IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

France : l'usage du libre pourrait devenir une priorité dans l'enseignement

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 377
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 377
    Points : 154 922
    Points
    154 922
    Par défaut France : l'usage du libre pourrait devenir une priorité dans l'enseignement
    France : l'usage du libre pourrait devenir une priorité dans l'enseignement
    Le Sénat le préconise après examen d'un projet de loi

    Le 25 mai dernier, le Sénat s'est prononcé en faveur du projet de loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République à 176 voix contre 171.

    Une des dispositions apporte les premières pierres de l'établissement d'un « service public du numérique éducatif et de l'enseignement à distance » qui aura pour mission de prolonger les cours dispensés par les enseignants et mettre en ligne des ressources pédagogiques pour des élèves tout en proposant divers outils de suivi.

    D'ailleurs, à ce sujet, les sénateurs ont opté pour une utilisation prioritaire des « logiciels libres et des formats ouverts de documents », comme l'a signalé madame le rapporteur Françoise Cartron.

    Pour le Syntec Numérique (syndicat professionnel représentant 1 200 entreprises du numérique) et de l'AFINEF (groupe représentant une cinquantaine d’entreprises du secteur de l'e-education), cet amendement pourrait manquer de lisibilité à l'international, « notamment en direction de continents où le pluralisme et la neutralité technologique conditionnent la pénétration des marchés. »

    L'April, quant à lui, salue cette initiative : « C'est sans doute la première fois que « logiciels libres » est inscrit dans une petite loi en France. ». April va plus loin dans sa manifestation de son approbation de la décision du Sénat en expliquant que « demander du logiciel libre spécifiquement est un signal fort, en faveur d'un service public de l'éducatif numérique ouvert à tous. » Linagora et l'AFUL partagent ce point de vue et expliquent que « la mission de l'école n'est pas d'être le client captif des Industries Numériques Éducatives. »

    Le projet de loi voté par les sénateurs est désormais renvoyé aux députés.


    Sources : compte rendu de la Commission de Culture, de l'éducation et de la communication, Syntec Numérique, April, Linagora

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cet amendement ? Êtes-vous pour ou contre et pour quelle(s) raison(s) ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    9 927
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 9 927
    Points : 26 852
    Points
    26 852
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Pour le Syntec Numérique (syndicat professionnel représentant 1 200 entreprises du numérique) et de l'AFINEF (groupe représentant une cinquantaine d’entreprises du secteur de l'e-education), cet amendement pourrait manquer de lisibilité à l'international, « notamment en direction de continents où le pluralisme et la neutralité technologique conditionnent la pénétration des marchés. »
    Heu, rien compris à cette phrase.
    Ca vient faire quoi là les "continents" ? C'est un marché purement Franco français, pour une institution française, avec une utilisation purement nationale, je vois pas ce que viennent faire les termes " en direction de continents ..."

    Quant à la neutralité des technologies, il me semblait justement que, contrairement au propriétaire, le libre favorisait la neutralité par la publication et la pérennisation des formats.

    Si le syntec s'inquiète de potentielles pertes de marché, qu'ils se rassurent, distribué du libre, ça va dire énormément d'heures, un peu de dev, mais surtout de configuration, de SAV, de formations. Ils vont pouvoir se gaver un max la-dessus.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  3. #3
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 314
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 314
    Points : 4 475
    Points
    4 475
    Par défaut
    manquerait plus que les violoncelles ...

    de plus et visiblement c'est une constante, le libre ne garanti en rien la pérennité, juste la possibilité illimité d'utilisation.

    si il veut garantir qu'un fichier sera toujours lisible, c'est du format de fichiers ouvert qu'il faut, et là que ça soit open doc, open xml, txt, rtf, xml et j'en passe, ça convient.

  4. #4
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    1 285
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 1 285
    Points : 1 331
    Points
    1 331
    Par défaut
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    de plus et visiblement c'est une constante, le libre ne garanti en rien la pérennité, juste la possibilité illimité d'utilisation.
    Si, le Libre garanti la pérennité, car si l'entreprise qui développe le logiciel ferme ses portes ou décide d'abandonner le logiciel, il est toujours possible de faire appel à un autre prestataire pour continuer le développement.

    si il veut garantir qu'un fichier sera toujours lisible, c'est du format de fichiers ouvert qu'il faut, et là que ça soit open doc, open xml, txt, rtf, xml et j'en passe, ça convient.
    Sauf "open xml", qui n'est pas vraiment un format ouvert : http://fr.wikipedia.org/wiki/OpenXML..._contest.C3.A9
    ODF convient mieux comme format ouvert pour la bureautique.

  5. #5
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 314
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 314
    Points : 4 475
    Points
    4 475
    Par défaut
    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    Si, le Libre garanti la pérennité, car si l'entreprise qui développe le logiciel ferme ses portes ou décide d'abandonner le logiciel, il est toujours possible de faire appel à un autre prestataire pour continuer le développement.
    perdu, un logiciel libre est partiellement perdu si la boite original ferme ses portes. tu confonds avec un soft open source.

    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    Sauf "open xml", qui n'est pas vraiment un format ouvert : http://fr.wikipedia.org/wiki/OpenXML..._contest.C3.A9
    ODF convient mieux comme format ouvert pour la bureautique.
    non, pas sauf, les specs sont dispo, l'avis plus ou moins justifiés de concurrents n'empêche en aucun cas ce fait.

    de plus même dans le cas de format ouvert, rien ne vaut un peu de concurrence, ça permet de ne pas se reposer sur ses lauriers.
    mais ça n'a en tout cas rien à voir avec le fait que ça soit ouvert.

  6. #6
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    1 285
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 1 285
    Points : 1 331
    Points
    1 331
    Par défaut
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    perdu, un logiciel libre est partiellement perdu si la boite original ferme ses portes. tu confonds avec un soft open source.
    Ah bon ? C'est quoi un logiciel libre ? Et la différence avec un "soft open source" ? Peut être qu'on a juste pas les mêmes définitions...

    non, pas sauf, les specs sont dispo, l'avis plus ou moins justifiés de concurrents n'empêche en aucun cas ce fait.
    Chacun se fera une opinion en consultant le lien que j'ai donné.

  7. #7
    Modérateur

    Avatar de Bktero
    Homme Profil pro
    Développeur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    4 382
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur en systèmes embarqués

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 4 382
    Points : 13 199
    Points
    13 199
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Un logiciel peut-être open-source sans être libre, mais je ne crois pas que l'inverse soit possible. Ce que j'ai compris, c'est que tu peux faire un logiciel propriétaire (non re distribuable, non modifiable, etc) mais donner accès aux sources en lecture. Ça te permet d'avoir des retours sur ton code. Le logiciel libre va plus loin en donnant la liberté de réutiliser (presque) comme bon te semble le logiciel. Comme cela inclut de pouvoir le modifier, livrer les sources est un peu une étape obligée. Le libre serait donc une notion allant au-delà de l'open source.

    PS : en lisant les liens, ils parlent d'une différence de valeurs entre libre et open source. Ils parlent aussi de "open source au sens de l'OSI" et de "open source car j'en profite pour me coller une étiquette cool sans pour autant respecter les 'vraies' règles de l'open source selon l'OSI".

  8. #8
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    319
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 319
    Points : 843
    Points
    843
    Par défaut
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Heu, rien compris à cette phrase.
    Ca vient faire quoi là les "continents" ? C'est un marché purement Franco français, pour une institution française, avec une utilisation purement nationale, je vois pas ce que viennent faire les termes " en direction de continents ..."
    Je pense que l'idée derrière cela est que les diplômés n'auront pas une très bonne reconnaissance de leur cursus à l'étranger si leur enseignement ne s'appuie que sur certains logiciels.
    Cet argument est en grande partie infondée puisque le compte-rendu de la commission préconise une utilisation prioritaire, et non exclusive, des logiciels libres.

    Ceci dit, je pense qu'il y a une grande confusion dans le français pour l'utilisation de "logiciel libre". Il faudrait, pour savoir de quoi on parle, tout le temps préciser "libre de frais" ( = free software) et "libre de source" ( = open-source). Le compte-rendu de la commission ne fait pas la distinction et insiste uniquement sur l'inter-opérabilité des formats.
    "Donnez un poisson à un Homme, et il mangera un jour. Apprenez-lui à pêcher, et il mangera tous les jours."

  9. #9
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    42
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Allemagne

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur en systèmes embarqués
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 42
    Points : 77
    Points
    77
    Par défaut c est quand meme un projet de loi
    Pour la petite nuance : Il suffit de s informer sur Richard Stallman et (vs) Linus Torvalds.
    Sinon moi je suis un fervent partisant du "open", Developper point of view . Et celà a tout son importance dans le milieu de l education ( Occasion pour les esprit curieux de soulever le capot et voir comment sa fonctionne dès la maternelle ). Et je ne peux qu encourager cette initiative , mais priere d utiliser les "justes" mots , c est quand meme un projet de loi .

  10. #10
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    1 285
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 1 285
    Points : 1 331
    Points
    1 331
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bktero Voir le message
    Un logiciel peut-être open-source sans être libre, mais je ne crois pas que l'inverse soit possible.
    Ta définition d'open source est fausse...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source

    Citation Envoyé par vampirella Voir le message
    Ceci dit, je pense qu'il y a une grande confusion dans le français pour l'utilisation de "logiciel libre". Il faudrait, pour savoir de quoi on parle, tout le temps préciser "libre de frais" ( = free software) et "libre de source" ( = open-source).
    Pas du tout, en français c'est simple, il y a le logiciel Libre et ses 4 libertés, et les logiciels gratuits. C'est en anglais où il peut y avoir une confusion entre freeware (logiciel gratuit mais pas libre), et free software (logiciel Libre mais pas forcément gratuit).

  11. #11
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 388
    Points
    2 388
    Par défaut
    L'Etat fait toujours mine de faire du libre une priorité. Mais confronté à des choix structurants, c'est rarement le cas, comme le démontre la récente reconduite de l'accord du ministère de la défense avec Microsoft. Accord complètement délirant, puisqu'il coûte très cher et met en danger la sécurité des informations stratégiques de la nation.

  12. #12
    Membre éprouvé Avatar de s4mk1ng
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Oise (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 535
    Points : 1 271
    Points
    1 271
    Par défaut
    C'est une action minime quand on voit tout le travail qu'il reste à faire sur pas mal d'autres sujets logiciels dans la gestion de l'état français, le dernier accord Microsoft-état français était autrement plus conséquent...
    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

  13. #13
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    92
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 30
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 92
    Points : 166
    Points
    166
    Par défaut
    Très bonne chose.
    Et quoi qu'en pense ce "SYNTEC", rien ne les interdit de faire eux-aussi du libre. Question de choix.

    Pour ceux se posant la question, oui le libre inclut nécessairement un accès aux sources. Pour la pérennité, c'est toujours possible avec un logiciel libre, la seule contrainte pouvant résider dans la licence : si le soft original est par exemple en GPL, le fork devra nécessairement être lui-aussi sous GPL.

    Mais si on parle d'un logiciel réalisé spécifiquement pour l'État et l’Éducation nationale, la logique voudrait de penser au domaine public. Dans ce cas, aucune contrainte dessus et quiconque en fait ce qu'il veux (y comprit tout repomper intégralement dans un soft proprio....)

  14. #14
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 314
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 314
    Points : 4 475
    Points
    4 475
    Par défaut
    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    Ah bon ? C'est quoi un logiciel libre ? Et la différence avec un "soft open source" ? Peut être qu'on a juste pas les mêmes définitions...
    non, effectivement, quand des organismes changent des définitions par pure philosophie contradictoire, c'est sur qu'on a pas fini.

    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    Chacun se fera une opinion en consultant le lien que j'ai donné.
    c'est pas se faire une opinion, c'est un fait, tu écris un soft qui gère la norme publiée à 100%, tu fais un document, quelque d'autre écrit un autre soft, lui aussi gérant à 100%, donc ton doc sera lisible par cette personne.
    et ça peut importe que ta norme fasse 5 ou 5000 pages.

    mais bon, les faits c'est difficile à avaler visiblement.

  15. #15
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    1 285
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 1 285
    Points : 1 331
    Points
    1 331
    Par défaut
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    non, effectivement, quand des organismes changent des définitions par pure philosophie contradictoire, c'est sur qu'on a pas fini.
    Un logiciel est Libre si il fournit à son utilisateurs les 4 Libertés fondamentales du logiciel Libre. Ces Libertés impliquent la pérennité, puisque non seulement l'utilisateur a accès aux sources, mais en plus, il a le droit de les modifier et de les publier et donc de faire maintenir un logiciel, y compris lorsque son auteur a décidé de l'abandonner.

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    c'est pas se faire une opinion, c'est un fait, tu écris un soft qui gère la norme publiée à 100%, tu fais un document, quelque d'autre écrit un autre soft, lui aussi gérant à 100%, donc ton doc sera lisible par cette personne.
    et ça peut importe que ta norme fasse 5 ou 5000 pages.
    C'est ton opinion. La mienne c'est que si, le format est conçu volontairement de façon complexe pour causer des incompatibilités, c'est soit un format faussement ouvert, soit un mauvais format, et dans les deux cas il vaut mieux ne pas l'utiliser.

    C'est un peu comme la Tivoisation, certes dans le cas en question le logiciel est Libre, mais en réalité il ne l'est pas, puisque de fait, les Libertés sont impossible à exercer. C'est aussi pour ça qu'on a des juges, car il ne suffit pas toujours d'appliquer le droit bêtement...

  16. #16
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 314
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 314
    Points : 4 475
    Points
    4 475
    Par défaut
    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    Un logiciel est Libre si il fournit à son utilisateurs les 4 Libertés fondamentales du logiciel Libre. Ces Libertés impliquent la pérennité, puisque non seulement l'utilisateur a accès aux sources, mais en plus, il a le droit de les modifier et de les publier et donc de faire maintenir un logiciel, y compris lorsque son auteur a décidé de l'abandonner.
    ouais enfin, dans ce cas, il n'y a pas grand chose qui est libre, vu comment est répandu gpl, tu es libre, mais pas totalement.
    mais bon, je suis globalement d'accord avec cette définition.

    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    C'est ton opinion. La mienne c'est que si, le format est conçu volontairement de façon complexe pour causer des incompatibilités, c'est soit un format faussement ouvert, soit un mauvais format, et dans les deux cas il vaut mieux ne pas l'utiliser.

    C'est un peu comme la Tivoisation, certes dans le cas en question le logiciel est Libre, mais en réalité il ne l'est pas, puisque de fait, les Libertés sont impossible à exercer. C'est aussi pour ça qu'on a des juges, car il ne suffit pas toujours d'appliquer le droit bêtement...
    c'est pas mon opinion, les specs sont dispo, si tu n'es pas suffisamment compétent ou autre, bah tant pis.
    se cacher derrière "ralala les specs sont mauvaises" c'est juste de la mauvaise foi. des specs claires, précises, sans piège et sans incompatibilité, désolé, mais c'est utopique, et c'est encore plus vrai dans le monde de l'open où une grande majorité de soft arrivent avec un état de finition, tant fonctionnel que en documentation, plus que douteux.

    pour poursuivre, un mauvais format ne se juge pas seulement sur une hypothétique difficulté d'implémentation, il se juge aussi de par le service qu'il va rendre à l'utilisateur.
    je t'invite à regarder la doc sur le fbx, ou plus simplement la spec pour xml, ou pour xpath, et tu m'en diras des nouvelles, parce que niveau implémentation, on peut pas dire que ça soit très évident. est ce que ce sont des mauvais formats?

    perso pour la pérennité je recommande le format texte brut, loader trivial, simple d'implémentation, d'utilisation, l'idéal.

    et pour la Tivoisation, on fait quoi, on suit Stallman ou Torvalds? tes 4 principes sont respectés, le coup que tu ne puisses pas t'en servir avec le matériel, c'est indépendant du soft, c'est dommage certes, mais dissocié.

  17. #17
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    1 285
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 1 285
    Points : 1 331
    Points
    1 331
    Par défaut
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    ouais enfin, dans ce cas, il n'y a pas grand chose qui est libre, vu comment est répandu gpl, tu es libre, mais pas totalement.
    mais bon, je suis globalement d'accord avec cette définition.
    La GPL est Libre. Elle te donne pas le droit de restreindre la Liberté des autres, mais elle est Libre selon la définition du logiciel Libre.

    c'est pas mon opinion...
    Ok, j'ai bien compris ton opinion, la mienne est différente...

  18. #18
    Membre éprouvé Avatar de leminipouce
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2004
    Messages
    754
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Agroalimentaire - Agriculture

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2004
    Messages : 754
    Points : 1 287
    Points
    1 287
    Par défaut
    Citation Envoyé par trenton Voir le message
    Ta définition d'open source est fausse...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source



    Pas du tout, en français c'est simple, il y a le logiciel Libre et ses 4 libertés, et les logiciels gratuits. C'est en anglais où il peut y avoir une confusion entre freeware (logiciel gratuit mais pas libre), et free software (logiciel Libre mais pas forcément gratuit).
    À moins que ce ne soit la définition de Wikipédia qui est fausse. Personnellement, je préfère la définition donnée directement à la source : Richard Stallman. C'est quand même un peu lui qui a défini ce qu'est un logiciel libre !
    http://www.gnu.org/philosophy/open-s...-point.fr.html

    Et en français, en anglais, italien, portugais... le mieux reste encore de parler de FLOSS. Ça évite les confusions, et ça englobe tout. Comme ça tout le monde est d'accord, même RMS et Linus Torvald !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Free/Li...ource_Software
    Si , et la ont échoué mais pas nous, pensez à dire et cliquez sur . Merci !

    Ici, c'est un forum, pas une foire. Il y a de respectables règles... à respecter !

  19. #19
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2009
    Messages
    1 285
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2009
    Messages : 1 285
    Points : 1 331
    Points
    1 331
    Par défaut
    Citation Envoyé par leminipouce Voir le message
    À moins que ce ne soit la définition de Wikipédia qui [soit] fausse.
    Non, la définition de l'encyclopédie Libre sur l'Open Source n'est pas fausse. Ni celle sur le logiciel Libre d'ailleurs : http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 19/05/2015, 18h57
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 27/08/2009, 14h31
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 09/11/2006, 18h57
  4. Mettre une priorité dans un JOIN
    Par ez3kiel dans le forum Langage SQL
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/07/2006, 12h41

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo