Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Responsable .NET

    Les ventes de PC chutent encore au deuxième trimestre
    Les ventes de PC chutent encore au deuxième trimestre
    HP perd sa place de leader en faveur du chinois Lenovo

    Le marché du PC continue à sombrer.

    Les résultats du deuxième trimestre de 2013 montrent un secteur qui ne cesse de plonger, d’après les cabinets d’analyse IDC et Gartner.

    Selon IDC, le segment des PC a enregistré une baisse importante de 11,4 % (par rapport à la même période en 2012), pour des expéditions de 75,6 millions d’unités. Des chiffres qui rejoignent presque ceux de Gartner, en chute de 10,9 % pour 76 millions d’unités.

    Ces piètres performances selon Gartner s’expliquent par le rétrécissement de la base des PC installés, sous l’emprise des tablettes. Pour le cabinet, il s’agit du cinquième trimestre consécutif que les ventes de PC baissent, ce qui représente « la plus longue durée de déclin dans l’histoire du marché du PC ».

    Remarque intéressante : Gartner ne lance pas la pierre à Windows 8 comme cela a été le cas pour plusieurs analystes. « Windows 8 a été mis en cause par certains comme principal responsable de la baisse des ventes de PC, nous croyons que c'est infondé et n'explique pas la baisse continue du marché » explique Mikako Kitagawa, analyste principal chez Gartner.

    Du côté d’IDC, on pointe également l’engouement pour les tablettes, mais aussi une transition difficile vers Windows 8 et son expérience tactile.

    Côté répartition, le constructeur chinois Lenovo fait bonne figure. Pour IDC et Gartner, celui-ci est désormais le premier constructeur mondial de PC avec une part de 16,7 % pour des ventes de 12,67 millions de PC (selon IDC), en recul cependant de 0,6 % par rapport au même trimestre l’an dernier.


    Chiffres IDC

    HP, rétrogradé en seconde position, a vendu 12,37 millions de PC d’après IDC, soit une baisse de 7,7 %. Garner affiche un tableau moins sombre pour le constructeur américain, qui aurait expédié 12,4 millions de PC, pour un recul de 4,8 %.

    Dell se retrouve à la troisième place (9,2 millions de ventes d’après IDC). Les Taïwanais Acer et Asus, respectivement en quatrième et cinquième position voient leurs ventes plonger de -32,2 % et -21,1 %, d’après IDC.


    Comment relever la tête ? Face au déclin du marché du PC, plusieurs constructeurs se sont tournés vers Android, notamment HP, Acer et Lenovo. Le premier a déjà dévoilé son PC hybride « Slatebook X2 » sous Android, qui sera commercialisé à la rentrée.

    Reste à savoir si Android sera capable de renverser cette tendance.


    Sources : IDC, Gartner


    Et vous ?

    Android pourra-t-il relancer le marché du PC ?

    L’ère du PC tire-t-elle vers sa fin ?

    Que pensez-vous des performances de Lenovo ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Bonjour

    Pour le moment le PC-Windows est pénalisé par son prix, c'est pourtant son prix qui à fait son succès au début par rapport à MAC-Unix.

    Je pense que les tablettes sont pour les non gamer, un meilleur choix de prix qu'un PC.

    La sauvegarde du PC passera je pense pas sa capacité mémoire de stockage.

    Car en tablette plus le stockage est important et plus le prix est élevé.

    Combien couterait une tablette iPad de 2 To de stockage ?
    Vous pouvez utiliser les FAQ (ICI) ou les Tutoriels (ICI) et aussi accéder au blog (ICI)

  3. #3
    Membre confirmé
    Android pourra-t-il relancer le marché du PC ?
    Peut être grâce a un prix attractif mais je ne pense pas que le prix soit le principal problème des chutes des ventes de Pcs : aujourd'hui la plupart des personnes sont équipées et les achats de PCs relèvent plus du renouvellement d'un matériel devenue trop anciens qu'autre choses.

    L’ère du PC tire-t-elle vers sa fin ?
    Je ne penses pas : il y aura toujours besoin de renouveler du matériel informatique dans les entreprise même si c'est tous les 5-7 ans.
    Je ne penses pas que les entreprises ce mettront aux tablettes (enfin je peux me tromper mais ça me parait peu probable)

  4. #4
    Membre confirmé
    Je ne suis pas sûr que cela vienne uniquement des tablettes. Il y a quand même beaucoup de choses qu'on ne peut pas faire avec une tablette, ou alors difficilement.

    Seulement, il y a quand même quelque chose qui évolue d'années en années, c'est la puissance des ordinateurs. Pour une personne lambda, un ordinateur qui à 5 ans suffit amplement à faire de la bureautique (mes parents utilisent tout deux des Pentium 4 avec 1.5G de ram…).
    Ainsi, je pense que le parc des ordinateurs ne se renouvelle pas aussi régulièrement qu'avant, d'autant plus que rare sont les familles ne possédant pas d'ordinateur.
    Elles n'ont pas besoin d'en racheter un, mais elle prenne une tablette parce que c'est du luxe, mais je n'ai pas l'impression que celle-ci le remplace.
    « Only wimps use tape backup: _real_ men just upload their important stuff on ftp, and let the rest of the world mirror it. » – Linus Torvalds

  5. #5
    Membre expert
    A mon avis la convergence de plein de points différents font que cette tendance est en train de se muer en rationalisation du marché.

    Pour moi le facteur principal de la stagnation des machines a été l'augmentation rapide et soutenue des performances contre un besoin stagnant en ressources: la transition 486/Pentium a entraîné une nette amélioration de l'expérience utilisateur (si on oublie le bug des pentium pour le calcul...). De même la différence entre P1/P2, puis P2/P3 et P3/P4 a fortement influencé les performances des systèmes, quels que soient les OS derrière. Depuis les core2duo, un utilisateur moyennement exigeant n'a aucune raison valable de changer de machine. Il est aujourd'hui tout à fait possible de faire 90% de ce que sait faire un corei7 avec une machine qui a 5 ou 6 ans. Seuls les joueurs et les utilisateurs avancés ou les machines de calcul en entreprise trouvent une grosse nécessité à gagner 20% en performance. La sortie des instructions MMX, ou des codecs mpeg2, ou du multithreading a "forcé" les utilisateurs à changer de machines pour ne pas se retrouver avec des choses inexploitables (films qui rament, expérience internet aléatoire...), il n'y a pas eu de vrais saut technologiques sensibles récemment, à part peut être le décodage matériel.

    Les tablettes sont utiles, pour certaines cibles, car elles permettent d'avoir quelque chose de moins lourd, moins lent à démarrer, bref plus immédiat et consommable qu'un PC, mais elles ne savent faire que peu de choses, je pense qu'elles ont cannibalisé le très bas de gamme, et l'utilisateur "casual", mais il faut presque obligatoirement une vraie machine à côté pour l'exploiter et faire ressortir ses qualités. Je me trompe peut être, mais je vois les tablettes comme phagocytant le poste secondaire dans un foyer, donc soit un portable soit un vieux bidule retapé... Ce qui est certain c'est que ça a assassiné le netbook.

    Pour lâcher un gros troll bien gras et velu, Android c'est le Linux du pauvre, c'est une interface très bien pensée qui permet de drainer un public au début pas partisan vers une galaxie de systèmes d'exploitations. Ca devrait être la meilleure pub pour que les gens mettent une distrib' libre et grand public plutot qu'un OS proprio. Mais pas un OS pérennisé sur une machine appelée à avoir des données sensibles et à fonctionner très différemment d'une tablette. Je ne vois pas ça comme le "sauveur" du matériel de qualité (ou des assembleurs miteux, ça dépend du point de vue ). Il peut peut-être faire bouger un peu l'idée auprès du grand public selon laquelle un ordinateur est un pc équipé de windows.

    Quant à LeNovo, la maque a récupéré un savoir faire pérenne auprès d'IBM il y a quelques années, leur développement est globalement dans la continuité et leurs prix sont serrés, leur succès est mérité, la marque est bien positionnée sur le plan qualité/prix, même si je/on n'est pas leur cible type. Ca permet surtout de montrer à quel point les acteurs qui sont là depuis longtemps (hein Dell et HP?) n'ont pas su négocier le passage des années 2000. C'est un peu le même soucis que pour la VPC, un business-model ringard comparé à un valable, le contraste est effarant.

    Pour moi il reste encore quelques années noires, et sans doute la disparition au moins d'un gros acteurs, avant que les ventes ne se stabilisent à un niveau plus bas. Ce que je souhaite, car, pour garder une marge, les fabricants se retrouveraient contraints à augmenter leur qualité, ou l'attractivité de leur produit, même si pour ça, ça va tirer les prix un peu vers le haut (développement des all-in-one, tour encastrable avec utilisation déportée dans la maison...).
    Un message vous a aidé? Votez pour moi! J'aime qu'on me dise qu'on m'aime.

    Si la question a obtenu sa réponse, passez le sujet en résolu.

    "Citer les pensées des autres, c'est regretter de ne pas les avoir trouvées soi-même" S.Guitry

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Je pense que de plus en plus un ordinateur sert à internet et un peu à la bureautique.

    C'est fini le PC multimédia et acquisition vidéo de choc.

    Les tablettes font très bien internet et multimédia, pour l'acquisition vidéo plus besoin avec les caméras sur tablette et les cartes SD.
    Vous pouvez utiliser les FAQ (ICI) ou les Tutoriels (ICI) et aussi accéder au blog (ICI)

  7. #7
    Rédacteur

    Ces piètres performances selon Gartner s’expliquent par le rétrécissement de la base des PC installés, sous l’emprise des tablettes. Pour le cabinet, il s’agit du cinquième trimestre consécutif que les ventes de PC baissent, ce qui représente « la plus longue durée de déclin dans l’histoire du marché du PC ».
    Il y a deux choses qui peuvent expliquer cela:
    1. le marché des tablettes qui remplacent pour une bonne partie un laptop
    2. windows 8 qui est un frein pour certaines personnes qui n'en veulent pas sur leur prochain pc et préfère attendre la prochaine version


    Remarque intéressante : Gartner ne lance pas la pierre à Windows 8 comme cela a été le cas pour plusieurs analystes. « Windows 8 a été mis en cause par certains comme principal responsable de la baisse des ventes de PC, nous croyons que c'est infondé et n'explique pas la baisse continue du marché » explique Mikako Kitagawa, analyste principal chez Gartner.
    Pas principal, mais certainement une des raisons oui (il ne faut pas se voiler la face)
    D'ailleurs, à ce sujet, Microsoft c'était permit de critiquer les constructeurs: cf http://www.pcworld.fr/pc-portable/ac...e,535413,1.htm et http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-d...620274_506.php
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  8. #8
    Expert éminent sénior
    Je vois le PC du futur comme une machine portable de 17 pouces équipée d'une bonne carte vidéo et de deux SD de 1 To en RAID 1.

    Pour préciser un grand écran, une bonne vidéo, un disque rapide de grande capacité et sécurisé.

    Je ne pense pas que Windows ou Intel sauverons le PC avec un Windows et un processeur au top.

    Je pense que l'intérêt du PC pour celui qui utilise une tablette est la capacité de stockage et sa sécurisation, une utilisation agréable d'un écran de qualité avec une bonne définition.

    Autrement mes amis c'est la cataracte à 50 ans pour tout le monde, pour moi ce fut 59 ans, mais j'ai quand même commencé tard par rapport aux jeunes de maintenant.
    Vous pouvez utiliser les FAQ (ICI) ou les Tutoriels (ICI) et aussi accéder au blog (ICI)

  9. #9
    Membre éclairé
    Je n'ai pas grand chose a dire de plus... Je n'ai pas de tablette mais ca fait 2 ans que je n'ai pas mis un sous dans mon matériel. J'ai regarder le marcher des laptops il y a 2 semaines, et je ne vois rien qui corresponde plus a mon besoin que ce que j'ai (toshiba R840-139). Mes critères de base (écran mat, 1 600 × 900 et autonomie) je projettent rapidement sur des machines a 2000€ juste pour changer de génération de processeur . Donc je me dit que c'est mieux d'attendre.

    Du coté de mon desktop (4 ans pour les pièces les plus récentes) c'est pareil, il fait son travail ! et je suis un joueur ! Du coup si ca marche aucune raison de changer.

    De mon avis, le marché des tablettes et consoles "brident" les développeurs car ceux ci doivent produire des applications compatibles avec du matériel mien mois capable qu'un pc de bureau (un commercent vous parlera de "Puissance"). An final c'est un phénomène extrêmement bénéfique pour mon budget, mais logiquement négatif pour les vendeur de machines dernier cris.

    Mon seul regret est la quasi mort des netbooks (petit, pratique, mobile, pas cher le tout dans un environnement connu et maîtrisé).

  10. #10
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Remarque intéressante : Gartner ne lance pas la pierre à Windows 8 comme cela a été le cas pour plusieurs analystes.
    Comment peut-on même soulever cette hypothèse, alors que tout le monde sait qu'il est extrêmement simple de ne pas prendre Windows avec l'ordinateur, et c'est d'ailleurs pour ça que son prix est toujours détaillé dans le prix de l'ordinateur. Il suffit d'aller à la Fnac ou dans n'importe quel autre grand magasin pour le constater.

    Non, vraiment, ça ne peut en aucun cas avoir un lien.

  11. #11
    Membre expert
    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    Comment peut-on même soulever cette hypothèse, alors que tout le monde sait qu'il est extrêmement simple de ne pas prendre Windows avec l'ordinateur, et c'est d'ailleurs pour ça que son prix est toujours détaillé dans le prix de l'ordinateur. Il suffit d'aller à la Fnac ou dans n'importe quel autre grand magasin pour le constater.

    Non, vraiment, ça ne peut en aucun cas avoir un lien.

    Et le gars qui est à la Fnac, qui se dit "il me faut un PC neuf", qui va être (dés-)orienté vers tel ou tel ordinateur va se dire "ah ouais mais c'est windows 8 on m'a dit que c'était nul du coup je vais garder XP" et va repartir?

    Dire que 8 n'est pas un facteur favorisant l'achat, c'est une chose -en gros y a pas d'effet "woaw", mais dire que c'est un facteur de non-vente ça me paraît gros...

    Vivement la sortie de 8.1 que la différenciation entre supposition et réalité soit évidente. (quoi qu'on risque le "mais on s'était habitué aux tuiles..." )
    Un message vous a aidé? Votez pour moi! J'aime qu'on me dise qu'on m'aime.

    Si la question a obtenu sa réponse, passez le sujet en résolu.

    "Citer les pensées des autres, c'est regretter de ne pas les avoir trouvées soi-même" S.Guitry

  12. #12
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Clotho Voir le message
    Et le gars qui est à la Fnac, qui se dit "il me faut un PC neuf", qui va être (dés-)orienté vers tel ou tel ordinateur va se dire "ah ouais mais c'est windows 8 on m'a dit que c'était nul du coup je vais garder XP" et va repartir?
    Ben non, il va prendre l'ordinateur sans Windows 8 et mettre autre chose à la place, puisqu'on vous dit que c'est ultra simple de pas acheter Windows avec l'ordinateur.

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Je ne pense pas que Windows ai quoi que ce soit à voir avec la vente de PC.

    Je me souvient de Windows Me et de Vista qui ont eu les mêmes critiques.

    Ce qui intervient à mon avis sur la vente des PC est la technologie plus que le système d'exploitation.

    Le PC a commencé Texte et Suite Bureautique - SON et lecteur de CD - Internet et modem 56k - Jeu 2D et Image (MMX) - Multimédia TV Vidéo lecteur DVD et Jeu 3D (DirectX -3DNow - SSE) - Internet et ligne ADSL - Transportable - Portable - Net PC - Tablette PC ainsi de suite.

    Si je prend en exemple ma fille qui dispose de tout ce qu'il faut comme tablette et Smartphone.

    Elle utilise son PC pour iTunes ses téléchargements et stockage pour les tablettes et Smartphone Apple.

    Elle utilise aussi son PC pour regarder des films et des séries qu'elle télécharge sur iTunes soit sur l'écran PC soit sur la TV.

    Mais la plus grande utilisation du PC est le téléchargement et le stockage.

    Bien sur elle utilise aussi tous les outils de conception et de fabrication de fichiers doc, xls, jpg, pdf convertisseur vidéo pour tablette de ses films, gravure de CD et DVD pour des présentations Power Point et autre.

    Je pense que pour ces utilisations un PC fixe ou portable est encore très utile.
    Vous pouvez utiliser les FAQ (ICI) ou les Tutoriels (ICI) et aussi accéder au blog (ICI)

  14. #14
    Membre à l'essai
    J'espère qu'ils ont pris en compte tout les gens qui ont déjà un ordi et qui ne veulent pas en changer tout les ans .

  15. #15
    Membre à l'essai
    pour les besoins moyens de 70% des gens (surf sur internet, video, mails), une tablette est bien moins contraignante et moins couteuses (je sens le troll venir...)
    Reste ceux qui travaillent/jouent sur leur machine de façon +/- intensive.
    Donc pas de soucis ? et je pense que c'est déjà très très bien prévu par les constructeurs

  16. #16
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Clotho Voir le message
    A mon avis la convergence de plein de points différents font que cette tendance est en train de se muer en rationalisation du marché.

    Pour moi le facteur principal de la stagnation des machines a été l'augmentation rapide et soutenue des performances contre un besoin stagnant en ressources: la transition 486/Pentium a entraîné une nette amélioration de l'expérience utilisateur (si on oublie le bug des pentium pour le calcul...). De même la différence entre P1/P2, puis P2/P3 et P3/P4 a fortement influencé les performances des systèmes, quels que soient les OS derrière. Depuis les core2duo, un utilisateur moyennement exigeant n'a aucune raison valable de changer de machine. Il est aujourd'hui tout à fait possible de faire 90% de ce que sait faire un corei7 avec une machine qui a 5 ou 6 ans. Seuls les joueurs et les utilisateurs avancés ou les machines de calcul en entreprise trouvent une grosse nécessité à gagner 20% en performance. La sortie des instructions MMX, ou des codecs mpeg2, ou du multithreading a "forcé" les utilisateurs à changer de machines pour ne pas se retrouver avec des choses inexploitables (films qui rament, expérience internet aléatoire...), il n'y a pas eu de vrais saut technologiques sensibles récemment, à part peut être le décodage matériel.

    Les tablettes sont utiles, pour certaines cibles, car elles permettent d'avoir quelque chose de moins lourd, moins lent à démarrer, bref plus immédiat et consommable qu'un PC, mais elles ne savent faire que peu de choses, je pense qu'elles ont cannibalisé le très bas de gamme, et l'utilisateur "casual", mais il faut presque obligatoirement une vraie machine à côté pour l'exploiter et faire ressortir ses qualités. Je me trompe peut être, mais je vois les tablettes comme phagocytant le poste secondaire dans un foyer, donc soit un portable soit un vieux bidule retapé... Ce qui est certain c'est que ça a assassiné le netbook.

    Pour lâcher un gros troll bien gras et velu, Android c'est le Linux du pauvre, c'est une interface très bien pensée qui permet de drainer un public au début pas partisan vers une galaxie de systèmes d'exploitations. Ca devrait être la meilleure pub pour que les gens mettent une distrib' libre et grand public plutot qu'un OS proprio. Mais pas un OS pérennisé sur une machine appelée à avoir des données sensibles et à fonctionner très différemment d'une tablette. Je ne vois pas ça comme le "sauveur" du matériel de qualité (ou des assembleurs miteux, ça dépend du point de vue ). Il peut peut-être faire bouger un peu l'idée auprès du grand public selon laquelle un ordinateur est un pc équipé de windows.

    Quant à LeNovo, la maque a récupéré un savoir faire pérenne auprès d'IBM il y a quelques années, leur développement est globalement dans la continuité et leurs prix sont serrés, leur succès est mérité, la marque est bien positionnée sur le plan qualité/prix, même si je/on n'est pas leur cible type. Ca permet surtout de montrer à quel point les acteurs qui sont là depuis longtemps (hein Dell et HP?) n'ont pas su négocier le passage des années 2000. C'est un peu le même soucis que pour la VPC, un business-model ringard comparé à un valable, le contraste est effarant.

    Pour moi il reste encore quelques années noires, et sans doute la disparition au moins d'un gros acteurs, avant que les ventes ne se stabilisent à un niveau plus bas. Ce que je souhaite, car, pour garder une marge, les fabricants se retrouveraient contraints à augmenter leur qualité, ou l'attractivité de leur produit, même si pour ça, ça va tirer les prix un peu vers le haut (développement des all-in-one, tour encastrable avec utilisation déportée dans la maison...).
    Je ne pourrais être plus d'accord. Dans les années 90, les évolutions technologiques faisaient grandement la différence. Passer d'un Pentium 100 a un PIII 500 Mhz avec 4 fois plus de RAM, l'utilisateur voyait vraiment la différence.

    Ce que je fais avec mon laptop sur un Core i5 et 8go de RAM, je le fait sur mon PC fixe avec un Core 2 Duo et 4Go de RAM acheté en 2006.

    La réelle évolution majeure ces dernières années c'est le SSD, très cher mais efficace.

    En gros, j'aurai qu'a monter un SSD sur mon fixe et je suis sur que je ne verrai pas la différence entre les 2 ordis.

    Les fabricants de mémoire font la grimace, Windows ne demande par 16 Go de RAM pour ne pas ramer...
    Exprimer une différence d'opinion vaut mieux que :

  17. #17
    Chroniqueur Actualités

    Les ventes de Chromebook explosent aux USA
    Les ventes de Chromebook explosent aux USA,
    une alternative à la crise du marché du PC ?

    Mise à jour du 15/07/2013

    C'est le cinquième trimestre consécutif qui enregistre une chute de la vente d'ordinateurs selon de nombreux cabinets d'analyses comme Gartner ou encore IDC.

    Les constructeurs qui avaient pour leur part déserté le marché du notebook pour gonfler leurs ventes de PC semblent avoir réalisé une mauvaise opération ; les ordinateurs n’ayant plus vocation a être remplacés aussi rapidement qu’auparavant, il faut désormais séduire le consommateur avec l’offre la plus pertinente ou la plus économiquement intéressante au moment où sa machine commence a faiblir.

    Google a su profiter de cette aubaine en lançant son Chromebook en 2011. Malgré des ventes timides au début, l'entreprise n'a pas abandonné son projet. En effet, le public est resté très demandeur de machines de petit gabarit, légères et autonomes.


    Aujourd'hui, ces ordinateurs représentent 25 % du segment des portables à moins de 300 dollars aux États-Unis selon les derniers chiffres du cabinet NPD. Rappelons qu'au premier trimestre ils représentaient 5 % des ordinateurs vendus aux États-Unis selon Gartner.

    Stephen Baker, analyste pour le compte de la NPD, qui était pourtant sceptique au début se dit désormais convaincu que ces ordinateurs sous Chrome OS ont trouvé leur place dans un secteur auparavant dominé par les netbooks.

    Google ne compte pas en rester là et voudrait monter en gamme sur ce marché. L'entreprise à d'ailleurs commencé avec Pixel, son Chromebook Retina. Cette machine propose, une dalle de 12,85 pouces en 2560 x 1700 points, épaulée par un processeur bicœur Intel Core i5 cadencé à 1,8 GHz et 4 Go de RAM.

    En France, trois Chromebooks sont disponibles à la vente. Il s'agit de :

    • l’Acer C7 Chromebook (249 euros TTC) : 11,6 pouces sous x86 – processeur Intel Celeron 847 bicoeur à 1,1 GHz ;
    • le Samsung Chromebook (299 euros TTC) : 11,6 pouces sous ARM ;
    • le HP Pavilion 14 Chromebook (299 euros TTC) : 14 pouces, même processeur que l’Acer C7.


    Toutefois il conviendrait de relativiser ce succès de Google. Malgré sa forte adoption aux États-Unis, le Chromebook ne couvre que 1 % du marché des ventes d'ordinateurs portables à l'échelle mondiale.

    Source : NPD

    Et vous ?

    Utilisez-vous un Chromebook ? Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #18
    Membre expert
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    [B]
    Aujourd'hui, ces ordinateurs représentent 25 % du segment des portables à moins de 300 dollars aux Etats-Unis selon les derniers chiffres du cabinet NPD. Rappelons qu'au premier trimestre ils représentaient 5 % des ordinateurs vendus aux Etats-Unis selon Gartner.
    Tendancieuses ces deux phrases.

    Le chromebook, c'est bien l'ordinateur qui perd 80% des ses fonctionnalités quand la box plante ou qu'il n'a plus accès au net? En gros l'ordinateur qui est juste un terminal ?

    C'est vraiment un fonctionnement ultra externalisé auquel j'accorde peu d'efficacité, et encore moins de sécurité.

    Leur principal avantage est qu'ils se trouvent dans un créneau où il n'y a que des produits de très mauvaise qualité, avec des puissances à la ramasse et des assemblages qui feraient rire les fabricants de jouets pour enfant. Heureusement qu'ils sont méchamment subventionnés pour promouvoir l'environnement de google sinon ils se retrouveraient en concurrence des portables à 500 euros et feraient pâle figure. Comme le nouveau Chromebook à 1000 euros qui a été étrillé par les critiques en Europe comme aux ztazuni.
    Un message vous a aidé? Votez pour moi! J'aime qu'on me dise qu'on m'aime.

    Si la question a obtenu sa réponse, passez le sujet en résolu.

    "Citer les pensées des autres, c'est regretter de ne pas les avoir trouvées soi-même" S.Guitry

  19. #19
    Membre chevronné
    Le cauchemar de Microsoft et Intel d'un poste de travail agnostique au niveau OS et architecture matérielle se concrétise. Ils combattaient déjà Java sur le poste client il y a 15 ans de ça, maintenant ça devient quand même une réalité grâce aux technologies issues du web. ChromeOS va mettre un sérieux coup à Intel, je pense. Mais d'autres architectures qu'ARM pourraient aussi relever la tête face au x86. Le PowerPC, par exemple. Maintenant qu'IBM a perdu la manne des consoles de jeu...
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  20. #20
    Membre du Club
    Utilisez-vous un ChromeBook ? Qu'en pensez-vous ?
    Cela parait presque trop beau pour être vrai, une machine aussi bon rapport qualité/prix, l'accès à tout les services gratuits de gogole, aucun engagement vis à vis d'une société privée tentaculaire développant des protocoles propriétaires et fermés.
    En tout cas je suis serein, mes données personnelles seront parfaitement à l'abri de toute exploitation commerciale où autre, et jamais les conditions d'utilisation de leurs services ne seront modifiées à mon détriment.

###raw>template_hook.ano_emploi###