Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Débats sur le développement - Le Best Of Discussion :

Les développeurs sont-ils des destructeurs d’emploi ?


Sujet :

Débats sur le développement - Le Best Of

  1. #121
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par GPPro Voir le message
    Waouh sacré fil...

    La musique auto produit ça existe hein, faut arrêter les blagues. Y compris pour des groupes reconnus (Public Enemy pour citer ceux auxquels je me suis intéressé pas plus tard qu'hier soir).

    Ensuite ça fait toujours marré de voir d'ardents défenseurs du système actuel (capitalisme) dire que ce serait mieux si on faisait sans les travers dudit système (rentabilité à outrance).

    Bref,

    /popcorns
    et ça me fait bien rigoler de voir tes positions par rapport au débat sur le mariage pour tous et ton intérêt pour Public Enemy

    http://en.wikipedia.org/wiki/Public_Enemy_%28group%29


    Reviewers John Alroy and David Wilson said that Fear of a Black Planet contained "homophobic babbling" which challenged politically correct thinking.

    Zoe Williams defended Public Enemy against charges of homophobia by stating that

    "If you look at the seminal black artists at the start of hip-hop, Public Enemy and Niggaz Wit Attitudes, you won't actually find much homophobia. The only recorded homophobic lyric in Public Enemy's canon was: 'Man to man/ I don't know if they can/ From what I know/ The parts don't fit' [a lyric from "Meet the G that Killed Me" on Fear of a Black Planet]".

    although Spin magazine noted that 'It only brings agony, ask James Cagney / He beat up on a guy when he found he was a fagney / Cagney is a favorite he is my boy' from "A Letter to the New York Post" on their album Apocalypse '91 has also been accused of homophobia.

    Public Enemy have also been supporters of Nation of Islam Supreme Minister Louis Farrakhan, who has been controversial for his commentary which is often interpreted as being black supremacist, racist, homophobic, and anti-Semitic.
    Super ça c'est de la référence pro-mariage gay

    Maintenant sur le sujet, ce à quoi je répondais n'était pas "les groupes auto-produits" (il y en a quelques uns, mais qui ne durent que si ils ont des sous qui rentrent...et donc en général sont très célèbres.. donc peu nombreux.. Parce que tu dis "y compris".. Mais c'est au contraire pratiquement seulement dans ce cas... sauf éventuellement pour le premier...) mais sur "un musicien est son propre patron contrairement à un informaticien"..

    Il y a autant (ou aussi peu) d'informaticiens auto-produits que de musiciens.. Dans le contexte des remarques sur ce fil, l'intervenant parlait en termes de généralités, ce me semble.. Or il me semble que la majorité des musiciens n'est pas autoproduite, mais dépend de producteurs.... (ou managers, ou famille.. ). Bref des financeurs.
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  2. #122
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    et ça me fait bien rigoler de voir tes positions par rapport au débat sur le mariage pour tous et ton intérêt pour Public Enemy

    http://en.wikipedia.org/wiki/Public_Enemy_%28group%29



    Super ça c'est de la référence pro-mariage gay

    Maintenant sur le sujet, ce à quoi je répondais n'était pas "les groupes auto-produits" (il y en a quelques uns, mais qui ne durent que si ils ont des sous qui rentrent...et donc en général sont très célèbres.. donc peu nombreux.. Parce que tu dis "y compris".. Mais c'est au contraire pratiquement seulement dans ce cas... sauf éventuellement pour le premier...) mais sur "un musicien est son propre patron contrairement à un informaticien"..

    Il y a autant (ou aussi peu) d'informaticiens auto-produits que de musiciens.. Dans le contexte des remarques sur ce fil, l'intervenant parlait en termes de généralités, ce me semble.. Or il me semble que la majorité des musiciens n'est pas autoproduite, mais dépend de producteurs.... (ou managers, ou famille.. ). Bref des financeurs.
    Encore une fois tu déformes les propos des gens, use de condescendance et essaie de passer pour une lumière... Bref, je ne vais pas polluer ce fil est réagir à tes provocations de collégiens au delà de ce post.

  3. #123
    Membre confirmé
    Par Souviron :
    Si tu es 10 sur le même poste, forcément il y en a au moins 9 qui bossent pas

    En fait, quand tu étais en âge de travailler, on t'affectait à un "poste", qui permettait que tu touches un salaire.. Mais ça voulait pas dire que tu travaillais...
    Ok je vois mieux là
    Cliquez ici et reprenez le pouvoir !
    A bas IE !, Google, et le pistage du net, testons DuckDuckGo.com
    Lords Of The Realm II Download : Lords of the realm 2
    Infos en anglais :Ici

  4. #124
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par GPPro Voir le message
    Bref, je ne vais pas polluer ce fil est réagir à tes provocations de collégiens au delà de ce post.
    eh bien alors interviens sur le fond

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message

    Maintenant sur le sujet, ce à quoi je répondais .. (était) sur "un musicien est son propre patron contrairement à un informaticien"..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  5. #125
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par dragonno Voir le message
    Donc tu penses que plus y a de chômage et mieux c'est ! Si je te comprend bien ?

    Si c'est ça, où va le monde !
    Je sais pas si tu vois, mais sans boulot on est rien, le travail c'est ce qui nous fait vivre.
    J'ai vraiment envie de pleurer quand je vois ça... Bien sûr que non, les hommes ne naissent pas pour travailler. Et j'entends bien par là qu'avoir une activité utile et qui nous plait n'est PAS travailler. Le travail c'est l'esclavage d'un système, c'est l'exploitation. La finalité de l'évolution technologique c'est d'abolir l'esclavage, d'automatiser le travail sans valeur ajoutée, de permettre à chacun de faire ce qui lui plait.

    Les développeurs seraient des "destructeurs d'emploi" ? Alors pour moi c'est un gros compliment, ils sont réellement utiles, voilà donc un métier qui nous fait avancer. Parallèlement il faut faire évoluer (révolutionner ?) le système pour qu'il s'adapte aux progrès humains, et qu'il cesse cette folie productiviste, cette croissance sans fin et ce gaspillage gigantesque des ressources planétaires et humaines au seul profit d'un tout petit nombre d'individus qui de toute façon ne sont que de passage pour moins d'un siècle et se disent "après moi le déluge".

  6. #126
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Troudhyl Voir le message
    J'ai vraiment envie de pleurer quand je vois ça... Bien sûr que non, les hommes ne naissent pas pour travailler. Et j'entends bien par là qu'avoir une activité utile et qui nous plait n'est PAS travailler. Le travail c'est l'esclavage d'un système, c'est l'exploitation. La finalité de l'évolution technologique c'est d'abolir l'esclavage, d'automatiser le travail sans valeur ajoutée, de permettre à chacun de faire ce qui lui plait.

    Les développeurs seraient des "destructeurs d'emploi" ? Alors pour moi c'est un gros compliment, ils sont réellement utiles, voilà donc un métier qui nous fait avancer. Parallèlement il faut faire évoluer (révolutionner ?) le système pour qu'il s'adapte aux progrès humains, et qu'il cesse cette folie productiviste, cette croissance sans fin et ce gaspillage gigantesque des ressources planétaires et humaines au seul profit d'un tout petit nombre d'individus qui de toute façon ne sont que de passage pour moins d'un siècle et se disent "après moi le déluge".
    Tu devrais faire un tour sur le forum politique, ton aide y serait bienvenue

    Entièrement d'accord, je n'avais jamais vu le métier de développeur sous cet angle mais c'est un concept intéressant.

  7. #127
    Membre expérimenté
    Y'a un forum politique ? Mon Dieu, je vais y passer ma vie si je m'y pointe ^^

  8. #128
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Troudhyl Voir le message
    ...le système pour qu'il s'adapte aux progrès humains, et qu'il cesse cette folie productiviste, cette croissance sans fin et ce gaspillage gigantesque des ressources planétaires et humaines au seul profit d'un tout petit nombre d'individus qui de toute façon ne sont que de passage pour moins d'un siècle et se disent "après moi le déluge".
    J'ai pensé quelques temps un peu comme ca. Mais ça c'etait avant. Depuis j'ai acheté des lunettes Kriss.
    Opla la petite déformation par la pub qui résume ce que je vais dire. La faute revient à ce que je considère faisant partie de la nature humaine: toujours en vouloir plus. Le gars tout en haut il en veut toujours plus, mais s'il y arrive c'est uniquement parce que la petite gens d'en dessous également. Je crois bien que c'est ce "vis"? que le capitalisme exploite a fond.
    Je ne sais plus quel philosophe disait à un roi qui voulait acheter ses services (en gros): tu n'es pas assez riche pour m'acheter car je me suffit à moi même.
    Est-ce que cette phrase parle réellement à quelqu'un? Sincèrement je ne pense pas. Qui ici refuserait le million d'un ticket de loto gagnant? Pas moi en tout cas, et pourtant j'ai l'impression que ce philosophe est dans le vrai. Même en ayant le sentiment qu'il dit vrai, je ne peux me détacher en totalité du materiel. J'essaye de "combatre" mes pulsions d'en vouloir toujours plus. Ca fait 3ans que je resiste à changer mon ordi. Récemment j'ai craqué pour un lumia, mon premier smartphone... Je suis faible, nous sommes faible.
    Bref ces "salops" ne le sont pas forcement plus que nous, ils ont juste plus de pouvoir.

  9. #129
    Membre expérimenté
    Ce message n'a pas pu être affiché car il comporte des erreurs.

  10. #130
    Nouveau membre du Club
    On a toujours revé d'une société ou les robots feraient tout à notre place et maintenant que ça commence un peu, on n'est pas content non plus parce que cela détruit des emplois.

    Mais en fait, cela crée aussi de nouveaux emplois, plus techniques, moins routiniers et plus intéressants avec un niveau d'expertise plus grand (là le forum étant visité par des développeurs et autres travailleurs IT, personne n'est censé me contredire, LOL).

    j'aime bien automatisé mes tâches au maximum, car même si une routine me prend autant de temps à faire que le faire manuellement, c'est quand même plus marrant et plus enrichissant.

    Ce qui est dur avec les nouvelles technologies, c'est qu'il faut se mettre à jour tout le temps et c'est vrai qu'il y a pas mal de personnes, jeunes ou vielles, diplômées ou non qui n'ont pas trop la motivation pour se former en plus de leur activité professionnelle...

  11. #131
    Membre actif
    Citation Envoyé par enneite2 Voir le message
    On a toujours revé d'une société ou les robots feraient tout à notre place et maintenant que ça commence un peu, on n'est pas content non plus parce que cela détruit des emplois.

    Mais en fait, cela crée aussi de nouveaux emplois, plus techniques, moins routiniers et plus intéressants avec un niveau d'expertise plus grand (là le forum étant visité par des développeurs et autres travailleurs IT, personne n'est censé me contredire, LOL).

    Le problème serait qu'on détruit plus d'emploi qu'on en crée de nouveaux (dans le sens nouveau domaine). Car les nouveaux emplois induits sont techniques, et ne sont pas créés immédiatement, après la destruction, ne serait qu'en raison du temps nécessaire pour assimiler le nouveau besoin.

    Maintenant le monde idéal où il y a plus de boulot, à mon sens est problématique, car le travail est une sorte d'ordre sociale, qui nous permet d'éviter de nous taper dessus pour résoudre certains conflits, en utilisant un référentiel comme l'argent, bénéfice de notre labeur, comme facteur discriminant dans la non égalité de l'attribution des richesses/territoires.

    Sinon personne d'autre pour réagir par rapport, au peu de cas qu'on fait du droit d'auteur d'un informaticien, lors de la vente d'un logiciel, ou qu'on quitte l'entreprise avec notre précieux. Car l'entreprise vend l'exécutable pas le code source Auquel cas, le métier de développeur se rapprocherait du journaliste (pas musicien sinon.... ) qui aurait l'air plus avantageux.

    Si l’auteur est un journaliste, sa rémunération comprend le droit pour l’employeur de publier ses œuvres pendant une certaine durée. Le journaliste reste toutefois seul titulaire des droits d'auteur. Ainsi, si les œuvres font l’objet d'une publication après cette période de référence, une rémunération supplémentaire est due au journaliste Source wikipedia

    Et me sortez pas l'exemple d'un OS de chez renault, qui touche pas de pourcentage alors que je sais pas ce que c'est que cette bête là!!!!!!!!!!!!!!!

  12. #132
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    La faute revient à ce que je considère faisant partie de la nature humaine: toujours en vouloir plus.
    La différence c'est que je ne crois pas en cette nature humaine viciée (ça s'écrit "vice" :p). Le pouvoir grise, et demande toujours plus, mais la grande majorité n'est pas comme ça. Quant à être matérialiste, je te l'accorde c'est peut-être naturel de vouloir toujours ce qu'il y a de mieux (le premier péché biblique c'est la jalousie et la convoitise), ça mérite réflexion. La rareté attise les convoitises et les violences liées. Y'a beaucoup à réfléchir là-dessus alors je ne vais pas m'étendre, ce n'est pas le sujet.

    Citation Envoyé par herdans Voir le message
    Maintenant le monde idéal où il y a plus de boulot, à mon sens est problématique, car le travail est une sorte d'ordre sociale, qui nous permet d'éviter de nous taper dessus pour résoudre certains conflits, en utilisant un référentiel comme l'argent, bénéfice de notre labeur, comme facteur discriminant dans la non égalité de l'attribution des richesses/territoires.
    Ou alors, on peut attribuer également les richesses (les territoires c'est un peu plus compliqué, mais tout le monde n'a pas les mêmes envies). Le travail n'est pas la seule solution, ni la meilleure à mon sens. Et je trouve qu'on se tape quand même beaucoup dessus

  13. #133
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Troudhyl Voir le message
    Y'a un forum politique ? Mon Dieu, je vais y passer ma vie si je m'y pointe ^^
    Mais tu y sera le bienvenue, du moment que tu ne joue pas au troll en faisant supprimer les discussions

    (les modérateurs ne font pas dans la dentelle quand ils y vont...)

    @enneite2 : Tu supposes que les gens veulent avoir des boulots intéressants et épanouissants. Tu supposes aussi qu'ils en ont tous la capacité.

    On s'aperçoit que certains d'entre nous n'auront jamais l'intellect pour suivre le rythme. Par contre, pousser des palettes, ca leur va très bien et c'est bien plus gratifiant que d’être assisté.
    En plus, il y a aussi une frange de la population qui n'est interessée que par le salaire et qui ne va pas au travail pour s'épanouir. Même si c'est minime, ca existe.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  14. #134
    Membre chevronné
    L'ordinateur remplace les gens mais il faut des gens pour les concevoir, pour les fabriquer, pour les programmer, pour extraire les matières dans lesquels ils sont fait (silicium par exemple). Je dirais que ça déplace en partie les emplois.
    Après on peut dire ça de tout. le chauffeur de bus en emmenant 50 personnes, il prends le boulot de 20 ou 30 chauffeur de taxis etc...tout le monde prends le taf de tout le monde si l'on suit son basique raisonnement.

  15. #135
    Candidat au Club
    En soit ce n'est pas un problème : on supprimer les tâches pénible.

    Le problème, c'est qu'aujourd'hui, le travail est le moyen de s'intégrer dans la société.

    La solution : le revenu de Base.

  16. #136
    Membre à l'essai
    Non, absolument pas d'accord. Déjà, si c'était le cas, on s'en serait aperçu depuis quelques années, hors l'emploi en informatique ne désemplie pas. D'autre part, il ne s'agit pas de "pondre" un système et vas y roule tout seul ! Il y a aura toujours une maintenance avec des évolutions, des migrations, des refontes avec de nouvelles technologies etc...
    Aussi, cette personne semble réduire le monde de l'informatique au seul métier de "développeur" (que je trouve entre parenthèse le plus fondamentale, mais c'est personnel ). Le consulting informatique s'est énormément développé.
    Bref, pour résumer, j'ai l'impression que cette personne caricature un peu trop vite l'automatisation des SI d'entreprise

  17. #137
    Nouveau Candidat au Club
    La destruction d'emploi......Quand les gens ne pourront plus travailler, il n'y aura plus que 3 solutions:

    1-Se tirer une balle
    2-Devenir cannibales jusqu'à qu'il n'y en reste qu'un...ça laisse du temps vu le nombre d'individus....
    3-Guerre mondiale, c'est malheureux mais c'est comme-ci c'était un "phénomene climatique" naturelle pour tout remettre à zéro et tout reconstruire....Quoi reconstruction ? Travail , manger , lumiere ? jours nuit ?

  18. #138
    Expert éminent sénior
    @foreman

    écoute, si tu n'étais pas venu on t'en aurait pas voulu...

    - Les gens ne vont pas tous se suicider parce qu'un grand nombre d'entre eux perd son travail. Au pire, le nombre fera qu'une singularité sociale sera inévitable.

    - Si tu penses que déguster son prochain c'est inévitable alors je te conseille le suicide immédiatement.

    - Enfin, la bonne vieille rengaine : "une bonne guerre et tout repart" c'est une connerie monumentale. C'était possible aux temps anciens mais maintenant, il faut bien tenir compte de l'aspect technologique de nos sociétés et de nos armées. On est technologiquement dépendant pour presque tout et puis, compte tenu de l'état de nos connaissances, l'éradication complète de l'espèce humaine en cas de conflit n'est pas si insensée...

  19. #139
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    C'était possible aux temps anciens mais maintenant, il faut bien tenir compte de l'aspect technologique de nos sociétés et de nos armées. On est technologiquement dépendant pour presque tout et puis, compte tenu de l'état de nos connaissances, l'éradication complète de l'espèce humaine en cas de conflit n'est pas si insensée...
    Ô doux rêveur...

    C'est vrai que c'est pas l'actualité, de l'Afghanistan au Mali en passant par la Libye ou la Syrie, qui prouve tes dires ...
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  20. #140
    Expert éminent sénior
    HS/
    @souviron34

    Je ne suis pas un doux rêveur, les conflits que tu cites sont des conflits d'ordre régionaux. C'est pas comme si deux puissances en pleine possession de leurs moyens technologiques venaient à en découdre ouvertement.
    Ça ne retire rien aux conséquences des deux, mais d'un côté tu n'es quasiment pas impacté (voire concerné...) et de l'autre, même si t'imites la Suisse mieux que l'original, tu seras impacté d'une manière ou d'une autre.
    Et pour peu que tu ais au milieu une pincée de dogmatisme (religieux, idéologique) et là c'est vraiment jouer avec les allumettes.
    /HS

###raw>template_hook.ano_emploi###