IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Google présente Loon

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 034
    Points : 148 240
    Points
    148 240
    Par défaut Google présente Loon
    Google présente Loon
    son projet de distribution d'internet via des ballons envoyés dans la stratosphère

    Le département Recherche et Développement de Google a mis sur pied un projet qui ambitionne d'apporter une solution pour connecter à internet des zones reculées ou ayant peu de ressources financières.

    La nécessité de ce projet, baptisé Loon, est née d'un constat de l'entreprise : « deux tiers de la population mondiale n’ont cependant toujours pas accès à une connexion rapide et bon marché (…) Dans la majorité des pays de l’hémisphère sud, le coût d’une connexion Internet dépasse encore aujourd’hui l’équivalent d’un revenu mensuel ».

    La solution des ingénieurs Google ? Créer un accès à internet distribué par un réseau de ballons dirigeables naviguant dans la stratosphère (entre 8,5 et 60 km d'altitude). Les dirigeables seraient en communication les uns avec les autres pour créer un maillage et diffuser internet sur une grande superficie, l'ensemble étant relié à un serveur.

    Les dirigeables ne pouvant se maintenir en position géostationnaire, Google a déjà un système tout prêt faisant usage des énergies solaire et éolienne pour ajuster au mieux la position des dirigeables.

    Google a lancé son premier test grandeur nature dans la région de Canterbury (Nouvelle-Zélande) avec l'aide de 50 testeurs qui essaient de se connecter à leurs ballons (30 en tout).

    [ame="http://www.youtube.com/watch?v=LNCFc00oejE"]Projet Pilote Nouvelle-Zélande[/ame]

    Aucune date prévue n'a filtré quant à sa future commercialisation, et côté débit, Google espère pouvoir fournir « un accès à des vitesses comparables, voire supérieures à celles des réseaux 3G actuels ».

    Source : Google

    Et vous ?

    Que pensez-vous du projet Loon ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre expert

    Développeur NTIC
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 670
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 31

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur NTIC
    Secteur : Biens de consommation

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 670
    Points : 3 932
    Points
    3 932
    Par défaut
    Que pensez-vous du projet Loon ?
    C'est un projet innovant et porteur, ça me rappelle la volonté de vouloir envoyer un réseau dans le ciel, "à l'abri de toutes les lois"
    L'homme est un fou pour l'homme. Toi qui viens de me mettre un aie au moins le courage d'expliquer pourquoi tu n'es pas d'accord.

  3. #3
    Rédacteur

    Homme Profil pro
    Expert iOS
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert iOS

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 413
    Points : 1 584
    Points
    1 584
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    C'est dommage, l'idée est séduisante mais c'est toujours le même problème… qui va payer ? Toute la population de l'hémisphère sud avec sa vie privée ?

    La technologie est intéressante mais des réseaux de ballons achetés et exploités par les états me feraient plus rêver que l'idée que Big Brother tisse sa toile dans le ciel du monde entier.

  4. #4
    Membre expérimenté Avatar de Jarodd
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    845
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 845
    Points : 1 678
    Points
    1 678
    Par défaut
    l'ensemble étant relié à un serveur
    Donc il y aura un ballon à 60km de haut, relié par un câble à un serveur ?

    Citation Envoyé par chiv Voir le message
    C'est dommage, l'idée est séduisante mais c'est toujours le même problème… qui va payer ? Toute la population de l'hémisphère sud avec sa vie privée ?
    Comme on parle de Google, j'aurais tendance à dire : la pub ?

  5. #5
    Rédacteur
    Avatar de pcaboche
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    2 785
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Singapour

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 2 785
    Points : 9 647
    Points
    9 647
    Par défaut
    Pour l'instant ils testent avec une trentaine de ballons, mais plus tard il y en aura bien plus (on parle de plusieurs milliers).

    En espérant que, contrairement à ce que dit la chanson, une petite centaine de ballons dans le ciel ne déclanchera pas une guerre par inadvertance...

    Quelle chanson ? Et bien celle-là, pardi !

    [ame="http://www.youtube.com/watch?v=UzuppifUiZY"]Nena - 99 Luftballons vidéo traduction - YouTube[/ame]
    "On en a vu poser les armes avant de se tirer une balle dans le pied..."
    -- pydévelop

    Derniers articles:

    (SQL Server) Introduction à la gestion des droits
    (UML) Souplesse et modularité grâce aux Design Patterns
    (UML) Le Pattern Etat
    Autres articles...

  6. #6
    Membre averti
    Avatar de antoinev2
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    177
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 177
    Points : 365
    Points
    365
    Par défaut
    Encore une fois, les Etats-Uniens volent à la rescousse des opprimés dans le monde, ils ont vraiment le coeur sur la main, c'est so cute!
    Bien sûr qu'ils ont surtout bien calculé la rentabilité des données privées via la publicité.

  7. #7
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 601
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 601
    Points : 3 768
    Points
    3 768
    Par défaut
    Très concerné par le sujet, c'est un projet que je regarde avec curiosité.

    Je fais partie de ces 2/3 de la population mondiale qui n'ont pas accès à une connexion haut-débit sinon celle du satellite. Avec une ligne téléphone de 9000m...

    Heureusement je suis un informaticien et démerde donc j'ai créé un RAN et on a du haut débit, même du très haut, sans les latences du satellite.
    C'est l'intérêt de ces ballons, réduire les temps de latences s'affranchir des obstacles, couvrir de grandes zones.

    Ce n'est pas la première fois que le sujet est évoqué, notamment dans le monde WISP américains. Aux états unis je crois que c'est 40% de la population qui n'a pas accès au haut-débit par le biais d'un réseau câblé. Il y a plus de 600 WISP à la WISPA. Le besoin auquel Google s'adresse est réel.

    Sinon un roman de SF illustre ce mode de relais des télécoms en remplacement des satellites, c'est SPIN de Robert Charles Wilson, pas mauvais comme bouquin
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Spin_%28roman%29

    On peut penser ce qu'on veut de Google, mais cette société a une capacité d'innovation à nul autre pareil à l’heure actuelle.
    J'admire ça.
    Émotion
    Infantilisation
    Culpabilisation

    Christophe Alévèque - 18 Mars 2021

  8. #8
    Membre éprouvé Avatar de s4mk1ng
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : France, Oise (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 535
    Points : 1 203
    Points
    1 203
    Par défaut
    Ca me parait un excelelnt projet mais un ballon c'est pas un peu précaire comme relais genre au moindre coup de vent y a plus d'internet? ><
    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

  9. #9
    Membre actif
    Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    98
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 98
    Points : 207
    Points
    207
    Par défaut c'est creatif
    Je dirais que c'est très créatif comme idée en tous cas. Au début j'ai cru à un poisson d'avril je dois avouer ça m'a parru totalement hallucinant mais en regardant la vidéo on remarque que c'est pas si bête ^^


  10. #10
    Membre éclairé Avatar de pcdwarf
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    231
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 231
    Points : 816
    Points
    816
    Par défaut
    un système tout prêt faisant usage des énergies solaire et éolienne pour ajuster au mieux la position des dirigeables.
    solaire, OK...
    mais énergie éolienne pour un ballon ????

  11. #11
    Membre éclairé Avatar de pcdwarf
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    231
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 231
    Points : 816
    Points
    816
    Par défaut
    et niveau débit, et latences, ça se passe comment ?

    Parce que même avec quelques gigabits, répartis sur des milliers de personnes, ça va pas être confort le machin....

  12. #12
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 601
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 601
    Points : 3 768
    Points
    3 768
    Par défaut
    Pour la latence la distance sera sans influence quasiment :
    en comptant 60 km *2 = 120000m tu ajoutes 4*10^-4 à la latence, 4 dix-millièmes de secondes
    avec un satellite géostationnaire, c'est 240 ms minimum.
    la latence sera surtout liée aux équipements interfaces, routeurs/bridges et autres modems.

    Concrètement cette solution est bonne pour la latence

    Pour le débit partagé, tu as exactement la même situation sur un NRA. Et d'ailleurs c'est le cas sur tout l'internet sans que tu en prennes réellement conscience. Les débits crêtes sont rarement garantis.
    Émotion
    Infantilisation
    Culpabilisation

    Christophe Alévèque - 18 Mars 2021

  13. #13
    Membre éclairé Avatar de pcdwarf
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    231
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 231
    Points : 816
    Points
    816
    Par défaut
    je pensais pas au temps de transmission mais à la latence des équipements. (relais multiples par radio qui induit typiquement une latence relativement élevée, du moins élevée par rapport à de la fibre.

  14. #14
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 601
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 601
    Points : 3 768
    Points
    3 768
    Par défaut
    oui et non

    puisque comme je le disais j'utilise moi même un RAN et là ce message que j'écris je l'écris depuis mon domicile, en zone blanche ADSL. J'ai des photos si vous le souhaitez.

    En gros mes paquets traversent 2 réseaux radios wifi (4 antennes, 2 couples AP-STA) et 2 bridges/firewall jusqu'à l'ADSL, la latence moyenne sur ce parcours pour des ping de 56 octets est de 2.9ms.
    Ces équipements me permettent de relier l'accès ADSL de notre RAN (dans un gymnase de la ville voisine) à travers les airs sur 3km.
    La latence moyenne ensuite sur la partie ADSL jusqu'à mon FAI est de 36 ms environ

    Et je viens de tester, la latence moyenne sur 100 ping est de 41 ms depuis mon PC jusqu'à mon serveur de dev qui est un serveur dédié hébergé à Equinix Saint Denis, à travers mon réseau domestique donc, puis le réseau du ran, l'ADSL, puis le réseau internet du FAI (en passant par Franceix). TTL de 120.

    Compte 4 à 5 ms d'ajout en latence sur un écho par rapport à une source quelconque, ce avec des matériels dédiés à cet usage, mais tout à fait abordables.

    Les technos réseaux wireless dédiées aux opérateurs ISP sont désormais très répandus et très avancés en techno et en possibilités.
    C'est peu connu en France, grâce au réseau cuivre de grande densité dont a hérité FT, mais il y a des pays, USA entres autres, où c'est très développé, car c'est une réelle alternative.

    Sur mon réseau RAN qui coute à peu près 600€ en matos, je peux transporter 150 mbps IP en half duplex, l'équivalent de 80 mbps FD.
    C'est à ma petite échelle, j'imagine que Google peut faire bien mieux
    Émotion
    Infantilisation
    Culpabilisation

    Christophe Alévèque - 18 Mars 2021

  15. #15
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    48
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 48
    Points : 34
    Points
    34
    Par défaut
    L'idée est bien pensée mais, en cas de tempêtes ou de pluies violentes, les ballons ils risquent pas d'être détériorée si pas totalement détruit?

  16. #16
    Membre expert
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 601
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 601
    Points : 3 768
    Points
    3 768
    Par défaut
    Ce serait une zone stable de l'atmosphère, avec vents réguliers, peu de turbulences
    Émotion
    Infantilisation
    Culpabilisation

    Christophe Alévèque - 18 Mars 2021

  17. #17
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 034
    Points : 148 240
    Points
    148 240
    Par défaut Alphabet ferme Loon, un projet développé par Google pour connecter à internet des zones reculées
    Alphabet ferme Loon, un projet développé par Google pour connecter à internet des zones reculées
    ou ayant peu de ressources financières grâce à un réseau de ballons dirigeables

    En 2013, le département de Recherche et Développement de Google a mis sur pied un projet qui ambitionnait d'apporter une solution pour connecter à internet des zones reculées ou ayant peu de ressources financières. La nécessité de ce projet, baptisé Loon, est née d'un constat de l'entreprise à l'époque : « deux tiers de la population mondiale n’ont cependant toujours pas accès à une connexion rapide et bon marché (…) Dans la majorité des pays de l’hémisphère sud, le coût d’une connexion internet dépasse encore aujourd’hui l’équivalent d’un revenu mensuel ».

    La solution des ingénieurs Google ? Créer un accès à internet distribué par un réseau de ballons dirigeables naviguant dans la stratosphère (entre 8,5 et 60 km d'altitude). Les dirigeables seraient en communication les uns avec les autres pour créer un maillage et diffuser internet sur une grande superficie, l'ensemble étant relié à un serveur.

    Loon a à son actif plusieurs réalisations, notamment l’établissement d’un service internet au Kenya en juillet 2020 ou le développement d’accès à internet lors des catastrophes naturelles à Porto Rico en 2017 ou au Pérou en 2019. En 2019, Loon a signé un accord commercial continu avec internet Para Todos Perú (IpT) pour fournir une connectivité internet mobile à certaines parties de la forêt amazonienne au Pérou à partir de 2020, selon la presse de Telefónica. Loon et IpT devaient travailler de concert pour desservir certaines parties de la région de Loreto, l'une des régions les plus vastes et les plus reculées du pays, offrant aux clients de Telefónica une couverture internet mobile.

    La filiale d'Alphabet avait signé un accord d'interopérabilité lui permettant de s'interfacer avec tous les opérateurs partenaires d'AT&T dans le monde. Elle avait aussi annoncé la création de l'HAPS Alliance, regroupant des entreprises reconnues dans les secteurs des télécoms, des nouvelles technologies, de l'aérospatial et de l'aéronautique. L'un de ses objectifs était de développer des standards communs pour rendre les réseaux interopérables.

    Mais l'aventure s'arrête là pour Google. Alphabet, sa maison mère, a annoncé ce vendredi 22 janvier 2021 mettre fin au projet Loon. Dans un billet de blog, Alastair Westgarth, PDG de Loon, a expliqué que « Nous n'avons pas trouvé un moyen de baisser suffisamment le coût pour développer un business viable à long terme ».

    « Nous parlons beaucoup de connecter le prochain milliard d'utilisateurs, mais la réalité est que Loon a poursuivi le problème le plus difficile de tous en matière de connectivité - le dernier milliard d'utilisateurs: les communautés situées dans des zones trop difficiles ou éloignées à atteindre, ou les zones où la prestation de services les technologies existantes sont tout simplement trop chères pour les gens ordinaires. Bien que nous ayons trouvé un certain nombre de partenaires consentants en cours de route, nous n’avons pas trouvé de moyen de réduire les coûts suffisamment pour créer une entreprise durable à long terme. Développer une nouvelle technologie radicale est intrinsèquement risqué, mais cela ne facilite pas l’annonce de cette nouvelle. Aujourd'hui, je suis triste de vous annoncer que Loon va fermer. »

    Nom : loon.png
Affichages : 22726
Taille : 437,2 Ko

    Parlant de l'héritage de Loon, le PDG a déclaré :

    « Je ne pourrais pas être plus fier de l’équipe Loon et de ses réalisations. Le voyage de Loon a été une série de «premières» alors que nous avons abordé et résolu une multitude de problèmes auxquels nous n'aurions même pas pu imaginer faire face lorsque Loon a commencé. En travaillant côte à côte avec les gouvernements et les régulateurs mondiaux de l'aviation et des communications pour présenter et activer ces nouvelles technologies, nous avons trouvé des moyens de faire voler en toute sécurité un véhicule plus léger que l'air pendant des centaines de jours dans la stratosphère vers n'importe où dans le monde. Nous avons construit un système pour lancer rapidement et de manière fiable un véhicule de la taille d'un court de tennis, et nous avons construit une chaîne d'approvisionnement mondiale pour une technologie et une entreprise entièrement nouvelles. Nous avons également étendu notre équipement de communication d'une technologie qui aurait pu être fabriquée dans un dortoir d'université (littéralement: des routeurs WiFi à l'intérieur de refroidisseurs de bière en polystyrène), à un système de communication capable de fournir une couverture internet mobile sur une superficie de 11 000 kilomètres carrés – 200 fois celle d’une tour cellulaire moyenne.

    « L'équipe Loon est fière d'avoir catalysé un écosystème d'organisations travaillant à fournir une connectivité à partir de la stratosphère. Le monde a besoin d'une approche en couches de la connectivité – terrestre, stratosphérique et spatiale –, car chaque couche est adaptée à différentes parties du problème. Dans ce domaine, Loon a apporté un certain nombre de contributions techniques importantes. Cela comprend la création de charges utiles de communication qui peuvent se connecter de la stratosphère à de nombreux types d'appareils au sol - des téléphones mobiles aux voiliers en passant par les arroseurs intelligents - ouvrant peut-être la voie à plus d'options pour libérer le plein potentiel de l'internet des objets. Loon a également été le pionnier du logiciel qui gère des constellations de véhicules de connectivité, garantissant qu'ils peuvent fournir le bon service dans la bonne zone au bon moment.

    « Tout comme la technologie de Loon est basée sur le travail de pionnier réalisé par d’autres dans des domaines allant de l’aviation à la météorologie en passant par l’intelligence artificielle, nous espérons que certaines des technologies de Loon continueront à vivre pour soutenir la prochaine génération d’innovateurs. Le système de navigation d'apprentissage par renforcement profond récemment annoncé de Loon a des experts qui réfléchissent à des applications qui incluent la surveillance des signes vitaux de la Terre et même l'exploration d'autres planètes ».

    Un message qui s'est terminé par des remerciements à tous ceux qui se sont joints à Loon dans ce voyage, en particulier aux nombreux partenaires, régulateurs et gouvernements qui ont rendu ce travail possible.

    Loon rejoint au cimetière deux autres projets d’Alphabet, Makani, un programme visant à fournir des énergies renouvelables par des turbines accrochées à des cerfs-volants, et Project Foghorn (transformation de l’eau de mer en carburant vert).

    Source : blog Loon
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #18
    Membre averti
    Homme Profil pro
    salarié
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    139
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : salarié

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 139
    Points : 342
    Points
    342
    Par défaut
    https://gcemetery.co : one more time...178 projets...

Discussions similaires

  1. Google présente ses excuses aux utilisateurs de Buzz
    Par belhassen1982 dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/02/2010, 21h24
  2. Réponses: 25
    Dernier message: 05/02/2010, 16h11
  3. Google présente Browser Size aux web designers
    Par Katleen Erna dans le forum Actualités
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/12/2009, 15h29
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 27/10/2009, 10h23
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 15/10/2009, 07h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo