Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Membre chevronné
    En tout cas, lisant l'autre article trouvant qu'il touchait 250.000$ annuellement alors que le travail made in china coûtait 50.000$ vraiment c'est de l'arnaque par excellence, au moins il devait partager en deux ou donner même plus aux chinois vu qu'il ne faisait rien.

    Mais d'une part pour ne pas trop diaboliser ce mec, comme si il vient d'inventer une nouvelle forme d'arnaque, ça existe vous le connaissiez tous. La majorité des projets en freelances c'est de la sous-traitance, on voit bien ces salaires minables, moi personnellement qui voulait testé, franchement c'est pas beau la vie en freelance, tu t'étonne quand tu entend les salaires des développeurs aux USA et quand tu voix le prix d'un projet en freelance.
    De plus, la sous-traitance c'est ce que font les SSII en offshore, pire encore ici au Maroc les SSII( comme logica, SQLi,Atos,Capgimini..) au lieu de se contenter des salaires basses, de 800euro/moi pour des ingénieurs, mais ils les font travailler 8h30 par jours, plus d'heures que ce que les sociétés nationales obligent pour leurs employers et plus 4 semaine de congès c'est tout. Ils profitent juste du fait personne ne peut leur dire non même s'ils font 600euro ils allaient trouvé des développeurs y répondre donc ils font ce qu'ils veulent, encore des projets disons 98% sont français ou européens, parfois même la conceptions est déjà faite, ici il n y a que le développement, teste, et assurance qualité. Avec ce pourcentage on voit bien un marché européen gagné au prix européen mais développé d'un coût à la marocaine. Ici es développeurs n'ont point de syndicats (je en sais pas ailleurs), pour défendre leurs droit, ça marche comme ça et personne n'en parle.

    Alors le mec là ne fait que suivre la mode, il est arnaqueur mais malin, son crime le plus grave c'est d'ouvrir la porte à des données sensibles.

  2. #42
    Membre confirmé
    Avoir une double compétence technique et fonctionnelle c'est un réel plus, avoir la capacité d'analyser un besoin client complexe et comprendre la technologie pour savoir comment on va résoudre le problème client, c'est un vrai talent, qu'il convient de rémunérer.
    +1

    De plus, la sous-traitance c'est ce que font les SSII en offshore, pire encore ici au Maroc les SSII( comme logica, SQLi,Atos,Capgimini..) au lieu de se contenter des salaires basses, de 800euro/moi pour des ingénieurs, mais ils les font travailler 8h30 par jours, plus d'heures que ce que les sociétés nationales obligent pour leurs employers et plus 4 semaine de congès c'est tout
    Mais est ce que le problème vient uniquement des sociétés européennes qui profitent effectivement d'une législation peu protectrice sur les salariés au Maroc (et ailleurs) ou du Maroc lui même qui ne met pas en place le cadre législatif en question ? Parce qu'on parle de commerce là, et dans le commerce l'acheteur essaie d'acheter le moins cher possible et le vendeur de vendre le plus cher possible c'est comme ça...Si la société dans laquelle vous bossez accepte ces contrats c'est qu'elle y trouve son compte non ?
    Mobile first !
    Développeur & co-fondateur de appSoluce ! - développement de solutions mobiles cross-platform

  3. #43
    Rédacteur

    Citation Envoyé par Caro999 Voir le message


    Avoir une double compétence technique et fonctionnelle c'est un réel plus, avoir la capacité d'analyser un besoin client complexe et comprendre la technologie pour savoir comment on va résoudre le problème client, c'est un vrai talent, qu'il convient de rémunérer.
    Pas d'accord, mais nous devons avoir des expériences et une perception des choses différentes
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  4. #44
    Membre chevronné
    En voilà un qui a su démontrer la performance de la sous-traitance :

    -Performant (puisqu'il était bien considéré)
    -Rapide
    -Moins cher

    Bilan, il donne l'argument à sa direction de le virer tout en conservant les compétances et en faisant du même coup une belle économie

    Curt
    Pas de demande par MP, sinon j'correctionne plus, j'dynamite, j'disperse, j'ventile !!!
    ---------------------------------------------------------------------
    Vous avez un talent insoupçonné... Faites-en profitez les autres. Un p'tit CLIC pour une grande cause.
    Et si vous faisiez un bon geste en 2020 ? Soyez utile, ça vous changera ! Moi, ça m’a changé !

  5. #45
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Surement pas! Dans une PME, tu embauches ou tu sous traites à des gens en qui tu as confiance, parce que tu n'as pas les moyens de te payer des procès, ou de te faire avoir sur de grosses sommes. Un type comme ça, intelligent ou pas, c'est un danger, car il te plantera le jour où ça l'arrangera.

    Francois
    Quand on risque de fermer sa boite par faute de moyens, parce que les politiciens au lieu de soutenir les PME fournisseurs d'emplois, préfèrent s'occuper des grosses boites(gérées par leurs copains) on tente tout ce qui est possible.
    Le mec il faisait le boulot ! Il est payé pour donner un résultat et il le fait incroyablement bien, n'oublions pas que l'un des faits les plus surprenants de cet article, est que le mec était présenté comme un modèle ! Relisez ça deux fois ! Et méditez dessus...

    De plus que font les grosses ou "meilleures" boites industrielles ? Elles délocalisent aussi massivement.

    Ce mec il a trahi la confiance de son employeur et a mis en danger la sécurité de sa boite, ce sont les seules choses que je lui reproche. Sinon il a juste abusé d'un système lui même abusif.

    Citation Envoyé par fcharton Voir le message

    Ensuite, mobiliser toute son intelligence pour essayer d'être payé à rien faire ne me parait pas une grande preuve de génie... Mais bon, chacun voit midi à sa porte.
    Francois
    Il parait que le mec regardait des vidéos de chats, les chats c'est peut être sa passion, mais il en profitait pas assez donc il fait semblant de jouer le jeu que lui impose ce système.

    Moi je ne trouve pas intelligent que les gens passent la plus intéressante partie de leur vie, leur jeunesse, à exercer une activité rémunérée qui leur déplaît, juste pour avoir de quoi vivre. Ensuite à 60 ans et encore s'ils sont toujours vivants, on leur donne une retraite de misère pour profiter de leur vieillesse. Ils ont profité très peu de leur famille et n'ont pas exercé suffisamment leurs passions, et pendant ce temps une grosse partie de la population chaumait.

    C'est ça l’intelligence humaine ?

    Avec le temps et les progrès, on est censé progresser vers le bonheur de l'être humain non ? Et pourtant beaucoup de parents regrettent les époques passées.

    Tiens pour ceux qui veulent aller plus loin, une enquête du célèbre quotidien britanique The Guardian.
    Les 5-plus-grands-regrets-des-gens-avant

  6. #46
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
    Quand on risque de fermer sa boite par faute de moyens, parce que les politiciens au lieu de soutenir les PME fournisseurs d'emplois, préfèrent s'occuper des grosses boites(gérées par leurs copains) on tente tout ce qui est possible.
    Je ne vois pas très bien en quoi payer ce type au tarif américain pour qu'il sous traite son travail en Chine va aider l'entreprise à s'en sortir... On paye une compétence externalisée au prix de l'internalisée, ça n'économise rien, et ça crée un risque supplémentaire (sans parler de l'aspect sécurité).

    Citation Envoyé par athlon64 Voir le message

    Il est payé pour donner un résultat et il le fait incroyablement bien,
    Ca m'étonnerait... Je doute que si les résultats n'avaient pas été là, on aurait baissé son salaire. Il était, comme tous les cadres, payé pour faire un travail, qu'il ne faisait pas. Et le travail n'était "incroyablement bien fait" qu'en apparence, puisque l'entreprise avait perdu la compétence qu'il était censé avoir...

    Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
    n'oublions pas que l'un des faits les plus surprenants de cet article, est que le mec était présenté comme un modèle ! Relisez ça deux fois ! Et méditez dessus...
    Ca prouve juste que la société était naive, ceci dit, il s'est quand même fait prendre, ce qui montre que la naiveté à des limites.

    Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
    Moi je ne trouve pas intelligent que les gens passent la plus intéressante partie de leur vie, leur jeunesse, à exercer une activité rémunérée qui leur déplaît, juste pour avoir de quoi vivre.
    On peut aussi choisir un boulot qui nous plait, et quand il ne plait plus, en changer. Ca demande un certain investissement, bosser pendant ses études pour "avoir le choix", puis prendre certains risques (changer de boite, voire se mettre à son compte), et même parfois de travailler plus pour gagner moins, mais c'est parfaitement faisable.

    On peut aussi préférer blâmer le système, essayer d'abuser du méchant système qui abuse, et attendre la retraite. Il y a plein de gens qui fonctionnent comme ça. Chacun fait comme il veut, en fonction de ce qu'il met derrière le mot "bonheur".

    Mais on ne peut pas dire qu'on n'a pas le choix...

    Francois

  7. #47
    Membre du Club
    Hum le gars gagnait 250.000 dollars par an...

    Le chinois 50.000 / an

    Mon salaire est plus proche du chinois que du gars us.

    Je vais avoir du mal à délocaliser !!

  8. #48
    Invité
    Invité(e)
    Le mec a quand même débourser environ 50 000 $ par an, si c'était pas un développeur j'aurais dis chapeau mais là....

  9. #49
    Membre confirmé
    @chiv

    Ce n'est pas une histoire de perception. C'est du vécu.

    A une époque en tant que chef d'équipe R&D, j'embauchais des ingénieurs en informatique et je te promets que les ingénieurs qui avaient une double compétence finance-informatique étaient vachement plus payés que ceux qui ne connaissaient "que" la technologie.

    La finance de marché, fonctionnellement c'est un domaine très complexe, pas à la portée du premier quidam. L'ingé qui peut débrouiller un problème ou une demande d'amélioration directement avec un analyste financier, c'est le roi du pétrole.

  10. #50
    Membre habitué
    Citation Envoyé par Khleo Voir le message
    Un bon informaticien est un informaticien fainéant
    Sauf que dans le cas présent, on peut douter de ses capacités d'informaticien (surtout s'il faisait ça depuis longtemps).
    A force de trop vouloir avancer on en oublie d'être idiot

    Ne m'en veuillez pas pour les fautes d'accentuation, mais Qwerty oblige et j'aime Qwerty


    La douleur de la colere ne se situe pas dans la peur, mais plutot dans ce qu'on ne peut accepter.

  11. #51
    Rédacteur

    Citation Envoyé par Caro999 Voir le message
    @chiv

    Ce n'est pas une histoire de perception. C'est du vécu.

    Et tu penses sincèrement être la seule à avoir du vécu ?

    Ma première expérience au sein d'une équipe informatique en finance de marché, j'étais freelance à l'époque. Lors du recrutement pour la mission, on m'avait fait tout un baratin comme quoi les informaticiens en finance de marché étaient forcément l'élite de l'élite vu leurs grandes responsabilités et les exigences du domaine blablabla… et vanté les salaires importants qu'ils obtenaient du coup. 3 tests techniques difficiles, 2 entretiens avec le directeur informatique de la banque, je passe. Formidable, au sein d'une équipe aussi pointue je vais apprendre énormément de choses me suis-je dis naïvement !
    Au final, je suis tombé au milieu de l'équipe la moins compétente avec laquelle j'ai travaillé dans ma carrière. Un groupe d'informaticiens tous en poste dans cette banque depuis 10 ans ou plus qui travaillaient toujours comme 10 ans auparavant. Ils ne faisaient aucune veille technologique. Ils n'avaient aucune connaissances des technologies récentes ni des bonnes pratiques en vigueur. Je m'étouffais devant les erreurs monumentales de conception et d'architecture et leurs productions avaient des performances plus que discutables. Bref, une bande de planqués incompétents et trop payés qui avaient trouvé la bonne place où se caler au chaud en attendant la retraite.
    Dieu merci, j'avais une période d'essai qui m'a permis de démissionner sans préavis rapidement et j'ai pu quitter cet enfer. C'était plus sûr, des fois que la médiocrité soit contagieuse, il valait mieux s'en aller.

    Etre "vachement plus payé", comme tu dis, ne prouve pas que l'on est compétent ni que l'on mérite son salaire.

    Comme quoi le vécu hein… selon les gens, en grattant un peu, on trouve des choses bien différentes…
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  12. #52
    Membre confirmé
    Au delà de ton expérience, tu ne peux pas dire que des gens qui ont des **réelles** compétences supplémentaires doivent être payés de la même manière que ceux qui ne les ont pas.

    Sinon, on donne raison à tous les employeurs de SSII qui filent des salaires de débutants à des salariés expérimentés.

  13. #53
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Caro999 Voir le message
    Au delà de ton expérience, tu ne peux pas dire que des gens qui ont des **réelles** compétences supplémentaires doivent être payés de la même manière que ceux qui ne les ont pas.
    C'est pourtant comme cela que ça se passe. On embauche généralement sur une description de poste, et le salaire tient compte des compétences demandées pour ce poste. Si le salarié sait faire d'autres choses, c'est tant mieux pour lui. Ca fera peut être la différence en entretien, ça lui permettra peut être d'évoluer dans l'entreprise (s'il y entre), mais ça ne change pas le salaire qu'on associe au poste.

    Le cas des compétences fonctionnelles chez les informaticiens est un peu particulier. Elles sont valorisées, en France, parce qu'on a tendance à mépriser le savoir technique, et parce que les SSII qui dominent le marché du développement savent mieux vendre le fonctionnel que le technique.

    Francois

  14. #54
    Membre du Club
    Je ne sais pas s'il est fainéant mais en tout cas il est plutôt culotté et malin.
    Je pense que ces boss ont quand même du hésiter entre le virer ou lui donner une promotion...

  15. #55
    Membre éprouvé
    Pour avoir bossé avec du code Indien, Chinoix, Bosniaque ou Roumain, j'en ai jamais vu un arriver "propres et à l’heure". Ils était tous fonctionnel, d'accord, ce qui plaisait à la hiérarchie, mais tous archi-buggé et non documenté, ce qui déplaisait fortement aux développeurs et coutait une fortune en maintenance... Mais bon, ça la hiérarchie n+2/3 a souvent du mal à le comprendre...
    La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. - Antoine de Saint-Exupéry

  16. #56
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    C'est pourtant comme cela que ça se passe. On embauche généralement sur une description de poste, et le salaire tient compte des compétences demandées pour ce poste. Si le salarié sait faire d'autres choses, c'est tant mieux pour lui. Ca fera peut être la différence en entretien, ça lui permettra peut être d'évoluer dans l'entreprise (s'il y entre), mais ça ne change pas le salaire qu'on associe au poste.
    Mais pourquoi vouloir toujours prendre en exemple des cas où les compétences ne sont pas réelles ou alors le cas où les compétences ne comptent pas parce que le secteur d'activité serait différent?

    Non, on parle de postes dans lesquelles le candidat a réellement la compétence et la compétence est recherchée dans le secteur d'activité.

  17. #57
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par pyros Voir le message
    Pour avoir bossé avec du code Indien, Chinoix, Bosniaque ou Roumain, j'en ai jamais vu un arriver "propres et à l’heure". Ils était tous fonctionnel, d'accord, ce qui plaisait à la hiérarchie, mais tous archi-buggé et non documenté, ce qui déplaisait fortement aux développeurs et coutait une fortune en maintenance... Mais bon, ça la hiérarchie n+2/3 a souvent du mal à le comprendre...
    Mon expérience personnelle c'était le contraire à savoir du code qui semble faire ce qu'on a demandé mais qui explose systématiquement ou qui - dans les détails - ne fait pas du tout ce qu'il est censé faire.

    A la décharge des prestataires de ces pays, l'aspect gestion du contrat, contenu des specs, relation avec les prestataires avait été largement sous-évalué pour ne pas dire négligé. C'est un métier à part entière de savoir gérer des prestataires. Et ça les entreprises ne le comprennent pas.

  18. #58
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    C'est pourtant comme cela que ça se passe. On embauche généralement sur une description de poste, et le salaire tient compte des compétences demandées pour ce poste. Si le salarié sait faire d'autres choses, c'est tant mieux pour lui. Ca fera peut être la différence en entretien, ça lui permettra peut être d'évoluer dans l'entreprise (s'il y entre), mais ça ne change pas le salaire qu'on associe au poste.
    En gros, tu soutiens l'embauche à un prix adéquat pour le poste, et non vis-à-vis du candidat.
    Ensuite si le salarié s'avère supérieurement compétent à cause de son expérience ou de sa maîtrise ou autre, on peut envisager une augmentation substantielle.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  19. #59
    Modérateur

    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    Ensuite si le salarié s'avère supérieurement compétent à cause de son expérience ou de sa maîtrise ou autre, on peut envisager une augmentation substantielle.
    Pas en France en tout cas, si augmentation substentielle il y a c'est qu'il a eu au préalabale changement de poste mais sûrement pas en restant au même poste.
    C'est une des raisons qui font qu'il faut toujours demander la fourchette haute à l'embauche parce qu'après, les augmentations sont symboliques... (en dépit de n'importe quelle compétence supplémentaire)
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

  20. #60
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Caro999 Voir le message
    Non, on parle de postes dans lesquelles le candidat a réellement la compétence et la compétence est recherchée dans le secteur d'activité.
    Dans ce cas, la compétence demandée est indiquée sur l'offre d'emploi, le salaire est calculé en conséquence. Ce que j'essaye de dire, c'est que dans le cadre d'une embauche sur un poste, on valorise les compétences nécessaires pour ce poste.

    Si j'embauche un développeur, j'embauche un développeur, pas un fonctionnel, et j'offre un salaire de développeur. Ce salaire tient compte de l'expérience, de la compétence requise, mais pas de compétences qui servent dans mon entreprise, mais pas sur ce poste.

    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    En gros, tu soutiens l'embauche à un prix adéquat pour le poste, et non vis-à-vis du candidat.
    Oui. Et j'ajouterais qu'il faut prendre un candidat 'adapté' au prix que tu veux mettre dans le poste. Prendre sur un poste de base un surdiplomé qui a faim, c'est presque toujours une catastrophe, parce qu'on part sur un malentendu. L'employeur considère qu'il a fait ce qu'il a dit, le salarié qu'il a fait un effort et qu'on lui doit davantage.

    Personnellement, je pars du principe que les salaires offerts sont correctement déterminés. Si quelqu'un m'explique qu'il vaut (beaucoup) plus que le poste, je me dis qu'il vaut mieux ne pas l'embaucher. Inversement, il m'est arrivé de proposer à des gens un salaire supérieur à leurs demandes.

    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message

    Ensuite si le salarié s'avère supérieurement compétent à cause de son expérience ou de sa maîtrise ou autre, on peut envisager une augmentation substantielle.
    En fait, non. A mon avis, une progression salariale ne doit jamais se faire pas a coups. Si tu as besoin de revaloriser susbtantiellement un salaire (genre +25 ou +30%), c'est que tu as complètement raté l'embauche, et c'est quelque chose qui va poser des tas de problèmes en interne (ça va se savoir, tu auras, une nouvelle fois, l'impression d'avoir fait un énorme effort, et le salarié aura l'impression de s'être fait avoir les années précédentes).

    Si le salarié s'avère très compétent, son salaire va augmenter régulièrement, et il obtiendra, en quelques années une augmentation substantielle qui impliquera une évolution de son poste (parce qu'on ne va pas payer ce prix là un développeur de base).

    Francois