous serez donc responsable en cas de diffusions d'images inappropriées ou violant la vie privée.

    Mais bon, avec Google c'est toujours la même chose, ils ont de l'or dans les mains, prennent des décisions franchement bancale avant la sortie et puis en font réellement de l'or et reviennent toujours avec des compromis humainement acceptable donc wait and see.

  2. #42
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    2 907
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 2 907
    Points : 64 413
    Points
    64 413

    Par défaut Google procède à une distribution silencieuse de la nouvelle version de ses lunettes connectées

    Google procède à une distribution silencieuse de la nouvelle version de ses lunettes connectées
    au sein des entreprises

    En janvier dernier, Google avait annoncé que l’expérimentation par le grand public de ses lunettes connectées serait mise entre parenthèses. Cette décision a été prise à cause d’un grand débat concernant la protection de la vie privée, né du fait que les utilisateurs pouvaient prendre des vidéos de tierces personnes dans des lieux publiques sans qu’elles ne le remarquent. Les cadres de Google avaient alors admis en janvier dernier que le dispositif avait été proposé avant qu’il ne soit prêt pour le public.

    Par la suite, Mountain View a confié le développement de son projet à Tony Fadell, l’un des ingénieurs derrière la conception de l’iPod, qui a cofondé Nest qui travaille en étroite collaboration avec Ivy Ross, déjà en charge du développement des premières Google Glass dans le cadre du Google X Lab.

    Tandis que Google doit sans doute être en train de plancher sur la façon dont il pourrait susciter l’intérêt des utilisateurs potentiels, le nouveau modèle que propose le numéro un de la recherche va lorgner un segment du marché qui serait susceptible de mieux répondre à son produit : le lieu de travail.

    En ciblant exclusivement les milieux professionnels, Google contournerait les questions de confidentialité avec le nouveau modèle. Car il serait ainsi principalement utilisé dans des lieux de travail privés. Il faut dire que ce fut déjà le cas avec le premier modèle lorsqu’il était utilisé par des professionnels. Des chirurgiens l’ont ainsi utilisé ou encore des techniciens pour réparer des machines avec l’aide à distance de collègues restés au siège de la société.

    Citant des sources familières avec le sujet, le Wall Street Journal avance que Google a entamé une distribution silencieuse de la nouvelle version de ses lunettes connectées aux entreprises, conçue spécifiquement pour les lieux de travail dans des secteurs comme la santé, la fabrication et l'énergie. Distribution qui est faite dans le cadre du programme Glass at Work.

    Le dispositif ressemblerait au modèle rectangulaire du programme Explorer mais ne comprendrait plus le cadre qui le surmontait. A la place, un système de bouton et de charnière pour fixer le mini-ordinateur sur différentes lunettes.

    La nouvelle version Google Glass EE (Entreprise Edition) aurait délaissé les puces à technologie ARM (OMAP de Texas Instruments) au profit d'un processeur Atom d’Intel plus rapide et moins gourmand en ressource énergétique, permettant ainsi de renforcer l'autonomie famélique de l'appareil. Il sera également possible de fixer une batterie externe de façon magnétique.
    La connectivité sans fil serait également au registre des améliorations (avec adoption du Bluetooth 4.1 et du Wi-Fi ac).

    Le prisme de la EE, qui représente la façon dont un porteur de lunettes voit les images numériques et les graphiques se superposer à ce qui est perçu dans le monde réel, pourrait se régler aussi bien horizontalement que verticalement pour un affichage plus confortable.

    Source : Wall Street Journal
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #43
    Expert éminent sénior

    Avatar de Neckara
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    6 150
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 6 150
    Points : 15 991
    Points
    15 991

    Par défaut

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    En ciblant exclusivement les milieux professionnels, Google contournerait les questions de confidentialité avec le nouveau modèle. Car il serait ainsi principalement utilisé dans des lieux de travail privés.
    Foutaises.

    Je ne comprend pas qu'on puisse sortir une telle énormité.


    Il n'y a vraiment aucune notion de confidentialité dans une entreprise ? Aucun risques de fuites ? De document sensible qu'un employé pourrait entre-apercevoir sur le bureau de son patron ? "D'oublier" les lunettes sur son nez et de filmer ce qu'on ne devrait pas filmer ? D'espionner une conversation ?

    Mais sans aller jusque là, tous les employé risquent aussi d'être filmés en permanence sur leur lieu de travail, soit par eux-même, soit par leurs collègues. Films qui pourraient ensuite être récupérer par la direction…


    Ai-je vraiment besoin de développer encore plus pour montrer que cet argument "milieux professionnels" = "plus de questions de confidentialité" est une absurdité ?
    Comment pouvez-vous propager de telles âneries ?
    On dit "chiffrer" pas "crypter" !

    On dit "bibliothèque" pas "librairie" !

    Ma page DVP : http://neckara.developpez.com/

  4. #44
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 1 959
    Points
    1 959

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Bonjour,



    Foutaises.

    Je ne comprend pas qu'on puisse sortir une telle énormité.


    Il n'y a vraiment aucune notion de confidentialité dans une entreprise ? Aucun risques de fuites ? De document sensible qu'un employé pourrait entre-apercevoir sur le bureau de son patron ? "D'oublier" les lunettes sur son nez et de filmer ce qu'on ne devrait pas filmer ? D'espionner une conversation ?

    Mais sans aller jusque là, tous les employé risquent aussi d'être filmés en permanence sur leur lieu de travail, soit par eux-même, soit par leurs collègues. Films qui pourraient ensuite être récupérer par la direction…


    Ai-je vraiment besoin de développer encore plus pour montrer que cet argument "milieux professionnels" = "plus de questions de confidentialité" est une absurdité ?
    Comment pouvez-vous propager de telles âneries ?
    Je pense que l'objectif est de s'en servir pour des tâches bien précises. Si voir quelqu'un avec ça sur la figure reste exceptionnel et restreint à un cadre bien précis, essayer de filmer indûment ne sera pas plus discret que de filmer avec n'importe quelle camera.

    La seule fois où j'ai vu des Glass, c'est pendant l'exposition Velazquez au Grand Palais il y a quelque semaine, où on pouvait en louer, comme audioguide. Ca ne m'a pas paru spécialement menaçant, parce qu'elles n'appartenaient pas à celui qui les portait et que donc il ne pouvait pas en faire autre chose que faire tourner l'application pour l'exposition.

  5. #45
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    236
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 236
    Points : 7 570
    Points
    7 570

    Par défaut Google Glass : les lunettes à réalité augmentée refont surface

    Google Glass : les lunettes à réalité augmentée refont surface
    Avec une version pour les entreprises sous tests depuis deux ans

    Après l’échec de ses lunettes à réalité augmentée dans le grand public, Google a entamé une distribution silencieuse de ces dernières auprès des entreprises il y a maintenant deux ans. Les tests ont apparemment été ponctués de succès, tant les retours engrangés parlent en faveur de ces dernières et pavent la voie à leur retour officiel sous le feu des projecteurs.

    GE Aviation, AGCO, DHL, etc. Google a ratissé une cinquantaine d’entreprises sur une large gamme de domaines : mécanique, fabrication, logistique, soins de santé, etc. Les entreprises qui ont participé à ce programme « pilote » sont unanimes sur au moins un point : l’usage de ces lunettes booste énormément leur productivité.

    Chez AGCO, une entreprise américaine qui fabrique les machines agricoles, l’usage des Google Glass a permis d’obtenir une réduction de 25 % du temps de production. Les employés perdraient également moins de temps à inspecter les machines puisque de ce côté, l’entreprise annonce une réduction de 30 % du temps nécessaire à la réalisation de cette tâche.


    Même son de cloche chez DHL, le spécialiste mondial du transport et de la logistique, qui estime à 15 %, l’augmentation de l’efficacité de sa chaîne d’approvisionnement. Grâce à l’usage de ces Google Glass version entreprise, les professionnels de la santé de l’hôpital Dignity Health ont pu doubler le temps d’interaction avec leurs patients et réduire considérablement celui de prises de notes qui passe de 33 % du temps de leur journée de travail à moins de 10 %.

    L’apparent succès de cette version entreprise des Google Glass serait dû à ceci que l’équipe en charge de ce projet a su les débarrasser des tares que la version grand public trainait. D’après les retours de nombreux observateurs, cette version entreprise – axée sur l’aspect mains libres comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessus qui montre des employés de Boeing à l’œuvre – serait beaucoup moins intrusive que celle dédiée au grand public. Elle n’intègrerait que les fonctionnalités nécessaires pour booster au maximum la productivité d’un corps de métier donné.

    Davin Lundquist, un responsable de l’hôpital Dignity Health, s’exprimant à ce sujet a affirmé que « cette version entreprise n’est pas un jouet. Il s’agit d’un outil qui nous permet d’améliorer notre aptitude à nous exprimer en tant que professionnels », un avis partagé par Peggy Gulick, directeur chez AGCO qui a lui aussi déclaré que « les employés travaillent maintenant plus rapidement parce qu’ils disposent de la bonne information juste sous leur regard ».

    Si du point de vue du design elle semble assez similaire à la version grand public, il faudrait souligner que la version entreprise est conçue pour être plus légère. Elle offrirait également une meilleure autonomie de la batterie et serait exempte des problèmes de surchauffe constatés sur la version grand public.

    Les entreprises soucieuses d’améliorer l'efficacité des processus au sein de leurs chaînes respectives savent désormais que les Google Glass sont de retour. Seulement, attention elles ont un coût et pas des moindres. Google serait resté sur les bases de la version grand public, ce qui fait qu’on oscille entre 1300 $ et 1500 $ l'unité.

    Sources : blog, Wired

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Des Google Glass, oui mais pourquoi ? Le chef du projet Glass explique en quoi ce dispositif est révolutionnaire
    Google Glass : une femme du programme Explorer se fait agresser, ses assaillants n'ont pas supporté d'être filmés
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #46
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Architecte de système d'information
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    230
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de système d'information

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 230
    Points : 376
    Points
    376

    Par défaut

    Autant je trouve inutiles toutes ces lunettes 3D a la mode ces derniers temps pour les gamers, autant je suis ravi de voir de réelles utilisations concretes pour ces lunettes qui ont toute leur place pour des applications du quotidien. Les gains de productivité semblent evident a la lecture du reportage. En esperant qu'on les retrouve dans plein d'autres situations.

  7. #47
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 272
    Points : 2 824
    Points
    2 824

    Par défaut

    Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
    Autant je trouve inutiles toutes ces lunettes 3D a la mode ces derniers temps pour les gamers
    INUTILES?????





    Wé bon ok ...

  8. #48
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Architecte de système d'information
    Inscrit en
    août 2014
    Messages
    230
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de système d'information

    Informations forums :
    Inscription : août 2014
    Messages : 230
    Points : 376
    Points
    376

    Par défaut

    OUI je maintiens, pour s'en servir devant un jeu ca reste un gadget pour geek (pour rappel entre 3300 et 5300 euros quand meme l'hololens !!!###@@@).
    Au moins aussi inutile que les pokemon go qui ne sont qu'une version simplifiée de ton exemple video (d'ailleurs on n'en entend plus parler c'est un signe).

  9. #49
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur qualité méthodes
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Manche (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur qualité méthodes
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 7
    Points : 7
    Points
    7

    Par défaut Clones

    L'adjonction de prothèses aux travailleurs à toujours êtée porteuse d'accroissement de productivité, l'ultime prothèse est le Robot de Asimov.

    Il faut en parallèle aller voir "the circle" pour imaginer le devenir de ces inventions.
    La loi Macron2 est un autre cadre d'analyse.

    Nous savons tous que les GAFAs sont des "sectes" au sens propres.

    À chacun de "voir" !

Discussions similaires

  1. Les globales c'est le mal .. oui mais pourquoi?
    Par sloshy dans le forum Débuter
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/02/2009, 15h45
  2. Bac + 5 … oui mais pourquoi ? des réponses
    Par Merfolk dans le forum Etudes
    Réponses: 38
    Dernier message: 31/12/2008, 02h02
  3. id 1221 ; oui mais pourquoi ?
    Par olivanto dans le forum Exchange Server
    Réponses: 10
    Dernier message: 17/10/2008, 14h31
  4. Des fibres ? Oui, mais pourquoi faire ?
    Par mchk0123 dans le forum Windows
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/05/2007, 21h05
  5. Une erreur sur le free.. Oui mais pourquoi ?
    Par MonsieurAk dans le forum C
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/12/2005, 20h51

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo